Est-il possible de kiwi pendant l'allaitement

Aujourd'hui, le kiwi peut être acheté dans n'importe quelle épicerie. Mais toujours ce produit appartient aux fruits exotiques, et son utilisation dans HB est une grande question. Le kiwi est-il bon ou mauvais pour allaiter? De quoi avoir peur? Comment manger des fruits pour ne pas nuire au bébé?

Est-il possible pour une mère allaitante de kiwi? Pour répondre à cette question, vous devez comprendre les propriétés bénéfiques du fruit et évaluer les risques possibles pour les femmes et les bébés. Les avantages de boire du kiwi sont nombreux, car il s'agit d'une source de vitamines naturelles et d'oligo-éléments qui aident à restaurer le corps après la grossesse.

Vitamines et substances bénéfiques contenues dans le kiwi

  • La teneur en vitamine C contribue à augmenter l'immunité et à renforcer les propriétés protectrices de l'organisme.
  • La vitamine E est bonne pour les cheveux, la peau et les ongles. Et aussi son utilisation augmente l'élasticité des vaisseaux sanguins.
  • Le potassium est une aide indispensable pour améliorer le travail du muscle cardiaque.
  • De plus, le kiwi est un produit reconnu à effet laxatif doux. Son utilisation améliorera non seulement le travail du tube digestif, mais soulagera également la constipation chronique. Cette propriété est très importante pour les femmes qui ont accouché et dont la plupart souffrent de cette maladie. Dans ce cas, le fruit peut être un excellent remède compatible avec HB.
  • En pénétrant dans le lait maternel, les nutriments améliorent considérablement sa qualité. Merci à ce fruit exotique sera utile pour le bébé.
  • Une autre qualité remarquable du produit est sa faible teneur en calories - 60 kcal pour 100 g. Une femme qui allaite peut manger des fruits avec plaisir sans se soucier de l’apparence d’un excès de poids.

Qu'est-ce qui peut faire mal au kiwi pendant l'allaitement

  • Étant donné que le fruit contient une grande quantité de vitamine C (100 g de kiwi fournit quotidiennement cette vitamine à un adulte), son utilisation dans la bouche crée un environnement acide qui détruit l'émail des dents. Pendant la grossesse et l'HB, la plupart des femmes ont déjà des problèmes de dents, il est donc imprudent de créer des risques supplémentaires.
  • Le kiwi est un fruit exotique pour nos latitudes, le risque de réactions allergiques augmente donc plusieurs fois. Si maman n'est pas allergique au produit, cela ne veut pas dire qu'elle n'aura pas d'enfant.
  • Si une femme a une maladie du système digestif (gastrite, ulcères, une tendance à la diarrhée, etc.), alors l'utilisation de ce fruit est strictement contre-indiquée non seulement pendant la période de HB, mais aussi dans la vie quotidienne. Et ces fruits ne devraient pas être consommés par les personnes atteintes de maladie rénale.
  • Les pédiatres ne recommandent pas de consommer du kiwi aux enfants de moins d'un an en tant qu'aliment complémentaire. Il s’agit du système digestif faible des bébés, sur lequel le produit peut avoir des effets extrêmement négatifs.

Malgré un certain nombre d'aspects négatifs, l'utilisation de ce fruit exotique n'est pas strictement interdite pendant la période de GW. Dans la plupart des cas, la mère allaitante et le bébé kiwi ne font pas de mal, si vous en mangez avec modération et avec précaution.

Comment entrer le kiwi dans le menu

Il existe un certain nombre de règles selon lesquelles l’utilisation du kiwi avec GW ne sera pas associée à des réactions négatives ni à des complications:

  • Il est impossible de manger des fruits aux mères qui allaitent au cours du premier mois de la vie d'un bébé! Il est progressivement introduit dans le régime alimentaire au plus tôt 3-4 mois HB.
  • Pendant la grossesse, la mère a peut-être mangé du kiwi et l’a bien supportée. Dans ce cas, les risques d’allergie chez le bébé sont réduits. Mais la prudence est de mise!
  • Commencez l'introduction du fruit dans le menu doit être avec un petit morceau (pas plus de 20-30 g).
  • En l'absence de réactions allergiques chez le nourrisson, la dose du produit peut être augmentée progressivement. Mais ne mangez pas plus de 1-2 fruits par jour, même si les miettes ne sont pas allergiques. Souvent, l'enfant tolère de petites doses et une utilisation excessive provoque une réaction négative.
  • Le kiwi ayant un effet laxatif, il est nécessaire de surveiller non seulement la peau du bébé, mais également la consistance de la chaise. En cas de diarrhée chez un enfant, le fruit est strictement exclu du menu de la mère.
  • Est-il possible de manger des fruits avec la peau? Oui, vous pouvez et devriez. Manger le fruit avec la peau enrichit en outre le corps en fibres, ce qui a un effet positif sur la digestion.
  • Il est préférable de manger des fruits frais. La confiture, la marmelade et les autres bonbons de ce produit ne profiteront pas à l'organisme. Un excès de sucre pendant l'allaitement peut causer de la constipation et des coliques à la chapelure.
  • Pour prévenir la destruction de l'émail des dents, il est nécessaire à chaque fois de manger un kiwi, de se brosser les dents.
  • Si un enfant est sujet à des allergies alimentaires et qu'il a déjà des réactions négatives à certains types de produits, il est préférable de différer l'utilisation de ces fruits exotiques par une mère allaitante jusqu'à l'âge de six mois.
  • Dans chaque cas, la question de savoir si une mère allaitante ou non du kiwi peut être résolue par un pédiatre qui observe le bébé depuis sa naissance.

Avant utilisation, les fruits doivent être soigneusement lavés. Si maman mange du kiwi avec la peau, le lavage devrait être encore plus scrupuleux. Vous pouvez utiliser une vieille brosse à dents. De plus, le fruit doit être échaudé avec de l'eau bouillante.

Comment choisir un kiwi de qualité

Si la mère a déjà décidé si le kiwi peut être utilisé pour le traitement du HB, vous devez apprendre à choisir un bon produit. Après tout, la qualité de la nutrition lors de l'allaitement est primordiale.

Ravil de base au choix:

  • Il est préférable d'acheter les fruits individuellement au poids et non dans des emballages scellés. Il existe donc une opportunité d'examiner soigneusement chaque fruit pour détecter la pourriture ou les lésions de la peau.
  • Extérieurement, le fruit doit être beau, lisse, élastique sans dommage. Les fruits ratatinés et pourris ne valent pas la peine d'être pris.
  • Le kiwi bien mûr doit être légèrement écrasé lorsqu'on le presse au doigt, tout en restant assez élastique. Si le fruit est lâche et trop mou, cela indique qu'il est trop mûr. Ce produit n'est pas bon.
  • Si vous ne parvenez pas à choisir uniquement des fruits mûrs, les fruits immatures peuvent être laissés plusieurs jours à la température ambiante, ils le seront certainement. Pour accélérer le processus, vous pouvez les mettre dans un sac avec une banane ou une pomme.

Comment conserver Kiwi

Une mère qui allaite doit avoir confiance en la sécurité des produits qu’elle mange. Il est donc important de connaître les conditions d’un stockage adéquat. Les kiwis doivent être conservés au réfrigérateur dans un tiroir prévu pour les fruits et les légumes. Bien mettre le fruit dans un sac en papier. À condition que les fruits ne soient pas nettoyés, ils peuvent être conservés jusqu'à 3-4 semaines. Si le kiwi est soumis au gel, sa durée de vie augmentera à 10 mois. Avant cela, le fruit doit être libéré de la peau, coupé et placé dans un récipient.

La nutrition pour HB devrait être bénéfique et variée. Le kiwi - un produit nutritif précieux riche en vitamines, vous n'avez donc absolument pas besoin de l'abandonner. Avec une utilisation prudente et raisonnable, la mère et le bébé en bénéficieront seulement.

Une mère qui allaite peut-elle manger du kiwi

Aujourd'hui, sur les étagères, vous pouvez trouver n'importe quoi. Pour les femmes enceintes, cela est très important, car pendant cette période, il est nécessaire de manger des aliments contenant diverses vitamines. Et si vous pouvez vous donner à rien avant d’accoucher, alors pendant la période de lactation, le régime alimentaire sera radicalement révisé.

Période d'allaitement

Bien sûr, après avoir accouché, une femme doit retrouver la santé. Faire face à cette tâche aidera à la consommation de vitamine, y compris sous sa forme naturelle.

Cependant, avant d’introduire un produit dans le régime alimentaire d’une mère qui allaite, il est nécessaire de peser le pour et le contre, puis de prendre la décision finale.

Malgré le fait que le régime alimentaire de maman pendant l'allaitement devrait être varié, la plupart des femmes doivent encore se limiter à tout.

Autocritique sans fin et analyse de la probabilité qu'un produit innovant affecte la santé de la mère et du bébé.

Les pédiatres recommandent vivement d’exclure tous les produits susceptibles de provoquer une réaction allergique. Cela vaut également pour les fruits et légumes domestiques et exotiques.

Bien que la consommation d'un tel produit comme une banane soit même nécessaire lors de l'allaitement. Mais en ce qui concerne le kiwi, il n’ya pas de réponse définitive. Mais essayons toujours de comprendre - est-il possible pour une mère allaitante de kiwi ou non.

Les bienfaits du kiwi

Kiwi - fruit brun exotique à l'extérieur et vert à l'intérieur avec ses racines vont en Nouvelle-Zélande. C'est là qu'il a été élevé par des éleveurs locaux, à base d'actinidia chinois.

Après des recherches approfondies, il s’est avéré que le kiwi:

  • contient de la vitamine E en grande quantité;
  • magasin de vitamine B6;
  • contient de la vitamine C;
  • riche en acide folique;
  • source supplémentaire de potassium.

Pour utiliser cette baie miracle peut même être avec la peau, qui doit être soigneusement lavée au préalable. Ce n'est qu'un entrepôt de minéraux et de vitamines, dont les avantages sont difficiles à surestimer.

De là, vous pouvez cuisiner n'importe quoi. Cependant, les nutritionnistes recommandent vivement de le consommer frais, sans le soumettre à un traitement thermique.

De plus, il est nécessaire d’utiliser du kiwi pour:

  • Améliorer les performances du système digestif;
  • Normalisation des selles avec constipation régulière;
  • Renforcer l'élasticité des vaisseaux sanguins;
  • Stabilisation du système immunitaire, surtout par temps froid;
  • Réduire la graisse corporelle et lutter contre la "peau d'orange".

En raison du fait que le kiwi contient une grande quantité de vitamine C, sa prise dans la bouche crée un environnement acide pouvant nuire à l'état de l'émail des dents.

Afin d'éviter tout problème, il est recommandé de se brosser les dents après avoir mangé un fruit exotique. Mais les enfants donnent le kiwi de préférence entre 3 et 4 ans, lorsque leur système gastrique se renforce.

Est-ce possible ou non?

Pour une femme qui allaite, le kiwi est tout simplement un produit indispensable dans l’alimentation. Cependant, il est nécessaire de l'utiliser avec une extrême prudence, car il est considéré comme un allergène assez puissant.

Une jeune mère est autorisée à manger ce fruit sous certaines conditions:

  1. Avant la grossesse, ainsi que pendant l'accouchement, vous avez consommé cette baie et vous l'avez tolérée normalement;
  2. Votre bébé qui est allaité a déjà trois mois (il vaut mieux attendre six mois);
  3. Introduire le kiwi dans le régime alimentaire des mères allaitantes devrait être progressif, en commençant par un petit morceau;
  4. Il n'est pas recommandé de consommer de grandes quantités de mères kiwis lors de l'allaitement, car une surdose de vitamines et de minéraux peut provoquer une réaction allergique chez la mère et le bébé;
  5. Avant de faire entrer le kiwi dans votre régime, assurez-vous de consulter votre pédiatre et le vôtre. Si nécessaire, vous calculerez la portion optimale dont la réception ne pourra nuire à personne.

Outre les avantages incontestables, il existe certaines contre-indications à la prise de Kiwi:

  • ulcère d'estomac ou maladie intestinale;
  • diverses maladies rénales;
  • la gastrite;
  • l'inclination de la mère ou du bébé à la diarrhée;
  • autres troubles du système digestif.

Kiwi - pas tout à fait le produit habituel pour notre région. Par conséquent, les médecins conseillent avec prudence aux mères qui allaitent de ne pas introduire le kiwi dans leur régime alimentaire le plus longtemps possible.

Bien que dans la plupart des cas, ce produit n’a aucun effet négatif. Il faut toutefois rappeler que le kiwi est un laxatif doux. Par conséquent, si vous avez déjà commencé à manger cette baie, surveillez attentivement la chaise de votre bébé.

Comment entrer dans le régime

Entrez kiwi dans le menu d'une mère qui allaite devrait être comme suit:

  • dans le régime alimentaire de la mère devraient être des aliments prouvés qui, après le temps n'a pas été la cause de réactions négatives du corps;
  • Le kiwi devrait commencer à prendre un petit morceau en augmentant progressivement la dose;
  • Si vous détectez des réactions cutanées et des changements de comportement chez un bébé nourri au sein, excluez immédiatement le kiwi du menu de la mère qui allaite.

En résumant ce qui précède, nous pouvons conclure qu’une mère kiwi nourrit les seins de son bébé, même nécessaire pour obtenir les minéraux et les vitamines nécessaires, qui font partie de ce produit.

La susceptibilité et la tolérance de chaque personne est individuelle. Néanmoins, vous devez prendre ce produit avec prudence afin de ne pas nuire à votre santé ni à celle de votre bébé.

Est-ce possible pour la mère infirmière Kiwi?

Les temps de pénurie ont disparu depuis longtemps: aujourd'hui, vous pouvez trouver presque tout ce que votre coeur désire sur les rayons des épiceries et sur les marchés, à tout moment de l'année. Cependant, si pendant la grossesse les désirs de «l'âme» étaient exaucés, alors pendant la période d'allaitement, la plupart des femmes devaient se limiter. Malgré le fait que le régime alimentaire d'une mère allaitante devrait être riche et varié, les médecins ne nous permettent souvent même pas de manger notre chou et nos concombres locaux, sans parler des exotiques. Néanmoins, certains fruits importés (bananes, pêches) font déjà partie de notre alimentation et sont recommandés pour une utilisation même pendant l'allaitement. Mais les médecins ont une attitude ambivalente envers le kiwi. Nous comprendrons si la mère allaitante du kiwi.

Les bienfaits du kiwi pendant l'allaitement

En fait, le kiwi n’est pas un fruit, c’est une baie issue d’éleveurs néo-zélandais de «la groseille chinoise», les actinidia chinois. Le monde entier ignorait le kiwi il y a quelques décennies à peine. Aujourd'hui, il est utilisé pour la confiture, la marmelade et même le vin, ajouté aux salades et servi avec de la viande. Mais le plus souvent, ils mangent du kiwi frais.

Les nutritionnistes ne se lassent pas de faire l'éloge de la baie shaggy: 100 g de pulpe parfumée ne contiennent que 60 calories, peu de sucres, mais beaucoup de fibres, d'acides organiques et de flavonoïdes. Cependant, quelque chose d'autre est important pour nous: le kiwi est un entrepôt de vitamines et de minéraux nécessaires à une femme qui allaite. Pendant l'allaitement, le kiwi fournit au corps féminin les vitamines A, E, PP, B1, B6 et l'acide folique. Pour une mère qui allaite, le kiwi constitue une protection fiable contre les virus et les infections, car la quantité de vitamine C contenue dans 100 g de groseille à maquerole dépasse de plus les besoins quotidiens de l'organisme en acide ascorbique. En outre, le kiwi contient du calcium, du phosphore, du fer, de l'iode, du sodium et une quantité record de potassium (312 mg pour 100 g de produit). Tout cela rend le Kiwi indispensable lors de l'allaitement.

Puis-je nourrir le kiwi?

Il n'y a pas de consensus sur ce point et le plus souvent, les médecins ne recommandent pas de manger du kiwi pendant l'allaitement, adhérant ainsi au principe "ne pas faire de mal". Le fait est que, comme tout fruit exotique, le kiwi est un allergène potentiel. La réaction du corps d'une femme qui allaite à la “groseille chinoise” est imprévisible: votre petite amie mange tranquillement tout un panier et vous pouvez vous rendre taché d'une chose. Et plus important encore: une réaction allergique peut survenir chez le bébé.

Il existe d'autres contre-indications: le kiwi n'est pas recommandé pour les personnes souffrant de maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère peptique) et des reins. De plus, le kiwi a un léger effet laxatif, ce qui signifie que les selles liquides d'un bébé peuvent être le résultat de vos expériences gastronomiques.

Et pourtant est-il possible pour une mère allaitante de kiwi? Sous réserve des conditions suivantes:

  • Vous avez déjà mangé du kiwi avant et pendant la grossesse et vous le tolérez bien;
  • votre bébé a 3 mois (idéalement - six mois);
  • Il est nécessaire d’introduire progressivement le kiwi dans l’alimentation d’une mère qui allaite: un petit morceau suffit pour commencer, puis, en l’absence de la moindre réaction de votre part et de celle de votre bébé, vous pouvez manger la moitié du fruit;
  • Ne mangez pas trop, même si vous en avez vraiment envie. L'utilisation inconsidérée de produits que nous ne connaissons pas peut provoquer une réaction allergique même chez les adultes, sans parler des bébés;
  • si vous avez des doutes sur la sécurité du kiwi, consultez un pédiatre; il vous dira comment vous pouvez manger une mère allaitante au kiwi.

Il n’existe aucune contre-indication claire aux soins infirmiers au kiwi. Tout doit être décidé individuellement, en tenant compte du bien-être du bébé et de la santé de la mère.

Est-ce que cela fait du mal à un bébé si une mère qui allaite mange du kiwi?

Récemment, le kiwi - l'un des produits les plus populaires. Les fruits exotiques contiennent dans leur composition un complexe de vitamines. Il est souvent recommandé aux femmes enceintes comme source d'acide folique, oligo-éléments utiles. Mais peut kiwi mère allaitante? Voyons le comprendre.

Malgré sa prédominance dans les régions de la Russie, le kiwi ne cesse d’être exotique. Donc, pour l'utiliser, il faut être prudent. Très souvent, ce fruit provoque des allergies, en particulier chez les jeunes enfants. Boire du kiwi pendant l'allaitement fournit au lait maternel les vitamines A, C, B et l'acide folique nécessaires à la formation du système nerveux du nourrisson.

Les bienfaits du kiwi

Bien qu’il soit courant d’appeler les kiwis, il convient de préciser: il s’agit des baies. C'est l'un des nombreux types de groseilles préférées. Il a été amené en Chine il y a quelques décennies à peine. Il constitue désormais un ingrédient pour la confiture, la marmelade et même un plat d'accompagnement pour la viande. Mais le plus délicieux est la baie fraîche.

La variété de groseille comprend les composants suivants:

  • les vitamines A, B, C, D, E, PP;
  • acide folique;
  • la fibre;
  • potassium, iode, calcium;
  • des pectines;
  • actinide

Vous devez également noter la faible teneur en calories du fruit et sa capacité à l'utiliser avec le diabète.

La fibre a un effet positif sur le travail du système digestif, contribue à l'élimination rapide des toxines du corps, ce qui est très important lors de l'allaitement. Et la vitamine E protège contre les toxines cellulaires, empêche le développement de processus malins.

Une teneur élevée en vitamine C améliore le système immunitaire et la vitamine B6 contribue à la suspension de la dysbiose.

L'acide folique favorise la formation de globules rouges dans le sang et participe à la restauration du corps de la femme après l'accouchement. Et, comme mentionné ci-dessus, un effet positif sur la formation du système nerveux du nourrisson.

Ce type de groseille empêche les calculs rénaux. Comme on peut le voir dans la description présentée, le kiwi est un complexe complet de vitamines, de micro-éléments utiles, de minéraux, essentiels pour la mère qui allaite et le bébé.

Malheureusement, malgré toutes les propriétés positives des baies, il n’est pas toujours possible de les utiliser.

Quand est-ce que la mère allaitante du kiwi?

Il n'y a pas d'opinion unique sur le point de savoir si une mère allaitante peut avoir un kiwi. Plus souvent, les médecins ne recommandent pas de manger pendant l'allaitement. Ils suivent vraiment le conseil bien connu ou la loi "ne pas nuire". C'est parce que le fruit est souvent un allergène. Et cela peut être dangereux non seulement pour la mère, mais aussi pour le bébé.

Si la mère décide néanmoins de manger cette baie savoureuse pendant l'allaitement, un certain nombre de conditions doivent être prises en compte:

  • en mangeant un fruit exotique avant la grossesse et pendant celui-ci, il n'y avait aucune réaction allergique, détérioration de la santé;
  • bébé depuis plus de trois mois;
  • l'introduction progressive de baies dans le régime alimentaire des mères allaitantes, vous devez commencer par de petits morceaux et augmenter les portions;
  • même si le corps de la mère et de l’enfant réagissent normalement au kiwi, vous ne devriez pas le manger trop;
  • avant utilisation, il est recommandé de consulter un pédiatre.

Quand ne peut pas manger de kiwi?

Malgré les nombreuses propriétés bénéfiques du kiwi, il existe de nombreux cas dans lesquels la consommation de cette baie pendant l'allaitement n'est pas recommandée:

  • avec des allergies ou des idiosyncrasies;
  • avec des maladies du système digestif, acidité, gastrite, ulcère gastrique;
  • avec des problèmes rénaux.

Il est à noter que le kiwi a un effet laxatif. En conséquence, les selles du bébé peuvent devenir liquides, ce qui le gênera beaucoup, ainsi que sa mère. Bien que dans le cas de la constipation chez un bébé, cette baie peut jouer un rôle très positif et normaliser le travail de l'intestin.

La principale chose à retenir est que pendant les trois premiers mois, tous les fruits exotiques et les baies sont interdits. Mieux encore, attendez que le bébé ait six mois. À cet âge, le système digestif devient plus fort. Dans tous les cas, le kiwi devra être exclu du régime si des démangeaisons, des rougeurs, des éruptions cutanées apparaissent sur le corps de la mère ou sur les miettes.

Comment choisir?

Pour tirer le meilleur parti du kiwi, vous devez le choisir correctement. Berry doit avoir l’air frais, la surface doit être brun foncé, lisse, sans fissures, sans bosses. L'arôme doit être frais, sans "acide". S'il y a une odeur de vin, le fruit a déjà commencé à se détériorer. Si vous appuyez sur le kiwi, aucun liquide ne se démarque de la peau.

Vous pouvez acheter un peu de baies peu mûres, au teint verdâtre. Les fruits peuvent être laissés dans un endroit chaud jusqu'à maturation complète. Une pomme mûre est généralement placée à côté, ce qui aide le kiwi à atteindre plus rapidement. Si vous mettez les fruits au réfrigérateur, vous pourrez les conserver longtemps, notamment dans un récipient fermé.

Jus de kiwi

Il y a un kiwi peut être sous n'importe quelle forme. Bien sûr, les fruits frais contiennent beaucoup plus de nutriments. Immédiatement, il faut dire qu’en aucun cas une mère allaitante ne doit boire du jus de kiwi. Il contient une très forte concentration de substances pouvant causer des allergies. Mais le jus peut être mélangé à de l'eau. Un verre d'eau est suffisant 1-2 cuillères à soupe de jus de fruits frais.

Cocktails et Compotes

Le kiwi est parfaitement conservé à l'état congelé. Bien sûr, nous pouvons supposer que cela n’est pas nécessaire, car ces baies sont vendues dans les magasins toute l’année. Mais la pulpe hachée nettoyée peut être ajoutée aux mélanges de baies kompotny. Kiwi non seulement ajoute un arôme agréable aux boissons, mais les remplit également de nombreux minéraux et vitamines utiles.

De telles compotes peuvent boire non seulement les mères, mais aussi les bébés après neuf mois. Le kiwi peut être conservé congelé pendant un mois.

Salades

Des baies peuvent être ajoutées à diverses salades, yaourts et desserts. Le kiwi va bien avec les produits laitiers fermentés, tout en apportant un double avantage.

Les salades de légumes doivent être présentes dans le régime alimentaire de la femme qui allaite. Kiwi sera un excellent ajout facile. Nous donnons une recette pour une délicieuse salade avec l’ajout de cette baie.

Les produits suivants seront nécessaires pour la cuisson:

  • feuilles de laitue;
  • jeune courgette (si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer la courgette);
  • kiwi mûr;
  • deux cuillères à soupe de fromage cottage 5-9% de matières grasses;
  • une tranche de parmesan ou de tout autre fromage à pâte dure;
  • huile d'olive et épices.

Les Verts doivent être déchirés à la main et non coupés. Donc, dans les feuilles restera des éléments beaucoup plus utiles. La courgette et le kiwi décollent les peaux et les coupent en tranches. Le kiwi est préférable de couper plus gros et les courgettes - plus petites. Ajoutez ensuite le fromage cottage. Habillez la salade avec de l'huile d'olive. Vous pouvez ajouter du jus de citron, mais vous devez faire attention car les agrumes avec GW ne sont pas toujours admissibles.

Un tel plat léger est une combinaison utile de protéines et de fibres, nécessaires dans le menu des mères allaitantes.

Est-il possible de kiwi pendant l'allaitement? La réponse à cette question est toujours individuelle. Tout dépend des caractéristiques du corps de la femme et de l’enfant, de leurs préférences gustatives et, bien sûr, des recommandations de spécialistes.

La chose la plus importante à retenir pour une femme qui allaite est qu’au cours du premier et du deuxième mois de la vie de la chapelure, ses intestins sont toujours en formation et que toute expérience gastronomique est interdite. Et après le troisième mois, il est possible de faire une différence dans le régime alimentaire.

Vous pouvez, mais soyez prudent! Tout sur le Kiwi pendant GW

Ce fruit velu est devenu indigène pour les Russes, presque comme des pommes. Et est-il possible pour le kiwi lors de l'allaitement, à quel point il est utile pour le régime d'une mère qui allaite, nous comprendrons.

Valeur nutritionnelle

Kiwi - un fruit exotique, il a beaucoup de vitamines, oligo-éléments et fibres. En raison de la teneur élevée en acide ascorbique, le fruit convient à la prévention des virus et du rhume. Une teneur élevée en vitamine C renforce le système immunitaire. Pour une femme qui allaite, il s'agit d'un sujet d'actualité. Après tout, même la grossesse et l'accouchement idéaux réduisent toujours les défenses de l'organisme.

Substances utiles contenues dans le kiwi:

  • acides gras saturés;
  • cendres;
  • acides organiques;
  • fibres alimentaires;
  • vitamines du groupe: PP, E, C, B9, B2, B1, A et bêta-carotène.

La prudence devrait manger les kiwis ceux qui sont sujets au développement des allergies. La gourmandise, même si vous mangez un fruit apparemment inoffensif, ne sera pas bénéfique. Et apportera à l'urticaire et la dermatite allergique.

Est-il possible que les mères qui allaitent au kiwi

L'allaitement est toujours associé à des restrictions concernant le choix des produits. Le régime d'une mère allaitante doit être enrichi de fruits - frais, sains et surtout sans danger pour la mère et le bébé.

Est-il possible de kiwi pendant l'allaitement? Certes, cette question est posée par les jeunes mères, dont le régime alimentaire et, pour le dire gentiment, ne brille pas avec la diversité.

Comparé aux allergènes «classiques» - fraises, oranges, le pamelo - kiwi est plutôt inoffensif. Il est vert, pas très sucré et cause rarement des allergies. Bien qu'il soit exotique. Mais absolument inoffensif, il ne peut être appelé.

Lorsque HB préfère commencer par les pommes vertes, entrez ensuite dans les poires, les bananes. Et alors vous pouvez essayer le kiwi.

Il y a un kiwi pendant l'allaitement devrait être soigneusement, commencez par un petit morceau. En même temps, observez la réaction du bébé. Si l'enfant a des coliques intestinales ou après un certain temps, il doit se débarrasser de ses baies délicieuses pendant un certain temps.

Comment entrer le kiwi

  1. Essayez tous les nouveaux aliments petit à petit, en augmentant chaque jour la semaine.
  2. Il est interdit d'introduire plusieurs nouveaux produits en une journée.
  3. Si tout va bien, le kiwi peut être mangé non seulement frais, mais également ajouté à des pâtisseries, des salades et des yaourts. Le lait de maman est le reflet de son alimentation. La nutrition doit donc être aussi équilibrée et nutritive que possible.

Remarque: si un nouveau produit a provoqué des coliques intestinales, de la constipation, de la diarrhée ou des réactions allergiques chez un bébé, il doit être jeté et consulter un pédiatre.

Est-il possible pour une mère allaitante de kiwi dans le premier mois après la naissance?

Pour les mères qui allaitent, les légumes et les fruits frais sont sélectionnés avec un soin particulier. Le minimum quotidien pour une personne en bonne santé est de 400 grammes par jour.

Mais le premier mois après la naissance est un moment privilégié. Le tractus gastrique de l'enfant n'est colonisé que par de bonnes bactéries, il est immature. Et "pas à droite, pas à gauche" d'un régime alimentaire épargné peut provoquer une défaillance de l'intestin.

Cependant, les avis des médecins en la matière sont partagés. Certains pensent qu’il n’ya pas de relation évidente entre le régime alimentaire de la mère et le bien-être du nouveau-né. Et, par exemple, les coliques font naturellement partie de l'adaptation d'un nouvel homme aux conditions terrestres. Et le menu de ma mère n'a rien à voir avec. D’autre part, d’autres pédiatres conseillent à une femme qui allaite de suivre un régime strict dans les premières semaines après la naissance. Après tout, l'enfant est si difficile. Pas besoin de surcharger son tube digestif.

Pendant cette période, des pommes cuites au four et des compotes de fruits secs seront utiles. Mais une baie aussi brillante que le kiwi peut faire mal.

Mais si le bébé ne souffre pas de coliques, s'il n'a jamais présenté de réaction allergique, la femme qui allaite devrait essayer un peu de kiwi.

Mais dans ces cas, il est préférable de ne pas introduire de kiwi dans le régime au cours du premier mois suivant la naissance:

  1. La famille a une prédisposition au développement des allergies.
  2. Le nouveau-né est perturbé par les coliques intestinales.
  3. Maman après avoir bu des fruits frais augmente la formation de gaz.

Kiwi mère allaitante peut aussi faire mal. En raison de la teneur élevée en acide ascorbique, il existe un risque d'allergie. Si elle a une gastrite chronique, la baie est contre-indiquée non seulement pendant l'allaitement, mais également dans la vie quotidienne.

Avec la peau, vous mangez le fruit, ou sans fruit - le gamin ne s'en soucie pas vraiment. La peau velue peut endommager la mère elle-même si elle a des problèmes d'estomac ou intestinaux. Et si elle est en bonne santé, la fibre n'est pas du tout superflue, elle prévient la constipation et aide à perdre du poids.

Il n’existe donc aucune interdiction stricte d’utilisation de ce fruit pendant la période d’allaitement. Avec la bonne approche, Kiwi ne fera pas de mal à une femme ou à un nouveau-né. L'allaitement n'est pas une raison pour refuser des mets délicats. C'est une raison pour aborder leur utilisation correctement.

Est-il possible pour une mère qui allaite de manger du kiwi: les avantages et les inconvénients des baies velues pendant l'allaitement

Lors de l'allaitement, la jeune maman devrait planifier avec soin son régime afin de ne pas nuire au bébé. Manger uniquement des céréales et des soupes est nocif non seulement pour votre santé, mais également pour votre bien-être, car avec eux, vous ne pouvez pas obtenir toutes les vitamines et tous les éléments sains. Il est nécessaire d’ajouter des fruits et des légumes, mais tous les produits ne sont pas aussi sûrs que le pensent les femmes. Par exemple, un seul avis sur le point de savoir si une mère allaitante peut avoir un kiwi n’existe pas encore.

Sur les bienfaits du kiwi pour le corps

Berry, à savoir, cette catégorie est Kiwi, a un certain nombre de propriétés utiles. Tout cela grâce à sa merveilleuse composition:

  • Il contient du potassium, de la vitamine B et C, des éléments indispensables au plein développement de l'enfant.
  • Vous trouverez à la fois de la vitamine A et de l'acide folique. Ils améliorent la vision et le quartier avec les vitamines d'autres groupes est une caractéristique étonnante.
  • La baie contient des fibres, du sucre végétal, des protéines et du magnésium.
  • Une faible teneur en calories (environ 60 kcal pour 100 grammes) vous permet de manger le produit lorsque la mère essaie de perdre du poids après l’accouchement.

Allaitement et Kiwi

Alors est-ce possible pour les mères allaitantes Kiwi? Si, pendant la grossesse, un miracle exotique shaggy est fortement recommandé, car il restaure le travail des intestins, élimine la constipation et les ballonnements, vous devez être prudent lors de l'allaitement.

Lorsque l'allaitement peut manger presque n'importe quel plat. Les exceptions sont:

  • viande et poisson fumés, ragoûts et aliments en conserve;
  • produits ayant subi un traitement de synthèse, tels que chips, sauces, jus de fruits;
  • aliments gras - gâteaux, pains à la crème, pâtisseries;
  • Les aliments les plus couramment allergiques sont le chocolat, les variétés de poisson rouge, les noix, le caviar (voir aussi: le caviar rouge est-il bon pour la santé?).

Pour déterminer si une mère qui allaite peut avoir un kiwi ou non, faites de petites expériences. Il vous suffit de manger un petit fruit et de surveiller la réaction des enfants: si dans les 3 jours, il n'est pas là, vous pouvez en augmenter la portion. Il est utile d'organiser de telles expériences lorsque le bébé est déjà parti pour le troisième mois et mieux - six mois.

La liste des projets contre-indiqués pour l'allaitement n'est pas si grande - elle inclut les bonbons en magasin avec des colorants, mais elle ne contient que quelques fruits

Berry peut être mangé pendant l'allaitement, mais vous devez le faire avec prudence, en introduisant un produit étrange en petites portions. En cas de doute, contactez votre pédiatre - il vous expliquera comment protéger votre bébé des effets néfastes.

Quand est-ce que le kiwi est impossible?

  • Le kiwi est interdit aux mères qui allaitent et qui sont allergiques à cette baie.
  • En présence de maladies du tube digestif. Cela peut être une gastrite, une augmentation de l'acidité de l'estomac, des troubles du tractus gastro-intestinal, des ulcères et d'autres anomalies. Si vous souffrez de problèmes rénaux, les mères qui allaitent devraient refuser le kiwi, car il contient trop d’eau.
  • Si le bébé n'a pas 3 mois, vous ne devriez pas donner la baie. Le corps mettra du temps à fonctionner normalement et la nourriture ne présente pas un tel danger.

Quand pouvez-vous manger du kiwi?

  • Selon les propriétés bénéfiques de la baie peut envier de nombreux autres fruits délicieux. Kiwi jeunes mères allaitantes recommandées pour la normalisation des intestins, nettoyant le corps des toxines. Il est utilisé pour renforcer les vaisseaux sanguins et prévenir le cancer.
  • Le kiwi peut être consommé pour la prévention du rhume, car la vitamine C constitue une excellente protection contre les intempéries. Un délicieux dessert vous remontera le moral, mais il est important de ne pas en abuser.

Comment manger et faire cuire le kiwi?

La meilleure façon de manger des mères allaitantes est crue. Cela économise un maximum de vitamines. Vous ne pouvez pas boire de jus en raison de réactions allergiques possibles. Si c'est votre boisson préférée, diluez-la avec de l'eau. Ajoutez une cuillerée de jus à un verre de liquide.

Vous pouvez soulager la gravité en combinant kiwi avec des salades de légumes. L’essentiel est qu’un tel repas ne soit pas le premier: la salade ne convient pas au petit-déjeuner, mais pour le déjeuner ou le dîner, vous pouvez préparer un plat original avec des courgettes et du fromage cottage.

Salade de kiwi, courgettes et fromage cottage

  • feuilles de laitue;
  • jeune courge;
  • Le kiwi;
  • 2 cuillères de fromage cottage;
  • 20 grammes de parmesan;
  • jus de citron;
  • l'huile d'olive;
  • le sel
Le kiwi donne aux salades de légumes un goût inhabituel, rend le plat délicieux et très sain.

Les courgettes et les kiwis sont coupés en tranches, la salade est déchirée à la main, du fromage cottage est ajouté. Tous les autres ingrédients de la sauce sont mélangés, le plat est rempli et servi sur la table.

Casserole de fromage cottage au kiwi

  • fromage cottage - 400 à 450 g;
  • farine - 1 cuillère à soupe;
  • semoule - 2 cuillères à soupe;
  • kéfir 1% - 100 g (nous recommandons de lire: est-il possible de boire du kéfir pendant l'allaitement d'un nouveau-né?);
  • oeuf - 3 morceaux;
  • sucre (sucre glace) - 80 g;
  • Kiwi - 2 pièces;
  • soda - quart de cuillère à thé;
  • l'huile pousse - 2 cuillères à soupe;
  • sel au goût

Cuisson de la pâte: les œufs, le fromage cottage et le sucre sont mélangés et bien essuyés à la fourchette. Puis versez tous les ingrédients secs, le kéfir est ajouté. La masse est soigneusement mélangée et mise de côté pendant 10-15 minutes pour gonfler la semoule. À ce moment, le kiwi est pelé et coupé en cercles. Une fois la pâte "reposée", versez-la dans un plat allant au four, ajoutez du kiwi et saupoudrez de sucre pour former une croûte croustillante. Plat cuit au four 40-45 minutes à 180 degrés.

Petits gâteaux au fromage cottage, à la banane et au kiwi

  • fromage cottage - 150 g (voir aussi: est-il possible de nourrir la mère avec du fromage cottage ou des gâteaux au fromage?);
  • farine - 120 g;
  • banane - 1 pc;
  • Kiwi - 1 pc;
  • oeuf - 2 morceaux;
  • sucre (sucre glace) - 120 g;
  • crème au beurre - 60 g;
  • poudre à pâte - 1 c.

Les oeufs avec du sucre sont battus avec un mélangeur dans une mousse épaisse. Dans un bol séparé, le fromage cottage et le beurre sont mélangés, après quoi les œufs battus sont ajoutés à la masse et à nouveau bien battus au mélangeur. Le reste des ingrédients en vrac, poudre à lever et farine, est ajouté (vous pouvez ajouter un peu de vanille). Tout est bien mélangé. La banane et le kiwi sont pelés, coupés en petits morceaux et ajoutés à la masse totale. Les moules sont huilés (ou recouverts de papier sulfurisé) et remplis de pâte. Les petits gâteaux sont cuits à 190 degrés pendant environ 30 minutes (vérifiez l'état de préparation avec un cure-dent). Au moment de servir, le plat est saupoudré de sucre en poudre.

Ainsi, le kiwi est parfaitement combiné au fromage cottage, car ce produit est riche en protéines et en fibres. Suivez attentivement le régime pour que le bébé reste toujours en bonne santé et que la mère soit de belle humeur.

Est-il possible pour une mère allaitante de kiwi?

Le kiwi est un fruit tropical dont l'ancêtre était le "groseillier à maquereau", bien qu'il pousse aujourd'hui dans le sud et l'ouest de l'Europe, en Italie, en Espagne et dans le sud de la Chine.

Beaucoup de femmes allaitantes qui surveillent leur nourriture, afin de ne pas nuire à l'enfant, sont intéressées: une mère qui allaite peut-elle être nourrie au kiwi?

Les kiwis contiennent un grand nombre de substances utiles: minéraux, oligo-éléments et macronutriments, acides organiques et antioxydants, fibres et vitamines (la quantité de vitamine “C” est supérieure à celle du citron).

Le kiwi est-il utile non seulement à la pulpe tendre et savoureuse, mais même à la peau, il contient tellement de nutriments qu’il est utilisé à des fins médicinales. Toutefois, il est généralement déconseillé de consommer l’écorce des fruits importés (par exemple, les raisins), car elle subit un traitement chimique.

Les avantages et les inconvénients du kiwi pour une mère qui allaite

Le kiwi est recommandé pour:

  • améliorer la digestion des aliments présentant des problèmes de digestion,
  • avec "zeste d'orange" et dépôts graisseux pour le fractionnement efficace des graisses,
  • renforcer l'élasticité des vaisseaux sanguins
  • pour que la constipation ramollisse les selles,
  • pendant un rhume pour renforcer le système immunitaire.

Le kiwi présente à la fois des avantages et des inconvénients, tout comme son parent feijoa.

La présence de grandes quantités de vitamine «C» dans le kiwi lors de sa consommation crée un environnement acide dans la bouche, qui affecte négativement l'émail des dents.

Par conséquent, après avoir mangé ce fruit, vous devez vous brosser les dents.

Chez certaines personnes, ce fruit peut provoquer de graves allergies. Si vous êtes allergique au kiwi, l’enfant a 50% de chances d’une réaction allergique.

Commencez à "être amis" avec le kiwi progressivement.

dans la région de 1,5 à 2 mois de l'enfant, lorsque sa peau a disparu de l'éruption cutanée ultérieure (floraison du bébé), essayez la moitié du fruit de kiwi.

Dans les 12 à 24 heures, examinez la santé de l'enfant et l'état de sa peau.

Si tout est comme d'habitude, cela signifie que l'enfant n'a pas réagi au kiwi et que vous pouvez manger 1 à 2 fruits par jour.

N'oubliez pas qu'il y a aussi une réaction cumulative. Par conséquent, après avoir mangé 3 à 6 fruits de kiwi pour une fois, vous pouvez voir que la peau de l’enfant est rouge et qu’il se comporte avec agitation.

Sur le fait que vous ne pouvez pas et ne pouvez pas manger une mère qui allaite, regardez le cours en ligne Nutrition des mères qui allaitent sans nuire à l'enfant >>>

Ce n’est pas pour rien que l’on recommande aux enfants adultes de donner du kiwi avec précaution et petit à petit, afin de ne pas provoquer allergies et irritation des muqueuses de l’estomac et des intestins. Le plus souvent, l'âge de 2-4 ans semble être le meilleur pour explorer ce fruit.

Si vous me demandez - est-ce possible pour une mère allaitante de kiwi, alors oui, vous le pouvez.

Il est nécessaire de l'utiliser avec prudence, progressivement, afin de ne pas nuire à l'enfant et à vous-même. Autrement dit, s’il ya une envie - vous pouvez manger, mais en petites quantités, et surveiller l’état du bébé, à temps pour déterminer la réaction négative (le cas échéant) et prendre des mesures.

Il est nécessaire de prendre en compte l'effet laxatif de ce fruit exotique, afin de ne pas provoquer de maux d'estomac chez un enfant.

Si un enfant a de fortes coliques et des douleurs abdominales, voir le séminaire Internet Ventre ventre: comment sauver un bébé des douleurs abdominales et abdominales >>>

Se soumettre à un régime alimentaire strict avec allaitement, sans preuves particulières, n'en vaut pas la peine. Mange bien et regarde la santé du bébé!

Kiwi d'allaitement: avantage ou préjudice

La période de lactation, en particulier les premiers mois après l’accouchement, est très importante dans la vie d’une jeune mère, car il est important de ne pas nuire au système immunitaire et digestif encore affaibli du bébé. Le marché moderne offre une grande abondance de légumes, de fruits et de baies dont la mère et l’enfant ont besoin. Mais sont-ils tous également utiles et sans danger? Les pédiatres domestiques conseillent de ne manger que des légumes, des fruits et des baies locaux et de saison. Mais pas moins, beaucoup de femmes s'intéressent à la question: le kiwi peut-il être mangé pendant l'allaitement?

Les propriétés bénéfiques du kiwi

Le kiwi est apparu sur les étagères du pays quelques décennies à peine, mais il est devenu un «fruit» familier et quotidien dans le régime alimentaire de presque tous les Russes. Bien que nous soyons habitués à le percevoir comme un fruit, c’est en réalité une baie qui a ses racines loin en Chine.

Une baie exotique inhabituelle à la pulpe vert clair, à l'intérieur de laquelle se trouvent un grand nombre de petites graines noires et une peau brune à poils courts, ne peut que devenir un sujet de tentation pour les jeunes mères. Mais outre le fait qu'il ait l'air appétissant et quelque peu mystérieux, il est également riche en vitamines, minéraux et autres substances utiles.

Tableau: propriétés utiles du kiwi

La plupart des gens perçoivent le kiwi comme un traitement exotique, mais peu de gens savent que cette baie est une excellente source de vitamines et de nutriments.

  • améliore la synthèse des protéines;
  • régule la production d'acides aminés et de lipides;
  • participe au développement des globules rouges;
  • contrôle l'équilibre hormonal dans le corps;
  • stimule les glandes surrénales et la glande thyroïde.
  • synthétise l'ADN;
  • renforce l'immunité;
  • améliore la croissance des cheveux, la plaque à ongles;
  • empêche la croissance des tumeurs;
  • soutient le système cardiovasculaire;
  • produit de la sérotonine - l'hormone du «bonheur».
  • assistant dans la lutte contre les virus et les infections;
  • lève un ton;
  • renforce le système immunitaire;
  • dilate les vaisseaux sanguins;
  • stimule la production de fer et de collagène;
  • augmente la production d'hémoglobine.
  • combat les substances toxiques dans le corps;
  • impliqué dans la biosynthèse de protéines;
  • stimule le métabolisme cellulaire.
  • est un antioxydant qui protège contre le cancer.
  • réduit le risque d'artériosclérose et de cardiopathie ischémique;
  • abaisse le cholestérol;
  • ralentit la croissance de la cataracte et du glaucome;
  • combat les maladies infectieuses;
  • accélère la régénération de la peau.
  • normalise la fréquence cardiaque;
  • maintient l'équilibre de l'eau dans le corps;
  • normalise la concentration en magnésium.
  • renforce le système musculo-squelettique et l'émail des dents;
  • régule le taux de cholestérol dans le sang;
  • améliore la coagulation du sang.
  • régule les processus métaboliques;
  • assure la respiration des tissus;
  • améliore le métabolisme cellulaire;
  • soutient le système immunitaire;
  • améliore le fonctionnement de la glande thyroïde et du cerveau.
  • fournit le métabolisme;
  • régule la croissance cellulaire et la fonction cardiovasculaire;
  • soutient la fonction rénale.
  • régule le métabolisme et la température corporelle;
  • améliore le métabolisme de la plupart des vitamines;
  • augmente le taux de réactions biochimiques;
  • contrôle le métabolisme des graisses, des protéines et de l'équilibre eau-électrolyte.
  • améliore le tractus gastro-intestinal;
  • combat le diabète;
  • renforce l'immunité;
  • empêche la formation de calculs biliaires;
  • prévient le développement du cancer du côlon et combat la formation de plaques de cholestérol dans l'intestin;
  • normalise la microflore intestinale.

Le kiwi se caractérise par une faible teneur en sucre, de sorte que les nutritionnistes n'interdisent pas son utilisation. Mais partout devrait être la norme et une approche raisonnable. De plus, la baie aide à lutter contre l'excès de poids.

Comment le kiwi affecte-t-il l'allaitement?

Les consultants et les pédiatres en allaitement domestiques déconseillent de s'abstenir de manger des fruits et des baies exotiques, car ils sont complètement soumis à un traitement chimique pour une meilleure conservation pendant le transport. Quant au kiwi, il peut aussi être un allergène au bébé. Par conséquent, une jeune mère ne devrait pas se précipiter pour présenter cette baie. Mais parallèlement, étant donné que le kiwi se caractérise par une richesse en énergie et en vitamines, son utilisation «rationnelle» profitera non seulement à la mère, mais également au bébé.

Comme vous le savez, pour manger cette baie, vous devez la nettoyer. Mais il sera beaucoup plus utile de prendre du kiwi dans la nourriture avec la peau, car c’est elle qui a une grande quantité de vitamines et de nutriments. Malheureusement, la qualité des fruits et des baies importés modernes est souhaitable.

Fondamentalement, tous les légumes, fruits et baies, importés et domestiques, sont traités chimiquement pour accélérer la croissance et la maturation, ainsi que pour augmenter leur durée de conservation. De plus, ils sont souvent recouverts de paraffine et de cire. Par conséquent, je lave toujours les «vitamines» achetées à l’eau courante chaude avec du savon à lessive, le plus souvent aussi avec une éponge. De plus, l'enfant a déjà trois ans, mais je continue à peler les pommes et à ne donner que de la pulpe au bébé.

Danger pour la mère et le bébé de kiwi pendant l'allaitement

Raisons pour limiter l'utilisation du kiwi pendant l'allaitement:

  1. L'augmentation de l'acidité de la baie due à la concentration élevée de vitamine C peut entraîner la destruction de l'émail des dents chez une jeune mère.
  2. La présence de fibres dans la composition du kiwi provoque son effet laxatif, de sorte qu'il peut provoquer une violation de la chaise comme une mère et le bébé.
  3. L’hypersensibilité du corps immature du bébé à la composition de la baie peut provoquer des réactions allergiques sous forme d’éruptions cutanées, de rougeurs et de démangeaisons de la peau.

En aucun cas, on ne peut manger de kiwi, avec des produits laitiers, car les os contenus dans la pulpe, pénétrant dans l'intestin et interagissant avec les bactéries lactiques, provoquent des processus de fermentation. Cela peut causer de la diarrhée, des coliques et des ballonnements chez un bébé.

Le jus de kiwi, ainsi que la baie elle-même, ont une acidité élevée, de sorte que le problème de la destruction précoce de l'émail des dents chez les enfants devient de plus en plus courant. Personnellement, après avoir étudié les informations sur les avantages et les dangers du jus, j'ai cessé de donner à mon bébé cette "eau" peu utile. Bien sûr, de nombreux enfants sont attirés par les emballages colorés du jus avec un tube. Mais nous pouvons être plus rusés que les mères. Vous pouvez également créer vous-même des compotes maison et donner à votre enfant de les boire à l'aide d'une paille dans un verre et de divers bols à boire colorés.

Cas où une jeune mère est contre-indiquée dans l'utilisation du kiwi pendant l'allaitement

Kiwi est une maman infirmière contre-indiquée dans les cas suivants:

  • en violation de la fonction rénale;
  • avec augmentation de l'acidité du suc gastrique;
  • avec ulcère et gastrite de l'estomac;
  • en cas d'empoisonnement.

Comment entrer le kiwi dans le régime alimentaire d'une mère allaitante

Les pédiatres estiment que l'introduction du kiwi dans le régime alimentaire d'une mère allaitante ne devrait pas être antérieure à trois mois après l'accouchement, la meilleure option étant de 5 à 6 mois. Mais chaque mère devrait connaître son bébé et déterminer s'il est prêt pour les innovations.

Lorsqu'une femme est autorisée à manger du kiwi après l'accouchement:

  • si une femme a mangé cette baie exotique avant et pendant la grossesse, aucune réaction négative du corps n'a été observée;
  • après avoir consulté un pédiatre;
  • si le bébé a 3 mois;
  • si l'enfant ne souffre pas d'une formation accrue de gaz et d'éruptions cutanées.

Règles pour l'introduction de kiwi dans le régime alimentaire d'une mère allaitante:

  1. Il est nécessaire d’introduire le kiwi progressivement d’une à deux tranches par jour au cours de la première moitié de la journée. Attendez ensuite deux jours pour voir la réaction du corps du bébé. Si après 48 heures aucune réaction négative n'est observée, vous pouvez doubler la quantité. Lorsque l'enfant est pleinement habitué au nouveau produit, vous ne devez pas utiliser plus d'un kiwi par jour.
  2. Lorsque les premiers signes d'une réaction allergique ou de problèmes au ventre du bébé apparaissent, arrêtez de manger du kiwi pour vous nourrir.
  3. Parallèlement à l'introduction du kiwi, n'introduisez pas d'autres nouveaux produits.
  4. Il y a un kiwi une demi-heure avant le repas principal.
  5. Vous devez choisir uniquement des baies mûres, avec une couleur de peau uniforme, sans bosses.

L'allergie a un effet cumulatif, elle peut donc apparaître même après une semaine. Pour tout changement dans la peau et l'état du bébé, il est nécessaire d'exclure le kiwi du régime alimentaire de la jeune mère. Après deux mois, vous pouvez réessayer d'intégrer ce fruit exotique dans votre régime.

Comment choisir un produit de qualité

Le marché moderne offre une vaste sélection de variétés de kiwi. Mais comment choisir un produit de qualité et ne pas envoyer à la maison tout le bien que vous avez acheté à la poubelle? Tout d’abord, vous devez faire attention à la taille du kiwi. Berry ne devrait pas être petit ni assez gros. La couleur idéale de la peau est un brun foncé uniforme avec des fibres. Lorsque vous cliquez sur le jus de baies ne suinte pas et ne semble pas bosselé.

Examens des mères allaitantes sur l'utilisation du kiwi pendant l'allaitement

Après avoir examiné les forums de jeunes mamans qui ont allaité leurs bébés, ils sont parvenus à la conclusion que, malgré le fait que le kiwi devienne une baie ordinaire pour la plupart des Russes, les femmes se méfient de cet "exotique". Nombre d'entre eux ne peuvent même pas expliquer les raisons d'une attitude si prudente. Mais comme dans toute situation, il existe une opinion complètement opposée. Certaines femmes utilisent calmement cette baie et ne voient pas de changements dans le comportement et le bien-être du bébé.

Je mange du kiwi, et en général tout est déjà. Sur le chocolat versé quand il avait 1 mois. Et après 3 mois, j'ai réessayé et rien ne s'est passé. Depuis lors, je mange tout.

Victoria

https://www.babyblog.ru/user/vladislava13/17621

J'aime aussi le kiwi. Déjà mangé, avec mon enfant tout va bien, je ne me limite pas à la diversité, mais à la quantité. Je pense que tous les enfants ont des réactions différentes.

chabrita

https://www.babyblog.ru/user/vladislava13/17621

En général, les fruits exotiques ne sont pas conseillés de manger avec HB, mais tous les enfants sont individuels. Essayez un morceau, si rien ne se passe, vous pouvez probablement. Nous sommes 3, 5, mais jusqu'à présent, à part les pommes, les poires et les bananes, je n'ai rien mangé. Bien que le kaki ait mangé une fois et que tout allait bien.

Nastya

https://www.babyblog.ru/user/vladislava13/17621

mon bébé a trois mois. nous sommes seulement sur gv. gain de poids de 1,2 kg chaque mois. depuis hier soir, les grappes et le mucus sont jaunâtres-verdâtres. et donc sutra et la nuit cacao normalement. Je sais que jusqu'à 4 mois. le mucus est la norme. le pédiatre a parlé. mais j'ai mangé il y a quelques jours un kiwi (och voulu)

Azyuk

https://www.stranamam.ru/post/2221989/

J'ai déjà mangé un ananas pour la nouvelle année (nous avons aussi trois mois), il y a une semaine, j'ai mangé des mandarines, je mange tout le temps du kiwi, j'aime beaucoup ce fruit. Fille versée uniquement sur le poisson rouge, ne le mange plus avant

Khnykina Elena

https://otvet.mail.ru/question/71841080

Comme la plupart des fruits, en particulier les fruits exotiques, le kiwi a ses avantages et ses inconvénients quand il est consommé par une jeune femme pendant l'allaitement. Mais chaque mère a le droit de décider de ce qui est le mieux pour sa santé et celle du bébé en développement. Le principe de base lors du choix des aliments pendant l'allaitement: "Ne pas nuire!".