Présidents du travail: 9 signes d'un travail imminent.

Si une femme enceinte est attentive aux signaux de son corps, elle ne manquera jamais des précurseurs de l'accouchement, signe d'une rencontre précoce avec votre bébé bien-aimé.

Au cours des dernières semaines de grossesse, le profil hormonal de la femme change progressivement. À mesure que le placenta vieillit naturellement, la quantité de progestérone qu'il produit diminue et la quantité relative d'une autre hormone féminine, l'œstrogène, au contraire, augmente. La progestérone "a régné" dans le corps pendant toute la période de gestation, assurant la préservation de la grossesse, tandis que les effets de l'oestrogène s'opposent à la préparation à l'accouchement. Lorsque la concentration en œstrogènes dans le sang atteint un maximum, les récepteurs cérébraux le prennent comme un signal d’accouchement et le travail commence. Ces changements qui se produisent dans le corps d'une femme enceinte sous l'influence d'un changement d'hormones et préparent le canal de naissance pour la naissance du bébé, sont appelés - les précurseurs de l'accouchement. C’est la phase finale logique de la grossesse, que l’obstétrique appelle souvent la période préparatoire du travail, dont le but est d’assurer un mouvement doux, moins traumatisant, du fœtus dans le canal utérin. Selon des données médicales littéraires, ce processus se produit entre 38 et 39 semaines de grossesse, mais pour de nombreuses femmes, certains précurseurs peuvent apparaître un jour ou deux avant l'accouchement. Si pour vous ce sera la deuxième naissance, les précurseurs commenceront probablement un peu plus tard, plus près du moment de la naissance de votre bébé.

9 annonciateurs de l'accouchement:

1. Le signe bien connu d'accouchement rapide - le «prolapsus abdominal» - est tout à fait vrai et repose sur des modifications anatomiques en fin de grossesse. Si le bébé est placé à l'envers, sa tête tombe encore plus bas pendant cette période et il est maintenant un peu plus fixe. En termes médicaux, inséré dans le bassin. La partie supérieure de l'utérus descend également et ne serre plus autant les poumons et l'estomac. Les femmes ignorent donc rarement ce précurseur de l'accouchement, car il devient un peu plus facile de respirer. Parfois, il y a une saillie du nombril, la peau de l'abdomen est encore plus étirée.

2. Une légère augmentation du débit de l'appareil génital due au fait que la partie inférieure de la vessie fœtale s'est exfoliée à partir des parois de l'utérus. Ce signe d'une rencontre précoce avec le bébé suggère parfois une fuite possible de liquide amniotique et est très excitant pour les femmes enceintes. Pour clarifier la situation, vous pouvez utiliser un test spécial de diagnostic rapide, qui indiquera de manière fiable si un liquide amniotique est présent dans la décharge.

3. Changements dans le col. Cela n'affecte en rien l'état de la femme. De tels précurseurs anatomiques d'accouchements rapides ne sont visibles que par un médecin lors d'un examen vaginal, mais peut-être que les femmes enceintes voudront en savoir plus sur ce processus. Si auparavant, le col de l'utérus, sur lequel le bébé bougera pendant l'accouchement, était, au sens figuré, un tube d'environ 4 cm de long, doté d'un étroit trou d'épingle des deux côtés, il a maintenant un aspect différent. De l’intérieur, où la tête du bébé est attachée, elle s’ouvre assez fortement et le reste, sa partie étroite, n’est plus que de 1 à 2 cm et ressemble encore à un tuyau, mais avec une ouverture élargie pour un doigt. Les membranes fœtales sont maintenant très proches et facilement accessibles pour les infections, raison pour laquelle il est déconseillé aux femmes en fin de grossesse de prendre des bains, limités aux douches avec la toilette quotidienne obligatoire des organes génitaux.

4. Si vous vous pesez souvent, vous remarquerez probablement qu'au cours des dernières semaines de grossesse, votre poids a considérablement diminué de 1 à 1,5 kg. Cela se produit à la suite d'une diminution de l'œdème tissulaire. Faites attention aux jambes - si avant que l'élastique des chaussettes laisse une trace marquée sur elles, mais maintenant ce n'est plus aussi visible - l'accouchement n'est pas loin et il est temps de commencer à vous préparer pour la rencontre avec le bébé.

5. Isolement du bouchon muqueux. Cet annonciateur de l'accouchement est probablement le plus célèbre et le mythe. Il est très important de comprendre en quoi consiste un bouchon muqueux. Cette accumulation de mucus, généralement un peu plus dense que les pertes vaginales quotidiennes, est incolore ou légèrement striée de sang, d’un volume d’environ 2 à 3 ml. Si vous remarquez un écoulement aqueux sanglant ou abondant, consultez un médecin, cela peut être un symptôme dangereux.

6. Changer de posture. À la suite d'un prolapsus utérin, le centre de gravité se déplace. Une femme acquiert un regard distinctif et fier, et sa tête est généralement légèrement rejetée en arrière, et sa démarche devient un "canard".

7. Augmentation de la fréquence des mictions et affaiblissement des selles, conséquence de la compression des organes pelviens par la vessie fœtale. Il convient de noter que, selon certains experts, la dilution des selles se produit sous l'influence de concentrations d'oestrogène assez élevées, proches du pic, de sorte que ce symptôme peut être considéré comme un précurseur d'accouchement rapide, contrairement aux précédents, qui peuvent durer des semaines.

8. L'apparition ou le renforcement de contractions "d'entraînement". Contrairement aux vrais, ces contractions sont irrégulières, indolores et de durée variable. Ainsi, les muscles de l’utérus, qui auront bientôt beaucoup de travail, se préparent, pour ainsi dire, à s’étirer, à s’entraîner.

9. Inconfort dans le bas-ventre et le dos. Ce n’est pas une douleur aiguë, mais des sensations de tiraillement à la suite d’étirements réguliers des ligaments. Dans ce cas. S'il ne s'agit pas de la première, mais de la deuxième naissance, des précurseurs de cette nature peuvent ne pas être dérangés.

Les pionniers de la naissance en figurines

Étant donné que les symptômes décrits sont essentiellement subjectifs, c’est-à-dire qu’ils sont ressentis par une femme, les femmes enceintes sans expérience de l’accouchement interprètent souvent les précurseurs comme une indisposition. Le fait que les précurseurs de l’accouchement chez les primipares soient généralement plus fluides joue un rôle particulier. Ils peuvent commencer deux semaines ou une semaine avant la livraison et servent donc de référence de temps très conditionnelle. Il est important de connaître les différences fondamentales entre les contractions fausses et réelles, car pour une femme qui ne connaît pas bien les sensations lors de l'accouchement, un combat d'entraînement peut sembler assez puissant et susciter de l'excitation. Il convient de noter que les précurseurs des naissances chez les primipares passent souvent inaperçus ou incluent 2 ou 3 des symptômes énumérés.

Les pères de naissance en multipares

La différence anatomique entre les femmes qui ont déjà accouché est que leur col utérin est plus large et réagit plus rapidement aux stimuli hormonaux. Par conséquent, certains précurseurs de l'accouchement chez les multipares sont plus prononcés et commencent aux périodes antérieures. Ainsi, on observe que le bouchon de mucus chez les femmes qui accouchent est plus volumineux, de même que les sécrétions liquides, qui augmentent vers la fin de la gestation. Les séances d'entraînement au cours de la deuxième grossesse commencent à se gêner plus tôt, cependant, cela est probablement dû au fait que la femme les différencie clairement. Il faut être attentif au fait que non seulement le processus générique lui-même se déroule plus rapidement, mais aussi que le temps entre les précurseurs et les clans est souvent réduit. Parfois, les précurseurs de la naissance en multipares apparaissent un ou deux jours avant la naissance. Il est caractéristique que le prolapsus abdominal chez ces femmes ne survienne généralement pas une ou deux semaines avant la naissance, mais presque immédiatement avant. Écoutez attentivement votre bien-être pendant la grossesse. Si vous arrivez à la deuxième naissance, les précurseurs peuvent être interprétés comme un signal de collecte de sacs à l'hôpital et de préparation au travail.

Comment comprendre que la naissance a commencé dans les figurines: symptômes et signes

Le moment de la naissance est excitant pour chaque femme enceinte. Particulièrement confronté aux primipares. Les patients craignent de manquer les symptômes et ne seront pas en mesure de distinguer l'activité générique. Pour éviter tout doute, il est important de connaître les principales caractéristiques de ce processus.

Début du travail: signes et symptômes

Le début du travail a certains signes et symptômes. Les symptômes chez les primipares ne diffèrent pas des symptômes répétés.

Tout simplement pour déterminer le début du processus de naissance Les signes et les symptômes de la nouvelle phase sont presque identiques pour chaque corps de femme. La différence réside uniquement dans le pouvoir de manifestation. Elle est déterminée par le nombre de naissances précédentes, l’état de santé de la femme en travail.

Ces sentiments avant l’accouchement chez les femmes qui accouchent pour la première fois résultent de changements hormonaux et neurologiques.

Les sentiments avant l'accouchement

Avant le début du travail, les femmes primipares éprouvent des sensations caractéristiques.

Leur apparence indique la préparation du corps pour la livraison.

Avant l'accouchement chez la femme enceinte, il existe divers phénomènes.

  • a une texture de gelée;
  • marqué avec une teinte jaunâtre;
  • peut contenir des taches de sang;
  • protège le cou de l'infection;
  • part complètement ou en partie.

Combats de formation en éducation:

  • ne pas avoir de régularité claire;
  • caractérisé par différentes intensités et durées;
  • auto disparaissent;
  • se produire la nuit et le jour.

Abaissement de l'abdomen:

  • est individuel pour chaque organisme;
  • non accompagné de mouvement tangible;
  • se produit à la suite de changements dans l'état de l'utérus sous l'influence du poids du fœtus;
  • peut apparaître à la fois dans 2-4 semaines, et à la veille de l'accouchement.

En raison du prolapsus abdominal, la démarche change.

Changements dans la nature des pertes vaginales:

  • leur intensité et leur fréquence augmentent;
  • Il est supposé analyser le flux de liquide amniotique.

Réduire le poids de la femme enceinte

  • manifesté sous la forme d'une différence de 1-2 kg;
  • se produit sur le fond de l'élimination de l'excès de liquide.
  • réduction du mouvement fœtal;
  • apparition de convulsions des membres supérieurs et inférieurs;
  • gonflement accru de certaines parties du corps;
  • changements dans le processus urinaire et le nettoyage de l'espace intestinal: se manifeste de manière frappante chez les femmes enceintes souffrant de constipation systématique.

L'émergence du désir de "nidification": se manifeste sous la forme de nettoyage des locaux, de travaux de réparation, de modification de l'intérieur

Modifier la longueur et la structure du col: cette intervention ne peut être déterminée que par un spécialiste lors de l'inspection.

Modification de l'état des os du bassin: accompagnée d'une douleur au périnée.

La façon dont l’accouchement naturel peut commencer dépend des caractéristiques individuelles de l’organisme, de l’état de santé, du nombre de naissances précédentes et de la disponibilité du système reproducteur.

L'activité générique peut commencer par l'apparition de contractions, la décharge d'un bouchon muqueux ou la rupture de liquide amniotique. Ces processus sont individuels pour chaque organisme.

Comment commencer l'accouchement

Les contractions et la rupture du liquide amniotique sont les points principaux à partir desquels le travail commence à donner naissance pour la première fois.

Caractéristique des contractions est la difficulté de leur définition. Il peut être difficile pour une femme enceinte de distinguer les fausses coupes des vraies. Néanmoins, les vraies contractions ont un effet croissant et ne disparaissent pas sous l’influence de l’anesthésique. Il peut y avoir de la douleur. Un inconfort se manifeste dans la région lombaire, les cuisses, les mollets, le rectum.

L'étape à partir de laquelle l'accouchement naturel commence chez les primipares peut être accompagnée d'un état de frissons. Une telle réaction est une condition normale pour le corps.

La rupture du liquide amniotique se produit lors du dégagement de liquide amniotique. La condition pour le début du processus est le col ouvert. En l'absence d'utilisation, une stimulation médicamenteuse ou instrumentale est impliquée.

Comment comprendre que l'accouchement commence

Le début du travail est associé à l'apparition de symptômes caractéristiques. Les personnes qui accouchent vous permettent de vous préparer à temps pour un effort physique, qui n’était pas présent dans la vie d’une femme.

Il n'y a pas d'algorithme unique, comment comprendre que la naissance commence chez les primipares. Les signes d'entrée dans l'activité professionnelle sont individuels.

Dans un cas, les symptômes peuvent être énormes. Pour un autre patient, la présence de quelques précurseurs ou d’un seul peut être caractéristique.

Cependant, il y a une tendance générale. Les femmes qui attendent un premier-né sont plus émotives. Cela est dû au manque d'expérience de la livraison.

Peut-être ignorer les symptômes évidents. Les femmes enceintes les prennent souvent pour un malaise. De plus, la date de livraison prévue et la date d'apparition des précurseurs sont différentes.

Pour comprendre qu'une naissance a commencé chez une femme enceinte, il est nécessaire de connaître le processus complet. Le moment de la naissance d'un enfant est précédé d'une période de révélation, de l'expulsion du fœtus et de l'apparition de la post-naissance.

Le plus long est l'ouverture du cou. La disponibilité du corps est déterminée par la longueur et la structure du corps. Sur la façon de comprendre l'état du corps, dépend de la cohérence des actions de la femme au moment du travail.

L'apparition du travail dans les multipares

Les accouchements à pereborodayah sont notés par une confiance accrue des femmes en travail. Ceci est lié non seulement aux connaissances théoriques, mais aussi aux compétences. Malgré la pause entre les accouchements, les femmes réagissent particulièrement bien à tout changement dans le corps. Il n'y a pas d'attaques de panique et de crises de colère.

Souvent, la naissance de multipares commence un ordre de grandeur plus tôt que celui de nullipares. Une telle caractéristique peut déclencher une grossesse prématurée. À partir de la semaine 34, les femmes devraient être prêtes à accepter que le processus de procréation puisse commencer à tout moment. Le terme est déterminé par l'étirement des muscles du cou à partir d'une activité de travail déjà transférée.

Comment comprendre que l'accouchement naturel a commencé avec les multipares est possible selon les précurseurs. Il est important de se rappeler que la manifestation des symptômes sera beaucoup plus forte. Cela est dû à la prise de conscience de l'état du test.

En conséquence de la préparation du corps, la naissance du multipare est rapide. La période de divulgation et de décharge du liquide amniotique est raccourcie.

Combien de temps cela commence-t-il à donner naissance

En pratique obstétricale, un indicateur d’une période prénatale normale est une période de 38 semaines. C'est la période où le fœtus a atteint son développement final.

La phase de début des premiers signes du travail comprend 38 à 42 semaines. Le délai de livraison recommandé est de 40 semaines.

Si la grossesse excède la période de 42 semaines, un effet néfaste sur l'organisme de l'enfant est présumé. Peut-être le développement de pathologies et la suppression de sa vie.

Les experts ne donnent pas de réponse sans ambiguïté sur la période à laquelle les primipares donnent généralement naissance. En moyenne, la livraison a lieu entre 40 et 42 semaines. Mais il y a des cas de naissance du premier-né et après une période de 42 semaines. Cette caractéristique est associée à l’inexactitude possible de la détermination de la date de conception. De plus, à la naissance des premiers enfants, le corps de la mère n’est pas aussi usé. Il n'y a pas de pathologies du système reproducteur, provoquées par une activité de travail antérieure.

Le sujet auquel les primipares donnent généralement naissance peut être considéré selon le sexe du fœtus. Révélé la tendance de la naissance précoce des filles, par rapport aux garçons. La tendance est due à leur maturation plus précoce et à leur développement rapide. En conséquence, avec le travail prématuré, les filles ont plus de chances de survivre que les garçons.

Combien de temps les combats

Le degré de préparation du col utérin influe sur la durée des contractions lors du premier accouchement.

Le processus de divulgation comporte plusieurs phases.

Phase latente (ou cachée / initiale):

  • Durée - 7-8 heures;
  • la durée du combat - 30-45 secondes;
  • fréquence - toutes les 4-5 minutes;
  • la fin de la phase est représentée par l'ouverture jusqu'à 3 cm.
  • Durée - 3-5 heures;
  • la durée du combat - 60 secondes;
  • fréquence - 2-4 minutes;
  • la fin de la phase est représentée par une ouverture de 3 à 7 cm.

La phase de décélération (ou transitoire / transitoire):

  • Durée - 30 minutes - 1,5 heure;
  • la durée du combat - jusqu'à 1,5 seconde;
  • fréquence - 30 secondes - 1 minute;
  • la fin de la phase est représentée par une divulgation de 7 à 10 cm.

En général, la divulgation peut durer assez longtemps - jusqu'à 10 heures.

Il faut comprendre que l'état de préparation du col détermine la durée des contractions chez les primipares.

La durée du travail dans les figurines vous permet de déterminer les vraies contractions de l'entraînement.

En moyenne, il dure 10 heures.

Si l'activité de travail a été précédée d'une fausse réduction, la durée du travail chez les femmes nullipares dépassera la valeur spécifiée.

Souvent utilisé sous forme de comprimés du médicament "No-spa". L'action du médicament vous permettra de détourner l'attention de la source de la douleur. En conséquence, les fausses coupes disparaîtront. Vous ne pouvez prendre des pilules que sur la recommandation d'un médecin.

Une femme enceinte ne devrait pas avoir peur du travail. Il est important d'écouter votre corps. Tout changement dans l'état sera un signal de départ pour l'hôpital.

Comment se renseigner sur la prochaine naissance: les principaux signes

À la fin de la grossesse, les femmes, en particulier celles qui se préparent à devenir mères pour la première fois, ont peur de ne pas remarquer que l'accouchement commence. Il y a un certain nombre de signes indiquant cela. Mais les femmes enceintes particulièrement suspectes sont prêtes à interpréter toute maladie ou tout changement dans leur corps comme le début du travail. C'est pourquoi il est si important de surveiller votre bien-être et le comportement du bébé. Cela vous aidera à vous préparer à un événement important et à vous rendre à l'hôpital rapidement.

Signes physiologiques du travail rapproché

En règle générale, les changements dans le corps avant l’accouchement sont associés aux changements du fond hormonal de la femme, à la disponibilité de l’utérus pour la naissance, à la maturation du placenta et à la maturité du fœtus. Les personnes qui accouchent pendant une grossesse normale apparaissent entre 38 et 39 semaines, mais certaines femmes peuvent survenir plus tôt. Les primipares commencent à remarquer des signes d'accouchement quelques jours, voire plusieurs semaines avant, tandis que les femmes qui attendent le deuxième bébé et les bébés suivants peuvent présenter des symptômes familiers en quelques heures seulement.

"Ptose abdominale"

Sur cette base, jadis, les grand-mères prédisaient une naissance précoce. Sign est basé sur les changements dans le corps qui se produisent en fin de grossesse. Lorsque la tête prévia peu de temps avant l'accouchement, la tête du fœtus tombe plus bas et pénètre dans le petit bassin, comme le disent les médecins. En conséquence, la partie supérieure de l'utérus descend également et n'appuie plus aussi lourdement sur l'estomac, les poumons et d'autres organes. Il n’est pas toujours possible de remarquer de manière indépendante que l’estomac est abaissé, mais la femme pense qu’il est devenu plus facile de respirer, arrête la dyspnée en marchant et monte les escaliers, souffre de brûlures d’estomac si elle s’est inquiétée ces derniers mois.

Lors de l'abaissement de l'abdomen avant l'accouchement, le nombril fait encore plus saillie et la peau de l'abdomen s'étire davantage. C'est à ce stade que l'apparition rapide des vergetures est possible.

Mictions fréquentes, changement dans la nature de la défécation

C'est aussi un trait physiologiquement explicable. La tête descendante de l'enfant avec plus de force exerce une pression sur la vessie, de sorte qu'elle ne peut pas être remplie complètement et que le besoin d'uriner se manifeste beaucoup plus souvent. La femme note que, même si elle a commencé à aller aux toilettes plus souvent, la quantité d'urine excrétée a considérablement diminué.

Une forte pression de l'utérus enceinte sur les intestins provoque la constipation. Peu de temps avant l'accouchement, l'ocytocine, une hormone en forte augmentation, entraîne au contraire un affaiblissement des selles. Si la constipation fréquente cède brutalement la place à la diarrhée, ce symptôme indique un accouchement imminent.

Douleur tirante dans le bas du dos et le bas de l'abdomen

Avant l'accouchement, il y a une entorse, le cartilage se ramollit, les os du bassin se séparent progressivement, ce qui cause un malaise et chez certaines femmes, une douleur considérable. A ce moment, la démarche et la posture changent. De plus, de nombreuses femmes ressentent une douleur dans la région pubienne provoquée par la pression du fœtus sur les os du bassin.

Augmentation de la sécrétion

Un écoulement blanc semi-liquide avant l'accouchement signale un écoulement rapide du bouchon muqueux. Certaines femmes enceintes s'inquiètent de la fuite de liquide amniotique. En fait, les fuites d'eau - un phénomène moins commun qu'il n'y paraît. Il est observé dans le cas où la rupture des membranes du fœtus ne se produit pas dans le pharynx utérin, mais dans l'une des parois utérines. Si vous avez des doutes sur la nature de la sortie, consultez un médecin. À l'aide d'un test spécial, il déterminera la présence de liquide amniotique dans les sécrétions.

Changements dans le col de l'utérus

Le gynécologue vous informera des modifications apportées au col lors du prochain examen hebdomadaire. Le cou est raccourci et mesure 1 à 2 centimètres. Le pharynx utérin commence à s'ouvrir. C'est à ce moment que les médecins parlent d'ouvrir le col de l'utérus avec 1 ou 2 doigts.

À l'heure actuelle, les membranes fœtales sont proches et sont disponibles pour tous les types d'infections. Par conséquent, l'hygiène intime doit être plus prudente. Les organes génitaux de toilette et les draps sont changés deux fois par jour. Pour le lavage, il n'est pas nécessaire d'utiliser du savon à chaque fois: il sèche la muqueuse. Vous pouvez utiliser une décoction de camomille. Prendre un bain à ce moment ne peut pas être, ils devraient être remplacés par une douche chaude.

Décharge de bouchon de mucus

La bouche utérine pendant la grossesse est fermée par un bouchon dit de mucus, qui maintient le bébé et ne permet pas la pénétration de l'infection à l'intérieur. Un écoulement abondant sous forme de caillot de mucus indique que le bouchon s'est éloigné et que la dilatation cervicale aura bientôt lieu. Chez certaines femmes, la divulgation se fait progressivement, chez d'autres, l'accouchement commence immédiatement après la sortie du liège.

Le liège peut s'écouler 2 semaines avant l'accouchement. Parfois, le liège ne sort pas entièrement, mais par parties, il n'est donc pas toujours reconnu. En supposant que c’est elle est possible par la nature de la décharge: transparente, dense, éventuellement avec des traînées de sang.

Changer la nature du mouvement fœtal

Beaucoup de femmes enceintes à 38-39 semaines notent une diminution du nombre de mouvements du fœtus. Son mouvement est difficile et moins intense, car il se presse avant la naissance dans l'utérus.

Vidéo: signes avant-coureurs d'une naissance imminente

Signes psychologiques d'accouchement précoce

Il existe également des précurseurs psychologiques de l'accouchement associés à des modifications du fond hormonal d'une femme. Bien entendu, ces signes sont très subjectifs et il est assez difficile de tirer des conclusions uniquement sur ces éléments.

Sautes d'humeur

Changements fréquents d'humeur, larmoiements sans cause, irritabilité associée à une augmentation de l'ocytocine, une hormone avant l'accouchement. Après quelques jours après la naissance du bébé, cette humeur se poursuivra. Avec la restauration de l'équilibre des hormones, l'état psychologique se stabilise également.

Instinct de nidification

Quelques jours avant l’accouchement, une femme a un désir irrésistible de préparer un appartement pour l’apparition d’un bébé. Cela se reflète dans le fait qu'elle sort et range les affaires des enfants, range le berceau, caresse la lessive, trouve une place pour un bain. En général, il organise les choses pour que l'enfant et la mère soient à l'aise. Certaines femmes peuvent avoir un désir irrésistible de commencer les réparations dans l'appartement, de se débarrasser de tout excès.

Vidéo: Comment expliquer l'instinct de nidification chez les femmes enceintes

Signes fiables de naissance proche

Si les signes ne se sont pas manifestés de manière explicite, si la femme s’est fondée sur les paroles du médecin et sur ses propres sentiments et sensations, des signes fiables indiquent que l’accouchement commencera dans les prochaines 24 heures:

  1. Le ton de l'utérus. L'utérus se contracte, "kamenet" qui fait du bien si vous mettez votre main sur votre ventre. Se pose, en règle générale, déjà aux premiers stades des contractions et contribue à la promotion du bébé au pharynx de Fallope lors de l'accouchement.
  2. Les contractions. La première phase, latente, est caractérisée par un bas-ventre. Beaucoup de femmes confondent les contractions dans cette phase avec les fausses. Cependant, ils augmentent progressivement, l'écart entre eux se réduit. C'est la phase active. À ce moment-là devrait aller à l'hôpital.
  3. La décharge de liquide amniotique. Si l'eau est retirée, cela ne signifie pas que l'enfant sera immédiatement né. Souvent, les eaux s’écoulent au tout début du travail, quand le col de l’utérus n’est pas encore ouvert. Ensuite, les médecins parlent d'une période sèche et il sera sûrement indiqué dans la fiche de la femme combien de temps elle dure. Il se produit, au contraire, avec la divulgation complète du col de l'utérus, la vessie fœtale reste intacte. Dans ce cas, il est percé afin que l’enfant puisse traverser le canal de naissance en toute sécurité.

Il est important de se rappeler que si l’eau est transférée à l’extérieur de la maternité, vous devez vous y rendre immédiatement. Une longue période anhydre peut entraîner une infection du foetus, un traumatisme à la naissance. Vous devez essayer de vous souvenir de la couleur et de l’odeur, ainsi que de la présence d’impuretés (telles que du sang, du méconium) dans le liquide amniotique et, dès votre arrivée à la maternité, informez le médecin de tout. De par la nature du liquide amniotique, il tire une conclusion sur l'état de l'enfant.

Signes de naissance prématurée

On considère que les naissances prématurées se produisent entre 28 et 36 semaines de grossesse. Ils peuvent survenir pour diverses raisons, rapidement et progressivement. Le travail prématuré commence en règle générale soudainement, mais certains signes peuvent indiquer:

  • sensation de lourdeur dans le bas-ventre;
  • utérus fréquent dans un ton;
  • prolapsus abdominal;
  • sensation de pression sur les os du bassin;
  • douleurs de croissance caractère crampes.

Si un ou plusieurs signes d'accouchement sont trouvés, il est urgent de consulter un médecin. Dans la plupart des cas, l’accouchement prématuré peut être arrêté.

Le début du travail: signes de primipares et ceux qui ne sont pas les premiers

Il n’est pas toujours facile pour une femme enceinte de déterminer le début de la naissance, mais certains signes indiquent l’apparition imminente du bébé dans le monde.


Au cours des dernières semaines de grossesse, les femmes sont impatientes et demandent de plus en plus: "Quand va naître le bébé?" Il est assez difficile de déterminer la date de naissance exacte, car parfois le travail commence à 38 ans, à 40 ans, voire à 42 semaines. Si une femme surveille de près les changements survenant dans son corps, elle remarquera bien sûr les signes du début du travail.

L'état émotionnel à la veille de la naissance du bébé chez la femme peut être différent: certaines se sentent surexcitées, sont sur le point de s'effondrer, d'autres, au contraire, disent avoir éprouvé un sentiment de calme et de paix avant d'accoucher.

La plupart des femmes enceintes à la veille de l'accouchement réveillent ce que l'on appelle "l'instinct de nidification". La femme commence à se préparer à l’arrivée dans la maison d’un nouveau résident: lave, nettoie, nettoie. Mais surtout, n’en faites pas trop, sinon un accouchement peut vous prendre au dépourvu. En outre, ne surchargez pas le travail au cours des dernières semaines de grossesse, prenez soin des forces dont vous aurez besoin pendant l'accouchement.

Qu'advient-il du corps ou des symptômes du début du travail

Une grossesse à terme est envisagée après 38 semaines - le corps de la femme commence à se préparer pour l'accouchement prochain. Dans le sang d'une femme enceinte, le niveau d'hormones responsables de la grossesse diminue et le niveau d'hormones stimulant l'activité du travail augmente considérablement.

Les naissances commencent lorsque la concentration de certaines hormones devient maximale. Naturellement, les changements hormonaux affectent l'état physique et psychologique de la femme enceinte. Les signes de l'accouchement sont nombreux, mais une femme ne les observe pas nécessairement tous. La présence d'au moins quelques signes dans l'ensemble peut indiquer le début du travail.

Peu de temps avant le jour de la naissance, la tête du bébé pénètre plus fermement dans l'anneau pelvien, ce qui permet au ventre de la femme enceinte de se lever. Beaucoup de femmes enceintes disent qu'il devient plus facile de respirer et d'être en position assise, les brûlures d'estomac disparaissent et les obstétriciens règlent le prolapsus de l'utérus. L'omission de la tête peut se produire quelques semaines avant l'accouchement ou juste à la veille.

Avant d'accoucher, une femme enceinte fait de plus en plus l'expérience de fausses contractions, qui peuvent être assez intenses et longues. Ainsi, le corps pendant son entraînement prépare son prochain travail. La rétention de liquide dans le corps d'une femme enceinte dans les derniers jours avant l'accouchement est réduite et, par conséquent, une femme peut perdre un peu de poids, le gonflement disparaît.

En outre, la préparation du corps à l'accouchement peut être accompagnée de selles liquides. Souvent, les femmes avec des femmes primipares et multiparatives ont des nausées, de la diarrhée et même des vomissements. Souvent, le besoin d’uriner devient plus fréquent et le corps se nettoie et se prépare à l’accouchement. Ces signes précèdent souvent le début des contractions et peuvent persister même lorsque le col de l'utérus est ouvert.

Certaines femmes ressentent des douleurs dans la région lombaire, d'autres ressentent la pression du bébé dans le bas de l'abdomen. En outre, les futures mamans peuvent noter que leur bébé est devenu moins actif. En effet, il est devenu de plus en plus difficile pour un bébé plus âgé de bouger dans un espace réduit. Ce symptôme apparaît quelques jours avant l'accouchement.

Chez les primipares, l'accouchement commence généralement par des contractions peu intenses, qui peuvent être intensifiées pendant la journée et même davantage. Dans ce cas, vous devez être patient et attendre que les contractions deviennent permanentes.

De nombreuses femmes pensent que le fait d’être dans un environnement familial calme facilite le processus de travail et contribue au fait que l’accouchement aura lieu rapidement et facilement. Les femmes pratiquant la perfusion peuvent se permettre de rester chez elles le plus longtemps possible si elles n’ont pas encore perdu leur eau. Dans la deuxième et les suivantes accouchement ne devrait pas tirer avec une visite à la maternité, car l'accouchement peut être soudain.

Lors des premières contractions, il est recommandé aux femmes de prendre une petite collation afin que le corps ait la force nécessaire pour le processus de naissance d'un bébé à forte intensité énergétique.

Les contractions, répétées à intervalles de 10-15 minutes et durant au moins une minute - constituent le signe le plus précis du début de l'activité. Lorsqu'une femme subit de telles contractions, elle doit aller à l'hôpital. En savoir plus sur les accouchements prénataux →

Les femmes qui accouchent pour la première fois peuvent considérer les fausses contractions comme un signe du début du travail. Ils sont assez douloureux, mais arrêtent après un moment. Les fausses contractions peuvent reprendre après quelques jours. Cet entraînement est très important pour le corps de la femme. Grâce à de fausses contractions, le col de l'utérus se prépare pour l'ouverture au bon moment.

Les principaux signes d'un début d'accouchement

Tout au long de la grossesse, le canal cervical est étroitement fermé et rempli de mucus spécial qui protège le bébé contre diverses infections. La sortie du bouchon muqueux est un signe que le col de l'utérus est mûr et prêt pour l'accouchement. Le liège peut disparaître quelques semaines avant la naissance et dès le début du travail.

Il est presque impossible de ne pas remarquer l'écoulement du bouchon, cela peut arriver si le mucus sort avec le liquide amniotique ou pendant l'accouchement.

Le deuxième signe principal du début du travail sont les contractions. Les femmes primordiales peuvent avoir du mal à distinguer les contractions fausses des contractions réelles. Toutefois, il convient de noter que les contractions réelles ne passent pas, mais au contraire, elles deviennent de plus en plus fréquentes, leur intensité augmente, suscitant de plus en plus d'inquiétude chez la femme. Les contractions ressemblent souvent à des accès de douleur périodiques. Souvent, pendant le travail, une femme ressent des douleurs dans le bas du dos, le rectum, les mollets et les cuisses.

Le signe principal du début de l'activité de travail est le développement de contractions. Ils s'intensifient et s'allongent, et l'intervalle entre les contractions commence à diminuer.

Les frissons accompagnent souvent la femme pendant le travail et les tentatives. Ne vous inquiétez pas - ceci est une réaction tout à fait normale du corps.

L'épanchement de liquide amniotique est un autre signe du début du travail. Idéalement, la décharge devrait avoir lieu peu de temps avant le début de la tentative, c'est-à-dire au moment où le col de l'utérus est déjà suffisamment ouvert. Mais parfois les eaux s'écoulent beaucoup plus tôt, elles peuvent bouger avant même le début du travail. Il convient de noter qu'il existe des cas où les contractions ne surviennent pas après le rejet d'eau. Ensuite, la stimulation de l'activité professionnelle à l'hôpital est prescrite à l'aide de médicaments.

Si vous avez perdu votre eau, vous devez immédiatement vous rendre à la maternité, car le bébé ne peut rester sans eau pendant longtemps. Plus cette période est longue, plus le risque de complications est élevé.

Il y a des situations où le médecin ouvre indépendamment la vessie fœtale afin que le processus d'accouchement s'accélère. Une attention particulière est portée à la couleur des eaux séparées: le liquide doit être léger ou légèrement jaunâtre. Le liquide amniotique vert indique que l'enfant manquait d'oxygène dans l'utérus.

Il convient de noter que les signes du début du travail chez les femmes multipares et les femmes qui accouchent pour la première fois sont les mêmes. La seule différence est que la deuxième naissance se déroule généralement plus rapidement. Par conséquent, dès les premiers signes du début du travail, la femme qui a accouché plus tôt doit immédiatement se rendre à la maternité.

Beaucoup de femmes craignent de rater le début du travail ou de ne pas être en mesure de comprendre à temps que le moment de la naissance est venu. Toutes ces craintes sont sans fondement. Même si vous n’avez pas fait attention aux premiers symptômes du début du travail, la décharge de la membrane muqueuse du bouchon, l’épanchement du liquide amniotique et les contractions ne peuvent être ignorés!

Que faire si vous avez des signes du début du travail?

Les gynécologues conseillent de préparer à l'avance les objets indispensables à la maternité pour la grossesse: serviettes, chemise de nuit, lavoirs, peigne, couches pour un nouveau-né, etc. La liste des choses nécessaires peut être clarifiée dans le service de maternité. Nous avons également préparé pour vous des informations sur les choses à emporter à l'hôpital →

Assurez-vous de garder tous les documents nécessaires à portée de la main, afin de ne pas les chercher au dernier moment. Il est également utile de réfléchir à l'avance à la manière dont vous allez vous rendre à la maternité. Convenez avec vos proches si quelqu'un envisage de vous accompagner. Essayez de tout prévoir pour que le début du travail ne vous prenne pas au dépourvu. Au début du travail, l’essentiel est de ne pas paniquer et d’essayer de se détendre, d’atténuer les contractions. N'essayez pas de prendre le volant, si vous avez des signes de l'accouchement, il est préférable d'appeler un taxi ou une ambulance.

Si le délai d'accouchement prévu a été atteint et qu'il n'y a toujours pas de signe de déclenchement du travail, vous devriez consulter un médecin pour passer les examens nécessaires et vous assurer que le bébé va bien. Si des signes de grossesse prolongée sont détectés, le médecin décidera du déroulement de l'accouchement. En savoir plus sur combien de temps la grossesse est considérée comme différée →

Il est utile de rappeler que le processus d'accouchement est unique, ils peuvent commencer tôt ou de manière inattendue. C’est pourquoi chaque femme, à partir de la 38e semaine de grossesse, devrait être attentive à tous les changements qui se produisent dans son corps, afin de ne pas rater le moment du début du travail.

Accouchement facile et santé pour vous et votre bébé!

Signes de naissance à Primiparas

La première grossesse est une période très excitante pour une femme, car elle ne sait pas ce qu’elle ressentira avant son accouchement, ni comment elle va se passer, quelle sera sa douleur. Par conséquent, presque toutes les futures mères, attendant la naissance du premier enfant, écoutent son corps pour comprendre quand le «X-day» aura lieu. Parfois, une vigilance excessive force les femmes enceintes à se rendre d’urgence à la maternité.

Pour être à l'hôpital au bon moment et ne pas avoir recours à la stimulation, vous devez saisir le moment de la mise en place de l'activité professionnelle. Pour cela, la future mère doit être informée des symptômes apparaissant au cours des dernières semaines de grossesse, en parlant de l’apparition imminente de l’enfant. Cet ensemble de phénomènes s'appelle les "annonciateurs de l'accouchement".

Signes de travail imminent

Les symptômes qui apparaissent chez les femmes enceintes avant l'accouchement sont généralement réguliers et vont dans un certain ordre:

3-4 semaines avant l'accouchement

Les premiers signes d’accouchement chez les figurines sont l’apparition de douleurs dans le bas-ventre. Parfois, la douleur irradie dans le bas du dos, jambe, il y a une sensation de plénitude dans la région pubienne. Les femmes enceintes constatent également un abaissement de l'abdomen, cela devient un peu moins, mais parfois chez les primipares, ce symptôme apparaît beaucoup plus tard - une semaine avant la naissance de l'enfant.

Les signes utérins de l'accouchement chez les figurines sont de fausses contractions. Ils diffèrent de la nature non systématique actuelle, la gravité de la douleur varie de presque imperceptible à extrêmement intense. Certaines femmes enceintes notent la tension de l'utérus, quand il devient dense et solide, cette sensation dure plusieurs heures.

1-2 semaines avant la livraison

Les signes de l'accouchement dans les figurines apparaissant à cette époque - perte d'appétit et perte de 1-2 kg de poids. Ces symptômes sont associés à l'élimination des fluides du corps. Certaines femmes enceintes ne remarquent pas de perte de poids, mais leur poids cesse d'augmenter plusieurs jours avant l'accouchement.

1-3 jours avant la livraison

Les signes d'une livraison imminente dans les figurines sont l'apparition d'un bouchon muqueux et des changements dans les systèmes digestif et urinaire du corps. Le bouchon de mucus est une substance ressemblant à une gelée avec des veines rouge foncé, sortant souvent rapidement et avec un son fort, s'écoulant parfois en quelques jours en petites portions. Elle laisse habituellement 1 à 3 jours avant d'accoucher, mais l'heure à laquelle elle se présente est extrêmement subjective et varie de 1 heure à 10 jours avant l'apparition de l'enfant à naître.

Certaines futures mères peuvent souffrir de diarrhée, de vomissements et de nausées. Certaines femmes enceintes, au contraire, sont constipées avant l'accouchement. La nature de la miction change également, elle peut devenir plus fréquente ou plus rare.

Quelques heures avant la livraison

Les signes d'un début de travail chez les primipares nécessitent une attention particulière, ils sont le signal d'hospitalisation dans la maternité. Les contractions sont le principal indicateur du début de l’activité professionnelle. Avec la naissance à venir, ils sont systématiques, accompagnés d'une divulgation du col de l'utérus et n'ont pas lieu pendant les procédures de relaxation. À l'approche du moment de l'apparition de l'enfant à naître augmente la douleur. Parfois, la femme a une rupture de liquide amniotique - un écoulement de grandes quantités de liquide clair.

Cependant, vous ne devriez pas paniquer à l'avance, car il est beaucoup plus facile de supporter des contractions à la maison. Il est préférable d'aller à la maternité lorsque les contractions commencent à apparaître toutes les cinq minutes et que leur durée atteint 45 secondes. Si une femme en travail craint la prochaine naissance, une hospitalisation plus précoce est indiquée.

Signes de naissance prématurée

Les naissances survenues entre 28 et 37 semaines sont considérées prématurées. Le signal pour les démarrer est:

  • douleur lancinante dans l'abdomen;
  • repérer;
  • crampes douloureuses pendant plus de 30 secondes;
  • fuite de liquide amniotique;
  • absence de mouvement du futur enfant.

L'apparition de ces symptômes nécessite un appel immédiat au médecin, qui prendra des mesures pour sauver la grossesse ou procédera à une naissance prématurée.

Se préparer au processus générique

Toutes les femmes enceintes doivent faire l’objet d’une surveillance étroite, car divers symptômes peuvent servir de précurseurs au travail. Le signal principal de l'apparition prochaine de l'enfant - le début du travail. Il est nécessaire de distinguer les vraies contractions des fausses. Les premiers sont systématiques, accompagnés d'une dilatation cervicale et ne sont pas arrêtés par des procédures d'assouplissement.

Lorsque les contractions commencent chez une femme enceinte, il est nécessaire de s’employer activement à ouvrir la bouche de l’utérus pour que le travail commence plus rapidement. À l'avenir, pour soulager la douleur de la femme en travail, il est utile de faire des mouvements de balancement avec le bassin, de masser dans la région du sacrum. À la fin des contractions, il est important pour une femme de contrôler le bon rythme respiratoire.

Si vous avez des contractions 5/45 (durée 45 secondes, intervalle de 5 minutes), vous devez vous rendre à la maternité. Si la douleur est très intense ou en cas de rupture du liquide amniotique, un accouchement immédiat de la femme est nécessaire. La règle la plus importante pour les femmes enceintes est de ne pas paniquer et de suivre toutes les instructions du médecin, condition indispensable pour un accouchement sans danger.

En attendant le premier enfant, une femme peut présenter divers symptômes - précurseurs du travail. Ces signes sont subjectifs et peuvent survenir à différents moments. Les pères de l'accouchement sont la réponse du corps de la mère aux changements associés à l'apparition future de l'enfant, ils ne sont pas pathologiques. La raison principale de l'hospitalisation dans la maternité est l'apparition de contractions systématiques. Si la femme enceinte présente des symptômes inhabituels pendant une période allant jusqu'à 37 semaines de grossesse, vous devez immédiatement consulter un médecin, car cela peut être une manifestation de la naissance prématurée.

Comment déterminer le début du travail

En règle générale, les femmes enceintes en fin de grossesse attendent avec impatience la date de naissance. Pour beaucoup, la question de ce qui devrait être considéré comme des signes du début du travail n'est toujours pas complètement résolue.

Un ami expérimenté dit une chose, l'autre en dit une autre et, dans la littérature spécialisée, une troisième information. Vous allez vous perdre ici... Et cela devient effrayant: «Et si je ne comprenais pas que c’était un accouchement, qu’il était temps d’aller à l’hôpital? Peu importe ce qui se passe. "

De telles idées découlent du fait que, en raison des critiques éparpillées d'amis expérimentés ou après avoir lu des ouvrages spécialisés, la différence entre les étapes préparatoires (des précurseurs) des naissances et les véritables signes de leur commencement n'a pas encore été remplie.

Dans cet article sur les signes du début du travail, la réponse sera donnée à un maximum de questions qui se posent à une femme enceinte au sujet du début du travail. Pour que toutes les questions soient résolues, les peurs se sont dissipées sans laisser de traces et il ne restait plus qu'à attendre le bonheur de la maternité.

Causes et mécanismes du déclenchement du travail

À partir d’environ 37 à 38 semaines de grossesse, le corps de la femme commence à se préparer à l’accouchement.

Les principaux facteurs de départ pour le début du travail sont:

  • Les changements hormonaux dans le corps de la femme. La production de progestérone, une hormone préservant la grossesse, diminue. Il y a une stimulation de la production du complexe œstrogène - hormones sexuelles féminines qui stimulent l'activité générique;
  • Capacité de contraction de l'utérus. Fibres musculaires entièrement maturées de l'utérus (myomètre). La sensibilité des muscles de l'utérus à l'ocytocine, une hormone qui est le principal stimulateur de la contraction utérine et de toutes les activités de travail, est accrue. Aux derniers stades de la grossesse, l'utérus perd sa capacité de s'étirer librement. En raison de la stimulation mécanique de l'utérus par la tête tombante du bébé et de la concentration croissante d'hormones dans le sang, qui stimulent l'activité générique, une capacité accrue de contraction de l'utérus se forme et commence à diminuer;
  • Maturité placentaire. Le placenta est ce que l'on appelle la place des enfants dans l'utérus. Par la communication placentaire de la mère et du bébé, la nutrition du fœtus. Le corps «sait» déjà que le placenta remplit sa fonction et deviendra bientôt inutile. Il existe des processus naturels de vieillissement et de destruction (dégénérescence) dans le placenta entièrement mûr;
  • Maturité foetale. L'accumulation limitante dans le corps des produits métaboliques du fœtus, une diminution du volume et une diminution du taux de formation du liquide amniotique ne permettent pas de maintenir les processus métaboliques au même niveau.

Tous les motifs et facteurs ci-dessus sont étroitement liés. C'est leur mise en œuvre dans le complexe qui déclenche le mécanisme de déclenchement du travail.

Signes probables d'accouchement (précurseurs)

Signataires de l'accouchement - nombre de signes observés chez une femme enceinte quelques semaines ou quelques jours avant l'événement chéri. Ils témoignent de la préparation du corps féminin au processus d'accouchement. Selon les caractéristiques du corps de la femme, la combinaison de ces signes sera strictement individuelle dans chaque cas particulier.

Alors, les premières choses d'abord. L'un des premiers signes d'un travail imminent est une diminution de l'activité fœtale. Quelques semaines avant l'accouchement, une femme peut constater que le nombre de mouvements du fœtus pendant la grossesse a diminué et qu'ils sont devenus moins intenses. Comme le bébé a suffisamment grandi et qu'il reste peu d'espace dans l'utérus, son activité physique est entravée.

Vous savez, la situation est telle dans une pièce ou, par exemple, dans un trolleybus à proximité. Nous disons alors: "Il y a tellement de monde ici que cela ne se retourne pas". Ou ne bouge pas. C'est la situation pour un bébé. Lui aussi ne tourne pas, ne bouge pas.

L'estomac tombe, les os du bassin divergent.

Cela se produit lorsque le bébé descend pour se préparer à passer par le canal utérin. À ce moment-là, sa tête est appuyée sur le lieu d'entrée dans le bassin. Le bas de l'utérus (la partie la plus haute) se déplace vers le bas. Chez les primipares, ce symptôme probable peut survenir 2 semaines avant le début du travail. Les mamans qui ont déjà expérimenté la joie de la maternité - quelques jours avant l'événement promis, mais le plus souvent juste avant la naissance.

L'utérus enceinte, en baisse, n'appuie plus autant sur le diaphragme. Les femmes disent en même temps qu'il leur est plus facile de respirer, les brûlures d'estomac ne le dérangent pas. Bien que le ventre soit descendu vers l'extérieur, tout le monde ne le remarque pas indépendamment.

Lorsque la tête du bébé s'enfonce et exerce une pression sur les os du bassin, la démarche de la femme enceinte change. En gynécologie, ils appellent cela un "acte fier". La femme retire les épaules et les omoplates en arrière, le centre de gravité se déplace et la femme enceinte commence à marcher en se balançant légèrement.

En raison d'une pression excessive de la tête du fœtus sur les organes pelviens (intestins, vessie), la fréquence des mictions et l'envie de déféquer se modifient. Une femme ressent le besoin d'uriner plus souvent, moins souvent, mais il y a même une incontinence. En raison d'une irritation mécanique des parois intestinales, la constipation survient quelques jours avant l'accouchement. Et parfois, il ne s'agit peut-être pas de constipation, mais de diarrhée.

Avant l'accouchement, le volume des sécrétions vaginales augmente en raison de changements hormonaux. Ils deviennent moins visqueux. Parfois, les femmes peuvent confondre cette décharge avec une fuite de liquide amniotique. Pour différencier les sorties à l'hôpital, des tests spéciaux sont effectués.

Que devez-vous savoir à ce sujet? Si la période de gestation est supérieure à 37 semaines ou s'il existe des conditions préalables à un accouchement prématuré ou rapide, si un écoulement vaginal abondant est détecté, il est urgent d'aller à l'hôpital.

Test avec coupe de gaze stérile

Si la décharge n'est pas beaucoup, mais plus que d'habitude, un simple test peut être effectué à la maison avec une gaze coupée stérile pliée en plusieurs couches. Le liquide amniotique, en règle générale, transparent et rapidement absorbé, ne laissant aucune trace. Décharge mal absorbée, souvent tachée de gaze.

Ce test est simple mais implique une évaluation subjective des résultats. Et ici, toutes les femmes ne peuvent pas le comprendre. Par conséquent, il est préférable de contacter l'hôpital pour un diagnostic rapide.

Si le médecin confirme qu'il ne s'agit que d'une sortie, vous serez autorisé à rentrer chez vous en toute sécurité. Mais s’il s’avère que le liquide amniotique fuit, alors vous avez très bien agi, vous vous êtes adressé à l’hôpital le plus tôt possible. Une longue période anhydre est très dangereuse pour la santé du bébé.

Avant de donner naissance, la future maman peut remarquer une perte de poids (de 1 à 2 kg). En raison de l'influence d'un fond hormonal modifié, le corps se débarrasse de l'excès de liquide. Cela se produit quelques jours avant la livraison.

Fausses contractions

Les contractions fausses (d'entraînement, préparatoires) peuvent commencer à partir de 36 à 37 semaines de grossesse et se produire périodiquement jusqu'à la naissance. Plus on se rapproche de la date de naissance, plus l'utérus prend souvent une tonalité accrue. Les futures mamans décrivent cela comme une "pierre" de l'utérus. En même temps, il y a des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen, plus rarement dans le bas du dos, parfois une douleur pure l'entourant (du sacrum au pubis). En intensité, la douleur peut être comparée aux sensations de la menstruation.

Les fausses contractions, contrairement aux vraies contractions, sont courtes (40 à 60 secondes) et n'ont pas une régularité nette. Une autre caractéristique distinctive des fausses contractions est leur disparition après un changement de position de la femme enceinte ou un bref repos.

Les contractions de l'entraînement ne mènent pas à la divulgation de la cavité utérine, mais accélèrent sa maturation et préparent les muscles de l'utérus à la prochaine activité contractile active lors de l'accouchement. En cas d’apparition d’un tel précurseur lors de combats d’entraînement, parlez-en à votre médecin.

Grâce à tous les facteurs ci-dessus, un changement du col utérin se produit. Principalement sous l'influence d'œstrogènes, le canal cervical se raccourcit au moment du début du travail. Le col lui-même se ramollit et s'ouvre sur environ un centimètre («saute un doigt», comme disent les obstétriciens et les gynécologues). Bien que ce signe ne puisse être fixé que par le médecin lors de l'examen, la femme doit connaître cet important annonciateur.

Le col de l'utérus étant légèrement ouvert, il se forme un bouchon muqueux qui, tout au long de la grossesse, remplit une fonction protectrice. C'est-à-dire que ce tube empêchait la pénétration d'infections dans l'utérus. Le bouchon muqueux est une sécrétion muqueuse épaisse et brillante, parfois accompagnée d'une traînée de sang. Parfois, le liège est de couleur marron clair. Cork peut aller tout à fait. Dans certains cas, il laisse des portions.

À quel moment le bouchon de mucus se détache-t-il?

Les conditions de survenue de ce symptôme peuvent varier de 2 semaines à plusieurs heures avant le début du travail. Si vous remarquez que le bouchon de mucus s'est détaché, vous devez en informer le gynécologue qui vous surveille.

Très souvent, je me rends compte que les femmes en fin de période se lassent de la grossesse, c'est difficile pour elles, elles attendent avec impatience la fin du travail. Mais dans le même temps, de nombreuses futures mamans ont un fort émoi à la veille de l'accouchement. Les femmes préparent activement leur maison à l'arrivée d'un nouveau membre de la famille (lavage, nettoyage, déménagement des meubles et même de petites réparations).

Par analogie avec le monde animal, cette étrangeté s'explique par l'instinct de "nidification". Et si vous ressentez soudainement l'une des manifestations de cet «instinct de nidification», par exemple, vous vouliez réorganiser de toute urgence quelque chose dans l'appartement, alors considérez cela comme un signe avant-coureur du début imminent de l'événement chéri.

Signes fiables du travail

Celles-ci incluent l'apparition de contractions régulières (vraies) et de débordements de liquide amniotique. Il est impossible d'établir un lien de causalité entre eux. Ce qui est primaire et ce qui est secondaire ne peuvent pas être dit clairement. Dans chaque cas, le début de l'activité de travail se déroule individuellement.

Les contractions

La survenue de contractions régulières est à la base du début du travail. Les vraies contractions déterminent le premier stade du travail lorsque le col est révélé. La main-d'œuvre ne peut être contrôlée par la femme. En raison de contractions, le col de l'utérus se ramollit et se lisse, et l'ouverture de l'utérus s'étend jusqu'à 10 cm (ouverture totale). L'utérus et le vagin sont reliés, formant un seul canal de naissance à travers lequel passe le bébé et qui apparaît dans le monde (2ème phase d'accouchement).

Primipare est parfois difficile à distinguer entre les contractions fausses et vraies. Ci-dessus, une description du faux travail. Parlons maintenant plus en détail des vraies contractions.

Il y a des douleurs lancinantes dans le bas de l'abdomen. Chez les primipares, ces douleurs commencent souvent par le bas du dos. Leur durée et leur intensité augmentent. Et surtout, leur régularité est claire.

Beaucoup de gens se posent la question suivante: «À quelle fréquence devez-vous vous rendre à la maternité?» Seul le médecin qui vous observe peut clairement donner une réponse. Chez les femmes multiparatives, l'accouchement est plus rapide. Ils restent à la maison avec des contractions qui n'en valent pas la peine. Comment ressentir des contractions - plutôt à l'hôpital.

Chez les femmes primipares, le premier stade du travail est plus long (en moyenne 12 heures). En principe, ils peuvent attendre chez eux pendant quelque temps avec des contractions, mais ils doivent d'abord consulter leur gynécologue à ce sujet. Mais il est préférable d’aller à l’hôpital dès que l’on vérifie qu’il est réel et non de fausses contractions.

Je vais fournir un tableau (plus clair) des valeurs moyennes de la durée et de la fréquence des contractions.