Une grossesse avec l'endométriose est-elle possible et quel est son danger?

Toutes les femmes, tôt ou tard, réfléchissent aux problèmes de la maternité. L’endométriose est un des obstacles qui l’entrave. Il s'agit d'une pathologie caractérisée par une croissance anormale de l'endomètre. Le risque de violation est une forte probabilité d'infertilité.

Qu'est-ce que l'endométriose?

L'endomètre recouvre la surface interne de l'utérus. Sa croissance est affectée par l'hormone estradiol. Endometrium comprend 2 couches - fonctionnelle et basale. La couche fonctionnelle est rejetée avec le sang menstruel au cas où la conception ne se produirait pas.

Dans la première moitié du cycle, l’épaisseur de l’endomètre augmente en taille. Au moment de la conception, il atteint la valeur souhaitée. Cela est nécessaire pour que l'embryon puisse facilement se fixer à l'utérus. Le processus d'implantation est influencé par des facteurs tels que:

  • structure de l'endomètre;
  • qualité de la circulation sanguine;
  • épaisseur de couche;
  • lumière des artères.

L'endométriose est caractérisée par l'état pathologique de l'endomètre. En médecine, il existe 2 types de la maladie - l'endométriose externe et interne. La partie externe se caractérise par la prolifération des tissus de l'endomètre en dehors de l'utérus. Ce groupe comprend l'endométriose rétrocervicale, extragénitale et génitale.

Pour l'endométriose est caractérisée par une épaisseur excessive des couches de l'endomètre dans l'utérus. La maladie est diagnostiquée durement. Très souvent, les femmes ne l'apprennent que pendant la planification de la grossesse.

Les causes de la pathologie incluent:

  • utilisation à long terme de contraceptifs intra-utérins;
  • prédisposition génétique;
  • anomalies hormonales;
  • implantation altérée d'un oeuf fécondé;
  • perturbation endocrinienne;
  • endométriose après un avortement manqué;
  • maladies inflammatoires des organes pelviens;
  • l'abus d'activité physique pendant la menstruation;
  • curetage diagnostique de l'utérus ou avortement.

Le diagnostic de la maladie est possible dans le processus de laparoscopie ou d'échographie. La gravité des symptômes dépend de la gravité de la maladie.

En cas d'endométriose, la femme note les symptômes suivants:

  • douleur intense pendant les jours critiques;
  • inconfort dans la région pelvienne pendant les selles et la miction;
  • présence de décharge sanglante intermenstruelle;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • la présence de sang dans l'urine;
  • manque d'ovulation.

Le diagnostic final n’est posé qu’après l’opération diagnostique - laparoscopie. Il n’est pas toujours possible de voir la maladie lors d’une échographie.

Est-il possible de concevoir

La grossesse avec l'endométriose de l'utérus n'est possible qu'après le traitement. L'embryon se fixe à l'utérus à une épaisseur de l'endomètre de 10 à 16 millimètres. Avec insémination artificielle - pas moins de 8 millimètres.

Il y a 4 degrés de la maladie. Chacun d'entre eux est caractérisé par un certain nombre de signes. L'infertilité peut être prévenue tôt dans la maladie.

Caractéristiques des degrés d'endométriose:

  1. Au premier stade de la maladie, la femme ne remarque pas de changements significatifs. Le seul signe est une augmentation de la quantité de flux menstruel. Le diagnostic à ce stade est difficile. En cas de suspicion d'endométriose, un examen histologique est prescrit. Endométriose grade 1 et grossesse compatible. La maladie n'a pas un impact important sur la reproduction.
  2. Le deuxième degré de la maladie apparaît plus lumineux. Les tissus de l'endomètre sont fermement enracinés à leur place et grossissent. Cette condition est traitée avec des médicaments hormonaux. Parfois, la chirurgie est utilisée. L'endométriose de degré 2 et la grossesse peuvent coexister, sous réserve des recommandations du médecin.

Souvent, la question se pose de savoir si l’endométriose et la grossesse peuvent être confondues. Ceci est possible avec des qualifications médicales insuffisantes et des écarts dans le fonctionnement de l'appareil à ultrasons. Probabilité d'erreur particulièrement élevée en début de grossesse. Pour éviter les situations désagréables, les médecins recommandent de réaliser un test de grossesse pour détecter toute déviation de l'appareil génital.

L'évolution de l'endométriose ovarienne et de la grossesse est tout à fait possible. Parfois, les foyers de maladie ne sont localisés que dans un seul ovaire. Le second continue à fonctionner. La pathologie n'affecte pas beaucoup la grossesse. L'exception est lorsque la couche endométriale est trop mince.

Caractéristiques de la grossesse avec l'endométriose

Une grossesse après l'endométriose est possible, mais la présence de cette maladie augmente le risque de fausse couche.

Les caractéristiques de cette grossesse comprennent:

  • probabilité d'avortement spontané dans les premiers stades;
  • insuffisance placentaire;
  • attachement faible aux embryons;
  • risque de décollement placentaire à l'avance;
  • travail prématuré.

La conception ne se produit pas immédiatement, mais après un traitement prolongé. La grossesse avec l'endométriose est problématique, car il est difficile de porter un enfant. Le système reproducteur d'une femme atteinte d'endométriose devient vulnérable.

La règle principale pour ceux qui veulent maintenir une grossesse avec l'endométriose est de suivre les recommandations du gynécologue. Il sélectionnera le schéma thérapeutique optimal en se concentrant sur la manifestation de la maladie.

Pour sauver la grossesse avec l'endométriose prescrire:

    Utrozhestan - un médicament qui contient de la progestérone naturelle et régule son niveau dans le corps de la femme. Utilisé dans les suppositoires de pilule et de vaginal. Contre-indications: hypersensibilité aux composants, thrombose, saignement du vagin, avortement incomplet, porphyrie, maladie grave du foie, néoplasmes mammaires et génitaux. Effets secondaires: troubles menstruels, maux de tête, ballonnements, démangeaisons, somnolence.

Duphaston - inclut la progestérone artificielle. Le médicament affecte le système reproducteur de la même manière que l’Utrozhestan. Il est utilisé par voie orale, il n'est pas destiné à l'administration vaginale. Contre-indications: maladie hépatique grave, syndrome de Dubin-Johnson, syndrome de Rotor, sensibilité à la didrogestérone. Effets secondaires: nausée, diarrhée, constipation, inconfort dans les glandes mammaires, maux de tête, démangeaisons.

L'endométriose et la grossesse après 40 ans constituent une combinaison plutôt compliquée. Outre le fait que le corps est épuisé par la maladie, il existe des problèmes de vieillissement. Les médecins dans ce cas accordent une attention particulière au patient. La posologie des médicaments augmente. Dans les premiers stades de la grossesse peut être placé à l'hôpital.

Traitement

Il est beaucoup plus difficile de se débarrasser de l'endométriose chronique. Il est donc très important de ne pas déclencher la maladie. Il existe plusieurs façons de traiter l'endométriose:

  • chirurgie laparoscopique;
  • les médicaments;
  • physiothérapie.
au contenu ^

Laparoscopie

Le plus souvent, la grossesse survient après la laparoscopie de l'endométriose. L'opération est considérée comme un diagnostic. Il est effectué sous anesthésie générale. Dans la cavité abdominale faire 3 trous - dans les ovaires et dans le nombril. Un instrument spécial est placé dans ces ouvertures à l’aide duquel le médecin détermine l’emplacement local du foyer endométriotique. L'excès de tissu est enlevé. S'il y a des pointes, elles sont disséquées.

La planification de la grossesse après la chirurgie n'est pas interdite. La période de récupération est courte. Dans les 3 à 5 jours qui suivent, la femme reprend complètement sa vie normale. L'opération est un bon moyen de stimuler l'activité des ovaires. En l'absence du facteur d'infertilité chez l'homme, la probabilité de succès de la grossesse augmente considérablement.

Des médicaments

L'endométriose et la planification de la grossesse se combinent de manière indésirable. Il est recommandé de se débarrasser complètement de la maladie avant la conception. Afin de prévenir une grossesse pendant la période de traitement, des contraceptifs oraux sont prescrits. Ils inhibent la fonction ovarienne. Dans ce contexte, la probabilité de l'apparition de nouveaux foyers d'endométriose est réduite. Le traitement par contraceptif oral varie de 3 à 6 mois. Lors de l'annulation de la pilule, un effet de rebond se produit. Les ovaires commencent un travail actif. Les effets secondaires d'un tel traitement incluent les grossesses multiples.

Pour éliminer l'endométriose, un traitement anti-inflammatoire et vitaminique est également prescrit. Cela est nécessaire pour adoucir les adhérences, qui se produisent souvent lorsque l'endométriose est externe. Endométriose pendant la grossesse et en son absence nécessite une approche intégrée. Un soutien hormonal est requis. Lors de la planification, cela affecte la régularité du cycle menstruel. En début de grossesse, l'endométriose et ses manifestations sont étouffées par la progestérone.

Physiothérapie

Physiothérapie - une méthode supplémentaire de thérapie complexe. Des procédures régulières réduisent la douleur dans le bassin, adoucissent les adhérences et améliorent la circulation sanguine. Cela a un effet bénéfique sur la croissance de l'endomètre. Les procédures suivantes sont distinguées:

  • thérapie magnétique;
  • exposition au courant;
  • rayonnement laser;
  • l'hydrothérapie;
  • balnéothérapie

Endométriose - La grossesse est-elle possible?

L'endométriose est l'une des maladies féminines les plus mystérieuses. Bien que ce diagnostic soit assez souvent posé, la question «Quel type de maladie est, pourquoi et comment le traiter» reste souvent sans réponse. Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose et que dois-je faire pour cela?

Catherine Svirskaya
Obstétricien-Gynécologue, Minsk

L'endométriose est l'apparition de cellules dans la couche interne de l'utérus (endomètre) dans des endroits inhabituels: sur le péritoine, dans les ovaires, les trompes de Fallope, la paroi et le col de l'utérus, dans la vessie, le rectum et d'autres organes et tissus.

Pourquoi est-ce que cela se passe? Causes de l'endométriose

Les médecins n'ont pas de réponse définitive à cette question. En général, l'image ressemble à ceci.

La cavité utérine est tapissée à l'intérieur d'une membrane muqueuse, appelée "endomètre". Cette membrane muqueuse se compose de deux couches - la base et fonctionnelle. La couche fonctionnelle est rejetée tous les mois pendant la menstruation, si la grossesse n’a pas lieu. Le mois suivant, l'endomètre repousse en raison de la multiplication des cellules de la couche basale sous l'influence d'hormones ovariennes, en particulier d'œstrogènes et de progestérone.

Les œstrogènes (hormones de la première moitié du cycle menstruel) contribuent à la prolifération de la couche interne de l'utérus et à la maturation de l'œuf. Après l'ovulation, la quantité d'oestrogène diminue, les ovaires commencent à sécréter de la progestérone, ce qui inhibe la croissance de l'endomètre et contribue au développement des glandes qui s'y préparent, ce qui la prépare à l'introduction d'un ovule fécondé. Si la grossesse n’a pas lieu, le niveau d’œstrogènes et de progestérone diminue, l’endomètre est rejeté par l’utérus, ce qui se manifeste de manière externe par la menstruation. La menstruation est un mélange de sang et de fragments d'endomètre exfoliant.

Ainsi, pour la survenue d'une endométriose, au moins deux facteurs sont nécessaires: un déséquilibre hormonal et une faible immunité.

Hormones dans l'endométriose: un déséquilibre est prévu

L’endométriose ne se développe pas dans le corps de la femme si elle n’a pas de défaillance du système hormonal. La régulation du système reproducteur féminin est contrôlée par diverses hormones produites par les glandes du cerveau (hypothalamus, hypophyse) et les ovaires. Et les ovaires eux-mêmes sont sous le contrôle de l'hypothalamus. Les hormones atteintes d’endométriose se comportent «mal»: dans le corps, le rapport œstrogène et progestérone est perturbé. Cela conduit à la suppression de l'ovulation et à la croissance de l'endomètre, qui est ensuite rejeté, ce qui provoque un saignement. Des cellules séparées de l'endomètre immature sont jetées dans des endroits atypiques - ainsi se forment des foyers d'endométriose.

Immunité et endométriose

Une autre cause de l'endométriose est une déficience immunitaire. Le système immunitaire humain est conçu de manière à protéger le corps de toute protéine "inhabituelle" en détruisant les protéines "étrangères" d'infections, de corps étrangers ou de cellules tumorales. De même, il détruit les cellules qui ne sont pas caractéristiques d'un tissu particulier, en particulier les cellules de l'endomètre qui sont tombées aux "mauvais" endroits pour elles. Presque toutes les femmes ayant leurs règles s'écoulent non seulement par le vagin, mais aussi par les tuyaux dans la cavité abdominale, la paroi de l'utérus, les ovaires, ainsi que dans le sang et se répandent dans tout le corps. Normalement, le flux menstruel dans la cavité abdominale est rapidement détruit par des cellules protectrices spéciales. L'endométriose survient lorsque le système immunitaire cesse de reconnaître les cellules de l'endomètre dans d'autres tissus, ce qui leur permet de se multiplier librement dans n'importe quel endroit.

Une fois que les cellules de l'endomètre ont pris racine dans le nouvel endroit, elles continuent d'exister conformément aux lois du cycle menstruel, comme dans l'utérus - dans la première moitié du cycle, elles prolifèrent et se développent activement et, lorsqu'elles ont lieu, elles sont rejetées dans la cavité abdominale, entraînant à la formation de nouveaux foyers d'endométriose. Si le tissu endométrial pénètre dans l'ovaire, il peut alors former des kystes bénins de l'endométrioïde. L'endométriose de l'utérus (adénomyose) se produit lorsque les cellules de l'endomètre sont introduites dans la couche musculaire de l'utérus. Dans de rares cas, des foyers d'endométriose peuvent être trouvés dans divers organes et tissus du corps. Donc, il y a l'endométriose des reins, des uretères, de la vessie, des poumons, des intestins. Cela est dû au fait que les fragments de tissu endométrial sont disséminés dans tout le corps par le système lymphatique ou circulatoire.

Pendant la grossesse, la ménopause et la ménopause, les foyers d'endométriose subissent le processus inverse, ce qui conduit à une amélioration de la condition de la femme.

Symptômes de l'endométriose: si l'estomac fait mal...

Dans de rares cas, une femme ne soupçonne même pas la présence d'une endométriose, car elle peut se poursuivre sans se manifester du tout. Mais beaucoup plus souvent, cette maladie perturbe gravement la santé. L'un des principaux symptômes de l'endométriose est la douleur abdominale associée au cycle menstruel. Ils disparaissent au début du cycle, atteignent leur fin, devenant particulièrement forts pendant la menstruation. La douleur est le plus souvent bilatérale, parfois accompagnée d'une sensation de pression dans la région rectale et peut être transmise au dos et à la jambe. L'inconfort et la douleur peuvent également survenir pendant les rapports sexuels, ainsi que pendant la défécation. Parfois, la douleur est si intense que la vie sexuelle devient impossible. Leur raison réside dans l'irritation des foyers d'endométriose "menstrués" des terminaisons nerveuses du péritoine. Cela provoque la formation d'adhérences (brins de tissu conjonctif) dans la cavité abdominale, ce qui entraîne à son tour une constipation pouvant aller jusqu'à une obstruction intestinale, ainsi qu'une miction fréquente et douloureuse. Presque toutes les femmes atteintes d'endométriose génitale se plaignent de douleurs lors des rapports sexuels. Un autre signe de cette maladie est la menstruation prolongée, des taches sanglantes sombres avant et après la menstruation, ainsi que des saignements entre les menstruations. Le cycle devient irrégulier ou raccourci, et la menstruation abondante, avec des caillots et douloureuse. Une femme souffre constamment de pertes de sang, ce qui entraîne une anémie. Et l'endométriose de l'utérus se manifeste par un écoulement sanguinolent après un contact sexuel.

Souvent, cette maladie insidieuse se reflète dans l'état émotionnel d'une femme: douleur constante, troubles de la sphère sexuelle, difficultés de conception entraînant irritabilité, déséquilibre et dépression.

Planification de la grossesse avec l'endométriose

On pense que l'endométriose et la grossesse ne sont pas très compatibles. L'endométriose peut perturber la maturation de l'œuf et sa libération dans la trompe de Fallope (ovulation). Il est clair que tout cela ne peut pas affecter la possibilité de conception, et les chances de tomber enceinte avec l'endométriose, malheureusement, sont réduites. De plus, au cours de l'endométriose à long terme, des adhérences sont souvent formées dans les organes génitaux, ce qui augmente le risque d'infertilité. Les adhérences dans les trompes de Fallope et les ovaires sont particulièrement dangereuses à cet égard. Elles créent un obstacle à la progression de l'œuf, ce qui l'empêche de rencontrer le spermatozoïde et de concevoir.

Cependant, l'endométriose n'est pas une "garantie" d'infertilité absolue. La découverte accidentelle de cette maladie chez des femmes qui n’ont jamais eu de problèmes de conception a été prouvée. En outre, de nombreuses femmes parviennent à tomber enceintes après l'endométriose.

Comment se fait le diagnostic?

Le médecin est en mesure d'assumer le diagnostic d'endométriose lors d'un examen gynécologique de routine: par exemple, il peut voir sa lésion sur le col de l'utérus ou ressentir des phoques douloureux dans le vagin. Le médecin attire également l’attention sur la douleur, son lien avec la menstruation et la vie sexuelle. Pour confirmer ou clarifier le diagnostic, on utilise l'échographie pelvienne, la résonance magnétique, la colposcopie (examen du vagin et du col utérin au microscope), l'hystéroscopie (examen de l'utérus avec un appareil spécial d'hystéroscope) et la laparoscopie. Cette dernière méthode est le «gold standard» pour diagnostiquer l’endométriose. Il s'agit d'une opération chirurgicale douce qui vous permet d'examiner la cavité abdominale sous grossissement (à l'aide d'un appareil spécial - un laparoscope) à travers de petits trous dans la paroi abdominale. En fait, seule cette méthode permet de visualiser les foyers d'endométriose et de réaliser une biopsie (morceaux de tissu) pour confirmer le diagnostic. Sans laparoscopie, on ne peut que supposer la présence d'une endométriose.

Traitement et planification de la grossesse après l'endométriose

Il convient de noter immédiatement que le traitement de l'endométriose est un processus long. Des méthodes conservatrices, opérationnelles et complexes peuvent être appliquées. Lors du choix d'une méthode de traitement, le spécialiste prend en compte l'âge du patient, la gravité de l'évolution de la maladie, si la femme envisage une grossesse après l'endométriose.

Avec le traitement conservateur de l'endométriose, les médicaments hormonaux sont prescrits en premier.

En fonction de la partie de la régulation hormonale où un dysfonctionnement a été détecté, le médecin choisira le médicament approprié pour remédier à la violation.

Assurez-vous de traiter l'anémie ferriprive avec des suppléments de fer et un régime alimentaire spécial. Des agents immunomodulateurs, analgésiques et hémostatiques sont également prescrits. Éliminer les foyers endométriaux est presque impossible, mais le traitement vous permet de faire face à la douleur et de mettre de l'ordre dans le cycle menstruel, ce qui augmente les chances d'une femme de tomber enceinte après l'endométriose.

Dans certains cas, par exemple, lorsque des adhérences sont formées à cause de l'endométriose, il est nécessaire de recourir à un traitement chirurgical. Le plus souvent, une laparoscopie est utilisée, permettant l'élimination moins traumatique des lésions du tissu affecté et des adhérences.

Dans le traitement de l'endométriose, les traitements conservateur et chirurgical sont souvent combinés. Malheureusement, il est rarement possible de se débarrasser complètement de cette maladie, le traitement ne vous permet que de la suspendre, ce qui donne une chance temporaire de grossesse.

Endométriose et grossesse

Après un traitement conservateur, il est recommandé de planifier la conception au plus tôt 3 mois après le cours du traitement afin que le corps de la future mère puisse récupérer complètement.

Au contraire, une intervention chirurgicale implique l’apparition d’une grossesse après l’endométriose (à moins qu’un traitement combiné soit prescrit - combinaison d’un traitement chirurgical et d’un traitement hormonal). De nombreux médecins conseillent avant d’effectuer un traitement chirurgical de l’endométriose de s’assurer que la stérilité n’est pas causée par d’autres troubles. S'il existe plusieurs causes possibles d'infertilité, il est recommandé d'éliminer tout autre problème avant de subir une intervention chirurgicale pour l'endométriose. Cela est dû au fait que l'effet de l'opération ne dure pas longtemps - les chances de grossesse après l'endométriose n'augmentent que dans les 6 à 12 mois suivant la chirurgie.

En moyenne, 90% des femmes recevant un traitement conservateur pour une endométriose légère à modérée parviennent à tomber enceinte sans intervention chirurgicale dans les 5 ans.

Le déroulement de la grossesse avec l'endométriose

Bien que l'on pense que la grossesse et l'endométriose ne soient pas très compatibles, il est toujours possible de tomber enceinte avec cette maladie, même sans traitement de la maladie. En règle générale, durant la grossesse, l'endométriose n'est pas traitée, elle le fait seulement après la naissance du bébé.

Les seules exceptions sont les cas où un kyste ovarien endométrioïde est retrouvé chez une future maman: s'il existe un risque de rupture ou de torsion, une intervention chirurgicale est alors planifiée, qui dure généralement entre 16 et 20 semaines de gestation (cette période est la plus sûre pour le fœtus).

La combinaison de la grossesse et de l'endométriose nécessite une attention particulière des médecins. La grossesse doit souvent être maintenue à l'aide d'hormones pour prévenir les fausses couches. La menace d'interruption peut survenir aux premier et deuxième trimestres en raison de l'absence de progestérone, une hormone sexuelle féminine, nécessaire pendant cette période pour le bon développement de la grossesse et la suppression de la contraction musculaire utérine. Après la formation du placenta, la probabilité de fausse couche diminue. L'endométriose elle-même ne menace en rien le fœtus et n'affecte pas son développement.

Grossesse avec endométriose utérine - est-il possible de supporter et de donner naissance à un bébé en bonne santé

Une des maladies féminines de la région génitale est l'endométriose. C'est le nom de la prolifération de l'endomètre (membrane muqueuse), un tissu qui tapisse normalement l'intérieur de l'utérus.

Vraisemblablement, la pathologie se développe lorsque les cycles hormonaux et menstruels échouent. Une muqueuse anormale se développe à différents endroits: vessie, intestins, poumons, yeux, ovaires.

Pendant les règles, l'endomètre saigne, mais le sang reste dans les tissus, appuie sur les terminaisons nerveuses et provoque des accès de douleur aiguë.

Dans la moitié des cas, cette maladie provoque la stérilité. Cependant, une grossesse avec endométriose de l'utérus est possible et améliore souvent l'état de la patiente.

Les degrés et les types d'endométriose de l'utérus

En médecine, il existe 4 degrés de la maladie:

  • Endometrium se développe à un ou deux endroits sur les couches superficielles de l'utérus.
  • Il y a un foyer dans les tissus profonds.
  • Nombreuses lésions dans les couches profondes de l'organe reproducteur, petites adhérences intestinales, kystes sur les ovaires.
  • Gros kystes ovariens, fusion des organes internes.
  • génital - affecte le système reproducteur;
  • extragénital - d’autres organes humains sont impliqués dans le processus pathologique.

Génital est divisé en:

  • interne (adénomyose) - le processus a lieu dans l'utérus, affectant ses couches profondes;
  • externe - affecte le col de l'utérus, les ovaires, le vagin.

Bien que la maladie soit connue de longue date, on ne sait toujours pas si la grossesse traite l’endométriose. Un fait fiable est l'amélioration de la santé pendant la période d'attente de l'enfant.

À ce stade, les fluctuations cycliques des hormones féminines et masculines (œstrogènes et progestérone) s’arrêtent, les muqueuses restent dans une position stable.

Causes de développement

Les causes de la pathologie ne sont toujours pas bien comprises. La croissance des cellules muqueuses est influencée par le cycle menstruel.

En ce moment, l'équilibre des hormones change.

Au début du cycle, l'œstrogène domine, sous l'influence de laquelle le tissu muqueux se développe rapidement et s'épaissit progressivement.

A partir de la seconde moitié du cycle, le corps passe sous l'action de la progestérone. La croissance cellulaire cesse, les vaisseaux se dilatent.

Il existe certaines hypothèses sur ce qui cause la maladie:

  • les cellules de l'endomètre pénètrent dans d'autres organes avec le flux sanguin pendant les opérations, les blessures et les menstruations;
  • transformé à partir de cellules épithéliales utérines;
  • l'endomètre se développe à partir d'un tissu germinal non impliqué;
  • rétrécissement anormal du canal cervical.

Certains facteurs contribuent au développement de la pathologie:

  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire - infectieuses, vénériennes, bactériennes;
  • un grand nombre d'avortements;
  • utilisation d'un dispositif intra-utérin;
  • maladies endocriniennes;
  • déséquilibre hormonal;
  • l'obésité;
  • situations stressantes;
  • chirurgie sur les organes du système reproducteur.

Les symptômes

Avant un examen physique de routine, une femme ne soupçonne généralement pas la présence de la maladie. Mais certains signes indiquent une pathologie possible.

  • menstruations abondantes et prolongées;
  • périodes douloureuses;
  • repérage au milieu du cycle;
  • le cycle n'a pas de début ni de fin prononcé;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • douleur dans la région pelvienne, qui augmente avant la menstruation;
  • douleur pendant la miction et la défécation;
  • syndrome prémenstruel prononcé;
  • l'anémie qui se manifeste par une faiblesse, une somnolence, des vertiges;
  • l'apparition d'adhérences dans les organes pelviens.

Les femmes ressentent souvent des douleurs au bas du dos et à l'abdomen avant les règles, ce qui donne au rectum, aux organes génitaux et à la cuisse.

Symptômes graves observés dans n'importe quel cours de la maladie.

Est-ce que l'endométriose et la grossesse sont compatibles?

La pathologie affecte négativement la possibilité de conception, réduisant les chances de moitié. On sait de manière fiable pourquoi l’endométriose ne provoque pas de grossesse.

Cela se produit pour plusieurs raisons:

  • manque d'ovulation - la menstruation va en même temps, mais cela se produit en raison du rejet des tissus pathologiques. L'ovulation ne se produit pas car l'ovule ne peut ni sortir de l'ovaire ni passer par les trompes de Fallope;
  • dans l'adénomyose, l'œuf est fécondé, mais sa fixation est difficile. Souvent, avec une pathologie similaire, une grossesse extra-utérine se produit.
  • un excès d'hormones féminines, l'œstrogène et l'estradiol, inhibe le fonctionnement du corps jaune.

Cependant, la possibilité de conception est préservée et dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Si la santé globale est bonne, l'ovulation et la conception réussie se produisent.

Si une femme réussit à être enceinte avec l'endométriose, il est nécessaire qu'elle soit surveillée par des spécialistes dès les premiers jours afin d'éviter une interruption spontanée.

Avant la conception, il est nécessaire de subir un examen médical, de consulter un gynécologue et de suivre un traitement. En outre, le médecin vous indiquera comment la grossesse se déroule de manière générale en endométriose et à quoi s’attendre dans un cas particulier.

Habituellement, la conception élimine les symptômes de la maladie, car pendant cette période, il se produit des changements hormonaux qui empêchent la croissance anormale.

L'état du patient s'améliore et une rémission stable se produit.

La compatibilité dépend du degré de la maladie:

  • Lorsque la forme rétrocervicale entravait la possibilité de concevoir et de porter en toute sécurité.
  • En cas de troisième et quatrième degrés génitaux, la conception et la gestation sont impossibles en raison de modifications pathologiques des organes internes.

Souvent, une femme découvre la maladie pendant sa grossesse sans savoir ce qu'est l'endométriose. Elle doit suivre les recommandations du médecin et suivre strictement les instructions médicales. Dans ce cas, l'enfant naîtra sans complications.

Quel est dangereux endométriose utérus pendant la grossesse

Avec l'endométriose, la planification de la grossesse est essentielle. Cela vous aidera à tomber enceinte avec succès, à éviter les complications de santé et à donner naissance à un bébé en bonne santé à temps.

Pour une livraison en toute sécurité, une césarienne peut être recommandée.

Diagnostics

Pour diagnostiquer à l'aide de méthodes conventionnelles:

  • enquête auprès des patients;
  • inspection visuelle du vagin;
  • Échographie des organes génitaux internes;
  • colposcopie;
  • contrôle des marqueurs tumoraux;
  • laparoscopie.

Traitement

Étant donné que l'endométriose affecte négativement la conception, il est démontré qu'il est nécessaire de suivre un traitement.

La maladie ne peut pas être complètement guérie, mais il est tout à fait possible de parvenir à une rémission stable en ayant recours à une assistance médicale. Traiter les méthodes conservatrices et chirurgicales.

Le traitement conservateur est effectué symptomatique et hormonal. Attribuer des immunomodulateurs et des agents thérapeutiques anti-inflammatoires.

Le traitement chirurgical est réalisé par laparoscopie. Par le biais d'incisions minimes, les foyers de tissus pathologiquement envahis sont éliminés et les adhérences sont éliminées. Après la laparoscopie, les chances de grossesse sont doublées.

Le traitement n'élimine pas les causes de la pathologie, mais contribue à améliorer la santé et à donner naissance à un bébé en bonne santé.

Prévention

La principale question pour les femmes est de savoir comment maintenir une grossesse avec l'endométriose, car tous les dangers sont réduits à une seule menace - perdre un enfant.

Les mesures préventives comprennent:

  • visites régulières chez le gynécologue;
  • observation par un médecin pendant la période postopératoire (avortement, césarienne);
  • traitement rapide des maladies inflammatoires gynécologiques et vénériennes;
  • rejet de l'utilisation du dispositif intra-utérin.

Caractéristiques du travail dans l'endométriose de l'utérus

Même si le déroulement de la grossesse avec l'endométriose n'a pas été violé, l'accouchement dans ce cas nécessite l'attention attentive des médecins.

Dangers possibles de livraison:

  • travail prématuré;
  • perte de sang importante avant ou pendant l'accouchement;
  • prééclampsie - prééclampsie sévère;
  • réduire les chances de survie d'un bébé prématuré;
  • augmenter le risque d'anomalies congénitales de l'enfant;
  • Une césarienne peut être nécessaire.

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose de l'utérus

Les femmes se demandent souvent si l'endométriose affecte la conception. L'infertilité devient une complication fréquente. Cependant, environ la moitié des femmes en âge de procréer ont la capacité de concevoir.

La muqueuse, caractérisée par des modifications pathologiques, ne contribue pas à l'implantation normale de l'embryon.

Même si l'œuf fécondé peut être réparé, d'autres saignements et fausses couches sont possibles.

Endométriose et grossesse

La relation directe entre l'infertilité et la maladie endométrioïde n'est toujours pas bien comprise. Par conséquent, la question des possibilités de grossesse avec l'endométriose reste ouverte.

On sait que 50 à 75% des femmes atteintes de diverses formes de cette maladie présentent telle ou telle absence de fonction de reproduction. Quelles sont leurs chances de concevoir et de donner naissance à un bébé en bonne santé?

Qu'est-ce que l'endométriose - une forme de la maladie

L'endométriose est une maladie hormono-dépendante semblable à une tumeur bénigne.

La maladie se développe en raison de la croissance de tissus similaires à ceux de l'endomètre à l'extérieur de l'utérus: dans la couche musculaire de l'utérus, sur les ovaires, les trompes de Fallope, le péritoine, les intestins, la vessie, d'autres organes pelviens, des tissus distants...

Toute classification de cette maladie est très conditionnelle. En effet, l'endométriose interne (adénomyose) représente plus de 70% des cas associés à une endométriose extragénitale ou génitale externe. Lorsque l'endométriose des ovaires, les trompes de Fallope se trouvent souvent des lésions d'endométriose de l'intestin, petit péritoine pelvien...

Causes de l'endométriose

Il existe de nombreuses théories sur le développement de cette maladie complexe. Citons le plus populaire:

  • La menstruation rétrograde est une décharge «inversée» de sang menstruel avec des particules de l'endomètre dans la cavité abdominale par les trompes de Fallope.
  • Atteinte à l'intégrité de la zone de transition du myomètre: blessure, inflammation, malformations congénitales.
  • Le transfert de cellules de l'endomètre dans divers organes par les vaisseaux sanguins et lymphatiques.
  • Dérapage mécanique des microparticules de l'endomètre dans les tissus environnants lors d'interventions chirurgicales gynécologiques et d'opérations de l'utérus.

Les cellules endométriosiques situées dans les foyers d'endométriose sont très similaires aux cellules endométriales normales. Se retrouvant à l'extérieur de la muqueuse utérine, ils sont fixés et s'enfoncent profondément dans le tissu «occupé» par eux, ils forment des infiltrats, des nodules, des kystes.

Comme dans l’endomètre habituel, une partie des cellules des foyers d’endométriose est rejetée tous les mois - «menstruées». En réponse à une «micro-hémorragie mensuelle» locale, les tissus frontières s'enflamment, grossissent et s'abîment. Il y a douleur, intoxication.

Peu à peu autour du centre de l'endométriose, des adhérences, des cicatrices se forment. Ces processus affectent la qualité et le mouvement des ovules, l'activité du sperme. Sans surprise, la conception naturelle de l'endométriose est difficile, voire impossible.

L'endométriose est un processus inflammatoire chronique qui conduit au développement de troubles hormonaux et immunitaires locaux, à la croissance d'adhérences, à un dysfonctionnement et à la destruction des organes touchés, à la stérilité.

Symptômes de l'endométriose

  1. Syndrome de douleur pelvienne chronique:
    • tiraillements dans l'abdomen,
    • menstruation douloureuse,
    • rapports sexuels douloureux,
    • douleur ovulatoire au milieu du cycle menstruel
    • maux de dos.
  2. Infertilité:
    • primaire,
    • secondaire.
  3. Perturbation du cycle menstruel:
    • algoménorrhée,
    • avec endométriose de l'utérus: hyperpolyménorrhée, taches brun foncé des parties génitales avant et après la menstruation.

La principale plainte des patients souffrant d'endométriose est l'infertilité (jusqu'à 80%). Par conséquent, chaque patiente ayant un échec de grossesse est examinée pour l'endométriose.

Diagnostic de l'endométriose

  • Échographie des organes pelviens - la principale méthode de détection primaire des signes de la maladie.
  • IRM - dépasse la précision des ultrasons. Dans l'endométriose de l'utérus, l'IRM clarifie le diagnostic par échographie.
  • HSG - hystérosalpingographie - une méthode d'examen aux rayons X de contraste révélant une endométriose interne (adénomyose), des adhérences intra-utérines, une évaluation de la perméabilité des trompes de Fallope.
  • Hystéroscopie avec biopsie de la partie de la paroi utérine suspectée d'endométriose.
  • Laparoscopie avec biopsie et examen histologique ultérieur de tissus suspectés d'endométriose.

La laparoscopie reste la méthode la plus précise pour identifier l'endométriose génitale externe et extragénitale. Cette opération thérapeutique et diagnostique est également prescrite pour les formes limitées d’endométriose de l’utérus: adénomyose nodulaire et adénomyose focale.

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose

Un patient sur trois souffre d'endométriose parmi les patients ayant fait une demande d'admission au centre de technologie d'assistance à la procréation (TAR).

Comment exactement l'endométriose de degré léger et modéré empêche-t-elle le début de la grossesse - explications suffisantes

Causes possibles d'une grossesse infructueuse en endométriose:

  1. Obstruction des trompes de Fallope:
    • blocage ou rétrécissement de la lumière des trompes de Fallope avec du tissu endométrioïde germé;
    • adhérences péritubaires - chevauchement de la lumière du tube par adhérences;
    • altération de la conductivité des trompes de Fallope sous l’influence de produits toxiques de l’endométriose.
  2. Diminution du tissu ovarien fonctionnel (réserve ovarienne réduite):
    • en raison de la destruction de l'ovaire par un kyste de l'endométrioïde;
    • en raison de l'excision du tissu ovarien au cours du traitement chirurgical du kyste.
  3. Dysfonctionnement de l'endomètre, violation de l'implantation d'embryon dans la muqueuse utérine:
    • en raison d'un déséquilibre local des hormones et de changements dans la composition biochimique de l'endomètre;
    • en raison de la déformation et des dommages à la surface interne de l'utérus par les cryptes et les bouches des passages de l'endomètre.
  4. Déséquilibre hormonal, troubles menstruels dus à une défaillance du système neuroendocrinien de l'hypothalamus - de l'hypophyse - des ovaires:
    • anovulation (3,5%);
    • Syndrome de TNL (2-3%);
    • violation de la sécrétion d'hormones gonadotropes et de la synthèse d'hormones sexuelles dans les ovaires;
    • hyperprolactinémie.
  5. Modifications des propriétés immunitaires et biochimiques du liquide péritonéal:
    • l'inactivation des spermatozoïdes dans la cavité abdominale;
    • "Empoisonnement", réduisant la qualité des oeufs et des embryons par le tissu endométriotique.
  6. Interruption précoce de grossesse (fausse couche) due à des contractions convulsives des muscles de l'utérus.
  7. Pathologie des cellules souches associée au développement de l'endométriose.

Cependant, l'endométriose, pour des raisons encore inconnues, ne cause pas toujours la stérilité. Donc:

  • Dans les formes bénignes de la maladie, une gestion en attente est recommandée.
  • Si une grossesse naturelle ne se produit pas dans les 5 ans, vous devez passer au traitement antirétroviral.
Retour à la table des matières

Endométriose externe et grossesse

Dans l'endométriose des trompes de Fallope, les kystes ovariens de l'endomètre (endométriomes), les adhérences abdominales, l'endométriose rétrocervicale, les chances de grossesse spontanée sont augmentées par la chirurgie diagnostique: laparoscopie.

Si la laparoscopie est contre-indiquée, l’intervention chirurgicale est réalisée par voie laparotomique: à travers l’incision abdominale.

Pourquoi commencer un traitement d'infertilité par la chirurgie?

  1. Au cours de la laparoscopie (laparotomie), une révision de la cavité pelvienne est réalisée, les adhérences sont disséquées, excisées, cautérisées et les foyers d'endométriose trouvés, les kystes ovariens de l'endomètre sont enlevés.
  2. Cette opération permet d'évaluer visuellement l'état des organes génitaux de la femme et de déterminer un certain nombre d'indicateurs de l'indice de fertilité (EFA).
Traitement de l'infertilité pour l'endométriose ovarienne

Si l'indice de fertilité dans l'endométriose est faible, il est recommandé au patient, après une chirurgie laparoscopique, de ne pas perdre de temps et de procéder immédiatement aux procédures d'ART: FIV, ICSI ou VMI.

Qu'est-ce que la FIV?
La fécondation in vitro est une méthode largement utilisée de technologie de procréation assistée.

L'essence de la méthode: fécondation (insémination) d’œufs extraits artificiellement de l’ovaire par le sperme d’un partenaire spécialement préparé «in vitro», ou plutôt hors du corps de la femme, puis transfert (replantation) d’embryons en développement dans la cavité utérine.

Qu'est ce que l'ICSI?
La méthode ICSI est l'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes. Ceci est une modification moderne de la FIV.

L'essence de la méthode: insémination artificielle d'un œuf par un seul spermatozoïde, en l'introduisant dans l'ovule à l'aide de l'aiguille de micromanipulation la plus fine. La procédure est effectuée sous un microscope.

Qu'est-ce que VMI?
L'insémination intra-utérine est la plus ancienne méthode de traitement antirétroviral, qui n'a pas perdu de sa pertinence aujourd'hui.

L'essence de la méthode: introduction artificielle dans l'utérus recevant à l'avance du sperme spécialement traité.

Technologies de procréation assistée pour l'endométriose Retour à la table des matières

Grossesse après laparoscopie endométriose

L’efficacité du traitement chirurgical ménageant les organes de l’infertilité liée à l’endométriose est associée à la restauration des trompes de Fallope et à une diminution de l’inflammation de la région pelvienne.

La fréquence d'occurrence de grossesse naturelle après traitement laparoscopique de l'endométriose:

La grossesse est-elle possible avec l'endométriose?

La vocation de chaque femme est de faire l'expérience de la joie de la maternité, de l'accouchement et de l'élevage. Hélas, beaucoup ont des difficultés à concevoir. L'endométriose, une maladie affectant 35% de la population féminine de la planète, occupe une place particulière parmi les maladies gynécologiques responsables de l'infertilité. La question intéresse beaucoup de patientes: pouvez-vous tomber enceinte ou non avec l'endométriose? Nous allons essayer d'y répondre et de savoir pourquoi cette maladie survient.

Endométriose - qu'est-ce que c'est?

L'endométriose est une maladie qui touche les femmes en âge de procréer âgées de 20 ans. Il est génital (localisé dans l'utérus et les trompes de Fallope) et extragénital (les foyers de la maladie sont concentrés dans d'autres organes). En outre, les deux formes de la maladie peuvent être combinées et présentes chez une femme en même temps.

Normalement, l'endomètre qui tapisse la surface interne de l'utérus pendant la menstruation est rejeté et sort avec les sécrétions. Mais les plus petites particules atteintes de cette maladie migrent en pénétrant dans la couche musculaire de l'utérus ou «voyagent» dans le système lymphatique pour se déposer sur d'autres organes internes.

À ces endroits, le tissu endométrial se dilate, gonfle et commence à saigner de manière synchrone avec le cycle menstruel. Le sang ne peut pas sortir et, en conséquence, une douleur intense se produit, des adhérences se forment.

Causes de la maladie

Il n'y a pas de vue généralement acceptée de la cause de la maladie. Selon la plupart des gynécologues, la maladie se manifeste sous l'influence de facteurs immunitaires, héréditaires et hormonaux. Il est également admis qu’une situation environnementale défavorable, une vie au rythme rapide et la présence de situations stressantes augmentent les risques de développer la maladie.

La probabilité d’endométriose augmente s’il ya eu une vie de femme:

  • processus inflammatoires fréquents des organes génitaux;
  • report de travaux forcés;
  • chirurgie de l'utérus;
  • avortements;
  • dépendance à l'alcool et tabagisme;
  • usage excessif de produits contenant de la caféine;
  • des perturbations dans le fonctionnement du système endocrinien;
  • affaiblissement de l'immunité.

Symptômes et effets de l'endométriose

La manifestation de la maladie et la possibilité de tomber enceinte avec l'endométriose dépendent de l'ampleur du processus et de sa négligence. À un stade précoce, parmi tous les signes, seules des douleurs prémenstruelles, des saignements localisés et des déviations mineures du cycle peuvent être présentes.

À l'avenir, parmi les symptômes les plus courants, notez:

  • douleur accompagnant les rapports sexuels;
  • troubles menstruels, dysménorrhée;
  • périodes très douloureuses;
  • saignements prolongés et abondants entre les règles;
  • douleur en urinant et en déféquant;
  • l'apparition de sang dans l'urine.

L'infertilité prolongée, en particulier lorsqu'elle est associée à d'autres manifestations, est également un signe indirect d'endométriose. Le diagnostic peut être confirmé par une échographie 2 à 3 jours avant le début des règles, parfois une opération de diagnostic est nécessaire.

Sans traitement, la maladie progresse et peut être compliquée, entraînant l'apparition de:

  1. Adhérences dans le bassin, provoquant une douleur intense pendant la menstruation. Leur présence conduit souvent à l'infertilité. En outre, ils interfèrent avec la vie intime normale d'une femme, rendant les rapports sexuels douloureux.
  2. Anémie post-hémorragique sous forme chronique. Le flux menstruel mensuel devient abondant, entraînant une perte de sang excessive.
  3. Tumeurs oncologiques. Des cellules de l'endomètre en expansion peuvent être transformées en tumeurs malignes.
  4. Troubles de nature neurologique résultant de l'atteinte des terminaisons nerveuses. En conséquence, il peut provoquer une parésie, une paralysie des jambes.

L'endométriose mène-t-elle toujours à l'infertilité?

Si l’endométriose est diagnostiquée, est-il possible de tomber enceinte?

Cette maladie ne provoque pas 100% d'infertilité, mais réduit simplement les chances de concevoir un enfant.


L'interférence dans cette situation devient souvent un dysfonctionnement ovarien. Les follicules ne mûrissent pas dans les organes affectés, l'ovulation est absente. Mais si au moins un ovaire fonctionne normalement et que la trompe de Fallope y menant est passable, les chances de fécondation demeurent.

Le prochain obstacle est la défaite de la couche musculaire de l'utérus. En conséquence, l’oeuf après la fusion avec le sperme ne peut pas s’attacher et se développer normalement. Au stade initial de la maladie, il est possible que l’implantation se produise.

Dans les cas difficiles, un traitement médical ou chirurgical est nécessaire, après quoi les chances d'avoir un bébé sont accrues. Il faut comprendre que, même si une femme peut tomber enceinte à l'endométriose, elle a besoin de l'aide de spécialistes pendant la période de portage pour éviter une fausse couche.

Méthodes de traitement

Comment tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus ou des ovaires? La résolution du problème dépend du degré de développement de la maladie, de l’âge de la patiente et de ses antécédents hormonaux. Premièrement, le diagnostic - échographie, tests de laboratoire, si nécessaire, laparoscopie et hystérographie.

Pour le traitement, des approches conservatrices ou opérationnelles sont utilisées, parfois combinées pour obtenir un résultat optimal. Certaines femmes peuvent tomber enceintes avec une endométriose après avoir pris des hormones, d'autres ont besoin d'une intervention chirurgicale.

La pharmacothérapie consiste à prendre des médicaments contenant des hormones pendant 3 à 6 mois. Pendant cette période, une ménopause artificielle se produit, ce qui conduit à une régression de la maladie. Après la fin du traitement hormonal, le cycle menstruel reprend. Une rechute est possible, mais pendant la rémission, il y a une chance de devenir enceinte.

L'intervention chirurgicale implique une chirurgie laparoscopique sous anesthésie générale. Les adhérences sont disséquées et les formations endométroïdiennes sont retirées. Des échantillons de tissus sont prélevés pour des tests de laboratoire afin de confirmer le diagnostic et exclure toute possibilité d'oncologie.

Parmi les femmes ayant suivi un traitement, 60% tombent enceintes dans les 6-13 semaines.

Par conséquent, à la question de la patiente: "Est-il possible de tomber enceinte avec une endométriose de l'utérus?" Les médecins répondent par l'affirmative, affirmant que chaque femme a différentes chances de concevoir.

Si une femme, malgré le diagnostic, souhaite acquérir un enfant, les progrès de la médecine lui permettent de le faire. Des spécialistes qualifiés dans le domaine de la gynécologie soutiennent que l’endométriose peut devenir enceinte, mais que, pour une conception réussie et un développement fœtal normal, vous devez suivre un traitement.

Plus la maladie est identifiée tôt, plus la naissance de l'enfant souhaité est probable. Par conséquent, vous devez contacter immédiatement votre médecin lorsque des symptômes anxieux apparaissent et faire régulièrement l’objet d’un examen préventif.

Auteur: Tatyana Cherednichenko,
spécifiquement pour Mama66.ru

Puis-je tomber enceinte avec l'endométriose

L'endométriose est l'une des maladies féminines les plus courantes et les plus insidieuses. Cette maladie se manifeste par la superposition de tissus utérins dans un endroit inhabituel: dans la zone abdominale, la trompe de Fallope, les ovaires et les parois de l'utérus. Les manifestations pathologiques de l'endométriose sont particulièrement dangereuses lors de la planification d'une grossesse, car elles compliquent considérablement le processus de conception et, dans les cas graves, elles peuvent provoquer une stérilité. À cet égard, l'endométriose et la grossesse sont considérées comme le sujet le plus important chez les personnes de sexe masculin.

Comment fonctionne l'endométriose et ses types

La symptomatologie de l'endométriose dépend de la zone de manifestation du processus pathologique et de l'état général de la fille. Selon la pratique médicale, il existe des cas où la maladie évolue sans symptômes et que le gynécologue peut diagnostiquer au cours d'un examen de routine.

Le développement de l'endométriose est caractérisé par les symptômes suivants:

  1. L'apparition de douleur dans la région pelvienne - ce symptôme se manifeste chez 25% des femmes. La douleur est clairement localisée dans un certain endroit pendant une longue période.
  2. Sensations douloureuses de nature cyclique qui accompagnent les règles - le symptôme inquiète 50% des patientes. Une manifestation prononcée se produit le premier jour du cycle menstruel sous l’effet des facteurs suivants: formation de spasmes dans le vaisseau utérin, saignements dans la région abdominale, augmentation de la pression.
  3. Le malaise pendant le contact sexuel est présent lorsque la pathologie affecte les ligaments utérins ou le vagin.
  4. Perturbation du cycle menstruel:
  • menstruations abondantes et prolongées;
  • la présence d'écoulement brun après la menstruation;
  • réduction de la période menstruelle;
  • saignements graves.
  1. Le symptôme le plus dangereux est la conception et la gestation problématiques. Cette fonctionnalité est présente chez 40% des filles.

En présence de complications graves, on observe la manifestation de symptômes spécifiques:

  • saignements urinaires;
  • altération des selles;
  • toux associée à une hémoptysie.

L'endométriose est considérée comme une maladie chronique, en raison de l'absence de phase aiguë. La classification la plus courante comprend deux types, chacun comprenant les sous-espèces suivantes:

  1. La forme génitale est divisée en trois formes: interne, péritonéale, extraperitoneale. La première sous-espèce - l'adénomyose implique la prolifération de foyers dans l'utérus, tout en pénétrant profondément dans le tissu muqueux. Lorsque la forme péritonéale affecte d'autres organes de l'appareil reproducteur: le col de l'utérus et le tube de l'utérus, les ovaires, le vagin. La sous-espèce extra-péritonéale endommage les organes externes.
  2. L'apparence extragénitale est diagnostiquée dans le cas de la formation de foyers pathologiques dans les intestins, les poumons et la vessie.

Quelle est la cause de la maladie

Tout d'abord, l'endométriose affecte l'utérus, ainsi que les organes génitaux les plus proches. Les tissus de l'endomètre sont sensibles aux cellules hormonales. Ainsi, dans les régions reculées recouvertes de mucus, les modifications suivantes se produisent:

  1. Les tissus de l’endomètre dans l’utérus se développent et se densifient - ceci est dû à la libération de cellules œstrogènes dans les premiers jours de la période menstruelle.
  2. La seconde moitié de la période est caractérisée par l’influence de la progestérone, qui détruit la couche nouvellement formée. Ce processus est accompagné d'inflammation et de saignement.

Ainsi, l'endométriose de l'utérus entraîne la formation d'un kyste, un dysfonctionnement des organes de l'appareil reproducteur et, dans les cas graves, une menace de possibilité de conception du fœtus et de déroulement normal de la grossesse.

Traitement de l'endométriose avec la grossesse

On pense que l'endométriose est traitée efficacement pendant la grossesse. Ce point de vue repose sur le fait que la grossesse aide à stabiliser le fonctionnement de l'utérus en arrêtant la production de cellules hormonales qui contribuent à la progression de la maladie.

Malgré cela, les experts médicaux estiment qu’il est impossible de guérir cette pathologie par la grossesse: un effet positif sera observé jusqu’à ce que l’ovulation se produise. À cet égard, cette méthode est inefficace.

Planifier une grossesse - est-ce possible

L'effet négatif de l'endométriose sur la grossesse est dû à la forte probabilité de fausse couche et, ultérieurement, d'infertilité. Selon les statistiques médicales, 40% des filles souffrent de problèmes liés à la conception tout au long de l'année. Dans le contexte de l'endométriose, la fonction de reproduction est considérablement réduite:

  1. Les adhérences résultantes dans les tubes de l'utérus entraînent une perturbation du passage de l'œuf, perturbant ainsi la conception.
  2. L'excès de prostaglandines dans le corps féminin provoque la formation de nombreux microspasmes qui violent la fonction de transport des tubes de l'utérus.
  3. Un déséquilibre hormonal et une immunité réduite interfèrent avec le déroulement normal de l'ovulation. La grossesse est possible avec une stabilisation complète des niveaux hormonaux.
  4. Les néoplasmes sous forme de kystes de l'endomètre ont un effet négatif sur la grossesse. Si le processus de fécondation est réussi, il y a une possibilité d'avortement.

La fonction de reproduction de la fille est considérablement réduite, mais avec un traitement efficace, le corps récupère rapidement et retrouve sa forme antérieure. La grossesse avec l'endométriose de l'utérus est autorisée si la patiente prend un traitement hormonal. Si le processus de fécondation naturelle n’aboutit pas, le médecin recommande d’appliquer la méthode de la conception extracorporelle.

Grossesse après traitement

Le traitement de l'endométriose est long et complexe, car une intervention chirurgicale et conservatrice est utilisée. En composant une technique individuelle, le médecin prend nécessairement en compte l'âge biologique, qui est utilisé pour déterminer la possibilité de tomber enceinte, ainsi que la gravité de la pathologie.

Le traitement conservateur consiste à prendre des médicaments hormonaux. Pour être enceinte après l’endométriose, il est nécessaire d’éliminer l’anémie ferriprive à l’aide de médicaments contenant du fer. Pour améliorer l'état général du patient, le médecin lui a prescrit des analgésiques, des agents hémostatiques et des agents renforçant l'immunité.

Une intervention chirurgicale est réalisée dans le cas de la formation d'adhérences. Dans la plupart des cas, le médecin utilise la méthode de la laparoscopie, qui élimine efficacement la lésion des tissus affectés, mais ne blesse pas le corps. La grossesse après le traitement de l'endométriose se déroule avec une dynamique positive et sans complications graves.

Comment se passe la grossesse et l'accouchement

Endométriose pendant la grossesse n'est pas traitée: les méthodes conservatrices et chirurgicales peuvent avoir un impact négatif sur le développement du fœtus. Selon la pratique médicale, il existe une exception, à savoir le développement d'un kyste endométrioïde qui affecte l'ovaire. Pour qu'une femme puisse supporter le fœtus, il est nécessaire de pratiquer une intervention chirurgicale au quatrième mois de la grossesse.

Le port d'un enfant, accompagné d'une endométriose, doit être sous la surveillance étroite de professionnels de la santé. Afin de maintenir sa grossesse, la fille doit prendre des médicaments hormonaux. Il existe des cas où, à un stade précoce, il existe une menace de fausse couche en raison d'un déficit en progestérone, ce qui garantit le développement correct du fœtus. Si le placenta est formé, la grossesse se déroule de manière positive.

Ainsi, l'endométriose suggère les ajustements suivants pendant la grossesse:

  • Avec le développement de la pathologie augmente considérablement les chances d'un tel résultat comme une grossesse extra-utérine. Pour détecter rapidement les anomalies, il est recommandé au patient de faire une échographie;
  • Les professionnels de la santé doivent surveiller les niveaux hormonaux pour éviter une augmentation du tonus de l'utérus. Sinon, la fille ne pourra pas accoucher;
  • L’affaiblissement de l’utérus peut provoquer sa rupture suite à la croissance du fœtus. Pour la sécurité complète des futures mères, il est déterminé par un traitement hospitalier;
  • dans le cas de l'endométriose, le processus de travail est beaucoup plus compliqué: l'utérus n'étant pas élastique, il est recommandé d'accoucher avec une césarienne.

L'opération vous aidera-t-elle à tomber enceinte?

La médecine moderne est impossible sans les interventions chirurgicales, qui se divisent en intervention conservatrice et intervention radicale. Le plus souvent, ils sont combinés et utilisés comme méthode la plus douce.

Dans l'endométriose, la laparoscopie est le plus souvent réalisée, au cours de laquelle les tumeurs sont cautérisées par un laser spécial. Si la maladie est accompagnée de complications graves, le médecin utilise une méthode de laparotomie - couper la paroi abdominale. Après la chirurgie, le patient doit suivre un traitement médicamenteux et suivre des procédures de physiothérapie pour obtenir un résultat positif. En général, l'opération élimine les sensations douloureuses désagréables, arrête le processus inflammatoire, restaure la fonction de reproduction, ce qui permet au patient de tomber enceinte.

FIV en tant que variante de l'enfant tant attendu

Le programme de fécondation in vitro est élaboré individuellement pour chaque patiente, en fonction de son âge biologique, du nombre de tentatives infructueuses de conception, de son état de santé, de la gravité de la maladie. La FIV est contre-indiquée dans le diagnostic de l'endométriose externe. Dans ce cas, la femme constitue une méthode efficace de traitement visant à réduire les symptômes et à éliminer les tumeurs.

Si la grossesse après le traitement n'est pas venue, une procédure de fécondation in vitro est prescrite à la fille. Patients âgés de plus de 30 ans, la procédure est effectuée après une chirurgie et des médicaments hormonaux. Si le patient a entre 23 et 27 ans, les médecins recommandent de ne pas se presser avec la FIV et d'essayer de concevoir un enfant de manière naturelle.

L’endométriose en fin de développement n’est pas un obstacle à la mise en œuvre de la fécondation in vitro. En règle générale, la procédure est désignée immédiatement après avoir passé avec succès des tests spéciaux et un examen approfondi.

Avis ont donné naissance

L'endométriose n'exclut pas la probabilité de tomber enceinte, mais réduit considérablement les chances de succès de la conception. Je guéris depuis quatre ans, mais sans succès jusqu'à présent. Trois grossesses se sont terminées par un fœtus décolorant.

Ekaterina, 34 ans

Quand on m'a diagnostiqué une endométriose, j'étais enceinte de 10 semaines. Après avoir lu les critiques d'autres filles, j'avais très peur, car dans la plupart des cas, la grossesse se déroule avec complications. Le traitement a eu lieu avec l'aide de puissants médicaments hormonaux. L'accouchement a réussi, mais je ne pouvais pas retomber enceinte.

Veronica, 27 ans

Il s'est avéré tomber enceinte avec l'endométriose. La grossesse a été couronnée de succès, malgré le fait que j'ai passé beaucoup de temps en traitement hospitalier, au cours duquel il y avait suffisamment de temps pour que d'autres patientes se renseignent sur l'évolution de la maladie. Dans la plupart des cas, la pathologie disparaît pendant l'accouchement et n'est annoncée qu'après la naissance du bébé. C'est à ce moment-là que vous devez commencer un traitement.