Syndrome prémenstruel ou grossesse: différences avant le retard dans les premiers stades

Une femme restant en âge de procréer et n'ayant pas de problèmes graves dans le domaine de la gynécologie, avec une vie sexuelle régulière, a une chance de concevoir 1: 4. Conscients de cela et commençant à planifier l'acquisition d'enfants, les filles sont tellement accrochées au processus d'attente («ça a marché - ça n'a pas marché») qu'elles confondent les symptômes du SPM avec les premiers signes de la grossesse. Il est particulièrement facile de confondre ces états si, auparavant, le PCI n’était pas prononcé, et que ce mois-ci, les hormones ont soudainement décidé de se «rebeller». Le syndrome prémenstruel ou la grossesse: quelle est la différence avant le retard - il est vraiment difficile à déterminer.

Le contenu

  • Quel est le syndrome prémenstruel et ses causes
  • Est-il possible de tomber enceinte avec le syndrome prémenstruel
  • La différence entre les premiers signes de la grossesse et les symptômes du syndrome prémenstruel
  • Différences à retarder
  • Comparaison des symptômes du syndrome prémenstruel et de la grossesse dans le tableau
  • Les signes avant le début du cycle
  • Peut-il y avoir un syndrome prémenstruel pendant la gestation
  • Comment comprendre si la conception est venue

Qu'est-ce que le syndrome prémenstruel?

De rares femmes chanceuses disent que le début des «jours critiques» se passe bien: elles ne tirent pas le bas de l'abdomen avant les règles, il n'y a pas d'apparence d'éruption cutanée sur le visage, l'état général est vigoureux et actif. Beaucoup plus souvent, dans les 3-4 jours, voire 10 jours avant l’arrivée du prochain cycle mensuel, une femme ne se sent pas bien:

La poitrine semble être versée, enfle et fait mal, de sorte qu'il est impossible de la toucher. L'abdomen augmente en volume, il ne peut pas être aspiré, vous devez porter des vêtements amples. Périodiquement, il y a des douleurs douloureuses. Sur le visage, il a été saupoudré, comme l'ont noté certains: à la veille de la menstruation, l'acné apparaît.

Il y a peu d'énergie, je veux dormir, une femme remarque de l'irritabilité ou des pleurs. Il s’agit d’un syndrome prémenstruel fort, c’est-à-dire de changements dans le corps qui signalent l’arrivée imminente de la menstruation. D'une manière ou d'une autre, ses signes sont familiers à la plupart des femmes. Ils sont causés par des concentrations accrues de progestérone et de prolactine. Peu importe si le cycle se termine - menstruation ou conception, le corps se prépare pour la grossesse.

Puis-je tomber enceinte avec le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel n'est pas un obstacle à la conception normale. Il est juste que chez certaines personnes, le système hormonal fonctionne plus clairement et «exactement» et le seuil de la douleur est élevé; d'autres, sur la modification du ratio des hormones dans la seconde moitié du cycle menstruel, réagissent de manière plus sensible. Par conséquent, les fluctuations du fond hormonal se manifestent en de telles sensations désagréables, un changement brusque d'humeur, l'apparition d'un œdème et une augmentation de l'appétit.

Comment déterminer la grossesse et se distinguer du syndrome prémenstruel

Douleurs dans le bas-ventre, inconfort à la poitrine, somnolence et léthargie sont les symptômes du syndrome prémenstruel. Mais après tout, quelque chose de similaire est typique pour les premiers jours de la grossesse, selon les assurances d'amis expérimentés.

Les signes du syndrome prémenstruel et de la grossesse: quelle est la différence? Est-il possible, même avant le premier jour du retard, de comprendre par vos propres sentiments que cette fois, il n'y aura pas de rejet d'œufs, car une nouvelle vie se développe à partir de celui-ci?

Jusqu'au délai

N'importe quel gynécologue dira que les sentiments subjectifs avant la conception, attendus sur le calendrier, sont non informatifs. Même un test effectué à la veille du premier jour de menstruation présumé donnera un résultat faux, car la concentration en hCG est faible pour pouvoir être déterminée par un test de grossesse. Par conséquent, la différence entre le syndrome prémenstruel et le début de la grossesse n'est pas toujours possible. Seulement si une femme connaît bien son corps, elle comprendra que cette fois, quelque chose se passe «en dehors de la boîte».

Difficile de distinguer les symptômes, cependant il y a une différence. Pendant la gestation, il n’ya pas de syndrome prémenstruel, mais le corps de la mère semble réagir aux changements hormonaux qui ont commencé.

Symptômes du syndrome prémenstruel et de la grossesse: différences de comparaison dans le tableau

Jetons un coup d'œil au tableau qui contient les premiers signes non spécifiques de grossesse et de syndrome prémenstruel.

Tableau 1. Différences entre le syndrome prémenstruel et la grossesse

L’apparition de douleur lorsque vous urinez parle de l’aggravation de maladies infectieuses

Comme vous pouvez le constater, aux premiers stades de la grossesse, les premiers signes ressemblent au syndrome prémenstruel. Ils sont faciles à confondre.

Début du mois

Le premier jour du début d'un nouveau cycle est caractérisé par une aggravation de la gêne, si une femme souffre du syndrome prémenstruel. Symptômes du syndrome prémenstruel et de la grossesse: il existe des différences, mais elles sont également floues. Selon les critiques des gynécologues, cela est clair: même si une femme a un «faible poids», cela n’indique pas toujours le début des jours critiques.

Les personnes suivantes doivent être alertées:

  • tout retard qui précède le "mensuel" (y compris un à deux jours);
  • douleur intense (ventre "tordu");
  • petite quantité de sang, "daub", dure plus d'un jour;
  • saignement excessif;
  • des vertiges;
  • nausée

Ces signes peuvent indiquer qu'une femme vit les premiers jours de sa grossesse et le syndrome prémenstruel n'a rien à voir avec cela. Non exclu le triste scénario: le début d'une fausse couche. Vous devez faire un test à domicile et faire un don de sang pour l'hCG. Donc, les résultats seront précis.

Comment ne pas rater les premiers signes de grossesse après 45 ans

Avec l'âge, les symptômes du syndrome prémenstruel peuvent devenir plus vifs si une femme en souffre souvent. L'extinction lente de la fonction ovarienne après 45 ans est souvent inégale, avec des bouffées de chaleur, ce qui provoque une exacerbation du syndrome prémenstruel. Les différences entre le syndrome prémenstruel et les premiers signes de grossesse chez les futures mères «liées à l'âge» sont définies de la même manière que pour les mères plus jeunes. Mais elles doivent être plus attentives à elles-mêmes afin de ne pas confondre les premières «cloches» de la ménopause à venir (retard de la menstruation, écoulement peu abondant) et de la grossesse précoce. La conception est toujours possible, car l'ovulation a lieu, même si ce n'est pas tous les mois, à condition qu'il y ait une petite quantité de follicules antraux.

Attention! Ne retardez pas la visite chez le médecin avec des maux.

Le syndrome prémenstruel se produit-il pendant la grossesse

La question de savoir si le syndrome prémenstruel se produit pendant la grossesse inquiète de nombreuses femmes enceintes. Ils sont surpris de constater: "Je pensais que - syndrome prémenstruel, il s’est avéré qu’il s’agissait d’une grossesse."

En fait, ce sont des états fondamentalement différents, mais les manifestations sont similaires, car à la fin du cycle et lorsque le fœtus est fixé, le corps subit un puissant effet des mêmes hormones "féminines". Ainsi, par exemple, si le mal de dos vous fait mal - s'agit-il du syndrome prémenstruel ou de la grossesse? La réponse exacte ne donnera pas à un médecin sans test sanguin pour l'hCG.

Le syndrome prémenstruel et la grossesse: quelle devrait être la tactique

Êtes-vous tombée enceinte ou pas? Comment comprendre cela? Tout d'abord, vous devez vous calmer et analyser votre état. Pas de symptômes habituels du syndrome prémenstruel? La poitrine est calme, l'humeur est la même, l'estomac ne fait pas mal? Si un léger retard est associé à cela, c’est une raison pour faire un test à domicile.

Et au contraire, si le SPM n’a jamais été torturé, mais que cette fois il s’est soudainement révélé, il convient de s’assurer d’acheter un test de grossesse.

Mais la méthode la plus précise à ce jour est celle qui permet de déterminer la gonadotrophine chorionique humaine dans le sang ou, en termes simples, un test sanguin de recherche de hCG. Avec elle, vous pouvez diagnostiquer une grossesse avec une probabilité de cent pour cent. Seulement pour le faire mieux le premier jour du retard, pas avant - pour que le résultat ne vous laisse pas tomber.

Différence entre le syndrome prémenstruel et le début de la grossesse

Distinguish, le syndrome prémenstruel ou la grossesse se manifeste sous la forme d'irritabilité et de douleurs tiraillantes dans le bas-ventre, il peut être problématique pour les femmes. En effet, les symptômes de la menstruation qui approche et de la fécondation réussie sont similaires à bien des égards en raison de la production intensive de progestérone dans ces conditions. La première chose à faire si le retard est accompagné du syndrome prémenstruel est de procéder à un test rapide. Mais il ne donne pas toujours la réponse exacte.

Différences du syndrome prémenstruel des signes de la grossesse

Il existe certaines différences entre le syndrome prémenstruel et la grossesse. Si, à l'approche des jours critiques, une femme subit un changement d'humeur, d'anxiété, d'anxiété et d'agressivité, le spectre de ses émotions en cas de conception réussie est beaucoup plus large. Il peut y avoir des sautes d'humeur dramatiques: larmoiement ou joie.

Que vous envisagiez une grossesse ou non, vous devez surveiller de près le cycle menstruel. Le retard est souvent constaté non seulement avec une fertilisation réussie, mais également dans le cas du développement de pathologies graves.

C'est pourquoi il est si important de savoir quelle est la différence entre le syndrome prémenstruel et la grossesse et de pouvoir distinguer une condition d'une autre.

Préférences de goût

Les changements de préférences gustatives pour les deux états sont assez caractéristiques. Lorsque PMS souhaite essayer de nouveaux produits en raison du manque d'oligo-éléments et de vitamines. Au cours des premiers stades de la grossesse, le besoin d'aliments salés et salés augmente.

La différence entre ces deux problèmes est qu’avec le syndrome prémenstruel, je veux essayer quelque chose de nouveau et que, au cours des premières semaines de grossesse, il peut y avoir une aversion pour certains types d’aliments. Cela est dû à une intoxication du corps par les produits de la vie fœtale.

En savoir plus sur pourquoi vous voulez manger avant vos règles dans notre article sur le site.

La pigmentation

Il est possible de distinguer la grossesse du SPM en modifiant l’état de la peau. L’apparition d’une pigmentation du visage, des mamelons et le long de la ligne blanche de l’abdomen est le signe d’une fécondation réussie. Pendant le syndrome prémenstruel, ces symptômes ne sont pas observés.

L'hypersalivation

La toxicose commence immédiatement après que le zygote est attaché aux parois de l'utérus. Une semaine seulement après le début de la grossesse, ses premières manifestations sont possibles. Lorsque les produits métaboliques dans le sang atteignent une concentration suffisante, les nausées augmentent. Au cours de la première grossesse, c'est pour ces signes que le moyen le plus simple de distinguer cette affection du syndrome prémenstruel.

Parfois, dans le contexte de la toxicose, un autre symptôme apparaît - hypersalivation (augmentation de la salivation). Avec le syndrome prémenstruel, de tels changements ne sont pas observés.

Sentimentalité et tempérament

L'humeur d'une femme atteinte du syndrome prémenstruel et de la fécondation est très différente. Dans le premier cas, la coloration du fond émotionnel devient négative, la dépression est observée avant la menstruation. Elle éprouve de la colère et devient irritable. Ces sentiments provoquent des larmes.

Dans le cas d'une conception réussie, tout est ressenti quelque peu différemment - beaucoup plus brillant et plus net. Une femme en cette période devient vulnérable et sensible. Les émotions qu'elle ressent peuvent être à la fois négatives et positives et son humeur change de manière spectaculaire et inattendue.

Signes similaires du syndrome prémenstruel et de la grossesse

Il n’est pas toujours possible de distinguer facilement le syndrome prémenstruel de la grossesse. Cela est dû au fait que pendant la phase lutéale du cycle menstruel et au moment de la conception, l'hormone progestérone se trouve en grande quantité dans le corps. C'est pourquoi les symptômes de ces conditions sont très similaires.

Sensibilité des seins

La sensibilité des seins et le gonflement provoquent une défaillance hormonale caractéristique de la grossesse et du syndrome prémenstruel. Par conséquent, ces symptômes apparaissent dans les deux états.

La seule différence est qu'avec le syndrome prémenstruel, la poitrine fait mal pendant plusieurs jours et, dans le cas de la conception, le gonflement et la sensibilité des glandes mammaires accompagnent longtemps la femme.

En savoir plus sur les raisons pour lesquelles la poitrine fait mal avant la menstruation afin de distinguer rapidement les symptômes du syndrome prémenstruel du début de la grossesse.

Fatigue

La sensation de fatigue accompagne la femme avant les règles et au début de la grossesse. Dans ces conditions, le corps contient une quantité maximale de progestérone, ce qui provoque une telle sensation. En règle générale, avec la menstruation, la fatigue disparaît et peut, à la conception, durer longtemps.

Douleur abdominale basse

Au cours du syndrome prémenstruel, la progestérone est produite activement, ce qui prépare les tissus utérins à la fixation de l'embryon. Une augmentation de l'endomètre et son décollement ultérieur sont observés. Par conséquent, il existe des symptômes de la menstruation, tels que des douleurs dans le bas-ventre.

À la conception, l’embryon se fixe aux parois de l’utérus et s’immerge dans les muqueuses. Cela provoque des douleurs abdominales en début de grossesse.

Lombalgie

À propos de l'apparition imminente de la menstruation signal douleur dans la région lombaire. Pendant la grossesse, de tels symptômes apparaissent dès le deuxième trimestre, mais parfois, en raison d'un ajustement hormonal, ils sont également observés aux stades précoces.

Sautes d'humeur

L'excès de progestérone dans le corps provoque des sautes d'humeur à la fois dans le syndrome prémenstruel et en cas de fécondation réussie. À l’apparition de la menstruation, ce symptôme disparaît et chez la femme enceinte, les règles sont longues.

Comment déterminer exactement

Pour déterminer le mois ou la grossesse qui approche, vous pouvez utiliser un test spécial. S'il y a un délai, la probabilité d'obtenir une réponse fiable est assez élevée. Dans de rares cas, il s'avère être un faux négatif.

Si les règles n'apparaissent pas, il est recommandé de refaire le test une semaine plus tard. À ce stade de l'urine, il y aura déjà une concentration suffisante de gonadotrophine chorionique humaine, dont dépend le résultat de l'étude.

Pour savoir s’il s’agit exactement d’une grossesse ou d’un syndrome prémenstruel, il sera possible d’effectuer un test sanguin de recherche d’hCG. Cette hormone ne commence à être produite qu'en cas de conception.

Vous devrez peut-être faire une échographie pour obtenir une réponse précise. Avec son aide, il est possible de confirmer le fait de la conception sur une période de trois semaines, mais pour recourir à cette étude, vous devez être prescrit par un médecin.

Le début de la grossesse et le syndrome prémenstruel présentent un certain nombre de symptômes similaires. C’est la raison pour laquelle les femmes ne soupçonnent souvent pas qu’elles sont enceintes, car elles perçoivent des changements dans le corps en raison des manifestations du SPM. Si vous avez des doutes, il est recommandé de se faire examiner par un gynécologue, qui peut facilement distinguer une condition d'une autre.

Comment distinguer la grossesse du syndrome prémenstruel?

Parfois, le syndrome prémenstruel (SPM) provoque des symptômes qui, de par leur nature, ressemblent à des signes de grossesse précoce. En raison de cette similitude, il peut être difficile pour les femmes de déterminer à quoi elles ont à faire: grossesse ou syndrome prémenstruel.

Les symptômes des deux affections chez différentes femmes se manifestent différemment, mais très souvent, en début de grossesse et à l'approche des règles, les femmes ressentent des douleurs à la poitrine, des crampes et des sautes d'humeur.

Dans le présent article, nous allons comparer les symptômes du syndrome prémenstruel aux signes de grossesse précoce et expliquer la différence entre ces deux conditions.

Symptômes courants de la grossesse et du syndrome prémenstruel

Parmi les symptômes qui surviennent souvent pendant la grossesse et le syndrome prémenstruel figurent les suivants.

Sautes d'humeur

L'irritabilité, l'anxiété ou la tristesse se développent souvent au début de la grossesse et au cours de la période précédant la menstruation.

Si une femme souffre du syndrome prémenstruel, ces symptômes disparaîtront dès le début de la menstruation. Cependant, si les sautes d'humeur se poursuivent et que le mois n'a pas eu lieu, cela peut bien indiquer une grossesse.

Un sentiment constant de tristesse peut indiquer une dépression. Si la mauvaise humeur ne disparaît pas dans les deux semaines, consultez un médecin qui a ce problème.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, environ une femme enceinte sur dix est confrontée à des problèmes psychologiques, parmi lesquels la dépression occupe une place prépondérante.

Constipation

Les changements hormonaux sont une cause fréquente de constipation chez les femmes. Les fluctuations des hormones peuvent rendre la défécation difficile.

Selon des scientifiques britanniques, 38% des femmes enceintes souffrent de constipation, mais des problèmes de défécation peuvent également survenir plusieurs jours avant le début des règles.

Les femmes enceintes sont plus susceptibles de souffrir de constipation au cours des deux premiers trimestres. Si la constipation est associée au syndrome prémenstruel, elles disparaissent généralement immédiatement après le début de la menstruation.

Douleur de la poitrine

Les changements dans les glandes mammaires sont fréquents pendant la grossesse et pendant la période du syndrome prémenstruel. Ces modifications comprennent les suivantes:

  • la douleur
  • haute sensibilité;
  • gonflement;
  • sensation de lourdeur.

Dans différents cas, le degré de manifestation de ces symptômes est différent.

Cependant, chez les femmes atteintes du syndrome prémenstruel, les symptômes liés au sein apparaissent généralement plus intenses avant l’apparition de la menstruation et, pendant la période de menstruation ou juste après sa fin, son état s’améliore généralement.

Aux premiers stades de la grossesse, les seins peuvent être particulièrement sensibles au toucher. De plus, les femmes ont souvent le sentiment que cela est devenu plus lourd. La région autour des mamelons peut également devenir douloureuse et, chez certaines femmes, des veines bleues apparentes commencent à apparaître à la surface de la poitrine.

Pendant la grossesse, ces changements commencent généralement à se développer deux ou trois semaines après la conception et peuvent se poursuivre jusqu'à l'accouchement.

Fatigue

L'hormone progestérone est généralement responsable de la fatigue avant la menstruation, mais après le début de celle-ci, le sentiment d'épuisement disparaît généralement.

Si une femme a des règles abondantes, la fatigue peut la perturber pendant toutes les périodes. Le manque d'énergie peut également être un signe d'anémie ferriprive.

La fatigue est également un symptôme de grossesse précoce. Les femmes se sentent souvent fatiguées pendant le premier trimestre et certaines femmes s'inquiètent de ce problème tout au long de leur grossesse. Des mictions fréquentes et des problèmes de sommeil peuvent exacerber la fatigue pendant la grossesse.

Saignements et saignements

Des saignements légers, couramment appelés implantation dans la communauté médicale, peuvent survenir chez une femme au cours des premières semaines de la grossesse. En règle générale, ce symptôme survient de 10 à 14 jours après la fécondation de l'œuf. C'est une sélection de sang, dont la force est significativement inférieure aux saignements menstruels.

Il convient de noter que de nombreuses femmes n'observent pas du tout de saignement d'implant.

Le syndrome prémenstruel ne s'accompagne généralement pas de pertes sanguines, bien que les saignements soient très faibles au début de la menstruation. En règle générale, la menstruation dure de quatre à cinq jours. Ils s'accompagnent d'une décharge de sang beaucoup plus volumineuse par rapport aux saignements d'implant.

Les spasmes

Spasmes - un symptôme qui se produit souvent pendant la grossesse et le syndrome prémenstruel. Aux premiers stades de la grossesse, les crampes ressemblent à des crampes menstruelles, mais elles se développent généralement au bas de l'abdomen.

Une femme peut ressentir de telles crampes pendant des semaines voire des mois. Premièrement, ils résultent de l’implantation d’un œuf fécondé dans la paroi de l’utérus et, plus tard, de l’étirement de l’utérus.

Maux de tête et maux de dos

Les changements hormonaux peuvent causer des maux de tête et des maux de dos aussi bien au début de la grossesse qu’avant l’apparition des règles.

Changements d'appétit

Les changements dans les niveaux d'hormones avant les règles peuvent amener une femme à développer une passion pour la nourriture

L'amélioration de l'appétit et la passion pour la nourriture sont des symptômes courants de la grossesse, mais ils peuvent également se produire avec le syndrome prémenstruel.

Avant les règles, de nombreuses femmes manifestent un intérêt accru pour les aliments sucrés et gras ou les aliments riches en glucides. Selon toute vraisemblance, un changement dans les niveaux d'œstrogène et de progestérone y conduit.

Des études menées en 2014 par des scientifiques américains ont montré que de 50% à 90% des femmes enceintes ont une passion accrue pour la nourriture.

Beaucoup de femmes consomment activement certains aliments et en dégoutent d'autres parce qu'elles trouvent leur goût ou leur odeur désagréable. L'aversion pour la nourriture avec PMS est moins commune.

Certaines femmes ne sont pas passionnées par les produits, mais par d’autres objets, comme la terre ou la glace. En médecine, ce phénomène s'appelle la géophagie. Si une femme développe une géophagie, elle devrait alors discuter de ce problème avec un médecin.

Symptômes uniques à la grossesse

Certains symptômes sont plus susceptibles d'indiquer une grossesse précoce qu'une menstruation imminente. Cependant, les femmes ne doivent parler de grossesse qu’après une visite chez le médecin ou au moins après un test à domicile.

Les symptômes suivants sont plus susceptibles d'indiquer une grossesse.

Pas de mois

Absence de règles - l'un des signes les plus évidents de la grossesse. Par conséquent, si une semaine s'est écoulée depuis le début attendu des règles, une femme devrait effectuer un test de grossesse.

Certains tests sont très sensibles et peuvent indiquer une grossesse quelques jours avant le début des règles.

Cependant, la menstruation peut être absente pour d'autres raisons, notamment:

  • le stress;
  • poids corporel insuffisant;
  • syndrome des ovaires polykystiques (SOPK);
  • le début, la fin de la prise de la pilule contraceptive, ainsi que le changement de type ou de marque;
  • problèmes de thyroïde;
  • le diabète;
  • la ménopause.

La nausée

Un léger inconfort dans le tube digestif peut survenir avant la menstruation, mais les nausées et les vomissements ne sont pas considérés comme des symptômes typiques du syndrome prémenstruel. Cependant, ils se produisent souvent en début de grossesse. Les nausées touchent jusqu'à 80% des femmes enceintes.

Les nausées et les vomissements commencent généralement à se manifester avant la neuvième semaine de grossesse. Ces symptômes disparaissent généralement au deuxième trimestre, mais certaines femmes continuent de les ressentir jusqu'à la fin de la grossesse.

Mamelons de changement de couleur

Bien que les mamelons puissent changer de couleur pendant la grossesse et le syndrome prémenstruel, ce symptôme est rarement observé avant la menstruation.

La peau sombre autour des mamelons pendant la grossesse peut devenir non seulement plus sombre, mais plus encore. De tels changements peuvent survenir une à deux semaines après la conception.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Si une femme soupçonne qu'elle est enceinte, elle devrait acheter en pharmacie et faire un test à domicile. En cas de résultat positif, un médecin sera en mesure de confirmer la grossesse avec précision.

Si le test s'avère négatif mais que les saignements menstruels prévus ne sont pas observés, il est également recommandé à la femme de consulter son médecin ou de répéter le test quelques jours après la première intervention.

Si l'absence de menstruation n'est pas liée à la grossesse, le médecin déterminera la cause du problème et, si nécessaire, suggérera le traitement approprié. Il peut également éliminer ou atténuer d’autres symptômes problématiques.

Comment distinguer le syndrome prémenstruel dès le début de la grossesse?

Des sensations inhabituelles peuvent apparaître dans le corps d'une femme avant le début des règles. Une femme a souvent une question: de quoi s'agit-il - du syndrome prémenstruel ou de la grossesse? Après tout, certains signes du syndrome prémenstruel dans leur manifestation ressemblent beaucoup aux signes précoces de la conception récente.

Syndrome prémenstruel

Pour comprendre ce qui se passe réellement dans le corps, vous devez faire attention non seulement aux signes similaires de ces deux états, mais aussi à noter leurs différences caractéristiques.

Le syndrome prémenstruel (SPM) est une affection particulière qui s'accompagne de certaines manifestations physiques et psychologiques. Le malaise survient quelques jours et parfois quelques semaines avant les règles. Les symptômes du syndrome prémenstruel sont similaires à ceux de la grossesse.

Beaucoup de femmes s'intéressent à la question de savoir ce qui se passe exactement dans le corps pendant la période prémenstruelle. Si la réponse à cette question est connue, il est facile de distinguer le syndrome prémenstruel des premiers signes de la grossesse.

Similarités et différences

Avant le début de la menstruation, les femmes subissent un changement de niveau hormonal. Ce fait affecte non seulement son état d'esprit, mais apparaît également à l'extérieur. Il faut aussi savoir distinguer le syndrome prémenstruel des premiers signes de la grossesse.

Coffre

Le symptôme principal du syndrome prémenstruel est que les seins de la femme gonflent. Ils peuvent devenir légèrement douloureux. La même condition caractérise la «position intéressante». Mais pendant la période prémenstruelle, la poitrine n'augmente que de quelques jours et pendant la grossesse, cette condition persiste pendant toute la durée.

L'humeur

Les gouttes hormonales peuvent affecter l’humeur de la femme. Elle se fatigue vite, agacée pour rien. Dès que le saignement commence, la condition de la femme se stabilise. Beaucoup plus difficile est le cas avec une femme enceinte, des sautes d'humeur dramatiques l'accompagneront tout au long du trimestre.

Au premier trimestre, les caprices et l'irritabilité de la plupart des filles sont plus forts que pendant le syndrome prémenstruel. Habituellement, vous vivez une période relativement calme avant que la menstruation, mais maintenant vous avez les yeux dans un endroit humide et «tout est furieux»? La conception peut avoir eu lieu.

Réaction pour sentir et goûter

Ce n’est pas un secret pour personne qu'une femme enceinte modifie ses préférences gustatives. La future mère peut éprouver des envies insupportables pour tous les plats salés ou sucrés. Le goût des plats habituels ne lui convient pas. Souvent, les mêmes désirs surviennent avant le début du cycle menstruel.

Mais une aversion persistante pour tel ou tel aliment n’est typique que de la future mère. Au cours du syndrome prémenstruel, une femme ne sera pas malade du type de produits, c'est un signe de grossesse.

Et ceci est une différence claire entre ces deux états. Mais le désir d'essayer quelque chose de nouveau peut s'expliquer par le manque de vitamines ou d'oligo-éléments. Un tel problème peut survenir pendant la grossesse et le syndrome prémenstruel.

Toxicose

Pour une femme enceinte, la toxicose est un signe caractéristique permettant de déterminer la grossesse. Quand la toxicose commence-t-elle après la conception? Les nausées et autres symptômes désagréables commencent à se manifester (s'ils commencent du tout) seulement deux à quatre semaines après la conception. Par conséquent, jusqu'à ce que le retard de nausée mensuel ne sera pas. Et si c'est le cas, alors la raison ne réside pas dans la fécondation récente, mais dans d'autres facteurs médicaux ou psychologiques.

Douleur abdominale

Des crampes dans le bas de l'abdomen peuvent apparaître avant les règles. Ce fait a une raison tout à fait compréhensible: l’utérus se prépare à la fécondation, ses parois sont recouvertes d’une épaisse couche de muqueuses qui commencent à s’écailler avant les règles, ce qui provoque une douleur. Ces douleurs sont d'intensité et de durée différentes, elles ne causent peut-être pas beaucoup de problèmes, mais dans d'autres cas, elles sont préoccupantes pour la femme tout au long de la menstruation.

Aux premiers stades de la grossesse, des sensations inhabituelles sont également possibles, mais elles ont une nature différente. En règle générale, les sensations douloureuses dans le bas-ventre au cours de la grossesse ne sont pas intenses. Dans le cas contraire, ce fait parle d'une certaine maladie.

Mal de dos

La douleur dans le bas du dos et du dos peut perturber la femme avant la menstruation, mais chez la femme enceinte, de telles manifestations se développent généralement à la fin de la période. Bien que, dans certains cas, de telles sensations puissent survenir quelques semaines après la conception en raison d'un ajustement hormonal.

Vertige

Comme avant les règles et au cours du premier trimestre, les femmes peuvent avoir des vertiges. Ce malaise est associé à des changements hormonaux, ainsi qu’à une augmentation du volume sanguin. Mais avant que le vertige tardif n'arrive généralement pas, il peut apparaître dans la troisième ou quatrième semaine après la conception.

Spotting

Au début de la menstruation chez une femme apparaissent des pertes sanglantes. Mais dans les premières semaines après la conception, un tel phénomène est également possible. Certes, pendant la grossesse, la décharge sera très rare et légère. La menstruation est caractérisée par une abondante couleur rouge vif.

Parfois, il y a une grossesse par la menstruation. Mais dans la plupart des cas, si le saignement est abondant, cela indique une pathologie.

Urination

La restructuration hormonale dans le corps de la future mère entraîne une modification du fonctionnement de nombreux organes internes. Si la femme est enceinte, en raison de la concentration accrue de l'hormone progestérone, la paroi de la vessie se détend et la femme s'inquiète de son besoin fréquent d'uriner. Cela ne se produit pas avec toutes les femmes enceintes, mais se réunit assez souvent. Pour le syndrome prémenstruel, ce phénomène n'est pas typique.

En raison du jeu hormonal avant la menstruation, des œdèmes remarquables se manifestent le deuxième ou le troisième jour de la menstruation. Une femme peut même prendre du poids de 1-1,5 kg. avant la menstruation. Dans les premiers jours après la conception, un gonflement est également possible, mais cela se produit rarement. Généralement, au contraire, l'excès de liquide disparaît.

Comment les distinguer?

Le diagnostic précoce de la grossesse est semé d'embûches. Les signes apparaissant avant l’apparition de la menstruation attendue peuvent être interprétés de façon ambiguë et ils ne peuvent pas toujours indiquer la survenue d’une grossesse.

La grossesse précoce a des symptômes implicites. Il n'est pas toujours possible de le reconnaître dans les premiers jours, voire les premières semaines. Parfois, les jeunes femmes prennent les signes du syndrome prémenstruel pour la manifestation précoce des premiers symptômes de la grossesse. Le contraire se produit, en attendant le début de la menstruation, la femme ne remarque pas qu'une nouvelle vie commence à apparaître dans son corps et les maux dont elle fait l'expérience sont les premiers symptômes du début de la grossesse.

Le syndrome prémenstruel et la grossesse peuvent avoir les mêmes symptômes. Pour ne pas se tromper et à temps pour détecter le début de la fécondation, il existe plusieurs méthodes.

Tout d'abord, vous devez respecter un calendrier régulier des menstruations. Ce conseil n’est pas donné par les gynécologues à leurs patients. Connaissant le jour de la menstruation, vous pouvez détecter rapidement le retard et le fait de la grossesse.

Comment savoir à coup sûr

Vous pouvez vérifier vous-même à la maison. Pour ce faire, vous devez acheter un test rapide dans une pharmacie. Il existe des tests qui permettent de déterminer la grossesse au plus tôt, déjà un à deux jours avant le retard de la menstruation. Mais le résultat le plus précis, ils vont montrer tout de même après le retard. Son action est basée sur la détermination de l'hormone HCG (gonadotrophine chorionique humaine), qui ne se produit que chez la femme enceinte.

Pour enfin vous assurer que les symptômes qui gênent une femme avant les règles, parlez de grossesse, vous pouvez aller chez le médecin. Le spécialiste vous prescrira des tests confirmant ou infirmant la survenue d'une grossesse.

Un test sanguin pour la hCG (gonadotrophine chorionique) est la méthode la plus informative pour diagnostiquer une grossesse. Le corps ne commence à produire l'hormone hCG que lorsqu'un œuf fœtal apparaît dans l'utérus. Chaque jour, la quantité de cette hormone augmente.

Un gynécologue expérimenté peut déterminer la grossesse même à un stade précoce en effectuant un examen gynécologique de routine. Si nécessaire, il peut prescrire des tests de laboratoire et des ultrasons. Quand la grossesse est-elle visible sur une échographie? À l'aide d'une échographie transvaginale, la grossesse est déjà déterminée à la troisième ou à la quatrième semaine du jour de la conception. Mais n'allez pas pour cette enquête de leur propre initiative! Pour la procédure doit être des indications strictes.

Avec l’âge, une femme apprendra à reconnaître les signaux transmis par le corps. Elle remarquera et interprétera correctement les changements qui se produiront en lui. Et bien que les symptômes du syndrome prémenstruel et de la grossesse soient similaires, la fille attentive les distinguera.

Quelle est la différence entre les pertes pré-menstruelles et pendant la grossesse?

Signes de PMS ou de grossesse: comment distinguer avant un délai? Les femmes sont souvent dérangées par l’inconfort avant l’apparition de la menstruation, mais elles peuvent parfois parler de changements dans le travail du corps survenus après la conception. Malgré la grande similitude des symptômes aux premiers stades, la grossesse présente un certain nombre de caractéristiques distinctives qui ne sont pas caractéristiques du syndrome prémenstruel. Quelle est la différence?

Les causes du syndrome prémenstruel

La régularité du cycle menstruel est le principal signe de la santé du système de reproduction féminin. Selon les statistiques, plus de 50% des personnes du beau sexe sont atteintes du syndrome prémenstruel, qui est un complexe de symptômes physiques et mentaux apparaissant 2 à 10 jours avant le début des règles.

Les scientifiques ont remarqué que le pouvoir d'expression et le nombre de sensations de malaise augmentaient avec l'âge et dépendaient de la santé globale de la femme.

Quelles sont les causes du syndrome prémenstruel? La théorie la plus complète de son origine est décrite par la théorie hormonale selon laquelle les symptômes de la menstruation résultent de fluctuations du niveau d'hormones au cours de la phase II du cycle menstruel:

  • la progestérone, ayant un effet sédatif;
  • l'œstrogène, qui a un effet bénéfique sur l'activité physique et la fonction cérébrale;
  • androgènes qui augmentent la performance, la libido et l'énergie.

Selon la théorie hormonale, le syndrome prémenstruel ne survient pas à cause de sauts dans le travail du système endocrinien, mais à la suite de la réaction des régions du cerveau responsables de l'état psychoémotionnel aux changements:

  • augmentation de l'oestrogène et augmentation, et après réduction de la progestérone impliquent grossissement et sensibilité des glandes mammaires, rétention d'eau dans le corps et, par conséquent, augmentation de poids corporel, œdème, changements d'état émotionnel (irritabilité, dépression, larmoiement, etc.);
  • une synthèse accrue de la prolactine perturbe le métabolisme du sel, conduisant à une rétention hydrique;
  • un excès de prostaglandines dans le sang peut être accompagné d'une indigestion, d'un dysfonctionnement du système vasculaire et de maux de tête.

Certains scientifiques expliquent les causes du syndrome prémenstruel avec altération de l'équilibre sel-eau (hypothèse d'intoxication hydrique), réactions allergiques à la progestérone endogène, changements psychosomatiques, etc.

En dépit des points de vue divergents sur l'étiologie du syndrome prémenstruel, tous les experts s'accordent pour dire que son apparence est influencée par:

  • carence en pyridoxine (vitamine B6) et en magnésium;
  • faibles niveaux de sérotonine ("hormone de joie");
  • surpoids;
  • fumer;
  • complications post-partum;
  • avortements;
  • maladies gynécologiques;
  • interventions chirurgicales;
  • situations stressantes.

À quoi ressemble le syndrome prémenstruel?

Les changements prémenstruels dans le corps ont des signes qui peuvent être divisés en groupes:

  1. Végéto-vasculaire: maux de tête, vertiges, sauts de pression artérielle, nausées et vomissements, rythme cardiaque irrégulier.
  2. Psycho-émotionnel: irritabilité, dépression, pleurs, agression.
  3. Échange endocrinien: gonflement, grossissement et grossissement du sein, distension abdominale, fièvre, frissons, soif.

Les symptômes du syndrome prémenstruel commencent au milieu de la deuxième phase du cycle et persistent jusqu'à la menstruation. Tracer l'heure d'apparition du PIC aidera à maintenir un horaire régulier avec le jour du cycle menstruel, la date de l'ovulation, le niveau de température basale, le volume des pertes vaginales ainsi que les sensations de la femme à chaque phase du cycle.

Il existe plusieurs formes de syndrome prémenstruel. Toutes les données sont présentées dans le tableau:

Est-il possible de distinguer les premiers signes et symptômes du SPM de la grossesse et comment ne pas passer à côté des premières manifestations de la conception?

Une variété de méthodes peut aider à déterminer si la conception a eu lieu ou si une femme présente un PCI normal. L'article présente des moyens de déterminer jusqu'à un délai si le début de jours critiques.

Comment distinguer la grossesse du syndrome prémenstruel - toutes les façons

Les signes du syndrome prémenstruel et de la grossesse sont très similaires. Douleur du bas-ventre, changement brutal d'insistance, l'origine de l'irritabilité n'apparaît pas clairement - tous ces syndromes sont caractéristiques de la femme à la période où elle commence bientôt à avoir ses règles ou à plusieurs semaines de grossesse. Il est difficile de distinguer ces deux états, mais si tous les facteurs sont pris en compte, c'est possible.

Qu'est-ce que le syndrome prémenstruel?

Le syndrome prémenstruel est une condition particulière du corps avant l’arrivée des règles. Elle est provoquée par une perturbation hormonale, notamment par une diminution du niveau de progestérone. Chez un certain nombre de femmes, l'apparition du syndrome prémenstruel est brillante, alors que chez d'autres, les symptômes sont complètement invisibles. Cela s'applique également à la façon dont les femmes peuvent ressentir la fécondation des œufs le plus rapidement possible. Certains d'entre eux ressentent un inconfort grave (vertiges, nausées, changement de fond émotionnel), d'autres sont imperceptibles et ne savent pas ce qui se passait avant la conception.

Les symptômes du syndrome prémenstruel sont:

  • gonflement des seins;
  • douleur de l'abdomen, peut donner dans le dos;
  • désir constant de dormir;
  • changement dans les préférences gustatives (vous voulez un certain produit).

Puis-je tomber enceinte avec le syndrome prémenstruel

La grossesse avec le syndrome prémenstruel est possible. Ce phénomène se produit rarement. La fécondation est possible avec le syndrome prémenstruel ou même la menstruation pour plusieurs raisons:

  1. La maturation au lieu d'un œuf deux en un cycle (généralement un œuf mûrit, mais peut-être deux. Étant donné que la durée de vie d'un est de 72 heures, il y a toutes les chances pour qu'il puisse rencontrer le spermatozoïde dans le syndrome prémenstruel).
  2. Des changements dans les caractéristiques du cycle (avec l'ovulation tardive, la conception peut survenir, car l'ovule a mûri récemment).
  3. La durée minimale du cycle (si le cycle dure jusqu'à 25 jours, une fertilisation peut avoir lieu dans le syndrome prémenstruel).

En outre, l'effet des médicaments hormonaux, y compris ceux ayant une fonction contraceptive, est également affecté. Les comprimés violent le taux d'ovulation et la conception peut survenir pendant la période du syndrome prémenstruel.

Comment déterminer la grossesse et la distinguer du syndrome prémenstruel

Distinguer du syndrome prémenstruel est problématique en raison de symptômes similaires. Vous devez prendre en compte tous les facteurs, non sélectifs.

Jusqu'au délai

Avant l'apparition des symptômes menstruels sont presque identiques. Le corps de chaque femme réagit différemment à la grossesse et au syndrome prémenstruel. La seule bonne décision est de passer le test hCG. Les pharmacies vendent des options qui révèlent la conception jusqu'à 4-5 jours avant le début des règles. Indiquez aussi indirectement à propos de la grossesse de tels symptômes:

  • mictions fréquentes;
  • toxémie du matin;
  • saignement d'implantation.

Indique également indirectement le contexte émotionnel de la grossesse chez la femme. Pendant le syndrome prémenstruel, il s'agit principalement d'irritabilité et de somnolence, et pendant la grossesse, de sentimentalité. Une femme qui subit des changements hormonaux associés à la conception a un plus large éventail d’émotions.

Si le début du mois

Lorsque la grossesse peut commencer à saigner, ce qui confond à tort avec le début de la menstruation. La décharge est maigre, de couleur plus vive et dure plusieurs jours. Leur apparence s’explique par le fait que le zygote est attaché aux parois de l’utérus et qu’en même temps, l’implantation et les dommages se produisent dans les petits capillaires de l’utérus.

Des saignements abondants et courts, en cas de conception, sont normaux. Et lorsque cela se produit à PMS, cela signifie que dans quelques jours, des périodes mensuelles complètes commenceront. Les autres signes sont les mêmes que pour la période allant jusqu'aux jours critiques.

Symptômes et principales différences

Les symptômes de la grossesse et du syndrome prémenstruel sont très similaires. Un certain nombre de signes sont les mêmes pour les États:

  • des ballonnements;
  • tendresse des seins;
  • se sentir fatigué et fatigué;
  • douleur abdominale basse et plus précisément dans les ovaires;
  • maux de dos (avec le syndrome prémenstruel causé par le détachement de la membrane muqueuse et, pendant la grossesse, l'ajout d'un œuf aux parois de l'utérus).

Certains signes ne sont caractéristiques que de la grossesse ou du syndrome prémenstruel. En concevant ils sont comme suit:

  • mictions fréquentes (les reins sont plus actifs);
  • toxicose (dans le sang d'une femme, il existe un taux élevé de produits métaboliques de l'embryon);
  • saignements rares (causés par la fixation de l'ovule aux parois de l'utérus);
  • changements dans les préférences alimentaires (pendant la grossesse, les préférences gustatives changent de façon plus spectaculaire que dans le syndrome prémenstruel);
  • hypersensibilité à l'odorat, au goût (les analyseurs lors de la conception commencent à travailler dur);
  • une augmentation de la gamme d'émotivité (avec le syndrome prémenstruel, ce symptôme existe aussi, mais pendant la grossesse, le gamma de sentiments est plus brillant et plus large).

Comment ne pas rater les premiers signes de fin de grossesse après 45 ans

Après 45 ans, une femme qui est tombée enceinte est placée sous le contrôle strict d'un spécialiste. Cela s'explique par le fait qu'à cet âge, il existe une menace sérieuse de fausse couche et de problèmes de santé.

Reconnaître une grossesse à cet âge n’est pas facile, et c’est lié au fait que la femme elle-même ne soupçonne pas elle-même qu’elle n’a toujours pas perdu la capacité de procréer. De plus, les premiers signes de grossesse sont associés aux caractéristiques de la ménopause, à savoir:

  • sautes d'humeur;
  • troubles du sommeil;
  • nausées et vomissements;
  • fatigue

Il est obligatoire pour les femmes sexuellement actives après 45 ans, il est nécessaire de consulter un gynécologue une fois par trimestre. Identifié au début de la grossesse assure le développement du fœtus en toute sécurité. Sinon, le risque de développement de pathologies chez l'enfant est probable, de même que la perte d'un grand nombre de micro-éléments et de vitamines par la future mère.

Les femmes qui surveillent leur cycle ont généralement le sentiment que quelque chose ne va pas pendant la grossesse. Ils comprennent eux-mêmes, même en présence de saignements, que cela n’est pas associé à la menstruation.

Les critères de différences entre la grossesse et le syndrome prémenstruel étant similaires, il n'est pas facile d'identifier l'auto-conception, même si une femme contrôle son corps et en connaît les caractéristiques. La seule bonne décision est de réussir le test dès les premiers jours du retard.

Syndrome prémenstruel ou premiers signes de grossesse, signes de grossesse

21/03/2018 Commentaires fermés sur La poste ou les premiers signes de grossesse, Les signes de grossesse sont désactivés 629 Vues

PMS ou grossesse?

Parfois, une femme ne peut pas déterminer ce qui lui arrive, syndrome prémenstruel ou grossesse. Les symptômes sont tellement similaires qu’au moment de la confusion. Par conséquent, deux semaines après l'ovulation, de nombreuses femmes se posent une question: ai-je le syndrome prémenstruel ou est-ce encore une grossesse?

Syndrome prémenstruel et grossesse

Syndrome prémenstruel ou syndrome prémenstruel, souvent accompagné d'un gonflement des glandes mammaires, d'une fatigue générale, de maux de tête et de douleurs dans le bas de l'abdomen. La femme est submergée par la dépression et elle s'échappe d'elle en absorbant des quantités incroyables de nourriture. Le résultat de l'intempérance est la nausée. L’autre partie de la femme, au contraire, perd complètement son appétit et se plaint constamment de nausées et de nausées.

Presque les mêmes signes sont observés dans les premiers stades de la grossesse. Il n'est pas étonnant qu'une femme ne puisse pas comprendre ce qui lui arrive - le syndrome prémenstruel ou la grossesse.

Cette similitude ne cause aucune surprise aux médecins. Le syndrome prémenstruel et la grossesse s'accompagnent d'une augmentation du taux de progestérone. D'où la similitude frappante des signes. Heureusement, il existe plusieurs différences caractéristiques avec lesquelles vous pouvez diagnostiquer avec assez de précision votre condition.

Comment distinguer le syndrome prémenstruel de la grossesse?

Afin de ne pas confondre le syndrome prémenstruel avec des signes de grossesse, vous devez traiter votre corps avec soin. Après tout, la différence entre le syndrome prémenstruel et la grossesse chez chaque femme peut être très individuelle.

  1. De nombreuses femmes souffrent de maux de tête ou de douleurs persistantes dans le bas de l'abdomen avant l'apparition du syndrome prémenstruel. Dans ce cas, la grossesse dans les premiers stades de tels symptômes ne le fait pas. Au contraire, si la douleur pendant le syndrome prémenstruel n'est pas dérangée, il est fort possible qu'elles accompagnent les premiers jours de la grossesse.
  2. Le test le plus simple. Ne soyez pas paresseux pour aller à la pharmacie et acheter un test. Vrai, et il n'est pas toujours vrai.
  3. Une alternative au test est un test sanguin pour hCG. La gonadotrophine chronique d'une personne est produite par le corps jaune, qui se produit sur le site de la libération de l'ovule, le follicule en éclatement. Un taux élevé d'hCG dans le sang est un signe précis de la grossesse.
  4. Si la température de votre corps ne change pas, très probablement, des «jours critiques» vont bientôt arriver. Une légère augmentation de la température peut indiquer une grossesse. Un signe certain - fièvre dans les 18 jours après l'ovulation.
  5. La dépression et l'anxiété n'apparaissent pas soudainement. En règle générale, ils sont observés à la fois avant et pendant le syndrome prémenstruel. C’est simplement un rehaussement de l’état habituel de la femme Un changement brusque d'humeur, d'anxiété, d'irritabilité se manifeste le plus souvent précisément dans le syndrome prémenstruel.
  6. Vous pouvez confirmer vos doutes ou renforcer vos espoirs si vous contactez un gynécologue. Ces méthodes modernes de détermination de la grossesse par échographie fournissent une image précise de l’état de la femme dès les premières semaines de la grossesse.

En principe, cette différence entre le syndrome prémenstruel et la grossesse prend fin.

Certaines femmes affirment que le syndrome prémenstruel est possible pendant la grossesse. La déclaration est due au fait que deux semaines après la conception, il y a un léger saignement. En règle générale, il dure 6 à 10 jours et n'affecte pas la grossesse. Environ 20% des femmes présentent un symptôme similaire. Bien que ce ne soit peut-être que le début du prochain cycle. En outre, le blocage de la fonction ovarienne se produit pendant la grossesse. Leur travail provoque notamment l’arrivée du syndrome prémenstruel. Par conséquent, la grossesse et le syndrome prémenstruel sont incompatibles.

Magazine pour femmes - Les secrets de la santé et de la beauté

Syndrome prémenstruel ou grossesse

Sans aucun doute, il existe des différences entre les symptômes de la grossesse et le syndrome prémenstruel. De plus, ces différences sont souvent si fortes qu'il est presque impossible de les confondre. Cependant, parfois, avec le syndrome prémenstruel, une femme peut ressentir des sensations très similaires aux premiers signes de la grossesse.

PMS ou grossesse?

Les symptômes de la grossesse sont souvent plus graves que ceux du SPM. Mais parfois, si ces symptômes sont observés ensemble, le syndrome prémenstruel se confond facilement avec la grossesse et vice versa. Par conséquent, ne soyez pas surpris si vous présentez apparemment plusieurs signes courants de grossesse et que la menstruation commence toujours à une certaine période. De même, la situation inverse peut se produire lorsque la menstruation commence après des symptômes très similaires à ceux du SPM.

Donc, le moyen le plus évident de déterminer exactement ce qui a causé vos émotions est d’attendre. C'est à dire il vous suffit d'attendre pour voir si vous avez un retard mensuel ou non. Si les règles ne commencent pas à temps, un test de grossesse doit être effectué. qui donne déjà la réponse, que vous soyez enceinte ou non.

En plus des tests de grossesse, les médecins recommandent aux femmes d’accorder une attention particulière aux symptômes du SPM, ce qui aidera à identifier plus ou moins précisément les changements. Étant donné que le cycle menstruel de chaque femme est individuel, il est impossible de distinguer clairement les paramètres permettant de distinguer la grossesse du SPM. Chaque organisme spécifique peut réagir différemment à tout changement. Par conséquent, vous seul pouvez ressentir les changements qui se produisent spécifiquement pour vous.

Différences entre le syndrome prémenstruel et la grossesse

La plus grande différence entre les symptômes du syndrome prémenstruel et les signes de grossesse réside généralement dans leur gravité. C'est pourquoi vous devriez surveiller tous les changements qui se produisent dans votre corps. Si vous savez quels changements vous avez chaque mois avant vos règles, vous pouvez immédiatement sentir la différence.

Les symptômes les plus courants du syndrome prémenstruel sont les sautes d'humeur, la fatigue, la douleur et l'inconfort du bas de l'abdomen et des modifications de la sensibilité des seins. Ainsi, si vous remarquez que l’un de ces symptômes est ressenti plus que d’habitude, ou si vous procédez simplement différemment, vous devez l’interpréter comme un signe de grossesse possible. Bien sûr, vous pouvez avoir des différences mineures avec chaque syndrome prémenstruel, vous devez donc faire attention à tout ce qui semble sortir de l'ordinaire.

Par exemple, chez les femmes qui souffrent de nausées pendant le syndrome prémenstruel, il sera facile de remarquer que le malaise a considérablement augmenté. On peut en dire autant de la fatigue, qui devient généralement beaucoup plus forte en début de grossesse. Si vous n'avez pas changé de mode de vie et que vous voulez toujours dormir, vous pouvez parler de la grossesse probable. En général, si l'un des symptômes associés au syndrome prémenstruel devient plus grave, vous pouvez penser à reconstituer la famille rapidement.

Parlons maintenant des différences les plus significatives. Les femmes qui sont des diagrammes de température basale. trouver les différences sera plus facile. Si la fécondation de l'œuf n'a pas eu lieu, la température de base quelques jours avant les règles va progressivement baisser. Sinon, BT reste élevé et parfois même grandit un peu juste avant la menstruation. Pendant le PCI, cela n’est presque jamais rencontré.

Il existe également d'autres symptômes uniques à la grossesse. Par exemple, il s’agit de l’émergence d’une forte traction ou d’une forte aversion pour certains aliments. La même chose peut être dite à propos de l'augmentation de la miction.

Partager le lien de l'article:

PMS ou grossesse-comment distinguer?

L'abréviation PMS chez les hommes et les femmes est principalement associée à l'irritabilité et à un changement brusque d'humeur. Bien entendu, ces manifestations externes sont les plus visibles de l'extérieur, mais une femme qui souffre elle-même du syndrome prémenstruel est dans une situation un peu pire: elle se sent mal et même douloureuse.

Certains des symptômes du SPM ressemblent aux premiers symptômes de la grossesse. Mais est-il possible de se concentrer sur eux, et comment distinguer le syndrome prémenstruel de la grossesse pour retarder?

Afin de répondre à ces questions, il est nécessaire de comprendre les sources d'un symptôme particulier dans les deux cas.

Comment distinguer les symptômes du SPM de la grossesse?

Changement de goût des aliments

En règle générale, on observe un changement de comportement alimentaire chez les femmes enceintes.

Pas étonnant que tout le monde se moque de la phrase «Je veux quelque chose de salé». Cependant, en cas de syndrome prémenstruel, on peut vouloir passionnément quelque chose de sucré ou de salé.

Mais voici les différences:

  • L'aversion des femmes enceintes pour la nourriture est associée à une toxicose, qui ne surviendra pas avant le délai. La grossesse introduit la toxicose à une future mère seulement à la cinquième ou à la sixième semaine. Quelle est la raison? Le fait est que le système d’excrétion des déchets du fœtus n’est pas encore établi et qu’ils pénètrent dans le sang de la mère, ce qui provoque une intoxication. Lorsque le placenta a mûri, c'est-à-dire au quatrième mois, la toxicose cesse de tourmenter.
  • le désir d’utiliser ce que la femme n’avait jamais mangé auparavant, ou ce qui ne peut pas être mangé du tout, est dû au manque de certaines vitamines et micro-éléments dans le corps. Mais de telles manifestations avec le syndrome prémenstruel sont difficiles à confondre, car elles sont déjà observées aux derniers stades de la grossesse.

Augmentation mammaire et sensibilité

Des changements dans les glandes mammaires se produisent par la suite, des changements dans les niveaux hormonaux. Ils sont observés à la fois dans le syndrome prémenstruel et pendant la grossesse, il est donc assez difficile de les distinguer. Le seul moyen est d'observer la durée de ce phénomène: en cas de syndrome prémenstruel, le sein ne se rappelle que de quelques jours; en cas de grossesse, le sentiment persiste pendant les neuf mois que le sein se prépare pour la lactation.

Plaintes de fatigue

La faiblesse et la fatigue peuvent accompagner les deux cas. La chose ici est la suivante: dans les premiers jours de la grossesse, le niveau de progestérone augmente. Avant la menstruation, la quantité d'hormone est presque la même, ce qui peut entraîner de la fatigue dans le syndrome prémenstruel. Au début du mois ça passe.

Même si vous vous sentez fatigué et observez un retard, vous ne devriez pas immédiatement annoncer la bonne nouvelle. Ces symptômes peuvent également être associés à un certain nombre de maladies. Essayez donc de surveiller attentivement votre état afin de ne pas déclencher la maladie.

Douleur abdominale basse

Et en fait, et dans un autre cas, une femme peut ressentir des douleurs abdominales de forces différentes. Mais voici les différences: pendant la grossesse, la douleur provient du fait que l'ovule est attaché à l'utérus. La douleur dans ce cas est discrète, légère et généralement de courte durée. Ne durer que quelques jours. Le processus inverse se produit au milieu du cycle: la membrane muqueuse se développe sur les parois de l'utérus et se rapproche de la menstruation. Ici, la douleur peut être très différente et durer soit le premier jour du mois, soit les cinq jours, jusqu'à la fin du congé.

Douleur au bas du dos

Les douleurs lombaires au cours du syndrome prémenstruel ne sont pas un signe de grossesse, car le dos des femmes enceintes ne fait mal que vers la fin du deuxième trimestre.

Sautes d'humeur

Nous sommes arrivés au point où nous avons commencé - le signe le plus évident en apparence. La raison du changement d'humeur doit être recherchée dans le contexte hormonal, ce qui change, comme cela a déjà été dit plus haut, dans les deux cas.

Cependant, il existe des différences évidentes: pour le syndrome prémenstruel, un changement d'humeur dans le sens négatif est caractéristique - irritabilité, émotions négatives lumineuses. Pour la grossesse, il s’agit simplement d’une augmentation de la sensibilité et d’une augmentation des émotions tant positives que négatives.

Sources: http://womanadvice.ru/pms-ili-beremennost, http://beauty-women.ru/pregnancy/pervye-priznaki-beremennosti/2053-pms-ili-beremennost.html, http: // thewom. ru / femme-santé / pms-ili-beremennost-kak-otlichit /

Pas encore de commentaires!

Articles en vedette

Alimentation complémentaire des enfants à partir de 2 mois

Menu, alimentation du bébé dans 2 mois.

Est-il possible de confiture enceinte de framboises

L'utilisation de la confiture de framboise pendant la grossesse Framboise n'est pas seulement plus loin.

Retarder le test thoracique négatif

Retarder le test négatif fait mal à la poitrine Probablement tous.

Développement fœtal des jumeaux par semaine

La grossesse est jumelle par semaine Jumeaux - ce n'est pas plus loin.

Articles populaires

Tire le bas du dos en début de grossesse forum

Tire le bas du dos en début de grossesse - cherchons-nous la raison? Est-il toujours défavorable de tirer le bas du dos en début de grossesse?

Crêpes sur des préparations pour nourrissons

Olyadushki Malyutka Mon fils a abandonné le lait maternisé sec Malyutka. Les mères qui ont rencontré un tel problème me comprendront. Je ne sais pas comment vendre à E1.

Vous pouvez boire de la valériane pendant la grossesse

Valériane pendant la grossesse La valériane est-elle possible pendant la grossesse? La valériane pendant la grossesse est le sédatif le plus courant. De quoi s'agit-il?

Que faire avec les vergetures pendant la grossesse

Vergetures pendant la grossesse Comment prévenir les vergetures pendant la grossesse Les vergetures pendant la grossesse apparaissent chez la plupart des femmes. Mais tout le monde ne sait pas que cette cosmétique.

Le plus lu:

Daubs avant les règles: marron, rose, noir et autres
Sale avant moi...

Est-il possible de faire une échographie pendant la menstruation?
Échographie mensuelle...

Interruption d'une grossesse non désirée, moyens de mettre fin à une grossesse non désirée
Interruption nezhe...

Une biopsie cervicale: faut-il avoir peur?
Biopsie du col utérin

Duphaston dans l'endométriose: actions, schéma thérapeutique, contre-indications
De précieux conseils sur...

Comment se débarrasser rapidement du muguet à la maison pour toujours
A quelle vitesse la cabane...

L'endométriose cervicale utérine: qu'est-ce que c'est, traitement, symptômes, signes, causes, stades
Endométriose du cou...

Types d'avortements: description, tests, complications
Types d'avortements Ab...

Périodes maigres: grossesse ou symptômes de maladie?
Les raisons sont rares...

Contraception féminine
Contre les femmes...

La nomination de médicaments hormonaux pour les femmes
Hormonal pour...

Endométriose de l'utérus - traitement, symptômes, ABC de la santé
Endométriose mate...

Les pilules pour le muguet pour les femmes - des remèdes efficaces contre la candidose et en particulier en prenant
Les comprimés de la mol...

Bougies de muguet, des bougies bon marché et efficaces pour le muguet
Des bougies du lait...

Que faire si les menstruations vont mal, à laquelle les médecins doivent s'adresser
Que faire si...

Écoulement rose avant la menstruation - causes, symptômes
Causes de rose...

Avortement médicamenteux: avantages et inconvénients
Drogue...

Comment pratiquer un avortement chirurgical et dans quel délai?
Chirurgical...

Pourquoi l'estomac fait mal avant la menstruation: causes probables
Mal à l'estomac

Buck culture d'urine sur la flore et la sensibilité aux antibiotiques
Bactériologique...

Excréments féminins et démangeaisons, types, causes et symptômes
Excréments féminins...

La taille de l'utérus pendant, avant et après la menstruation
Caractéristiques...

Le muguet chez les femmes - causes, ABC de la santé
Les raisons sont apparues...

Syndrome prémenstruel ou premiers signes de grossesse, signes de grossesse
Pms ou premier...