Principes de traitement de la trachéite chez la femme enceinte

Contenu de l'article

Compte tenu de la diminution de l'immunité chez les futures mères dans le contexte de la grossesse, l'apparition de toux ou d'écoulement nasal est loin d'être rare. Les maladies des voies respiratoires étant souvent diagnostiquées, nous examinons plus en détail le traitement de la trachéite au cours de la grossesse.

Pourquoi les femmes enceintes sont-elles si malades? Le fait est qu’il existe dans le corps une restructuration globale fondée sur des changements hormonaux. De plus, les systèmes cardiovasculaire, respiratoire, urinaire et digestif font plus de travail qu'avant la grossesse, ce qui affaiblit également les défenses internes de l'organisme.

Pour tousser, beaucoup n'est pas nécessaire, assez:

  • trop froid; respirer l'air profondément froid;
  • boire une boisson froide;
  • manger de la glace;
  • habiter dans une zone où l'air sec est pollué;
  • communiquer avec des collègues ou des membres de la famille ayant une période aiguë de maladie virale.

Pour suspecter le début de la trachéite peut être basé sur les symptômes cliniques suivants:

  1. toux sèche;
  2. fièvre basse;
  3. malaise;
  4. diminution de l'appétit;
  5. courbatures;
  6. maux de gorge.

La progression de la maladie se manifeste par une augmentation de la toux, une faiblesse, une augmentation de l'hyperthermie, l'apparition d'un nez qui coule et des expectorations lors de la toux.

Le risque d’une forte toux est d’augmenter la pression intra-abdominale, ce qui peut provoquer une naissance prématurée, un avortement spontané ou des saignements.

Règles de conduite

Une femme doit comprendre que la vie de l’enfant à naître dépend d’elle, alors il ne faut pas négliger sa santé et espérer que la maladie se guérira elle-même. Le respect du régime aidera à récupérer rapidement et à protéger le fœtus contre les complications:

  1. quelle que soit la gravité de la maladie, une femme ne doit pas faire ses courses ni faire tout le ménage. Elle a besoin de repos au lit pendant au moins 5 jours de la période aiguë. Cela aidera à conserver la force nécessaire pour lutter contre la trachéite et le «repos au lit»;
  2. nécessité de renforcer le régime d'alcool, bien sûr, compte tenu de la présence possible d'œdèmes au troisième trimestre, afin de ne pas les augmenter. Boisson chaude particulièrement utile, telle que jus, jus de fruits, gelée, lait, thé aux framboises, cassis, citron ou menthe. Un apport suffisant en liquide dans le corps aidera non seulement à réduire le niveau d'hyperthermie, mais accélérera également le nettoyage des toxines;
  3. lorsque l'appétit diminue, il n'est pas recommandé de manger des aliments lourds (repas gras, frits, épicés, durs). Des fruits, des légumes frais, du bouillon de poulet ou une bouillie de consistance liquide seront utiles;
  4. Les proches qui se trouveront à proximité de la femme enceinte devront prendre soin de l'air de la pièce. Assurez-vous de bien aérer (pas de courant d'air!) Et de nettoyage humide;
  5. Vous ne devez pas exposer une femme au stress, car elle a besoin de repos complet et de tranquillité.

Traitement médicamenteux

Avec des symptômes légers, vous pouvez vous passer de médicaments et limiter la thérapie traditionnelle. Si la température atteint 38 degrés et que la toux devient paroxystique, le médecin traitant peut vous prescrire des médicaments, les plus sûrs de cette période. Dans la plupart des cas, la trachéite est causée par une infection virale qui doit être contrôlée par des antiviraux.

Les agents antibactériens sont prescrits exclusivement par un médecin après confirmation d'une infection bactérienne (bacposev).

Les antibiotiques pour la trachéite sont prescrits assez rarement, mais seulement pour le développement compliqué du développement de bronchites, pneumonies ou amygdalites. Ceftriaxone, Cefalexin, Cefepime, Sumamed et Amoxiclav sont autorisés pour les femmes enceintes. Les doses de médicaments et la durée du traitement sont déterminées par le médecin.

En plus des médicaments antimicrobiens, des médicaments sont nécessaires pour réduire la toux. Pour les femmes enceintes sont autorisés de tels médicaments:

  • Pastilles Dr. Mom. Ils appartiennent au groupe des médicaments expectorants composés d'ingrédients à base de plantes (racine de réglisse, gingembre, fruits emblica). Les pastilles rondes ont des arômes de fruits. Ils ont un effet anti-inflammatoire, expectorant, bronchodilatateur, antimicrobien et analgésique doux. La pastille doit être absorbée dans la bouche toutes les 3 heures.
  • La bromhexine est libérée sous forme de sirop. Il a un fort effet expectorant. Prendre 7-15 ml trois fois par jour. Habituellement, l'effet est observé après 3-5 jours. Tout au long du traitement, il faut boire beaucoup d’eau, ce qui contribuera également à réduire la viscosité des expectorations et stimulera son excrétion. Le médicament est incompatible avec les solutions alcalines;
  • Prospan sous forme de sirop fait référence aux plantes médicinales. L’action vise à réduire la viscosité des sécrétions bronchiques, l’excrétion active des expectorations et l’expansion des bronches. Avant de prendre le flacon, vous devez le secouer avant les repas, prendre 5-7 ml trois fois par jour. Les contre-indications comprennent l'intolérance au fructose. Des précautions doivent être prises en présence de diabète et d'insuffisance hépatique.

Le traitement de la trachéite chez les femmes enceintes devrait inclure la lutte contre la fièvre, car une température élevée augmente la transpiration, augmente le risque de déshydratation et d'hypoxie.

Des méthodes de refroidissement physiques sont généralement recommandées, telles que la consommation excessive d’eau ou des douches chaudes.

Les antipyrétiques doivent être pris à des températures supérieures à 38 degrés. Le paracétamol sous forme de comprimés ou de sirop est utilisé pour réduire l'hyperthermie. L'effet médicinal du médicament est basé sur l'effet sur l'hypothalamus, à savoir le centre de la thermorégulation. Il a également un petit effet anti-inflammatoire et analgésique. Une diminution de la température est notée 60 à 90 minutes après l'ingestion.

Si vous avez mal à la gorge, nous vous recommandons de:

  1. Bioparox sous forme d'aérosols. L'action du médicament vise à la destruction des microbes et à la suppression de l'inflammation. Le médicament doit être pulvérisé 4 fois par jour à l'arrière de la paroi du pharynx et inhaler profondément pour que les particules de médicament pénètrent dans la membrane muqueuse du larynx et de la trachée;
  2. Ingalipt. Il a des effets antimicrobiens et analgésiques. Il suffit d'irriguer le mur arrière du pharynx trois fois par jour;
  3. Miramistin - pour rincer l'oropharynx. A un effet antimicrobien.

L'aide des gens

Il est possible de traiter la trachéite à l'aide de médicaments traditionnels. Ils agissent avec douceur et ne provoquent pratiquement pas d'effets indésirables.

Les femmes enceintes sont interdites sur le pied, l'origan, l'aloe, les boutons de pin, le thym et la sauge pour administration orale.

Le plus utile en cas d'inhalation de trachéite, cependant, ils ne sont pas recommandés pour les fièvres supérieures à 38 degrés. Pour l'ingestion, vous pouvez faire des décoctions à base de camomille, viorne noire, airelle rouge, églantier, gingembre, tilleul ou cassis. Ils saturent le corps en vitamines, soulagent la toux et renforcent la défense immunitaire.

Prévention

Afin de protéger l'enfant à naître des maladies, vous devez suivre quelques règles simples pendant la grossesse.

Elles concernent la nutrition en vitamines, les promenades au grand air, le calme émotionnel, l’absence d’effort physique intense et le traitement rapide des maladies infectieuses et inflammatoires.

Comment traiter la trachéite chez la femme enceinte

La trachéite est une maladie respiratoire dont l’essence est l’inflammation de la muqueuse trachéale. Cela peut être aigu et chronique. La cause la plus courante est une infection virale, bien que la trachéite allergique se produise. Un corps étranger dans la trachée peut également entraîner un processus inflammatoire.

Les symptômes les plus courants de la maladie sont une irritation de la gorge, une toux sévère sans crachats ou avec une légère décharge, de la fièvre, un enrouement. Le diagnostic est posé après avoir examiné la gorge à l'aide d'un laryngoscope et passé des tests sur bacpossev.

La trachéite au cours de la grossesse est dangereuse tant pour la mère que pour le futur bébé, surtout si la maladie s'est développée au cours du premier trimestre. Les processus inflammatoires infectieux peuvent entraîner un travail prématuré, des fausses couches et des pathologies du développement du fœtus. Par conséquent, la maladie doit être traitée rapidement. Cela nécessite de la prudence, car de nombreuses préparations pharmaceutiques sont contre-indiquées. Oui, et certaines herbes peuvent aussi nuire à la femme enceinte et au bébé. Nous vous indiquerons quelles procédures vous sont autorisées et comment vous débarrasser efficacement de la trachéite.

Causes de la maladie

Nous énumérons les principales causes de trachéite chez les femmes enceintes:

  • rhumes non traités;
  • infections respiratoires négligées (pharyngite, rhinite, laryngite);
  • l'hypothermie;
  • réaction allergique;
  • fumer;
  • inhalation d'air pollué (par exemple, lorsque vous travaillez dans des entreprises chimiques et pharmacologiques);
  • vivre dans une région peu écologique;
  • corps étrangers dans la trachée (par exemple, un os de poisson collé peut provoquer une inflammation).

La grossesse elle-même est un facteur qui peut déclencher une trachéite. Le fait est que l'immunité de la future mère est affaiblie, car le corps dirige toutes ses forces vers le port de l'enfant. Par conséquent, un rhume banal, qui passait auparavant sans problèmes ni complications, peut maintenant causer une maladie grave.

Les symptômes

La trachéite au cours de la grossesse se manifeste de la même manière que dans tous les autres groupes de patientes. Le principal symptôme de la maladie est une toux douloureuse et le sentiment que quelque chose vous arrache la gorge. En règle générale, la toux est sèche, parfois une petite quantité d'expectorations muqueuses et mucopuruleuses peut être libérée. Les attaques sont pires la nuit et le matin. Parfois, la toux est si forte qu'elle provoque de graves brûlures à la poitrine, des maux de tête et des palpitations aux tempes. Autres signes de trachéite:

  • température élevée (généralement pas plus de 38 ° C);
  • faiblesse générale;
  • essoufflement;
  • sensation d'oppression dans la poitrine lors de l'inhalation;
  • maux de gorge;
  • sensation de corps étranger dans la gorge;
  • enrouement et enrouement (parfois perte totale de la voix);
  • sensation d'essoufflement.


L'intensité des symptômes dépend de la gravité de l'évolution et du type de maladie. La trachéite aiguë donne des signes plus prononcés et une augmentation significative de la température, la trachéite chronique a des symptômes flous.

Qu'est-ce qu'une trachéite dangereuse pour la future mère et le fœtus?

Pendant la grossesse, toute maladie inflammatoire constitue une menace pour la vie du fœtus. La trachéite au début est particulièrement dangereuse. Au cours du premier trimestre, tous les organes et systèmes du bébé se développent activement. Si la trachéite est virale et que ces virus pénètrent dans le placenta, cela peut entraîner:

  • des pathologies dans le développement du fœtus (peut-être même incompatibles avec la vie);
  • avortement spontané;
  • foetus mourant.

Pour la mère de la maladie est dangereux car il peut entrer dans une phase chronique ou provoquer une bronchite. La trachéite aiguë donne des complications telles que la laryngite, la pharyngite, la rhinotrachéite. La forme chronique se caractérise par un long trajet et une toux douloureuse.

Il est important de comprendre qu'une inflammation prolongée (dans la trachéite chronique) peut entraîner des modifications morphologiques de la muqueuse trachéale. Il est chargé de tumeurs endotrachéales (bénignes et malignes). Si la maladie est de nature allergique et que le patient n’arrête pas le contact avec l’allergène, il existe un risque de développer un asthme avec toutes les conséquences qui en découlent.

Si la maladie s'est développée au troisième trimestre, alors ce n'est pas l'infection elle-même qui est dangereuse, mais une forte toux. Cela conduit à une hyper-tonification de l'utérus et à une augmentation de la pression dans la cavité abdominale. Cela peut entraîner un travail prématuré, une prééclampsie, un décollement du placenta. Au cours du genre, une infection fœtale peut survenir.
C’est pourquoi le traitement de la trachéite chez la femme enceinte doit être effectué immédiatement après l’apparition des premiers symptômes.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic, vous devez contacter votre médecin de famille, votre médecin généraliste ou votre otolaryngologiste. Le médecin examinera les voies respiratoires à l'aide du laryngoscope, posera des questions sur les symptômes, écoutera à l'aide du phonendoscope, prescrira un frottis pharyngé pour le baccavi et une numération sanguine complète. Sur la base des données, il sera en mesure de déterminer avec précision si vous avez une trachéite.

Prévisions

La trachéite aiguë est complètement guérie en 7 à 10 jours si vous commencez le traitement à temps. La forme chronique est plus difficile à traiter, cela peut prendre plusieurs semaines. Si la maladie survient avec des complications, si l’infection s’est propagée à d’autres organes respiratoires, le combat peut durer de 1 à 1,5 mois.

Prévention

Pendant la grossesse, les femmes doivent être particulièrement attentives à leur santé et à leur mode de vie. Il est strictement interdit de fumer: non seulement il irrite les voies respiratoires et provoque une trachéite aiguë, mais la fumée du tabac est nocive pour tous les organes et systèmes, elle a également un effet toxique sur le fœtus.

La trachéite virale la plus courante. Il est transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air. Par conséquent, afin d'éviter toute infection, les contacts avec des personnes malades doivent être évités. Si possible, pendant les épidémies, n'utilisez pas les transports urbains et ne visitez pas les endroits surpeuplés. Un nettoyage quotidien par voie humide éliminera les champignons et les bactéries présents dans l'appartement.

Si vous avez déjà souffert de trachéite allergique, évitez tout contact avec des allergènes et veillez à renforcer le système immunitaire. Durcissement du corps, manger des aliments sains, observer les règles d'hygiène, se promener au grand air, maintenir un style de vie actif (le yoga, le pilates, la natation et autres activités physiques modérées sont autorisés pour les femmes enceintes).

Traitement

La trachéite chez les femmes enceintes est traitée avec des méthodes douces. Si la maladie a une forme bénigne, vous pouvez vous en tirer avec un ensemble d’activités à domicile, décrites ci-dessous. Les médicaments pharmaceutiques sont prescrits extrêmement rarement, car la plupart d'entre eux sont nocifs pour l'enfant. Habituellement limité aux antipyrétiques et aux préparations locales pour humidifier la membrane muqueuse de la gorge. Les expectorants à base d'herbes sont également prescrits, mais ils peuvent être remplacés par des remèdes traditionnels faits maison. C'est plus sûr pour l'enfant et efficace pour la femme.

Événements maison complexes

  1. Le repos au lit est obligatoire pendant toute la durée du traitement! Même si la future mère se sent bien, elle a besoin d'un repos constant.
  2. Humidifiez l'air dans la pièce. Cela aidera à hydrater les muqueuses, facilitera la décharge des expectorations, éliminera la toux larmoyante. Si vous n'avez pas d'humidificateur spécial dans votre maison, vaporisez plusieurs fois par jour de l'eau ordinaire dans un vaporisateur.
  3. Buvez beaucoup de liquide pour faciliter les expectorations.
  4. La température de l'air dans la pièce ne doit pas dépasser +19 ° C.
  5. Laissez l’un des ménages faire le ménage tous les jours. Cela aidera à prévenir le développement de bactéries et de champignons dans le microclimat domestique. N'oubliez pas de ventiler également la pièce.
  6. En ce qui concerne la nourriture, il n'y a pas d'instructions spéciales. Mais pour ne pas irriter la gorge, refusez les aliments épicés, mais également très chauds ou froids. Pour aider le corps à combattre les infections, mangez des oignons, de l'ail, des agrumes, des pommes vertes, du persil. La nuit, buvez du lait chaud avec du miel pour adoucir les muqueuses de la lutte contre la toux.

Remèdes populaires

Vous trouverez ci-dessous les produits naturels que vous pouvez facilement cuisiner à la maison. Ils sont testés dans le temps et autorisés pour les femmes enceintes.

Les moyens à base de miel aident à soulager rapidement la toux, à soulager les irritations et les inflammations de la membrane muqueuse, à renforcer le système immunitaire. À la prochaine chatouillement de la gorge, prenez une cuillère à café de ce produit et vous vous sentirez immédiatement mieux. Vous pouvez également boire de l'eau tiède dans laquelle le miel est dissous.

Des compresses chaudes sont utilisées pour soulager l'inflammation. Chauffer le miel à une température de 40 ° C, appliquer sur la poitrine, couvrir avec une toile cirée et une couverture. Allongez-vous avec une telle compresse pendant environ une demi-heure. Répétez la procédure tous les jours jusqu'à la récupération complète.

Filet d'iode

Les emplâtres à la moutarde étant interdits pour une femme enceinte, utilisez une moustiquaire à l'iode. Dessinez-le sur votre poitrine tous les 2 jours.

Les oignons sont utilisés à la fois à l'intérieur et pour les compresses. Pour soulager la toux et l’inflammation, préparez un sirop cicatrisant: hachez un gros oignon, faites bouillir un verre d’eau séparément, ajoutez 3 cuillères à soupe de sucre et remuez. Verser l'oignon haché avec de l'eau chaude et laisser dans un endroit chaud pendant 1 jour. Le sirop est prêt. Prenez-le sur une cuillère à soupe trois fois par jour.

Pour les compresses, l'oignon doit être cuit au four à feu doux, puis pétrir à la fourchette. Appliquez du gruau tiède sur la poitrine et recouvrez de toile cirée. Enveloppez-vous dans une couverture et allongez-vous pendant une demi-heure, puis retirez l'appliqué et rincez la peau. Ne compresse quotidiennement.

Thé aux framboises

Le plus grand danger pendant la grossesse est une température élevée, cela peut entraîner une décoloration de l'enfant et d'autres conséquences. Par conséquent, baisser immédiatement la chaleur. Pour ce thé idéal aux framboises. Convient comme confiture de baies et feuilles sèches de cette plante. Posologie: un verre d'eau bouillante 2 cuillerées à thé de confiture ou 1 cuillère à café de feuilles broyées, couvrir et laisser reposer 10 minutes. Boire sous forme de chaleur. La température prendra environ une demi-heure.
De plus, vous pouvez essuyer avec une éponge imbibée d'une solution acétique (1 cuillère à soupe par litre d'eau à la température ambiante).

Sirop Althéa Médicinal

Althaea n’est pas contre-indiqué chez la femme enceinte; il peut donc également être utilisé pour lutter contre la trachéite. Soit dit en passant, à partir de cette plante, on prépare des préparations pharmaceutiques contre la toux (mukaltin, etc.), mais il est préférable de l’utiliser sous sa forme naturelle. Alors, mélangez dans une casserole un demi-litre d’eau et 3 cuillères à soupe de poudre d’althée en poudre, ajoutez 3 cuillères à soupe de sucre. Après avoir fait bouillir le mélange, réduisez le feu au minimum. Faire bouillir jusqu'à ce qu'un tiers du liquide s'évapore, puis filtrer le sirop et prendre une cuillère à soupe 3-4 fois par jour.

L'inhalation

Il est possible de traiter la maladie par inhalation, mais uniquement à condition que le patient n’ait pas de température. Il est également impossible de se laver pendant une longue période, la durée de la procédure ne doit pas dépasser 10 minutes. Il est permis d'ajouter de l'eau d'inhalation à l'herbe: sauge, fleurs de camomille, pommes de terre, fleurs de souci, feuilles de framboisier et fleurs de souci. Refuser d'autres additifs! L'utilisation des huiles essentielles est strictement interdite.

Boissons aux fruits de baies

Pour prévenir le développement de complications et renforcer le système immunitaire, buvez des boissons aux fruits de baies de confiture riches en vitamines C. Il s'agit des airelles, des myrtilles, des groseilles noires et rouges, des canneberges et des myrtilles. Dissolvez une cuillère à soupe de confiture dans un verre d’eau tiède (pas chaude!) Et buvez à la place des boissons ordinaires.

Rinçage de la gorge

Pour accélérer la guérison de la membrane muqueuse, soulager l'inflammation et éliminer les sensations de combat désagréables dans la gorge, rincez-vous la gorge avec des médicaments. Seulement ceci ne devrait pas être fait plus de 4 fois par jour, sinon l'effet sera opposé (irritation excessive de la trachée). Pour le rinçage, une solution normale de sel de mer ou de cuisine (une demi-cuillère à thé pour un verre d'eau tiède) est parfaite. Mais encore mieux aider la décoction de ces plantes: écorce de chêne, herbe de sauge, feuilles d'eucalyptus, jeunes pousses de sapin, aiguilles de pin, fleurs de camomille. Les plantes sélectionnées bouilliront dans un verre d'eau à raison de 1 cuillère à soupe pour 200 ml de liquide, refroidir, filtrer et utiliser pour les procédures.

Ecrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site!
Partagez des contenus sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

Trachéite pendant la grossesse

Pendant la grossesse, chaque femme tente par tous les moyens de se protéger contre les maladies et les médicaments. Ils affectent négativement le développement du fœtus, ce qui entraîne des processus pathologiques imprévus chez le nouveau-né.

La trachéite au cours de la grossesse mérite une attention particulière, une réponse rapide et un traitement rapide. Les complications causées par la maladie touchent non seulement la future mère, mais également son futur bébé. Par conséquent, il est très important de comprendre ce qu'est réellement la maladie et comment y remédier.

La trachéite est une maladie respiratoire dans laquelle la membrane muqueuse de la trachée est impliquée dans le processus inflammatoire.

Il y a plusieurs raisons à cela. Les premiers symptômes de la trachéite devraient alerter la femme et donner lieu à un traitement immédiat à l'hôpital. Les retards peuvent non seulement nuire au bébé, mais aussi entraîner une interruption prématurée de la grossesse.

Causes de la maladie

Une femme occupant une position intéressante est le plus souvent exposée à des maladies virales et catarrhales. Cela est dû au fait que son immunité pendant le port de l’enfant est affaiblie et ne peut pas empêcher de nombreux agents pathogènes.

La trachéite chez les femmes enceintes survient fréquemment pendant la saison morte, lorsque tous les rhumes sont exacerbés. La principale raison de son apparition n’est pas la guérison complète des maladies des voies respiratoires d’origine virale et infectieuse, qui se terminent souvent par une complication sous forme de trachéite. En outre, il existe d'autres facteurs qui causent cette maladie grave:

  • l'hypothermie;
  • long séjour dans un endroit poussiéreux;
  • vivre dans des zones écologiquement polluées;
  • dépendance au tabac;
  • maladies des organes internes;
  • manifestations allergiques;
  • corps étranger dans la trachée.

Le traitement de la trachéite chez la femme enceinte doit commencer immédiatement. Tout devrait être sous le contrôle de Laura, pneumologue et gynécologue. La trachéite aiguë est un grave danger pour le fœtus. En relation avec cette maladie, le système circulatoire de la mère ne reçoit pas suffisamment d’oxygène. L’enfant reçoit également une quantité insuffisante d’oxygène, ce qui entraîne une asphyxie intra-utérine du fœtus. En outre, une forte toux chez une femme enceinte a des spasmes qui affectent négativement le bébé.

Les symptômes

Afin de comprendre comment traiter une trachéite au cours de la grossesse, il est nécessaire d’abord de comprendre ses symptômes. La maladie gravidique se manifeste de la même manière que chez d’autres. Le symptôme principal est une toux sèche de nature douloureuse et une sensation constante de mal de gorge. Parfois seulement, il s'accompagne d'une quantité minimale d'expectorations muqueuses ou purulentes. Il progresse après le réveil et avant le coucher. La toux est si grave qu'elle s'accompagne de brûlures à la poitrine, de maux de tête et de battements aux tempes. Les autres manifestations de la trachéite comprennent:

  • augmentation de la température jusqu'à 38 ° C;
  • malaise;
  • difficulté à respirer;
  • difficulté à respirer;
  • sensation d'oppression dans la poitrine;
  • maux de gorge;
  • voix enrouée et enrouée ou son absence;
  • manque constant d'air.

Parfois, lorsque le stade est négligé, le processus inflammatoire descend jusqu'aux bronches, ce qui provoque le développement rapide de la trachéobronchite, qui s'accompagne d'une forte augmentation de la température jusqu'à 39.

La gravité de l'évolution de la maladie, son type et l'intensité de ses symptômes indiquent clairement au médecin comment traiter une trachéite au cours de la grossesse. Il est important de savoir que la température augmente pendant l'évolution aiguë de la maladie. Dans les maladies chroniques, des symptômes flous apparaissent. La trachéite guérie ne présente aucun symptôme.

Qu'est-ce qu'une trachéite dangereuse pour la future mère et le fœtus?

La trachéite est dangereuse pendant la grossesse à ses débuts, lorsqu'il y a un développement actif des organes et des systèmes du fœtus. Dans le cas viral de la maladie, les virus pénètrent dans le placenta, qui présente de nombreuses complications:

  • processus pathologiques dans le développement du futur enfant, qui ne sont pas toujours compatibles avec la vie;
  • fausse couche spontanée;
  • travail prématuré;
  • congélation du fœtus.

La maladie peut devenir chronique ou causer une bronchite. Les conséquences d'une trachéite aiguë sont l'apparition d'une laryngite, d'une pharyngite, d'une rhinotrachéite. Car l'évolution chronique de la maladie est caractérisée par une longue toux et une toux douloureuse.

Le traitement de la trachéite pendant la grossesse doit être efficace et productif, il aidera à éviter de graves changements dans la membrane muqueuse de la trachée.

En cas d'évolution allergique de la maladie, une femme enceinte doit immédiatement cesser le contact avec l'allergène. Sinon, l'asthme bronchique peut survenir.

Il est nécessaire de dire ce qu'est une dangereuse trachéite au cours des derniers stades de la grossesse. Le danger ne provient pas tant de l'infection elle-même que d'une forte toux provoquant des spasmes. En raison de l'hyper-tonus de l'utérus, un travail prématuré, une prééclampsie ou le placenta peuvent se détacher.

Pendant le travail, le fœtus peut être infecté.

Tous les arguments ci-dessus nous convainquent que la trachéite doit être reconnue dès les premiers symptômes et traitée immédiatement.

Diagnostics

Un ou deux symptômes de trachéite suffisent pour qu'une femme enceinte aille immédiatement à l'hôpital. La trachéite peut être diagnostiquée par un oto-rhino-laryngologiste, un médecin de famille ou un thérapeute. Pour un diagnostic précis, le médecin demande quels sont les symptômes, examine les voies respiratoires à l'aide d'un laryngoscope et fait écouter le stéthoscope. De plus, les tests suivants sont attribués:

  • culture bactériologique des expectorations;
  • analyse des frottis du nez et de la gorge;
  • numération globulaire et urine complète.

Grâce à ces analyses, un diagnostic précis est établi et un traitement approprié est prescrit. Il est à noter que très souvent, la trachéite se transforme parfois en laryngotrachéite, qui nécessite un autre traitement.

Médicaments de traitement

Il est important de comprendre que l'auto-traitement est contre-indiqué dans tous les cas et qu'il est strictement interdit pendant la grossesse. Cela peut être lourd, à la fois pour la future mère et le bébé.

Le médecin ne prescrit un traitement qu'après toutes les études et le diagnostic nécessaires. Le rôle le plus important est joué par la grossesse de la patiente. En outre, il prend en compte le type de trachéite.

Si la maladie est causée par une bactérie, des médicaments à action mucaltique sont prescrits:

Avec leur aide, les expectorations sont diluées et rapidement excrétées par la femme enceinte.

Il est à noter que la température élevée pendant la trachéite ne s'égare pas jusqu'à ce qu'elle atteigne 38,5. Une fois qu'elle a franchi cette ligne devrait prendre des mesures. Les médicaments suivants font face à cette tâche:

Tous les autres antipyrétiques sont contre-indiqués pour les femmes enceintes.

Lors du traitement de la trachéite au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse, l’utilisation prudente d’antibiotiques est autorisée si mucolytiques n’aide pas. Parmi les antibiotiques efficaces sont:

  • Médicaments à la pénicilline.
  • Macroliths.
  • Céphalosporines.

Le médecin essaie de choisir parmi les antibiotiques les médicaments qui ne sont pas capables de pénétrer dans le placenta et d’affecter le fœtus:

  • Ceftriaxone.
  • Flemoklav Solyutab.
  • Ampicilline
  • Amoxicilline.

Avant l’antibiothérapie, il est important de comprendre que la trachéite n’est pas causée par un virus.

Les symptômes douloureux dans la gorge sont éliminés avec les médicaments approuvés pour les femmes enceintes:

Remèdes populaires

Il existe des cas où le traitement médicamenteux est strictement contre-indiqué pour une femme enceinte. Le médecin décide de recourir à la médecine traditionnelle. De nombreuses recettes éprouvées ont survécu et ont fait leurs preuves dans le traitement de nombreux rhumes.

Tous les ingrédients des recettes sont facilement accessibles. Ils peuvent facilement être trouvés dans chaque cuisine.

Il convient de noter qu'un traitement complexe avec des médicaments et avec l'aide de méthodes traditionnelles apporte la guérison.

Au miel

Le miel a longtemps été considéré comme un excellent agent anti-inflammatoire et antitussif. Il soulage rapidement la toux, soulage les irritations et les inflammations et améliore également l'immunité. Lors d’une forte toux, il suffit de dissoudre une cuillerée de miel ou de boire lentement une gorgée d’un verre d’eau tiède contenant 1 c. À thé dissoute. ce docteur naturel.

De plus, une compresse chauffante à base de produit d'abeilles s'est révélée excellente. Pour le préparer, vous devez chauffer le miel, le poser sur la poitrine, y déposer une feuille de chou et l’envelopper. recouvert d'un châle en laine chaude. Au moins une demi-heure, vous devez vous allonger dans la chaleur avec une telle compresse. Cela devrait être fait quotidiennement, jusqu'à la récupération complète.

Filet d'iode

L'utilisation de plâtre à la moutarde pour les femmes occupant une position intéressante est absolument contre-indiquée. Une excellente alternative est la maille d’iode peinte sur la poitrine d’une femme enceinte. Vous ne pouvez pas l'utiliser plus d'une fois tous les 2 jours.

Bow

Les oignons sont utilisés pour un usage interne et externe. La toux et les processus inflammatoires sont éliminés à l'aide de sirop. Pour le préparer, 1 gros bulbe d'oignon s'effrite, mélangé à un verre d'eau préalablement bouilli et à 3 c. l sucre Ce sirop est infusé toute la journée en chaleur et pris 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour.

Faites aussi des compresses d'oignons. Pour cela, l'oignon doit être cuit au four jusqu'à ce qu'il soit ramolli. Ensuite, le bulbe se réchauffe et se superpose à la poitrine. De là-haut, la compresse est recouverte d'un film. Ainsi, il est nécessaire de le conserver au moins une demi-heure, puis de le rincer à l'eau tiède. Vous pouvez faire une compression tous les jours jusqu'à la récupération complète.

Thé aux framboises

La fièvre est particulièrement dangereuse pour une femme occupant une position intéressante. Lorsque le thermomètre affiche une valeur élevée, le fœtus peut geler, il est donc nécessaire de traiter rapidement la fièvre avec des méthodes efficaces. Parfaitement faire face à cette tâche thé à la framboise. Vous pouvez l'utiliser pour faire de la confiture de framboise ou des branches de la plante brassées. Pour cela, 1 cuillère à thé suffit. confiture ou des plantes déchiquetées et des verres d'eau bouillante. Prenez la médecine nationale doit être chaud. Après 30 minutes, des résultats positifs seront perceptibles.

L'inhalation

L'inhalation aide à guérir non seulement la trachéite, mais également de nombreuses autres maladies des voies respiratoires. Il est important de se rappeler que leur utilisation est extrêmement contre-indiquée en cas de température. La procédure ne doit pas dépasser 10 minutes. Les herbes suivantes sont les meilleures pour l'inhalation:

Les huiles essentielles sont mieux à ces fins de ne pas utiliser.

Rinçage de la gorge

Avec l'aide des bains de bouche, il est possible de se débarrasser des symptômes désagréables sous forme de chatouillement et de réduire l'inflammation. Il est important de ne pas abuser de cette méthode, sinon l'effet inverse se produira avec l'irritation de la trachée qui l'accompagne. Assez 4 de ces procédures par jour.

Le rinçage peut être fait à la maison à base de sel de mer ou de sel de table. Pour le préparer, il vous faut ½ c. fonds dilués dans 1 c. de l'eau L'eau est prise à la température ambiante.

Les bouillons d’écorce de chêne, de sauge, d’eucalyptus, de camomille et de sapin ont fait leurs preuves. Pour leur préparation est suffisant 1 cuillère à soupe. l herbes et 1 cuillère à soupe. de l'eau La procédure est réalisée avec un bouillon infusé et légèrement chaud.

Prévention

La trachéite est dangereuse avec des complications. C'est déjà un fait connu. Pour éviter d'éventuelles conséquences négatives, il est important de ne pas se soigner soi-même. L'évolution de la maladie et le processus de guérison dépendent de nombreux facteurs, principalement de l'état du système immunitaire de la femme enceinte et de son mode de vie.

Au premier signe de maladie, la future mère devrait immédiatement consulter un médecin. N'oubliez pas que la trachéite d'origine virale est une maladie contagieuse.

Il existe des règles selon lesquelles une femme enceinte évitera de nombreuses maladies:

  • Il est nécessaire de mener une vie saine.
  • Il est important d'exercer et plus souvent en plein air.
  • La future mère nutrition devrait être équilibrée.
  • Il est important de veiller à ce que le corps reçoive suffisamment de vitamines.
  • N'oubliez pas les règles de base de l'hygiène personnelle.
  • Il vaut mieux éviter les endroits encombrés lors d'épidémies.
  • Il est nécessaire de garder la maison propre.

Grâce à ces règles simples, il est possible d’éviter les problèmes et de se protéger non seulement de vous-même, mais aussi de vos proches contre les maladies.

La vidéo traite de la trachéite pendant la grossesse.

Comment et comment guérir la trachéite chez les femmes pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, une femme est particulièrement vulnérable à divers virus et infections, car son corps concentre toutes ses forces sur le fait de porter un enfant. Lors des épidémies virales automne-hiver, une femme enceinte peut être victime d'une trachéite - inflammation de la trachée. Il s’agit d’une maladie infectieuse après laquelle il est nécessaire d’agir immédiatement. Afin de ne pas nuire à la santé du fœtus et de la mère, vous devez savoir comment traiter la trachéite pendant la grossesse. Si le traitement est inefficace, des complications peuvent survenir.

La trachéite affecte le bien-être des femmes et le cours de la grossesse. Malgré les limitations des médicaments autorisés, le traitement commencé à temps permettra d’exclure les conséquences possibles pour l’enfant.

Effets possibles de la trachéite sur les femmes et le fœtus

La trachéite au cours de la grossesse constitue une menace grave pour la santé du fœtus et de la mère. Transféré tôt, il peut entraîner une fausse couche ou la mort du fœtus.

L'absence de traitement ou son inefficacité conduit à l'apparition d'une bronchite ou d'une pneumonie chez la future mère. Ces maladies accompagnent des symptômes dangereux, notamment une forte fièvre. Tout cela a un effet négatif sur le développement de l'enfant et peut entraîner divers défauts.

En fin de grossesse, la trachéite n’affecte pas l’état de l’enfant. Dans les formes sévères de la maladie, un travail prématuré est possible: une forte toux maintient la cavité abdominale en bon état.

Pour la mère, le danger est qu'une maladie mal soignée passe au stade chronique. Suite à une inflammation prolongée, des modifications morphologiques de la membrane muqueuse de la trachée peuvent se produire, avec des conséquences plus graves: l’émergence de tumeurs. La maladie peut se transformer en bronchopneumonie, trachéobronchite ou asthme bronchique.

Causes de la trachéite

La grippe, les ARVI et d’autres maladies entraînent le développement de la trachéite chez les femmes enceintes. La maladie apparaît sur fond d'affaiblissement de l'immunité, de carence en vitamines, d'hypothermie, de tabagisme (actif et passif). Le contact avec certains allergènes infectieux et alimentaires mène à la maladie.

La rhinite chronique, l'amygdalite et la sinusite sont également dangereuses en raison du risque de trachéite.

Une femme enceinte peut être infectée dans les transports en commun, lors de ses visites à la clinique, dans d’autres lieux fréquentés par de nombreuses personnes. Pour cette raison, les médecins recommandent de s'abstenir de voyager et d'aller dans des lieux très fréquentés, en particulier lors d'épidémies saisonnières.

L'inhalation d'air froid ou pollué provoque le développement de cette maladie, ainsi que dans une pièce poussiéreuse.

La trachéite peut être prévenue en prenant les précautions nécessaires. Maintenir un mode de vie sain, marcher au grand air, dormir et se reposer correctement permettra à la future mère d’éviter cela, ainsi que d’autres maladies.

Il est préférable de prévenir le développement de la maladie que de prendre ultérieurement des risques pour la santé du futur bébé en prenant des antibiotiques. Si les symptômes persistent, consultez immédiatement un médecin: le traitement de la femme enceinte n’est possible que sur les conseils d’un spécialiste.

Symptômes de la maladie

L'inflammation de la trachée s'accompagne d'une toux douloureuse, qui s'aggrave la nuit. Au début, la toux est généralement sèche, puis elle se transforme en une sensation humide, avec des expectorations visqueuses. Les efforts de l'abdomen lors de la toux entraînent une augmentation du tonus de l'utérus, ce qui peut entraîner des conséquences indésirables.

Quand on tousse, on ressent une douleur derrière le sternum et la gorge. Cela rend la respiration difficile, ce qui pendant la maladie devient rapide et superficiel. En outre, le patient a le nez qui coule et mal à la gorge.

L'état général de la femme se dégrade, elle ressent une faiblesse, une somnolence. Fièvre possible et ganglions lymphatiques. Une femme enceinte peut développer de l'insomnie et de l'appétit, ce qui n'est pas souhaitable dans sa position.

Les signes du développement de la trachéite sont également la transpiration et la teinte grisâtre de la peau causée par des troubles respiratoires. Si la laryngite a rejoint la trachéite, un enrouement apparaîtra.

Des quintes de toux fréquentes et prolongées peuvent entraîner une augmentation de la pression artérielle.

Comment traiter la trachéite pendant la grossesse?

Pour prévenir les conséquences possibles de la trachéite chez la future mère, celle-ci doit être guérie dès que possible sous la surveillance d'un spécialiste. L'automédication est inacceptable.

Le traitement commence par l'identification de l'étiologie de la maladie. Un frottis dans la gorge est pris pour détecter l'agent causal. Ensuite, le médecin arrête les symptômes de la maladie, empêche la transition de aiguë à chronique.

Le traitement de la trachéite chez la femme enceinte dépend de l'heure à laquelle il se trouve. Si une femme tombe malade au cours des trois premiers mois de sa grossesse, on lui prescrit un traitement doux. Le médecin ne prescrit des antibiotiques que dans les cas les plus extrêmes: lorsque la trachéite est de nature bactérienne et que le bénéfice du médicament dépasse ses effets néfastes. La forme bénigne de la maladie est traitée en ambulatoire. Dans toute forme de maladie, le repos au lit est prescrit. Caractéristiques de la thérapie:

  • Habituellement, au cours du premier trimestre, le médecin prescrit des médicaments mucolytiques. Ils sont utilisés pour liquéfier les expectorations visqueuses et les retirer rapidement de la trachée. Les médicaments sûrs incluent le mukaltin, la guimauve et la racine de réglisse. Ils sont inoffensifs pour le fœtus et le corps de la mère les tolère bien. En outre, le médecin peut prescrire du plâtre à la moutarde sur la poitrine. Le cours de traitement peut être une semaine, si nécessaire, prolongez-le. La trachéite aiguë peut être traitée pendant cette période, sous réserve d'un accès rapide à un médecin.
  • Aux deuxième et troisième trimestres, le traitement d'une femme enceinte repose sur l'utilisation d'antibiotiques de dernière génération. Les antibiotiques du groupe des pénicillines et des céphalosporines, à la dose autorisée par le médecin, élimineront les symptômes de la maladie pendant une semaine. Du deuxième trimestre à la liste des médicaments approuvés, ajoutez Viferon, interféron. Ils aident à augmenter l'immunité de la future mère, ce qui permet au corps de mieux faire face à la maladie.
  • De plus, après 16 semaines, on prescrit aux femmes un sirop d’expectorant. La préférence est donnée aux médicaments d'origine végétale. Ils contiennent des substances naturelles qui soulagent le gonflement de la trachée et accélèrent le rejet des expectorations. Les inhalations avec des décoctions à base de plantes ou des huiles essentielles donnent de bons résultats.
  • En plus du traitement médical, les médecins conseillent de ne pas oublier d’autres méthodes qui améliorent la condition d’une femme enceinte présentant une inflammation des voies respiratoires. Vous devez utiliser beaucoup de liquide chaud sous forme de thé, de boissons aux fruits ou de compotes. Dans les boissons sont autorisés à ajouter du citron ou du miel comme vous le souhaitez.

Il est également conseillé aux femmes enceintes de dormir plus longtemps, de se détendre davantage, d'aérer leur chambre plus souvent, de manger des aliments sains et d'éviter le stress. Il est nécessaire de maintenir un niveau optimal d'humidité dans la maison. Vous pouvez appliquer la grille d'iode. En l'absence de température élevée, il est possible d'attribuer des pommades chauffantes.

Lorsque la trachéite pendant la grossesse ne peut pas prendre des antipyrétiques au premier trimestre! Vous ne devez pas vous en mêler et en fin de grossesse: ils entraînent une augmentation du tonus de l'utérus.

La température peut être diminuée de l’une des façons les plus populaires: prendre une douche fraîche ou essuyer le corps avec une solution de vinaigre.

Un traitement opportun et approprié de la trachéite empêchera la maladie de s'aggraver et protégera le corps affaibli d'une femme enceinte.

Traitement de la trachéite pendant la grossesse

La trachéite est une maladie inflammatoire qui affecte la muqueuse trachéale. La maladie peut survenir à la fois indépendamment et avec des dommages simultanés au système respiratoire supérieur. Les muqueuses irritées deviennent sensibles à tout facteur provoquant, en réponse à une forte toux sèche. Pendant la grossesse, de telles attaques entraînent une augmentation de la pression dans la cavité abdominale, ce qui peut provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée. Et la présence d'un nidus d'infection chronique est un risque sérieux pour le fœtus. Par conséquent, la trachéite pendant la grossesse doit être traitée et le plus tôt sera le mieux.

Les principales causes de trachéite

Les principales causes de trachéite sont les infections d'origine virale et bactérienne. Au moment de l'accouchement, le système immunitaire de la femme est affaibli. Du point de vue de la physiologie, c’est un état naturel qui ne permet pas aux défenses de l’organisme de rejeter le fœtus. Mais d'autre part, cela ne donne pas la possibilité de résister pleinement aux infections, et même un ARVI banal peut faire face à diverses complications.

Les facteurs suivants affaiblissent l'immunité locale et augmentent le risque de trachéite pendant la grossesse:

  • hypothermie générale, long séjour dans un courant d'air;
  • inhalation d'air givré;
  • air sec et chaud dans l'appartement;
  • forte concentration de poussière dans la pièce;
  • effets sur la muqueuse des voies respiratoires supérieures de composés chimiques, de particules de produits chimiques ménagers;
  • processus inflammatoires se produisant dans les services du nasopharynx;
  • fumer en présence d'une femme enceinte.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de la trachéite sont très divers. Parmi eux:

  • sensation de mal de gorge;
  • douleur dans la poitrine, apparaissant après une toux;
  • haute température;
  • faiblesse dans le corps, fatigue;
  • enrouement;
  • toux

Un tel tableau clinique est caractéristique de nombreuses maladies. Pour suspecter la trachéite chez les femmes enceintes permet la nature de la toux. Il inquiète une femme surtout la nuit ou juste après son réveil. Au stade initial de la maladie, la toux est improductive, sèche et irritante. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la nature de la toux change, les expectorations semblent difficiles à séparer.

Si, chez la femme enceinte, la toux nocturne apparaît spontanément, chaque attaque est généralement provoquée par un irritant pendant le jour. Cela peut être une réponse à une respiration profonde, à un air givré, à un rire ou à une voix montante.

La phase du stade aigu de la trachéite dure deux à trois semaines. Si, à ce stade, aucun traitement spécifique n'est prescrit, la maladie devient chronique. En fonction des modifications de la membrane muqueuse, deux types de trachéite chronique chez la femme enceinte sont divisés:

  • Forme atrophique. La maladie se caractérise par un amincissement de la membrane muqueuse et la perte de ses fonctions de protection. Au cours du processus inflammatoire, des croûtes minces se forment à la surface, provoquant de fortes attaques de toux.
  • Forme hypertrophique. Le concept d'hypertrophie en médecine - une augmentation de la taille du corps. Ainsi, les changements survenant dans la membrane muqueuse de la trachée sont caractérisés par un épaississement de ses parois, une expansion des vaisseaux sanguins. Pendant la toux, les expectorations sont abondantes.

En l'absence de traitement, le processus inflammatoire localisé dans la trachée commence à se propager aux parties inférieures du système respiratoire, entraînant des lésions des bronches et des poumons. À ce stade, il y a une augmentation de la toux et de la douleur dans la poitrine. L'état déjà fragile de la future maman va se détériorer brutalement, provoquant l'apparition de nouveaux symptômes dangereux.

Méthodes de diagnostic

Avant de prescrire un traitement de la trachéite chez la femme enceinte, une femme doit subir un diagnostic approfondi:

  1. Au stade initial, une évaluation visuelle de l’état de la patiente enceinte est réalisée. Le processus de collecte d'informations prend en compte la présence de facteurs qui provoquent l'apparition d'une inflammation et le temps écoulé depuis l'apparition des premiers symptômes de la maladie.
  2. Lors de l'inspection a noté la dureté de la respiration et la présence de râles secs.
  3. Pour clarifier le diagnostic prévu, le larynx est examiné avec un laryngoscope. Pour exclure la possibilité d'une bronchite ou d'une pneumonie, la région de la poitrine est surveillée de près.
  4. La prochaine étape est une numération sanguine complète, confirmant la présence d'un processus inflammatoire.
  5. Pour la toux productive et l’infection bactérienne présumée, l’expectorat bakposev sera également nécessaire. Avec cette analyse, le type de microflore pathogène et la sensibilité de l'agent pathogène aux antibiotiques sont établis.

Si vous soupçonnez un asthme bronchique ou une maladie pulmonaire obstructive chronique, une évaluation supplémentaire de la perméabilité des voies aériennes est réalisée.

Risques possibles et complications

Si vous commencez le traitement à temps, la trachéite ne représente un danger ni pour la mère ni pour le futur bébé. Mais il n'y a pas beaucoup de temps. En effet, en l'absence d'assistance qualifiée, la trachéite aiguë au cours de la grossesse se transforme en forme chronique en seulement 2-3 semaines et, compte tenu de l'immunité affaiblie de la patiente, le risque d'accélération de ce processus est considérable.

Le plus grand danger est la pénétration de l'infection dans le corps du bébé à naître. On ne peut que deviner ce qui menace d’autres infections intra-utérines du fœtus. Celles-ci peuvent être des retards dans le développement d'un petit organisme, des pathologies congénitales et tout changement anormal.

Mais même si ces risques sont exclus, l’absence de traitement pour la trachéite chez la femme enceinte a des effets négatifs sur la santé de la future maman. La présence d'un foyer chronique d'inflammation peut considérablement compliquer le travail à venir. En outre, l’infection a la capacité de pénétrer dans les voies respiratoires, provoquant le développement de maladies telles que la bronchite ou la pneumonie. En cas de trachéite d'étiologie allergique, un contact constant avec l'allergène est une voie directe vers l'asthme bronchique.

Le processus inflammatoire prolongé conduit à des modifications destructives de la muqueuse trachéale et à la croissance de tumeurs malignes.

Caractéristiques du traitement de la trachéite chez les femmes enceintes

La principale chose dont la future maman devrait se souvenir est qu’avec l’apparition d’une toux sèche paroxystique, on ne peut pas commencer à guérir la maladie sans rechercher la cause exacte. À ce stade de sa vie, une femme est responsable non seulement d'elle-même, mais aussi du petit homme qu'elle porte dans son cœur. Par conséquent, la première chose à faire est de subir un examen complet par un médecin. Plus loin du patient, il vous suffira de suivre scrupuleusement toutes les instructions et recommandations.

Étant donné que tous les médicaments prescrits ne conviennent pas aux femmes pendant la période de procréation, le traitement de la trachéite au cours de la grossesse est effectué conjointement par le thérapeute et le gynécologue-obstétricien!

La base du traitement de la trachéite est constituée de médicaments dont l’action vise à arrêter le processus inflammatoire et à arrêter la toux épuisante. De plus, une thérapie symptomatique et une hydratation active des muqueuses sont effectuées:

  • Les antibiotiques pour la trachéite ne sont prescrits que lorsque la cause bactérienne de la trachéite est confirmée. Si vous ne pouvez pas vous passer d'antibactériens, le traitement consiste à utiliser des pénicillines, qui n'ont pas d'effet tératogène sur le fœtus. En cas d'intolérance aux antibiotiques de la pénicilline, l'utilisation des céphalosporines est autorisée (intramusculaire).
  • L'utilisation d'antiviraux au cours du premier trimestre de la grossesse n'est pas souhaitable. De plus, de nombreuses études ont montré que l’efficacité de tous les médicaments de cette catégorie n’était pas prouvée. Si, néanmoins, il est nécessaire de réduire la période aiguë et de soulager l’état de la future mère au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse, Viferon peut être utilisé dans le traitement de la trachéite.
  • Antitussifs. Les crises de toux hystérique et d’insomnie qu’elles provoquent sont trop risquées pour la future mère et son bébé. Par conséquent, avec une toux sèche non productive, leur utilisation est nécessaire. Les médicaments les plus sûrs pour les femmes enceintes, dont le principe actif est le dextrométhorphane.
  • Mucolytiques Les diluants de mucosités sont approuvés pour une utilisation au cours du deuxième trimestre de la grossesse. En même temps que les antitussifs, les médicaments ne sont pas prescrits en raison des éventuels effets secondaires associés à la stagnation des crachats dans les voies respiratoires.
  • Traitement symptomatique. Lorsque la température dépasse 38 0, les antipyrétiques à base de paracétamol sont indiqués. Prendre de l'aspirine pendant la grossesse est strictement contre-indiqué. L'acide acétylsalicylique a la propriété de fluidifier le sang, ce qui peut entraîner l'apparition de saignements utérins.
  • Agents antiseptiques. Les bonbons à l'herbe peuvent être recommandés dans cette catégorie, par exemple avec l'eucalyptus ou la menthe. La concentration d'herbes y est faible, elles n'auront donc pas d'impact négatif sur le fœtus. De plus, ces médicaments améliorent la salivation, grâce à laquelle l'hydratation de la membrane muqueuse est efficace.
  • Inhalation de nébuliseur. Pour soulager la toux et les irritations des muqueuses, il est recommandé de compléter le traitement par des inhalations avec de l'eau minérale alcaline. L'inhalation de vapeur avec trachéite pendant la grossesse n'est pas recommandée.

Le traitement de la trachéite chronique est presque identique à celui de la forme aiguë de la maladie. Mais le rétablissement complet prend beaucoup plus de temps.

Les remèdes populaires dans le traitement de la trachéite pendant la grossesse sont strictement déconseillés. Ces bouillons et teintures contiennent généralement des herbes riches en alcaloïdes, connues pour leurs effets toxiques sur le fœtus. En outre, la plupart d'entre eux peuvent provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée.

Avec le début du traitement, le pronostic est plutôt favorable et il ne faudra que 10 à 14 jours pour guérir la trachéite au cours de la grossesse. Pour éviter d'éventuelles complications, les patients doivent boire beaucoup, avoir accès à l'air frais et se reposer au lit pendant cette période.

Une attention particulière devrait être accordée à une alimentation saine. Tous les aliments salés, épicés et acides sont exclus du régime en raison de leur effet irritant sur la muqueuse enflammée. Les aliments chauds et durs sont également interdits. Mais le nombre de légumes et de fruits dans le menu devrait être augmenté - maintenant, la future maman a plus que jamais besoin de vitamines.

Mesures préventives

La prévention de la trachéite, ainsi que d'autres maladies infectieuses, est extrêmement importante pour la naissance d'un bébé fort et en bonne santé. Les principales mesures préventives comprennent:

  • Visites régulières chez un obstétricien-gynécologue en fonction de la durée de la grossesse;
  • vaccination en temps voulu contre les virus de la grippe avant le début de la saison épidémiologique;
  • prendre des médicaments immunomodulateurs lors d'épisodes fréquents de rhume (à la discrétion du médecin traitant);
  • exclusion du contact avec des allergènes et des produits chimiques;
  • éviter les courants d'air, l'hypothermie;
  • respect des mesures de précaution pendant la période des épidémies (masques respiratoires, évitement des lieux surpeuplés, restrictions du contact avec une personne malade, etc.).

Il est important de comprendre qu'en fin de grossesse, la trachéite, comme toute autre infection, peut provoquer une naissance prématurée. Et la présence d'un foyer chronique d'inflammation peut entraîner une infection de l'enfant déjà au stade du passage du nourrisson à travers le canal de naissance. Le fragile système immunitaire des miettes n'est pas encore prêt à lutter contre tout un ensemble de micro-organismes pathogènes. Donc, cela vaut la peine de le sauver d'un fardeau si injustifié, simplement de soigner toutes ses maladies à temps.