Le hoquet chez les nourrissons - raisons de ce qu'il faut faire et comment aider

Les jeunes parents sont souvent gênés par le hoquet chez les nourrissons, bien que dans la plupart des cas, il s’agisse d’une réaction très anodine du corps de l’enfant aux stimuli internes et externes.

Peu de gens savent que les enfants ont encore le hoquet dans le ventre de la mère - le diaphragme du bébé est donc préparé à de nouvelles conditions de vie. Après la naissance, les systèmes nerveux et digestif du nourrisson ne sont pas encore parfaits, il s’adapte à peine. Ainsi, jusqu’à un mois voire deux, il est tourmenté par les gaz, les coliques, les selles molles et le hoquet.

Le hoquet chez les bébés - causes du hoquet, comment débarrasser les bébés du hoquet

Les enfants Ikayut en raison de la contraction du diaphragme, qui réagit à diverses irritations. Certains pédiatres pensent que c'est le nerf vague qui est excité sans raison particulière. Le nerf vague a un effet direct sur le muscle diaphragmatique, le faisant se contracter.

Causes du hoquet

Les parents attentifs peuvent remarquer que le hoquet se produit immédiatement après avoir nourri le bébé, ou même en train de manger. Le débordement de l'estomac entraîne son étirement et sa pression sur le diaphragme, et l'enfant commence à faire du hoquet. Pratiquement le même effet est exercé par les intestins du bébé pleins de gaz.

Les causes du hoquet chez les nourrissons peuvent être non seulement internes, mais aussi externes, c'est-à-dire L’hypothermie habituelle lorsqu’on prend des bains d’air ou de marche provoque dans la plupart des cas un symptôme désagréable. Dès que le nez ou les doigts du bébé deviennent froids, le hoquet commence.

C'est à dire pour résumer brièvement, il n'y a que deux raisons de principe:

  1. Hoquet en mangeant;
  2. Hoquet de l'hypothermie.

MAIS, un symptôme grave nécessitant une admission immédiate à l'hôpital peut être un hoquet, répété très souvent et sans raison apparente, qui dure longtemps et qui débilite gravement l'enfant. La cause dans ce cas peut être une maladie inflammatoire des poumons ou des organes digestifs, car les processus inflammatoires irritent le diaphragme. L'encéphalopathie ou une pathologie de la moelle épinière provoque un hoquet persistant qui empêche le bébé de respirer normalement. Bien que cela soit extrêmement rare, sécurisez et consultez votre pédiatre.

Que faire, comment arrêter et débarrasser l'enfant du hoquet?

Lorsque le bébé commence à avoir le hoquet, peu de mères savent quoi faire et, pour ne pas s'embrouiller, nous devons nous rappeler quelques gestes simples qui aident à aider le bébé.

Méthode 1 sur 5: Le hoquet en mangeant

Par exemple, si un bébé hoquette en mangeant, vous n'avez pas besoin de continuer à manger, mais soulevez-le verticalement et pincez votre ventre à lui-même. Peut-être que l'enfant a avalé de l'air quand il a mangé trop avidement et qu'il a trop vomi, il se sentira mieux.

Puisqu'il est très difficile d'arrêter le hoquet chez un bébé après un repas et qu'il sera nécessaire d'attendre que le lait dans son ventricule soit digéré, les parents ne peuvent que tenir le bébé debout. En position ventrale, le ventre débordant appuie sur le diaphragme, et le hoquet peut durer longtemps.

Méthode 2 sur 2: Hiccup de l'hypothermie

Il existe plusieurs façons de débarrasser l'enfant du hoquet, qui a débuté par une légère hypothermie. Tout d'abord, vous devez réchauffer le bébé, le porter chaudement, le recouvrir d'un tapis ou simplement le prendre dans vos bras. Même si l'heure du repas n'est pas encore venue, vous pouvez donner au bébé un lait maternisé ou une préparation lactée tiède - cela le réchauffera rapidement.

Lorsque le hoquet chez un bébé n'a pas besoin de paniquer et de penser que l'enfant est sérieusement malade: dans la plupart des cas, il s'agit simplement de la réaction d'un petit organisme aux stimuli. Le calme et la confiance des parents se transmettent aux enfants, et la nervosité de la mère peut provoquer une anxiété chez le bébé.

Par sujet:

Bonjour les filles! Aujourd'hui, je vais vous dire comment j'ai réussi à me mettre en forme, à perdre 20 kilos et enfin à me débarrasser des complexes terrifiants de personnes grasses. J'espère que l'information vous sera utile!

Voulez-vous lire notre matériel en premier? Abonnez-vous à notre chaîne de télégrammes

Hoquets chez le nouveau-né: causes

Le hoquet est un phénomène physiologique naturel qui effraie souvent les parents d'un nouveau-né. Le hoquet peut être causé par diverses raisons que vous devriez connaître. Les hoquets courts sont normaux, cependant, si une telle condition dure très longtemps, vous devez absolument contacter un pédiatre.

Pourquoi le hoquet se produit-il?

Le hoquet survient lors de la contraction du diaphragme et de la fermeture brutale des voies respiratoires. L’état de hoquet peut être comparé à une suffocation à court terme, qui est accompagnée d’un son caractéristique. Cette affection ne provoque pas de douleur, mais le bébé peut ressentir de petites secousses convulsives désagréables.

Le hoquet chez les nouveau-nés est observé beaucoup plus souvent que chez les adultes. Ceci s’explique par le fait que les organes du bébé ne sont pas encore complètement formés, son corps est donc plus sensible.

Pourquoi le hoquet d'un nouveau-né?

Pour prévenir les hoquets fréquents chez les nourrissons, vous devez connaître les principales causes de ce phénomène. Le hoquet chez les nouveau-nés se produit pour les raisons suivantes:

  • Immaturité du diaphragme - il se contracte de manière irrégulière et soudaine. Avec l'âge, les contractions du diaphragme et des muscles intercostaux sont synchronisées, de sorte que le hoquet n'apparaît pas aussi souvent.
  • La suralimentation est la cause la plus fréquente. Veillez à ce que l'enfant mange modérément et ne mange pas trop. L'apparition du hoquet est due au fait que l'estomac est très rapidement étiré, ce qui provoque la crampe du muscle diaphragmatique.
  • Ingestion d'air excessive pendant l'alimentation. Choisissez la position correcte et la plus confortable pour le bébé. En raison du fait que la quantité d'air ingérée au cours du repas diminuera, l'enfant ne souffrira pas souvent du hoquet.
  • Gel ou baisse soudaine de la température corporelle. Un nouveau-né ne peut pas maintenir de manière indépendante une température corporelle constante, de sorte que même des changements mineurs de la température de l'air peuvent affecter la température corporelle du bébé. Par conséquent, assurez-vous que le bébé ne gèle pas.
  • Le régime alimentaire d'une mère qui allaite peut provoquer des spasmes fréquents du diaphragme du bébé. Veuillez noter que certains aliments peuvent également causer le hoquet chez un bébé. Le hoquet chez les nouveau-nés peut survenir si une mère qui allaite mange des arachides, du chocolat, des produits à base de soja, des œufs et de la caféine.
  • Le reflux acide signale des problèmes digestifs.
  • Les spasmes dans le diaphragme peuvent être causés par des allergies à certaines protéines, mélanges d'aliments pour animaux.
  • La présence d'irritants dans l'air - des odeurs fortes et intenses provoquent des spasmes fréquents du diaphragme.

Le hoquet du nouveau-né: que faire?

Souvent, les spasmes dans le diaphragme ne présentent aucun danger, mais ils causent un grand inconfort au bébé. Il existe un certain nombre de recommandations, à la suite desquelles vous pouvez améliorer l’état du nourrisson.

Si le bébé souffre du hoquet, utilisez l’une des méthodes suivantes:

  • Allaitez votre bébé. En raison de la consommation de lait maternel, le diaphragme du bébé se détend, ce qui contribue à normaliser son état.
  • Donnez à votre enfant un peu de sucre, quelques gouttes de sirop de sucre. Pour ce faire, baissez la sucette dans le sirop de sucre et donnez-le à l'enfant. Cette méthode aide à atténuer la tension dans le diaphragme.
  • Obtenez un massage du dos. Faites attention au fait que les mouvements pendant le massage doivent être circulaires et lisses.
  • Tenez le bébé bien droit pendant 15 minutes après le repas pour que le diaphragme soit dans sa position naturelle.
  • Emmenez l'enfant. Le hoquet peut être causé par des impulsions nerveuses, il suffit donc de distraire le bébé avec un hochet, et la fréquence du hoquet sera moindre, car le bébé se concentre sur un autre stimulus.

Si aucune de ces méthodes ne vous aide, c'est le bon signal pour consulter un médecin. La réponse exacte à la question de savoir pourquoi un nouveau-né a souvent le hoquet ne peut être administrée que par un médecin.

Que faire pour éviter l'apparition du hoquet?

Tout d’abord, surveillez votre alimentation et aussi, afin que le bébé ne passe pas. La suralimentation est la cause la plus fréquente de cette affection. Par conséquent, nourrissez votre bébé en petites portions afin que son estomac ne s'étire pas. Pendant la tétée, essayez de garder le bébé en position verticale afin de garantir une bonne circulation du lait dans l'œsophage.

Écoutez les sons que le nouveau-né émet pendant qu'il se nourrit. Si un bébé mange beaucoup de bruit, il avale beaucoup d’air, alors assurez-vous que sa bouche est complètement recouverte par la poitrine. Si le bébé mange au biberon, assurez-vous que le mamelon est bien ajusté contre les lèvres du bébé afin qu'il n'engloutisse pas l'excès d'air.

Qu'est-ce qui est contre-indiqué lorsqu'un enfant commence à faire du hoquet?

Veuillez noter que les méthodes utilisées pour les adultes atteints de hoquet sont contre-indiquées chez les bébés.

N'essayez jamais de faire peur à un enfant, vous pourriez nuire au système nerveux. Et les sons forts peuvent causer des problèmes aux organes de l'audition.

Si un adulte commence à faire du hoquet, il lui donne une sucette acidulée, ce qu'il ne faut pas donner aux enfants. De tels bonbons, dans leur composition, ont un acide comestible nocif, et les petits enfants ne savent pas non plus comment dissoudre les bonbons.

Si le bébé a commencé à faire du hoquet, il ne peut en aucun cas être sur le dos. En effet, les ligaments du squelette ne sont pas encore forts, vous pouvez donc faire du mal au bébé.

Quand devrais-je voir un médecin?

Vous devriez contacter un spécialiste dans les situations suivantes:

  • Si l'enfant très souvent hoquette et rote sauvage. Cela peut indiquer la présence d'un reflux gastro-oesophagien. Faites attention à la présence de symptômes associés: irritabilité, cambrure du dos et pleurer immédiatement après la tétée.
  • Le hoquet interfère avec le sommeil et l'alimentation. Si le hoquet est chronique, vous devriez consulter un médecin sans faute.

Pour répondre à la question de savoir quoi faire si un nouveau-né a le hoquet, il convient de noter qu’il faut observer s’il ya des sons anormaux pendant le hoquet. Si de tels sons se produisent, contactez immédiatement votre pédiatre.

En conséquence, il convient de noter que le hoquet est un phénomène physiologique normal. Les raisons de son apparition peuvent être très différentes. Il suffit de dire pourquoi les bébés hoquets, peut seulement un médecin. Par conséquent, si le bébé fait du hoquet très souvent, tout en émettant des sons étranges et des éructations, vous devriez consulter un médecin.

Pourquoi un nouveau-né a souvent le hoquet après avoir mangé, que faire: 3 façons d'arrêter le hoquet chez un nourrisson

Dans une famille où il y a un bébé, les parents surveillent attentivement son état de santé. Par conséquent, une telle manifestation physiologique, comme le hoquet du nouveau-né, leur cause une anxiété justifiable. Pendant ce temps, des experts ont montré que même un bébé à naître pouvait avoir le hoquet - par exemple, un fœtus a déjà un hoquet au bout de six semaines. Cela semble très souvent chez les nourrissons, cela peut durer plusieurs minutes, et cela peut durer une heure ou plus, ce qui gêne l'enfant et l'empêche de s'endormir. Pour que le hoquet ne provoque pas la panique chez les mères, vous devez connaître les raisons de cette apparition et trouver le moyen de l'arrêter chez le bébé.

Les raisons pour lesquelles le nouveau-né a le hoquet

Pour ne pas s’inquiéter en vain, les parents doivent savoir: si un hoquet nouveau-né est un phénomène physiologique d’origine naturelle. Il peut aller de lui-même, mais si le hoquet dure longtemps, il devrait être supprimé. Avant de chercher des moyens d'éliminer, vous devez expliquer pourquoi ce phénomène se produit chez le bébé. Les pédiatres voient les causes du hoquet dans les cas suivants:

  • Il apparaît souvent à la suite d’une régurgitation après avoir sucé le lait, ce qui s’explique par les caractéristiques physiologiques du corps de l’enfant.
  • Si la mère remarque que le nouveau-né a le hoquet, nous devons en rechercher les causes immédiates. Dans la pratique pédiatrique, on a remarqué que l’aérophagie était l’une des pathologies les plus courantes - lorsque l’air est avalé en grande quantité, puis régurgité. L'aérophagie est un mauvais signe, car des régurgitations fréquentes entraînent une perte de poids chez l'enfant. Pour éliminer cette cause, vous devez changer la posture du bébé, puis le rot sera visible et il se calmera. Il est possible d’établir une aérophagie sur le ventre volumétrique, en pleurant pendant la tétée (voir aussi: que faire si le bébé pleure et pourquoi peut-il en être ainsi?).
  • Bien que les pédiatres considèrent le hoquet comme normal, il est néanmoins préférable d'éviter les facteurs qui le provoquent: il peut s'agir d'une précipitation du lait maternel pendant la tétée, d'une posture anormale du sein, d'une succion rapide quand il a faim, de trop manger. Lors de l'alimentation avec des préparations pour nourrissons, ces facteurs sont une papille mal préparée (l'ouverture est plus grande que la normale) et la position infructueuse du biberon.

Et si le hoquet du nouveau-né après le repas?

Si des excès alimentaires surviennent et que le nouveau-né a le hoquet après l’alimentation, les mères elles-mêmes sont à blâmer, en particulier les plus jeunes, qui n’ont pas encore suffisamment d’expérience en matière de soins aux enfants. Ils s'inquiètent souvent de la quantité de lait sucé et nourrissent les miettes - cette action provoque une pression sur le diaphragme. Lorsque la mère mange trop, il est facile pour la mère d’établir, pour cela, vous pouvez entrer dans le contrôle de la nutrition - par exemple, modifier le volume de lait ou de la formule de lait dans l’alimentation ultérieure. Pour éviter de trop manger, vous devez utiliser des mesures préventives:

  • En pédiatrie, il y a beaucoup de controverse sur la meilleure façon de nourrir un bébé - à la demande ou à l'heure. Il est déjà établi que les bébés mangent trop chez les mères qui se nourrissent à l’horloge. Cela s'explique par le fait que l'enfant a un petit volume d'estomac et qu'une portion de lait ne suffit que pour une courte période. Il est très difficile pour le bébé d'attendre le prochain repas. Il a donc faim pendant la tétée. Le bébé commence à téter le sein avec gourmandise, ce qui entraîne une surcharge de son estomac avec beaucoup de nourriture. Le nouveau-né après avoir nourri dans un tel cas le hoquet.
  • Il est également nécessaire de tenir compte du fait que le lait maternel est divisé de manière conditionnelle en deux types: antérieur et postérieur. Les experts soulignent que le dos a une teneur en graisse plus élevée et que c'est pour eux que le bébé peut en avoir assez. Chez la mère, qui a beaucoup de lait, le bébé devient rapidement saturé avec l'avant, puis seulement avec le dos, plus saturé. Il s'avère qu'à la fin de nourrir l'enfant est déjà plein.
Afin de ne pas trop nourrir le bébé, maman doit calculer la quantité de mélange ou de lait requise par jour conformément au tableau.
  • Chez les nourrissons de moins de 3 mois, il y a une accumulation de gaz dans l'intestin. Cela est dû au sous-développement du tractus gastro-intestinal. Il est donc possible que les bébés aient des coliques qui causent le hoquet (lire: pensez-vous que les bébés ont des coliques jusqu'à quel âge?). Maman peut facilement déterminer si son bébé a des coliques, car à ce moment il est agité, essayant de lever les jambes, son ventre est élastique, même dur (nous recommandons de lire: comment est le régime alimentaire de la mère qui allaite pendant les coliques chez un enfant?).

Quelles autres raisons provoquent le hoquet?

Souvent, le hoquet du nouveau-né et sans aucun lien avec l'alimentation. Maman s’inquiète parce qu’elle respecte les instructions du pédiatre en matière d’alimentation et que le bébé n’a pas de hoquet. Ici, il est important de comprendre qu’il existe d’autres raisons. Les experts estiment que les facteurs provoquants sont les suivants:

  • État excité lors de troubles émotionnels. En raison de la faiblesse et de l'instabilité du système nerveux, les bébés peuvent être effrayés par quelque chose d'inhabituel (par exemple, un environnement inconnu, un son puissant, une lumière vive) et une condition alarmante apparaît, provoquant un spasme du diaphragme.
  • Tout le monde sait que l'hypothermie est un signe certain de l'apparition du hoquet dans les miettes. Une mère bienveillante devrait toucher le nez, les bras, les jambes des miettes, s’ils ont froid, cela veut dire qu’il fait froid. L'hypothermie peut survenir en raison d'une mauvaise thermorégulation chez les enfants. Il est donc nécessaire de maintenir une température corporelle constante, de mettre des chaussettes, un chemisier pour que l'enfant ne gèle pas.
  • Parfois, il y a un hoquet dans un rêve, ce pédiatre donne aussi une explication scientifique et pratique. Si un nouveau-né dort et hoquette dans un rêve, le diaphragme se contracte, les cordes vocales se ferment et les parents produisent un son effrayant. L'enfant se réveille, car il lui devient difficile de respirer. Pour éliminer le malaise et aider les miettes, la mère doit le prendre sur sa poitrine, le maintenir dans une position verticale et le presser avec son ventre sur lui pour le réchauffer et le calmer.

Mesures préventives contre le hoquet

Une mère qui adhère à des règles aussi simples mais importantes peut toujours prévenir le hoquet chez un bébé. Pour ce faire, vous devez vous conformer aux mesures préventives qu'il est conseillé d'utiliser les pédiatres:

  • L'alimentation est mieux faite à la demande du nourrisson. Dans ce cas, réduisez la portion de nourriture et faites les intervalles entre les repas plus souvent.
  • Pour que le bébé soit mieux nourri avec le lait de dos, vous pouvez exprimer le lait (avant) si la mère a une forte marée.
  • Il est nécessaire de saisir le sein de la mère pour bien sucer, et la mère elle-même peut aider le bébé. Si le biberon est fourni avec un biberon, le mamelon doit être placé dans le bon trou et être placé sous le bon angle (nous vous conseillons de lire: une technique pratique d'alimentation au biberon) avec le bon angle afin que le bébé ne s'étouffe pas avec un liquide. La règle classique est que les bébés doivent boire au biberon avec peu de stress.
  • L'alimentation ne doit être effectuée que lorsque la mère et l'enfant sont à l'aise. Avec anxiété, il vaut mieux attendre le bébé, le ramasser, le calmer et ensuite seulement le nourrir.
  • Pour que le bébé ne devienne pas trop refroidi, il est nécessaire de maintenir constamment la température du corps, vérifiez en touchant ses mains avec ses bras et ses jambes.
  • Lors de l'allaitement, la mère devrait consulter le pédiatre à propos de son régime et s'en tenir à un régime afin de ne pas provoquer de formation de gaz chez le bébé.

Si après tous les hoquets nouveau-nés

Que faire si le bébé a toujours le hoquet? Maman devrait prendre le bébé dans ses bras et réchauffer son ventre avec sa chaleur afin de se débarrasser des coliques. Tenez le «poteau» au niveau de votre poitrine (plus de détails dans l'article: comment tenir correctement le poteau du nouveau-né après le repas?), Attendez que le bébé ait trop d'air et que le hoquet cesse.

Quand les parents ont besoin de s'inquiéter

Les parents doivent savoir que le hoquet n'est pas une pathologie, il ne nécessite pas de traitement, il faudra du temps pour s'en débarrasser, mais si cet état dure toute la journée, il provoque un inconfort pour le nouveau-né et lui cause des inconvénients. Pour l’arrêter, vous devez contacter votre pédiatre - il vous aidera à prendre les mesures appropriées, à prévenir et à prévenir le développement de toute maladie complexe (infections diverses, pneumonie, tractus gastro-intestinal).

Dans les leçons vidéo, le médecin des enfants, Komarovsky, explique pourquoi le hoquet nouveau-né souligne que le hoquet du nourrisson ne doit pas déranger les parents. En effet, cela est normal et apparaît même avant la naissance. Vous devez juste être capable de gérer correctement ce phénomène, qui disparaîtra avec l'âge. Cependant, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour obtenir des conseils, vous aurez alors l'occasion de ne pas négliger un problème médical.

Hoquet chez les nouveau-nés

Les parents avec un nouveau-né dans les bras sont perturbés par la santé et le bien-être du bébé. Bébé après la naissance est exposé à des facteurs externes. Au cours du premier mois, la température corporelle du bébé revient à la normale, le corps régule la thermorégulation et la digestion change.

Une jeune mère est confrontée au phénomène du hoquet chez les nouveau-nés. Les parents doivent représenter le processus d'occurrence, savoir comment aider le bébé à faire face à un phénomène désagréable.

Pourquoi les bébés hoquets

Un enfant peut avoir le hoquet dans l'utérus. Les femmes remarquent que durant le troisième trimestre de la grossesse, lorsque le fœtus est assez gros, le bébé semble avoir le hoquet. Le diaphragme du bébé se prépare aux conditions de vie futures après la naissance.

Les trois premiers mois de la vie sont digérés, le système nerveux n'est pas formé. Les coliques, les ballonnements, la constipation et le hoquet peuvent gêner les bébés.

Un nourrisson qui contracte le hoquet à cause d'une contraction convulsive du muscle diaphragmatique. Les pédiatres disent que la cause est le nerf vague. Il est excité, réagit à divers facteurs.

Souvent, la contraction convulsive des muscles du diaphragme dérange le nourrisson après l’alimentation. L'estomac débordant s'étire et exerce une pression sur le muscle du diaphragme, un hoquet peut survenir. Si le bébé avale de l'air pendant le processus d'alimentation, cela provoque également une contraction convulsive des muscles du diaphragme et des crampes d'estomac.

L'hypothermie est un facteur externe qui déclenche le processus de hoquet. Chez les nourrissons au cours du premier mois, la thermorégulation se produit. Un nouveau-né est sujet à la surchauffe et à l'hypothermie. Les médecins conseillent la première fois de maintenir une certaine température dans la chambre du bébé. Pendant les promenades, habillez-vous en fonction du temps afin que le nouveau-né ne soit pas chaud ou qu'il ne gèle pas. Quand le bébé se refroidit les mains, les jambes, le nez, il commence à faire du hoquet.

Causes du hoquet physiologique chez le nouveau-né:

  • Trop manger;
  • Beaucoup d'air est entré dans l'estomac;
  • Soif, faim;
  • La frayeur, un son puissant, des coups causent le hoquet chez un nouveau-né d'origine nerveuse;
  • La surfusion du corps.

Le hoquet épisodique est un processus naturel dans le développement des organes digestifs. Un bébé comme ça ne fait pas de mal. Peut causer des maux d'estomac. Un traitement séparé avec des médicaments ne nécessite pas. Dure 10-15 minutes, passe indépendamment. Il existe des moyens d'aider à soulager un symptôme.

Quand le hoquet chez le nouveau-né est dangereux pour la santé

Le hoquet incessant fréquent chez un nourrisson peut parler de problèmes de santé. Des processus inflammatoires dans les organes digestifs ou un dysfonctionnement du système nerveux central peuvent entraîner une excitation des muscles du nerf vague du diaphragme.

Consulter un médecin est nécessaire si:

  • Le hoquet du nouveau-né sans raison apparente, la contraction du muscle diaphragmatique ne passe pas longtemps;
  • Le bébé est devenu agité, pleurant toute la journée;
  • Après avoir nourri régurgite;
  • La température corporelle augmente;
  • L'état de l'enfant s'aggrave, de la somnolence et de la léthargie apparaissent.

Le hoquet peut provoquer de graves processus pathologiques dans le corps. Ils nécessitent un traitement immédiat. Maladies provoquant une irritation du nerf vague du muscle diaphragmatique:

  • Encéphalopathie;
  • Pathologie de la moelle épinière;
  • Inflammation des poumons;
  • Perturbation du système digestif, causée par des agents pathogènes.

En plus des maladies possibles, le hoquet peut être neurologique. En cas d'accouchement difficile, hypoxie pendant la grossesse. Le médecin demande à subir une échographie du printemps. Exactitude estimée de la structure du cerveau, présence de caillots, pression intracrânienne. En cas de détection de pathologies, des médicaments sont prescrits qui, dans l’enfance, aident à faire face à la source de la maladie.

Les parents devraient surveiller de près la santé des miettes, pour observer la fréquence du hoquet. Si nécessaire, consulter un médecin. Si le bébé est dérangé par le hoquet, il devient agité, consultez un pédiatre.

Comment éliminer le hoquet chez les enfants

Un nouveau-né requiert une attitude prudente et attentive. Il est important de bien prendre soin de lui, de savoir comment vous pouvez aider votre bébé à faire face au hoquet.

Une jeune mère peut devenir confuse, la première fois face à un hoquet chez un nouveau-né. Il existe des moyens simples et efficaces.

Si le bébé commence à faire du hoquet en mangeant (allaitement, alimentation artificielle), il est recommandé de cesser de manger. Prenez le bébé dans ses bras en position verticale, pressez-le doucement en le tenant par la tête. Maintenez la position pendant 5-10 minutes. Bébé doit roter. L'excès d'air sort de l'estomac, le bébé sera plus facile.

Essayez d'éviter de trop manger chez les enfants. Après la tétée, gardez le bébé une colonne. Vous pouvez mettre une miette sur le ventre.

Conseils pour les parents

Les parents ne devraient pas paniquer lorsque le hoquet survient chez un nouveau-né. Il grandit, l'organisme se forme, s'adapte à une nouvelle vie. Suivez les conseils pour aider votre bébé à faire face au symptôme:

  • Regardez de près comment le nouveau-né s'empare du sein. S'il hoche constamment après avoir mangé, il peut être inconfortable, il avale de l'air pendant le processus d'alimentation. Essayez de changer la position d'allaitement.
  • À un bébé qui peut boire au biberon, offrez de l'eau bouillie tiède. Fluide aidera à arrêter le hoquet. Il modifie le rythme respiratoire, aide à calmer le nerf irrité du muscle diaphragmatique.
  • Si le nouveau-né hoquette de l'hypothermie, il est nécessaire de se réchauffer. Enveloppez le bébé dans une couverture pour bébé, enveloppez un gilet chaud. Proposez à votre bébé de manger un mélange tiède (pour les artificialistes), du lait maternel. Il se réchauffera plus vite, arrêtera le hoquet.
  • Pour comprendre si le bébé a froid, touchez les mains, les jambes et le nez. Si cool - le nouveau-né est froid.
  • Si les raisons qui provoquent le hoquet de bébé sont la musique forte, les bruits, les lumières très vives, le clignotement, éliminent les facteurs. Allez dans un endroit tranquille, calmez-le. La voix de la mère a un effet bénéfique sur l'enfant. Essayez de distraire en chantant.
  • En pleurant, un nouveau-né avale de l'air par la bouche, il pénètre dans l'estomac. Cela conduit à l'expansion de l'abdomen, la pression sur le muscle diaphragmatique, il y a une contraction convulsive de la poitrine. Essayez d'éviter de pleurer longtemps, calmez le bébé.
  • Les hoquets causés par la peur d'étrangers à qui le bébé n'est pas utilisé sont éliminés en limitant la visite des invités. Le premier mois de la vie est recommandé de ne pas visiter les lieux bruyants et surpeuplés, ni les dîners de gala.

Le parent peut très bien aider le bébé à éliminer rapidement l’attaque du hoquet. Suivez les règles de la nutrition, ne laissez pas le refroidissement du nouveau-né.

Souviens toi! Plus le bébé est âgé, moins il sera perturbé par ce phénomène. Il s'adapte, le tractus gastro-intestinal sera résistant aux stimuli externes. Pour les enfants de moins d'un an, le hoquet est considéré comme un phénomène physiologique naturel, il ne nuit pas à la santé ni au bien-être de l'enfant.

Recommandations du docteur

Les médecins conseillent aux jeunes parents de se préparer à l’apparition de l’enfant à naître. Pour assister aux cours préparatoires pour les jeunes mères, où ils enseignent, montrent, expliquent comment bien allaiter un bébé, un biberon. Ils disent quoi faire après l’alimentation, comment comprendre que le bébé est plein.

Si vous utilisez un biberon, cherchez un petit trou. Lorsque l’allaitement est important, attachez correctement le bébé au sein.

Si les embouts ne permettent pas d'éliminer rapidement la contraction convulsive du muscle diaphragmatique du nouveau-né, attendez - le hoquet naturel disparaîtra dans 10 à 15 minutes. Maman à côté du bébé devrait se sentir confiant et calme. Etat nerveux, anxiété transmise à l'enfant.

Les parents doivent être conscients des signes avant-coureurs nécessitant une hospitalisation immédiate, à savoir un examen médical. Une liste des symptômes lorsque vous devez contacter une ambulance:

  • Le hoquet ne prend pas longtemps, l'attaque dure plus de 15 minutes.
  • Sans cause, se manifeste périodiquement, 2 à 3 fois par jour.
  • Le bébé se comporte sans cesse, pleurnichard, méchant.

Après examen, le pédiatre en détermine la source et prescrit le traitement, le cas échéant - des médicaments sont utilisés. Si les causes sont de nature neurologique, une échographie est effectuée sur une fontanelle (la neurologie peut survenir pendant un travail difficile, une hypoxie pendant la grossesse).

Il est interdit de pratiquer l'auto-traitement des enfants en bas âge.

Les parents à noter - les deux principales causes du hoquet chez les nourrissons:

  • Nourrir (manger avec excès, mauvaise fixation au sein, biberon pour un mélange avec un large trou dans le mamelon).
  • Hypothermie (violation de la thermorégulation normale dans le corps).

Un tel hoquet passe très vite de lui-même. N'ayez pas peur de ce phénomène. Après l’alimentation, ne pas permettre de régurgitations fréquentes en position horizontale. Promenez-vous dans la maison avec votre bébé en le tenant dans une colonne. Vous pouvez éliminer le hoquet de l'hypothermie simplement en portant un chauffe-bébé. Les petits enfants n'ont pas besoin de traitement de ce processus physiologique.

Le hoquet ne devrait pas avoir peur, suivre les règles de l'alimentation et prévenir l'apparition du hoquet chez un enfant. Combattre le hoquet est nécessaire s’il ya un problème de santé.

Hoquet chez un nouveau-né

Le hoquet est une condition qui caractérise non seulement les adultes, mais aussi les bébés. Le hoquet chez les nouveau-nés est souvent associé à une régurgitation, car ces conditions ont une étiologie similaire. Normalement, quand un bébé est en bonne santé, il s'agit d'un état transitoire qui disparaît de lui-même après quelques minutes. Si le hoquet chez les nourrissons est continu et ne s’arrête pas pendant longtemps, vous devez contacter un pédiatre. Il diagnostiquera puis sélectionnera le traitement le plus efficace pour soulager les symptômes.

Le hoquet est un processus spécifique qui accompagne la respiration et se caractérise par des contractions spastiques involontaires du diaphragme - le principal muscle respiratoire. La lumière des voies respiratoires est rétrécie. L'air qui le traverse provoque le son qui se produit lorsque le hoquet survient chez un bébé. Le hoquet est classé comme suit:

  • physiologique - dure de quelques secondes à plusieurs minutes. Cela commence soudainement, sans raison apparente. Disparaît indépendamment et rapidement, sans causer de détérioration. Le hoquet chez un nouveau-né d'une telle genèse n'est pas dangereux et ne nécessite pas de traitement. Cela doit passer sans conséquences;
  • hoquets pathologiques, prolongés et fréquents, pouvant durer plusieurs semaines. Des symptômes supplémentaires rejoignent: maux de tête, nausées, vomissements et faiblesse générale. Pour se débarrasser des bébés hoquets d’origine similaire est nécessaire le plus tôt possible. C'est une menace pour l'état général du nourrisson.

Le hoquet chez les bébés, qui se produit soudainement et disparaît tout aussi rapidement - une condition normale qui ne nécessite pas de correction médicale. S'il est de nature continue et se complique de symptômes supplémentaires, le hoquet chez les nouveau-nés commence à se battre le plus tôt possible.

Le hoquet après régurgitation et alimentation cause l'inquiétude des parents d'un petit enfant. Les causes du hoquet chez les enfants sont divisées en deux groupes: internes et externes. Les facteurs internes du hoquet chez les enfants de moins d'un an comprennent:

  • suralimenter le nouveau-né. Avec la consommation de quantités excessives de lait maternel ou un mélange de l'estomac est plein et étiré. Dans une telle situation, il est nécessaire de calculer le besoin physiologique alimentaire chez le nourrisson, respectivement son âge et son poids. Cela contribuera à réduire de manière adéquate l'allaitement au sein sans nuire à la santé du bébé et à lui procurer un bénéfice maximal.
  • augmentation de la flatulence dans les intestins d'un nouveau-né. Dans cette situation, la normalisation du régime alimentaire d'une mère allaitante aidera à faire face au hoquet;
  • maladies du système nerveux et digestif.

Conseil médical! Le Dr Komarovsky recommande d'utiliser des remèdes anti-hoquet pour éliminer la cause du hoquet. Après tout, en suivant les règles simples de l'alimentation, il est beaucoup plus facile de se battre contre le hoquet.

L'hypothermie du bébé est le principal facteur externe. Dès que le nez ou les doigts gèlent, le hoquet du nouveau-né. La position du corps du bébé après l’alimentation est également importante. Le hoquet se produit si le bébé est immédiatement étendu sur le dos ou le ventre.

Hoquets chez le bébé d'un an - un événement fréquent. D'habitude ce n'est pas dangereux. Il convient de s'inquiéter si le hoquet ne disparaît pas tout seul et que des complications telles que nausées, vomissements, faiblesse générale et apathie le rejoignent. Il parle de pathologie:

  • système nerveux - hoquet associé à la pathologie du frénicus - nerf innervant du diaphragme ou dysfonctionnement du nerf vague. Le hoquet est également dû à une irritation constante des nerfs intercostaux. Cela peut être un symptôme de lésion cérébrale due à une méningite, une méningo-encéphalite ou une tumeur. L'enfant s'endort longtemps. Son sommeil est peu profond, agité et intermittent. Le bébé pleure souvent;
  • tube digestif - le hoquet est généralement associé à une régurgitation. Il s'accompagne de douleurs abdominales, d'anxiété et d'une excitabilité accrue du bébé mensuel (ou légèrement plus âgé). Le bébé arrête d'allaiter, prend du poids mal. Le bébé a un abdomen distendu et une violation de la chaise sous forme de diarrhée ou de constipation.

C'est important! Il est utile de contacter immédiatement un médecin, dès qu’il est impossible de lutter contre le hoquet et que les crises se produisent plus de trois fois par jour.

Le hoquet n'est pas dangereux en soi, mais il peut l'être parce qu'il peut accompagner des pathologies graves. Dans de tels cas, il est important de noter la maladie à temps et de commencer le traitement immédiatement.

Comment arrêter le hoquet chez un nouveau-né:

  • Lorsque le hoquet d'un nourrisson commence après avoir été nourri, vous ne devez pas le mettre immédiatement dans un berceau. Maintenez vos mains debout pendant un moment. Il est impossible d’appuyer fortement l’enfant sur la poitrine. Ainsi, un excès d’air sera libéré du tractus gastro-intestinal sans sensations désagréables pour le nourrisson;
  • arrêtez l'attaque du hoquet qui se produit lorsque bébé pleure, vous pouvez d'une manière simple. L'enfant devrait être rassuré. Certains parents font face au hoquet en éliminant les stimuli extérieurs de la chambre du bébé: lumière vive, bruit, bruits forts;
  • l'enfant a soif Dans ce cas, il est conseillé de donner de l'eau ou du lait maternel au nouveau-né.

C'est important! Si le bébé hoquette dans un rêve - vérifiez la température du corps. Peut-être qu'il fait froid, et c'est la cause du hoquet. Le bébé a besoin d'être réchauffé de toute urgence.

Soulager un nouveau-né du hoquet est souvent facile. La chose la plus importante est d'éliminer la cause de cette maladie.

Il arrive qu’un bébé de un mois soit à la fois plein et qu’il n’ait pas froid, qu’il soit calme et que le bébé n’a pas de problème. Vous devez savoir quoi faire dans cette situation:

  • le bébé peut être en suralimentation. Il faut plusieurs jours pour réduire légèrement la quantité de lait ou de mélange. Ce moyen simple peut aider à se débarrasser du hoquet chez les nouveau-nés. Des formules spéciales aideront à calculer correctement le besoin physiologique d'un bébé. Le volume de lait dépend de l'âge et du poids du bébé.
  • Si le volume de nourriture n’augmente pas mais que le ventre du bébé est gonflé, il s’agit d’une augmentation de la formation de gaz. Dans ce cas, la mère de l'enfant doit reconsidérer son régime alimentaire. Il faut en exclure les produits à base de haricots, les extraits, les produits fumés, les conserves et les confiseries. Vous pouvez manger de la viande maigre, toutes sortes de céréales, des soupes de légumes et des produits laitiers.
  • Après avoir nourri l'enfant, il doit assurer la paix, la tranquillité et un confort maximum. Après tout, les jeunes enfants sont très sensibles aux stimuli externes. La surchauffe ou la baisse des températures affecte leur état général. Pour eux, un sommeil réparateur et complet est très important.

Le hoquet est beaucoup plus facile à prévenir qu'à le combattre. La cause la plus commune de son apparition est une quantité excessive d'air dans l'estomac. Pour protéger votre bébé contre le hoquet, vous devez le nourrir correctement. Pour cela, il est important de respecter les règles suivantes:

  • prenez l'enfant dans vos bras et tournez le corps vers vous;
  • la tête et le cou du bébé doivent être alignés;
  • attachez le bébé au sein de manière à ne pas gêner sa respiration nasale libre;
  • les lèvres de bébé doivent pleinement capter le halo;
  • après cela, le bébé devrait commencer à téter activement.

Une mère qui allaite devrait surveiller attentivement leur régime alimentaire. Il est important de connaître la quantité de lait nécessaire au bébé pour ne pas trop nourrir. Il est nécessaire de respecter le régime de température pour assurer un confort maximal au bébé. Si le bébé a chaud - enlevez les vêtements en excès. Il est également important de rester calme et silencieux pour que l'enfant puisse dormir à fond.

Habituellement, les symptômes du hoquet vont jusqu'à deux ans. C’est jusqu’à cet âge que le système digestif du bébé se forme. Si les symptômes du hoquet disparaissent indépendamment et n'apportent pas de sensations désagréables supplémentaires, cela est normal. Dans le cas où l'enfant souffrant de hoquet commence à être perturbé par une douleur intense, des nausées et des vomissements difficiles à arrêter, il s'agit de signes inquiétants qui nécessitent une visite chez le médecin.

Le hoquet chez le nouveau-né - caractéristiques et causes

Votre miette est née, cela signifie que vous avez une nouvelle période de soins. La réalité de la maternité ne coïncidant pas toujours avec les attentes, il est donc préférable de se renseigner à l'avance sur les caractéristiques du corps de l'enfant. Le hoquet chez le nouveau-né se produit dans presque 100% des cas. “Est-ce dangereux? Quelle est la raison? Comment traiter cela? »- à ce sujet dans cet article et nous en parlerons.

Qu'est-ce que le hoquet?

Avant de comprendre la cause et la méthode pour débarrasser un enfant du hoquet, il est utile de déterminer ce que c'est. Sur le bord de la poitrine et de l'abdomen se trouve une section de tissu musculaire appelée diaphragme. Avec la réduction de cette musculature, il se produit un hoquet et des mouvements spasmodiques de la poitrine du bébé.

Dans la plupart des cas, le hoquet n'est pas un signe d'anomalie, mais nécessite des soins plus subtils pour le nouveau-né. Cependant, selon les raisons, le hoquet peut non seulement être à court terme, mais aussi durer jusqu'à une heure. Votre bébé est inquiet et vous êtes avec lui, ce qui signifie que vous devez l'aider à se calmer et à faire face à l'attaque.

Causes du hoquet

Rétrécir le diaphragme peut provoquer plusieurs circonstances. Afin d'aider votre enfant, vous devez déterminer correctement la cause de la maladie. Dans la plupart des cas, le fait que les nourrissons souffrent souvent du hoquet est dû aux facteurs suivants:

  1. L'hypothermie La raison de la forte diminution de la température corporelle de l'enfant est la circulation d'air froid dans la pièce;
  2. Effrayer Avec un son aigu, une lumière vive, dans un environnement inhabituel, parmi les nouveaux êtres humains ou les nouveaux animaux, l’enfant devient nerveux, provoquant des contractions musculaires par réflexe;
  3. Allaitement. Les causes du hoquet pendant la période d'alimentation peuvent être multiples:
  • Avec le débit rapide du lait maternel, l'enfant est obligé d'avaler très rapidement et le lait a un effet direct sur les parois du diaphragme, provoquant des contractions musculaires.
  • Avec une alimentation inadéquate, avec un repas, le nouveau-né avale de l'air. C'est parce que le bébé n'allaite pas correctement;
  1. Soif La cause du hoquet est le dessèchement de la muqueuse buccale;
  2. Ventre ballonnement. Développement insuffisant des parties inférieures du tractus gastro-intestinal, l'activité accrue de l'intestin exerce une pression accrue sur le diaphragme de l'enfant. En savoir plus sur la façon de traiter les coliques, voir dans le cours: ventre plat >>>
  3. Violation des centres nerveux. Cette raison est la plus rare. Le hoquet se produit lorsque des lésions cérébrales surviennent pendant la gestation ou le travail.

Comme vous pouvez le constater, les causes du spasme diaphragmatique sont causées par des facteurs externes et internes. Périodiquement, le hoquet survient chez tous les bébés. Si le bébé ne montre pas d'anxiété, ne vous inquiétez pas trop.

Hoquet

Pour comprendre pourquoi les nouveau-nés ont souvent le hoquet, il ne suffit pas toujours de surveiller la santé et le comportement du bébé. Il est important de reconnaître la cause et de décider exactement ce qui doit être corrigé. Diverses situations peuvent provoquer l'apparition du hoquet.

Hoquet après l'alimentation

Très souvent, le hoquet survient chez le nouveau-né après la tétée. Que faire pour résoudre ce problème? La survenue d'une telle situation suggère que la raison en est le mauvais repas. Voyons quelles conditions doivent être observées lors de l’alimentation:

  1. Le processus d'alimentation lui-même doit avoir lieu dans une atmosphère détendue. Maman et bébé ne devraient rien distraire. Toutes les pensées doivent être positives et centrées sur l’alimentation;
  2. Un attachement approprié au sein peut prévenir la cause du hoquet. La position d’alimentation doit être confortable pour vous et le bébé. La tête et le corps du nouveau-né devraient être sur la même ligne. La couronne du bébé, couchée sur le coude, devrait être légèrement au-dessus du mamelon et légèrement retournée;
  3. Avec l'alimentation artificielle, l'enfant se trouve également dans les mains de la mère. L'allaitement au biberon devrait imiter l'allaitement. Le contact visuel est obligatoire pour la mère et le bébé;
  4. Avec l'alimentation artificielle, il est nécessaire de sélectionner correctement le mamelon. Si le trou est trop grand, le bébé n'aura pas le temps, comme il se doit, d'avaler un fort jet de lait. L'enfant va s'étouffer, avaler de l'air, et après un moment, le hoquet va commencer;
  5. Il n'est pas nécessaire de nourrir le bébé avec une quantité excessive de lait maternisé. Avec trop de nourriture, l'estomac rempli exercera une pression sur le diaphragme. Le hoquet continuera jusqu'à ce que la nourriture soit digérée;
  6. Lorsque vous allaitez, ne pas déchirer le bébé du sein avant qu'il ne le fasse. Si vous voyez qu'il y a beaucoup de lait et que l'enfant ne peut pas encore faire face à un tel volume de lait entrant (plus souvent les bébés de moins de 1,5 mois y sont sujets), vous pouvez en mettre un peu avant de l'appliquer. Pour ce faire, lisez l'article Comment exprimer le lait maternel avec vos mains >>>
  7. Si l'enfant mange rapidement, avidement et s'il a des raisons de croire qu'il a avalé de l'air, le bébé doit être tenu verticalement à la fin du repas (il n'est pas nécessaire de le tenir avec un poteau après le repas). Durant les 15 premières minutes qui suivent l'alimentation, l'air accumulé dans l'estomac s'échappera tout seul. Si vous placez l'enfant avant cela, il est possible que non seulement le hoquet, mais aussi une forte régurgitation. Découvrez dans l'article, pourquoi le bébé régurgite-t-il après avoir été nourri? >>>.
  8. L'hypothermie Cet article est indirectement lié à une alimentation inadéquate, mais directement à l'apparition du hoquet. L'enfant doit être habillé convenablement.

Il est recommandé de déballer le bébé pendant le repas, afin que la peau soit reposée, enrichie en oxygène, le corps se durcisse. Mais n'en faites pas trop, les mains et les pieds du bébé devraient toujours être chauds. S'il n'est pas pratique de porter des vêtements chauds, il suffira de couvrir le bébé d'une couverture par-dessus.

Hypocrisie pendant l'hypothermie

Vous voulez que votre enfant grandisse fort et en bonne santé, alors vous commencez à durcir un jeune corps dès l'enfance. C'est correct! Mais rappelez-vous que dans tout, il doit y avoir une mesure. L'hypothermie est une cause fréquente du hoquet. Recevoir des bains d'air est une bonne chose, mais vous ne devriez pas déshabiller complètement un enfant pendant une demi-heure. La ventilation à travers la pièce est excellente, mais il est préférable d'emmener le bébé dans une autre pièce pour le moment.

La température ambiante est très différente de celle à laquelle le bébé est habitué dans l'utérus. Le système de thermorégulation chez le nouveau-né est loin d'être idéal. Si un adulte a chaud - cela ne signifie pas que le bébé partage ces sentiments. En savoir plus sur la température dans la pièce pour un nouveau-né >>>

C'est important! Un petit enfant devrait porter une couche de vêtements de plus qu'un adulte. Cette règle devrait être suivie non seulement lors d'une promenade dans la rue, mais également à l'intérieur.

Il est facile de comprendre comment se débarrasser du hoquet chez un nouveau-né, si la pièce est froide ou la fenêtre grande ouverte. Le fait que le bébé a froid, vous pouvez déterminer en touchant la base de son cou. S'il fait froid, il vaut la peine de réchauffer le bébé: rapprochez-le, couvrez-le d'une couverture ou enfilez un chemisier supplémentaire.

Combattre le hoquet

Le hoquet accable depuis longtemps votre bébé. Les bras et les jambes sont chauds, nourris conformément à toutes les règles, mais la raison n'a pas encore été identifiée. Il y a beaucoup de façons d'arrêter le hoquet chez un nouveau-né:

  • si l'enfant a plus de 6 mois, donnez-lui à boire de l'eau simple ou une décoction de camomille faible, en tenant compte des conditions décrites dans l'article Quand donner de l'eau à un nouveau-né >>
  • éliminez les effets des facteurs gênants: éteignez la télévision, baissez les lumières, baissez le volume de la musique, etc.
  • calme le bébé: étreins, chante une chanson, accalmies;
  • faire des massages et de la gymnastique;
  • se baigner ou juste se laver;

Le hoquet est une condition physiologique: plus votre enfant est âgé, moins il se manifestera. Avec l'âge, l'imperfection du tube digestif disparaîtra et le bébé ne sera plus dérangé par les contractions fréquentes du diaphragme.

Comment les mamans luttent contre le hoquet

Mon enfant a eu un hoquet pas immédiatement après l’allaitement, mais au bout d’une heure environ. Je ne savais pas quoi associer à une telle réaction. Grand-mère a conseillé de donner de l'eau à l'enfant à boire. J'ai refusé, car pourquoi ai-je besoin d'un bébé alors que mon lait suffit?

J'ai essayé de changer le linge dans sa chambre, les couleurs s'effrayèrent soudainement, mais ce n'était pas la raison. Je ne pouvais pas répondre à la question: pourquoi un hoquet de nouveau-né? En fin de compte, décidé de changer la position de l'enfant tout en nourrissant. Comme le processus de restauration a duré environ 30 minutes, il était plus facile pour moi de rester couché.

J'ai fixé la position - je me suis assis et j'ai mis le bébé sur un oreiller spécial. Quelle a été ma surprise que l'enfant a arrêté le hoquet. C'est ce que la position correcte signifie.

Ayant lu dans le magazine à quel point la surchauffe est dangereuse pour un bébé, j'ai commencé à l'étouffer moins. Au début, aucun changement visible n'a été observé. L'enfant était à l'aise dans une chemise mince à une température ambiante de 18 ° C environ. Après quelques jours, il a commencé à avoir le hoquet, sans raison apparente.

Je n’y ai pas attaché d’importance, car ce sont là des caractéristiques de la physiologie. Oui, les bras et les jambes du bébé étaient légèrement froids, mais cela durcit. Mais jour après jour, le hoquet continuait à intervalles réguliers. Mon petit n’a pas éternué, n’a pas toussé, mais a eu le hoquet. Le problème a été résolu lorsque j'ai commencé à porter des chaussettes pour bébés. Supposons qu'ils ne soient pas très chauds, mais apparemment, cela était suffisant pour que l'enfant se sente à l'aise.

Evgenia, 32 ans

Mon bébé n'a jamais eu de problèmes particuliers avec le hoquet. Je surveille de très près la santé de mes miettes. Il n’y avait aucune inquiétude pour moi que l’enfant commençait à faire du hoquet deux ou trois fois par semaine. Mais ce n’est pas le sentiment le plus agréable, j’ai donc commencé à chercher la cause et le moyen de résoudre ce problème.

Je ne ferai pas peur au nouveau-né et ne bloquerai pas l'accès à l'oxygène, car les adultes en ont besoin. J'utilise cette recette: donnez-lui tout de suite un coffre. Il se calme et le hoquet passe immédiatement.

Vous bénisse! Laissez votre semaine et votre bébé partir sans problème!

Hoquet chez les nourrissons

Le hoquet est une contraction des muscles du diaphragme, déclenchée par divers facteurs, mais le mécanisme spécifique de ce processus n'est pas encore clair aujourd'hui. On croit que le développement du hoquet chez les nourrissons est l'irritation du nerf vague, qui affecte le diaphragme.

Hoquet fréquent chez les nourrissons

Le hoquet chez les enfants dans les premiers mois de la vie est très commun en raison de l'excitabilité prononcée des mécanismes qui régulent la fonction contractile du diaphragme et des caractéristiques structurelles du système digestif des nourrissons - des parois minces, délicates et facilement étirables des organes du tube digestif (œsophage, estomac et intestins). En cas de surconsommation ou de gonflement de l'intestin, le nerf vague est comprimé ou surexposé et des contractions répétitives du diaphragme et du larynx se produisent avec une glotte rétrécie ou fermée.

Causes du hoquet chez les nourrissons

A ce jour, les principaux types de hoquet sont classés: épisodiques et prolongés.

Les hoquets épisodiques sont le plus souvent associés aux caractéristiques du système digestif chez les nourrissons ou à des troubles fonctionnels des organes digestifs (météorisme, accumulation de gaz dans l'estomac avalé avec de la nourriture ou en hurlant), une traduction incorrecte en alimentation artificielle ou le non-respect des règles d'alimentation complémentaire. Toutes ces conditions doivent être corrigées et les symptômes du hoquet disparaissent.

La cause la plus commune du hoquet chez les nourrissons est considérée comme l'entrée d'air dans l'estomac et, par conséquent, la réduction du diaphragme est la réponse physiologique du corps, qui contribue à gonfler l'air.

Hoquets chez les nourrissons après l'allaitement et se produit lorsque les techniques d'allaitement sont inappropriées. Pendant la tétée, quand le lait arrive activement, le bébé n'a pas le temps de l'avaler, et avec le lait, il avale de l'air. En outre, l'air ingéré se produit lors de l'allaitement au biberon lorsque le trou dans le mamelon est de grande taille, lorsqu'il n'est pas complètement rempli de lait.
Après avoir nourri le bébé, il est nécessaire de le tenir dans une position verticale, ce qui permet à l'air accumulé de s'échapper de l'estomac et de l'œsophage.

Moins souvent, le hoquet chez les nourrissons commence par un choc émotionnel (peur), qui peut survenir avec des sons forts, un toucher inattendu ou des éclairs de lumière. Toute surmenage émotionnel peut provoquer des contractions soudaines du diaphragme en raison du stress et de l'excitation du nerf vague.

Une autre cause de hoquet peut être la soif avec le séchage du tube digestif et de la muqueuse buccale. Dans ce cas, vous devez donner à boire au bébé et le hoquet cessera.

Hoquet dans les maladies

En règle générale, les hoquets épisodiques disparaissent rapidement et, avec le temps, en raison de la croissance du bébé, les attaques de hoquets apparaissent de moins en moins souvent et disparaissent sans conséquences. Mais il y a des situations où le hoquet est un précurseur du développement et de la progression des maladies.

Le hoquet, symptôme de la maladie, est dans la plupart des cas long et fréquent (plus de 15-20 minutes à une heure ou plus, plusieurs fois par jour et sans raison), et s'accompagne également d'autres symptômes et syndromes pathologiques.

Selon les caractéristiques pathogéniques, des hoquets centralisés et périphériques sont isolés. Le hoquet central se produit dans les lésions du cerveau et de la moelle épinière - avec une pathologie congénitale du SNC:

  • avec développement anormal du cerveau et de la moelle épinière;
  • avec des lésions périnatales du SNC dues à des lésions hypoxiques ou traumatiques de la moelle épinière et du cerveau;
  • avec la mise en œuvre de l'infection intra-utérine.

On observe également un hoquet de genèse centrale chez les bébés:

  • avec les neuroinfections (méningite, encéphalite), ce type de hoquet se manifeste souvent dans l'encéphalite herpétique;
  • avec intoxications graves - forme toxique du hoquet (dans la sepsie, la pneumonie grave, la pathologie du foie et des reins).

Comme pour la pathologie congénitale et d'autres maladies du système nerveux central, cette forme de hoquet est généralement accompagnée d'une faiblesse du bébé, d'une diminution de l'activité de succion, d'une régurgitation fréquente (moins de bâillement), d'une perte de poids, d'anxiété, de pleurs sans cause, de fièvre (aucune raison apparente).

La forme périphérique du hoquet se développe avec l'implication du nerf phrénique et de ses branches dans le processus pathologique. Elle peut survenir avec une médiastinite, des tumeurs congénitales du médiastin et des poumons, un anévrisme congénital de l'aorte (avec compression du nerf phrénique), rarement avec une névrite du nerf phrénique.

Un hoquet fréquent et de longue durée peut survenir avec la pathologie du tube digestif - avec une pathologie congénitale de l'œsophage, de l'estomac et de la vésicule biliaire.

Des hoquets (périphériques) reflétés peuvent également se produire avec des anomalies congénitales du diaphragme (hernie diaphragmatique) ou d'organes rapprochés - la plèvre et les poumons (pneumonie fœtale, pleurisie congénitale, bronchiectasie congénitale, fibrose cystique). Des processus inflammatoires infectieux du diaphragme, de la plèvre et des poumons peuvent se développer chez le nourrisson, sous forme de complications de maladies virales ou catarrhales des voies respiratoires supérieures et inférieures, l'otite.

Hoquet chez les nourrissons que faire?

En règle générale, toute forme de hoquet ne nécessite pas de traitement. Mais il est important de se rappeler que le hoquet (épisodique ou permanent) signale un problème dans le corps de l’enfant qui doit être trouvé et résolu le plus tôt possible.

Le plus souvent, le hoquet est un symptôme de suralimentation, de flatulences, de mauvaise sélection d'un mélange ou de caractéristiques du système digestif chez les nourrissons.

Avec l'apparition quotidienne du hoquet, vous devriez consulter le pédiatre local et trouver la cause de son apparition.

Les principales méthodes pour apaiser le hoquet chez les nourrissons sont les boissons chaudes (lait maternel, mélange, eau tiède), la chaleur sur le ventre (couche chaude, bouillotte) et un refroidissement excessif général (si le bébé a froid), vous devez vous appuyer contre lui ou le porter chaudement. Mais vous devez vous rappeler que le hoquet peut survenir lorsque l'enfant est surchauffé. Vous devez donc l'habiller confortablement, créer un microclimat agréable dans la pièce, choisir les bons vêtements - sans tissus synthétiques.

Une bonne technique d'alimentation, la sélection des mamelons et un mélange (avec une alimentation artificielle), maintiennent le bébé dans une position verticale afin que l'air accumulé sorte de l'estomac et de l'œsophage.

Si les bébés hoquets sont fréquents pendant la journée, ils sont intrusifs, permanents et s’accompagnent d’autres symptômes pathologiques accompagnés d’anciens antécédents familiaux ou obstétricaux (accouchement sévère prolongé ou rapide, traumatisme lors de l’accouchement), une pathologie de la grossesse (insuffisance de la circulation placentaire, infections intra-utérines, maladies maternelles). Un examen plus approfondi du bébé est nécessaire lorsque la progression des processus infectieux-inflammatoires ou toxiques dans le corps d'un enfant avec implication dans les processus pathologiques du diaphragme, des poumons, de la plèvre, des organes du système digestif, du cerveau et de la moelle épinière.

Publié le 13/06/2014

Hoquet de nouveau-né

Le hoquet, apparaissant chez les adultes, ne fait pas peur et suscite des inquiétudes. Mais maintenant, si ce phénomène se produit chez les jeunes enfants, les parents s’inquiètent souvent et essaient de l’éliminer le plus tôt possible.

Il convient de rappeler que le hoquet chez les nourrissons, comme chez les adultes, ne s'applique pas aux conditions pathologiques et est considéré comme un phénomène tout à fait naturel. Par conséquent, il ne devrait pas y avoir de panique. Les médecins ont montré que l’enfant commençait à faire du hoquet, alors qu’il était toujours dans le ventre de sa mère, à partir d’une période de six semaines environ. Dans ce cas, le hoquet peut durer quelques minutes ou une heure entière. Le plus souvent, ce phénomène ne cause pas de problèmes particuliers au nouveau-né et ne nécessite pas l’adoption de mesures spéciales de la part des parents. Cependant, cette condition peut parfois effrayer et déranger l'enfant, lui causer de l'anxiété, l'empêchant de s'endormir normalement. Dans de telles situations, cela vaut la peine d'essayer de l'aider à faire face au hoquet.

Comment le hoquet survient-il chez le nouveau-né?

La survenue d'un hoquet chez les nourrissons n'est pas associée au processus de respiration. Il se produit en raison d'une contraction soudaine et brutale des muscles du diaphragme, provoquée par sa stimulation ou son irritation. Les nouveau-nés et les enfants dont l'âge n'a pas atteint trois mois sont les plus susceptibles au hoquet. Cela s'explique par le fait que, dans de telles miettes, le muscle diaphragmatique reste très sensible et répond immédiatement à toute irritation.

Hoquets chez un nouveau-né: causes

Dans certains cas, le hoquet chez les nourrissons peut devenir un symptôme de certaines maladies, telles que la maladie gastro-œsophagienne. Dans le même temps, le hoquet apparaît fréquemment, dure longtemps et acquiert un caractère têtu. En outre, une régurgitation, une irritabilité et une toux peuvent survenir. Si l'on soupçonne que les causes du hoquet sont pathologiques, il est nécessaire de montrer le bébé à un pédiatre qui peut confirmer ou infirmer les hypothèses des parents.

Le plus souvent, le hoquet chez les nourrissons est un phénomène naturel dont les causes peuvent être les suivantes:

  1. Fort étirement de l'estomac du bébé avec de la nourriture. Cela peut se produire avec une suralimentation régulière du bébé.
  2. Un étirement excessif de l'estomac peut survenir lorsqu'une grande quantité d'air est avalée lors de l'alimentation du bébé. C’est cette raison qui conduit le plus souvent au hoquet chez les nourrissons et les nouveau-nés.
  3. Hypothermie considérable bébé et abaissement de la température de son corps.
  4. Peur soudaine, anxiété, excitation, anxiété et autres chocs nerveux chez un enfant.
  5. Un facteur prédisposant au hoquet chez les nourrissons au cours des premiers mois de leur vie peut être une maturité insuffisante des systèmes digestif et nerveux.

Comment traite-t-on le hoquet chez le nouveau-né?

Une particularité du traitement du hoquet chez les bébés est que, contrairement aux adultes, ils ne disposent d'aucune méthode efficace pour se débarrasser de cette affection. La seule chose que vous puissiez faire est simplement d’attendre calmement qu’un tel état disparaisse de lui-même. Vous pouvez essayer de distraire le bébé et de le calmer. Comme il n’existe pratiquement aucune méthode ni aucun moyen de se débarrasser du hoquet qui est déjà apparu, vous devriez essayer de le prévenir. Il existe plusieurs méthodes pour cela:

  1. La principale préoccupation des parents est que le hoquet peut gêner l'enfant et l'empêcher de manger normalement. Si le hoquet survient au moment où le bébé est nourri, arrêtez de le faire, essayez de le calmer, de le caresser. La position de son corps est de changer à la verticale. Vous pouvez appliquer des méthodes visant à l'apparition de éructations. L’alimentation n’est poursuivie qu’après le hoquet du bébé.
  2. Pour l’alimentation, il est préférable de choisir de telles poses lorsque l’enfant est aussi vertical que possible (l’angle d’inclinaison de son corps doit être d’au moins 45 degrés). Quelque temps après que le bébé a mangé, il est nécessaire d'éviter la situation lorsque la miette est sur le dos.
  3. Si le hoquet survient fréquemment chez un nouveau-né, vous devez choisir un moment où le bébé est calme et n'a pas trop faim. Tout en mangeant, vous devez créer une atmosphère calme et sereine tout en excluant les facteurs externes pouvant distraire l’attention du bébé. Il convient de s’efforcer de créer toutes les conditions permettant à un enfant de boire calmement une bouteille ou de téter son sein. De plus, assurez-vous qu'il ne gobe pas d'air.
  4. La suralimentation d'un bébé n'aboutit à rien de bon. Il est préférable de nourrir le bébé en petites portions, mais souvent.
  5. Si vous offrez à votre bébé une petite quantité d’eau propre et chaude chauffée au biberon, le hoquet prolongé qui dure plus d’un quart d’heure peut survenir chez les nourrissons. Vous pouvez également essayer d'attacher brièvement le bébé à la poitrine.
  6. Les causes du hoquet chez les nourrissons peuvent être recouvertes d'une tétine inadéquate pour un biberon. Une ouverture trop petite ou au contraire trop grande, ainsi qu’une forme irrégulière, entraîne l’ingestion d’un excès d’air entraînant l’apparition de hoquet. La taille du trou du mamelon peut être vérifiée en retournant la bouteille. Une goutte de lait devrait apparaître. Un filet de liquide ou un manque de gouttes suggère le mauvais choix de mamelons.
  7. La formation accrue de gaz peut être associée non pas à l'ingestion d'air, mais à des erreurs dans le régime alimentaire de la mère ou à une introduction inappropriée d'aliments complémentaires. Une telle réaction peut se produire lorsqu'une femme qui allaite consomme des tomates, des légumineuses, des agrumes, du chou et d'autres produits. Il est préférable de refuser de tels aliments car, en plus du hoquet, les bébés peuvent avoir des ballonnements et des douleurs abdominales, de l'anxiété, des régurgitations, des coliques.
  8. Il est important d'aider régulièrement l'enfant à régurgiter l'excès d'air. Les éructations devraient être un élément indispensable de presque chaque alimentation. Cela vaut également la peine si l'enfant commence à manifester de l'anxiété: il gémit, fronce les sourcils, appuie ses jambes sur son ventre, agite activement ses mains. Burping n'est pas trop difficile. Pour ce faire, vous pouvez porter le bébé debout pendant un certain temps, frappez légèrement à l'arrière. Dans le même but, vous pouvez mettre l'enfant sur son ventre.

Dans le cas où toutes les mesures ci-dessus n'apportent aucun résultat et que le hoquet continue de tourmenter le bébé, il vaut la peine de consulter un pédiatre pour une consultation. Le médecin sera en mesure de choisir l'agent de soins approprié pour l'enfant. Dans tous les cas, au fur et à mesure que le bébé grandit, le problème du hoquet apparaîtra de moins en moins.

Le hoquet chez les bébés (vidéo)

La première partie de la vidéo traite des problèmes de hoquet et de son traitement pour les adultes et les nourrissons (vers la fin), la seconde, la prise en charge des nourrissons. Y compris, et les soins pendant le hoquet chez le bébé.