Pourquoi les vomissements surviennent-ils chez les nouveau-nés après avoir été nourris?

Lorsqu'un bébé vomit après avoir été nourri, des parents inexpérimentés commencent à paniquer et appellent immédiatement un médecin. Une telle précaution est-elle nécessaire ou était-ce une régurgitation ordinaire comment distinguer? Aujourd'hui à l'ordre du jour - Quelles sont les causes des vomissements anormaux chez le nouveau-né et quelle devrait être la première aide d'urgence en cas de vomissement chez un bébé?

Pourquoi les vomissements surviennent-ils chez les nouveau-nés?

Le premier mois de la vie d'un bébé est une période étonnante et difficile pour lui, lorsqu'il s'habitue à un nouvel environnement et que ses organes internes subissent un dernier ajustement. Cette période est encore plus difficile pour ses parents, qui perçoivent les problèmes mineurs comme des problèmes graves. Si le bébé vomit, les parents pensent qu'il est gravement malade.

Le vomissement en soi n'est pas une maladie indépendante, mais c'est un symptôme (et souvent le plus important) de diverses maladies. Il est possible de révéler sa raison seulement après une recherche détaillée.

Attention! Les pédiatres considèrent que les vomissements isolés sans autres symptômes sont la norme pour tous les nouveau-nés. Il est pris pour la réaction du corps de l'enfant à un nouvel aliment ou à d'autres stimuli externes, et il est souvent imprévisible.

Causes de vomissements chez les nourrissons

Cependant, si son nouveau-né vomit fréquemment après avoir été nourri ou à un autre moment, en combinaison avec d'autres symptômes gênants, son état de santé se dégrade, cet état ne peut être considéré comme inoffensif. Les vomissements répétés avec déshydratation sont particulièrement dangereux.

C'est important! Il existe de nombreuses maladies provoquant des vomissements fréquents chez les bébés. Toutes sont très dangereuses. Au premier soupçon de quelque chose qui ne va pas, vous devez contacter l’institution médicale pour obtenir de l’aide afin de commencer le traitement dans les meilleurs délais.

Les raisons les plus courantes sont:

  • carence en lactose;
  • ARVI, grippe;
  • une pneumonie;
  • otite moyenne;
  • blessures diverses;
  • troubles métaboliques;
  • intoxication alimentaire;
  • obstruction intestinale;
  • pression intracrânienne;
  • les néoplasmes;
  • acidocétose diabétique;
  • l'hydrocéphalie;
  • encéphalite;
  • l'urémie;
  • SDS (syndrome de commotion cérébrale infantile);
  • gastro-entérite grave;
  • hernie incarcérée;
  • méningite;
  • la septicémie;
  • infections des voies respiratoires;
  • infections des voies urinaires;
  • commotion cérébrale;
  • une appendicite;
  • entérocolite notorique;
  • invagination;
  • sténose pylorique.

Vomissements ou régurgitations - comment distinguer?

Comme vous pouvez le constater, les problèmes sont différents, mais selon les statistiques, toutes ces maladies dans les premiers mois de la vie ne sont pas si courantes. Beaucoup plus souvent, il y a un léger vomissement dans les miettes après avoir été nourri parce qu'il n'a pas encore complètement formé la motilité de l'estomac. Cette condition s'appelle la régurgitation et survient chez presque tous les nouveau-nés.

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation chez les nourrissons? Le processus physiologique diffère du pathologique comme suit:

  • lors de la régurgitation, il n'y a pas de besoin émétique;
  • la quantité de nourriture rejetée est assez petite;
  • la régurgitation n’est pas supérieure à 3 fois par jour;
  • le bébé prend normalement du poids;
  • régurgitation progressivement sans aucun traitement.

Attention! Déterminer les vomissements ou les régurgitations n'est pas difficile, même pour les parents ayant une expérience minimale. La régurgitation a lieu immédiatement après un repas ou dans l'heure qui suit. C'est une dose unique, avec du lait ou de l'eau. Les vomissements peuvent également être répétés, dans les masses émétiques jaunâtres en raison de la bile.

La régurgitation est un processus naturel: l'air s'échappe de l'estomac, le corps dit que le système digestif fonctionne normalement. Rien ne gêne le bébé, développe-t-il, il est gai, sociable - il n’ya aucune raison de s’inquiéter. Lorsque les vomissements sont différents: l'enfant gémit, agité, il est visible qu'il est malade.

Vomissements pathologiques chez les nourrissons

Les mamans devraient faire attention à découvrir à temps que quelque chose ne va pas avec leurs bébés. Étant donné que les vomissements chez les nourrissons après l’alimentation sont un phénomène assez fréquent, les parents n’accordent parfois pas l’importance à de nombreux autres faits alarmants, à savoir:

  • le bébé ne prend pas de poids ou n'est pas arrêté du tout;
  • les vomissements durent trop longtemps, parfois jusqu'à trois heures;
  • la nausée chez un enfant est constante, sans raison apparente;
  • avec des vomissements, le nouveau-né commence à s'étouffer, à tousser.

Attention! Si les vomissements passent avec la pâleur et la fièvre, l'enfant est léthargique, refuse de manger - ce sont des symptômes très dangereux. Il est nécessaire d'appeler une ambulance de toute urgence!

Considérons les principaux types de vomissements pathologiques chez les nourrissons:

  • La nausée est accompagnée d'une très forte fièvre. Les symptômes existants indiquent le développement d’une infection virale, d’un rhume, d’une intoxication. Le bébé est soudainement vomi, son appétit est perdu, une faiblesse apparaît. En évaluant l’état du bébé, le médecin dirige le traitement pour traiter la maladie sous-jacente, abaisser la température, reconstituer les réserves de liquide dans un petit corps et adopter un régime alimentaire léger.
  • Parfois, les vomissements et la température peuvent avoir une origine différente. Si, par exemple, un antibiotique a été prescrit au bébé, les vomissements sont une réaction allergique à ce médicament. Le médecin traitant doit en être informé pour pouvoir prescrire un autre remède. Avant la visite chez le médecin, le médicament doit être arrêté.
  • Les vomissements peuvent être associés à la diarrhée. La survenue de ces symptômes indique une intoxication, une infection intestinale ou virale, l'introduction précoce d'aliments complémentaires. Si elles sont intenses, vous devez appeler une ambulance. Le bébé perd le liquide beaucoup plus rapidement qu'un adulte. Vous devez donc le protéger du développement de la déshydratation. Le traitement vise la réhydratation. Les antibiotiques sont prescrits dans les cas graves, avec une maladie moins grave - agents antimicrobiens.
  • Le bébé qui vomit peut battre la fontaine. La raison en est l'aérophagie. C'est le phénomène d'ingestion d'air et il s'agit d'une névrose. La régurgitation est considérée comme un processus normal, mais parfois elle est le signe de certaines affections associées à des anomalies de la structure du système digestif. Les parents devraient être alertés par une fontaine à vomissements dont la masse de vomissures est bien supérieure à celle que l'enfant a mangée. Si la miette alors que méchant, cela devrait servir de signal pour appeler un médecin.

Que faire si un bébé vomit?

Laissez la régurgitation physiologique et la condition normale, mais peut-il être prévenu? Les mères expérimentées recommandent:

  • Assurez-vous que la miette est dans un état calme avant de la nourrir. Maman ne devrait pas non plus être nerveuse, car l'enfant ressent tout. Bien mettre le bébé sur le ventre ou lui tapoter le ventre. Vous pouvez masser la région du nombril.
  • Il est nécessaire de veiller à ce que, lorsque la tête du bébé n’est pas retournée, son nez soit propre et respire librement.
  • Nous veillons à ce que le bébé prenne correctement le sein de sa mère. Il doit le saisir avec la zone périphérique pour que sa lèvre inférieure soit légèrement tordue.
  • Pour l'alimentation artificielle, il est recommandé d'utiliser des biberons spéciaux empêchant l'air d'avaler.
  • Après l’alimentation, vous n’avez pas besoin de faire d’activités actives avec le bébé. À ce stade, il est important de l’attacher verticalement au cœur et de tapoter doucement sur le dos.
  • Assurez-vous que le bébé ne mange pas trop, car la régurgitation survient à la suite d'une suralimentation élémentaire.

La régurgitation est facile à corriger, mais avec des vomissements pathologiques, tout est différent. Les vomissements peuvent durer jusqu'à 1-2 jours. À ce stade, le bébé est menacé de déshydratation. Il est donc important de veiller à recevoir suffisamment de liquide.

Attention! Si la miette dans un état malade ne refuse pas le sein, il est alors nécessaire de continuer à le nourrir normalement. L'eau doit être administrée par très petites portions (une cuillère chacune) afin que les crises ne se reproduisent pas.

Toutes les méthodes à domicile de traitement des vomissements ne conviennent que dans les cas où il se produit une fois, pas systémique. Si le mauvais état des miettes persiste pendant une longue période, il n'y a pas d'amélioration, vous devez alors consulter un médecin.

Tous les médicaments existants pour le traitement des vomissements ne conviennent pas aux plus petits citoyens et ne peuvent donc pas être utilisés seuls. Seul un pédiatre devrait évaluer l’état du nourrisson et prescrire certains médicaments. Les parents peuvent entourer leur enfant d'attention et d'amour, ce qui, au mieux, aide à faire face aux situations difficiles. Ne soyez pas nerveux, tout ira bien! Vous bénisse!

Vomissements chez les nourrissons après avoir mangé

Vomir chez un nourrisson peut être un symptôme très grave nécessitant une réponse parentale immédiate. En premier lieu, il s'agit d'une déshydratation dangereuse. Qu'est-ce qui cause les vomissements? Dans quels cas il est important de montrer immédiatement l'enfant au médecin?

Différences de régurgitation à partir de vomissements

La régurgitation est un processus normal qui ne nécessite pas de traitement, tandis que les vomissements sont plus fréquents lors de maladies. Dans les deux cas, le contenu de l'estomac est libéré, ce qui entraîne des difficultés lorsqu'il est nécessaire de distinguer ces deux processus.

Vous pouvez trouver des régurgitations chez un enfant ou des vomissements grâce aux signes suivants:

  • Lorsque la régurgitation est négligeable, il est facile de se séparer. Le gamin après lui se comporte comme d'habitude;
  • Le bébé vomit habituellement après l’allaitement et des vomissements se produisent quel que soit le moment de l’alimentation.
  • La régurgitation est très rarement répétée plusieurs fois et les attaques de vomissements ne sont le plus souvent pas uniques, mais multiples.
  • Les enfants rôtissent généralement des aliments inchangés (mélange ou lait) ou légèrement coagulés. Des vomissements peuvent provoquer des aliments trop cuits et du suc gastrique avec de la bile (liquide jaunâtre).
  • L'état de santé de l'enfant lors de la régurgitation est presque toujours bon et lorsque les vomissements sont souvent pires.

Raisons

De nombreux enfants vomissent parfois, mais en règle générale, cela ne se produit qu'une fois et n'indique pas la présence d'une maladie grave. Vous pouvez donc aider l'enfant à la maison. Mais parfois, cela peut être le signe d'une maladie nécessitant une intervention médicale.

L’apparition de vomissements chez les nourrissons peut être due aux raisons suivantes:

  • Alimentation rapide et trop manger;
  • Mélanger le changement;
  • Manque d'hygiène de la mère;
  • Violations régime de maman;
  • Introduction d'aliments complémentaires;
  • Intolérance au lait;
  • Pleurs longs et forts;
  • Piloresténose;
  • La toux;
  • Infection intestinale, gastro-entérite;
  • Empoisonnement;
  • Commotion cérébrale
  • La méningite;
  • Appendicite.

Les vomissements dus à une suralimentation ou à une alimentation rapide sont relativement inoffensifs et apparaissent lorsque plus de nourriture a pénétré dans l'estomac des miettes qu'elle ne peut en absorber et digérer. Pour éviter de tels vomissements, vous n'avez pas besoin de nourrir le bébé plus qu'il ne le devrait (si le bébé est nourri avec un mélange), et après avoir mangé pendant une demi-heure, vous ne devriez pas le baigner ni jouer activement avec lui. Si, à d'autres égards, il semble en bonne santé, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Chez les enfants de moins d’un an, les vomissements peuvent être provoqués par un nouveau mélange. Les repas ne doivent être changés que pour une bonne raison après avoir consulté un pédiatre. De plus, un nouveau mélange devrait être introduit progressivement.

Si la mère ne respecte pas les règles d'hygiène et ne surveille pas son alimentation, il s'agit alors de facteurs de risque de développement de maladies infectieuses, se traduisant par des vomissements. L'utilisation d'aliments d'engraissement, épicés et salés par une mère qui allaite peut perturber la digestion du bébé.

Le bébé peut réagir aux vomissements et aux aliments complémentaires. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de paniquer si l'épisode de vomissement s'est produit une fois. Ainsi, le corps du bébé pourrait réagir à un produit inconnu. Il est important de commencer à nourrir avec des produits à un composant, de ne pas donner aux miettes des aliments laissés ouverts depuis longtemps et de toujours vérifier les dates de péremption.

Les vomissements surviennent souvent lors d'infections intestinales. La diarrhée s'y joint, ce qui est particulièrement dangereux avec de grandes pertes de liquide. La maladie menace la vie du bébé et nécessite donc une attention médicale immédiate. Aucune cause moins dangereuse de vomissement et d’empoisonnement.

Les vomissements peuvent se développer chez les enfants et dans des maladies aussi graves que l'appendicite, la méningite, la pneumonie, l'incarcération d'une hernie, etc.

En cas de piloresténose, l’anneau musculaire, situé à la transition de l’estomac au duodénum, ​​est épaissi, ce qui empêche la nourriture de passer dans l’estomac mince. La nourriture reste dans l'estomac, puis vomit. Par conséquent, l'enfant veut manger et, malgré une alimentation fréquente, le poids du bébé diminue et le lait n'est pas absorbé. Avec ce diagnostic, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La commotion cérébrale peut provoquer des vomissements. Si un enfant est tombé d'une grande hauteur, a perdu conscience, ses mouvements ne sont pas coordonnés, il est important de consulter immédiatement un médecin.

Symptômes pour référence immédiate à un pédiatre

Vous devriez immédiatement consulter un médecin si l'enfant:

  • refuse la nourriture;
  • somnolent et paresseux;
  • sa température corporelle a augmenté;
  • des vomissements répétés plus souvent 3 fois par jour ou dans les 6 heures;
  • selles molles;
  • le bébé a le ventre enflé ou ça fait mal;
  • s'il y a des signes de déshydratation: lèvres, langue sèche, urine rare ou rare, et urine plus foncée que d'habitude;
  • s'il y a du sang dans le vomi;
  • sur la couche il y a du sang ou du mucus.

Ne perdez pas de temps et ne traitez pas le bébé vous-même, mais appelez immédiatement une ambulance.

Ce que vous devez faire avant l'arrivée du médecin

Les vomissements étant dangereux en raison du développement rapide de la déshydratation, les parents ne doivent pas simplement attendre une ambulance ou un médecin local, mais doivent veiller à ce que les miettes de liquide dont ils ont besoin pénètrent dans le corps. La perte de liquide de reconstitution est importante pour commencer immédiatement après une crise de vomissements. Pour les bébés allaités, l'attachement au sein sera le meilleur moyen de faire le plein de liquide perdu lors des vomissements.

Il est également recommandé aux enfants de donner des solutions à partir de préparations pharmaceutiques contenant les électrolytes nécessaires. Si vous n'avez pas la possibilité d'acheter une préparation pharmaceutique, préparez un analogue chez vous en dissolvant du sel (une cuillère à thé sans lame) et du sucre (4 à 6 cuillères à thé) dans un litre d'eau bouillie. Cette solution peut être stockée jusqu'à 24 heures.

Il ne faut pas donner à l'enfant de thé, de soda sucré, de bouillon de poulet, de jus de fruits, de lait de vache et même d'eau de riz. Dans de telles boissons, il n'y a pas d'électrolytes perdus lors des vomissements, ils ne feront donc qu'aggraver la situation.

Alors, que faire avec des vomissements chez un bébé avant l'arrivée d'un pédiatre:

  • Donnez le sein plus souvent au bébé (si vous allaitez).
  • Offrez plus souvent un mélange de miettes (si le bébé est nourri au biberon). Changer le mélange n'est pas nécessaire.
  • En plus du lait et du mélange, donnez 60 à 120 ml au bébé. solution d'électrolytes après chaque crise de vomissements. Il est nécessaire de donner une telle solution à petites doses à travers une bouteille avec un mamelon ou une cuillère. Vous pouvez également donner la solution avec une seringue, qui n’a pas d’aiguille.
  • Si le bébé boit la quantité de solution spécifiée, mais veut toujours boire, donnez-lui la solution jusqu'à ce qu'il se désaltère.
  • Si le bébé s'empare de la solution qu'il vient de boire, essayez de l'arroser à nouveau, en donnant au liquide plusieurs millilitres avec de petites interruptions.
  • Parmi les aliments destinés aux bébés de plus de 6 mois, vous pouvez donner du riz, de la purée de pomme, des craquelins et des bananes.
  • Avant l'arrivée du médecin, il n'est pas recommandé d'administrer à l'enfant des médicaments - antibiotiques, médicaments contre la diarrhée, sorbants, prébiotiques, antiémétiques et autres. Nombre de ces médicaments peuvent non seulement «brouiller» l’image globale de la maladie, mais aussi entraîner des complications de l’état du bébé.

Si vous pensez que le bébé a été empoisonné par des médicaments ou des aliments, vous devez immédiatement appeler le médecin et l'informer des causes possibles. Emportez avec vous un échantillon de la substance ou de l'emballage sous celui-ci.

Nutrition des enfants d'âge préscolaire

Erreurs des parents lorsqu'ils nourrissent un enfant

Pour que les enfants apprennent à bien manger, il est important que les parents évitent les erreurs. Vous pouvez leur laisser le choix de nourriture. Parfois, les parents aiment

Quatre idées fausses au sujet de manger votre bébé

Parfois, vous dites: "Si vous ne nettoyez pas votre assiette, vous n'obtiendrez aucun dessert." Vous créez une restriction pour eux - si

Hygiène avant les repas

Votre enfant devrait s'habituer à prendre soin de la pureté de ses mains. Ensuite, la nourriture sera sans danger pour lui. Un tel enfant viendra de l'école

Comment enseigner à un enfant l'importance de l'hygiène

Nous proposons les meilleurs moyens d'enseigner à votre enfant l'importance de l'hygiène. Vous êtes resté assis longtemps avec votre bébé pour l'aider à sortir des couches,

Les enfants refusent de s'asseoir à la table du dîner.

Ce n'est pas étrange, surtout si votre enfant est très petit. Il peut ne pas être capable de rester immobile pendant une longue période,

Troubles de l'alimentation communs

Quand votre enfant a 3 ans, il commence à établir sa personnalité. À cet âge, les enfants refusent de manger leur nourriture, ou

Apprendre aux enfants à manger sainement

Les habitudes alimentaires de l'homme n'affectent pas sa santé de manière significative. Les hypothéquer depuis l'enfance. Par conséquent, il est important que l'enfant apprenne à manger des légumes.

L'enfant refuse de manger des légumes

Voici quelques conseils pour apprendre à votre enfant les règles de la nutrition. Vous savez qu'il n'est pas facile de faire manger à un enfant de nouveaux aliments, mais

Apprendre à l'enfant à la table commune

Pour que les enfants commencent à bien manger selon les règles des adultes, ils doivent apprendre à limiter le temps passé en cuisine. Cette discipline

Bébé refuse de manger

Vous êtes inquiet parce que l'enfant refuse de manger toutes sortes d'aliments. Vous cuisinez chaque plat qu'il aime, et pourtant

Vomissements du mélange d'un nouveau-né

Je veux commencer par le fait que les vomissements chez les nourrissons peuvent être inoffensifs, par exemple en raison de la suralimentation normale, mais il peut également s'agir d'un symptôme grave qui ne peut être totalement ignoré. Tout d’abord, les vomissements menacent la déshydratation extrême du corps de l’enfant. Il suffit de penser. En perdant seulement 10% du liquide contenu dans l’eau du corps, l’enfant est en danger de mort. Quelles sont les causes courantes de vomissements chez les nouveau-nés, examinons maintenant.

Causes de vomissements chez les nourrissons

  1. La suralimentation;
  2. L'hygiène maternelle;
  3. Le régime d'une mère allaitante;
  4. Changement de mélanges;
  5. Introduction d'aliments complémentaires;
  6. Empoisonnement;
  7. Infection intestinale;
  8. L'appendicite;
  9. Commotion cérébrale.

Si l'enfant ne vomit pas et que l'enfant ne veut pas prendre le sein / le mélange, il est paresseux, l'enfant vomit et fait de la fièvre, l'enfant vomit plus de trois fois par jour.

La suralimentation

C’est la seule forme de vomissement la plus anodine, aussi appelée régurgitation. Si un enfant a mangé la quantité de nourriture que son estomac n'est pas capable de placer ni de digérer, une partie du bébé mangé va tout simplement roter. La régurgitation due aux vomissements est différente en ce sens qu’elle ne déborde pas avec force et qu’elle sort parfois simplement de la bouche de l’enfant.

Que faire dans ce cas?

Ne nourrissez plus votre bébé, ne le secouez pas et ne le baignez pas après avoir mangé. Une demi-heure de passe-temps tranquille, et cela suffit, vous pouvez ensuite participer à des activités actives et à des activités avec votre enfant.

Hygiène et régime d'une mère allaitante

Les vomissements chez un enfant peuvent être le résultat d'une mère qui ne respecte pas les règles d'hygiène lors de l'alimentation d'un bébé. Cela peut être lourd de maladies infectieuses graves. Si l'enfant est allaité, maman doit respecter les règles d'hygiène:

  • Se laver les seins avant et après l’allaitement (règles de base pour l’allaitement);
  • Surveillez votre propre nutrition.

La qualité du lait maternel dépend de la qualité de l’organisation de la nourriture de la jeune mère et, par conséquent, de la santé du bébé. Manger une nourriture grasse, salée et épicée de la part de la mère affecte sans aucun doute la composition du lait maternel et peut entraîner non seulement des vomissements, mais également une perturbation du processus de digestion.

Par conséquent, chaque mère, quelle que soit la réaction du bébé à l'allaitement, qu'elle présente ou non des réactions allergiques, doit suivre les recommandations pour une nutrition appropriée. (Lire sur la nutrition et l'alimentation)

Mélanger le changement

Très souvent, les vomissements chez les enfants âgés d'un an peuvent être provoqués par un changement de mélange. Le corps d'un enfant, habitué à la composition d'un mélange, peut «résister» et ne pas accepter un autre mélange. Si vous modifiez souvent le mélange de lait, le cas peut être limité non seulement aux vomissements, mais également aux infractions plus graves (allergies, dysbiose, dysfonctionnement gastro-intestinal).

A cet égard, il faut:

  • Choisissez la formule la plus adaptée que l'enfant utilise avec plaisir (voir l'article sur la manière de choisir un mélange);
  • Essayez de ne pas changer le mélange, s'il n'y a pas de bonnes raisons;
  • Consultez un pédiatre local si vous envisagez de changer le mélange.

Vomissements dus au leurre

L'introduction d'aliments complémentaires peut également causer des vomissements chez le nourrisson. Ne paniquez pas si les vomissements étaient ponctuels. Très probablement, ceci est la réaction du corps à un nouveau produit. Cependant, si des vomissements sont observés après chaque alimentation complémentaire, une attention particulière doit être accordée à cela. Dans ce cas:

Nous lisons: en détail sur le premier repas (règles et recommandations)

Empoisonnement

Cause particulièrement dangereuse de vomissement. Si le bébé a mangé des aliments de mauvaise qualité, le corps réagit en premier lieu pour les retirer de l'estomac et empêcher l'absorption de substances nocives dans le sang par quelque moyen que ce soit.

Que faire si un enfant vomit en cas d'empoisonnement?

  • Tout d'abord, appelez une ambulance. Votre tâche n’est pas de permettre au corps de perdre beaucoup de liquide, alors offrez au bébé toutes les quinze minutes une cuillerée à thé d’eau pure bouillie. Si l'estomac est irrité et ne peut pas encore contenir de l'eau, n'augmentez pas la quantité d'eau, mais offrez de donner. Dès que l'enfant est capable de boire de l'eau sans désirs émétiques, offrez déjà une cuillère à soupe.
  • Les selles molles, la diarrhée sont un autre symptôme d'empoisonnement. Dissoudre dans un biberon ou donner la préparation de Smekta sous forme d’absorbant (1 sachet par 50 ml d’eau) ou sous forme de comprimé de charbon actif dissous dans de l’eau au bébé ou au bébé et attendre que le médecin vienne.

Infection intestinale

Provoque des vomissements, de la diarrhée, c.-à-d. une perte importante de liquide du corps.

Que faire

Si l'enfant est trop petit et refuse de boire, vous devrez peut-être compenser la perte en procédant à un remplacement du liquide par voie intraveineuse comme indiqué par votre médecin. Cette maladie est traitée à l'hôpital, car c'est une menace pour la vie du nourrisson. Il est traité avec des médicaments antibactériens.

Commotion cérébrale

Les vomissements peuvent être un symptôme de commotion cérébrale.

Que faire

Si votre bébé est tombé de n'importe quelle hauteur (depuis le lit, le fauteuil, la table à langer), n'hésitez pas à composer le numéro. Observez l'état de l'enfant - perte de conscience, long cri sans cause, discoordination des mouvements - tout parle d'une commotion cérébrale. L'opinion selon laquelle si un enfant tombe d'une hauteur pas plus grande que sa taille, tout est en ordre, un mythe. Très probablement, vous devrez faire une radiographie et une échographie du cerveau de votre enfant pour assurer l’intégrité des organes de celui-ci. Une commotion cérébrale peut ne pas se manifester immédiatement, même une semaine après une chute. Il est donc préférable d'être en sécurité immédiatement, car après une perte de temps, vous pouvez faire face à des conséquences irréparables.

Les vomissements chez les nourrissons peuvent également être un symptôme d'une maladie très grave ou d'un dysfonctionnement du corps (appendicite, hernie étranglée, méningite, gastro-entérite grave, pneumonie, etc.). Si vous suspectez l'un d'entre eux, appelez immédiatement une ambulance. La responsabilité de la santé de votre enfant n’est assumée que par vous, les parents; veillez donc toujours au bien-être de votre bébé.

Appendicite

Une appendicite peut souvent provoquer des vomissements chez les enfants. En plus des vomissements, avec une appendicite, il existe une douleur droite aiguë, des nausées, un changement de la température corporelle et une faiblesse générale. Par conséquent, les mères devraient accorder une attention particulière au bien-être et aux plaintes de l'enfant et demander une assistance médicale à temps.

Vidéo: que faire si un enfant vomit

Lorsqu'un bébé vomit après avoir été nourri, des parents inexpérimentés commencent à paniquer et appellent immédiatement un médecin. Une telle précaution est-elle nécessaire ou était-ce une régurgitation ordinaire comment distinguer? Aujourd'hui à l'ordre du jour - Quelles sont les causes des vomissements anormaux chez le nouveau-né et quelle devrait être la première aide d'urgence en cas de vomissement chez un bébé?

Nourrir un nouveau-né est un vrai bonheur, mais avec de nombreuses difficultés.

Pourquoi les vomissements surviennent-ils chez les nouveau-nés?

Le premier mois de la vie d'un bébé est une période étonnante et difficile pour lui, lorsqu'il s'habitue à un nouvel environnement et que ses organes internes subissent un dernier ajustement. Cette période est encore plus difficile pour ses parents, qui perçoivent les problèmes mineurs comme des problèmes graves. Si le bébé vomit, les parents pensent qu'il est gravement malade.

Le vomissement en soi n'est pas une maladie indépendante, mais c'est un symptôme (et souvent le plus important) de diverses maladies. Il est possible de révéler sa raison seulement après une recherche détaillée.

Attention! Les pédiatres considèrent que les vomissements isolés sans autres symptômes sont la norme pour tous les nouveau-nés. Il est pris pour la réaction du corps de l'enfant à un nouvel aliment ou à d'autres stimuli externes, et il est souvent imprévisible.

Causes de vomissements chez les nourrissons

Cependant, si son nouveau-né vomit fréquemment après avoir été nourri ou à un autre moment, en combinaison avec d'autres symptômes gênants, son état de santé se dégrade, cet état ne peut être considéré comme inoffensif. Les vomissements répétés avec déshydratation sont particulièrement dangereux.

C'est important! Il existe de nombreuses maladies provoquant des vomissements fréquents chez les bébés. Toutes sont très dangereuses. Au premier soupçon de quelque chose qui ne va pas, vous devez contacter l’institution médicale pour obtenir de l’aide afin de commencer le traitement dans les meilleurs délais.

Les raisons les plus courantes sont:

  • carence en lactose;
  • ARVI, grippe;
  • une pneumonie;
  • otite moyenne;
  • blessures diverses;
  • troubles métaboliques;
  • intoxication alimentaire;
  • obstruction intestinale;
  • pression intracrânienne;
  • les néoplasmes;
  • acidocétose diabétique;
  • l'hydrocéphalie;
  • encéphalite;
  • l'urémie;
  • SDS (syndrome de commotion cérébrale infantile);
  • gastro-entérite grave;
  • hernie incarcérée;
  • méningite;
  • la septicémie;
  • infections des voies respiratoires;
  • infections des voies urinaires;
  • commotion cérébrale;
  • une appendicite;
  • entérocolite notorique;
  • invagination;
  • sténose pylorique.

Vomissements ou régurgitations - comment distinguer?

Comme vous pouvez le constater, les problèmes sont différents, mais selon les statistiques, toutes ces maladies dans les premiers mois de la vie ne sont pas si courantes. Beaucoup plus souvent, il y a un léger vomissement dans les miettes après avoir été nourri parce qu'il n'a pas encore complètement formé la motilité de l'estomac. Cette condition s'appelle la régurgitation et survient chez presque tous les nouveau-nés.

La régurgitation chez tous les nouveau-nés est normale

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation chez les nourrissons? Le processus physiologique diffère du pathologique comme suit:

Nos lecteurs recommandent!

Pour la prévention et le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal, nos lecteurs conseillent

. Cet outil unique composé de 9 plantes médicinales utiles à la digestion, qui non seulement complètent mais renforcent également les actions de chacun. Le thé monastique va non seulement éliminer tous les symptômes de la maladie du tractus gastro-intestinal et des organes digestifs, mais aussi soulager de manière permanente la cause de son apparition.

  • lors de la régurgitation, il n'y a pas de besoin émétique;
  • la quantité de nourriture rejetée est assez petite;
  • la régurgitation n’est pas supérieure à 3 fois par jour;
  • le bébé prend normalement du poids;
  • régurgitation progressivement sans aucun traitement.

Attention! Déterminer les vomissements ou les régurgitations n'est pas difficile, même pour les parents ayant une expérience minimale. La régurgitation a lieu immédiatement après un repas ou dans l'heure qui suit. C'est une dose unique, avec du lait ou de l'eau. Les vomissements peuvent également être répétés, dans les masses émétiques jaunâtres en raison de la bile.

La régurgitation est un processus naturel: l'air s'échappe de l'estomac, le corps dit que le système digestif fonctionne normalement. Rien ne gêne le bébé, développe-t-il, il est gai, sociable - il n’ya aucune raison de s’inquiéter. Lorsque les vomissements sont différents: l'enfant gémit, agité, il est visible qu'il est malade.

Vomissements pathologiques chez les nourrissons

Les mamans devraient faire attention à découvrir à temps que quelque chose ne va pas avec leurs bébés. Étant donné que les vomissements chez les nourrissons après l’alimentation sont un phénomène assez fréquent, les parents n’accordent parfois pas l’importance à de nombreux autres faits alarmants, à savoir:

  • le bébé ne prend pas de poids ou n'est pas arrêté du tout;
  • les vomissements durent trop longtemps, parfois jusqu'à trois heures;
  • la nausée chez un enfant est constante, sans raison apparente;
  • avec des vomissements, le nouveau-né commence à s'étouffer, à tousser.

Attention! Si les vomissements passent avec la pâleur et la fièvre, l'enfant est léthargique, refuse de manger - ce sont des symptômes très dangereux. Il est nécessaire d'appeler une ambulance de toute urgence!

Considérons les principaux types de vomissements pathologiques chez les nourrissons:

  • La nausée est accompagnée d'une très forte fièvre. Les symptômes existants indiquent le développement d’une infection virale, d’un rhume, d’une intoxication. Le bébé est soudainement vomi, son appétit est perdu, une faiblesse apparaît. En évaluant l’état du bébé, le médecin dirige le traitement pour traiter la maladie sous-jacente, abaisser la température, reconstituer les réserves de liquide dans un petit corps et adopter un régime alimentaire léger.
  • Parfois, les vomissements et la température peuvent avoir une origine différente. Si, par exemple, un antibiotique a été prescrit au bébé, les vomissements sont une réaction allergique à ce médicament. Le médecin traitant doit en être informé pour pouvoir prescrire un autre remède. Avant la visite chez le médecin, le médicament doit être arrêté.
  • Les vomissements peuvent être associés à la diarrhée. La survenue de ces symptômes indique une intoxication, une infection intestinale ou virale, l'introduction précoce d'aliments complémentaires. Si elles sont intenses, vous devez appeler une ambulance. Le bébé perd le liquide beaucoup plus rapidement qu'un adulte. Vous devez donc le protéger du développement de la déshydratation. Le traitement vise la réhydratation. Les antibiotiques sont prescrits dans les cas graves, avec une maladie moins grave - agents antimicrobiens.
  • Le bébé qui vomit peut battre la fontaine. La raison en est l'aérophagie. C'est le phénomène d'ingestion d'air et il s'agit d'une névrose. La régurgitation est considérée comme un processus normal, mais parfois elle est le signe de certaines affections associées à des anomalies de la structure du système digestif. Les parents devraient être alertés par une fontaine à vomissements dont la masse de vomissures est bien supérieure à celle que l'enfant a mangée. Si la miette alors que méchant, cela devrait servir de signal pour appeler un médecin.

Que faire si un bébé vomit?

Laissez la régurgitation physiologique et la condition normale, mais peut-il être prévenu? Les mères expérimentées recommandent:

  • Assurez-vous que la miette est dans un état calme avant de la nourrir. Maman ne devrait pas non plus être nerveuse, car l'enfant ressent tout. Bien mettre le bébé sur le ventre ou lui tapoter le ventre. Vous pouvez masser la région du nombril.
  • Il est nécessaire de veiller à ce que, lorsque la tête du bébé n’est pas retournée, son nez soit propre et respire librement.
  • Nous veillons à ce que le bébé prenne correctement le sein de sa mère. Il doit le saisir avec la zone périphérique pour que sa lèvre inférieure soit légèrement tordue.
  • Pour l'alimentation artificielle, il est recommandé d'utiliser des biberons spéciaux empêchant l'air d'avaler.
  • Après l’alimentation, vous n’avez pas besoin de faire d’activités actives avec le bébé. À ce stade, il est important de l’attacher verticalement au cœur et de tapoter doucement sur le dos.
  • Assurez-vous que le bébé ne mange pas trop, car la régurgitation survient à la suite d'une suralimentation élémentaire.

Lorsque les vomissements sont importants, calmer le bébé pour qu'il ne crie pas

La régurgitation est facile à corriger, mais avec des vomissements pathologiques, tout est différent. Les vomissements peuvent durer jusqu'à 1-2 jours. À ce stade, le bébé est menacé de déshydratation. Il est donc important de veiller à recevoir suffisamment de liquide.

Attention! Si la miette dans un état malade ne refuse pas le sein, il est alors nécessaire de continuer à le nourrir normalement. L'eau doit être administrée par très petites portions (une cuillère chacune) afin que les crises ne se reproduisent pas.

Toutes les méthodes à domicile de traitement des vomissements ne conviennent que dans les cas où il se produit une fois, pas systémique. Si le mauvais état des miettes persiste pendant une longue période, il n'y a pas d'amélioration, vous devez alors consulter un médecin.

Tous les médicaments existants pour le traitement des vomissements ne conviennent pas aux plus petits citoyens et ne peuvent donc pas être utilisés seuls. Seul un pédiatre devrait évaluer l’état du nourrisson et prescrire certains médicaments. Les parents peuvent entourer leur enfant d'attention et d'amour, ce qui, au mieux, aide à faire face aux situations difficiles. Ne soyez pas nerveux, tout ira bien! Vous bénisse!

Mais peut-être est-il plus correct de traiter non pas l'effet, mais la cause?

Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri l'estomac… Lire l'article >>

A propos des brûlures d'estomac

23/09/2018 admin Commentaires Pas de commentaires

Vomir chez un nourrisson peut être un symptôme très grave nécessitant une réponse parentale immédiate. En premier lieu, il s'agit d'une déshydratation dangereuse. Qu'est-ce qui cause les vomissements? Dans quels cas il est important de montrer immédiatement l'enfant au médecin?

Différences de régurgitation à partir de vomissements

La régurgitation est un processus normal qui ne nécessite pas de traitement, tandis que les vomissements sont plus fréquents lors de maladies. Dans les deux cas, le contenu de l'estomac est libéré, ce qui entraîne des difficultés lorsqu'il est nécessaire de distinguer ces deux processus.

Vous pouvez trouver des régurgitations chez un enfant ou des vomissements grâce aux signes suivants:

  • Lorsque la régurgitation est négligeable, il est facile de se séparer. Le gamin après lui se comporte comme d'habitude;
  • Le bébé vomit habituellement après l’allaitement et des vomissements se produisent quel que soit le moment de l’alimentation.
  • La régurgitation est très rarement répétée plusieurs fois et les attaques de vomissements ne sont le plus souvent pas uniques, mais multiples.
  • Les enfants rôtissent généralement des aliments inchangés (mélange ou lait) ou légèrement coagulés. Des vomissements peuvent provoquer des aliments trop cuits et du suc gastrique avec de la bile (liquide jaunâtre).
  • L'état de santé de l'enfant lors de la régurgitation est presque toujours bon et lorsque les vomissements sont souvent pires.

Raisons

De nombreux enfants vomissent parfois, mais en règle générale, cela ne se produit qu'une fois et n'indique pas la présence d'une maladie grave. Vous pouvez donc aider l'enfant à la maison. Mais parfois, cela peut être le signe d'une maladie nécessitant une intervention médicale.

L’apparition de vomissements chez les nourrissons peut être due aux raisons suivantes:

  • Alimentation rapide et trop manger;
  • Mélanger le changement;
  • Manque d'hygiène de la mère;
  • Violations régime de maman;
  • Introduction d'aliments complémentaires;
  • Intolérance au lait;
  • Pleurs longs et forts;
  • Piloresténose;
  • La toux;
  • Infection intestinale, gastro-entérite;
  • Empoisonnement;
  • Commotion cérébrale
  • La méningite;
  • Appendicite.

Les vomissements dus à une suralimentation ou à une alimentation rapide sont relativement inoffensifs et apparaissent lorsque plus de nourriture a pénétré dans l'estomac des miettes qu'elle ne peut en absorber et digérer. Pour éviter de tels vomissements, vous n'avez pas besoin de nourrir le bébé plus qu'il ne le devrait (si le bébé est nourri avec un mélange), et après avoir mangé pendant une demi-heure, vous ne devriez pas le baigner ni jouer activement avec lui. Si, à d'autres égards, il semble en bonne santé, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Chez les enfants de moins d’un an, les vomissements peuvent être provoqués par un nouveau mélange. Les repas ne doivent être changés que pour une bonne raison après avoir consulté un pédiatre. De plus, un nouveau mélange devrait être introduit progressivement.

Si la mère ne respecte pas les règles d'hygiène et ne surveille pas son alimentation, il s'agit alors de facteurs de risque de développement de maladies infectieuses, se traduisant par des vomissements. L'utilisation d'aliments d'engraissement, épicés et salés par une mère qui allaite peut perturber la digestion du bébé.

Le bébé peut réagir aux vomissements et aux aliments complémentaires. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de paniquer si l'épisode de vomissement s'est produit une fois. Ainsi, le corps du bébé pourrait réagir à un produit inconnu. Il est important de commencer à nourrir avec des produits à un composant, de ne pas donner aux miettes des aliments laissés ouverts depuis longtemps et de toujours vérifier les dates de péremption.

Les vomissements surviennent souvent lors d'infections intestinales. La diarrhée s'y joint, ce qui est particulièrement dangereux avec de grandes pertes de liquide. La maladie menace la vie du bébé et nécessite donc une attention médicale immédiate. Aucune cause moins dangereuse de vomissement et d’empoisonnement.

Les vomissements peuvent se développer chez les enfants et dans des maladies aussi graves que l'appendicite, la méningite, la pneumonie, l'incarcération d'une hernie, etc.

En cas de piloresténose, l’anneau musculaire, situé à la transition de l’estomac au duodénum, ​​est épaissi, ce qui empêche la nourriture de passer dans l’estomac mince. La nourriture reste dans l'estomac, puis vomit. Par conséquent, l'enfant veut manger et, malgré une alimentation fréquente, le poids du bébé diminue et le lait n'est pas absorbé. Avec ce diagnostic, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La commotion cérébrale peut provoquer des vomissements. Si un enfant est tombé d'une grande hauteur, a perdu conscience, ses mouvements ne sont pas coordonnés, il est important de consulter immédiatement un médecin.

Symptômes pour référence immédiate à un pédiatre

Vous devriez immédiatement consulter un médecin si l'enfant:

  • refuse la nourriture;
  • somnolent et paresseux;
  • sa température corporelle a augmenté;
  • des vomissements répétés plus souvent 3 fois par jour ou dans les 6 heures;
  • selles molles;
  • le bébé a le ventre enflé ou ça fait mal;
  • s'il y a des signes de déshydratation: lèvres, langue sèche, urine rare ou rare, et urine plus foncée que d'habitude;
  • s'il y a du sang dans le vomi;
  • sur la couche il y a du sang ou du mucus.

Ne perdez pas de temps et ne traitez pas le bébé vous-même, mais appelez immédiatement une ambulance.

Ce que vous devez faire avant l'arrivée du médecin

Les vomissements étant dangereux en raison du développement rapide de la déshydratation, les parents ne doivent pas simplement attendre une ambulance ou un médecin local, mais doivent veiller à ce que les miettes de liquide dont ils ont besoin pénètrent dans le corps. La perte de liquide de reconstitution est importante pour commencer immédiatement après une crise de vomissements. Pour les bébés allaités, l'attachement au sein sera le meilleur moyen de faire le plein de liquide perdu lors des vomissements.

Il est également recommandé aux enfants de donner des solutions à partir de préparations pharmaceutiques contenant les électrolytes nécessaires. Si vous n'avez pas la possibilité d'acheter une préparation pharmaceutique, préparez un analogue chez vous en dissolvant du sel (une cuillère à thé sans lame) et du sucre (4 à 6 cuillères à thé) dans un litre d'eau bouillie. Cette solution peut être stockée jusqu'à 24 heures.

Il ne faut pas donner à l'enfant de thé, de soda sucré, de bouillon de poulet, de jus de fruits, de lait de vache et même d'eau de riz. Dans de telles boissons, il n'y a pas d'électrolytes perdus lors des vomissements, ils ne feront donc qu'aggraver la situation.

Alors, que faire avec des vomissements chez un bébé avant l'arrivée d'un pédiatre:

  • Donnez le sein plus souvent au bébé (si vous allaitez).
  • Offrez plus souvent un mélange de miettes (si le bébé est nourri au biberon). Changer le mélange n'est pas nécessaire.
  • En plus du lait et du mélange, donnez 60 à 120 ml au bébé. solution d'électrolytes après chaque crise de vomissements. Il est nécessaire de donner une telle solution à petites doses à travers une bouteille avec un mamelon ou une cuillère. Vous pouvez également donner la solution avec une seringue, qui n’a pas d’aiguille.
  • Si le bébé boit la quantité de solution spécifiée, mais veut toujours boire, donnez-lui la solution jusqu'à ce qu'il se désaltère.
  • Si le bébé s'empare de la solution qu'il vient de boire, essayez de l'arroser à nouveau, en donnant au liquide plusieurs millilitres avec de petites interruptions.
  • Parmi les aliments destinés aux bébés de plus de 6 mois, vous pouvez donner du riz, de la purée de pomme, des craquelins et des bananes.
  • Avant l'arrivée du médecin, il n'est pas recommandé d'administrer à l'enfant des médicaments - antibiotiques, médicaments contre la diarrhée, sorbants, prébiotiques, antiémétiques et autres. Nombre de ces médicaments peuvent non seulement «brouiller» l’image globale de la maladie, mais aussi entraîner des complications de l’état du bébé.

Si vous pensez que le bébé a été empoisonné par des médicaments ou des aliments, vous devez immédiatement appeler le médecin et l'informer des causes possibles. Emportez avec vous un échantillon de la substance ou de l'emballage sous celui-ci.

Causes de vomissements chez un nouveau-né après l’alimentation: mélange de lait maternel

Gag-reflex - une fonction protectrice du corps, permettant de débarrasser le tractus gastro-intestinal des masses pathologiques. Si, après l’allaitement, le bébé vomit près d’une fontaine, cela indique des pathologies dangereuses pour le corps de l’enfant.

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation

Le bébé fait un phénomène physiologique normal - la régurgitation. Contrairement aux vomissements, le processus est complètement naturel et permet au bébé de se débarrasser de l'excès d'air qui est entré pendant le processus d'alimentation. Les vomissements surviennent généralement chez les nourrissons après avoir été nourris avec du lait maternel ou du lait maternisé après 10-30 minutes. La projection d'aliments projetés de l'estomac dans l'œsophage peut être associée à des bouffées d'air, à une alimentation excessive ou à une agitation intense.

Le processus physiologique de la régurgitation est accompagné des signes suivants:

  1. Les éructations ne provoquent pas de pulsion émétique.
  2. La masse rejetée est petite.
  3. Le gamin se sent bien.
  4. Il y a un gain de poids normal.
  5. Le liquide excrété contient un mélange de lait et d’eau.

Le rotage est un phénomène temporaire, ne nécessitant pas de traitement et se transmettant de lui-même à mesure que l'enfant grandit.

  1. Le bébé se comporte de manière agitée, vilain avant le début des vomissements. Les pleurs et l'anxiété indiquent un malaise.
  2. Le bébé éprouve des envies répétées.
  3. Le contenu gastrique devient verdâtre ou jaune.
  4. Il y a un mélange de bile.
  5. Accompagné de la température.

Le vomissement est un réflexe régulé par le cortex cérébral. Le processus implique les muscles abdominaux et le diaphragme. Le gamin fait des efforts, commence un écoulement abondant de salive. Une crise de nausée s'accompagne d'une pâleur de l'enfant et d'une respiration rapide. Les masses émétiques dépassent la quantité de nourriture consommée - en plus de la consommation du suc gastrique est sécrétée.

Causes de vomissements chez les nourrissons

L'apparition de symptômes chez les nourrissons peut être provoquée par de nombreux facteurs, allant des poussées dentaires aux maladies dangereuses.

Il arrive que quelques épisodes passent sans méfiance: masse vomie sans impuretés sanguines, le bébé est actif et n'a pas l'air malade. Ces phénomènes rares sont causés par des causes primaires, dont les réflexes infantiles sont la condition préalable. Cela peut être:

  1. Trop manger
  2. Appareil vestibulaire non développé, à la moindre augmentation des larmes du bébé.
  3. Grandes particules de l'alimentation.
  4. Surexcitation
  5. Prise d'air excessive.

Si les crises de vomissements provoquent un malaise et une douleur chez l'enfant, nous parlons de causes secondaires associées non seulement aux organes digestifs. Les causes symptomatiques incluent:

  1. Maladies infectieuses.
  2. Virus.
  3. Blessures à la tête, y compris une commotion cérébrale.
  4. Appendicite.
  5. Hernie

Après avoir nourri avec du lait maternel

Lorsque les nourrissons vomissent après l’allaitement au sein et que le nombre de masses excède la quantité mangée, c’est une raison pour demander de l’aide médicale. La cause peut être la suralimentation. Dans les premiers mois de la vie, le bébé ne connaît pas le sens des proportions et la suralimentation est un phénomène courant. L'estomac débordant n'a pas la capacité de s'étirer, le contenu appuie sur la valve supérieure, ce qui provoque un réflexe nauséeux. Dans ce cas, les médecins vous conseillent de respecter plusieurs règles d'alimentation:

  • ne pas allonger le bébé en position horizontale, mais le tenir debout pendant un moment;
  • nourrir le bébé en position assise;
  • limiter les jeux actifs immédiatement après la tétée;
  • Exprimez le lait dans une bouteille, cela vous évitera de trop manger.

Un petit pourcentage de nouveau-nés ne peuvent pas absorber les composants du lait maternel. Certaines enzymes provoquent un rejet. La lactation est terminée et le bébé est transféré dans un mélange approprié ne contenant pas d'allergène.

Après le mélange

Les vomissements chez le nouveau-né, qui se produisent après avoir mangé un mélange, peuvent être causés par une intolérance aux aliments artificiels. Il est nécessaire de réviser les principes de la nutrition. Très probablement, vous devrez passer à un autre type de mélange. Il est important d'exclure la neurologie.

Les pathologies neurologiques ont pour origine la période de développement intra-utérin. En cas de trouble neurologique, l'envie d'avoir une apparence régulière. Les nourrissons prématurés et de faible poids à la naissance et les bébés souffrant d'asphyxie sont à risque.

Les enfants portent une fontaine de vomi sur une formule sans produits laitiers. Parfois, la cause peut être des médicaments qui ont été administrés au bébé par voie orale. La réaction aux drogues s'accompagne de toux et de faiblesse.

Si nécessaire, changez le mélange, le processus doit être effectué progressivement. Le tractus gastro-intestinal du nourrisson est imparfait, avec la microflore non encore formée. Contrairement aux artificiels, les bébés nourris au lait maternel se nourrissent des bactéries lactiques nécessaires pour favoriser l'absorption des aliments. Les mélanges n’ont pas ce privilège, il convient de réfléchir au choix de la nourriture. Si possible, il est nécessaire de maintenir l'alimentation mixte.

Comment aider un enfant

Observer l’état difficile du bébé est difficile, mais il est important de bien se comporter avant l’arrivée de l’ambulance. Il est nécessaire de surveiller en permanence la dynamique de l'état des nourrissons. Si les parents attendent une aide qualifiée, les actions principales seront:

  • garder l'enfant "colonne" dans une position verticale;
  • éviter les virages serrés et les tremblements, le bébé devrait être aussi confortable que possible;
  • si la cause des vomissements n’est pas établie, il n’est pas recommandé de s’attacher fréquemment à la poitrine, malgré l’échec de l’enfant.
  • l'auto-lavage gastrique est interdit, peut entraîner des dommages mécaniques à l'intestin;
  • Vous ne pouvez pas prendre de médicaments sans l'avis d'un médecin.

Le Dr Komarovsky conseille de prendre les mesures suivantes en attendant l'arrivée d'un médecin:

  • assurer le repos de l'enfant, si possible, au lit;
  • pendant les vomissements, asseyez l'enfant et inclinez le corps vers l'avant. Cela aidera à protéger les voies respiratoires. Si l’état de l’enfant ne lui permet pas de s’asseoir tout seul, couchez-vous sur le côté après avoir retiré l’oreiller;
  • après avoir rincé la bouche du bébé. Vous pouvez utiliser de l'eau bouillie refroidie à la seringue;
  • arrosez votre enfant avec des solutions qui compensent l’équilibre eau-sel.

Quand consulter un médecin

Si la fontaine est vomie avec une faible fréquence, environ 2 fois par heure, une réaction similaire du corps indique des processus pathologiques possibles.

Vomir chez un nouveau-né après avoir nourri indique une condition dangereuse lorsque les symptômes sont présents:

  • rejet du sein maternel;
  • le corps montre des signes de déshydratation;
  • les enfants vomissent des impuretés suspectes;
  • apparition de diarrhée ou de traînées de sang dans les matières fécales;
  • augmentation de la température corporelle locale;
  • état de stress des muscles abdominaux;
  • faiblesse et pâleur de la peau.

Les symptômes pathologiques ci-dessus doivent constituer une bonne raison de demander de l'aide médicale. Son rendu intempestif est lourd de conséquences désastreuses. Surtout s'il y a des signes de déshydratation qui, dans un mois, sont dangereux et peuvent même entraîner la mort. Les jeunes parents ne devraient pas paniquer ni se soigner eux-mêmes. La meilleure option serait d'appeler l'équipe d'ambulance ou le pédiatre à la maison. Les interventions de spécialistes qualifiés réduisent le risque de complications et augmentent les chances de guérison rapide.

Vomissements chez les nourrissons après avoir mangé

Vomir chez un nouveau-né après avoir nourri des parents inexpérimentés provoque la panique et l'horreur. Ils essaient d'appeler une ambulance dès que possible ou d'emmener le bébé à un rendez-vous avec un pédiatre. Cependant, vous devez d’abord savoir comment une telle précaution est justifiée. Peut-être que maman vient de confondre vomissements et régurgitations. Fontaine de vomissements pathologiques est caractérisée par la présence d'autres signes. Les parents doivent être extrêmement attentifs à la santé de leurs miettes. Les soins d'urgence ne sont nécessaires qu'en cas de symptômes supplémentaires et d'une détérioration de l'état de santé général du jeune patient.

Les causes du symptôme

Le premier mois d'un bébé est rempli de nombreux changements. Il doit encore s'habituer au nouvel environnement. Un certain nombre de changements se produisent également dans le corps: le tractus gastro-intestinal est colonisé par des bactéries et le reste des systèmes achève leur formation. Pour les parents d'un enfant en bas âge, tout changement dans leur état est considéré comme une tragédie. Ils considèrent tous les problèmes comme graves et ont donc immédiatement recours à une assistance médicale. Les vomissements chez les nourrissons après l’alimentation n’indiquent pas toujours la présence d’une maladie grave. Une telle manifestation n'est pas considérée comme une maladie distincte. C'est plutôt un symptôme qui indique un dysfonctionnement du système digestif. La cause de la manifestation négative ne peut être arrêtée qu’après un examen détaillé et la livraison de tous les tests nécessaires.

Pour les nourrissons, un seul vomissement est normal. Dans ce cas, il est causé par une réaction négative du corps à la nourriture ou à tout autre stimulus externe. Son apparence est impossible à prédire, mais elle passe aussi sans intervention.

Si, au cours des vomissements, d’autres symptômes négatifs se manifestent de plus et que l’état général de l’enfant se détériore constamment, il est alors considéré comme inadmissible de retarder la procédure. La manifestation répétée du symptôme est dangereuse et peut conduire à une déshydratation complète.

Dans la pratique médicale, il existe un grand nombre de maladies, parmi les principaux symptômes desquelles des vomissements sont présents. Si une mère qui allaite se méfie de l'un d'eux, vous devriez immédiatement consulter un spécialiste dans un hôpital.

Des vomissements se développent assez souvent à l’arrière-plan:

  • carence en lactose;
  • maladie infectieuse;
  • maladies pulmonaires;
  • inflammation de l'oreille moyenne;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • métabolisme inapproprié;
  • intoxication alimentaire;
  • la présence d'obstruction dans l'intestin;
  • changements de pression négative;
  • le diabète;
  • méningite;
  • commotion cérébrale;
  • autres maladies dangereuses pour la santé du bébé.

Principales différences de vomissements et de régurgitations

La régurgitation des nouveau-nés est considérée comme un processus physiologique tout à fait normal.

Il se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • aucune envie de vomir;
  • une petite quantité de nourriture sort de l'estomac;
  • la fréquence du processus n’est pas supérieure à trois fois par jour;
  • bébé se développe bien et prend du poids;
  • la régurgitation est un processus qui ne devrait pas être traité.

La régurgitation avec le lait maternel peut être distinguée des vomissements chez tout parent. L'action se déroule immédiatement après avoir mangé. Elle se caractérise également par la singularité et l’attribution de lait, exclusivement d’eau.

Les vomissements se produisent plusieurs fois de suite. Différentes impuretés peuvent être présentes dans le mélange, souvent de couleur jaune.

En raison de la régurgitation, un excès d'air s'échappe de l'estomac. Le processus indique le développement normal du tractus gastro-intestinal. Dans le même temps, le bébé ne ressent pas de gêne, joue bien et communique avec ses pairs. Lorsqu'il vomit, l'enfant devient irritable, pleure constamment et se comporte sans repos.

Caractéristiques de vomissements pathologiques

Lors de l'allaitement, les mères doivent toujours écouter leur instinct. Grâce à eux, ils seront en mesure de reconnaître le développement de la maladie à un stade précoce. Des vomissements pendant l'allaitement chez le nourrisson peuvent survenir assez souvent. Cependant, il est impératif de demander conseil à votre médecin dans les cas suivants:

  • Le manque de dynamique positive dans la prise de poids des miettes.
  • La durée des vomissements est supérieure à trois heures.
  • Le bébé commence à se sentir malade, bien qu'il n'y ait pas de raisons évidentes à cette situation.
  • Au cours des vomissements, une petite toux est également observée.

Les symptômes dangereux pour le nourrisson sont une augmentation de la température corporelle et une pâleur de la peau. Dans ce cas, l’enfant devient trop lent et refuse constamment de manger. Dans ce cas, vous devriez immédiatement chercher des soins médicaux d'urgence.

Des vomissements pathologiques après avoir mangé chez un enfant sont observés dans plusieurs cas.

Augmentation de la température corporelle à un niveau élevé. Ce symptôme indique le développement d'infections virales. C'est aussi caractéristique d'un rhume ou d'un empoisonnement. Les vomissements ont tendance à s'ouvrir soudainement. De plus, le bébé perd l'appétit et se sent très faible. Évaluer correctement la gravité de la situation ne peut être qu'un médecin. Il sélectionnera le traitement correct visant à normaliser la température corporelle et à combler le manque de liquide dans le corps. Pendant cette période, l'enfant ne devrait être organisé que des repas légers.

Il est parfois difficile de déterminer la nature des vomissements, qui surviennent lorsque la température corporelle augmente. La situation accompagne souvent la prise d'antibiotiques. Les attaques se produisent lorsqu'il y a une allergie à un médicament prescrit par un médecin. Un effet indésirable doit être signalé à votre médecin. Il le remplacera par un analogue ou abandonnera complètement le traitement.

Les vomissements sont souvent aggravés par la diarrhée. La situation est caractéristique d'une intoxication ou d'une infection virale. Les mamans peuvent faire face à la situation en cas d’introduction d’aliments complémentaires précoces. Si les symptômes sont caractérisés par une intensité élevée, appelez immédiatement une ambulance. Les parents ne doivent pas oublier que la miette perd du liquide beaucoup plus rapidement qu'un adulte. Pour prévenir le développement d'une situation négative va réhydratation. Les antibiotiques ne sont prescrits que dans les cas les plus graves. Le plus souvent, vous pouvez utiliser des agents antimicrobiens conventionnels.

Si un enfant est constamment vomi par une fontaine, il est suspecté d'avoir une aérophagie. La maladie se développe en cas d'ingestion nerveuse d'air. Dans un tel cas, la régurgitation peut être causée par une anomalie du système digestif. Le vomi peut être beaucoup plus gros que ce que l'enfant avait mangé auparavant. Avec la présence supplémentaire de caprices et bébé qui pleure doit être immédiatement envoyé à un médecin.

Caractéristiques éliminer les vomissements

Chaque femme devrait savoir quoi faire en cas de vomissements soudains. Les parents expérimentés conseillent de faire ce qui suit:

Le bébé a besoin de se calmer. Maman ne devrait pas non plus paniquer, car l'enfant se sent immédiatement comme une humeur. Il est préférable de mettre le bébé sur le ventre ou de le caresser dans le sens des aiguilles d'une montre. L'attention est également importante pour la zone autour du nombril.

L'allaitement d'un enfant n'est possible que si sa tête est constamment rejetée en arrière. Il est important que le nez soit toujours propre, car à ce moment-là, le processus de respiration s'effectue par ce biais.

Le bébé devrait prendre le sein de maman correctement. Dans sa bouche se trouve toujours non seulement le mamelon, mais aussi une partie du halo. Dans la bonne position pour la lèvre supérieure se caractérise par une légère éversion.

En alimentation artificielle, vous pouvez utiliser des biberons spéciaux contenant un mécanisme empêchant l'ingestion d'air en excès. La fonction est utile et empêchera l’évolution de la situation de manière négative.

Les miettes de nourriture ne doivent pas être accompagnées d'actions actives. Après la procédure, il est soulevé dans une position verticale et claque légèrement sur le dos. Grâce à cette simple manipulation, un excès d’air s’échappe de l’estomac.

Le rotage se produit sur le fond de la suralimentation. C'est pourquoi maman devrait surveiller attentivement le régime alimentaire du bébé.

Le processus de régurgitation peut être normalisé à la maison. Les vomissements nécessitent un avis médical, surtout s’ils durent plus de deux jours. Dans ce cas, le risque de déshydratation augmente. Pour prévenir la situation aidera des formulations spéciales qui peuvent être achetés à n'importe quelle pharmacie.

Maman devrait savoir que l'allaitement devrait continuer de toute façon. Cependant, il est nécessaire de réduire considérablement les portions. Si les vomissements sont intenses, une seule cuillerée de lait à la fois peut être donnée. Lorsque les symptômes réapparaissent, le processus se répète.

À la maison, il est possible de traiter les vomissements s’ils apparaissent une fois. Lorsque la manifestation systémique de la maladie est nécessaire de consulter un médecin. Si les parents ne remarquent pas d’amélioration de l’état de santé général des miettes, il n’est pas recommandé de retarder une visite chez le médecin. Sinon, le risque de complications graves de cette maladie augmente.

Même si les parents connaissent les méthodes médicales d'élimination des vomissements, elles ne peuvent être utilisées qu'après avoir consulté un médecin. Il sera en mesure d'évaluer correctement l'état d'un petit patient et d'identifier les principales causes de sa détérioration. Si nécessaire, des médicaments supplémentaires sont prescrits. De la part des parents, il faut être attentif, aimer et respecter scrupuleusement toutes les prescriptions du médecin. Maman devrait rester calme et ne pas paniquer de toute façon.