Utrozhestan: critiques et 5 raisons du rendez-vous

Certaines femmes qui planifient une grossesse sont confrontées au problème de porter un enfant, ce qui peut menacer une fausse couche, et souvent, à l'heure actuelle, de nombreuses personnes sont informées de leur infertilité, c'est-à-dire de l'impossibilité de devenir enceinte. Dans de tels cas, les experts prescrivent Utrozhestan, avant d'utiliser qui vous devez écouter attentivement et examiner les critiques et les recommandations des médecins. Au cœur du médicament se trouve une substance active telle que la progestérone. D'une autre manière, on l'appelle "l'hormone de grossesse", qui commence à être produite directement après que le corps soit devenu enceinte.

Qu'est-ce que Utrozhestan est prescrit pendant la grossesse

Le médicament est prescrit pour stimuler et modifier les antécédents hormonaux d'une femme qui planifie une grossesse ou qui est déjà en position. L'Utrozhestan agit comme un analogue de la progestérone, il n'a qu'une origine synthétique.

Ce médicament remplit deux fonctions vitales:

  • Aide une femme pendant la conception;
  • Favorise un processus de gestation sans problème.

La production de progestérone est particulièrement élevée quand une femme a ses règles et, en l’absence de grossesse, son niveau commence à baisser du fait de l’inutilité. Sous l'influence de cette hormone chez une femme enceinte, la menstruation cesse et l'utérus commence à se développer.

Ainsi, Utrozhestan est prescrit dans les cas suivants:

  • Prévention du risque de fausse couche;
  • Restauration et stabilisation du fond hormonal;
  • Absence de progestérone en cas de menace d'interruption;
  • Pendant la planification de la grossesse;
  • En cas d'écoulement sanguinolent ou brunâtre.

Une pénurie de progestérone est indiquée par des ballonnements, des cycles menstruels prolongés et douloureux, des saignements entre les règles et lors des rapports sexuels, une plus petite quantité de lubrifiant naturel est produite, etc. Au cours du premier trimestre, l’Utrozhestan assure la transition et la transformation de la membrane muqueuse interne de l’utérus (endomètre) dans l’état requis pour le développement normal du fœtus. En outre, ce médicament réduit le tonus de l'utérus et le nombre de contractions des muscles et des tubes utérins.

Bougies Utrozhestan

Le médicament est produit sous la forme de gélules, qui peuvent être prises sous forme de comprimés et sous forme de bougies. Aux premiers stades, les experts recommandent d’appliquer l’Utrozhestan par voie vaginale, c’est-à-dire sous forme de bougies. Grâce à ce qui est beaucoup plus efficace et plus rapide, on évite le risque d'avortement et diminue l'intensité des contractions utérines.

Les capsules sont disponibles sous deux formes:

Selon la quantité de progestérone qu'ils contiennent. Les capsules ont une coquille de gélatine jaunâtre, à l'intérieur de laquelle se trouve une suspension huileuse blanche homogène.

En plus du composant principal - progestérone - Utrozhestan contient un certain nombre de composants auxiliaires:

  • Lécithine de soja;
  • Dioxyde de titane;
  • Beurre d'arachide;
  • Gélatine;
  • Glycérol

L’administration intravaginale d’Utrozhestan est prescrite dans les cas suivants. Lorsqu'un traitement hormonal est nécessaire, si la ménopause commence tôt, pour prévenir un avortement habituel ou sur le risque d'avortement pouvant être provoqué par une pénurie de progestérone. Récupération d'une carence en progestérone en cas d'absence ou de perturbation des ovaires.

En cas de menace de fausse couche due à une déficience en progestatif, ce médicament est également efficace.

Il est prescrit lors de la préparation à la fécondation de manière extracorporelle pour maintenir le stade lutéal et pour prévenir les fibromes utérins, la mastite ou l'endométriose, ainsi que pour l'infertilité associée à un manque de lutéine. De plus, l’administration vaginale du médicament devient nécessaire dans les cas où l’administration orale de gélules est limitée ou impossible. Et aussi si, en prenant le médicament sous forme de pilule, une femme enceinte déclenche une migraine, est étourdie et somnolente.

Comprimés Utrozhestan

Les gélules rondes d’un volume de 100 mg sont présentées sous forme d’emballages contenant des blisters de 14 à 15 pièces, et les blisters de gélules ovales de 200 g comprennent 7 pièces. Il y a des capsules à 100 mg de 28-30 pièces dans un paquet d'environ 370 à 450 roubles, et des capsules à 200 mg de 14 pièces d'environ 370 à 420 roubles.

L'utilisation d'Utrozhestan par voie orale sous forme de comprimés est prescrite pour les raisons suivantes:

  1. Échec du cycle menstruel, anovulation ou perturbation du processus d'ovulation.
  2. Ménopause, avec l'inclusion du médicament dans la thérapie hormonale complexe.
  3. Infertilité due à une insuffisance lutéale.
  4. L'apparition de symptômes d'origine mammocytaire fibrokystique.
  5. Au cours du syndrome prémenstruel.

Au cours de la planification de la grossesse, un diagnostic effrayant d'infertilité résultant d'un manque de progestérone dans le corps peut être diagnostiqué chez la femme. Depuis la présence de la quantité requise de cette hormone, le corps est en mesure de se préparer à la maternité précoce.

Note: pourquoi prendre Utrozhestan

L’effet de l’Utrozhestan sur l’ensemble du corps de la femme n’est pas négatif, car il ne remplace pas les hormones naturelles, il ne fait que reconstituer les réserves d’hormones manquantes qui assurent le bon déroulement de la grossesse. À la fin du traitement, presque toutes les femmes ont découvert qu'elles étaient enceintes.

En prenant le médicament dans le corps de la femme, il y a divers changements:

  • Le glucose est rapidement excrété par le corps;
  • Le volume de gonadotrophines produites dans l'hypophyse est en augmentation;
  • On note la stimulation des processus de lactation;
  • Le glycogène s'accumule dans le foie;
  • Il y a une diminution de l'azotémie, due à une augmentation de la quantité d'azote excrétée du corps avec l'urine.

L’application vaginale de gélules n’agit que lorsque l’utozhestan affecte localement l’utérus, ses trompes ou ses ovaires. Alors que la nécessité de l'utilisation orale du médicament se produit dans le cas d'un effet complexe sur les systèmes d'organes et les organes individuels.

Contre-indications et effets secondaires d'Utrozhestan

Le schéma thérapeutique et la posologie du médicament pour la femme enceinte sont prescrits par le médecin traitant. C’est à lui de déterminer dans quelle mesure il convient de prendre le médicament à bon escient pendant une longue période et dans quelle proportion. Il faut comprendre que si pris incorrectement à partir d'Utrozhestan, il n'y aura aucun avantage, mais seulement un préjudice.

De plus, en cours de traitement, un effet secondaire peut apparaître:

  • Allergie sous forme d'éruption cutanée et de démangeaisons;
  • Réduire la durée de la menstruation;
  • L'administration orale peut causer de la somnolence, des vertiges ou souvent des douleurs;
  • L'apparition de la jaunisse due à la cholestase;
  • La survenue de saignements entre les cycles menstruels.

De telles conséquences peuvent indiquer qu'un surdosage est survenu. Il est donc nécessaire d'arrêter ou d'annuler le médicament après en avoir discuté avec un médecin. Mais une réaction négative à la drogue se produit dans des cas isolés.

En outre, la réception Utrozhestana a un certain nombre de contre-indications:

  • La porphyrie;
  • Thromboembolie;
  • Asthme bronchique;
  • Varices;
  • Insuffisance hépatique ou rénale;
  • Allergie aux composants individuels du médicament;
  • Risque de thrombose;
  • Maladies du système cardiovasculaire;
  • Saignements vaginaux inconnus;
  • Phlébite de nature aiguë;
  • Le diabète sucré;
  • Fausse couche incomplète, etc.

Ces contre-indications suggèrent une interdiction totale de prendre de l'Utrozhestan lors de la planification d'une grossesse, pendant la grossesse, ainsi que pendant l'allaitement. Cependant, le médicament lui-même ne peut pas causer de violation du processus de développement ou de gestation de l’enfant.

Avis sur Utrozhestan pendant la grossesse: rendez-vous et recommandations

Prendre des capsules provoque des changements hormonaux dans le corps, en particulier, augmente la quantité de progestérone produite, qui est mal absorbée sous sa forme naturelle dans les intestins. Les capsules doivent être insérées profondément dans le vagin, ce que la femme fait elle-même; il est donc préférable d'utiliser un applicateur. Il est recommandé d’injecter le médicament au coucher et une heure avant l’augmentation afin qu’il puisse être absorbé. Après avoir prescrit le médicament par voie orale à la femme enceinte, il devrait être bu deux fois par jour - le matin et le soir - avant et après les repas.

En cas d'irrégularités menstruelles, la durée du traitement doit durer 10 jours, soit environ 16 à 26 jours du cycle complet.

Afin de connaître avec précision le jour d'insertion de la capsule pour la première fois, il est nécessaire de calculer le moment de l'ovulation, à l'aide d'un test spécial ou en mesurant la température de base. L'entrée dans les gélules doit être commencée le 5ème jour d'ovulation et se poursuivre pendant 10 jours. L'ensemble du traitement peut se dérouler sur plusieurs périodes.

Avec une diminution de la progestérone et pour prévenir le risque d'avortement, il est nécessaire d'utiliser le médicament pendant tout le premier trimestre de la grossesse, jusqu'à la 12e semaine.

Contre la ménopause, le médicament ne peut être utilisé qu’avec des médicaments à base d’œstrogènes, en tant que traitement hormonal substitutif. La nécessité de terminer de manière urgente le traitement ne peut être envisagée qu'en cas d'apparition d'effets secondaires prononcés. En général, l'abolition de la drogue se produit progressivement, et seul le médecin peut annuler complètement sa réception. Instructions pour recevoir Utrozhestan compilées en fonction du problème identifié par la femme. Par exemple, pendant la ménopause, un médicament doit être pris une fois par jour avec une dose de 200 mg et, au risque de fausse couche, il doit être pris toutes les 6 à 8 heures à une dose de 400 mg. Il est nécessaire de comprendre qu’une femme a oublié de prendre ce médicament, car l’efficacité de tout le traitement en dépend.

L'Utrozhestan, comme beaucoup de médicaments, a ses homologues, à savoir:

  • Duphaston;
  • Iprozhin;
  • Estrozhel;
  • Prajisan;
  • Kraynon;
  • Prozhestozhel, etc.

En particulier, une partie des médicaments ne consiste pas uniquement en capsules, mais également en une crème ou un gel spécial à usage externe.

Drug Utrozhestan: critiques (vidéo)

Ainsi, le corps féminin a grandement besoin de progestérone, ce qui affecte tout le processus de grossesse. En l'absence de cette hormone, des médicaments spéciaux sont prescrits, tels que l'urozestan. La drogue a aidé beaucoup de gens, parmi ceux qui ont bu un long cours. Pour acheter le médicament doit être traité de manière responsable et vous ne devriez pas le commander sur Internet, car le produit réel ne correspond pas toujours à la photo fournie.

Utrozhestan - pour ce qu'il accepte, commentaires. Quoi de mieux pendant la grossesse - urozhestan ou dufaston?

Aujourd'hui, beaucoup de femmes ne peuvent ni concevoir ni supporter le bébé tant attendu. Dans la plupart des cas, la violation du fond hormonal de la femme et, en particulier, du manque de progestérone est à blâmer. Pour reconstituer le stock de cette hormone, nécessaire au début et à la grossesse normale, les gynécologues prescrivent le traitement approprié, dont l’Utrozhestan.

Qu'est-ce que l'Utrozhestan, pour lequel il est pris?

Cet outil est un analogue de l’hormone progestérone, produite de manière synthétique. Bien sûr, aucun médicament ne peut complètement remplacer cette substance en son absence dans le corps d'une femme. Cependant, l’Utrozhestan remplit efficacement ses réserves manquantes.

Le plus souvent, l’Utrozhestan et d’autres médicaments similaires sont prescrits par un médecin en début de grossesse, si le risque de perte d’un enfant est élevé. En outre, la réception de cet outil est possible au stade de la planification si les raisons de l’incapacité de concevoir un enfant résident dans le manque de progestérone. Dans tous les cas, avant de prendre Utrozhestan, il est nécessaire de passer des tests pour déterminer les niveaux hormonaux et, en particulier, la quantité de progestérone.

«Elle a été prononcée, pourquoi la prennent-elle?» Les filles posent souvent cette question à leur médecin. Le plus souvent, ce médicament est prescrit dans les situations suivantes:

  • l'infertilité, si elle est associée à un déséquilibre hormonal;
  • la menace de fausse couche dans la première période;
  • l'endométriose;
  • prévention des fausses couches chroniques;
  • ménopause et ménopause;
  • divers troubles du cycle menstruel de la femme;
  • la mastopathie;
  • fibromes utérins.

Comment prendre le médicament?

Le médicament est disponible sous forme de gélules pour administration orale ou de suppositoires pour insertion dans le vagin. Quelle que soit sa forme, ce médicament produit le même effet, mais les bougies agissent beaucoup plus rapidement. En outre, dans certains cas, par exemple, si une femme enceinte présente des manifestations de toxicose, il est plus pratique de prendre le médicament sous forme de suppositoires vaginaux.

La posologie du médicament est choisie par le médecin traitant dans chaque cas. L'Utrozhestan est un médicament assez grave, et il est formellement interdit de modifier seul le schéma posologique prescrit par le médecin. Cependant, vous pouvez remplacer un formulaire d'autorisation par un autre après avoir consulté votre médecin.

Dans la plupart des cas, la posologie quotidienne du médicament varie de 200 à 400 mg. Il devrait être pris matin et soir. Le traitement par Utrogestan peut durer de 10 jours à plusieurs mois. Dans certains cas, les futures mères sont obligées de le prendre jusqu'à la naissance même.

L'Utrozhestan étant un agent hormonal, il peut entraîner de nombreux effets secondaires indésirables, notamment:

  • léthargie, vertiges et somnolence;
  • diverses réactions allergiques;
  • jaunissement de la peau dû à la stagnation de la bile;
  • l'apparition de saignements entre les menstruations;
  • raccourcissement du cycle menstruel.

Utrozhestan est contre-indiqué en présence des maladies et des problèmes de santé suivants:

  • hypertension artérielle;
  • avortement incomplet;
  • la porphyrie;
  • toute maladie et tout dysfonctionnement chroniques du foie;
  • saignements du vagin d'origine inconnue;
  • athérosclérose vasculaire;
  • phlébite aiguë;
  • tendance à la thrombose;
  • varices compliquées;
  • la présence de néoplasmes malins dans le corps.

Aussi avec ce médicament doit être particulièrement prudent lors de l'allaitement d'un nouveau-né, ainsi que dans diverses maladies rénales, le diabète et d'autres troubles de la glande thyroïde, la migraine, l'épilepsie, l'asthme bronchique et le syndrome dépressif sévère.

Utrozhestan peut non seulement commencer à prendre sans ordonnance, mais aussi à annuler. Un grand nombre des effets indésirables mentionnés ci-dessus peuvent survenir à la suite d’un retrait inapproprié du médicament. Dans les cas graves, une interruption abrupte de sa réception peut provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée. Annuler Utrozhestan ne devrait être sous la supervision du médecin traitant, en réduisant progressivement la dose selon un certain schéma. Le retrait du médicament prend généralement entre 1 et 1,5 mois à compter du début de la réduction de la posologie.

Utrozhestan lors de la planification de la grossesse

Lorsque l’Utrozhestan est prescrit avant la grossesse prévue, le moment auquel il doit être bu est d’une importance primordiale. Dans différentes situations, le schéma de prise de ce médicament peut être le suivant:

  • En cas d'insuffisance de la phase lutéale, on recommande à l'Utrozhestan de 200 à 300 mg par jour. Les capsules ou les suppositoires doivent être pris deux fois par jour, de préférence le matin et le soir. Le médicament doit commencer à être pris le 16e jour du cycle menstruel et se poursuivre pendant 10 jours.
  • En l’absence de progestérone indépendante, l’Utrozhestan est utilisé sous forme de suppositoires. En même temps, les 13 et 14e jours du cycle, 1 bougie est administrée, puis du 15e au 25e jour - 2 bougies chacune le matin et avant le coucher, et à partir du 26e jour chaque semaine, il est nécessaire d'augmenter la dose d'un jour. une bougie. Il est nécessaire d'arrêter que lorsque le nombre de bougies reçues sera de 6 pièces, réparties en 3 doses. La durée totale de ce traitement ne devrait pas dépasser 60 jours;
  • Au cours de la FIV le même jour, lorsqu'une injection d'hCG est réalisée, l'utrozhestan est démarré avec 4 à 6 suppositoires vaginaux par jour. Habituellement, ce médicament pour FIV est arrêté seulement à la vingtième semaine du début de la grossesse.

L'Utrozhestan est-il efficace pendant l'accouchement?

Des tests répétés ont prouvé l’efficacité de la prise de ce médicament pendant la période d’attente de l’enfant et sa sécurité pour le fœtus et la future mère. En attendant, toutes les femmes ne sont pas satisfaites du résultat de la prise d'Utrozhestan.

Les commentaires sur la prise du médicament Utrozhestan pendant la grossesse sont mitigés. De nombreuses femmes ont remarqué qu’après une longue consommation de ce médicament, une fausse couche s’était produite et que la vie de l’enfant ne pouvait être sauvée. Malheureusement, la prise d'analogues synthétiques de progestérone ne peut garantir la préservation de la grossesse et la naissance d'un bébé en bonne santé. Il est stupide et tout simplement inutile de blâmer les médicaments pour cela, car il y a tellement de raisons pour lesquelles une grossesse peut être interrompue à tout moment.

D'autres mères, au contraire, croient qu'elles ont pu endurer et donner naissance à leur enfant tant attendu grâce à Utrozhestan. Dans le même temps, malgré les critiques positives, certains d'entre eux notent un certain malaise et des inconvénients associés à l'introduction de suppositoires vaginaux, et le coût du médicament est trop élevé.

Quoi de mieux pour choisir une future mère - Utrogestan ou Duphaston?

Souvent, les futures mères demandent ce qui est préférable d'acheter - Utrozhestan ou Duphaston. Ces médicaments sont intrinsèquement très similaires, mais ils présentent également des différences significatives. Si votre médecin vous prescrit Utrozhestan avant de le remplacer par un médicament similaire, vous devez absolument consulter un médecin. De plus, dans certaines situations, ces deux médicaments sont prescrits simultanément.

Utrotestan et Duphaston ont les différences suivantes:

  • Duphaston est beaucoup plus facile à tolérer. Il ne provoque pratiquement pas d'effets secondaires indésirables et n'affecte pas le système nerveux central. En raison de son ingestion, la faiblesse, le vertige ou la somnolence ne se produisent jamais. De plus, en prenant Duphaston, vous pouvez continuer à conduire une voiture sans aucun problème et, lorsque vous prenez Utrozhestan, vous devez refuser de conduire en conduisant.
  • Duphaston peut être acheté exclusivement sous forme de comprimés pour administration orale. À cet égard, dans certaines situations, par exemple, lors de la toxicose au premier trimestre, l’Utrogestan est nettement préférable;
  • L'utilisation prolongée d'Utrogestan entraîne une diminution du contenu en hormone androgène. Duphaston n'a aucun effet sur les hormones, à l'exception de la progestérone;
  • Duphaston n'est pas contre-indiqué pendant l'allaitement.

Ainsi, Utrogestan et Duphaston sont deux médicaments très similaires, chacun ayant certaines caractéristiques. Il n'est pas possible de dire sans équivoque lequel de ces deux médicaments est le meilleur, car ils sont tous les deux bons à leur manière. En même temps, Utrozhestan est plus populaire auprès des gynécologues russes, de sorte que les femmes prennent plus souvent ce médicament en particulier.

Voir aussi:

Dans toutes les situations, il convient de rappeler que ces médicaments sont des médicaments hormonaux très graves et ne peuvent être pris sans ordonnance du médecin. Sinon, vous ne pouvez qu'aggraver la situation et causer un préjudice irréparable à votre santé. Pendant la grossesse et sa planification, vous devez être aussi prudent que possible et suivre absolument toutes les recommandations de votre médecin. C’est seulement ainsi que vous pourrez concevoir, porter et mettre au monde votre bébé tant attendu.

Lire d'autres rubriques intéressantes

Utrozhestan

Formes de libération, noms et composition Utrozhestan

Actuellement, l’Utrozhestan est disponible sous forme de capsules dosées à une seule dose. De plus, les gélules sont conçues pour une application systémique et locale, c'est-à-dire qu'elles peuvent être prises par voie orale sous forme de comprimés ou injectées dans le vagin sous forme de suppositoires.

L'Utrogestan en gélule est disponible en deux doses: 100 mg chacune et 200 mg de la substance active. Les gélules des deux dosages ont exactement la même apparence: elles sont douces au toucher, de forme ovale avec une surface brillante peinte de couleur jaunâtre. L'enveloppe externe des capsules est constituée de gélatine, ce qui les rend douces, brillantes et jaunâtres. À l'intérieur du boîtier, les capsules des deux dosages contiennent une suspension huileuse homogène, colorée en blanc et non séparée en phases.

En tant que substance active, les capsules d’Utrozhestan contiennent de la progestérone naturelle micronisée à raison de 100 ml ou 200 ml, respectivement. L'ingrédient actif du médicament est une hormone naturelle, et non synthétique. De plus, grâce à une technologie spéciale, la progestérone est micronisée, ce qui garantit sa meilleure absorption dans le sang.

En tant que composants auxiliaires de la capsule, les deux doses contiennent les substances suivantes:

  • Beurre d'arachide;
  • Glycérol;
  • Dioxyde de titane;
  • Gélatine;
  • Lécithine de soja.

Actuellement, les capsules Utrozhestan dans la vie quotidienne sont souvent appelées pilules ou bougies. De plus, sous le nom de bougies Utrozhestan, les femmes impliquent une forme posologique pouvant être entrée dans le vagin. En conséquence, les noms Utrozhestan comprimés ou Utrozhestan gélules sont des formes indiquées pour une administration par voie orale. Cependant, ces noms de tous les jours sont incorrects, car l’Utrozhestan n’est disponible que sous forme de gélules, qui peuvent être prises par voie orale, comme des comprimés, et injectées dans le vagin, comme des bougies. Mais souvent, les femmes ne savent pas que le médicament est disponible sous une forme, destinée à la fois à une administration orale et à une insertion dans le vagin. C'est pourquoi, par analogie avec d'autres médicaments, elles recherchent des formes posologiques différentes appropriées.

En outre, les noms Utrozhestan 100 et Utrogestan 200 sont utilisés pour identifier brièvement et rapidement des gélules à différentes doses, le numéro indiquant le contenu de la substance active.

Action contre la drogue

L'effet d'Utrozhestan est fourni par son ingrédient actif - la progestérone naturelle. En conséquence, l’Utrogestan a le même effet sur la femme que la progestérone, produite par le corps jaune dans les ovaires.

Il est maintenant établi que Utrozhestan a les effets suivants:
1. Favorise la formation d'un endomètre assez épais dans la seconde moitié du cycle menstruel.
2. Assure la transition de l'endomètre de la phase proliférative à la phase sécrétoire, au cours de laquelle la membrane muqueuse de l'utérus sécrète des substances biologiquement actives qui offrent des conditions optimales pour la fixation de l'ovule.
3. Lors de la grossesse, l'endomètre est transféré dans l'état nécessaire pour maintenir le développement de l'ovule jusqu'à la formation du placenta (jusqu'à 6-8 semaines de gestation).
4. Réduit la contractilité des muscles de l'utérus et des trompes de Fallope, nécessaire au maintien de la grossesse (si l'activité des contractions du muscle utérin pendant la grossesse ne diminue pas sous l'action de la progestérone, par exemple lorsqu'elle est déficiente, une fausse couche spontanée se produit).
5. Provoque le développement des éléments terminaux des glandes mammaires nécessaires à l'allaitement (c'est-à-dire induit la lactation).
6. Bloque la production de substances spécifiques dans l'hypothalamus, qui déclenchent la libération d'hormone lutéinisante et stimulante des follicules (LH et FSH).
7. Augmente la production de LH et de FSH dans l'hypophyse.
8. Il inhibe l'ovulation.
9. Neutralise les effets des hormones androgènes.
10. Augmente la fréquence des mictions.
11. Augmente la quantité de graisse corporelle dans le corps.
12. Augmente la quantité de glucose utilisée par les cellules.
13. Augmente l'activité et la quantité d'insuline requise pour l'utilisation du glucose.
14. accélère l'accumulation de glycogène dans le foie.

Utrozhestan - pourquoi le prendre (indications d'utilisation)

L’indication générale de l’utilisation de l’Utrozhestan est le traitement de toutes les affections et maladies associées à une pénurie de progestérone, confirmées par des tests sanguins de laboratoire effectués à certains jours du cycle menstruel. Cependant, en raison des différences de taux d'ingestion et de concentration de progestérone dans les organes cibles (utérus, ovaires et trompes de Fallope), les indications pour prendre les capsules à l'intérieur et pour les insérer dans le vagin sont différentes.

Ainsi, les capsules d'Utrogestan sont indiquées pour l'administration par voie orale dans les conditions et maladies suivantes:

  • Infertilité causée par l'insuffisance de la deuxième phase (lutéale) du cycle menstruel;
  • La menace d'une naissance prématurée (à partir de la 20e semaine de grossesse);
  • Prévention de la fausse couche habituelle en début de grossesse, apparue dans le contexte du déficit en phase lutéale;
  • Prévention du risque de fausse couche dans l'insuffisance lutéale;
  • Syndrome prémenstruel;
  • Troubles menstruels associés à un manque d'ovulation ou à son cours irrégulier, tels qu'aménorrhée (absence de règles), oligoménorrhée (règles rares), dysménorrhée (douleurs pendant la menstruation), saignements utérins anormaux;
  • Mastopathie fibrokystique du sein;
  • Préménopause, ménopause et postménopause, y compris prématurée - en tant que moyen de traitement hormonal substitutif en association avec des œstrogènes.

Les capsules d'Utrogestan sont indiquées pour une insertion dans le vagin dans les conditions ou maladies suivantes:
  • Infertilité due à une insuffisance de la deuxième phase du cycle menstruel;
  • Prévention des fausses couches habituelles dans le contexte de l'échec actuel de la deuxième phase du cycle menstruel;
  • Prévention des menaces d'avortement en cas d'insuffisance de la deuxième phase du cycle menstruel;
  • Climax - en tant que médicament destiné au traitement hormonal substitutif en association avec des œstrogènes;
  • Ménopause prématurée;
  • Ovaires non fonctionnels ou distants - en tant que médicament destiné au traitement hormonal substitutif;
  • Soutien de la seconde phase (lutéale) du cycle menstruel lors de la préparation à la procédure de fécondation in vitro;
  • Soutien à la deuxième phase (lutéale) dans un cycle menstruel naturel ou induit;
  • Prévention des fibromes utérins;
  • Prévention de l'endométriose.

Utrozhestan - mode d'emploi

Règles pour le choix de la méthode d'utilisation de l'Utrogestan

Si Utrozhestan est utilisé pour traiter les affections ou les maladies suivantes, il peut être utilisé de la manière la plus pratique pour la femme:

  • Infertilité due à une insuffisance de la deuxième phase du cycle menstruel;
  • Prévention des fausses couches habituelles dans le contexte de l'échec actuel de la deuxième phase du cycle menstruel;
  • Prévention des menaces d'avortement en cas d'insuffisance de la deuxième phase du cycle menstruel;
  • Climax - en tant que médicament destiné au traitement hormonal substitutif en association avec des œstrogènes;
  • Ménopause prématurée.

C'est-à-dire que, dans les États susmentionnés, l'Utrogestan peut être utilisé aussi bien pour l'administration orale que pour l'administration vaginale. De plus, le choix de la méthode d'utilisation du médicament est entièrement déterminé par les préférences et la facilité d'utilisation par la femme. Cependant, les médecins recommandent généralement de prendre Utrozhestan à l'intérieur. L'administration de gélules par voie vaginale dans une situation où elles peuvent être prises par voie orale est recommandée dans les deux cas suivants:
1. Somnolence sévère en prenant Utrozhestan à l'intérieur.
2. Anomalies sévères du foie, en présence desquelles il n'est pas recommandé de prendre Utrozhestan par voie orale.

Avec la menace d'accouchement prématuré, de syndrome prémenstruel, de mastopathie fibrokystique et de troubles menstruels (règles rares ou absence complète, douleur pendant la menstruation, saignements utérins anormaux), le meilleur moyen d'utiliser l'Utrogestan est de prendre les gélules par voie orale. Cependant, si une femme s'inquiète d'une grave somnolence ou souffre d'une grave maladie du foie, vous pouvez insérer l'utrogestan dans le vagin. Toutefois, nous répétons qu'il est préférable de prendre les gélules à l'intérieur. Avec la menace d'une naissance prématurée (à partir de la 20e semaine de grossesse), il est nécessaire de s'abstenir de l'administration vaginale de capsules d'Utrogestan, en recourant à cette méthode d'utilisation en dernier recours, lorsque, pour une raison quelconque, il ne peut pas être pris par voie orale.

Lorsqu’on utilise l’Utrozhestan pour créer un fond hormonal artificiel avec des ovaires non fonctionnels ou absents, ainsi que pour soutenir la deuxième phase du cycle menstruel, il est recommandé d’insérer le vagin dans la capsule pour maintenir et maintenir la grossesse aux premiers stades de la capsule. Dans ces cas, il est optimal d’introduire de l’Utrozhestan dans le vagin, car la progestérone qui en est absorbée est très rapidement absorbée par les muqueuses dans la circulation sanguine locale et atteint les organes cibles (ovaires, utérus et trompes de Fallope).

En outre, il est préférable d’insérer les capsules d’utrozhestan dans le vagin plutôt que d’être ingérées pour prévenir les fibromes utérins et l’endométriose.

Nous pouvons donc en conclure que l'ingestion d'utrozhestan à l'intérieur est optimale lorsqu'il est nécessaire d'obtenir l'effet systémique de l'hormone sur tous les organes et systèmes (hypophyse, ovaires, utérus, trompes de Fallope, tissu adipeux, etc.). Et l'introduction de capsules dans le vagin n'est optimale que dans les cas où un effet local sur les ovaires, l'utérus et les trompes de Fallope est nécessaire.

Qu'est-ce qui aide l'urozhestan: pourquoi le prendre

De nombreuses femmes sont confrontées à l’incapacité de tomber enceinte ou de porter un enfant. Après l'examen, le médecin peut recommander l'utilisation d'Utrozhestan comme médicament nécessaire au maintien du corps de la femme pendant cette période. Avant de commencer à utiliser le médicament, il est recommandé de vous familiariser avec certaines des nuances et de déterminer en quoi ce médicament est l'utrogestan, à quoi sert-il, et quels en sont les objectifs?

Formulaire d'action et de libération

L'Utrozhestan est un médicament hormonal nécessaire pendant la période de planification pour la conception d'un futur bébé, ainsi que pendant les premières semaines pour garantir le développement futur du fœtus.

La fausse couche est souvent menacée par la présence d’une quantité insuffisante de progestérone dans le corps de la femme.

Le médicament est conçu de manière à contenir la substance active, la progestérone naturelle.

L'utilisation appropriée du médicament permet au composant principal de pénétrer en toute sécurité dans le noyau de l'œuf et d'effectuer le processus de formation de l'ARN.

Intéressant Comment prendre duphaston en début de grossesse

Si vous utilisez le médicament pendant la période de conception, le médicament a un effet positif sur le système reproducteur de la femme. Cela se traduit par le fait qu’un environnement favorable au développement de l’embryon à partir de la cellule œuf lors de la pénétration du spermatozoïde est formé.

L'utilisation indépendante du médicament est strictement interdite. Nous ne devons pas oublier que cette auto-médication peut nuire à la santé d'une femme. Le médecin le recommande pour les indications tout en prescrivant strictement la durée et la fréquence d'application de l'outil.

Le médicament est disponible sous forme de gélules, mais avec un volume différent d'ingrédient actif - 100 et 200 mg. La question se pose: est-il possible de boire de l'Utrozhestan ou doit-il être utilisé d'une autre manière?

Moyens est introduit de différentes manières:

Les deux méthodes d'utilisation font un excellent travail avec leur fonction, mais dans certaines situations, il est recommandé de suivre les conseils du médecin traitant. Il y a plusieurs raisons à cela:

  1. Lorsque vous entrez le médicament par la bouche dans les organes digestifs, une petite partie de la substance active est sujette à la destruction, ce qui ne donne pas le résultat attendu.
  2. Lorsqu'une capsule vaginale est installée, le composant actif atteint l'organe requis plus rapidement, ce qui stimule un effet immédiat.
  3. Lors de l'utilisation de médicaments pour entrer dans le vagin pour obtenir le résultat souhaité, nécessite une quantité de médicament beaucoup plus faible.

Le médecin connaît mieux les effets du médicament, il est donc nécessaire de suivre strictement ses recommandations.

Indications d'admission

Lorsqu'il est pris pendant la période de planification de la conception, en plus de créer des conditions favorables, le médicament stimule la transformation à partir du stade de prolifération de la muqueuse utérine.

Ceci est dû à l'effet de la substance active sur l'hormone folliculaire.

Après la fécondation, le composant principal contribue au développement d’une condition nécessaire à la formation normale d’un œuf fécondé.

Informatif! Méthode d'utilisation du médicament Aktifert gel pour la conception

Il y a certaines situations dans lesquelles l'utilisation du médicament est obligatoire:

  • infertilité;
  • conditions préalables à une livraison prématurée au début de la 20e semaine et pour une période plus longue;
  • mastopathie fibrokystique;
  • mesures préventives en cas de risque de fausse couche involontaire au début du développement de l'embryon.

Les capsules peuvent être administrées par voie orale ou dans le vagin. Cette méthode d’influence sur le corps est nécessaire au développement de la ménopause ainsi qu’à la prévention du développement des fibromes utérins, de la ménopause prématurée et de l’endométriose.

Avant d'utiliser, il est recommandé de déterminer quel médicament est l'Utrozhestan, pour lequel il est pris. Lorsque le médicament pénètre dans le corps, sa fonction principale est de réduire le tonus, de réduire l'excitabilité et de neutraliser la contractilité des muscles internes de l'utérus et de ses tubes.

En plus de la direction principale d'action du composant actif, le médicament procure les effets suivants sur le corps d'une femme enceinte:

  1. Stimule la formation des tissus mous avec un déroulement fluide de la grossesse aux 2e et 3e trimestres.
  2. Contribue à l'inhibition de l'ovulation répétée.
  3. Neutralise la production de composants spécifiques dans l'hypothalamus. De tels composants stimulent la libération d'une hormone spécifique d'une nature spécifique.
  4. Augmente la quantité de glucose vendu par les cellules.
  5. Une stimulation de la formation des éléments d'extrémité de la glande mammaire est réalisée, stimule le gonflement de celle-ci et la production de lait dans la période post-partum.

Utrozhestan à ses débuts

L'Utrozestan est prescrit dans les premières semaines de grossesse afin de réduire les risques de fausse couche.

Au premier trimestre, il est recommandé d’influencer le corps par l’introduction de bougies. Ils doivent être mis avant le coucher en même temps.

Ce type de médicament est particulièrement préférable pour une femme occupant une position intéressante.

Dans ce cas, la substance active a des effets moins négatifs et une mauvaise santé.

Informatif! Ce dont vous avez besoin pour boire des vitamines pour que les hommes planifient une grossesse

Quels sont les effets des médicaments prescrits dans les premiers mois de la grossesse, vous pouvez apprendre de la liste suivante:

  • pour la normalisation du bien-être;
  • calmer le système nerveux;
  • réduire le tonus de l'utérus.

Urozhestan au cours des premiers stades de la grossesse ne provoque pas d'effets secondaires, il est bien toléré par les femmes. Étant donné que le médicament est développé à base de plantes, il ne peut pas participer au métabolisme de type lipidique ou glucidique.

L'outil ne stimule pas la survenue d'un œdème et ne nuit pas à l'enfant. Ceci est démontré par un nombre important d'enfants nés après la prise du médicament.

Utrozhestan sous la menace d'une naissance prématurée

Si une maladie qui précède le travail prématuré se développe, il est recommandé de prendre l'Utrogestan uniquement par voie orale, en tant que dragée. Mais si une femme enceinte s'inquiète d'une somnolence grave, d'une fatigue déraisonnable ou de graves problèmes de fonctionnement du foie, l'agent doit être administré de manière standard - par le vagin.

Si vous avez des problèmes à partir de la 20e semaine de grossesse, vous devez vous abstenir d'utiliser des gélules par voie vaginale.

Cette méthode ne peut être utilisée que dans une situation extrême, s'il n'y a pas d'autre possibilité de l'utiliser.

À quelle posologie, ne définit que le gynécologue sur la base de la situation. Il est préférable de suivre les recommandations du médecin.

Sinon, le rejet d'Utrozhestan sous la menace d'une naissance prématurée risque d'entraîner des résultats désastreux.

C'est intéressant! Comment prendre duphaston en début de grossesse

Comment prendre l'urozhestan

Urozhestan au début de la grossesse est utilisé selon la posologie standard - 200 mg avant le repos nocturne et à raison de 100 mg lorsque le besoin s’en fait sentir le matin.

Il existe les régimes suivants, comment prendre des médicaments dans différentes situations:

  1. Avec préménopause, dans un volume de 200 mg, pendant 10-12 jours.
  2. À la ménopause, la durée d’administration est déterminée par le gynécologue, la posologie optimale reste de 100 mg.
  3. Avec des irrégularités menstruelles - le matin et le soir, dans le volume total de la substance 300 mg. La durée du traitement ne dépasse pas 12 jours.
  4. Au cours de la FIV - en installant dans le vagin. La dose varie en fonction de la situation dans la gamme de 400 à 800 mg. Durée - au moins deux semaines.
  5. En cas de fausse couche permanente, le risque de fausse couche - 400 mg par 24 heures, par voie intra-vaginale.
  6. En cas de non fonctionnement des ovaires - à la 13e journée du cycle, prendre 100 mg par jour. À partir du 15e jour et jusqu'au 25e jour, la posologie est augmentée à 200 mg par jour. Puis augmentez la norme tous les 7 jours.

La procédure est nécessaire avant le coucher, en particulier pour l'administration intra-vaginale. Cela est nécessaire pour que la bougie ne sorte pas par inadvertance, mais reste à l'intérieur.

Dans quelle mesure et dans quelle mesure utiliser l'outil, le médecin traitant le recommandera sur la base de l'examen.

De plus, des informations supplémentaires donneront l'analyse et l'échographie de la future mère ou de la future femme enceinte.

Avec le risque de fausse couche, si nécessaire, le traitement peut durer de 2 semaines à 1 mois. Dans d'autres situations, le traitement ne dépasse pas 12 jours.

Effets secondaires

Le plus souvent, la nomination d'un moyen efficace est nécessaire pendant la grossesse pour augmenter la progestérone dans le corps. Étant donné que le médicament est une progestérone naturelle, il n’est pas en mesure de provoquer d’effets secondaires graves. Les maux sont généralement exprimés comme une réaction allergique.

Intéressant Comment prendre Actovegin pendant la grossesse: qu'est-ce qui est prescrit?

Lorsque le médicament est utilisé par la bouche, il se manifeste par une somnolence, des vertiges. Il peut y avoir des saignements intermenstruels, mais ils ne sont possibles que si la femme n'est pas enceinte. Sinon, l'apparition de sang est un signal dangereux.

Dans de rares cas, des nausées, des vomissements, des troubles intestinaux se manifestant sous la forme de constipation ou de diarrhée. Parfois, une mastodynie ou un jaunissement cholestatique de la peau est enregistré.

Dans certains cas, les effets indésirables peuvent être les symptômes d’un phénomène tel que la surdose d’urozhestan pendant la grossesse.

Dans certains des sexes les plus faibles, le taux d'entrée standard s'est avéré trop élevé en raison de la sécrétion révélée de progestérone.

La cause d'un tel processus peut être une hypersensibilité individuelle ou une valeur réduite dans le plasma d'œstradiol.

Si une somnolence est détectée, il est seulement nécessaire de réduire le taux d'entrée ou de déplacer le médicament au soir. Dans d'autres cas, un médecin devrait prescrire un traitement thérapeutique.

L'annulation d'Utrozhestan est effectuée progressivement. L'arrêt brutal de l'administration du médicament peut affecter négativement tout le corps d'une femme ou d'un enfant en développement. Il est nécessaire de réduire la dose 1 fois par semaine de 100 mg. S'il est urgent de cesser de consommer de la progestérone, il faut retirer 50 mg d'Utrogestan tous les trois jours.

Vidéo utile: Utrozhestan - avis des médecins, application

Conclusion

Ainsi, le plus souvent, les gynécologues prescrivent de l’Utrozhestan pour éviter une grossesse. L'outil ne provoque pas d'effets secondaires graves, mais son utilisation doit être effectuée correctement, en suivant les recommandations du médecin.

Le gardien de la grossesse: pourquoi les médecins prescrivent-ils l'Utrozhestan et comment le prendre correctement

L'Utrozhestan appartient au groupe des médicaments-sources de la progestérone, une hormone féminine. Sa tâche est d'aider une femme à porter un bébé. Cependant, il est prescrit non seulement à ceux qui ont la menace d'une fausse couche.

Urozhestan pendant la grossesse

Les gynécologues modernes adorent prescrire ce médicament ou ses analogues. Une écologie médiocre et un rythme de vie insensé nous affaiblissent et, même chez les femmes apparemment en bonne santé, il existe des situations où il est nécessaire de soutenir le corps de façon hormonale. Les médicaments à base de progestérone aident une femme enceinte à attendre des mois sans attendre des risques inutiles.

Forme de libération, composition, mécanisme d'action

Urozhestan est disponible sous forme de gélules. Selon la posologie, elles peuvent être rondes (100 mg) ou ovales (200 mg). Les capsules sont douces au toucher, car avoir une coquille de gélatine, et à l'intérieur d'eux est une substance liquide. Ils peuvent tous les deux boire et entrer dans le vagin sur le principe des bougies.
L'ingrédient actif est la progestérone. Hormone d'origine végétale habituellement utilisée, un analogue complet de l'hormone sexuelle féminine. Lorsqu'il pénètre dans la circulation sanguine, il se lie aux récepteurs situés à la surface des organes «cibles» (utérus et ovaires) et pénètre dans le noyau de leurs cellules. Il aide l'utérus à atteindre l'état dont il a besoin pour le bon développement d'un ovule fécondé. Il devient mou, ne rétrécit pas, ce qui permet à l'œuf de se fixer fermement et de recevoir de la nourriture. En outre, la progestérone inhibe l'ovulation, favorise le développement des glandes mammaires, aide la future mère à accumuler des tissus adipeux (oui, et cela est prévu par la nature pour pouvoir porter le bébé en toute sécurité).

Au stade de la planification de la grossesse, l’Utrozhestan contribue à la formation d’une muqueuse épaisse (endomètre) sur l’utérus, ce qui permet à l’ovule, s’il est fécondé, de s’attacher à l’utérus et de commencer son développement.

Utiliser en début et en fin de grossesse

Les instructions officielles du médicament indiquent que les femmes enceintes doivent prendre de l’Utrozhestan au cours des trimestres I et II de la grossesse. Cela est dû au fait que le déficit en progestérone ne peut être observé que lorsque le placenta n'est pas complètement formé. À 16-20 semaines, le placenta est complètement formé et fournit au bébé des hormones. Prendre de la progestérone après 20 semaines est considéré par beaucoup comme dépourvu de sens.
Cependant, chaque cas est individuel, et il y a des femmes que les médecins prolongent le médicament à 34-35 semaines, principalement en raison du tonus accru de l'utérus.
Une analyse des niveaux de progestérone est effectuée au début de la grossesse - sur la base de ses résultats et une décision est prise quant à l'administration du médicament.

La question ici n'est que confidentielle pour le médecin. Une fois, j'ai dû prendre Utrozhestan jusqu'à 27 semaines. Je pense que je l'appliquerais jusqu'à la fin si je n'avais pas soulevé la question de l'arrêt de la réception. La grossesse s’est déroulée dans le calme, et il semblait inutile de dépenser de l’argent pour acheter un médicament coûteux, qui devait également être pris régulièrement, sans rater une seule capsule (cela signifiait des visites régulières à la pharmacie et une recherche incessante de rabais).

Objectivement: il existe d'autres médicaments dotés d'un mécanisme d'action différent visant à préserver la grossesse au troisième trimestre, par exemple Ginipral. Il empêche le ton excessif. Cependant, la question de l’arrêt du traitement par Utrozhestan ou de l’utilisation d’un autre médicament ne doit être discutée qu’avec votre médecin! L'Utrozhestan n'a aucun effet sur le fœtus, vous ne devez donc pas avoir peur de le prendre si le médecin insiste pour le faire et donne de précieux arguments.

Indications, contre-indications, effets secondaires

Utrozhestan est prescrit aux femmes enceintes avec:

  • la menace d'avortement ou au cas où l'avortement aurait eu lieu chez une femme plus tôt;
  • la menace existante d'accouchement prématuré (quand le moment n'est pas encore venu et que le col de l'utérus a commencé à se raccourcir);
  • augmentation du tonus utérin.

Mon médecin m'a prescrit ce médicament après l'échographie à 7 ou 8 semaines de grossesse. La raison en était la découverte du kyste du corps jaune (pouvant entraîner une violation de la production de progestérone). En outre, le gynécologue a attiré l’attention sur la mauvaise fixation de l’ovule aux parois de l’utérus. Le médecin a immédiatement prédit qu'Utrozhestan devrait boire jusqu'au milieu du deuxième trimestre. En plus de recevoir des hormones, il s'est vu attribuer un repos moteur au moins jusqu'au premier dépistage. Pour survivre, l’embryon doit littéralement «se développer» dans l’endomètre, ce qui nécessite de la progestérone.

Dans la planification de la procédure de FIV, l’Utrozhestan est prescrit aux femmes enceintes et aux femmes diagnostiquées «stériles»:

  • soutenir la phase lutéale (cela permet à l'ovule, s'il féconde, de prendre pied dans l'utérus);
  • hormonothérapie substitutive, si le corps ne produit pas assez de progestérone.

En outre, l’Utrozhestan atténue la ménopause et améliore la qualité de vie des femmes qui, pour une raison quelconque, se font enlever les ovaires.

Les contre-indications à l’utilisation de l’Utrozestan sont:

  • thrombose et troubles thromboemboliques;
  • saignement du vagin avec une cause non identifiée;
  • la présence ou la suspicion de tumeurs malignes du sein ou des organes génitaux;
  • la porphyrie;
  • avortement incomplet;
  • maladie du foie;
  • âge jusqu'à 18 ans (aucune étude n'a été menée);
  • allaitement (pénètre dans le lait maternel);
  • réactions allergiques aux composants du médicament (en particulier la lécithine de soja).

Le fabricant recommande d’utiliser ce médicament avec une extrême prudence chez les femmes atteintes de diabète, de maladies cardiovasculaires, de photosensibilité, d’asthme et de maladies rénales.

Comme tout médicament hormonal, l’Utrozhestan a des effets secondaires. Si les «effets secondaires» sont trop prononcés, parlez à votre médecin de la possibilité de réduire la posologie.

Les femmes qui prennent ce médicament peuvent avoir:

  • somnolence, vertiges;
  • irrégularités menstruelles, spotting en dehors de la menstruation;
  • maux de tête;
  • nausée, flatulence, constipation ou diarrhée;
  • éruption cutanée, démangeaisons.

Si les effets secondaires sont trop importants, le médecin peut vous recommander de passer de la prise orale à la prise intravaginale: comme indiqué ci-dessus, les gélules peuvent être utilisées dans les deux sens.

Caractéristiques de l'utilisation du médicament hormonal

Si le médecin prescrit de prendre le médicament 1 fois par jour, il est préférable de boire / mettre la gélule la nuit, car il peut causer de la somnolence. Lorsqu'elle est prise par voie orale, la capsule doit être avalée et lavée à l'eau claire. Avec l'introduction dans le vagin, vous devez vous laver les mains et entrer dans la capsule aussi profondément que possible.

Ne prenez pas d'Utrozhestan avec de la nourriture: la nourriture rendra l'absorption de la progestérone plus difficile!

Les doses et le schéma posologique prescrits que par un médecin! La prise du médicament chez les femmes enceintes et chez celles qui ne rêvent que de concevoir un bébé diffère grandement par le nombre de gélules par jour, la durée du traitement. Le fabricant du médicament recommande de prendre 100 à 200 mg du médicament à la fois et de ne pas dépasser le taux journalier de 600 mg.

En fonction des objectifs et de l'état de la femme, le médecin peut prescrire un schéma en 2 ou 3 doses par jour. Il n'est pas nécessaire que les doses soient égales matin et soir: on prescrit souvent 200 mg la nuit et 100 mg le matin pour éviter les faiblesses. La dose peut être un entretien, seulement 100 mg - tout dépend des résultats du diagnostic. Par conséquent, il est tout d'abord nécessaire de se concentrer sur les recommandations du médecin, car Le résumé décrit uniquement les principes généraux du traitement.
La durée du cours déterminera également le gynécologue. Les instructions officielles prescrivent l'utilisation du médicament jusqu'à la fin du deuxième trimestre. Pour celles qui envisagent une grossesse, le cours est généralement plus court: il dure 10 jours à partir du 17e jour du cycle.

Comme tout autre médicament hormonal, l’Utrozhestan doit être pris clairement selon le schéma et de préférence en même temps. Il doit être annulé progressivement: pendant la semaine, la dose est réduite de moitié (c’est-à-dire que la quantité de substance diminue), puis - la même quantité est prise une fois par jour, puis - tous les deux jours, puis réduite à néant. Le plan d'annulation doit également être décrit par un médecin. Une boîte à pilules ou une application spéciale au téléphone aidera à ne pas rater la prise de la capsule

Il n'est pas souhaitable de sauter les comprimés. Dans ma pratique, il y avait un cas où le tutu était terminé, et un nouveau n'avait pas encore été acheté, et je devais manquer la réception du soir. Cela n’a eu aucune conséquence, bien que les nerfs supplémentaires aient été dépensés. Il y a des situations où le médicament disparaît des pharmacies en raison de problèmes d'approvisionnement. Compte tenu de tout cela, il est logique d’acquérir de l’Utrozhestan avec une réserve: tout de même, le médicament n’est pas annulé brusquement, ce qui signifie qu’il sera probablement utilisé.

Le médicament progestérone interagit activement avec d’autres médicaments. Si une femme doit prendre plus de pilules, vous devez consulter votre médecin.

Galerie de photos: avec quels médicaments ne sont pas combinés Utrozhestan

Utrozhestan Analogues - Autres agents à base de progestérone

L'Utrozhestan a des analogues. Fait intéressant, parmi tous ces médicaments, il n’existe aucun médicament manifestement bon marché, c’est-à-dire qu’il n’est pas possible d’économiser beaucoup en prenant un analogue. Cependant, un médicament de substitution peut aider si le principal n'est pas disponible dans le commerce. Avant de prendre un analogue, il est nécessaire de consulter un médecin!