Quels fruits et légumes peuvent être enceintes pendant 1, 2 et 3 trimestres: quoi de mieux et de plus utile pour manger pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, une femme a besoin d'un aliment complet et sain car elle est désormais responsable de la nutrition de l'enfant. Elle a besoin d'une variété de vitamines et d'oligo-éléments pour assurer le développement normal du fœtus et maintenir sa santé. Les fruits et les légumes sont traditionnellement considérés comme une source d'éléments nutritifs, mais peuvent-ils tous être consommés pendant la période de portage? Quels produits sont utiles pour la future mère et lesquels ne le sont pas?

Pourquoi les fruits et les légumes devraient être dans le régime alimentaire des femmes enceintes?

Au cours du premier trimestre de la grossesse, les systèmes et les organes de l'embryon commencent tout juste à se former. C'est pendant cette période que les femmes ont besoin d'une grande quantité de vitamines et de minéraux. Beaucoup disent que les futures mères changent leurs préférences gustatives à un stade précoce - c'est ainsi que le corps signale un manque d'éléments nécessaires.

Aux deuxième et troisième trimestres, une alimentation améliorée et équilibrée est nécessaire pour préserver la santé de la femme enceinte et fournir au fœtus en croissance des nutriments. En milieu de gestation, lorsque les organes sont déjà formés, le bébé commence à se développer activement. Cela se reflète dans le bien-être général de la future mère. Elle peut avoir des problèmes de fonctionnement du tractus gastro-intestinal et des reins. Elle doit donc suivre un certain régime comportant de grandes quantités de légumes.

Quels fruits sont utiles pendant la grossesse?

Chaque fruit - une pomme, une prune, une poire et même des agrumes, que de nombreuses mères ont peur d’utiliser pendant la grossesse - est bénéfique et les médecins recommandent de l’utiliser en quantités différentes à différents stades de la mise au monde.

Pommes et poires

On croit que les fruits qui poussent dans la région où vit la future mère apportent plus d'avantages. Dans notre pays, ce sont des pommes et des poires. Le corps y est habitué, vous ne pouvez donc pas avoir peur des allergies aux nouveaux produits.

Quels sont les pommes et les poires utiles? Tout d'abord, une teneur élevée en fer, nécessaire à la formation du système hématopoïétique chez le fœtus, ainsi qu'à la prévention de l'anémie chez la femme enceinte.

Les pommes contiennent de grandes quantités de vitamine C, en particulier des variétés acides. Si vous mangez de 2 à 3 morceaux par jour, vous pouvez augmenter l’immunité sans vous soucier du taux de cholestérol. De plus, leur présence dans le régime aide à digérer les aliments lourds.

Les poires contiennent du potassium, indispensable au travail du muscle cardiaque. Comme dans les pommes, elles contiennent une grande quantité de fibres. Ainsi, les fruits aident à résoudre les problèmes d'intestins et éliminent la constipation, ce qui est particulièrement important au cours du deuxième trimestre de la grossesse. Au troisième trimestre, il est préférable de ne pas manger de fruits - ils provoquent une formation excessive de gaz.

Prunes, abricots

Les abricots, comme les pommes, contiennent également beaucoup de fer. Ils devraient être consommés pour prévenir l'anémie. Ils stabilisent le travail de l'estomac et du coeur. Les abricots contiennent du potassium, du magnésium, du fer, du phosphore, des vitamines - acide ascorbique, carotène, bioflavonoïdes, nicotinamide.

La prune est avant tout un bon moyen d'améliorer la motilité intestinale. Il vaut la peine de manger quelques morceaux la nuit, et une femme enceinte se débarrassera de la constipation. Les fruits éliminent également l'excès de liquide et de sel du corps, ce qui est très important si une femme gonfle beaucoup et a un effet cholérétique.

Souvent, à cause d'une toxicose chez une femme enceinte, son appétit disparaît. Pour le stimuler, il est recommandé de manger plusieurs prunes le matin.

Cependant, il existe des contre-indications. Ne mangez pas beaucoup de ces fruits à ceux qui souffrent de diabète, d'obésité, de rhumatismes. Les prunes sont crues, elles perdent leurs propriétés après traitement thermique.

Bananes, kaki, grenade

Les fruits exotiques sont-ils utiles? Tout n’est pas permis aux femmes enceintes, mais bon nombre d’entre elles sont nécessaires au bon développement du bébé et au maintien de sa santé pendant la gestation.

Les bananes contiennent du potassium, qui est nécessaire au renforcement des vaisseaux sanguins, à la normalisation de la pression artérielle et, en général, au fonctionnement complet du système cardiovasculaire. Le taux quotidien de potassium ne se trouve que dans deux bananes.

Pendant la grossesse, l'état mental et émotionnel d'une femme change. Elle ne peut pas être nerveuse, mais le niveau d'anxiété a augmenté inconsciemment. La banane est un antidépresseur naturel. Ils améliorent l'humeur et favorisent la production de sérotonine, aident à faire face à l'insomnie.

Persimmon augmente l'immunité, augmente la résistance du corps aux infections, élimine l'excès de liquide du corps, ce qui est particulièrement utile au cours des derniers stades de la gestation. En outre, le fruit aide à normaliser le travail du cœur, renforce le système nerveux, prévient la survenue d'une maladie de la thyroïde. Cependant, n'abusez pas du kaki - il s'agit d'un allergène puissant qui, s'il est consommé de manière excessive, provoque la constipation.

La grenade est recommandée pour ceux qui ont des problèmes avec le système de formation de sang et l'anémie. Il a un effet bénéfique sur le système de reproduction des femmes et est particulièrement utile avant l'accouchement, car il contribue à un accouchement rapide et facile.

Agrumes (citron, orange, mandarine, pamplemousse)

Beaucoup de mères ont peur d'utiliser les agrumes pendant la gestation. Cependant, c’est précisément à cette époque que l’on veut manger une orange ou un pamplemousse, boire du thé au citron. Devrais-je me refuser le plaisir?

Les agrumes sont une source de vitamine C et l'acide ascorbique est essentiel au bon fonctionnement de tous les systèmes de l'organisme et au renforcement de l'immunité. Les agrumes les plus utiles sont le pamplemousse. En raison de la grande quantité de magnésium, il aide à résister à la dépression (voir aussi: quel médicament contenant du magnésium convient le mieux aux femmes enceintes?). En 1 trimestre, il est efficace contre la toxémie et réduit le risque de fausse couche.

Malgré les avantages escomptés, vous ne devez pas abuser des agrumes, car ce sont de puissants allergènes. Si vous utilisez des oranges ou des mandarines en quantité illimitée, l'enfant peut naître avec des allergies.

Quels fruits ne sont pas recommandés et pourquoi?

Tous les fruits et les baies ne sont pas utiles pour la future mère et le bébé. Certains fruits sont strictement interdits:

  1. Raisins Toutes les variétés provoquent une augmentation de la fermentation dans l'intestin et, par conséquent, une formation excessive de gaz. En outre, les raisins peuvent provoquer un travail prématuré et la teneur en saccharose et en fructose contribue à la prise de poids et à la croissance excessive du fœtus.
  2. Fraises Berry est l'allergène le plus puissant. Il est contre-indiqué pour les futures mères, car un enfant peut être né avec une allergie à la fraise et une tendance à la diathèse. En outre, l'acide oxalique dans sa composition élimine le calcium du corps. Cela est particulièrement néfaste au deuxième trimestre, lorsque le fœtus grandit vigoureusement (voir l'article: Est-il possible de manger des fraises au deuxième trimestre de la grossesse?).
  3. Ananas Ce fruit exotique est interdit de manger pendant toute la période de la grossesse. Il provoque la menace de fausse couche, soulève le ton de l'utérus, en particulier jusqu'à 13 semaines.
  4. Papaye Stimule la contraction utérine, provoque une hypertonie. Au début, cela conduit à un avortement spontané et, plus tard, à un travail prématuré.

Légumes pendant la grossesse: qu'est-ce qui est utile?

Les légumes les plus utiles pendant la grossesse:

  1. Des carottes Selon les avantages pour le corps, les médecins l'ont tout d'abord indiqué, car les carottes sont nécessaires à la formation adéquate des organes internes de l'embryon. La composition comprend de nombreuses vitamines: carotène, acide ascorbique, tocophérol, phylloquinone, nicotinamide.
  2. Épinards. L'élément principal contenu dans les épinards est l'acide folique. Sans une quantité suffisante de cette vitamine chez le fœtus, des anomalies congénitales du développement sont observées. En plus des épinards, la même quantité de vitamine B9 contient des asperges.
  3. Poivre bulgare. Le poivron est nécessaire pour renforcer le système immunitaire, les parois des vaisseaux sanguins, le développement du système musculo-squelettique.
  4. Le chou est aussi utile que les carottes. Il contient de l'acide folique, du rétinol, du tocophérol, de l'acide ascorbique, du fer et du potassium. La choucroute est particulièrement utile et, parmi différentes variétés, il est préférable de privilégier le brocoli.
  5. Les tomates Ce légume contient beaucoup de fer et de vitamine C.
  6. Concombres. Le potassium est une partie, donc l'utilisation d'un légume favorise la diminution de la pression artérielle, normalisant ainsi le travail du cœur. Utilisé pour la prévention des hémorroïdes, la constipation, aide à la déshydratation.

Recommandations utiles lors du choix des fruits et légumes pour les femmes enceintes

Comment choisir des légumes, des fruits et des baies? Quelques recommandations:

  • il vaut mieux opter pour les fruits locaux, ils sont plus bénéfiques pour le corps et moins allergènes;
  • besoin d'acheter des fruits de saison, ils contiennent le moins de pesticides et de nitrates;
  • les légumes et les fruits doivent être consommés soigneusement lavés, sinon vous pouvez être infecté par E. coli et les vers;
  • lors de l'achat, il convient de prêter attention à l'apparence du fruit - il doit être mûr, pas pourri, ni battu, mais en même temps, les fruits «à la cire» doivent être évités.

Le principe de base de la nutrition qu'une femme enceinte doit respecter est une mesure. Tous les produits en quantités excessives causent des dommages au lieu d’être bénéfiques.

Quels légumes sont utiles pour la grossesse?

Une nutrition adéquate pendant la grossesse est extrêmement importante. La viande, les œufs et le poisson sont une excellente source de protéines et de minéraux, mais vous ne devez pas ignorer les avantages de la consommation de légumes frais pour plusieurs raisons.

Photo: Depositphotos.com. Publié par: martinan

Pourquoi ces dons de la nature devraient-ils devenir partie intégrante du régime alimentaire quotidien d'une femme enceinte? À laquelle des femmes une femme devrait-elle faire attention si elle se soucie de sa santé - de la sienne et du bébé?

Pourquoi des légumes?

Légumes - un élément important du menu quotidien pendant la grossesse. Ce sont des produits naturels nécessaires au maintien de la santé, soumis à des essais difficiles.

Les experts recommandent de manger cinq portions de légumes par jour. Par exemple, une assiette de soupe ou de salade peut être considérée comme une portion. Il est important que cette catégorie d'aliments soit présente dans tous les repas.

Les légumes sont d'excellents fournisseurs de fibres et de pectines. Ces substances aident les intestins, éliminent la constipation si fréquente chez les femmes enceintes et éliminent les produits métaboliques toxiques.

Les légumes sont capables de résister à l’acidification du corps et aux brûlures d’estomac. Ils ont du potassium - un élément qui aide à éliminer l'excès d'eau, soulage le gonflement. Ils fournissent notamment des glucides et des protéines végétales facilement digestibles.

Ces cadeaux de la nature sont mieux consommés crus, et ceux qui ont besoin d'un traitement thermique doivent être cuits à la vapeur correctement.

Le vert est la couleur de l'espoir et de l'acide folique

Une mention spéciale mérite les légumes verts. Ils sont une très bonne source de vitamines A, E, K, C, B, riches en fer, potassium, magnésium, phosphore. En d'autres termes, ils ont presque toutes les vitamines et les minéraux nécessaires aux femmes enceintes. À propos, la couleur des cadeaux de la nature en dit long sur les composants fournis au corps.

Cette substance importante se trouve dans les choux de Bruxelles, les épinards, la laitue, le persil, les asperges, les pois, les haricots et haricots, les courgettes, etc.

Quelques mots sur les représentants individuels du groupe de légumes verts.

Brocoli

Le brocoli devrait être inclus dans le régime afin d'obtenir un double avantage sous forme non seulement d'acide folique, mais également de calcium. Cependant, ce n'est pas tout. Cette plante crucifère contient également des fibres, des antioxydants, du fer et d'autres nutriments qui la rendent très forte.

Pois verts

Pois verts - une réserve de protéines et de vitamine K, qui aide à maintenir des os en bonne santé. Une quantité suffisante de protéines aide à faire face à la sensation de fatigue - compagnon fréquent de la «position intéressante».

Légumes feuillus

Les légumes verts à feuilles sont considérés par beaucoup comme le meilleur aliment consommé pendant la grossesse. Achetez et préparez mieux vos propres épinards, des salades de différentes variétés et incluez-les activement dans votre alimentation. Ils sont riches en acide folique, en calcium et en d'autres nutriments importants tels que le magnésium, le potassium, les fibres alimentaires et le fer. Ces substances protègent le fœtus de diverses anomalies congénitales, telles que le spina bifida.

Favoris dans l'alimentation des futures mères

Patate douce

Ce tubercule est non seulement riche en vitamine A, mais également en potassium et en fibres. Le potassium prépare la mère à la lactation et les fibres aident à lutter contre la constipation qui survient souvent pendant la grossesse.

La patate douce (ou patate douce) est également une excellente source de vitamine B6, qui stimule la production de globules rouges dans le fœtus et prévient les nausées chez la mère.

Poivre

Les agrumes sont considérés comme une excellente source de vitamine C, mais les légumes dans leur ensemble sont tout aussi bons. Par exemple, paprika: une chose contient 209 mg - c'est trois fois plus que dans une orange!

En mangeant du poivre dans les salades et les plats principaux, vous apportez à votre corps la quantité adéquate de vitamine C qui, en plus de renforcer le système immunitaire, contribue à la pleine absorption du fer.

Des tomates

C'est l'un des légumes les plus aimés de nos compatriotes, que vous pouvez ajouter aux salades ou manger comme ça. Les fruits contiennent beaucoup de vitamine C et de fer, ainsi que des antioxydants qui protègent les cellules des dommages.

Une autre source importante de vitamine C pour la future maman est le radis pendant la grossesse. Ce légume peut également être consommé en attendant un enfant.

Betterave rouge

Le légume aide à nettoyer le sang et protège l'enfant des éventuelles malformations congénitales. Les betteraves sont riches non seulement en acide folique, mais également en vitamine C et en fer. Ils aident à éliminer les toxines et à soutenir la fonction hépatique. À son tour, cela signifie un système digestif performant et donc une grossesse en bonne santé.

Concombres

Lorsqu'ils sont frais, ces légumes sont extrêmement bénéfiques pour les femmes enceintes. Ils préviennent l'obésité et l'enflure, sauf la déshydratation, la constipation et les hémorroïdes. Étant une bonne source de potassium, les concombres aident à maintenir la pression artérielle chez les futures mères normales.

Rhubarbe

En petites quantités, les tiges sucrées de la rhubarbe seront utiles dans le régime alimentaire des femmes qui portent un enfant. Ils aident à faire face à l'hypertension artérielle pendant la grossesse et compensent le manque de calcium dans le corps.

Bien entendu, cette liste ne se limite pas. Plus les légumes des femmes enceintes sont variés, moins la pénurie de substances importantes pour les futures mères est menacée.

Assurez-vous de regarder la vidéo, qui traite de la pyramide alimentaire pour les femmes enceintes. Très informatif.

Quels types de légumes peuvent être préparés pendant la grossesse?

A reçu une lettre très détaillée d'Alina, qui a partagé quels légumes pendant la grossesse et après avoir donné naissance à un enfant, il est utile de la laisser à la maison au réfrigérateur.

Je suis sûr que cette information sera utile non seulement pour les momies qui adhèrent au végétarisme, mais simplement pour une femme enceinte qui s'intéresse à la naissance d'un bébé en bonne santé!

Quel genre de fruits et légumes pouvez-vous préparer pour la nourriture végétarienne?

Je veux partager 10 ans d'expérience végétarienne. Bien que je n’adhère plus à un tel système alimentaire, je me souviens toujours que j’avais mangé lorsque seuls des fruits et des légumes étaient présents dans le régime alimentaire.

Il y a même eu une période de la vie sans réfrigérateur!

Alors, quels types de légumes pendant la grossesse peuvent être cuits rapidement et quels produits préparer:

  • Les haricots, les pois, les légumes en conserve, bien qu'immédiatement après la maternité, ne sont pas souhaitables, mais vous pouvez vous préparer pour les membres de votre famille. Faites tremper les haricots et les pois pendant la nuit, puis laissez cuire pendant 10 minutes - égouttez et versez encore plus d'eau, laissez cuire environ 40 minutes. Long bien sûr, mais parfois possible. Vous pouvez également cuisiner et céréales, seulement beaucoup moins de temps. Après avoir trempé toute la nuit, 10 minutes suffisent et nombre d’entre elles sont prêtes.
  • Les légumes-racines peuvent être pendant la grossesse sous forme bouillie ou en compote dès les premiers jours (carottes avec prudence). Ils peuvent stocker plus. La veille ou dans deux jours, hachez, mettez au sudochki ou des pots et mettez au réfrigérateur. Ensuite, ne passez pas de temps dessus pour le laver, le nettoyer, etc. Il suffit de jeter dans une casserole ou une casserole.
  • Les pommes cuites au four (très utiles!) - sont cuites dans une poêle à fond épais pendant environ 15 minutes - versez un peu d’eau, percez ou découpez la pièce centrale et saupoudrez de sucre, vous pouvez probablement au micro-ondes, mais je n’ai pas essayé.
  • Citrouille cuite au four - coupez-la à l'avance (ou demandez à des proches), mettez-la sur la plaque, versez du miel ou saupoudrez de sucre, couvrez de papier d'aluminium et faites cuire au four pendant 20 minutes. Vous pouvez manger pendant la journée, même froid. Quand j'étais à l'hôpital, mon mari l'avait amené tous les jours.
  • Ragoût dans toutes les variations. Pour ce faire, il est préférable de congeler le mélange de légumes ou d'acheter du pain préparé.

Double chaudière ou multi-cuiseur très confortable. Le fait est que vous n’avez pas besoin de suivre la préparation. Versez plus d'eau et mettez la bonne quantité de temps. Par minuterie, l'appareil s'éteindra tout seul. Pas besoin de courir, vérifier, ouvrir le couvercle, etc. Et surtout - très utile!

Le soir, vous pouvez faire des légumes (je cuisine surtout des légumes racines) le soir, et l'après-midi ou le matin, je peux frotter, couper, remplir, remplir d'innombrables salades. Très à l'aise avec un enfant dans ses bras. S'il est difficile de couper, passez à travers la moissonneuse-batteuse. Si quelqu'un mange du poisson - dans un bain-marie, il est particulièrement tendre et le sel est moins absorbant, ce qui signifie que les avantages pour le corps sont évidents.

Vous pouvez cuisiner et des plats ordinaires au bain-marie ou à la mijoteuse. Par exemple, du riz, des pommes de terre, des légumes comme accompagnement.

  • Chou blanc De ce légume, il peut cuisiner beaucoup de plats. Le plus simple est de couper la salade dans une moissonneuse-batteuse, de la remplir rapidement et de préparer une partie du dîner. Vous pouvez sortir avec des carottes. Pour les autres membres de la famille - avec oignons et tomates ou pruneaux. Il existe de nombreux autres plats simples et rapides à base de chou ou de chou marin.

En général, les salades pendant la grossesse - le salut. Il vaut mieux se concentrer sur eux. Ils peuvent être cuits dans toutes les conditions. Râpez les carottes sur la râpe - 5 minutes, remplissez-les au goût - et vous avez terminé! La salade peut être assaisonnée avec des pommes, des raisins secs, etc. Pour lui, vous pouvez faire bouillir du porridge ou des pâtes à l'avance. En principe, pour les maris et enfants peu exigeants, cela suffit. Et qui leur interdira d'ajouter quelque chose au déjeuner ou au dîner? Laissez-les apprendre à cuisiner aussi!

  • Très pratique pour faire cuire les soupes pendant 2-3 jours. Ils peuvent toujours être réchauffés à tout moment.
  • Vous pouvez congeler vos propres boulettes avec différentes obturations. Mais ne mettez qu'une rangée dans les plateaux et couvrez d'un couvercle ou d'un film. Eh bien, s'il y a un congélateur rapide dans le réfrigérateur. Si non, et tellement gelé. Ensuite, n'attendez pas d'être décongelé au maximum et jetez-le dans de l'eau bouillante.

Peut être sucré - avec des baies, des fruits et / ou du fromage cottage, peut être salé - avec des pommes de terre, du chou, etc. Bien sûr, il est plus facile de ne pas les sculpter, mais simplement de les acheter et de les mettre au congélateur. Quand il n'y a pas de temps pour cuisiner. Mais pas souvent! Beaucoup de pâte est mauvaise.

En été, vous pouvez simplement pré-laver les légumes et les fruits et les manger entiers. Super collation pour maman. Et papa peut prendre avec vous au lieu de sandwiches.

Les collations peuvent également servir de fruits secs, noix, miel. Vous pouvez parfois des graines. Voir plus de graines pendant la grossesse.

  • Excellent petit déjeuner pendant la grossesse - salades de fruits avec vinaigrette au miel. Vous pouvez simplement saupoudrer de sucre ou verser du yaourt (si vous le buvez ou le mangez). Pour le rendre plus rapide - coupé en gros morceaux (même possible en deux), il est plus savoureux et plus sain.

Vous pouvez préparer des fruits confits à l'avance et les mettre dans de petits emballages au réfrigérateur sur une étagère. C'est aussi une collation ou un festin.

Une variété de purées de fruits et de légumes et de salades peuvent être fermées dans des bocaux et enroulées. Juste le vôtre est plus savoureux et plus sain, et il y a moins d'épices.

Si vous n'avez pas le temps de cuisiner même les compotes, vous pouvez verser de l'eau bouillante sur les fruits ou les baies (crues ou congelées) et les laisser infuser.

Il existe de nombreux plats à base de légumes et de fruits, qui sont délicieux pour manger froid pendant la grossesse. Il est préférable d’étudier et d’essayer ces recettes à l’avance afin de pouvoir cuisiner autant que possible, et pas seulement avant le déjeuner ou le dîner. Cela peut être des puddings (au micro-ondes!), Des salades, des soupes froides, des ragoûts, etc.

  • À l'avance, vous pouvez préparer des herbes pour l'assaisonnement et une variété de thés. Vous pouvez également mettre différents fruits et baies dans le thé. Ils peuvent être séchés ou pris frais.

Il est possible de préparer des portions et de congeler la pâte. Vous pouvez y préparer des tartes, des pizzas, des petits pains et tout ce que vous voulez. Vous pouvez le faire cuire au micro-ondes.

  • Excellents champignons et fruits de mer congelés. Mais cette nourriture est seulement pour les membres de la famille, pas pour une mère qui allaite.

La bouillie "rapide" peut toujours verser de l'eau bouillante ou du lait. La farine d'avoine est délicieuse avec différents fruits et noix. Vous pouvez acheter du muesli prêt à l'emploi. Mais il est préférable de moudre des céréales ordinaires et que cette bouillie soit cuite pendant environ 2 minutes, ce qui est mieux, car les microbes sont tués, contrairement au magasin muesli. Vous pouvez mélanger différentes céréales.

En résumant tout ce qui précède, nous pouvons conclure que pendant la grossesse, les légumes à utiliser pour les plats végétariens sont plus difficiles à préparer, mais il existe également un avantage: ces plats sont généralement préparés plus rapidement. Et les légumes peuvent toujours être consommés frais ou avec un traitement minimal. Si vous en avez l'habitude, vous pouvez toujours prendre un petit-déjeuner, un déjeuner ou un dîner prêt à l'emploi. En règle générale, la nature a déjà pris soin de notre nourriture. Il suffit de pouvoir l'utiliser correctement.

Lyudmila Sharov, psychologue périnatale, auteure de cours pour femmes enceintes

Quels fruits et légumes manger pendant la grossesse

La santé de la future mère et l'état de son corps déterminent directement le développement du bébé. La nutrition joue un rôle crucial pour une femme enceinte. Pendant cette période, son corps a particulièrement besoin de nutriments et de vitamines, car il doit prendre soin non seulement de lui-même, mais aussi de l'enfant à naître. Dans le régime de la future mère doit être des fruits et des légumes. En hiver, un manque de vitamines devient plus palpable. Sur les étagères pour trouver des légumes et des fruits peuvent être toute l'année, mais des précautions doivent être prises. Pour beaucoup d'entre eux, l'hiver n'est pas la saison. Ils peuvent donc utiliser des engrais nocifs pour la culture ou ajouter divers produits chimiques.

Caractéristiques de la nutrition de la femme enceinte en hiver

Tout d’abord, la future mère devrait manger des aliments sains. Il est nécessaire de privilégier les produits naturels et sains. Il est préférable de remplacer les bonbons et la farine par des fruits secs, des baies et des yaourts. Le régime alimentaire de la future mère devrait inclure des aliments protéinés, car les protéines sont un élément essentiel pour la croissance du bébé. Pour le petit-déjeuner, il est utile de manger du fromage cottage. Il peut être complété avec des noix, des raisins secs, des baies.

Les principes de base de la nutrition en hiver déterminent si les femmes enceintes peuvent utiliser certains produits:

  • la ration journalière devrait comprendre au moins 130 g de protéines, environ 350 g de glucides et au plus 130 g de matières grasses;
  • manger plus d'aliments et de boissons chaudes (tisane, lait chaud, thé au miel ou au gingembre);
  • éliminer les aliments frits, salés, fumés, trop gras et marinés;
  • inclure la bouillie, le son, les légumes, les fruits, les baies, les viandes maigres, le poisson et les produits laitiers dans le régime alimentaire;
  • adhérer aux principes de la nutrition fractionnée (manger souvent, mais en petites portions);
  • boire suffisamment d'eau (environ 1,5 à 2 litres par jour);
  • manger des produits laitiers tous les jours;
  • cuire à la vapeur, cuire au four, bouillir ou mijoter des aliments;
  • le matin, mangez des céréales, du muesli, des noix, du fromage cottage, l'après-midi - viande ou poisson, l'après-midi - produits laitiers, baies, fruits secs, fruits, le soir - légumes;
  • avant le coucher, il est utile de boire du kéfir ou du ryazhenka;
  • abandonner le fast-food, les saucisses, les plats préparés, les sauces achetées, les boissons gazeuses sucrées, l'alcool.

Quelles vitamines sont nécessaires en premier

Pendant la grossesse, une femme peut être tentée de manger quelque chose qu’elle n’a jamais aimé auparavant. Cela est souvent dû au fait que le corps manque de l’une ou l’autre des vitamines, ce qui signale à la future mère. En hiver, le manque de nutriments est particulièrement fréquent.

Tout d'abord les vitamines:

  • la vitamine B9 ou acide folique (nécessaire à la formation du placenta, responsable de la formation de nouvelles cellules, contribue au développement normal du fœtus);
  • Les vitamines B6 et B12 (assurent le développement normal des systèmes nerveux, immunitaire, cardiovasculaire et endocrinien du bébé, sont responsables des processus d'échange entre la mère et le fœtus, B6 est nécessaire à la synthèse des protéines);
  • Vitamine D3 ou cholécalciférol (produite sous l'action de la lumière du soleil, ce qui pose problème en hiver, de sorte que des suppléments supplémentaires contenant de cette vitamine sont souvent prescrits);
  • vitamine E ou tocophérol (participe à la respiration des tissus, joue le rôle d'antioxydant);
  • Vitamine A ou rétinol (nécessaire au développement général et à la nutrition normale du bébé);
  • Vitamine C (renforce le système immunitaire et aide à faire face au rhume, ce qui est particulièrement important en hiver).

En plus des vitamines, les femmes enceintes ont besoin de micronutriments:

Quels fruits et légumes sur lesquels s'appuyer sur la future mère en hiver?

Les fruits les plus utiles en hiver sont ceux qui poussent sur le territoire de résidence de la future mère. Ils ne sont pratiquement pas traités avec des produits chimiques pour le transport, leur probabilité d'être naturels et utiles est donc beaucoup plus grande.

Quels fruits et légumes manger en hiver pendant la grossesse

Légumes et fruits pendant la grossesse

Les légumes et les fruits pendant la grossesse devraient compter de 5 à 7 espèces ou plus par jour.

Les fruits et les légumes pendant la grossesse sont une source de vitamines, d’acides organiques, de fibres et d’oligo-éléments. Les fruits et les légumes sont particulièrement utiles pendant la grossesse, car ils peuvent avoir un léger effet laxatif, agir comme diurétique et sédatifs complexes légers, être des préparations multivitaminées et avoir un effet bénéfique sur la peau.

La nourriture est l'une des chaînes qui nous relie à la nature. Par conséquent, lors du choix des aliments pendant la grossesse, essayez de prendre en compte la saison (saison). Ainsi, en été, il est recommandé que les fruits et les légumes prédominent dans le régime alimentaire, environ 60%; les légumes, les noix et les légumineuses devraient représenter 40%. En hiver - 40% devraient être des fruits, des fruits secs, des herbes séchées, du miel et 60% devraient tomber sur des légumineuses, des légumes, des noix, du germe de blé. La proportion de nourriture devrait changer en fonction de la saison, elle aide le corps à s'adapter aux changements de la nature: pressions changeantes, humidité, lumière du jour… Essayez également de cueillir des légumes et des fruits non seulement en fonction de la saison, mais aussi du lieu de croissance. Les plantes qui poussent dans la région où vous vivez sont mieux adaptées aux conditions naturelles de l'environnement et sont plus utiles pour les résidents de la région, provoquent moins de réactions allergiques. Par exemple, dans les pays où les mandarines, les oranges sont populaires, les femmes enceintes et les enfants souffrent moins de réactions allergiques à ces fruits que les résidents des régions du Nord.

Légumes pendant la grossesse

Les légumes constituent non seulement le groupe de produits le plus important, mais également le plus important pour une femme enceinte.

Il est préférable, bien sûr, en particulier dans la période été-automne, que des légumes crus soient frais ou cuits avec le traitement thermique le plus doux. Avec le traitement thermique intensif des légumes, une partie des composés organiques bénéfiques pour la mère et le bébé se décompose. La nourriture devient déficiente en énergie. Cependant, seuls les légumes crus ne doivent pas être surexploités. Tout est bon avec modération.

Il est nécessaire d'augmenter progressivement la quantité de légumes et de fruits crus, en tenant compte de la tolérance individuelle de la fibre brute. Essayez d'inclure quotidiennement des légumes et des fruits dans votre alimentation avant les aliments bouillis. Rappelez-vous souvent que l’infusion de fruits secs, salade de choucroute, pommes au four, betteraves crues aux noix, salade de carottes fraîches à l’huile végétale sont beaucoup plus importantes pour l’enfant à naître et pour la mère que le steak quotidien avec pommes de terre sautées et hareng.

Faites un régime avec les vitamines et les oligo-éléments nécessaires. Beaucoup de vitamine A contient des carottes, citrouille, navets, betteraves, légumes à feuilles vert foncé, brocoli, poivrons doux. Les sources de vitamine C sont: le poivron, les pommes de terre nouvelles, les épinards, les pois verts, le chou-fleur, le chou blanc et le chou rouge, les tomates et les légumes verts.

Quelques principes de cuisson des légumes pendant la grossesse:

Il est recommandé de cuire, cuire à la vapeur ou à la vapeur les légumes pendant la grossesse, l’eau ne devrait pas les submerger, elle est versée dans la casserole pendant 2/3; plus de légumes sont stockés dans les légumes, les composés solubles dans l'eau, tels que les sels minéraux et les vitamines, ne sont pas lessivés.

Souvent, plusieurs légumes sont cuits en même temps, puis ils sont retirés dès qu'ils sont prêts (par exemple, lors de la préparation de vinaigrettes, de salades avec des légumes bouillis) ou dans une casserole, en tenant compte du temps de cuisson (par exemple, lors de la cuisson de ragoûts de légumes).

Tout ce que vous pouvez manger cru, vous devez manger cru! Cependant, cela ne signifie pas qu'il faille abandonner les légumes bouillis, cuits au four et cuits au four. les légumes crus et cuits ont des effets différents sur le corps; Les légumes crus stimulent plus activement la sécrétion de sucs digestifs, les ragoûts - plus utiles avec un tube digestif faible.

Lors de la préparation de plats à partir de courgettes, citrouilles et autres légumes qui émettent facilement de l'humidité, il ne faut pas ajouter d'eau, ils sont bouillis dans leur propre jus; Les betteraves, les choux, les carottes et les navets nécessitent l’ajout d’eau, soit en moyenne 200 g pour 1 kg; temps de cuisson - pas plus de 15 à 20 minutes (bien que cela dépende fortement de l'âge des légumes).

Si possible, considérez les caractéristiques de certains légumes en termes de teneur en amidon.

Légumes non féculents: légumes verts, chou, concombres, aubergines, oignons verts, ail, navets, radis, poivrons doux, tomates...

Légumes féculents: pommes de terre, betteraves, carottes, rutabagas, courgettes, courges, citrouilles. Racines de persil, céleri...

Une telle répartition des légumes donne une idée de l'utilisation correcte et de la combinaison des légumes avec d'autres produits. Les légumes légers sont parfaitement combinés avec tous les produits, ils peuvent aider à la digestion des protéines animales. Les féculents contiennent une grande quantité d’amidon, ils sont mieux combinés avec des matières grasses (crème sure, crème) que des plats de viande.

Pommes de terre et grossesse

Pommes de terre en nutrition pendant la grossesse. Il faut se rappeler que la valeur énergétique des pommes de terre et leur teneur en éléments nutritifs varient considérablement au cours des périodes de l'année. Ainsi, les nouvelles pommes de terre sont riches en vitamine C; dans les vieilles pommes de terre, il n’ya presque pas de vitamine C, mais beaucoup d’amidon. Lors de la préparation de plats à base de pommes de terre, n'oubliez pas que la vitamine C s'accumule principalement sous la peau et est mieux conservée dans les pommes de terre au four.

Pommes de terre au four: lavez bien les pommes de terre et faites-les cuire au four avec la pelure (peut être en feuille). Servir, couper en 4 morceaux avec du beurre frais, vous pouvez verser la crème sure et saupoudrer d'aneth et d'ail.

Tortillas de pommes de terre: râpez finement les pommes de terre (1 kg), ajoutez 200 g de farine, 1 oeuf, salez au goût. Remuer. Cuire dans une casserole à feu doux ou au four. Les Flapjacks peuvent être saupoudrés de graines de pavot, d'oignons frits et de fromage. Avant de servir, vous pouvez décorer avec des tranches de poivron et de verdure.

Betterave et grossesse

La betterave est très utile pour les femmes enceintes, car c'est un excellent aliment pour les boules de sang rouge; il contient plus de 50% de sodium et seulement 5% de calcium. Ce rapport micro-éléments est précieux pour maintenir la solubilité du calcium, en particulier lorsque, du fait de la consommation d'aliments cuits, du calcium inorganique s'accumule dans les vaisseaux sanguins du corps, par exemple en cas de varices ou d'épaississement du sang. La betterave est également utile à haute pression, est un bon outil pour améliorer le fonctionnement du foie, des reins et de la vésicule biliaire, stimule également l'activité de la lymphe dans tout le corps, le jus de betterave dilué a un effet antipyrétique.

Sangue salade syroyedov: mélanger en parts égales betteraves finement râpées, carottes, chou. Assaisonner avec de l'huile de tournesol non raffinée avec du miel et du jus de citron (peut être du vinaigre de cidre). La salade peut être décorée de canneberges ou de groseilles rouges.

Carottes et grossesse

Les carottes sont un produit nécessaire pendant la grossesse. Il a un effet positif sur la digestion, un effet bactéricide doux (utile en cas de stagnation de l'intestin), améliore la vue, a un effet diurétique et laxatif léger. Le jus de carotte ou de carotte enrichit le lait en nutriments pendant l'allaitement. L'apport quotidien recommandé pour une femme enceinte est de 2 carottes par jour. Le manger est utile avec du beurre, des prunes, de la crème sure.

Salade de carottes pendant la grossesse: râpez 1 carotte sur une râpe fine, ajoutez 1 cuillère à soupe de raisins secs lavés, 1 cuillère à café de germe de blé et 1 cuillère à soupe de crème sure.

Escalopes de carottes pendant la grossesse: mélanger 300 g de carottes râpées râpées à une râpe fine, 1 œuf, 2 cuillères à soupe de farine, 1 cuillère à soupe de crème sure, sel. Faire cuire les côtelettes dans une poêle, puis les faire suer à feu doux. Servir avec de la crème sure ou de la sauce à l'ail et des légumes verts.

Chou et grossesse

Il est recommandé de consommer le chou de toutes les variétés pendant toute la grossesse, frais et cuit, cuit à l'eau et autres. Le chou améliore la fonction intestinale, a un effet anti-inflammatoire; riche en calcium, potassium, magnésium, phosphore, vitamines C, U. Le chou va bien avec de nombreux produits.

Chou cuit au four: coupez un petit kachan en deux ou en quatre, mettez une plaque à pâtisserie, badigeonnez de crème sure, saupoudrez de fromage râpé et de chapelure légèrement séchée (pour plus de douceur, faites bouillir le chou un peu auparavant dans de l'eau bouillante).

Casserole de chou: hacher finement le chou, faire bouillir dans l'eau bouillante pendant 3 à 5 minutes, puis presser, ajouter la crème sure, l'œuf, le sel, mettre sous une forme, saupoudrer de fromage râpé et de chapelure; faire cuire

Chou rose: mélanger 100 g de choucroute avec 3 cuillères à soupe de jus de betterave rouge, 1/2 oignon émincé, ajouter de l'huile de tournesol. Vous pouvez utiliser des betteraves râpées au lieu de jus.

Concombres et grossesse

Les concombres ont relativement peu de vitamines et de micro-éléments. Leur valeur alimentaire pour une femme enceinte réside principalement dans les effets rafraîchissants sur le corps. Les concombres ont un effet diurétique prononcé. De concombres doivent être abandonnés pendant l'allaitement, comme le bébé peut bouleverser la chaise.

Poivre doux et grossesse

Le poivre contient beaucoup de vitamine C, de carotène, de rutine, de vitamines, de minéraux précieux, principalement de calcium, de phosphore et de fer.

Poivrons farcis: cuire la viande hachée de viande maigre (300 g); Mélanger la viande hachée avec le riz long (1 tasse), la carotte finement râpée (1 morceau), l'oignon (2 morceaux), les verts, le sel. Lavez les poivrons, nettoyez-les de la tige et des graines, remplissez avec le mélange préparé. Mettez dans une poêle haute, mettez un petit morceau de beurre dans chaque poivron, ajoutez de l'eau pour qu'elle n'atteigne pas le sommet. Fermez bien avec un couvercle et un ragoût. Servir avec de la crème sure.

Tomates et grossesse

Les tomates pendant la grossesse occupent une place particulière dans l'alimentation en raison de la forte teneur en acides, principalement maliques et citriques. Les acides pomme et citrique sont nécessaires à l'organisme s'ils sont à l'état organique. Les tomates ont un effet positif sur la formation du sang, améliorent les processus métaboliques dans le corps. Pour que les substances bénéfiques contenues dans les tomates en bénéficient, il est très important de combiner les tomates avec d'autres produits et de ne pas les chauffer. Il est recommandé de ne les consommer que crus, et de préférence en fonction de la saison (cela est particulièrement important pour une femme enceinte). Lorsque les tomates sont bouillies, compotées, conservées, les acides qu'elles contiennent deviennent inorganiques et peuvent provoquer l'exacerbation de certaines maladies.

Salade de tomates: couper en fines rondelles de poivrons, tomates, oignons, hacher les verts. Servir avec de la crème sure ou de l'huile végétale.

Salade d'automne: râpe de courgettes jeunes sur une râpe grossière, ajouter les tomates coupées en rondelles, l'oignon finement haché, les verts, un peu de zeste de citron. Assaisonner avec de la crème sure ou de l'huile de tournesol.

Citrouille et grossesse

La citrouille est l’un des légumes les plus utiles de la grossesse. Normalise activement la digestion, améliore la fonction intestinale, favorise l'élimination des excès de liquide du corps. La citrouille est riche en vitamines et en minéraux.

Gâteaux à la citrouille: mélanger 1 tasse de citrouille finement râpée, 1 tasse de farine de blé, 1/2 tasse de semoule, 2 cuillères à soupe d’huile végétale, 1/2 tasse d’eau, 1 c. À thé de zeste de citron, 1 c. À thé de jus de citron ou de vinaigre de cidre, sel et sucre au goût. Mass pétrir à fond. Il faut faire la pâte comme pour les tartes. Placez les gâteaux sur une plaque à pâtisserie et faites cuire. Servir avec de la crème sure.

Bouillie de mil à la citrouille: faites tremper le mil le soir. Le matin, ajoutez de la citrouille sucrée finement râpée au millet trempé, ajoutez un peu de beurre, du sel et du sucre au goût, vous pouvez y mettre des raisins secs. Cuire au four. Cette bouillie peut être consommée avec de la crème ou de la crème sure.

Courges et grossesse

La courgette est riche en vitamine C, en carotène et en glucides, en oligo-éléments (cuivre, potassium); très utile pour l'anémie. Ce sont des produits faciles à digérer, aident à diversifier le menu pour une femme enceinte.

Salade de courgettes crues: mélanger les courgettes finement râpées, les pommes douces, assaisonner avec la crème sure, saupoudrer de verdure.

Ragoût de courgettes: coupez les jeunes courgettes en cubes, laissez-les reposer sous un couvercle à feu doux jusqu'à ce qu'elles soient cuites. Puis passez dans un bol, ajoutez l'œuf à la coque haché, les légumes verts, les oignons. A manger avec de la crème sure ou de la crème. Les courgettes peuvent être cuites au four.

Aubergine et grossesse

Les aubergines sont une source riche en potassium, elles sont capables de normaliser les processus métaboliques dans le corps, mais pour une femme enceinte, cet aliment peut être juteux. Ne vous appuyez pas sur les aubergines. N'oubliez pas que les aubergines au goût amer ne conviennent pas aux aliments et que les frites sont un produit mal digestible. Aubergine meilleur ragoût ou au four.

Ragoût de légumes: épluchez des légumes (3 aubergines, une petite courgette, 3 oignons, une carotte), coupés en cubes. Laisser mijoter dans une poêle, cuire d'abord la carotte, puis ajouter les oignons, les aubergines et les courgettes. Cuire mieux sur un mélange de légumes et de beurre, en ajoutant un peu d'eau aux légumes. Faites cuire les légumes au feu de bois ou au four. Peut être servi comme plat d'accompagnement.

Radis, radis et grossesse

Ces légumes sont classés comme légumes épicés; ils sont riches en potassium, en fer, en sodium, mais pendant la grossesse, leur consommation devrait être limitée en raison de leur gravité, en particulier en cas de problèmes de reins et de pression.

Salade de radis: râpez le radis pelé sur une râpe fine, ajoutez les carottes râpées et l'huile végétale non raffinée. Remuer, laisser reposer au réfrigérateur pendant 1 heure.

Pastèques et melons et grossesse

Les pastèques et les melons peuvent être consommés pendant la grossesse, mais rappelez-vous qu'ils sont digérés dans les intestins. Si les pastèques et les melons sont consommés avec d'autres aliments, ils se «coincent» dans l'estomac, se décomposent rapidement, commencent à fermenter et produisent beaucoup de gaz. Par conséquent, la loi stricte - les melons et les pastèques sont séparés des autres aliments. Les pastèques sont un diurétique irremplaçable: leur fibre augmente le péristaltisme et accélère la libération de l'excès de cholestérol; Les pastèques contiennent de l'acide folique. Le melon a un léger effet sédatif sur le système nerveux. Cependant, ne consommez pas de trop grandes quantités de melon, cela pourrait provoquer une diarrhée et un inconfort dans les intestins.

Fruits pendant la grossesse

Une femme enceinte ne devrait pas concentrer son attention sur un produit de valeur. Diversifiez votre menu. Les fruits et les baies peuvent faire partie intégrante de nombreux plats comme les légumes, les céréales, les produits laitiers, la viande, la volaille et le poisson. Les fruits et les baies pendant la grossesse contribuent à leur digestion et à leur assimilation plus complètes, complètent les plats avec un certain nombre de nutriments. Mangez autant de fruits et de baies que possible. Manger des fruits et des baies est préférable au plus tard 20-30 minutes avant les repas et jamais à jeun. Les fruits sont absorbés dans l'intestin et ne restent dans l'estomac que très peu de temps. Lorsque l'estomac est plein, les fruits attendent leur tour pour pénétrer dans les intestins et, à ce stade, sous l'action des enzymes et des températures, ils commencent à fermenter et perdent des propriétés utiles.

Faites un régime avec les vitamines et les oligo-éléments nécessaires. De nombreuses vitamines A contiennent des abricots, des melons, des pêches... Les sources de vitamine C sont les pommes, les oranges, les pastèques, les citrons, les pamplemousses, les fraises, les canneberges, les airelles, les raisins de Corinthe, les cerises, l'argousier...

Pommes et grossesse

Il existe mille variétés de pommes, chaque variété est bonne à sa manière. Les pommes sont très utiles pendant la grossesse. Ils contiennent des acides maliques, citriques, des tanins, des oligo-éléments (potassium, magnésium, fer, soufre, manganèse, phosphore), des substances à base de pectine. Les pommes sous forme brute contribuent à la séparation active du suc gastrique; après les pommes, il est recommandé de manger après 20 minutes. Les pommes cuites au four stimulent moins la libération de suc digestif, améliorent activement la motilité intestinale et constituent un bon régime alimentaire pendant la grossesse. Il y a beaucoup d'iode dans les pépins de pomme, ils disent que si vous mangez 5 à 6 noyaux de pomme, le besoin quotidien en iode sera satisfait. Les nutritionnistes recommandent d'ajouter du vinaigre de pomme aux salades vivantes. Le vinaigre de cidre - une riche source de potassium, prépare les légumes verts (verts) pour une meilleure digestion et absorption.

Poires et grossesse

Les poires sont très riches en minéraux (calcium, phosphore, magnésium, silicium). Les vitamines dans la poire sont relativement petites. Pear est recommandé de consommer dans les maladies du système circulatoire, les reins. Ils agissent de manière rafraîchissante sur tout le corps et contribuent à une diminution de la température corporelle. Pendant la grossesse, essayez de choisir les variétés de poires, culturelles, sucrées, dans lesquelles il y a peu de tanins (les poires sauvages ont un effet de renforcement). Les cultivars contiennent beaucoup de fibres et de composés de pectine, ils améliorent la digestion et les intestins en général.

Prune et grossesse

La valeur nutritionnelle du fruit dépend de la variété. Les prunes contiennent beaucoup de potassium et de phosphore, moins de sodium, de calcium et de fer. Les prunes sont riches en vitamines. Il est bon de consommer des prunes pour soigner les maladies des reins, du foie, de l’intestin grêle et les troubles circulatoires. Il a un effet laxatif diurétique et doux, augmente la motilité intestinale, améliore la digestion. Très utile pendant la grossesse avec constipation, hypertension, insuffisance rénale.

Bananes et grossesse

Se distingue des autres fruits à forte teneur en amidon. Très utile pour les maladies du tractus gastro-intestinal. Certains nutritionnistes mentionnent les bananes comme un plat indépendant pour le premier petit-déjeuner. Les bananes sont associées à tous les fruits sucrés, au yogourt et à la crème. Les bananes mûres et très mûres les plus utiles. Ne consommez pas immatures.

Raisins et grossesse

Depuis longtemps, les raisins sont considérés comme cicatrisants dans le traitement de divers maux. Le jus de raisin est rapidement absorbé, a un effet bénéfique sur la formation du sang, il est utile contre les maladies des voies respiratoires supérieures. Il est préférable de manger les raisins entre les repas, mais pas plus tôt que 2-3 heures après les repas. Sinon, la digestion est entravée et des gaz se forment.

Abricots et grossesse

Les scientifiques qui ont étudié les conditions de vie de certaines tribus estiment que leur longévité est due à la consommation abondante traditionnelle d'abricots. Seuls 100 g d'abricots ont le même effet sur le processus de formation du sang que 250 g de foie frais. Les abricots normalisent le travail des intestins, soulagent le gonflement.

Grenade et grossesse

C'est l'un des fruits les plus anciens utilisés à des fins médicinales. Le jus de grenade stimule l'appétit, régule l'activité de l'estomac, est un bon agent anti-incrustant. Il a un effet diurétique, cholérétique, analgésique puissant, anti-inflammatoire et antiseptique. Le jus de grenade se marie bien avec les carottes et les betteraves, cette combinaison est particulièrement utile pendant la grossesse. Séparément, il n'est pas recommandé d'utiliser ce jus, il est très acide.

Agrumes et grossesse: citron, pamplemousse, orange, mandarine

Ces fruits sont appelés réserves d’acide ascorbique. Les citrons contiennent une grande quantité de potassium, la plus grande quantité de citrine, qui, associée à l'acide ascorbique, renforce et assouplit les parois des petits vaisseaux sanguins et participe activement aux processus d'oxydo-réduction. Lorsque vous décidez de les utiliser pendant la grossesse, vous devez vous concentrer sur la tolérance individuelle du fruit et écouter votre corps. Si vous voulez vraiment - manger sur la santé. Ce fruit est utile pour une femme enceinte et lors de la convalescence, en particulier des citrons et des pamplemousses. Cependant, rappelez-vous que les vitamines et autres substances bénéfiques se trouvent dans d'autres fruits et baies. Les réactions allergiques les plus dangereuses sont les mandarines brillantes et parfumées. Pendant l'allaitement, vous pouvez utiliser des citrons pour le thé, mais vous devez vous concentrer principalement sur le bébé.

Fruits secs et grossesse

Toutes les propriétés des fruits frais sont préservées dans les fruits secs: ils sont riches en potassium, acides organiques, vitamines, carotène, phosphore, calcium et fer. Il est préférable de faire tremper les fruits secs avant de les utiliser, puis de les mastiquer très bien. Les fruits secs, pelés, peuvent être hachés et mélangés à des noix ou à des flocons d'avoine moulés. Les boules obtenues doivent être conservées au réfrigérateur et mangées avant de se coucher avec du miel, pour améliorer les intestins. Avec des fruits secs, il est bon de cuisiner du riz pilaf. La compote est préférable de cuisiner dans un thermos (insister dans un thermos) et non de cuisiner.

Abricots secs, abricots, kaisa - contiennent une grande quantité de potassium, d’acides organiques, de vitamines, de phosphore, de calcium, de fer. Figues (tartre, figue, figue) - utiles pour les maladies du système cardiovasculaire, l'arythmie, l'asthme bronchique et la tendance à la thrombose. La figue est un diurétique léger, a un effet anti-inflammatoire et diaphorétique. Avec une toux sèche et froide, les figues sont consommées avec du lait ou de la crème. Raisins secs (kishmish) - très riches en potassium. Les raisins secs sont utiles contre la toux, la bronchite, renforce le cœur, le système nerveux et même "suppriment la colère". Les propriétés des raisins secs sont très différentes de celles des raisins frais. Dates - soulage la fatigue et les douleurs au bas du dos, traite les rhumes, "donne naissance à un bon sang".
Jus et décoctions de légumes

Tout au long de la grossesse, en particulier dans son premier tiers, les jus de fruits sont bénéfiques. De préférence fraîchement préparé. Il est recommandé de diluer les jus en deux avec de l'eau ou une décoction liquide d'avoine, de flocons d'avoine ou de blé, ou un bouillon de graines de lin (à tendance à la constipation). On pense que les jus dilués sont mieux absorbés par le corps, tout en réduisant la charge sur les organes qui produisent des enzymes pour la digestion du jus, par exemple sur le pancréas.

Buvez lentement pendant la grossesse, par petites gorgées de jus, de sorte qu'une partie d'entre elles ait déjà commencé à être absorbée par la cavité buccale. Les jus concentrés et très acides ne doivent pas être prédisposés aux maladies gastro-intestinales. Nous devons faire attention avec les jus d'orange et de mandarine, car ils peuvent provoquer une diathèse chez l'enfant à naître. Pour les gastrites, les ulcères gastriques et duodénaux, ainsi que pour les brûlures d'estomac, vous ne pouvez pas utiliser les jus dits "tranchants" - de cerises, de groseilles à maquereau, de groseilles rouges, d'oranges, de mandarines, de prunes de cerises.

Pendant la grossesse, de tels jus sont utiles - pomme, citrouille, carotte, betterave divorcée, pomme-carotte, pomme-raisin, raisin, abricot, prune, pêche, jus de dogrose (infusion). Choisissez le jus individuellement, en tenant compte des caractéristiques de votre corps et de votre désir.

Le jus de betterave est le jus le plus précieux pour la formation de boules de sang rouge et pour le sang en général. Le jus de betterave augmente le taux d'hémoglobine dans le sang, améliore l'image globale du sang. Un mélange de jus de carotte et de betterave fournit une teneur élevée en phosphore et en soufre, d'une part, et de potassium et d'autres éléments alcalins, d'autre part. Tous ces éléments, associés à une teneur élevée en vitamine A, constituent le meilleur constructeur naturel de cellules sanguines. Il est recommandé aux femmes pendant la grossesse de mélanger le jus de betterave à la carotte (1 partie de betterave et 3 parties de jus de carotte) entre 50 et 100 g par jour. Lorsqu'il est utilisé en grande quantité (plus de 200 g de jus non dilué), le jus de betterave peut provoquer une réaction de nettoyage.

Jus de carotte - ce jus est très riche en vitamine A, contient des vitamines B, C, E, D, K et contient des minéraux tels que le calcium, le magnésium, le fer, le silicium, le sodium et le potassium. Le jus de carotte améliore la digestion, le travail des reins, augmente la résistance du corps aux infections, renforce le système nerveux, soutient le travail du système hormonal et n'a pas son pareil pour augmenter l'énergie et la force. Le jus de carotte améliore l'état de la peau, est utile pour les démangeaisons, la peau sèche.

Décoction de légumes: râpez les légumes (carottes, betteraves, pommes de terre, choux, navets, navets), hachez finement le dessus des carottes, betteraves... Vous pouvez utiliser tous les légumes sauf les aubergines, les radis, les concombres, les tomates, les radis, etc. Ensuite, mettez le tout dans une casserole en émail et versez-y de l’eau froide pour que beaucoup de légumes soient couverts. Porter le bouillon à ébullition et éteindre immédiatement. Infuser les légumes pendant une heure, puis filtrer et presser. Conserver au réfrigérateur. Pendant la journée, buvez en petites portions, au chaud. Vous pouvez boire 1 verre par jour. Ce bouillon contient une grande quantité de minéraux et de vitamines, il est bien absorbé et toléré pendant la grossesse. La décoction peut être utilisée pour la cuisson des céréales.