Les premiers mouvements du fœtus pendant la grossesse

Le mouvement du fœtus est le moment le plus touchant et le plus émotionnel de toute la grossesse. Ceci est particulièrement vrai pour les premiers mouvements. Toute mère inquiète attend l'heure à laquelle le bébé se fait sentir pour la première fois. En règle générale, cela se produit au moment où la toxicose précoce est en retard, la femme s'est habituée à son nouveau poste et attend sa connaissance du bébé. Le mystère et la solennité du moment réside également dans le fait que personne n’a reçu cet honneur au monde, à l’exception de maman: pour la première fois, sentir son bébé.

Incroyablement, le fœtus commence à bouger de la 8ème à la 9ème semaine. Cependant, il est encore trop petit, quand il «nage», il touche rarement les parois de l'utérus et la mère ne ressent pas ces mouvements. L'opinion selon laquelle certains produits sont capables de «réveiller» le bébé est très probablement fausse - l'activité de l'enfant ne dépend pas de la nourriture consommée par la mère. On pense que les mouvements distincts de l’enfant pour la première fois peuvent être entendus en moyenne à la 20e semaine - il écarte les bras avec les jambes tout en touchant les parois de l’utérus. Mais tout est très individuel et le timing peut varier considérablement. Les femmes élancées ressentent généralement les premiers mouvements avant d'être charnues. Cela dépend également du type de grossesse que vous portez: la majorité des femmes hétérogènes ressentent déjà les premiers mouvements du bébé à la 18e semaine et même avant. En général, les femmes ont des mouvements fœtaux lors de grossesses répétées environ 2 à 4 semaines plus tôt que lors de la première. Cela se produit principalement parce que la femme est déjà familiarisée avec cette sensation et que les muscles de l'utérus sont déjà préparés à cela. Et les primipares peuvent ne pas sentir le bébé et 24 semaines. Si le médecin vous assure que la grossesse se déroule normalement, que le bébé et vous êtes en parfait état, ne vous inquiétez pas du manque de mouvement. Bientôt, ils deviendront réguliers et distincts et vous les reconnaîtrez certainement. En attendant, vous pouvez essayer cette méthode. Buvez un verre de lait le soir, allongez-vous sur le dos et allongez-vous pendant un moment. On pense qu'une telle posture est très gênante pour un enfant et il est tout à fait possible qu'il vous le dise avec ses poussées.

Habituellement, à la 24e semaine, vos proches peuvent expérimenter la joie des perturbations. Les chocs sont assez forts pour que les autres se sentent. Mais le gamin voudra-t-il parler à des "étrangers"? Si seulement habitués à leur voix et à de fréquents contacts de la main.

Avec une augmentation du temps de mouvement, les miettes devraient augmenter leur intensité et leur force. À la semaine 20, le fœtus effectue en moyenne 200 mouvements par jour, et entre 28 et 32 ​​semaines, leur nombre atteint son maximum de performances: 600 mouvements. Avant l'accouchement, l'enfant a déjà suffisamment grandi, il y a déjà très peu d'espace dans le ventre, de sorte que le nombre de mouvements diminue progressivement, bien que leur force reste la même, voire augmente.

Des études montrent qu’à la fin du trimestre, l’activité de l’enfant augmente de 20 heures à 8 heures. Pendant la journée, le bébé dort, bercé par les mouvements de la mère.

Mouvement fœtal pendant la grossesse

Toute femme inquiète attend le premier coup de bébé pendant la grossesse. Les mouvements conscients du fœtus en réponse au comportement et aux émotions de la mère sont la première langue de communication entre la mère et le bébé. Nous découvrirons quand le contact commence à se former et comment le corriger. Parlons des taux de perturbations du fœtus et des causes possibles de déviations.

Quand le bébé commence à bouger

L'enfant commence à effectuer ses premiers mouvements au stade de l'embryogenèse, pour une période de 8 semaines. Bien sûr, ils ne sont pas encore au courant du bébé et ne se sentent pas maman. À partir de ce moment, l'activité motrice du fœtus augmente chaque jour, mais la miette est trop petite pour être remarquée. Vers le milieu du deuxième trimestre, soit 18 à 20 semaines, la femme ressent déjà clairement les mouvements du fœtus qu'il est difficile de confondre avec d'autres processus dans le corps. Si la fille détermine avec exactitude la période au cours de laquelle elle a remarqué le mouvement de l'enfant, 20 semaines exactement seront ajoutées à cette période - c'est ainsi que la date de naissance sera connue. Lors d'une nouvelle grossesse plus 22 semaines. Bien sûr, les écarts peuvent être dans toutes les directions. Le moment où la future mère subira les tremblements de l’enfant dépend des paramètres suivants:

  • âge gestationnel;
  • qu'en est-il de la grossesse?
  • le nombre de foetus dans l'utérus;
  • corps de femme;
  • heure de la journée;
  • le mode de vie de la mère;
  • la sensibilité de la femme;
  • nature, activité et santé des miettes.

Les femmes primipares sentent les premiers mouvements se rapprocher de la 20e semaine. Lors de la deuxième grossesse et des suivantes, les mouvements du bébé peuvent être observés dès la 16-18e semaine. Si deux ou plusieurs foetus se développent dans l'utérus, les chocs se feront sentir plus tôt et seront plus intenses tout au long de la grossesse. Les filles minces remarquent souvent un mouvement avant d'être dodues. Les mouvements des miettes sont particulièrement marqués le soir, avant de se coucher, et les autres dès le matin après le petit-déjeuner.

Si la future mère doit travailler longtemps et durement, alors vous n’avez pas le temps de vous écouter. Par conséquent, une telle femme peut reconnaître beaucoup plus tard les signaux du bébé. Le seuil de sensibilité est également différent pour tout le monde, ce qui affecte la période pendant laquelle une femme enceinte entend son enfant. Sans aucun doute, le fœtus encore dans l’utérus se distingue par ses traits de caractère, son système nerveux et ses réactions aux stimuli. Par exemple, quelqu'un réagit violemment aux sons externes forts et l'autre - se calme. La santé globale du bébé affecte également le niveau de son activité.

L'ensemble de ces aspects affecte la durée de la grossesse lors du premier contact entre le fœtus et la mère.

Jusqu'à 22 semaines, toute femme devrait déjà ressentir les premiers mouvements de l'enfant.

Si elles ne sont pas là, c'est une raison pour aller chez un gynécologue et diagnostiquer une échographie. En règle générale, après 23 à 24 semaines, les chocs sont si puissants que même les membres de la famille peuvent les sentir en s’appuyant sur le ventre. Sentir les mouvements d'un bébé à naître dans l'utérus est un sentiment indescriptible à la fois pour maman et pour tous ses proches.

Pourquoi vous devez suivre le mouvement fœtal

Le mouvement est la vie. Le mouvement du fœtus pendant la gestation est un signe de son développement réussi. Des tremblements trop vifs, douloureux ou, au contraire, faibles, rares peuvent parler de problèmes intra-utérins: hypoxie aiguë ou chronique du fœtus, polyhydramnios, oligohydramnage, etc.

  • le mode de vie du bébé;
  • état émotionnel du fœtus;
  • nutrition maternelle;
  • malaise fœtal.

Les horaires de sommeil et de veille de l'enfant dans l'utérus peuvent correspondre à ceux de ma mère ou non. L'état émotionnel du fœtus dépend directement de l'état de santé de la mère. Les enfants réagissent différemment au stress et aux bruits forts. Certains commencent à bouger violemment, d'autres à se figer. Une chose est certaine, l’enfant ressent les émotions de la mère. Par conséquent, il est très important pour une femme d’être moins nerveuse, en particulier pour les bagatelles. Le fruit peut se déplacer plus activement en raison de la faim. Maman devrait être une collation, car il se calme. Le bébé signale également tout inconvénient avec des secousses brusques. Par exemple, si une mère dort allongée sur le dos, l'utérus appuie sur la veine inférieure, qui fournit un apport en oxygène au fœtus. Un enfant dans une telle situation proteste activement, exhortant une femme à adopter une autre position.

Si nécessaire, le calcul des mouvements du bébé est effectué après 28 semaines. Lorsque le gynécologue a une raison d'évaluer les mouvements du fœtus, il existe des techniques spéciales à cet effet.

Tableau: méthodes de détermination du mouvement fœtal

  1. Réduire l'effort physique.
  2. Prendre en compte la période de sommeil du fœtus environ 3-4 heures.
  1. Poussées considérées de toute nature, à l'exception du hoquet.
  2. Lire particulièrement attentivement après les repas.
  1. Une femme doit s'allonger du côté gauche.
  2. Si 10 mouvements se sont produits dans l'heure, le comptage est arrêté.
  3. C'est mal si moins de 10 mouvements sont enregistrés en 2 heures.

Un symptôme redoutable est l’absence de mouvements du fœtus pendant plus de 6 heures.

Il convient de noter que les méthodes permettant de déterminer les mouvements du fœtus ne sont pas informatives à 100%, mais suggèrent uniquement la présence ou l'absence d'un problème. Diagnostiquer plus précisément la pathologie en utilisant les méthodes suivantes:

  • écouter la fréquence cardiaque avec un stéthoscope obstétrical;
  • cardiotocographie (CTG);
  • Échographie Doppler.
La procédure CTG est effectuée après 30 semaines de grossesse et vous permet d'évaluer le rythme cardiaque du bébé et d'établir un diagnostic correct.

Quelles sensations se manifestent pendant le mouvement fœtal et comment les reconnaître soi-même

En fonction de la complexité des raisons susmentionnées qui affectent la sensation de perturbations, chaque femme détermine les mouvements de l'enfant à sa manière. Il est difficile de distinguer clairement entre les poussées de 16-18 semaines. Très probablement, cela ressemblera au péristaltisme intestinal.

Avec le temps, le gain de masse corporelle de l'enfant sera de plus en plus visible, même avant le syndrome douloureux. L'observation des premiers mouvements du fœtus apporte à la femme un élan de grand amour et le développement de l'instinct maternel. Le début des mouvements du bébé est également un signe pour établir un contact plus étroit avec l'enfant: parlez de vos sentiments, chantez des chansons, lisez des contes de fées, etc. De plus, non seulement la mère, mais également le futur père doivent effectuer toutes ces actions.

Un fait prouvé scientifiquement est qu'il est nécessaire d'élever un enfant de l'utérus. Toutes les émotions positives, le calme, la créativité, etc. - tout cela facilitera certainement le déroulement de la grossesse et le processus d'élevage du bébé.

Chaque femme exprime différemment ses sentiments à partir des mouvements de l'enfant. Cela peut être:

  • le battement de papillons;
  • éclaboussures de poisson;
  • gargouillis;
  • caressant;
  • chatouiller.

Ou plus prosaïquement, comme un grondement, une flatulence. Il est très difficile, mais réel, de reconnaître les mouvements du fœtus, en particulier celui de la femme qui lui donne naissance. Vous devez apprendre à écouter votre corps et, bien sûr, être capable de rester dans une atmosphère détendue pendant un certain temps afin de vous concentrer sur les sensations.

Après la semaine 21-22, le fœtus est capable de hoquet et de toux. Une femme se sent comme une poussée rythmique pendant un certain temps. Le hoquet est un processus physiologique normal, pas une cause d'inquiétude.

Taux de mouvements hebdomadaires

Pendant les périodes d'éveil, le bébé dans l'utérus effectue en permanence divers mouvements. Bouge les mains et les pieds, prend le cordon ombilical, cligne des yeux, se retourne, touche les parois de l'utérus et son corps. On estime que pendant une période de 20 à 22 semaines, un enfant fait jusqu'à 200 perturbations par jour. Le pic d'activité du bébé se situe entre la 26e et la 32e semaine, moment où le nombre de mouvements peut atteindre 600 par 24 heures. Pour diverses raisons, une femme n'est pas en mesure de résoudre tous les numéros acrobatiques de son bébé.

Après 32 semaines (début du troisième trimestre), la quantité de mouvements diminue progressivement en raison de la grande taille du fœtus et de l'espace restreint dans l'utérus. Habituellement, pendant cette période, l'enfant prend le mal de tête correct et la plupart des mouvements se font sentir dans la partie supérieure de l'abdomen, où se trouvent ses jambes. Normalement, les mouvements du bébé doivent être rythmés et souples. Si une femme commence à remarquer un changement radical dans le type et le nombre de perturbations, c'est la raison pour laquelle elle s'adresse à un gynécologue. Peut-être que le bébé va bien, il a juste décidé de montrer son tempérament.

Avant l'accouchement, il y a une légère diminution de l'activité de l'enfant, compte tenu de la surpopulation et de la préparation du processus à venir. Mais il ne devrait y avoir aucune évanouissement absolu. Une femme doit enregistrer les tremblements quotidiens jusqu'au début du travail. Les déviations mineures des normes dans toutes les directions sont considérées comme acceptables.

Raisons possibles du changement dans les mouvements de l'enfant

Lorsque, dans le rythme habituel des mouvements de l'enfant dans l'utérus, on constate de brusques changements, il est nécessaire de comprendre les raisons de ce phénomène. Les facteurs contribuant au changement de comportement du fœtus peuvent être divisés en deux groupes:

  1. Physiologique.
  2. Pathologique.

Le premier groupe comprend des causes non liées à la maladie. Cela peut être la posture incorrecte de la mère, des émotions négatives, des sons forts et durs, une voix étrange. L'essentiel pour une femme est d'apprendre à comprendre son enfant. Comprendre ce qui lui fait peur ou, au contraire, le calme et le plaisir. En règle générale, les enfants adorent que leur mère lui caresse le ventre et lui parle tendrement. Le bébé réagira toujours par des chocs légers, comme un signe qu'il entend et apprécie beaucoup l'attention.

Les causes pathologiques des modifications de l'intensité des perturbations incluent:

  • la menace d'une naissance prématurée;
  • changements dans la quantité de liquide amniotique (beaucoup ou peu);
  • hypoxie aiguë et chronique du fœtus.

En plus des sources de mouvements douloureux de l'enfant, certaines pathologies de la mère peuvent être évoquées. Par exemple, cystite, hernie diaphragmatique, etc. S'il y avait une césarienne dans l'histoire, une douleur dans la région de la suture lors des mouvements du bébé indique des problèmes de cicatrice à l'utérus. Les causes pathologiques suspectées nécessitent des recherches supplémentaires et un traitement professionnel approprié.

Rétroaction sur les mouvements du fœtus pendant la grossesse

Mon bébé a également commencé à bouger au début de la 17e semaine, mais très calmement et modestement, mais quelque part vers 19-20 semaines, cela était déjà plus perceptible. Parfois, je sens aussi de la main comment mon petit pousse. Nous avons maintenant 21 semaines.

Maria Makarova

https://deti.mail.ru/forum/v_ozhidanii_chuda/beremennost/shevelenie_ploda/

Alors moi aussi, après avoir lu ici à propos des perturbations, j'ai attendu «l'effet poisson» ou «l'effet papillon»... C’est… nifiga et jamais… au début, j’ai été délicatement sondé de l’intérieur, comme si j’étais en train d’étudier, mais pour l’instant, il n’y avait aucune trace de délicatesse, maintenant je le pousse sûrement avec mon pied

Namana

https://www.u-mama.ru/forum/waiting-baby/pregnancy-and-childbirth/296677/

Je me suis senti le mien à la 18ème semaine. Un tel chatouillement agréable. Mais alors je n'étais pas encore sûr que ce fût un remue-ménage (depuis la première grossesse). Puis, quand il est devenu plus actif, tout est devenu clair. Et maintenant, je comprends ce qu’il pousse: il l’aime ou non. Bien que cela ne puisse être que des fantasmes et mes inventions. Mais je veux tellement penser qu'une mère peut déjà comprendre les désirs et les besoins de son enfant.

Maria n

https://www.cosmo.ru/forumn/topic/76365-grundlement/

Je soutiens pleinement le point de vue selon lequel il faut élever les enfants dès l'utérus. Au stade des premiers mouvements, le bébé a déjà formé les systèmes de base. Il entend, réagit aux sons, éclaire, touche. Après en avoir sorti trois, j'étais convaincu que même dans l'utérus, l'enfant reconnaît ses mains sur le ventre. Sur la paume de maman, les enfants réagissent par des secousses particulières et joyeuses. Je pense que la tâche de la mère à ce stade est de regarder de près, d’écouter le bébé, d’étudier son personnage. Si vous vous déchaînez - assurez-vous de vous calmer et de vous caresser. Un enfant devrait savoir qu'il est nécessaire et aimé. L'une des principales méthodes d'éducation est un exemple personnel. Par conséquent, le mode de vie de la mère et de la famille dans son ensemble est très important. Les intérêts, les traditions, le style de communication des époux, les préférences en matière de nourriture, de littérature, de musique, de sport - tout cela va certainement affecter le développement futur de l'enfant. Chaque jour, je parlais avec mes enfants dès le ventre maternel: je lisais des contes de fées, j'étais engagé dans un travail de création, écoutais de la musique utile. Papa a également rejoint nos conversations de temps en temps.

Vidéo: obstétricien-gynécologue sur les mouvements du foetus

Le moment où une femme commence à ressentir les mouvements du bébé, tous individuellement. En gynécologie, la période est indiquée pour les nullipares - 20 semaines pour les multipares - 18 semaines. En fonction de nombreux facteurs, ces normes peuvent légèrement différer dans n'importe quelle direction, mais après 22 semaines, chaque mère devrait ressentir une poussée du fœtus. L'essentiel est d'utiliser le temps de communication correctement et utilement.

Combien de semaines le fœtus commence-t-il à bouger pendant la première grossesse, à quelle période se produit-il pendant la deuxième gestation?

Enfin, la toxémie épuisante, la faiblesse, l’inquiétude face à la menace possible de fausse couche restent derrière et la grossesse entre dans la phase suivante. La future mère attend avec impatience le premier mouvement de son bébé et commence à s'inquiéter si son activité n'est pas montrée. Pour éviter des troubles inutiles, vous devez savoir dans quelle semaine se produisent les perturbations, qu'est-ce qui détermine l'intensité des chocs?

Combien de temps le fœtus commence-t-il à bouger?

L'enfant commence à bouger beaucoup plus tôt que la future mère ne ressent les tremblements. À la troisième semaine de grossesse, l'embryon bat déjà le cœur. À la 10e enfant change indépendamment la trajectoire de ses mouvements. À partir du 3ème mois, le système nerveux se forme, les premiers réflexes se développent. L'embryon effectue déjà un mouvement très difficile en avalant le liquide amniotique.

Au 4ème mois, il doit distinguer les sons, y réagir, distinguer les intonations et ressentir l'état émotionnel de la mère. En moyenne, c'est le 4ème mois que commencent les mouvements fœtaux sensibles pour une femme. Au cours de la recherche, on a appris que, quand ils entendaient un son fort, certains bébés se couvraient le visage avec les mains. À la 17e semaine, le bébé clignote et clignote. Après 7 jours, le fœtus devrait être capable de:

  • cueillette manuelle du cordon ombilical;
  • serre et desserre les poings;
  • touche ta tête;
  • changer la position du corps.

Quand une mère peut-elle faire sensation?

A la question quand un enfant commence à bouger, pas une seule table ne donnera une réponse définitive. Dans la plupart des cas, entre 18 et 22 semaines, il y a déjà une agitation à l'intérieur. Cependant, l'heure exacte est individuelle pour chaque femme et varie en fonction des facteurs suivants:

  • combien de grossesses la femme a enduré;
  • comment se passe la gestation;
  • Quelle est l'épaisseur de la couche de graisse sur la paroi abdominale de la mère.

Les femmes minces ou multipares sentent les mouvements du bébé deux semaines avant la période désignée. Les premiers mouvements sont faiblement exprimés, similaires au péristaltisme intestinal.

Pendant la première grossesse

En règle générale, pendant la première grossesse, les mouvements du fœtus peuvent être ressentis pendant 20 semaines. Chez les femmes primipares, les muscles utérins sont moins sensibles. Les experts disent que même les mouvements mineurs de chaque bébé suivant se font sentir de plus en plus tôt, car une mère expérimentée peut les reconnaître sans équivoque.

Si le placenta est attaché à l'arrière de l'utérus, la femme sentira les mouvements des miettes quelques semaines plus tôt. Situé à l'avant, il adoucit ses mouvements et la mère le sentira beaucoup plus tard.

De grande importance, quel genre de femme physique. Si la future mère fait de l'embonpoint, elle remarquera beaucoup plus de mouvement qu'une maigre sans un soufre adoucissant.

Avec des grossesses répétées

Au cours de la deuxième et de la troisième gestation, les femmes remarquent le premier mouvement plus tôt que nullipare. Pourquoi cela se passe-t-il? Ayant expérimenté la sensation de perturbations plus tôt, la femme sait exactement comment cela se passe et ne confond pas les chocs intra-utérins avec le travail du tractus gastro-intestinal.

Au cours de la deuxième grossesse, la femme remarque déjà les mouvements du bébé entre 16 et 17 semaines. À chaque gestation suivante, des tremblements sont entendus plus tôt. Si des perturbations notables du 1er enfant sont apparues à 20 semaines, lorsque le deuxième enfant est né, elles se manifesteront 2 semaines plus tôt, le troisième et les suivants - 15-16 ans.

Comment comprendre que c'est précisément le mouvement du bébé qui se fait sentir?

Les femmes enceintes sont souvent intéressées par comment ne pas rater les premières perturbations intra-utérines, ne pas les confondre avec la motilité intestinale? Les médecins affirment que ce phénomène ne peut être confondu avec rien d’autre.

Au début, l'enfant ne frappe pas, ses mouvements sont plutôt faibles, ressemblant au mouvement des bulles. Les réponses suivantes ont été reçues à la question, à laquelle les premiers mouvements du fœtus peuvent être comparés:

  • avec un soupçon de petit poisson;
  • avec une petite balle qui rebondit;
  • avec des coups doux de l'intérieur;
  • avec les papillons légers papillote;
  • avec une plume chatouillante;
  • avec de légères secousses.

Sur la base des réponses fournies, il n’est pas difficile de comprendre que chaque femme enceinte perçoit à sa manière les mouvements des miettes. Parfois, même une mère expérimentée est difficile à déterminer la cause des sensations qui sont apparues à l'intérieur, mais au fil du temps, chacune commence à reconnaître les signaux du bébé.

Qu'est-ce qui détermine l'intensité des mouvements foetaux?

Avec les premiers mouvements du fœtus, la grossesse entre dans une nouvelle phase. En regardant le fœtus pendant l'échographie, vous pouvez voir comment il pousse ses jambes, avale le liquide amniotique, suce ses doigts, trie le cordon ombilical, tourne la tête. Chaque jour, les mouvements deviennent plus intenses. Le hoquet est noté - un phénomène normal provoqué par l'ingestion de liquide amniotique. L'activité des mouvements fœtaux dépend de la durée de la grossesse. Il y a les règles suivantes:

  • Il est facile de sentir les tremblements fréquents et forts en 24-25 semaines. Le fruit a déjà poussé et bouge activement. Si le fait de jouer de la musique trop fort ou de poser une femme enceinte provoque un manque d'oxygène, son activité augmente: la femme ressent des tremblements douloureux.
  • À la 32e semaine, le bébé entend tous les sons, reconnaît la voix de ses proches, son système nerveux est déjà développé. Le fœtus tourne activement, tourne, mais il a grandi et il n’ya pas assez d’espace libre pour cela. Par conséquent, ses mouvements peuvent être gênants pour la femme enceinte.

Est-il possible de provoquer une agitation et comment le faire?

Beaucoup veulent savoir s'il faut vraiment faire bouger le bébé, le remuer. S'il semble que l'enfant a commencé à bouger, mais en l'absence de certitude, il est recommandé de recourir aux méthodes suivantes:

  • Pour commencer, buvez 200 ml de lait légèrement chauffé ou mangez quelque chose de sucré pour stimuler l'activité fœtale avec du glucose. Ensuite, allongez-vous sur le dos, fermez les paupières et posez la main sur le ventre sans vous appuyer dessus, détendez-vous. Écoutez-vous et imaginez comment un enfant bouge à l'intérieur. La sensation de bulles flottantes faciles - c’est le premier émoi de l’enfant.
  • Étant dans l'utérus, les enfants réagissent très activement aux malaises. Le placenta fournit en permanence des nutriments et de l'oxygène au minuscule organisme. Il est nécessaire de retenir brièvement votre souffle, car une miette exprimera son mécontentement par un coup de pied tangible. Cependant, vous ne devriez pas "bloquer l'oxygène" pendant plus de 10 secondes.

Comment normalement le bébé devrait-il bouger pendant la grossesse?

Pendant une période de 12 à 14 semaines, la partie du cerveau responsable de la coordination fonctionne activement. Les mouvements de l'embryon deviennent plus précis: il se frotte les yeux, suce son doigt, effectue diverses actions avec les bras et les jambes. Bien que l'organe de reproduction sorte progressivement de la région pelvienne, la femme ne ressent toujours pas le mouvement de l'enfant. Pendant l'échographie, il est facile de voir comment le bébé bouge dans l'abdomen. Voir la vidéo ci-dessous pour plus de détails.

À 16-20 semaines, la mère ressent les premiers mouvements. Ils sont pratiquement imperceptibles et ressemblent au péristaltisme intestinal. Une femme enceinte a le sentiment que des bulles d'air éclatent dans l'estomac. Toutes les femmes ne ressentent pas les premiers mouvements de l'embryon à ce moment.

À 20-24 semaines, le bébé pousse plus intensément, car il a grandi et est devenu plus fort (nous recommandons de lire: (nous recommandons de lire: poids et taille de l'enfant à la 24e semaine de grossesse) poids et taille de l'enfant à la 24e semaine de grossesse). La femme ressent un mouvement perceptible, le bébé commence à donner des coups de pied au moment le plus inattendu.

Le pic d'activité motrice tombe entre 25 et 32 ​​semaines. La mère du bébé entend constamment de forts mouvements à l'intérieur de l'abdomen. L'embryon tourne, se retourne plusieurs fois par jour et occupe différentes positions. Ses tremblements se font sentir à divers endroits (dans la région de l'estomac, des reins, de la vessie, etc.).

Après la 32e semaine, l'activité locomotrice fœtale est en déclin: elle a augmenté et il n'y a plus assez de place pour cela. Comme il devenait difficile de se retourner, la nature des mouvements change. Maintenant, le bébé ne donne pas de coups de pied et tire les membres, comme s'il essayait d'étirer l'utérus. Dans de rares moments où il pousse, vous pouvez voir sous la peau de l'abdomen le poing ou la jambe crispé. Si vous écoutez vos sentiments, vous pouvez sentir des coups légers de l'intérieur.

Si l'enfant est poussé environ 15 fois par heure, c'est normal. S'il n'y a pas de mouvement pendant 3 heures, le fœtus est susceptible de s'endormir. Il est important de savoir que l’intensité du mouvement dépend des facteurs suivants:

  • le fruit est plus actif le soir ou la nuit;
  • si la mère est en état de stress, le fœtus peut se cacher ou, au contraire, les mouvements vont augmenter;
  • lorsqu'une femme effectue des exercices physiques, la miette se calme;
  • en ayant faim, l'enfant devient très actif, il en va de même après la pénétration du glucose dans le corps;
  • des sons forts effrayent le fœtus, et celui-ci se calme, mais il y a une réaction lorsque l'intensité de ses mouvements augmente;
  • Si la mère a pris une position inconfortable pour l'enfant et y reste longtemps, le fœtus réagira violemment.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Si le bébé ne bouge pas 10-12 heures, il est nécessaire de consulter un médecin. Il vaut mieux être en sécurité, car certaines des conditions dangereuses pour le fœtus se présentent soudainement et se développent rapidement, nécessitant des soins médicaux d'urgence. Souvent, le passage d'une activité excessive à un état de repos prolongé indique le développement d'une hypoxie pouvant entraîner un certain nombre de complications, voire la mort du fœtus. Dans ce cas, sans assistance médicale ne suffit pas.

"Maman, bonjour!", Ou quand l'enfant commence à bouger

La grossesse apporte aux femmes beaucoup de moments vraiment magiques. L'un d'eux est le premier remue-ménage du bébé. Ce moment, les femmes enceintes attendent avec une grande impatience. Quand le bébé commence-t-il à bouger pendant la grossesse?

Quand le bébé commence à bouger

Le bébé dans l'utérus commence à bouger pendant environ 8 semaines. C'est durant cette période qu'apparaissent les premiers faisceaux de muscles et de terminaisons nerveuses responsables de l'activité motrice. Le développement de l'activité nerveuse dans une période aussi courte en est à un stade précoce et les mouvements du fœtus sont chaotiques, convulsifs.

En outre, le bébé est encore trop petit pour que la femme puisse sentir ses mouvements: la majeure partie de l'espace utérin de ce temps est occupé par le liquide amniotique et le bébé touche rarement les murs et le touche est encore trop doux.

Cependant, dans quelques semaines, le bébé dans le ventre de la mère commence à grandir activement et avec le temps, il atteindra des proportions telles que ses mouvements deviendront tout à fait perceptibles pour sa mère, puis que les personnes autour d’elle pourront les sentir en posant la main sur son ventre. Et plus près de la date de naissance, on peut même les voir.

Quand maman commence à faire sensation

Alors, combien de semaines le bébé commence-t-il à bouger? En moyenne, cela se produit entre 18 et 22 semaines, mais tout est trop individuel pour pouvoir dire avec certitude à quelle heure une femme en particulier fera sensation. C'est une chose lorsque le bébé commence à bouger pendant la première grossesse et une autre quand la deuxième ou la troisième.

On pense que les premiers mouvements de la femme ressentent environ 20 semaines de grossesse. Cependant, en réalité, tout dépend du type de grossesse dont vous parlez et de l’ampleur de la couche adipeuse sur la paroi abdominale de la mère. Ainsi, les femmes qui sont des intrus, qui connaissent déjà les émotions d'un bébé, les ressentiront probablement une à deux semaines plus tôt. Les filles minces de physique asthénique ont également la chance de ressentir les mouvements du fœtus auparavant.

À quoi ressemblent les mouvements de bébé? Différentes femmes les décrivent différemment et avec plus ou moins de poésie. On dit qu'elles ressemblent au vol des papillons dans l'estomac et «comme si le poisson nageait». Plus prosaïquement, les premiers mouvements du fœtus s'apparentent à la motilité intestinale ou au fait que certains objets roulent dans l'estomac.

Assurez-vous de vous souvenir des premiers mouvements de votre bébé. Cette information vous sera demandée en consultation féminine. Le fait est que, selon le moment où l’enfant commence à bouger dans l’estomac, les médecins calculent la date de naissance préliminaire: si la naissance est première, ils ajoutent ensuite 20 semaines à la date du premier brassage, ils en mangent une seconde ou plus, puis 22.

Bien sûr, ce calcul s’avère trop approximatif, mais en combinaison avec d’autres données: date de la dernière menstruation, données échographiques aux premier, deuxième et troisième trimestres de la grossesse, etc. vous pouvez plus ou moins présumer avec exactitude quand donner naissance à une femme.

A la question sur l'activité du bébé

Dès que vous avez senti votre bébé bouger pour la première fois, vous le sentirez presque constamment. L'activité du fœtus augmente de 24 à 32 semaines de façon continue.

Le gamin grandit, son activité nerveuse se développe, ses mouvements deviennent ordonnés et significatifs. L’enfant peut même informer la mère que quelque chose ne lui convient pas: la position du corps de la mère, un son excessivement fort, etc.

Et au bout de 32 semaines, l’activité du fœtus diminue fortement car le bébé devient tout simplement difficile à bouger - il n’ya plus assez de place pour lui dans l’utérus. Pendant cette période, même les mouvements les plus rares peuvent être gênants pour la mère.

Souvent, les femmes se plaignent du fait que le bébé est plus ou moins calme pendant la journée, il est donc nécessaire de déplacer activement la mère pour qu’elle se couche. Ce n'est pas surprenant. Le fait est que pendant la journée, une femme est généralement occupée par ses propres affaires et ne fait peut-être pas attention aux mouvements de l'enfant. La nuit, elle l'empêche vraiment de dormir.

De plus, l'enfant peut être insatisfait de la cessation du bercement agréable ou, couchée sur le dos, la mère peut pincer les gros vaisseaux, ce qui provoque un manque d'oxygène chez le bébé. Au fil du temps, le rythme du sommeil et de l'état de veille de la mère et de l'enfant s'estompe.

Bien sûr, l’enfant ne peut pas bouger constamment: des périodes d’activités d’une heure environ, alternent avec des périodes de repos, leur durée est d’environ une demi-heure.

Les périodes de repos doivent être prises en compte lors d’une procédure telle que CTG. Pour que la période de repos n'empêche pas d'obtenir des résultats adéquats, la durée de la procédure est fixée à 30-40 minutes.

Cependant, si dès le début de la procédure, le bébé bouge activement, la femme n'aura pas à s'asseoir avec l'appareil pendant une demi-heure. De plus, certaines périodes peuvent durer jusqu'à 3 heures lorsque le bébé est endormi et ne bougent donc pas.

Quand est-il temps de voir un médecin?

En règle générale, les médecins vous conseillent de consulter un médecin si une femme ne ressent pas un mouvement du fœtus dans les 10 à 12 heures qui suivent. Même s’il est possible qu’il n’ait rien fait de terrible, il est préférable d’être de nouveau en sécurité.

Dans certains cas, une période de repos aussi longue peut indiquer des problèmes. Le plus souvent, nous parlons d'hypoxie - manque d'oxygène. Habituellement, avant cela, l'enfant est anormalement actif, ses mouvements sont aigus, martelants.

Il existe 2 types connus d'hypoxie: aiguë, qui se développe très rapidement et nécessite une intervention urgente, et chronique, qui se développe beaucoup plus lentement. Dans ce cas, il est impossible de se passer de l'assistance médicale, bien que l'urgence ne soit pas aussi grande que dans le cas précédent.

Agiter est l'une des premières manifestations de la vie d'un bébé. À partir de ce moment-là, de nombreuses mères comprennent vraiment qu'une nouvelle vie indépendante se développe en elles. Cependant, n'oubliez pas de surveiller l'activité du bébé pour vous assurer que tout est en ordre avec votre enfant.

À quelle période de grossesse le bébé commence-t-il à bouger: sensations d'une femme

Les futures mamans sont impatientes et anxieuses lorsque le bébé se déclare avec des chocs légers. Elles demandent donc souvent au médecin à quelle période l'enfant commence à bouger. Afin de ne pas manquer un point important, écoutez vos sentiments. Un jour, vous ressentirez un mouvement timide en vous. Le premier remue-ménage est toujours imperceptible et faible, mais il apporte une tempête d’émotions positives.

Les premiers mouvements du bébé

Si le gynécologue pose la question à quel mois vous pouvez sentir le battement des miettes lorsque le bébé commence à pousser, il répondra sûrement le cinquième, bien que le fœtus tente de bouger beaucoup plus tôt dans l'utérus.

  • À 8 semaines de grossesse, l’embryon dans l’estomac de la mère ressemble à une petite baie et pèse environ 3 g, mais il est déjà en mouvement. Il développe des terminaisons nerveuses, des organes sont établis et leur formation devrait bientôt commencer. Une femme n'est pas capable de ressentir un mouvement à ce moment-ci, car il est très faible et a un caractère convulsif. Le germe est encore trop petit. Le liquide amniotique le protège de manière fiable et touche rarement les parois de l’organe reproducteur.
  • À 12 semaines, l'enfant pèse 15 g. Il peut sucer un doigt, serrer les poignées dans les cames, tourner la tête et bouger activement dans l'utérus. Ces mouvements sont toujours invisibles pour la mère. Pour qu’elle les ressente, il a besoin de grandir un peu.
  • À la semaine 15, le bébé présente les traits du visage, les jambes et les poignées. Il commence à bouger plus activement, mais ne peut toujours pas se déclarer pleinement.

Chaque semaine, le bébé se développe, grandit et ses mouvements deviennent progressivement palpables pour la future mère. Un peu plus tard, ils peuvent sentir leur père mettre son oreille sur le ventre et poser sa main dessus. À la fin de la grossesse, l’enfant commence à donner des coups de pied durs, ce qui est perceptible par tout le monde autour de lui.

Premiers tremblements

Combien de semaines le bébé commence-t-il à bouger pour que la mère puisse sentir ses poussées? Il n'y a pas de réponse exacte. Si une femme porte une miette pour la première fois, cela se produit aux environs de la semaine 20. Pendant la deuxième grossesse, le mouvement peut être ressenti un peu plus tôt, à 17-18 semaines. Ces termes sont approximatifs et peuvent dévier vers le haut ou vers le bas. Cela se produit pour diverses raisons.

  • Cela dépend beaucoup de la sensibilité individuelle de la femme.
  • Vous pouvez faire une erreur en calculant la durée de la grossesse.
  • Parfois, c'est la couche graisseuse sur le ventre de la future mère qui empêche les tremblements légers.

Le deuxième enfant se développe comme le premier. Une mère répétée remarque un mouvement plus rapidement, car elle a déjà ressenti ces sensations. Les femmes sans expérience ne font souvent pas attention à elles, se prenant pour une ébullition dans les intestins.

Cela se passe différemment. Certaines mamans affirment que le bébé commence à bouger à 12 ou 14 semaines. Les experts estiment que c'est impossible. Le fruit n'est pas encore formé au point de pouvoir être palpé. Très probablement, cela donne sur eux-mêmes des problèmes dans les intestins.

À ne pas manquer lorsque le bébé commence à bouger dans l'estomac, écoutez-vous dès la 16e semaine.

Au début, vous pouvez sentir la lumière, des contacts doux en vous. Que sont-ils, comment peuvent-ils commencer? Ils disent que les touches ressemblent au battement des ailes d'un papillon ou à la nage d'un petit poisson. Les premiers chocs ne sont pas forts et ne sont donc pas forts, ils sont donc faciles à manquer. Ils ressemblent beaucoup au péristaltisme intestinal.

Après avoir senti le mouvement, la femme doit se rappeler combien de semaines le bébé a commencé à bouger et en informer le spécialiste lors de la visite. Pour cet indicateur, le médecin calcule le jour de naissance estimé. Si une femme donne naissance à un enfant pour la première fois, 20 semaines sont ajoutées à la date et 22 semaines à la mère en multiplication. Il est difficile de dire à quel point ce calcul sera précis. Mais avec les données de l'échographie et la dernière période de menstruation, il est utile de calculer le jour tant attendu de la naissance du bébé.

Activité bébé

À partir du moment où le bébé commence à bouger dans l'estomac, une nouvelle étape de la grossesse commence. La future mère ressent comment la vie se développe en elle. Ces sentiments sont brillants et excitants. L'enfant bouge et communique ainsi avec la mère. Au fil du temps, vous remarquerez comment il réagit à votre voix, aux changements d'humeur et à de nombreux autres facteurs. Il se fera très souvent sentir par des chocs violents ou des caresses douces.

Que font les bébés dans le ventre? Leurs classes sont faciles à observer sur l'appareil à ultrasons. Les tout-petits boivent du liquide amniotique, sucent de minuscules doigts, se frappent les jambes, sortent le cordon ombilical, tournent la tête. Chaque semaine, les chocs deviennent plus intenses et lorsque le bébé se retourne, le ventre de sa mère tremble.

Parfois, le ventre développé commence à bouger en rythme et effraie les futures mères. Ils pensent que bébé hoquets. Les médecins pensent que ces contractions sont causées par l’ingestion du minuscule liquide amniotique. C'est un phénomène normal qui ne menace pas le fœtus.

  • Une forte agitation se fait sentir au bout de 24 à 25 semaines. L'enfant a suffisamment grandi et informe violemment maman de son existence. S'il est trop actif et poussé douloureusement, il est fort probable que quelque chose lui cause un malaise. Peut-être est-il gêné par la musique forte ou la posture de la mère a-t-elle conduit à la compression de gros vaisseaux et le fœtus n'a-t-il pas assez d'oxygène.
  • À la 32e semaine, l'enfant adulte entend parfaitement les sons, reconnaît la voix des autochtones, son système nerveux est bien développé. Le bébé commence à se retourner activement et à tourner, mais l'espace libre dans l'utérus reste de moins en moins important, de sorte que ses mouvements peuvent apporter un peu de gêne aux femmes.

Les bébés à naître aiment la musique classique. Des sons doux les apaisent et ils se figent en écoutant. Les bébés adorent que leurs parents leur parlent et ils sont profondément conscients de leur état émotionnel. Si maman est en colère, ils commencent à pousser et à s'inquiéter. Par conséquent, lorsque la grossesse est très importante microclimat sain dans la famille.

Beaucoup de mères se plaignent souvent que la miette ne leur permet pas de dormir la nuit. Le fait est que les femmes, immergées dans les tâches ménagères, ne remarquent pas pendant la journée à quel point le bébé est actif. La nuit, dans un état de relaxation, ses tremblements sont plus forts. De plus, lorsqu’il marche, le ventre de la mère se tortille doucement et le bébé l’aime. La nuit, il commence à tourner pour trouver une position plus confortable. Dans les semaines à venir, il baissera la tête et se calmera en attendant sa naissance.

Quand devrais-je voir un médecin?

À partir de la semaine 24, un enfant bouge environ 10 fois par heure avec des pauses périodiques de 3 heures. Ils ne doivent pas s’inquiéter, la miette a besoin de repos et ne dort que. Mais si les mouvements ne sont pas ressentis pendant plus de 12 heures, il est urgent d'appeler le médecin, afin qu'il écoute le rythme cardiaque du bébé et, si nécessaire, prescrive une échographie.

Les mouvements douloureux et excessivement violents du fœtus et un faible remue-ménage sont une source de préoccupation. Ils peuvent indiquer que quelque chose ne va pas avec la miette. Par conséquent, sans perdre de temps, contactez votre sage-femme pour un examen.

Le plus souvent, ces phénomènes parlent d'hypoxie. La privation d'oxygène affecte négativement le développement du bébé, il est donc nécessaire de l'identifier et de commencer le traitement à temps.

  • La cardiotocographie est un bon moyen de déterminer l'hypoxie. La recherche consiste à compter sur le dispositif spécial le rythme cardiaque du fœtus. La procédure est prescrite après 28 semaines de grossesse. Pour être sûr que le bébé a suffisamment d'oxygène, il est conseillé de le prendre une fois tous les 10 jours avant la naissance.
  • En plus de la cardiotocographie, la future mère doit surveiller de près l'activité du bébé pendant la journée. Depuis 28 semaines, le gynécologue recommande de tenir un journal des mouvements des miettes. Rendez-le facile. Le matin, vous devez noter chaque mouvement du bébé avec soin et, après 10 mouvements, laisser une marque dans le cahier indiquant le moment où l'enfant est poussé.
  • Si vous enregistrez 10 enregistrements de ce type pendant 12 heures, cela signifie que le bébé se sent bien et ne souffre pas de manque d’oxygène. Lorsque les notes sont bien moindres ou qu’elles dépassent la norme d’une fois et demie, vous devriez consulter un médecin pour un examen approfondi.

Chaque grossesse est accompagnée de sensations étonnantes. Un de ceux-ci - le premier mouvement du bébé dans le ventre. Il n'y a rien de plus beau que de sentir les poussées de minuscules jambes à l'intérieur de vous, de sentir comment le tout-petit commence à battre, à se retourner et à donner des coups de pied. Si pendant cette période, vous remarquez des anomalies, ne paniquez pas. Chaque grossesse est individuelle et dépend en grande partie des caractéristiques physiologiques de la femme. Rendez-vous régulièrement chez le gynécologue, suivez ses instructions. Neuf mois vont vite s'écouler et le bébé va naître fort et en bonne santé.

Les premiers signes du mouvement de l'enfant

Peut-être que les sentiments les plus excitants pendant la grossesse provoquent les premiers mouvements du bébé dans le ventre de la future mère. Quand et comment une femme ressent-elle les mouvements du bébé et dans quels cas le «comportement» du fœtus peut-il devenir un signal d'alarme? En règle générale, les premiers mouvements distincts du fœtus sont ressentis par les femmes plus près de la seconde moitié de la grossesse, et celles qui ont plusieurs bébés les ressentent plus tôt que les mères qui attendent leur premier enfant.

Cela est dû au fait que les femmes qui accouchent savent déjà ce qu’elles ressentent et que les femmes enceintes pour la première fois peuvent confondre les mouvements du fœtus jusqu’à ce qu’ils ne soient pas encore assez intenses: motilité intestinale, formation de gaz dans l’abdomen ou contractions musculaires. En outre, dans la paroi abdominale antérieure de nouveau enceinte est plus étiré et sensible. Les femmes plus pleines sentent les mouvements du fœtus un peu plus tard que ceux qui sont minces. Pour plus de détails sur les mouvements du fœtus dans le ventre de la mère, consultez l’article sur le sujet «Les premiers signes de l’agitation de l’enfant».

Ainsi, lors de la première grossesse, les femmes ressentent les premiers mouvements du fœtus, généralement entre 18 et 22 semaines (généralement les premières semaines), et les multipares peuvent ressentir les mouvements du futur bébé à partir de la 16e semaine. Lorsque les futures mères commencent à ressentir les mouvements de leurs bébés, elles se posent beaucoup de questions et de doutes: à quelle fréquence un enfant devrait-il bouger? Est-ce qu'il bouge assez fort? Il convient de rappeler que chaque bébé est individuel et se développe à son propre rythme, et que les normes relatives aux mouvements du fœtus sont assez variées.

Premier trimestre Au cours du premier trimestre de la grossesse, la croissance la plus intensive de l'enfant à naître a lieu. Premièrement, un groupe de cellules se divise rapidement, se développe et se transforme en un embryon qui se fixe à la paroi de l'utérus et commence à croître, protégé par le liquide amniotique, les membranes fœtales et la paroi musculaire de l'utérus. Déjà à partir de 7 à 8 semaines lors de l'échographie, vous pouvez enregistrer le mouvement des membres de l'embryon. Ceci est dû au fait que son système nerveux est déjà suffisamment mature pour conduire des impulsions nerveuses aux muscles. À ce stade, l'embryon se déplace de manière erratique et ses mouvements semblent dépourvus de sens. Et, bien sûr, il est encore trop petit et les mouvements sont trop faibles pour les ressentir. Deuxième trimestre À 14-15 semaines de grossesse, le fœtus avait déjà grandi et ses membres étaient complètement différenciés (acquis la forme des bras et des jambes, ce qui était notre habitude), les mouvements devenaient intenses et actifs. Pendant cette période, le bébé flotte librement dans le liquide amniotique et repousse les parois de l'utérus. Bien sûr, il est encore très petit, donc ces répulsions sont faibles et la future mère ne les ressent pas encore.

Au bout de 18 à 20 semaines, le fœtus se développe et ses mouvements deviennent plus visibles. Les premières interventions pulmonaires sont décrites par les femmes enceintes comme des «papillons flottants», des «poissons nageurs». Au fur et à mesure que le fœtus grandit, les sensations deviennent plus distinctes et, en règle générale, au bout de 20 à 22 semaines, toutes les femmes enceintes ressentent clairement le mouvement de leur enfant. Au cours du deuxième trimestre, les futures mères peuvent ressentir les «soubresauts» du bébé dans différentes parties de l'abdomen, car il n'a pas encore pris une certaine position dans l'utérus et il lui reste suffisamment de place pour se retourner et pivoter dans toutes les directions. Que font les enfants dans l'utérus? Selon les observations faites par l'échographie, les bébés à naître ont de nombreuses activités différentes: boire du liquide amniotique (avec une échographie, vous pouvez voir comment la mâchoire inférieure bouge), tourner la tête, casser les jambes, tenir les bras, saisir le cordon ombilical. À mesure que la durée de la grossesse augmente, le bébé grandit et devient plus fort. Les tremblements légers sont déjà remplacés par de forts "coups de pied", et lorsque l'enfant se retourne à l'intérieur de l'utérus, cela se remarque de l'extérieur, car l'estomac change de configuration. En même temps, la mère peut être confrontée au fait que son bébé "fait du hoquet". Dans ce cas, la femme se sent comme un enfant frémit à intervalles réguliers. Les mouvements «stimulants» sont liés au fait que le fœtus avale intensément le liquide amniotique et que son diaphragme commence à se contracter activement. De tels mouvements du diaphragme constituent une tentative réflexe de pousser le liquide. C'est complètement sûr et c'est la norme. L'absence de "hoquet" est aussi une variante de la norme.

Au début du troisième trimestre, le fœtus peut se retourner et tourner librement et, au bout de 30 à 32 semaines, il occupe une position permanente dans la cavité utérine. Dans la plupart des cas, c'est tête baissée. Ceci s'appelle la présentation principale du fœtus. Si le bébé est situé avec ses jambes ou ses fesses, on parle alors de présentation pelvienne du fœtus. Avec la présentation de la tête, des mouvements actifs sont perceptibles dans la moitié supérieure de l'abdomen et, dans le cas du bassin, au contraire, ils se font sentir dans les régions inférieures. Au troisième trimestre, une femme enceinte peut également remarquer que le bébé a certains cycles de sommeil et de veille. La future mère sait déjà à quelle position du corps est plus confortable pour le bébé, car lorsque la mère est dans une position inconfortable pour l'enfant, il le lui fera sûrement savoir avec des mouvements violents et intenses. Lorsque la femme enceinte est allongée sur le dos, l'utérus exerce une pression sur les vaisseaux sanguins, en particulier sur ceux à travers lesquels du sang oxygéné pénètre dans l'utérus et sur le fœtus. Lorsqu'ils sont pressés, le flux sanguin ralentit et le fœtus commence à ressentir un léger manque d'oxygène, auquel il réagit par de violentes perturbations. Plus près des naissances, les perturbations se font sentir principalement dans la région où se trouvent les membres du bébé, le plus souvent dans l’hypochondre droit (car dans la très grande majorité des cas, le fœtus est situé tête en bas et à gauche). De telles secousses peuvent même blesser la future mère. Cependant, si vous vous penchez légèrement en avant, le bébé arrêtera de pousser si fort. Cela peut s'expliquer par le fait que, dans cette position, la circulation sanguine s'améliore, le fœtus reçoit plus d'oxygène et se «calme».

Peu de temps avant le début du travail, la tête du bébé (ou les fesses, si le fœtus est en présentation pelvienne) est appuyée contre l'entrée du bassin. Sur le côté, il semble que l'estomac soit «abaissé». Les femmes enceintes notent que, avant l'accouchement, l'activité physique du fœtus diminue, ce qui s'explique par le fait qu'en fin de grossesse, le fœtus est déjà si grand qu'il ne dispose pas de suffisamment d'espace pour les mouvements actifs et qu'il a l'air de se «calmer». Certaines futures mères, au contraire, constatent une augmentation de l'activité motrice du fœtus, certains bébés répondant au contraire à une limitation mécanique de l'activité motrice avec un caractère de mouvements plus turbulent.

À quelle fréquence le bébé bouge-t-il?

La nature de l'activité motrice du fœtus est une sorte de "capteur" du déroulement de la grossesse. Par la force et souvent les mouvements ressentis, on peut indirectement juger si la grossesse se déroule en toute sécurité et comment se sent le bébé. Environ jusqu'à la 2e semaine, alors que le fœtus est encore assez petit, la future mère peut marquer de longs intervalles (jusqu’à un jour) entre les épisodes de mouvements foetaux. Cela ne signifie pas que le bébé ne bouge pas beaucoup de temps. Seule une femme peut ne pas remarquer d'agitation, car le fœtus n'est toujours pas assez puissant et la future mère n'a pas suffisamment appris pour reconnaître les mouvements de son enfant. Mais à partir de 26-28 semaines, il est considéré que le fœtus doit bouger 10 fois toutes les deux à trois heures.

Les obstétriciens et les gynécologues ont mis au point un «calendrier des mouvements du fœtus». Au cours de la journée, la femme compte le nombre de fois que son bébé a été agité et enregistre l'heure à laquelle chaque dixième mouvement a eu lieu. Si une femme enceinte a l'impression que son bébé s'est calmé, il est nécessaire de prendre une position confortable, de se détendre, de manger quelque chose (on considère que l'activité physique du fœtus augmente après avoir mangé) et de noter pendant deux heures combien de fois le bébé a bougé pendant cette période. S'il y a 5-10 mouvements, il n'y a pas de quoi s'inquiéter: tout va bien pour l'enfant. Si la mère ne sent pas les mouvements du bébé pendant 2 heures, vous devez marcher ou monter et descendre les escaliers, puis vous allongez-vous calmement. En règle générale, ces activités aident à activer le fœtus et les mouvements reprennent. Si cela ne se produit pas, vous devriez consulter un médecin dans les 2-3 heures qui suivent. La nature des mouvements est le reflet de l'état fonctionnel du fœtus. Vous devez donc les écouter. Si la future mère a remarqué que l'enfant avait commencé à bouger moins, ces derniers jours, vous devriez également consulter un médecin pour vérifier comment se sent le bébé.

D'ici le troisième trimestre de la grossesse, les futures mères sont généralement déjà bien conscientes de la nature des mouvements de leurs enfants et peuvent remarquer tout changement dans le "comportement" des bébés. Pour la plupart des femmes, le signe inquiétant est une agitation violente et trop active. Cependant, l'augmentation de l'activité motrice n'est pas une pathologie et est le plus souvent associée à la position inconfortable de la future mère, lorsque moins d'oxygène est temporairement fourni au fœtus en raison d'une diminution du flux sanguin. On sait que lorsqu'une femme enceinte est allongée sur le dos ou assise, le dos penchée en arrière, le fœtus commence à bouger plus activement que d'habitude. Cela est dû au fait que l'utérus enceinte serre les vaisseaux sanguins, qui transportent notamment le sang vers l'utérus et le placenta. Lorsqu'ils sont pressés, le sang pénètre dans le fœtus par le cordon ombilical dans un volume plus faible. En conséquence, il ressent un manque d'oxygène et commence à se déplacer plus activement. Si vous modifiez la position du corps, par exemple si vous vous assoyez incliné en avant ou couché sur le côté, le flux sanguin sera rétabli et le fœtus bougera avec son activité habituelle.

Quand s'inquiéter?

Un indicateur terrible et alarmant est la diminution de l'activité motrice ou la disparition des mouvements de l'enfant. Cela suggère que le fœtus souffre déjà d'hypoxie, c'est-à-dire d'un manque d'oxygène. Si vous remarquez que votre bébé est moins susceptible de bouger ou que vous ne sentez pas ses mouvements plus de 6 heures, vous devez contacter immédiatement votre obstétricien. Si vous ne pouvez pas consulter un médecin lors de l’admission en consultation externe, vous pouvez appeler une ambulance. Tout d'abord, le médecin à l'aide d'un stéthoscope obstétrical écoutera le rythme cardiaque fœtal, normalement il devrait être de 120 à 160 battements par minute (en moyenne - 136 à 140 battements par minute). Même si, au cours d'une auscultation normale (écoute), la fréquence cardiaque fœtale est déterminée dans les limites de la normale, il est nécessaire d'effectuer une autre procédure - l'examen cardiotochographique (CTG). CTG - une méthode qui vous permet d'évaluer le rythme cardiaque fœtal et son état fonctionnel, afin de vérifier si le bébé souffre d'hypoxie (manque d'oxygène). Au cours de l’étude, un capteur spécial est fixé par des sangles à la paroi abdominale antérieure située à l’arrière de l’enfant, faisant ainsi une projection approximative de son cœur. Ce capteur détecte la courbe de rythme cardiaque fœtal. En parallèle, la femme enceinte tient dans sa main un bouton spécial sur lequel il faut appuyer quand elle sent le mouvement du fœtus. Sur la carte, il est affiché avec des étiquettes spéciales. A la normale, la fréquence cardiaque fœtale commence à augmenter en réponse au mouvement, on parle alors de "réflexe moteur-cardiaque". Ce réflexe apparaît après 30 à 32 semaines. Conserver CTG avant cette date n’est donc pas suffisamment informatif.

CTG est effectuée pendant 30 minutes. Si, au cours de cette période, le rythme cardiaque n'a pas augmenté de manière sensible, le médecin demande à la femme enceinte de marcher pendant un moment ou plusieurs fois pour monter les escaliers, puis il enregistre une autre entrée. Si les complexes myocardiques n'apparaissent pas, cela indique indirectement une hypoxie fœtale (manque d'oxygène). Dans ce cas, ainsi que si le bébé a commencé à mal bouger pendant une période allant jusqu'à 30 à 32 semaines, le médecin vous prescrira une étude Doppler. Au cours de cette étude, le médecin mesure la vitesse de circulation du sang dans les vaisseaux du cordon ombilical et dans certains vaisseaux fœtaux. Sur la base de ces données, il est également possible de déterminer si le fœtus souffre d'hypoxie.

S'il existe des signes d'hypoxie fœtale, les tactiques obstétricales sont déterminées par la gravité de l'hypoxie. Si les signes d'hypoxie sont mineurs et inexprimés, il est montré à la femme enceinte d'observer, de réaliser un CTG et un Doppler et d'évaluer leurs résultats au fil du temps, ainsi que de prescrire des médicaments qui améliorent la circulation sanguine ainsi que l'apport en oxygène et en nutriments au fœtus. Avec une augmentation des signes d'hypoxie, ainsi qu'en présence de signes prononcés d'hypoxie, un accouchement immédiat doit être effectué, car un traitement médicamenteux efficace visant à éliminer l'hypoxie fœtale n'existe pas à ce jour. Qu'il s'agisse d'une césarienne ou d'un accouchement par le canal de naissance, cela dépend de nombreux facteurs. Parmi eux - l'état de la mère, l'état de préparation du canal de naissance, l'âge gestationnel et plusieurs autres facteurs. Cette décision est prise par le gynécologue individuellement dans chaque cas. Ainsi, chaque femme devrait écouter les mouvements de son enfant. En cas de doute sur le bien-être du fœtus, ne retardez pas la visite chez le médecin, car une visite opportune chez un obstétricien-gynécologue peut prévenir les conséquences négatives d'une grossesse. Vous savez maintenant quels sont les premiers signes d’un bébé qui remue dans l’utérus.