Causes de manque d'appétit chez les enfants

La question de savoir comment un enfant mange est peut-être la plus fréquente chez les enfants. Les parents et les parents proches avec inquiétude observent si le bébé mange bien ou mal, ne gâche pas son appétit, prend-il assez de poids. La nutrition occupe la première place du classement en prenant soin du bébé à la fois dans la première année de vie et dans les prochaines années. Un autre problème brûlant: que faire si l'enfant a été mal mangé, comment stimuler l'appétit, pourquoi le bébé a commencé à perdre l'appétit. Et maintenant, il semble aux parents que leur enfant maigrit et s'affaiblit.

Le poids et l'humeur sont des indicateurs importants

Ne paniquez jamais juste parce que quelque chose vous semble. Tout d’abord, demandez conseil à votre pédiatre sur ce qu’il faut faire. Les indicateurs de la santé de l'enfant ne sont pas du tout des joues rebondies et des «bandages» sur les bras et les jambes. Les normes de poids sont établies en fonction de l'âge, de la taille, du poids et du développement physique harmonieux de l'enfant. C'est le moyen d'analyser les indicateurs de poids du bébé à 10-11 mois et après l'année.

Le poids des nourrissons dans les premiers mois de la vie est très indicatif. En règle générale, un enfant devenu mal mangé, dont l'appétit s'est sensiblement détérioré, nécessite un examen médical professionnel. Après tout, cela peut être le signe d’une dysbactériose ou d’une obstruction intestinale.

Dr. Komarovsky pense que l'enfant mange pour compenser les coûts énergétiques. L'appétit du bébé à n'importe quelle période est directement lié au mode de vie: sédentaire - ne contribue pas à l'activité de l'enfant à la table. Yevgeny Komarovsky attire l'attention sur le fait que la priorité n'est pas la représentation de la mère au sujet de la taille de la portion, mais le bien-être de l'enfant. Si vos enfants sont actifs et de bonne humeur, ne vous plaignez pas de mauvaise santé, tous les soucis que l'enfant mange mal ou a un faible appétit sont vains.

Causes de manque d'appétit

En règle générale, le fait qu’un enfant ne mange pas mal intervient après l’introduction de l’alimentation complémentaire chez les enfants de 5 à 6 mois. Les raisons sont simples:

o manque de régime,

o mélange inapproprié

o mauvaise humeur.

Observez le bébé et déterminez la cause. N'oubliez pas que le stress et la mauvaise humeur sont le plus souvent une réaction à l'humeur des parents, à l'atmosphère familiale et aux conflits entre adultes. Mais le manque de régime alimentaire - une manifestation d'irresponsabilité des adultes. Ils se livrent avec des collations, des bonbons, «miam», et ensuite ils sont fâchés que l'enfant ne mange pas bien.

Nous retournons l'appétit

o Ne faites pas manger à l'enfant quelque chose qui n'aime pas. En insistant, vous ne faites qu'aggraver la protestation. Il est préférable d'exclure du régime alimentaire de l'enfant un produit "désagréable" pendant un certain temps. Peut-être, après avoir oublié la première impression, un enfant 1-2 ans plus tard mangera ce plat sans problèmes. Mais il se peut que le bébé n'accepte pas ce produit ou ce plat. Prends ça comme un fait. Il n'y a pas de tragédie dans cela. Après tout, vous avez également des produits mal aimés.

o Dès la première année de la vie d’un enfant, créez une atmosphère accueillante et agréable à la table. Que ce soit tout un rituel de préparation à la nourriture à partir de 6-7 mois (lavez-vous les mains, asseyez-vous soigneusement à la table). Ensuite, pendant le repas, ne surveillez pas attentivement le bébé. Donnez-lui le droit de choisir: qu'est-ce que c'est, comment c'est, à quelle vitesse. Dites par exemple, faites l'éloge de la nourriture, montrez à quel point c'est délicieux.

o Ne transformez pas un repas en un jeu passionnant avec des chansons, des danses, des jouets et des récitations de poésie des premiers mois. Il est préférable de faire de beaux arts de la table avec des plats lumineux pour enfants (certains enfants préfèrent les plats «adultes»). Que la photo au bas de l’assiette soit une très agréable surprise pour une portion mangée d’un enfant de 2 à 3 ans. Utilisez des serviettes de table colorées qui raviront et attireront un enfant dans 2-3 ans. Servez des plats sous forme de museaux amusants, d'images ou de personnages pour les enfants âgés de 3 à 10 ans.

o Les enfants âgés de 5 à 10 ans sont utiles pour préparer les repas. Premièrement, ils aiment faire quelque chose avec leurs mains. Et deuxièmement, se sentant comme un cuiseur, l’enfant mange ensuite avec plaisir les aliments cuits.

o Entrez un horaire de repas strict dès les premières années de la vie. Le corps de l'enfant s'habituera progressivement à ce régime et l'appétit apparaîtra "à l'heure" 10 à 15 minutes avant l'heure du repas.

o Les promenades actives au grand air stimulent bien l'appétit. Mais essayez de ne pas l'interrompre avec des bonbons et des "collations". Si un enfant devient méchant en mendiant de la nourriture, ramenez-le à la maison et donnez-lui à manger.

o Ne mettez pas de trop grandes portions. Ne forcez pas à tout manger. Prévenez simplement un enfant de 3 à 10 ans que le prochain repas aura lieu dans quelques heures et qu'il n'y aura pas de grignotage. Et surtout, tenez votre parole. Croyez-moi, l'enfant ne sera pas méchant de la faim. Mais la prochaine fois, il saura le prix de vos mots. Et il y aura beaucoup plus de volonté.

Problèmes alimentaires chez les nourrissons

Jusqu'à 5 ou 6 mois, l'enfant est nourri au sein et il n'a pas besoin de nourriture complémentaire pendant cette période. Dès l’introduction du leurre à partir de 5 à 6 mois, les mères sont guidées par l’utilité, la faible allergie et l’importance du produit. En règle générale, le leurre commence avec une purée de légumes ou un porridge à un seul composant, ou des produits laitiers. À partir de 10 mois, le régime est considérablement élargi. Pour les aliments pour bébés, le nouvel aliment est un nouveau goût, une nouvelle texture, une nouvelle sensation. Et il n'est pas du tout nécessaire que le leurre soit immédiatement apprécié. Par conséquent, de nombreuses mères se plaignent que leur enfant ne mange pas correctement les aliments à base de légumes ou de lait fermenté.

Ne vous précipitez pas et insistez. Donner la première fois 10-15g par échantillon. N'aimez pas le produit exclu de l'alimentation pendant 2-3 semaines. Essayez d'entrer à partir du mois prochain. Peut-être qu'avec ce produit, il est préférable de faire de la purée de pommes de terre ou des céréales à plusieurs composants à partir de 10 mois, et ensuite votre nourriture plaira au bébé. Ou peut-être que l'enfant va l'essayer après un an.

Expérimentez avec les saveurs, essayez d'ajouter de l'huile végétale ou du lait maternel exprimé dans l'aliment, cherchez un mélange d'ingrédients que votre enfant aime, modifiez la texture et même l'heure du repas. À partir de 10 mois, le régime alimentaire du bébé sera varié. Ce ne seront plus des aliments complémentaires, mais une bonne nutrition. Et dans 1 an, il va presque à la table commune. Soyez prêt à accepter les préférences gustatives de votre enfant dès le début.

Le gamin est un mauvais mélange de nourriture

Beaucoup de parents dont les bébés ont été nourris artificiellement se plaignent du fait que le bébé ne mange pas bien le mélange.

Ne vous précipitez pas au désespoir et poussez sur les miettes. Rappelez-vous que le corps d'un nouveau-né n'est prêt que pour le lait maternel, de sorte que tout mélange âgé de moins d'un an est mal perçu. Pour les bébés allaités, le passage au mélange était un réel stress. Et l'appétit dans une telle situation se dégrade.

Que faire? Entrez le mélange progressivement et uniquement après avoir consulté un pédiatre. Le premier jour, ne donnez à l'enfant que 10 ml d'un nouveau produit. Observez la réaction du corps de l'enfant. Si le nouveau mélange n'a aucun effet indésirable sur le nourrisson, nourrissez-le avec ce produit le lendemain, 3 fois 10 ml. Ensuite, en doublant la dose, amenez la portion au quotidien. Si le bébé mange très mal le mélange, essayez un autre produit.

La nutrition de l'enfant tout au long de l'année doit être équilibrée et riche en calories. Dès la première année de vie, le bébé est saturé non pas en quantité mais en qualité de nourriture. Respectez les préférences gustatives de votre enfant, même s'il n'a pas encore 1 an. Soyez patient et créatif. Bon appétit!

6 mois bébé ne mange pas bien que faire? ((((

Bonjour à tous! Notre petite fille de 6 mois n'est pas née de naissance depuis notre naissance. à partir de 3 mois le lait est fini ((allergie à la protéine de vache que nous mangeons du cabrit) est le seul mélange que nous mangeons au moins de cette façon. Maintenant, nous mangeons du riz, de la farine d’avoine, du kashki + du brocoli de brocoli, du chou cuit, des pommes de terre en purée. Plus de prunes introduits aujourd’hui. Allergie aux fruits..
Nous devons boire 210 ml du mélange à la fois et nous en avons un maximum de 120, ce qui est très bien s'il mange comme ça et que la bouillie ne mange pas bien que des bouchées de purée.
Les analyses d'urine sont normales, mais il s'est avéré que l'hémoglobine se situait à la limite inférieure de la normale et le pédiatre qui a remplacé la nôtre m'a dit cela. notre pédiatre a dit que tout allait bien et que, chaque mois, on se demandait pourquoi un génie répond mal. vous n'avez probablement pas bien mangé> (

Ici, j'ai demandé un autre test sanguin.
Pour l'instant, comment peut ourler ourlet?
Et pourquoi pouvons-nous manger quelqu'un de mauvais?
Quels tests réussir?
Merci

Créez un compte ou connectez-vous pour commenter

Vous devez être membre pour laisser un commentaire.

Créer un compte

Inscrivez-vous pour un compte. C'est facile!

Nutrition des enfants d'âge préscolaire

Erreurs des parents lorsqu'ils nourrissent un enfant

Pour que les enfants apprennent à bien manger, il est important que les parents évitent les erreurs. Vous pouvez leur laisser le choix de nourriture. Parfois, les parents aiment

Quatre idées fausses au sujet de manger votre bébé

Parfois, vous dites: "Si vous ne nettoyez pas votre assiette, vous n'obtiendrez aucun dessert." Vous créez une restriction pour eux - si

Hygiène avant les repas

Votre enfant devrait s'habituer à prendre soin de la pureté de ses mains. Ensuite, la nourriture sera sans danger pour lui. Un tel enfant viendra de l'école

Comment enseigner à un enfant l'importance de l'hygiène

Nous proposons les meilleurs moyens d'enseigner à votre enfant l'importance de l'hygiène. Vous êtes resté assis longtemps avec votre bébé pour l'aider à sortir des couches,

Les enfants refusent de s'asseoir à la table du dîner.

Ce n'est pas étrange, surtout si votre enfant est très petit. Il peut ne pas être capable de rester immobile pendant une longue période,

Troubles de l'alimentation communs

Quand votre enfant a 3 ans, il commence à établir sa personnalité. À cet âge, les enfants refusent de manger leur nourriture, ou

Apprendre aux enfants à manger sainement

Les habitudes alimentaires de l'homme n'affectent pas sa santé de manière significative. Les hypothéquer depuis l'enfance. Par conséquent, il est important que l'enfant apprenne à manger des légumes.

L'enfant refuse de manger des légumes

Voici quelques conseils pour apprendre à votre enfant les règles de la nutrition. Vous savez qu'il n'est pas facile de faire manger à un enfant de nouveaux aliments, mais

Apprendre à l'enfant à la table commune

Pour que les enfants commencent à bien manger selon les règles des adultes, ils doivent apprendre à limiter le temps passé en cuisine. Cette discipline

Bébé refuse de manger

Vous êtes inquiet parce que l'enfant refuse de manger toutes sortes d'aliments. Vous cuisinez chaque plat qu'il aime, et pourtant

Un enfant de 6 mois mange mal et refuse de manger.

Bébé de 6 mois ne mange pas bien

Souvent, en s'adressant au médecin, les parents se plaignent du fait que l'enfant de six mois mangeait moins. De tels problèmes peuvent survenir tant chez les nourrissons que chez les artificiels. Le bébé est appliqué sur le sein moins souvent, il tète si longtemps et activement, souvent mal à la poitrine. Lorsqu'il se nourrit au biberon, le bébé risque de ne pas finir la quantité de mélange, vilain, refuse de sucer le biberon et crie.

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles un bébé mange peu à 6 mois. plus souvent, cet appétit souffre de la formation de diverses maladies, si le processus de manger est associé à une douleur ou à un malaise. Cela peut être la dentition et des démangeaisons, des douleurs dans les gencives. Quand ils sucent, ils peuvent augmenter et la miette refuse de se nourrir. Pour aider dans ce cas peut masser les gencives et les dentelures spéciales, avec du liquide de refroidissement. Sur recommandation du médecin, vous pouvez utiliser des gels spéciaux pour les gencives qui atténuent les démangeaisons et l'inconfort.

Une autre raison du manque d'appétit chez un enfant de 6 mois peut être un rhume avec mal de gorge, congestion nasale et nez qui coule. Le processus de manger peut être extrêmement difficile, ce qui conduit à des caprices et au refus de manger. Peut conduire à un problème dans la nutrition des plaies dans la bouche avec une stomatite, douleur à l'oreille en présence d'une otite. Pendant la succion, la douleur peut augmenter. Réduction de l'appétit pour le rhume, les maladies des organes internes, la fièvre.
L’appétit d’un enfant peut être réduit s’il est physiquement inactif, si les calories n’ont tout simplement pas le temps d’être dépensées. Il est important que l'enfant soit mobile et marche souvent pour stimuler l'appétit.

Bébé de 6 mois refuse de mélanger

Il arrive souvent que des enfants de six mois refusent non pas l’ensemble des aliments, mais bien des produits individuels. Ce sont généralement du lait maternel habituel ou un mélange, ou des aliments complémentaires. Habituellement, à cet âge, le mélange est remplacé par un à deux, plus nutritif et calorique. Et souvent, il y a un problème, même si le mélange de la même société est divorcé et donné exactement comme avant, dans le même flacon. Le goût du mélange peut différer de l'habituel, et le bébé peut simplement refuser de le manger, en poussant le biberon et en crachant le mélange. Dans ce cas, il y a deux options - être plus persistant et offrir le mélange encore et encore, ou continuer sur les miettes et chercher le mélange que le bébé approuve lui-même. Les recherches peuvent être très longues et vont vous frapper fort.
Il arrive parfois qu'un enfant refuse d'attirer en 6 mois. Cela est généralement dû au goût inhabituel et à la texture des nouveaux produits.

Les repas sont des aliments plus denses, leur goût varie considérablement de celui des aliments habituels et, au départ, ils peuvent être perçus négativement par le sable. Si le bébé ne mange pas bien, à six mois, de nourriture, vous pouvez ajouter un peu de lait ou de lait maternisé à la purée de pommes de terre ou aux bouillies. Cela rendra le goût du plat plus familier et aidera les miettes à s’adapter progressivement au nouveau régime. Toutefois, si, après une telle méthode, la chapelure n’accepte pas de nouveau produit, changez-le - c’est peut-être une préférence gustative individuelle. Introduire le leurre lentement et progressivement, le risque que le bébé refuse de le leurrer sera donc minime. De plus, le leurre est introduit avant le repas principal, à jeun, puis pris plus favorablement. Une préparation pour nourrissons de 6 mois est introduite de la même manière que les bébés, il n'y a pas de différences particulières à l'heure actuelle. La nouvelle nourriture est donnée en premier, puis le volume de nourriture est complété par le mélange habituel pour les miettes.
Si un bébé de 6 mois refuse le lait maternel, il est important de connaître les raisons. Il est trop tôt pour éteindre le GW et vous devez trouver et éliminer les causes du problème. Souvent, ces refus sont temporaires et sont associés à une mauvaise santé physique ou à une gêne psychologique, au stress.

Comment nourrir un enfant s'il refuse de manger

Pour que l'enfant veuille manger le plat, il doit être beau. Connectez votre imagination, décorez les aliments pour faire plaisir à votre bébé. Construisez un vélo, une grimace, une machine à légumes, des fruits, des œufs. Plats disposés sur les assiettes sous forme de belles images, les enfants mangent volontiers. Il existe des truelles et des couteaux spéciaux avec lesquels vous pouvez créer des figurines intéressantes à partir des produits. C'est assez pour que maman développe son imagination, et un petit nehuchuha la récompensera certainement avec un grand appétit.

Si l'enfant refuse de manger, il est important de créer un environnement agréable autour de lui. Choisissez des couverts inhabituels. Achetez de beaux plats pour bébé avec l’image des personnages préférés de votre enfant: Winnie l’ourson, Spiderman, Mickey Mouse. Au fur et à mesure que l'enfant mange le plat, l'image au bas de l'assiette s'ouvre. Ainsi, votre tout-petit sera incité à finir de manger toute la bouillie ou la soupe jusqu'au bout et à voir quelle image est cachée au bas de l'assiette.

Les repas peuvent être commencés avec des légumes et des fruits. Si l'enfant a faim, il est plus susceptible d'essayer des légumes ou des fruits, ce qu'il refuse généralement.

Les enfants ne devraient pas être autorisés à se «séparer» entre les repas. Pas de bonbons, des sandwiches et des fruits! Ils peuvent dire que certains en-cas (en particulier les fruits et les légumes) sont utiles, mais à cause d'eux, un enfant peut refuser de manger un repas complet pendant le déjeuner ou le dîner. Entre le petit-déjeuner et le déjeuner, les enfants ont le temps de se désaltérer. Si vous leur refusez une collation, ils peuvent manger tout ce que vous mettez dans leur assiette.

Les enfants adorent tout boire à travers la paille. Ils l'ont associé à des cocktails et à des vacances. Pourquoi les mères ne le prendraient-il pas en service et ne commenceraient-elles pas à offrir à leurs petits nehochuhs non seulement de boire, mais aussi de manger avec une paille? Ensuite, le repas standard deviendra une sorte de fête pour eux. Avec ce simple appareil, vous pouvez persuader votre enfant de boire un verre de lait, qu’il n’aime pas beaucoup, ni même de bouillon de légumes. En général, les enfants peuvent absorber à travers le tube tous les aliments dont la consistance est assez liquide.

Les enfants regardent souvent les assiettes des autres avec la question suivante: «Que mangent les adultes là-bas?» Ils s'intéressent à ce que mangent les pères et les mères, ainsi que les frères et sœurs aînés. Par conséquent, ils refusent leur nourriture et demandent la même chose que les autres qui sont assis à la table. Que faire? Après tout, les enfants ne sont pas autorisés à manger pour adultes. En fait, le moyen le plus facile de sortir de cette situation est. Il suffit d’apprendre à donner à la nourriture des enfants une sorte d’adulte. Par exemple, faire des petits pains, pas à partir de poisson cru, mais à partir de poulet et de légumes. Eh bien, si votre régime ne contient pas de matières grasses, frites, fumées ou autres «savoureuses, mais nocives», vous pouvez sans risque essayer votre enfant de votre choix.

Les enfants ont peur des grosses portions et ne les mangent donc pas. Et certains refusent de manger du tout quand ils voient une vraie montagne de nourriture devant eux. Essayez de donner à votre enfant une plus petite portion. C'est peut-être en taille. Ayant vu moins de nourriture dans une assiette, le bébé mangera tout ce que sa mère lui a mis.

Pour que le bébé ait envie de manger, il doit être préparé moralement à manger. Avant le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner, prononcez des mots «magiques»: «Mmm, quel délicieux déjeuner nous avons aujourd'hui!» Ou «Et maman a fait un tel régal!». Très probablement, vos paroles intrigueront l'enfant et il attendra avec impatience qu'il soit déposé sur la table.

Ce que mange habituellement le bébé dépend du comportement de ses proches. Si les parents mangent des légumes quand ils sont bébés et montrent de toutes les manières possibles la nature de la nourriture savoureuse, cet exemple donne une bonne impression à l'enfant. Avec cette approche, il y a beaucoup plus de chances de faire grandir un petit partisan de la nourriture saine. Alors, mangez avec appétit et votre bébé vous imitera.

Impliquer et distraire - différentes choses. Vous ne devriez pas jouer de représentations théâtrales devant votre enfant, raconter des histoires fascinantes, inclure des dessins animés. Tout cela distrait le gamin. Maman devrait essayer de faire participer son petit enfant au processus de nutrition. Pendant le déjeuner, essayez de lui expliquer les propriétés bénéfiques de la nourriture qu’il mange, les règles de l’étiquette à la table. Parlez avec des mots simples et adaptés aux enfants - et le bébé écoutera avec intérêt les informations utiles sans être distrait pour manger.

Les enfants sont beaucoup plus susceptibles de manger lorsqu'ils s'assoient à une table commune avec des adultes. Ils regardent maman et papa, leurs frères et soeurs aînés, suivent leur exemple et mangent ce qui leur est donné. Achetez une chaise haute spéciale pour votre bébé et installez-vous à la table commune. Pour un enfant, il est important d'imiter les adultes. Parfois, cela fonctionne et les dîners à la table commune augmentent l’appétit d’un petit.

Chaque petit devrait être régulièrement encouragé. Est-ce que l'enfant a mangé la totalité de la bouillie? Manger des légumes en purée? Louez-le, dites-lui à quel point il est bon et à quel point vous êtes satisfait grâce à lui. Bien entendu, vos paroles doivent être sincères: les enfants se sentent très bien dans leur intonation et leur bonne humeur. Ainsi, la nourriture non aimée sera associée à un bébé avec des émotions positives, à la fois celles de sa mère et celles de sa mère. L'enfant se souviendra sûrement de cela et la prochaine fois, il voudra de nouveau vous faire plaisir avec un bon appétit. N'observez que la rationalité dans la quantité d'éloges, si vous le faites trop souvent, votre tout-petit commencera à exiger une attention particulière pour chaque portion du repas.

Si le petit refuse de manger, la mère peut jouer avec lui au "restaurant": offrez un choix de plusieurs plats aux noms intéressants et intrigants. Est-ce que l'enfant refuse de manger des légumes? Mais il va certainement essayer des plats avec des noms tels que "Coccinelle" ou "Smart Owl". Voulez-vous apprendre un peu à manger de la viande? Cuisinez-le "Poulet Ryaba avec Sauce au Fromage" ou "Saucisses drôles", et il ne peut pas refuser! L'essentiel est de ne pas s'emballer, le choix de deux cours suffira amplement.

Un moyen éprouvé d’élever l’appétit d’un enfant est de préparer un repas avec lui. Pour les enfants, la cuisine est un processus intéressant et informatif. Laissez l'enfant aider maman: lavez les aliments, frottez les légumes sur la râpe, évitez la salade. Les petits enfants peuvent se voir confier des travaux légers et non dangereux. Le résultat de la créativité de la cuisine commune sera immédiatement perceptible. Il est prouvé que l'enfant mange beaucoup plus facilement la nourriture, à la préparation de laquelle il a participé.

Lorsque l'enfant refuse de manger, vous pouvez l'accompagner pour une longue promenade. Vous devez marcher pendant une longue période, 1 à 2 heures. Pendant ce temps, le bébé a juste faim. Il est possible qu'après un long séjour à l'air frais, l'enfant ne refuse même pas les aliments qui lui font habituellement mal au nez. Les mamans devraient en prendre note!

Photo assez fréquente: l'enfant s'assoit et tient langoureusement une cuillère dans une assiette, tandis que la mère tente de persuader l'enfant bien-aimé de manger un peu plus... Cela peut donc durer des heures.
Limitez l'enfant dans le temps: quand tout le monde a mangé calmement, sans reproche ni jurons, ramassez les assiettes, y compris la portion à moitié mangée, et envoyez-les au lavabo. Bien sûr, vous ne devriez pas tenir un chronomètre au-dessus de l’âme d’un enfant ou le presser. Mais le capricieux doit comprendre que s'il ne mange pas maintenant, il sera simplement laissé sans déjeuner ni dîner.

Votre enfant mange-t-il 3 fois par jour, mais chaque fois il ne mange pas ses portions? Pas grave. Il suffit d'augmenter le nombre de repas. Laissez le bébé prendre non pas un petit-déjeuner, mais deux. Entrez le thé de l'après-midi et un dîner tôt. Les portions elles-mêmes font mieux de petites et fractionnaires. En mangeant une petite quantité de nourriture au moins 5 fois par jour, une petite quantité obtiendra certainement les nutriments nécessaires.

Lorsque vous commencez à enseigner à un enfant un nouveau plat, ce n'est pas facile. Les petits caprices avec toutes leurs mains et leurs pieds résistent à la consommation de produits inconnus. Mais ne désespérez pas. Il faut au contraire offrir, offrir, offrir... Et alors votre persévérance aura du succès. Tôt ou tard, votre petit abandonnera et commencera à manger la vaisselle, à laquelle il avait résisté auparavant, pour les deux joues. Parfois, vous devez faire 10-14 tentatives, mais ça vaut le coup!

Si votre tout-petit a une forte antipathie envers certains produits, essayez de les remplacer. Par exemple, le fromage cottage peut être remplacé par du lait, du fromage faible en gras ou tout autre produit riche en calcium. De la même manière, vous pouvez trouver une alternative à presque tous les aliments que votre bébé n'accepte pas.

L'enfant peut refuser de manger car il n'est pas encore habitué aux aliments solides. Essayez de préparer votre cocktail de vitamines fantaisie. Ce n’est pas seulement un aliment sain mais aussi un aliment nourrissant. Vous pouvez ajouter des fruits, des noix et même des légumes hachés aux cocktails. Et si vous offrez à votre enfant un cocktail de vitamines dans un verre avec une paille, décoré de la même manière avec des tranches de fruits, il ne refusera certainement pas un tel traitement. Les aliments solides, eux aussi, continuent à être offerts régulièrement avec du liquide, votre petit apprendra petit à petit à y faire face.

© 2016 Abbott Laboratories Ltd. 125171, Moscou, Autoroute Leningradskoe, 16A, Bâtiment 1, Centre d'affaires Metropolis

Bébé de 6 mois ne mange pas bien

Causes de manque d'appétit chez les enfants

La question de savoir comment un enfant mange est peut-être la plus fréquente chez les enfants. Les parents et les parents proches avec inquiétude observent si le bébé mange bien ou mal, ne gâche pas son appétit, prend-il assez de poids. La nutrition occupe la première place du classement en prenant soin du bébé à la fois dans la première année de vie et dans les prochaines années. Un autre problème brûlant: que faire si l'enfant a été mal mangé, comment stimuler l'appétit, pourquoi le bébé a commencé à perdre l'appétit. Et maintenant, il semble aux parents que leur enfant maigrit et s'affaiblit.

Le poids et l'humeur sont des indicateurs importants

Ne paniquez jamais juste parce que quelque chose vous semble. Tout d’abord, demandez conseil à votre pédiatre sur ce qu’il faut faire. Les indicateurs de la santé de l'enfant ne sont pas du tout des joues rebondies et des «bandages» sur les bras et les jambes. Les normes de poids sont établies en fonction de l'âge, de la taille, du poids et du développement physique harmonieux de l'enfant. C'est le moyen d'analyser les indicateurs de poids du bébé à 10-11 mois et après l'année.

Le poids des nourrissons dans les premiers mois de la vie est très indicatif. En règle générale, un enfant devenu mal mangé, dont l'appétit s'est sensiblement détérioré, nécessite un examen médical professionnel. Après tout, cela peut être le signe d’une dysbactériose ou d’une obstruction intestinale.

Dr. Komarovsky pense que l'enfant mange pour compenser les coûts énergétiques. L'appétit du bébé à n'importe quelle période est directement lié au mode de vie: sédentaire - ne contribue pas à l'activité de l'enfant à la table. Yevgeny Komarovsky attire l'attention sur le fait que la priorité n'est pas la représentation de la mère au sujet de la taille de la portion, mais le bien-être de l'enfant. Si vos enfants sont actifs et de bonne humeur, ne vous plaignez pas de mauvaise santé, tous les soucis que l'enfant mange mal ou a un faible appétit sont vains.

Causes de manque d'appétit

En règle générale, le fait qu’un enfant ne mange pas mal intervient après l’introduction de l’alimentation complémentaire chez les enfants de 5 à 6 mois. Les raisons sont simples:

o manque de régime,

o mélange inapproprié

o mauvaise humeur.

Observez le bébé et déterminez la cause. N'oubliez pas que le stress et la mauvaise humeur sont le plus souvent une réaction à l'humeur des parents, à l'atmosphère familiale et aux conflits entre adultes. Mais le manque de régime alimentaire - une manifestation d'irresponsabilité des adultes. Ils se livrent avec des collations, des bonbons, «miam», et ensuite ils sont fâchés que l'enfant ne mange pas bien.

Nous retournons l'appétit

o Ne faites pas manger à l'enfant quelque chose qui n'aime pas. En insistant, vous ne faites qu'aggraver la protestation. Il est préférable d'exclure du régime alimentaire de l'enfant un produit "désagréable" pendant un certain temps. Peut-être, après avoir oublié la première impression, un enfant 1-2 ans plus tard mangera ce plat sans problèmes. Mais il se peut que le bébé n'accepte pas ce produit ou ce plat. Prends ça comme un fait. Il n'y a pas de tragédie dans cela. Après tout, vous avez également des produits mal aimés.

o Dès la première année de la vie d’un enfant, créez une atmosphère accueillante et agréable à la table. Que ce soit tout un rituel de préparation à la nourriture à partir de 6-7 mois (lavez-vous les mains, asseyez-vous soigneusement à la table). Ensuite, pendant le repas, ne surveillez pas attentivement le bébé. Donnez-lui le droit de choisir: qu'est-ce que c'est, comment c'est, à quelle vitesse. Dites par exemple, faites l'éloge de la nourriture, montrez à quel point c'est délicieux.

o Ne transformez pas un repas en un jeu passionnant avec des chansons, des danses, des jouets et des récitations de poésie des premiers mois. Il est préférable de faire de beaux arts de la table avec des plats lumineux pour enfants (certains enfants préfèrent les plats «adultes»). Que la photo au bas de l’assiette soit une très agréable surprise pour une portion mangée d’un enfant de 2 à 3 ans. Utilisez des serviettes de table colorées qui raviront et attireront un enfant dans 2-3 ans. Servez des plats sous forme de museaux amusants, d'images ou de personnages pour les enfants âgés de 3 à 10 ans.

o Les enfants âgés de 5 à 10 ans sont utiles pour préparer les repas. Premièrement, ils aiment faire quelque chose avec leurs mains. Et deuxièmement, se sentant comme un cuiseur, l’enfant mange ensuite avec plaisir les aliments cuits.

o Entrez un horaire de repas strict dès les premières années de la vie. Le corps de l'enfant s'habituera progressivement à ce régime et l'appétit apparaîtra "à l'heure" 10 à 15 minutes avant l'heure du repas.

o Les promenades actives au grand air stimulent bien l'appétit. Mais essayez de ne pas l'interrompre avec des bonbons et des "collations". Si un enfant devient méchant en mendiant de la nourriture, ramenez-le à la maison et donnez-lui à manger.

o Ne mettez pas de trop grandes portions. Ne forcez pas à tout manger. Prévenez simplement un enfant de 3 à 10 ans que le prochain repas aura lieu dans quelques heures et qu'il n'y aura pas de grignotage. Et surtout, tenez votre parole. Croyez-moi, l'enfant ne sera pas méchant de la faim. Mais la prochaine fois, il saura le prix de vos mots. Et il y aura beaucoup plus de volonté.

Problèmes alimentaires chez les nourrissons

Jusqu'à 5 ou 6 mois, l'enfant est nourri au sein et il n'a pas besoin de nourriture complémentaire pendant cette période. Dès l’introduction du leurre à partir de 5 à 6 mois, les mères sont guidées par l’utilité, la faible allergie et l’importance du produit. En règle générale, le leurre commence avec une purée de légumes ou un porridge à un seul composant, ou des produits laitiers. À partir de 10 mois, le régime est considérablement élargi. Pour les aliments pour bébés, le nouvel aliment est un nouveau goût, une nouvelle texture, une nouvelle sensation. Et il n'est pas du tout nécessaire que le leurre soit immédiatement apprécié. Par conséquent, de nombreuses mères se plaignent que leur enfant ne mange pas correctement les aliments à base de légumes ou de lait fermenté.

Ne vous précipitez pas et insistez. Donner la première fois 10-15g par échantillon. N'aimez pas le produit exclu de l'alimentation pendant 2-3 semaines. Essayez d'entrer à partir du mois prochain. Peut-être qu'avec ce produit, il est préférable de faire de la purée de pommes de terre ou des céréales à plusieurs composants à partir de 10 mois, et ensuite votre nourriture plaira au bébé. Ou peut-être que l'enfant va l'essayer après un an.

Expérimentez avec les saveurs, essayez d'ajouter de l'huile végétale ou du lait maternel exprimé dans l'aliment, cherchez un mélange d'ingrédients que votre enfant aime, modifiez la texture et même l'heure du repas. À partir de 10 mois, le régime alimentaire du bébé sera varié. Ce ne seront plus des aliments complémentaires, mais une bonne nutrition. Et dans 1 an, il va presque à la table commune. Soyez prêt à accepter les préférences gustatives de votre enfant dès le début.

Le gamin est un mauvais mélange de nourriture

Beaucoup de parents dont les bébés ont été nourris artificiellement se plaignent du fait que le bébé ne mange pas bien le mélange.

Ne vous précipitez pas au désespoir et poussez sur les miettes. Rappelez-vous que le corps d'un nouveau-né n'est prêt que pour le lait maternel, de sorte que tout mélange âgé de moins d'un an est mal perçu. Pour les bébés allaités, le passage au mélange était un réel stress. Et l'appétit dans une telle situation se dégrade.

Que faire? Entrez le mélange progressivement et uniquement après avoir consulté un pédiatre. Le premier jour, ne donnez à l'enfant que 10 ml d'un nouveau produit. Observez la réaction du corps de l'enfant. Si le nouveau mélange n'a aucun effet indésirable sur le nourrisson, nourrissez-le avec ce produit le lendemain, 3 fois 10 ml. Ensuite, en doublant la dose, amenez la portion au quotidien. Si le bébé mange très mal le mélange, essayez un autre produit.

La nutrition de l'enfant tout au long de l'année doit être équilibrée et riche en calories. Dès la première année de vie, le bébé est saturé non pas en quantité mais en qualité de nourriture. Respectez les préférences gustatives de votre enfant, même s'il n'a pas encore 1 an. Soyez patient et créatif. Bon appétit!

Si l'enfant ne mange pas d'aliments complémentaires. - l'enfant ne mange pas ce qu'il faut faire

Les filles, je lis un message et tous les 3 messages, ne mangez pas de légumes, ne mangez pas, de viande, de bouillie, etc., que faire, après tout je n’aime pas, maigrir, etc., et j’ai été déçu une fois, j’ai aussi écrit sur le porridge. Je ne prétends pas être l'aîné des enfants mais, en tant que vieille tante qui vit dans un singe, je tiens à vous dire à quoi votre persévérance peut mener. Mon fils aîné est artiste artificiel depuis 2 mois selon ma folie. C’était une année lointaine en 2000. Naturellement, le régime des aliments complémentaires est complètement différent: on me donnait du jus de pomme par mois, puis du jaune, puis des fruits., Curd, etc. (Je ne me souviens plus de la Alors ici, le jus s’éclate avec un bang, gratte la pomme aussi, mais la purée de légumes m’a volé au visage et à travers la pièce, mais je suis têtue, et notre papa Taurus et nous l’avons poussée en purée, puis porridge agressivement, puis il y avait de la viande la même histoire. Qu'avons-nous réalisé? L'intérêt pour la nourriture ne s'est jamais manifesté, ils ont probablement eux-mêmes compris pourquoi, ils ont été nourris presque à la cuillère avec force, avec des chansons, des danses et des bibelots âgés de moins de 2 ans. Pendant près de 12 ans, le fils a plusieurs plats préférés, et tout le reste, quand personne ne le voit se déverser dans les toilettes (mais qu’il se lave mal, un gouffre de complot), des oignons et des carottes dans la soupe le font vomir. Et maintenant le plus jeune. J'ai pris en compte toutes les erreurs de la jeunesse, et le garçon m'a été donné à la maternité très volontaire, il a sucé ses seins toute la journée et toute la nuit et nous sommes toujours dans le GV. Jusqu'à 6 mois sans eau, à partir de 6 mois j'ai commencé à me nourrir cuillère, bien, merci 3 fois, le reste de la poitrine. Jusqu'à présent, pas une seule alimentation n'a été remplacée (eh bien, ce n'est pas un appel à l'action, c'est juste à cause des dents qui grimpent sans cesse.) J'ai un grand intérêt pour la nourriture (j'ai écrit cet article), maintenant nous sommes plus pas pedprikorme. Donc ce que je veux dire, si votre enfant n’a pas l’âge de 1 an, laissez-le tranquille, ne forcez pas, ne vous tuez pas et ne tuez pas son intérêt pour la nourriture.Vous pouvez vous nourrir jusqu’à un an de cette familiarité avec la nourriture, pas un moyen d’engraisser un porc. Eh bien, entrez dans le kéfir, si vous voulez vraiment, bonne chance!

Oui, surtout à ceux qui ont des mères, belles-mères, beaux-pères, etc., rêvent de commencer à nourrir leurs petits-enfants à partir de 3 mois pour obtenir une purée de fruits, etc. laissez-moi également lire cet article: attendez votre intérêt pour la nourriture et tout sera beaucoup plus facile.

L’enfant ne mange pas bien (((

Bonsoir tout le monde! J’ai un problème trivial - c’est grave, ma fille mange très mal. Elle a 10 mois et pèse un peu moins de 9 kg. Il y a une semaine, un pédiatre a constaté une perte de poids de 1,7 kg

Et elle mange comme ça: le matin, elle tète ses seins (j'ai du lait de Maaal), puis j'essaie en vain de lui donner un mélange de substitution, j'en ai déjà rejeté plusieurs; puis heures à 12-13 150 grammes de flocons d'avoine ou de sarrasin non laitiers; puis plusieurs tentatives pour la nourrir avec un mélange, elle ferme la bouche, ne boit que de l’eau; Vers 16 heures, je lui donne un verre standard sans fruits, 70 gr. (fruits qu’elle refuse de manger; en fait, le fromage cottage est la seule chose qu’elle mange normalement); et, à partir de quelques tentatives près de la nuit, il est parfois possible d’insuffler littéralement quelques cuillères d’aliments complexes contenant des légumes avec de la viande, du jaune et de l’huile végétale (jusqu’à concurrence des 230 grammes recommandés, maximum 100-120). Puis il tète le sein pendant la nuit, le lait que j’ai déjà, franchement, n’est pas si chaud et la quantité et la qualité ne sont clairement pas de 200 grammes ((. La plupart de mes tentatives pour la nourrir après avoir dormi à l’air frais et après avoir dormi à la maison échouent lamentablement Est pressant les lèvres et c'est tout

En même temps, il saute sur le canapé, rampe sur le sol, communique, chante, s'assied dans le parc et ne veut même pas rester debout, se sent normal, ne demande jamais, ne fait pas mal. Il ne veut pas non plus boire d’eau, ni d’eau, ni de thé, ni de jus de fruit, ni de kéfir, ni de jus de fruits qui coulent de la bouche au cou ou crachent comme une fontaine. Pain, séchage, beignets se précipitent.

Le mari et la mère lors de tentatives persistantes de nourrir son cri de telle sorte que je ne lui étire pas le ventre et ne la nourrissent pas de force. Et qu'y a-t-il à s'étirer quand elle mange en Dieu sait combien de fois moins. Mais je ne trouve aucun soutien de leur part, tout se traduit par un scandale.

Je demande conseil à des femmes plus expérimentées que moi, mamans et grands-mères) Merci d'avance

Et si l'enfant ne mange pas le mélange

Certaines mères sont obligées de passer au lait maternel lorsque l'allaitement est impossible. Cependant, les parents peuvent être confrontés à un problème lorsque le bébé ne mange pas le mélange. Mais cette nourriture est extrêmement importante pour les miettes, même si elle va déjà aux suppléments. Le volume d’aliments complémentaires pour la première fois n’est pas suffisant pour l’enfant, il faut donc le compléter avec du lait maternel ou un mélange jusqu’à ce que le bébé passe complètement à l’alimentation adulte. En outre, certains bébés commencent à se nourrir artificiellement avant de commencer à se nourrir.

Alimentation artificielle

Les mélanges laitiers modernes sont développés selon les nouvelles technologies et sont parfaitement adaptés à la composition du lait maternel. Aujourd'hui, ils produisent divers types d'aliments adaptés à différentes catégories d'enfants, notamment les nouveau-nés, les allergies, les prématurés et les tout-petits, ainsi que les enfants en manque de vitamines ou d'éléments.

Bien sûr, aucun mélange ne peut remplacer le lait maternel, mais les parents n'ont parfois pas d'autre choix. Dans ce cas, il est important de choisir le bon aliment pour les miettes et d'organiser l'alimentation artificielle. Lorsqu'un enfant ne mange pas le mélange ou refuse de téter, il ne mange pas et ne reçoit pas les éléments importants et les nutriments dont le bébé a besoin pour une croissance et un développement harmonieux. Dans cet article, nous apprenons quoi faire si l’enfant refuse de se mélanger.

Tout d'abord, il est important de comprendre pourquoi l'enfant ne veut pas manger. Après avoir déterminé cela, vous pouvez éliminer la cause, puis la miette sera correctement et complètement nourrie, conformément à la norme et aux recommandations des pédiatres. Examinons de plus près les raisons pour lesquelles l'enfant a refusé le mélange.

Particularités de la nutrition chez le nourrisson

Souvent, l'enfant n'a pas faim et n'a pas besoin de tant de nourriture. Les enfants âgés de plus de 4 à 5 mois commencent déjà à manger plus rarement, les intervalles entre eux étant plus grands, mais en même temps, une partie du volume augmente. Par conséquent, au moment de se nourrir de l'ancien régime, le bébé n'a peut-être pas faim.

Comme le montre la pratique, le nouveau-né mange environ sept à huit fois par jour avec un intervalle de trois heures. La préparation lactée pour bébé dans les 4 à 6 mois peut être administrée toutes les 3,5 à 4 heures. Si l’enfant se sent bien, se développe normalement et grandit, c’est normal qu’il mange moins, non. Si la chatte refuse de manger, offrez à nouveau le mélange dans 30 à 40 minutes.

Ne pas trop nourrir la miette. En raison de la suralimentation, le bébé refusera non seulement le prochain repas, mais se sentira également mal à l'aise. En conséquence, une augmentation de la flatulence et une augmentation du poids peuvent entraîner des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements. Certains bébés peuvent développer des allergies alimentaires, l'obésité et même le diabète. Pour éviter les complications, suivez un régime alimentaire normal.

Le débit quotidien du mélange pour un enfant de moins de quatre semaines va jusqu'à 120 ml. Pour les enfants de un à trois mois, il atteint 150 à 180 ml, puis, dans un délai de trois à cinq mois, il atteint 180 à 200 ml. Après quatre à cinq mois avec l'introduction d'aliments complémentaires, le volume quotidien des mélanges est progressivement réduit.

Première alimentation

Beaucoup d'enfants ne mangent pas le mélange au début de l'alimentation. Le goût des aliments pour adultes peut sembler aux enfants plus intéressant et diversifié que le lait frais. Dans ce cas, il est recommandé de réduire le volume des mélanges, mais vous ne pouvez pas refuser complètement de tels suppléments!

Le premier leurre pour les artefacts commence à entrer dans quatre ou cinq mois. Les premiers plats pour adultes comprennent des purées de légumes et des céréales sans produits laitiers sans gluten, puis des purées de fruits, des jus de fruits et des compotes sont donnés à l’enfant. Comment entrer le leurre dans le régime alimentaire du bébé, dites à la table en nourrissant les enfants nourris artificiellement.

La transition de l'allaitement à l'alimentation artificielle

Après la fin de l'allaitement, manque de lait maternel, maladie grave, séparation de la mère et pour d'autres raisons, les parents sont obligés de transférer l'enfant à une alimentation artificielle. Ensuite, le bébé peut agir et ne pas prendre de lait maternisé. Dans ce cas, vous devez faire preuve de patience, choisir le bon aliment et le bon goût que le bébé appréciera et ne posera pas de problèmes de digestion.

Si possible, continuez d'allaiter au moins partiellement et alternez l'alimentation avec le mélange et le lait. De plus, il est préférable d'allaiter la nuit et le jour de donner des aliments cuits. Si vous ne pouvez pas continuer à allaiter, transférez le bébé à une alimentation artificielle progressivement et en douceur. Comment le faire correctement, voir l'article «Comment transférer un enfant dans un mélange».

Problèmes de santé

Les problèmes de santé réduisent l'appétit ou font que les miettes refusent de manger. Parmi ces problèmes peuvent être le rhume banal et la fièvre. Après tout, pendant la grippe ou ORVI, les adultes veulent aussi manger moins et beaucoup ne peuvent pas manger du tout. En outre, les nouveau-nés et les bébés âgés de moins de 3 à 5 mois souffrent souvent de coliques et de ballonnements.

Les autres problèmes de cette catégorie comprennent les douleurs aux oreilles et à la gorge lorsque l'enfant a mal à avaler. Le bébé ne peut pas manger confortablement le mélange de lait du biberon et avec le nez fixé. Dans ce cas, on utilise des aspirateurs spéciaux pour les nouveau-nés, qui éliminent facilement et confortablement le liquide accumulé et le mucus des voies nasales. Pour le rhume, les douleurs dans les oreilles et la gorge, la mâchoire, avec une indigestion grave, assurez-vous de consulter un pédiatre!

Les dents coupantes et les douleurs aux gencives sont une cause fréquente du refus de manger du bébé. Pendant cette période, la mie subit des douleurs et une inflammation, ce qui la rend mal à l'aise et ne peut pas manger normalement. Certains enfants ont même la diarrhée ou la nausée, ce qui provoque également le rejet de la nourriture.

Manger et trouver une bouteille avec un mannequin dans la bouche ne fait que renforcer les sentiments négatifs. Dans ce cas, vous devez attendre et ne pas nourrir la miette de force. Par ailleurs, les anneaux de dentition spéciaux pour enfants réduisent la douleur et l'inconfort.

Sélection et préparation du mélange

Un mélange mal choisi et mal préparé est souvent la raison pour laquelle un bébé ne mange pas mal un mélange. Aujourd'hui, les fabricants offrent une grande variété de mélanges et il est important de choisir le bon aliment. N'oubliez pas que la composition peut provoquer des allergies chez l'enfant, perturber les enzymes. En outre, il peut ne pas aimer goûter. Il est particulièrement difficile pour les nourrissons de passer à des mélanges artificiels s’ils sont sous HB depuis longtemps.

Il est important de choisir un mélange pour l'âge et les besoins de l'enfant. Lors du choix, considérez les particularités des miettes et consultez un pédiatre. Préparez les aliments conformément aux instructions et diluez la poudre correctement!

Souvent, changer le mélange et le goût auxquels le bébé est habitué entraîne le fait qu'il mange peu ou refuse de manger. Par conséquent, si vous avez trouvé un mélange approprié, ne changez pas de produit, sauf si cela est nécessaire en raison de votre âge. Mais dans de rares cas, cela se produit et inversement, lorsque le petit est déjà fatigué du goût. Ensuite, essayez de choisir un autre produit. Mais avant le changement, assurez-vous de consulter un pédiatre!

Si l'enfant est allergique, choisissez un mélange hypoallergénique à base de lait de chèvre portant la mention «HA». Pour les nouveau-nés et les bébés âgés de moins de six mois, des produits hautement adaptés et adaptés portant l'appellation «1» sont sélectionnés. Pour les enfants de plus de six mois, les mélanges de caséine partiellement adaptés et «2» conviennent.

Pour les enfants de plus d'un an, la forme de lait «3» est choisie, et pour un bébé prématuré et sans poids - le produit est «0» ou «Pré». Les mélanges de lait fermenté sont référés à la nutrition clinique et donnent aux bébés souffrant de constipation et régurgitations fréquentes, de violations de la chaise et de troubles digestifs. Vous trouverez plus de détails sur la manière de choisir et de préparer le mélange pour bébés, ainsi que sur la classification des meilleurs produits ici.

Mamelon inconfortable

Si l'enfant refuse un biberon avec un mélange, il est possible que le bébé soit inconfortable à manger. Mal choisi ou nouveau, toujours solide, le mamelon peut réduire l'appétit. Choisissez une tétine douce et confortable avec une forme et un trou de taille moyenne. Un trou trop grand entraînera une augmentation du débit de lait, du fait que la mie s'étouffera pendant que vous mangez et avalez de l'air supplémentaire. À propos, cela entraîne des ballonnements et des régurgitations abondantes et fréquentes.

Au contraire, un trou trop petit entrave la circulation du lait. En conséquence, le bébé n'a pas assez de force, d'air et de pouvoir lui-même. Il est conseillé d'utiliser le même modèle de tétine que celui utilisé pour le bébé. En outre, lors du choix adhérer aux recommandations à l'âge de l'enfant, qui sont indiquées sur l'emballage de la marchandise.

Comment nourrir un enfant s'il refuse de manger

Pour que l'enfant veuille manger le plat, il doit être beau. Connectez votre imagination, décorez les aliments pour faire plaisir à votre bébé. Construisez un vélo, une grimace, une machine à légumes, des fruits, des œufs. Plats disposés sur les assiettes sous forme de belles images, les enfants mangent volontiers. Il existe des truelles et des couteaux spéciaux avec lesquels vous pouvez créer des figurines intéressantes à partir des produits. C'est assez pour que maman développe son imagination, et un petit nehuchuha la récompensera certainement avec un grand appétit.

Si l'enfant refuse de manger, il est important de créer un environnement agréable autour de lui. Choisissez des couverts inhabituels. Achetez de beaux plats pour bébé avec l’image des personnages préférés de votre enfant: Winnie l’ourson, Spiderman, Mickey Mouse. Au fur et à mesure que l'enfant mange le plat, l'image au bas de l'assiette s'ouvre. Ainsi, votre tout-petit sera incité à finir de manger toute la bouillie ou la soupe jusqu'au bout et à voir quelle image est cachée au bas de l'assiette.

Les repas peuvent être commencés avec des légumes et des fruits. Si l'enfant a faim, il est plus susceptible d'essayer des légumes ou des fruits, ce qu'il refuse généralement.

Les enfants ne devraient pas être autorisés à se «séparer» entre les repas. Pas de bonbons, des sandwiches et des fruits! Ils peuvent dire que certains en-cas (en particulier les fruits et les légumes) sont utiles, mais à cause d'eux, un enfant peut refuser de manger un repas complet pendant le déjeuner ou le dîner. Entre le petit-déjeuner et le déjeuner, les enfants ont le temps de se désaltérer. Si vous leur refusez une collation, ils peuvent manger tout ce que vous mettez dans leur assiette.

Les enfants adorent tout boire à travers la paille. Ils l'ont associé à des cocktails et à des vacances. Pourquoi les mères ne le prendraient-il pas en service et ne commenceraient-elles pas à offrir à leurs petits nehochuhs non seulement de boire, mais aussi de manger avec une paille? Ensuite, le repas standard deviendra une sorte de fête pour eux. Avec ce simple appareil, vous pouvez persuader votre enfant de boire un verre de lait, qu’il n’aime pas beaucoup, ni même de bouillon de légumes. En général, les enfants peuvent absorber à travers le tube tous les aliments dont la consistance est assez liquide.

Les enfants regardent souvent les assiettes des autres avec la question suivante: «Que mangent les adultes là-bas?» Ils s'intéressent à ce que mangent les pères et les mères, ainsi que les frères et sœurs aînés. Par conséquent, ils refusent leur nourriture et demandent la même chose que les autres qui sont assis à la table. Que faire? Après tout, les enfants ne sont pas autorisés à manger pour adultes. En fait, le moyen le plus facile de sortir de cette situation est. Il suffit d’apprendre à donner à la nourriture des enfants une sorte d’adulte. Par exemple, faire des petits pains, pas à partir de poisson cru, mais à partir de poulet et de légumes. Eh bien, si votre régime ne contient pas de matières grasses, frites, fumées ou autres «savoureuses, mais nocives», vous pouvez sans risque essayer votre enfant de votre choix.

Les enfants ont peur des grosses portions et ne les mangent donc pas. Et certains refusent de manger du tout quand ils voient une vraie montagne de nourriture devant eux. Essayez de donner à votre enfant une plus petite portion. C'est peut-être en taille. Ayant vu moins de nourriture dans une assiette, le bébé mangera tout ce que sa mère lui a mis.

Pour que le bébé ait envie de manger, il doit être préparé moralement à manger. Avant le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner, prononcez des mots «magiques»: «Mmm, quel délicieux déjeuner nous avons aujourd'hui!» Ou «Et maman a fait un tel régal!». Très probablement, vos paroles intrigueront l'enfant et il attendra avec impatience qu'il soit déposé sur la table.

Ce que mange habituellement le bébé dépend du comportement de ses proches. Si les parents mangent des légumes quand ils sont bébés et montrent de toutes les manières possibles la nature de la nourriture savoureuse, cet exemple donne une bonne impression à l'enfant. Avec cette approche, il y a beaucoup plus de chances de faire grandir un petit partisan de la nourriture saine. Alors, mangez avec appétit et votre bébé vous imitera.

Impliquer et distraire - différentes choses. Vous ne devriez pas jouer de représentations théâtrales devant votre enfant, raconter des histoires fascinantes, inclure des dessins animés. Tout cela distrait le gamin. Maman devrait essayer de faire participer son petit enfant au processus de nutrition. Pendant le déjeuner, essayez de lui expliquer les propriétés bénéfiques de la nourriture qu’il mange, les règles de l’étiquette à la table. Parlez avec des mots simples et adaptés aux enfants - et le bébé écoutera avec intérêt les informations utiles sans être distrait pour manger.

Les enfants sont beaucoup plus susceptibles de manger lorsqu'ils s'assoient à une table commune avec des adultes. Ils regardent maman et papa, leurs frères et soeurs aînés, suivent leur exemple et mangent ce qui leur est donné. Achetez une chaise haute spéciale pour votre bébé et installez-vous à la table commune. Pour un enfant, il est important d'imiter les adultes. Parfois, cela fonctionne et les dîners à la table commune augmentent l’appétit d’un petit.

Chaque petit devrait être régulièrement encouragé. Est-ce que l'enfant a mangé la totalité de la bouillie? Manger des légumes en purée? Louez-le, dites-lui à quel point il est bon et à quel point vous êtes satisfait grâce à lui. Bien entendu, vos paroles doivent être sincères: les enfants se sentent très bien dans leur intonation et leur bonne humeur. Ainsi, la nourriture non aimée sera associée à un bébé avec des émotions positives, à la fois celles de sa mère et celles de sa mère. L'enfant se souviendra sûrement de cela et la prochaine fois, il voudra de nouveau vous faire plaisir avec un bon appétit. N'observez que la rationalité dans la quantité d'éloges, si vous le faites trop souvent, votre tout-petit commencera à exiger une attention particulière pour chaque portion du repas.

Si le petit refuse de manger, la mère peut jouer avec lui au "restaurant": offrez un choix de plusieurs plats aux noms intéressants et intrigants. Est-ce que l'enfant refuse de manger des légumes? Mais il va certainement essayer des plats avec des noms tels que "Coccinelle" ou "Smart Owl". Voulez-vous apprendre un peu à manger de la viande? Cuisinez-le "Poulet Ryaba avec Sauce au Fromage" ou "Saucisses drôles", et il ne peut pas refuser! L'essentiel est de ne pas s'emballer, le choix de deux cours suffira amplement.

Un moyen éprouvé d’élever l’appétit d’un enfant est de préparer un repas avec lui. Pour les enfants, la cuisine est un processus intéressant et informatif. Laissez l'enfant aider maman: lavez les aliments, frottez les légumes sur la râpe, évitez la salade. Les petits enfants peuvent se voir confier des travaux légers et non dangereux. Le résultat de la créativité de la cuisine commune sera immédiatement perceptible. Il est prouvé que l'enfant mange beaucoup plus facilement la nourriture, à la préparation de laquelle il a participé.

Lorsque l'enfant refuse de manger, vous pouvez l'accompagner pour une longue promenade. Vous devez marcher pendant une longue période, 1 à 2 heures. Pendant ce temps, le bébé a juste faim. Il est possible qu'après un long séjour à l'air frais, l'enfant ne refuse même pas les aliments qui lui font habituellement mal au nez. Les mamans devraient en prendre note!

Photo assez fréquente: l'enfant s'assoit et tient langoureusement une cuillère dans une assiette, tandis que la mère tente de persuader l'enfant bien-aimé de manger un peu plus... Cela peut donc durer des heures.
Limitez l'enfant dans le temps: quand tout le monde a mangé calmement, sans reproche ni jurons, ramassez les assiettes, y compris la portion à moitié mangée, et envoyez-les au lavabo. Bien sûr, vous ne devriez pas tenir un chronomètre au-dessus de l’âme d’un enfant ou le presser. Mais le capricieux doit comprendre que s'il ne mange pas maintenant, il sera simplement laissé sans déjeuner ni dîner.

Votre enfant mange-t-il 3 fois par jour, mais chaque fois il ne mange pas ses portions? Pas grave. Il suffit d'augmenter le nombre de repas. Laissez le bébé prendre non pas un petit-déjeuner, mais deux. Entrez le thé de l'après-midi et un dîner tôt. Les portions elles-mêmes font mieux de petites et fractionnaires. En mangeant une petite quantité de nourriture au moins 5 fois par jour, une petite quantité obtiendra certainement les nutriments nécessaires.

Lorsque vous commencez à enseigner à un enfant un nouveau plat, ce n'est pas facile. Les petits caprices avec toutes leurs mains et leurs pieds résistent à la consommation de produits inconnus. Mais ne désespérez pas. Il faut au contraire offrir, offrir, offrir... Et alors votre persévérance aura du succès. Tôt ou tard, votre petit abandonnera et commencera à manger la vaisselle, à laquelle il avait résisté auparavant, pour les deux joues. Parfois, vous devez faire 10-14 tentatives, mais ça vaut le coup!

Si votre tout-petit a une forte antipathie envers certains produits, essayez de les remplacer. Par exemple, le fromage cottage peut être remplacé par du lait, du fromage faible en gras ou tout autre produit riche en calcium. De la même manière, vous pouvez trouver une alternative à presque tous les aliments que votre bébé n'accepte pas.

L'enfant peut refuser de manger car il n'est pas encore habitué aux aliments solides. Essayez de préparer votre cocktail de vitamines fantaisie. Ce n’est pas seulement un aliment sain mais aussi un aliment nourrissant. Vous pouvez ajouter des fruits, des noix et même des légumes hachés aux cocktails. Et si vous offrez à votre enfant un cocktail de vitamines dans un verre avec une paille, décoré de la même manière avec des tranches de fruits, il ne refusera certainement pas un tel traitement. Les aliments solides, eux aussi, continuent à être offerts régulièrement avec du liquide, votre petit apprendra petit à petit à y faire face.

© 2016 Abbott Laboratories Ltd. 125171, Moscou, Autoroute Leningradskoe, 16A, Bâtiment 1, Centre d'affaires Metropolis