Caractéristiques de la vaccination contre la rougeole

La rougeole est une infection virale en suspension dans l'air qui tue chaque année plus de centaines de milliers de personnes dans le monde. Par conséquent, pour chaque personne sensée, la question «Devraient-ils être vaccinés contre la rougeole?» Ne devrait pas se poser. La réponse est claire, car la vaccination antirougeoleuse est la seule défense contre une infection dangereuse.

Qu'est-ce que la rougeole?

L'agent causal de l'infection est un virus contenant l'ARN. Bien que la maladie soit considérée comme enfantine, elle est également infectée par des adultes, qui, en l’absence de vaccination antirougeoleuse, se caractérisent par une évolution sévère et l’apparition de complications.

Le mari est-il alcoolique?

Anna Gordeeva avait le même problème - son mari a bu, battu, traîné à la maison.

Mais Anya a trouvé une solution! Son mari a cessé de faire la fête et tout allait bien pour sa famille.

Lire, avec l'aide de ce qu'elle a fait - article

Le virus est excrété du corps du patient avec des gouttelettes de mucus provenant du nez lorsqu'il éternue ou tousse, et de la salive lors des conversations. De plus, une personne infectée devient contagieuse à la fin de la période d'incubation, lorsque les manifestations de la maladie ne sont pas encore présentes.

Fatigué des ivrognes éternels?

Beaucoup connaissent ces situations:

  • Le mari disparaît quelque part avec des amis et rentre à la maison "sur les cornes".
  • Les maisons disparaissent de l'argent, elles ne suffisent même pas de payer pour payer.
  • Une fois, un être cher se met en colère, devient agressif et commence à se séparer.
  • Les enfants ne voient pas leur père sobre mais seulement un ivrogne insatisfait pour toujours.
Si vous reconnaissez votre famille, ne le tolérez pas! Il y a un moyen!

Anna Gordeeva a réussi à sortir son mari de la fosse. Cet article a créé une véritable sensation parmi les ménagères!

La rougeole débute par des symptômes inhérents aux maladies respiratoires:

  • forte fièvre (jusqu'à 40 ° C);
  • douleur et mal de gorge;
  • nez qui coule;
  • toux sèche;
  • malaise, faiblesse;
  • mal de tête

Les caractéristiques spécifiques sont:

  • photophobie et conjonctivite;
  • œdème des paupières;
  • le deuxième jour de la maladie, des éruptions cutanées apparaissent sur la membrane muqueuse des joues sous forme de petites taches blanchâtres (taches de Filatov-Koplik), ressemblant à des grains de semoule, elles disparaissent un jour sur deux;
  • éruption cutanée sur le visage le 4 ou 5ème jour de l'infection, qui s'étend ensuite vers le bas progressivement: sur le cou, le torse, le 3ème jour de l'éruption - sur le membre avec une prédominance de la surface de l'extenseur avec une tendance à se fondre.

Après 3 jours, l'éruption disparaît dans la même séquence, laissant une pigmentation. Comme pour toute infection, la rougeole réduit l'immunité, permettant ainsi à une infection bactérienne de se rejoindre.

Les complications de la rougeole peuvent être:

  • pneumonie (causée par la rougeole ou une infection bactérienne);
  • une bronchite;
  • kératite avec perte de vision ultérieure sur 5 patients;
  • la sinusite;
  • la méningite est une inflammation de la muqueuse du cerveau) et la méningo-encéphalite (l'inflammation passe à la substance du cerveau);
  • Eustachite ou otite moyenne et conséquences sous forme de perte auditive;
  • pyélonéphrite (inflammation des voies urinaires).

La rougeole sévère survient chez les jeunes enfants. Les anticorps maternels protègent le bébé pendant seulement 3 mois (si la mère a eu la rougeole). Après infection, l’immunité persiste.

Il n’existe pas de traitement antiviral efficace contre la rougeole. Lorsque la rougeole survient chez des adultes non vaccinés à 0,6%, la maladie se complique d'encéphalite (lésion cérébrale), qui aboutit à une issue fatale de 25%.

Quand la vaccination contre la rougeole

La vaccination prévue contre la rougeole pour les enfants est réalisée conformément au calendrier de vaccination de la Fédération de Russie, à l'âge d'un enfant de 12 à 15 mois. En l'absence de contre-indications, le vaccin antirougeoleux est réintroduit à 6 ans (revaccination).

En relation avec une augmentation significative de l'incidence de la rougeole chez les adultes et des conséquences graves après une maladie en Russie depuis 2014. Décidé de vacciner les adultes contre la rougeole. L'augmentation de l'incidence est associée à une diminution de l'immunité après la vaccination.

Selon le programme national, la vaccination antirougeoleuse pour adultes devrait être administrée gratuitement aux personnes de moins de 35 ans n'ayant pas eu la rougeole, n'ayant pas été vaccinées ou n'ayant pas de preuve documentaire de la vaccination. Les adultes d'autres catégories d'âge peuvent également être vaccinés, mais la vaccination est payante.

Beaucoup sont intéressés par la question: combien de fois les vaccins antirougeoleux sont-ils administrés à des adultes? Monovaccin de vaccination systématique des adultes à deux reprises avec une pause de 3 mois. Si auparavant une personne ne recevait qu'un seul vaccin, elle serait à nouveau vaccinée, c'est-à-dire deux fois. Les adultes revaccinés ne tiennent pas.

La vaccination non planifiée ou d'urgence est effectuée selon les indications épidémiologiques, quel que soit le calendrier de vaccination.

La vaccination d'urgence est réalisée:

  1. En ce qui concerne l’infection, toutes les personnes de contact sont vaccinées, quel que soit leur âge (gratuitement), y compris les enfants après l’année qui ne sont pas vaccinés contre la rougeole ou qui n’ont pas de preuve documentaire de la vaccination. Le vaccin est administré dans les 3 jours après le contact.
  2. Nouveau-né d'une mère dont le sang ne contient pas d'anticorps contre la rougeole. Encore une fois, un tel enfant est vacciné à 8 mois. et à 14-15 mois., et ensuite - sur le calendrier.
  3. Quand un voyage à l’étranger est prévu, la vaccination doit être effectuée un mois avant le départ.

Où sont les vaccins contre la rougeole

Lorsque la vaccination doit être conforme aux règles du vaccin. Enfants 0,5 ml du médicament est injecté dans la région sous-scapulaire ou à la surface externe de l'épaule entre le tiers inférieur et le tiers moyen.

Le médicament pour adultes est injecté dans le muscle ou par voie sous-cutanée dans le tiers supérieur de l'épaule. Il n'est pas recommandé d'entrer dans la fesse en raison du développement excessif de graisse sous-cutanée. Pas souhaitable de frapper le vaccin et par voie intradermique. Son introduction dans la veine est également contre-indiquée.

La vaccination d'un enfant et d'un adulte est effectuée avec le consentement écrit du patient et de ses parents. En cas de refus de vaccination, il est également écrit. De plus, le refus écrit pour le même vaccin est mis à jour chaque année.

Combien de vaccins contre la rougeole fonctionnent?

La double administration du vaccin antirougeoleux assure la formation d'immunité chez plus de 90% des enfants vaccinés. La vaccination ou l'immunité post-vaccination a 12 ans (mais elle peut aussi durer plus longtemps).

Il existe des cas d'anticorps protecteurs suffisants 25 ans après la vaccination. Il est important de garantir la protection des enfants en âge préscolaire, dans les cas de maladie difficile et avec complications.

Dans de rares cas, la rougeole et les personnes vaccinées peuvent être touchées. Cela se produit plus souvent avec un seul vaccin ou avec une diminution des forces immunitaires du corps sous l'influence de facteurs quelconques. Mais la maladie dans ce cas évolue facilement, sans risque de complications graves.

Types de vaccins contre la rougeole

Le vaccin contre la rougeole est préparé à partir de virus de la rougeole affaiblis mais vivants. Des monovaccins (uniquement contre la rougeole) et des vaccins combinés (protégeant contre la rougeole, la rubéole et l'épidparotite) sont utilisés. Le virus vaccinal ne peut pas provoquer de maladie, il ne fait que contribuer au développement d'anticorps spécifiques de la rougeole.

Caractéristiques des vaccins vivants:

  • pendant le stockage, le vaccin doit respecter le régime de température (pas plus de +4 ° C) pour que le vaccin ne perde pas ses propriétés;
  • les résidus de vaccin non utilisés sont détruits par des règles spéciales;
  • Les vaccins comprennent des antibiotiques et du blanc d'œuf, qui peuvent provoquer des réactions allergiques chez les personnes intolérantes à ces composants.

Les vaccins de la production russe - le vaccin antirougeoleux vivant et le vaccin antirotole-antirougeoleux sont livrés aux salles de vaccination des polycliniques.

Peut aussi être utilisé des vaccins (aussi vivants) importés:

  • le monovaccin "Ruvaks" contre la rougeole (France);
  • Vaccin combiné ROR II (États-Unis ou Hollande);
  • "Priorix" - un vaccin combiné (Belgique ou Royaume-Uni).

Les vaccins combinés sont pratiques car un enfant reçoit une seule injection et non trois. Les vaccins complets peuvent être interchangés: la vaccination est réalisée avec un type de vaccin, et pour la revaccination, il est possible d’en utiliser un autre. Monovaccine provoque moins de réactions indésirables.

Les vaccins Priorix ou MMR II peuvent être utilisés chez les enfants et les adultes. Les adultes (de tout âge) reçoivent 0,5 ml une fois. Il est recommandé de procéder à une revaccination tous les 10 ans. Les vaccins importés sont payés par les patients eux-mêmes (parents).

Contre-indications à la vaccination contre la rougeole

Les enfants ne doivent pas être vaccinés quand:

  • infection aiguë ou exacerbation d'une pathologie chronique (jusqu'à un mois après le rétablissement complet ou après avoir atteint une rémission);
  • immunodéficience primaire;
  • immunodéficience acquise (SIDA);
  • administration de produits sanguins et d'immunoglobulines (la vaccination est transférée pendant 3 mois);
  • complications graves de vaccinations antérieures;
  • intolérance aux antibiotiques aminoglycosides et aux protéines de poulet;
  • maladie maligne.

La vaccination antirougeoleuse chez l'adulte est contre-indiquée dans:

  • grossesse et allaitement;
  • allergies au blanc d'oeuf de poule et de caille;
  • intolérance aux antibiotiques;
  • réaction allergique à une vaccination antérieure;
  • Infection par le VIH au stade du SIDA;
  • maladies malignes.

La vaccination est reportée d'un mois. après infection aiguë ou exacerbation de pathologie chronique.

Réactions possibles à la vaccination

Il est nécessaire de distinguer la réaction à la vaccination et les complications associées à la vaccination. La réponse à une vaccination antirougeoleuse peut être générale et locale.

  1. La réaction habituelle après la vaccination chez les adultes (1-5 jours):
  • rougeur et gonflement au site d'injection;
  • élévation de la température dans les 37,5 ° C;
  • léger malaise;
  • toux, nez qui coule;
  • occasionnellement une éruption cutanée sur la peau.
  1. Effets dangereux de la vaccination:
  • l'urticaire;
  • angioedema;
  • choc anaphylactique.
  1. Les conséquences graves sont extrêmement rares:
  • pneumonie (pneumonie);
  • myocardite (inflammation du muscle cardiaque);
  • encéphalite (inflammation de la substance du cerveau);
  • méningite (inflammation des méninges).

Réaction à la vaccination chez les enfants:

  • rougeur et gonflement au site d'injection;
  • toux rare, conjonctivite, nez qui coule;
  • parfois une éruption cutanée;
  • malaise, perte d'appétit;
  • augmentation de la température (peut être observée immédiatement ou après 6 jours).

L'expression de la réaction peut être à des degrés divers:

  • légère: fièvre jusqu'à 37,5 ° C et pas d'autres manifestations;
  • gravité modérée: élévation de la température jusqu'à 38,5 ° C, autres manifestations modérément prononcées;
  • sévère: forte fièvre et signes d'intoxication graves, mais non prolongés, éruption cutanée, toux, conjonctivite (la réaction peut survenir des jours 6 à 11 et durer jusqu'à 5 jours).

Les complications après la vaccination peuvent être:

  • convulsions à température élevée;
  • encéphalite post-vaccination;
  • réactions allergiques allant jusqu’à l’œdème de Quincke;
  • exacerbation de maladies allergiques (dermatite allergique, asthme bronchique).

Les complications peuvent être associées à une intolérance aux composants du vaccin, ignorant les contre-indications à la vaccination, à la qualité du vaccin.

Pour minimiser les complications, il est recommandé:

  • examen médical obligatoire d'un enfant ou d'un adulte avant la vaccination;
  • restriction des visites dans les endroits surpeuplés (3-5 jours) afin d'éviter l'apparition d'une autre infection;
  • régime hypoallergénique et l'exclusion de l'utilisation de nouveaux produits.

Dans les réactions post-vaccinales, des antipyrétiques et des antiallergiques peuvent être utilisés. À la moindre manifestation de complications devrait consulter un médecin.

À mesure que le vaccin antirougeoleux vivant est utilisé, certains parents et patients adultes craignent des complications graves après son administration. La liste des effets possibles de la vaccination ne fait qu'augmenter la peur et incite à refuser la vaccination. En réalité, il convient néanmoins d’évaluer le risque de complications après la vaccination et de complications après la rougeole elle-même.

Par exemple, l’une des complications les plus graves - l’encéphalite - survient après la vaccination à une fréquence de 1 cas pour 1 000000 vaccinés, et après l’infection par la rougeole, le danger pour un enfant en ce qui concerne l’encéphalite est multiplié par 1 000.

Le vaccin antirougeoleux est efficace: il protège les enfants et les adultes d’une infection aussi dangereuse. Grâce aux vaccinations, l’incidence a diminué et la mortalité par rougeole a diminué. Tout cela doit être pesé sobrement avant d'écrire une renonciation et de laisser l'enfant ou vous-même sans protection.

Vaccination contre la rougeole: quand et combien de fois

La rougeole est une maladie infectieuse grave, qui peut être prévenue par une prévention appropriée et opportune. Le vaccin antirougeoleux est reconnu comme la seule option garantissant une protection totale contre une terrible maladie. Selon les statistiques officielles, le pourcentage de cas (enfants et adultes) après la vaccination est réduit de 85%.

Devrais-je me faire vacciner contre la rougeole?

Le virus de la rougeole est aéroporté et se propage très bien. Comme la période d'incubation est de deux semaines, une personne malade en infecte beaucoup d'autres avant que les symptômes ne deviennent apparents. Malgré la conviction répandue que la rougeole transmise pendant la petite enfance n’est pas dangereuse, les données médicales sur la mortalité ne sont pas rassurantes. Selon l'OMS, même avec la thérapie moderne, 5 à 10% des décès de la maladie sont enregistrés. Par conséquent, l'utilisation de vaccins est un must!

Les manifestations primaires se confondent facilement avec un rhume. La température, les manifestations catarrhales, les signes d'intoxication générale du corps augmentent. Ensuite, des points sur la membrane muqueuse dans la bouche font saillie et, au troisième jour, une éruption cutanée caractéristique apparaît.

Même en cas d'infection, un vaccin antirougeoleux facilitera grandement l'évolution de la maladie et préviendra les complications graves.

Les troubles du système nerveux central, du système respiratoire ou du système digestif peuvent devenir chroniques à la suite d'une lésion ou conduire à une invalidité profonde.

La vaccination à grande échelle empêche la propagation de l'infection, réduit la mortalité et l'invalidité. Pour la plupart des gens, la réponse au vaccin antirougeoleux est faible et les complications ne surviennent pas.

Produits de vaccination

La vaccination contre la rougeole est réalisée séparément ou est incluse dans le complexe rougeole, rubéole et parotidite (PCC). La vaccination des enfants est considérée comme obligatoire et est indiquée dans le calendrier de vaccination de l'État. La procédure peut être réalisée avec diverses préparations contenant des virus affaiblis ou «morts». À l'avenir, les enfants ne pourront pas être infectés, mais avec l'introduction du vaccin, des anticorps seront développés pour protéger de manière optimale la personne.

Les infectistes recommandent la vaccination avec les médicaments suivants:

  • Microgen (vivant, Russie);
  • Ruvax (France);
  • Priorix (Belgique);
  • MMR (combiné, États-Unis).

Le vaccin contient une souche virale cultivée sur des protéines de poulet ou de caille. La deuxième option: la protection du corps avec des médicaments inactivés, les souches dites "mortes". Les fonds combinés vous permettent de protéger simultanément le corps contre trois maladies terribles. Les fonds nationaux ne fournissent pas une protection complète, vous devrez faire une injection de rougeole à un composant.

Dans les cliniques pour enfants, la vaccination de la production nationale "Microgen" est gratuite. Si désiré, les parents peuvent acheter dans la pharmacie des contreparties importées pour leur bébé. Le médecin traitant choisira la meilleure option en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. A partir de la procédure, un enfant avec une immunité réduite peut tomber malade, mais l'évolution de la maladie sera beaucoup plus facile et les complications graves ne se produiront pas.

Règles pour préparer un enfant à la vaccination

Une préparation spéciale de l'enfant n'est pas nécessaire, mais la condition préalable à l'admission est l'état de santé et le bien-être à la veille de la vaccination. Le pédiatre examine et donne un rapport médical attestant que le patient est en parfaite santé. L'aide est présentée par les parents dans la salle de vaccination. Si un enfant a des antécédents de maladies chroniques, il est recommandé de suivre un traitement préventif deux semaines plus tard.

Avec une immunité suffisamment faible, des antihistaminiques sont prescrits à l'enfant pour prévenir d'éventuelles réactions allergiques.

Trois jours avant l’introduction du vaccin, il ne faut pas inclure dans le régime alimentaire des nouveaux produits, changer de régime ou visiter des lieux publics. Étant donné que le système immunitaire subit un stress considérable, il est conseillé aux parents de mettre en garde l'enfant contre l'hypothermie ou les rayons directs du soleil.

Réalisation de vaccinations préventives

Grâce à la bonne exécution du programme et à l'utilisation d'un matériel vaccinal de haute qualité, le développement de l'immunité contre la rougeole est garanti pendant 20 ans. Les parents doivent connaître le règlement médical des vaccins antirougeoleux, comment ils se sentent après la vaccination et d’autres points importants. Actuellement, toutes les activités de vaccination sont effectuées avec le consentement écrit des parents.

L'échec est également enregistré dans la carte de consultation externe, mais les parents doivent comprendre l'importance des risques encourus.

Calendrier de vaccination requis

Selon la réglementation en vigueur, le premier vaccin contre la rougeole est administré aux enfants à partir de 1 an. La deuxième fois que l'enfant est vacciné à l'âge de 6 ans avant d'entrer à l'école, le troisième vaccin est administré à un adolescent âgé de 15 à 17 ans. En règle générale, la grande majorité des enfants produisent des anticorps dès la première procédure. Parfois, des mesures d'urgence sont nécessaires si l'enfant a été en contact avec une personne malade. Un effet positif peut être obtenu dans les trois premiers jours après une éventuelle infection.

Selon les normes en vigueur, l’âge maximum de vaccination est de 35 ans, mais il existe des exceptions dans la pratique. Si une personne ne peut pas confirmer la vaccination des enfants contre la rougeole, la procédure peut être effectuée à tout moment. Lors de la planification d'un voyage dans une zone épidémiologique dangereuse, vous devez être vacciné un mois avant le départ.

Un vaccin antirougeoleux doit être administré en fonction du calendrier des autres vaccinations. Si nous parlons d'une souche vivante affaiblie, alors, après la procédure précédente, un mois doit s'écouler. Les médicaments inactivés peuvent être administrés à tout moment sans tenir compte des autres effets du médicament.

Quelle partie du corps la vaccination prend-elle?

La vaccination contre la rougeole est effectuée par voie intramusculaire, après examen du patient et sélection du site d’injection. Dans le cas standard, les enfants sont vaccinés à la cuisse par an et à six ans à l'épaule. Le médicament doit être injecté profondément dans le muscle et les pédiatres ne recommandent pas l’injection du vaccin dans la fesse. Si une injection sous-cutanée est obtenue, la substance sera absorbée lentement, l’effet de l’introduction du vaccin sélectionné sera inférieur à celui souhaité. Les patients adultes et les adolescents sont vaccinés à l'épaule ou sous l'omoplate.

Assurez-vous de faire attention au fait que la solution de vaccin ne frappe pas la peau. Suite à une mauvaise administration, un sceau est formé et l'agent n'entre pas dans le sang. La revaccination sera nécessaire car le but de la procédure ne sera pas complètement mis en œuvre.

Comportement après la vaccination contre la rougeole

L'état de santé de la procédure effectuée par la suite dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Si la détérioration se produit au bout de 5 à 15 jours de vaccination, nous pouvons parler d’une réaction retardée au médicament administré. Au site d’injection, un raidissement ou une douleur peut apparaître lors du déplacement, mais ces symptômes disparaissent en quelques jours.

En ce qui concerne les enfants d'âge préscolaire, il est recommandé de prendre soin de l'enfant, de réduire le risque d'infection par ARVI, de ne pas l'emmener à la maternelle. Les pédiatres mettent en garde contre le bain des enfants jusqu'à la disparition des rougeurs dues au vaccin. Toutes les déviations par rapport au bien-être normal sont naturelles, en particulier chez les enfants affaiblis. Normalement, 16 jours après la vaccination antirougeoleuse, aucun signe douloureux n’est observé. Si l'état de l'enfant est préoccupant, vous devez appeler le médecin à la maison.

Que considérer la norme après la vaccination

Après avoir pénétré dans le corps d’une souche de rougeole, la production d’anticorps dirigés contre ce virus commence. Le corps de l'enfant expose la barrière d'infection et cela se traduit par les réactions suivantes:

  1. gonflement et rougeur au site d'injection;
  2. symptômes catarrhaux: toux, rougeur de la gorge, conjonctivite;
  3. éruption cutanée après 1 jour;
  4. problèmes d'appétit et de malaise général, somnolence;
  5. fièvre éliminée par des antipyrétiques.

Il faut comprendre que le malaise de l'injection passe rapidement, ce n'est pas une pathologie, mais une réaction protectrice.

Complications après la vaccination

Une altération significative du bien-être lors de la vaccination antirougeoleuse est rarement réparée. Les écarts sont causés par une intolérance individuelle au médicament sélectionné ou par un affaiblissement général du système immunitaire. Les réactions négatives peuvent être déclenchées par une technique d’injection incorrecte ou un vaccin de qualité médiocre. Les problèmes de santé persistants incluent:

  • réaction fébrile convulsive;
  • réaction toxique - 6 à 11 jours d'inoculation;
  • encéphalite post-vaccination;
  • complications bactériennes, troubles gastro-intestinaux;
  • réactions allergiques de gravité variable;
  • pneumonie, diminution du nombre de plaquettes.

Les allergies à la vaccination antirougeoleuse sont associées à l'introduction d'antibiotiques et de fragments de protéines dans la composition. La douleur abdominale signale une exacerbation de lésions gastro-intestinales chroniques. Il convient de noter que l'encéphalite vaccinale est considérée comme une complication extrêmement rare. Avec la maladie de patients non vaccinés, le risque de complications cérébrales est plusieurs fois plus élevé.

Les spasmes eux-mêmes ne sont pas un signe d'intolérance à la protection contre la rougeole. C'est une réaction adéquate du corps à une température élevée, qui doit être contrôlée et réduite à des nombres élevés.

Contre-indications à la vaccination

Dans les cas régis par les règles, la vaccination n'est pas recommandée. Parfois, les médecins se retirent d'une mesure préventive pendant un certain temps. Dans d'autres situations contre la rougeole, il ne faut jamais être vacciné ou jusqu'à ce que le spécialiste des maladies infectieuses l'ordonne.

Si vous avez des problèmes de santé et de la fièvre, vous devez sauter un mois après le rétablissement et le rétablissement de l’immunité. Raisons du transfert temporaire de la vaccination antirougeoleuse:

  1. infection aiguë de nature différente;
  2. rechute de pathologies chroniques;
  3. grossesse et allaitement;
  4. tuberculose pulmonaire;
  5. l'introduction d'immunoglobulines, de produits sanguins.

Avec des contre-indications, les vaccinations peuvent endommager, compliquer le cours de la maladie sous-jacente et provoquer une réaction grave.

Raisons du retrait définitif de la vaccination:

  1. intolérance aux antibiotiques (aminoglycosides);
  2. tumeurs malignes;
  3. réactions négatives aux injections précédentes;
  4. allergie au blanc d'œuf;
  5. forme sévère d'immunodéficience acquise.

L’immunisation active de l’homme contre la rougeole s’est avérée un moyen fiable et unique de prévenir une maladie grave. Une lésion infectieuse est un danger mortel et il n'existe aucun médicament pour le traitement de la rougeole. Les parents sont invités à observer attentivement le moment des vaccinations afin que le bébé grandisse en bonne santé et soit protégé de manière fiable.

Si le vaccin provoque de la fièvre ou d’autres complications pendant le traitement, consultez immédiatement un médecin afin de ne pas aggraver les conséquences de l’éruption cutanée. Y compris la rubéole, la perfusion de rougeole et la parotidite.

Vaccination adulte contre la rougeole: quand et combien de fois le vaccin est-il administré?

La rougeole est l'infection la plus dangereuse. Il affecte le plus souvent les enfants de moins de 5 ans. Vous pouvez être infecté par une «maladie infantile» à tout âge. La rougeole est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes et les personnes souffrant de pathologies chroniques.

Et la probabilité d'infection au contact d'un patient est de 100%. Dans notre pays, une augmentation annuelle de l'incidence est observée. Par conséquent, les médecins déconseillent de faire la rougeole chez l'adulte.

Le mécanisme d'action et les noms des vaccins antirougeoleux

Le virus de la rougeole est très mobile, il se déplace facilement sur de longues distances. Il est transmis par voie aérienne ou directement au contact du patient. D'abord, le nasopharynx est infecté, puis le corps entier.

Seule la vaccination peut prévenir l'infection. La vaccination antirougeoleuse est pratiquée dans le monde entier depuis plus de 50 ans. Comment fonctionne le vaccin?

Une fois à l'intérieur, le virus de la rougeole induit une réponse immunitaire cellulaire: l'organisme commence immédiatement à «attaquer» le matériel protéinique hostile en produisant des anticorps spécifiques qui finissent par neutraliser le virus et restent dans le sang pendant de nombreuses années. Il existe des médicaments monovalents (contenant un type d’antigène) ou combinés (provenant de plusieurs infections).

La vaccination antirougeoleuse est réalisée avec des vaccins vivants. Cela signifie que le virus dans leur composition est affaibli de manière particulière (mais pas tué). Donc, il ne peut pas infecter le corps, mais est capable d'induire en lui la quantité d'anticorps nécessaire pour une immunité stable.

Les vaccins vivants ont leurs avantages:

  • une petite dose d'antigènes est nécessaire, car les virus vaccinaux se répliquent dans le corps;
  • 1 dose suffit pour former une immunité protectrice;
  • ne contiennent pas d'adjuvants;
  • moins de réactions allergiques.

Dans notre pays autorisé et utilisé:

  • Vaccin sec antirougeoleux (Russie). Protection garantie pendant 18 mois;
  • Divaccine (parotidite et rougeole). C'est un développement domestique. Recommandé pour la revaccination chez l'adulte;
  • Priorix - médicament à 3 composants (rougeole, parotidite, rubéole). Remède britannique. Fabriqué en Belgique. Un degré élevé de purification détermine un risque faible;
  • Ruvax (France). Monopreparation L'effet de l'injection dure jusqu'à 20 ans.
  • Vaccin de valence ROR II - 3 (USA). Pour la vaccination de routine et d'urgence.

La différence entre les vaccins russes et étrangers dans le processus de culture des souches du producteur. Dans les préparations de rougeole importées, le virus est cultivé dans le milieu de culture de cellules embryonnaires de poulet, ce qui limite leur utilisation aux allergiques aux œufs, et dans les produits nationaux - sur les cellules embryonnaires de caille, ce qui réduit les réactions de vaccination.

Il convient de noter que tous les vaccins antirougeoleux sont très efficaces. Après la deuxième injection, l'immunité protectrice est déterminée chez 98% des patients et dure 25 ans!

Quand, combien de fois et jusqu'à quel âge la vaccination antirougeoleuse est-elle administrée à un adulte?

On a observé que moins souvent les adultes contractent la rougeole, mais si cela se produit, la pathologie est très difficile à tolérer. Selon le calendrier de vaccination national, les mêmes injections sont prescrites pour les adultes que pour les petits patients. La différence dans la période de revaccination. Pour les adultes, il a plusieurs années.

Dans notre pays, chaque citoyen de moins de 35 ans (selon le calendrier) a le droit de se faire vacciner gratuitement contre la rougeole, à condition que la personne n’ait pas déjà été vaccinée et qu’elle n’ait pas contracté cette infection depuis son enfance.

En outre, quel que soit l’âge, la vaccination est gratuite même si le patient a été en contact avec une rougeole infectée, mais n’a pas non plus été malade auparavant et n’a pas été vacciné. La vaccination consistera en 2 injections consécutives avec une différence de 3 mois.

La protection qui en résultera durera 12 ans. Il n'y a pas de limite d'âge pour les vaccins antirougeoleux. Mais si la procédure est gratuite pendant 35 ans, vous devrez être vacciné contre de l’argent.

Dates recommandées pour la vaccination et la revaccination de la population adulte contre la rougeole et la rubéole

La vaccination de la population adulte va jusqu'à 35 ans. Vous pouvez choisir n'importe quel temps d'intervention, l'essentiel est d'être en bonne santé au moment de l'inoculation. Avec une menace épidémique pour les citoyens âgés de plus de 35 ans, la vaccination sera également gratuite. La revaccination est indiquée tous les 10 ans.

Le greffage est fortement recommandé:

  • les femmes qui planifient une grossesse. La rougeole malade étant «en position» est très dangereuse;
  • les voyageurs qui se rendent dans des endroits présentant une situation épidémiologique dangereuse. Récemment, des épidémies de rougeole ont été observées en Turquie, en Thaïlande, à Singapour et en Italie. Avant de visiter des pays étrangers, il est nécessaire de vacciner de toute urgence (de préférence un mois avant la date prévue du départ);
  • personnes nées en 1957 et plus tard en l'absence d'immunité (pas assez d'anticorps). Ils sont recommandés au moins une injection;
  • Citoyens âgés de 15 à 35 ans, non vaccinés auparavant et non malades, s'ils font partie du groupe à risque: personnel médical, étudiants, enseignants;
  • l'immunisation non planifiée est effectuée dans le cas où une personne est en contact direct avec une personne infectée. L'injection doit être effectuée de manière urgente - dans les 3 premiers jours à partir du moment de l'infection présumée.

La vaccination (rougeole, rubéole) peut consister en une ou deux injections (selon le cas). La vaccination avec des préparations vivantes est réalisée simultanément ou avec un intervalle de 4 semaines. La protection développée est la même dans le cas de l’utilisation d’un vaccin antirougeoleux indépendant et dans la composition des multi-préparations.

Qui ne devrait pas être vacciné?

La vaccination n'est pas autorisée pour les contre-indications absolues lorsqu'il existe un danger pour la vie. Ceux-ci comprennent:

  • immunodéficience héréditaire. Soit sa forme acquise - SIDA;
  • allergie au blanc d'œuf;
  • réaction sévère due à une vaccination antérieure. Symptômes typiques: œdème étendu du site de ponction avec hyperémie grave, température élevée;
  • patients tuberculeux;
  • avec leucémie et lymphome;
  • allergies graves à un médicament similaire précédemment administré.

Les femmes enceintes sont un sujet particulier de la vaccination antirougeoleuse. Selon les statistiques, si le fœtus est éclos dans le contexte d’une infection, la grossesse est interrompue dans 20% des cas. De plus, les femmes enceintes ne peuvent pas être vaccinées contre la rougeole en raison de possibles conséquences négatives, ce qui signifie que tout doit être mis en œuvre pour la vaccination au stade de la planification de la grossesse.

Mais il y a des contre-indications lorsque la procédure est reportée à temps (jusqu'à la guérison du vacciné):

  • SRAS et pathologies chroniques;
  • transfusion sanguine;
  • intolérance aux protéines ou aux aminosides;
  • oncologie.

Comment la vaccination est-elle transférée?

Comme les médicaments antirougeoleux sont peu réactogènes, les adultes sont assez facilement tolérés par la vaccination.

Parmi les symptômes habituels (non dangereux), notez:

De telles manifestations ne durent pas longtemps et disparaissent après 2-3 jours.

Les réactions dangereuses sont rares (moins de 0,01% des cas). Parmi eux:

  • choc anaphylactique;
  • perturbation du système nerveux central;
  • encéphalite;
  • insuffisance cardiaque;
  • pneumonie et myocardite.

Dois-je être vacciné si j'avais été malade dans mon enfance?

Vacciné dans ce cas n'est pas nécessaire. Le fait est que le corps a déjà formé une protection. Toutefois, il convient de garder à l’esprit que l’immunité s’affaiblit avec le temps.

Par exemple, si un enfant de 6 ans reçoit un vaccin contre la rougeole, il peut être vacciné à l’âge de 26 ans. Après tout, 20 ans, c’est long. Et une protection supplémentaire pour le corps ne fait pas mal.

Une personne vaccinée peut-elle être infectée?

Si la vaccination est conforme aux règles, l'immunité doit être conservée toute la vie. Comment savoir? Vous devez déterminer quel est votre niveau d'anticorps aujourd'hui.

Pour cette analyse de sang est fait. Si le résultat est supérieur à 40 unités, l'immunité est suffisante et il n'est pas nécessaire d'être vacciné. Rarement, mais il arrive qu'une personne qui a fait une vaccination double selon le plan (par an et à 6 ans) soit toujours malade. Cela se produit si le corps a des perturbations immunitaires.

Puis-je mettre en parallèle avec le vaccin contre l'hépatite?

Toute vaccination - un certain risque. De nombreux facteurs déterminent la manière dont une personne prendra un vaccin et les complications pouvant résulter d'une injection particulière.

Mais il y a deux conditions principales. Il s’agit de la préparation correcte de la procédure par la personne vaccinée et de sa conduite correcte par le personnel médical de la clinique. Si les deux points sont observés, tout se passera sans problème. Il est possible d’associer la vaccination contre la rougeole à la vaccination contre l’hépatite B.

Si une injection simultanée est prévue, la procédure est effectuée avec différentes seringues et dans différentes zones du corps. Lorsque les injections ne sont pas administrées une fois - l'intervalle de temps entre le vaccin antirougeoleux vivant et le médicament antihépatite inactivé peut être quelconque.

Comment se faire vacciner contre la rougeole chez un adulte en clinique?

Les vaccins utilisés dans les cliniques publiques, en règle générale, la production nationale. Le plus souvent, il s'agit de monodrogues, parfois - Divaccina. Si la décision d'immunisation est prise, vous devez tout d'abord contacter le service des procédures de la clinique où vous habitez.

Vous y apprendrez le calendrier de vaccination. Vient ensuite la visite obligatoire chez le thérapeute.

Après avoir examiné vos antécédents médicaux et effectué un examen, le médecin prendra une décision positive quant à la vaccination ou suggérera un examen supplémentaire. Vous aurez peut-être besoin d'un ECG ou d'une radiographie.

Toutes les procédures et analyses nécessaires doivent nécessairement être effectuées. Si vous avez des réactions allergiques, informez-en votre médecin. C'est le seul moyen d'éviter les symptômes négatifs post-injection. Une condition importante est d'être en bonne santé au moment de la vaccination.

La vaccination peut être donnée dans des cliniques privées. Il existe maintenant de plus en plus d'hôpitaux de ce type. Il est donc impératif de déterminer, lors de la sélection, si une institution médicale commerciale est autorisée à exercer cette profession. Une procédure à domicile constitue l’un des avantages d’une telle vaccination.

Combien coûtent les vaccins antirougeoleux: le prix dans les pharmacies

Dans les cliniques publiques, la vaccination contre la rougeole est gratuite. Il est logique d’acheter des médicaments à la pharmacie s’il est décidé de faire une vaccination payée.

  • Le vaccin de la culture de la rougeole - 475-520;
  • Divaccine (rougeole, parotidite) 300-400;
  • Priorix - 1000;
  • Ruvax - 500;
  • MMR II - 600.

Au prix d'une injection unique, il convient d'ajouter le prix d'un examen physique obligatoire. Dans une clinique payante, il (selon la région et la politique de prix de l'institution) variera de 600 à 1000 roubles.

Puis-je laver et prendre de l'alcool après la vaccination?

Le comportement correct du patient après l'injection est une condition importante pour éliminer les complications possibles. En ce qui concerne les procédures relatives à l’eau après la vaccination antirougeoleuse, elles ne sont pas interdites.

La règle principale est l'eau propre. Pour cette raison, il est préférable de ne pas nager dans l'eau pendant les premiers jours suivant la procédure afin d'éviter tout risque d'infection de la plaie. Puis-je prendre de l'alcool? À ce jour, il n’ya pas de relation négative entre la vaccination et l’alcool.

Et, néanmoins, les médecins recommandent fortement de ne pas boire d'alcool au moins un jour ou deux après l'injection. N'oubliez pas que la vaccination est une petite mais une infection.

Vidéos connexes

Dois-je être vacciné contre la rougeole chez l'adulte? Dr. Komarovsky répond:

Ces dernières années, une image épidémiologique instable a été observée dans notre pays. Par conséquent, la vaccination antirougeoleuse pour la population adulte est plus nécessaire que recommandé. Les vaccins utilisés sont sans danger.

Choisissez des médicaments nationaux ou importés, ils sont tout aussi efficaces. N'ayez pas peur de la vaccination, le corps adulte n'en a pas peur. Il sera beaucoup plus triste de tomber malade de la rougeole et de regretter l’occasion manquée de s’enraciner.

Tout sur le vaccin antirougeoleux

Prévention, de nombreux experts estiment que le meilleur moyen de traiter une maladie. Parfois, c'est elle qui protège les enfants de nombreuses infections. Le vaccin antirougeoleux est le seul moyen de protéger une personne de cette maladie dangereuse. Grâce à la vaccination, le taux d'incidence chez les enfants et les adultes a été réduit à 85%.

La rougeole, tout sur la maladie

La rougeole est devenue une maladie plutôt rare chez les enfants de plus d'un an en raison de la vaccination régulière. Cette infection est dangereuse pour l'homme. Notez les caractéristiques les plus importantes de cette maladie:

  1. En cas d'infection, la température de l'enfant augmente de manière significative. Il peut atteindre plus de 40 0 ​​C.
  2. La maladie s'accompagne de symptômes similaires à ceux du rhume (nez qui coule, toux sèche, éternuements, mal de gorge). Et aussi, il existe des manifestations spécifiques chez les enfants, qui consistent en: enrouement, photophobie, œdème des paupières, éruption cutanée sur le corps.
  3. L'infection des personnes à proximité peut survenir jusqu'à 4 jours de maladie.
  4. Le développement de la maladie provoque une forte diminution de l'immunité chez les enfants. Un certain nombre de complications bactériennes peuvent survenir pendant l’infection.
  5. Une fois que la mère a contracté la maladie, le corps de l’enfant sera immunisé contre le virus pendant 3 mois, pas plus.
  6. La rougeole est tolérée par les jeunes enfants (âgés de moins de 5 ans). Une des complications dangereuses est fatale.
  7. En 2011, la maladie avait fait plus de 100 000 enfants dans le monde et n'avait pas été vaccinée contre la rougeole.

La propagation du virus se produit par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air. Une personne atteinte de rougeole est contagieuse même pendant la période d'incubation. L'agent causal de l'infection est instable dans l'environnement extérieur, il meurt après une exposition à des facteurs physiques et mécaniques.

L'importance de la vaccination contre la rougeole, le calendrier de vaccination

Les experts estiment que la vaccination est le seul moyen efficace de prévenir une maladie contagieuse. Il n'est pas nécessaire de le faire si la personne a des contre-indications. Le premier vaccin contre la rougeole doit être administré entre 12 et 15 mois. À un âge précoce, la vaccination est nécessaire car les adultes sont plus difficiles à tolérer le vaccin que les enfants.

La vaccination contre la rougeole est parfois associée à de nombreux autres vaccins. Souvent, les vaccinations contre la rougeole, les oreillons et la rubéole sont effectuées en même temps.

Le plan devrait comporter 2 vaccins contre la rougeole. Nous avons indiqué ci-dessus les dates limites pour la première vaccination, la seconde devant être effectuée à l'âge de 6 ans (à condition qu'il n'y ait pas de contre-indications). Habituellement, le temps de revaccination dépend du moment du test de la manta. Les experts recommandent de faire un test avant la vaccination contre la rougeole, cela est également possible après un certain temps (1,5 mois plus tard). Dans le même temps, ces vaccinations ne sont effectuées que s’il existe des preuves urgentes concernant un enfant de plus d’un an.

Le vaccin de routine est administré deux fois à des enfants (12-15 mois, 6 ans). Dans de rares cas, vous devez prendre congé de ce calendrier de vaccination:

  1. Lorsqu'un membre de la famille est infecté, la vaccination est obligatoire pour toutes les personnes de moins de 40 ans. Les exceptions concernent les enfants de moins d'un an.
  2. Lorsqu'un enfant naît d'une mère dont le sang ne contient pas d'anticorps anti-virus, le bébé est vacciné au cours des 8 premiers mois de sa vie. La vaccination ultérieure de l’enfant se déroule comme prévu (14-15 mois., 6 ans).

Les parents et les enfants eux-mêmes s'intéressent à la question: où sont-ils vaccinés contre la rougeole? 0,5 ml. médicament est présenté au bébé, un adulte dans les domaines suivants:

  • sous la spatule;
  • zone externe de l'épaule.

Préparation pour l'injection

La vaccination ne nécessite pas de préparation spéciale:

  1. La rougeole ne peut être vaccinée que chez les enfants en bonne santé (adultes). Il ne devrait y avoir aucun signe d'ARVI.
  2. Avant l'introduction du médicament est recommandé de subir un examen complet par un médecin, afin de passer les tests.

Il existe également des règles de comportement après la vaccination. Ils sont comme suit:

  1. Prendre une douche ne peut pas être frotté à l'endroit où le médicament a été injecté.
  2. Ne visitez pas les endroits bondés pendant trois jours.
  3. N'entrez pas dans le menu de l'enfant de nouveaux aliments.

Vaccin contre la rougeole pour adultes

Si un adulte a décidé de se faire vacciner, il est recommandé de le tester pour détecter les anticorps anti-infectieux. Une personne peut avoir une forme douloureuse de rougeole sans même le savoir. Dans ce cas, les experts disent que la vaccination n'est pas nécessaire.

Une fois l’épidémie fixée, les vaccinations ne peuvent plus être effectuées. Si une personne ne reçoit pas le premier vaccin, elle devrait être vaccinée avant de se rendre dans une région dangereuse (au plus tard 2 semaines avant le départ). La plupart des cas d'infection par le virus ont été enregistrés en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Roumanie, en Italie, au Danemark, en Ouzbékistan et en Espagne.

Le vaccin antirougeoleux n’est fabriqué que pendant une certaine période. L'administration répétée du médicament est nécessaire après 3-5 ans. Le moment de la revaccination chez l'adulte dépend des caractéristiques de l'organisme, du calendrier de vaccination dans le pays.

La vaccination contre la rougeole chez les adultes dure jusqu'à 35 ans, deux fois avec une pause de 3 mois entre les vaccinations. La revaccination n'est pas nécessaire. L'immunité du corps contre l'infection persistera plus de 12 ans. Les adultes injectent le médicament à l'épaule (tiers supérieur).

Cette maladie infectieuse est dangereuse par la survenue de complications. Parmi les complications les plus graves, nous indiquerons:

  • encéphalite;
  • une pneumonie;
  • otite moyenne;
  • méningo-encéphalite;
  • pyélonéphrite;
  • la sinusite;
  • l'hépatite;
  • méningite;
  • Eustachite.

Quels vaccins sont utilisés?

Le vaccin antirougeoleux contient des virus vivants ou atténués. Dans cet état, ils sont incapables de provoquer une maladie chez un enfant et ne font que contribuer au développement de l'immunité du corps à l'infection. Caractéristiques du vaccin contre la rougeole:

  1. Thermolabilité. Le vaccin perd ses propriétés car il est soumis à des températures inconfortables. Son stockage doit être effectué à une température ne dépassant pas 4 0 С. Une température élevée / basse provoque une destruction rapide du médicament.
  2. Si le vaccin non utilisé reste, il devrait être détruit.
  3. Le médicament doit être soigneusement administré aux personnes allergiques à l'antibiotique, la protéine d'œuf.

À des fins prophylactiques, des monovaccins et des vaccins combinés peuvent être utilisés (ils protègent également contre la rubéole et les oreillons). Vaccins utilisés:

  1. "Ruvax". Fabriqué en france.
  2. ZhKV (monovaccine).
  3. Vaccin antirougeoleux à la parotine (Russie).
  4. Priorix (Royaume-Uni).
  5. ROR (combiné pour la rougeole, la rubéole et les oreillons). Fabriqué aux USA.

Comment choisir un vaccin contre la rougeole? La question est assez compliquée, sa résolution nécessite des conseils d’experts. Le médecin sera en mesure de choisir la meilleure option, en évaluant la tolérance d'un médicament.

Même après la vaccination, un enfant peut attraper la rougeole. La maladie peut se développer dans le cas où l'enfant après une seule vaccination a fortement diminué son immunité. Mais lorsqu'il est infecté, un enfant de plus d'un an transférera plus facilement cette infection. La vaccination dans ce cas aide à arrêter le développement de la maladie, à prévenir son évolution sévère, à réduire le risque de complications.

Réaction de vaccination

La vaccination est réalisée à travers un vaccin vivant faible. Il est très important de savoir si les conséquences peuvent survenir après la vaccination antirougeoleuse et lesquelles. Un vaccin antirougeoleux peut déclencher 2 types de réactions:

  • général (rougeur de la gorge, légère toux, hyperémie, nez qui coule, conjonctivite);
  • locale (rougeur dans la zone du vaccin, œdème). Ces manifestations disparaissent après quelques jours.

Dans certains cas, la température peut augmenter (après 6 jours). Des saignements de nez, une perte d'appétit, une éruption ressemblant à la rougeole et une indisposition.

La réaction au vaccin contre la rougeole est différente selon la gravité des symptômes:

  1. Faible. Une augmentation de la température n'est observée qu'à 10 ° C. Les symptômes d'intoxication, que nous avons examinés ci-dessus, ne sont pas observés.
  2. Moyenne La température augmente de 37,6 à 38,5 0 C. Il existe de légers symptômes d'intoxication.
  3. Forte. Fièvre de l'enfant, faiblesse (brièvement) éruption cutanée, toux, rougeur de la gorge augmente.

Les symptômes ci-dessus peuvent survenir lors de l'administration du monovaccin (immunité uniquement contre la rougeole). Si des vaccinations combinées sont effectuées (rubéole, parotidite), des symptômes supplémentaires peuvent apparaître (inflammation des glandes salivaires, douleurs articulaires).

Complications possibles

Les parents se soucient de la façon dont la vaccination contre la rougeole est effectuée. Des complications post-vaccination peuvent-elles survenir? En pratique médicale, il existe des cas de complications graves (très peu). Habituellement, la cause des complications réside dans:

  • violation des techniques de vaccination;
  • non-respect des contre-indications;
  • intolérance individuelle aux composants du médicament;
  • vaccin de basse qualité.

Ces effets secondaires peuvent survenir après la vaccination:

  1. réaction convulsive. Les crampes se produisent à des températures élevées. Selon les experts, cette complication ne s'applique pas aux cas graves;
  2. réaction toxique. Il n'apparaît que 6 à 11 jours après la vaccination. Caractérisé par: intoxication, forte fièvre, éruption cutanée ressemblant à la rougeole, mal de gorge. Ces signes sont observés ces signes pendant 5 jours, pas plus;
  3. encéphalite post-vaccination. Des nausées, une agitation, des maux de tête, de la confusion, des convulsions peuvent apparaître;
  4. éruption cutanée. Cela peut indiquer une réaction allergique. Et il peut aussi y avoir des douleurs dans les articulations, angioedema;
  5. complications bactériennes;
  6. exacerbation de maladies allergiques.

Contre-indications à la vaccination des enfants, des adultes

La vaccination contre la rougeole permet d’éviter les effets dangereux de la maladie. Mais il y a des contre-indications. Dans certains cas, un enfant (adulte) ne peut être vacciné contre la rougeole ni à l'âge de 12 mois ni à nouveau à l'âge de 6 ans:

  • la grossesse
  • immunodéficience primaire;
  • la présence de complications graves lors de la vaccination précédente;
  • allergie aux aminosides, protéines de poulet;
  • tumeur (maligne);
  • la vaccination est transférée pendant 3 mois en cas d'administration d'immunoglobuline, de produits sanguins;
  • immunodéficience acquise (SIDA). La vaccination est contre-indiquée dans le développement de sa forme sévère. S'il n'y a aucune manifestation clinique d'infection par le VIH, il est permis d'injecter un vaccin vivant.

Caractéristiques de la documentation

Toutes les vaccinations ne sont effectuées qu'avec le consentement des parents. Les vaccinations effectuées doivent être documentées. La vaccination contre la rougeole relève également de cette règle.

Comment est la conception des vaccinations? Au départ, un pédiatre examine un enfant. Avant l'introduction du médicament, les parents reçoivent un formulaire de signature indiquant qu'ils donnent leur consentement pour effectuer cette procédure médicale.

Si les parents sont contre la vaccination, ils doivent compléter une renonciation écrite à la procédure. Assez pour en signer un. L'échec doit être fait en double. La première copie des docteurs en pâte dans la carte de l'enfant, la copie numéro 2 doit être jointe au magazine local "Sur la vaccination de la population". Les parents font annuellement un refus de vaccination.

Prévention de la rougeole

La vaccination contre la rougeole est considérée comme la seule mesure préventive. Un virus affaibli n'est pas nocif pour la santé, il aidera le corps à développer une immunité à la maladie. Parfois, vous avez besoin d'une prophylaxie d'urgence. Il consiste en une vaccination de 2 à 3 jours après le contact de l'enfant (de plus de 6 mois) avec une personne malade.

Pour les petits enfants jusqu'à l'âge d'un an (de 3 à 6 mois), la prévention d'urgence consiste à administrer de l'immunoglobuline humaine. Il contient des anticorps protecteurs du sérum de donneurs, des personnes ayant eu la rougeole. Après 2 à 3 mois, vous pouvez faire une immunisation active.

La rougeole en Ukraine 2018: quand avoir les vaccins contre la rougeole sont les règles principales

Deux semaines seulement après le nouvel an, plus de 2 000 personnes ont contracté la rougeole en Ukraine. L'épidémie de rougeole au ministère de la Santé ne s'appelle pas épidémie, mais de tels résultats ont déjà atteint le tiers des cas liés aux symptômes en 2017.

Olga Golubovskaya a déclaré sur le blog du site «24» qu'il était préférable de donner un vaccin contre la rougeole et de savoir comment le combattre.

La première chose à savoir, c’est que la rougeole est une maladie infectieuse assez grave, accompagnée d’un changement de plusieurs périodes de la maladie, qui prend beaucoup de temps dans le corps humain (il ne s’agit pas de la grippe, mais qui permet de récupérer en trois à cinq jours) et comporte un certain nombre de complications graves.

La rougeole est une maladie très contagieuse, et les enfants de moins de 5 ans, les adultes de plus de 20 ans, les femmes enceintes et les personnes présentant un état d'immunodéficience sont les plus à risque de contracter une rougeole grave.

Afin de déterminer de manière fiable si une personne possède ou non des anticorps contre la rougeole (elle peut transmettre des maladies à un niveau sous-clinique sans le savoir), une analyse de sang appropriée doit être effectuée (IgG anti-rougeole).

Quand les vaccinations contre la rougeole

Les enfants

• La vaccination contre la rougeole est effectuée une fois tous les 1 ans et à 6 ans. Si, pour diverses raisons, la vaccination n’est pas pratiquée, elle est administrée aux enfants de tout âge, mais il vaut mieux - deux fois (pour la première injection, des anticorps se forment chez 85 à 93% des personnes) avec un intervalle d’au moins 28 jours entre les vaccinations.

• Si des voyages internationaux sont prévus, en particulier dans les pays à prévalence élevée de rougeole, la vaccination est recommandée à partir de six mois (de 6 à 11 mois - une fois).

• La vaccination d'urgence des enfants non immunisés est également effectuée au cours des trois premiers jours suivant l'exposition à la rougeole.

Les adultes

• En conséquence, la vaccination peut être recommandée chez l’adulte dans les cas suivants:

• Les étudiants après l'obtention du diplôme sans confirmation de l'immunité contre la rougeole.

• Les personnes nées pendant ou après 1957 qui ne présentent aucune preuve d'immunité (présence d'anticorps); ils doivent préparer au moins une dose de vaccin.

Pour les adultes, les mêmes vaccins sont utilisés que pour les enfants.

Qui est contre-indiqué pour la vaccination?

• les personnes présentant une réaction allergique potentiellement mortelle à la néomycine ou à un autre composant du vaccin, apparue lors de l'injection initiale;

• Si une personne est malade au moment de la vaccination, le traitement doit être différé jusqu'au rétablissement.

• les femmes enceintes; de plus, après la vaccination, il faut éviter une grossesse de 4 semaines.