Combien de temps l'utérus peut-il contracter après une césarienne et comment peut-on stimuler ce processus?

Après une opération par césarienne, l'utérus de la femme en travail récupère un peu plus lentement qu'après un accouchement normal. Cela est dû principalement au fait que la césarienne représente toujours une chirurgie abdominale, qui n’est pas naturelle pour le corps, mais au contraire traumatique. Ainsi, pendant la chirurgie, les vaisseaux, les fibres musculaires et les terminaisons nerveuses sont endommagés. Après la procédure, l'utérus porte une cicatrice dont la guérison nécessite un certain temps et des soins particuliers.

La durée pendant laquelle l'utérus peut se contracter après une opération par césarienne dépend de nombreux facteurs. Avec une opération planifiée et l’absence de complications, il faut jusqu’à 2 mois, c'est-à-dire presque toute la période post-partum, pour que le corps de la femme dans son ensemble et son utérus soient dans un état satisfaisant. Avec un bon résultat, le processus de réduction se produit tout seul. Cependant, dans certains cas, il est nécessaire de prescrire des médicaments qui stimuleraient ce processus pour aller un peu plus vite. Ces médicaments ont un effet stimulant sur l'activité contractile, ainsi qu'un effet hémostatique sur les vaisseaux endommagés.

En général, le processus de récupération complète du corps de la femme après une césarienne prend environ deux ans. Pourquoi si longtemps, demandez-vous? Saviez-vous que pendant la grossesse, l'utérus féminin augmente près de 500 fois? Donc, votre corps sera quelque chose à travailler dur.

Dans l'intervalle, lorsque l'utérus après la césarienne est encore assez tendu et a un diamètre de 10 à 12 cm, quand la cicatrice est encore assez fraîche, la femme ressent un certain inconfort. Cela peut être associé à des sensations douloureuses au niveau de l’incision, à la peur et aux difficultés d’aller aux toilettes, à la toux, au renversement d’un côté à l’autre, etc.

Toutes ces nuances sont discutées et résolues avec le médecin, dont la maman est observée pendant le post-partum.

En plus des médicaments, on prescrit à la femme un régime acceptable pour elle et pour le bébé, ainsi que le port d'un pansement spécial qui protège les tissus contre les étirements ultérieurs au moment où l'exercice est efficace ne peut pas le faire La première fois, jusqu'à ce que l'utérus après la césarienne n'ait pas encore diminué et que la veine ne soit pas cicatrisée correctement, une femme devrait obtenir l'aide d'une assistante qui lui a demandé de faire ses devoirs, de l'haltérophilie, ce qui peut affecter considérablement la qualité et la rapidité du processus de récupération.

Alors que l'utérus se contracte...

Après une césarienne, ainsi qu’après une naissance normale, l’utérus est une plaie hémorragique continue. Le plus grand dommage sur le corps à la place de la fixation du placenta et de la zone de l'incision. Il reste encore des restes de caillots sanguins et de membranes. 3-4 jours sur la plupart des pertes sanglantes (lohii). Une fois que la couleur de l'écoulement devient graduellement plus claire, ils acquièrent le caractère d'ichor (environ la troisième semaine après l'opération) et doivent cesser complètement au bout de six à sept semaines. À ce stade, le processus de régénération épithéliale est terminé.

Comment ça va?

Combien de temps l'utérus se contracte-t-il après une césarienne? Nous avons déjà dit qu’en neuf mois, il augmentait presque 500 fois. Immédiatement après l'accouchement ou la césarienne, le poids de l'orgna est de 1 kg. Une semaine plus tard - déjà la moitié, c'est-à-dire une livre et demie. Après 7 jours supplémentaires - environ 350 grammes, elle devra retrouver sa taille et son poids prénataux à la fin du troisième mois.

Ainsi, nous voyons que l'utérus est réduit le plus activement dans les premiers jours après la naissance. De plus, ce processus ralentit progressivement.

Parfois, la période de contraction utérine est accompagnée de crampes et de tiraillements dans le bas de l'abdomen. En règle générale, ils ne sont pas préoccupants et ne sont pas de nature permanente. Cependant, parfois, surtout après des naissances répétées, ces sensations peuvent causer certains inconvénients et certaines femmes ne peuvent mener une vie normale à cause de la douleur. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin. Le plus souvent, de telles situations sont résolues par la nomination de médicaments antispasmodiques.

Parfois, l'utérus ne se contracte pas ou ce processus est trop lent. Ces situations peuvent être des signes avant-coureurs de saignements ou d'autres complications, ce qui signifie que vous devez simplement faire appel à un spécialiste.

Si l'activité contractile est trop prolongée?

Qu'est-ce qui peut affecter le temps de contraction utérine après une césarienne? Tout d’abord, il faut parler d’une grossesse multiple ou d’un poids important du fœtus. Dans ce cas, l'utérus est plus tendu et, par conséquent, le corps de la mère prend plus de temps et d'effort pour se contracter.

Le processus de contraction peut également être ralenti si le placenta est situé au plus bas, si la césarienne n’est pas planifiée, mais en raison d’une activité de travail réduite, et si la femme après la naissance mène une vie très passive, elle bouge trop peu. Entre autres choses, on ne peut pas négliger la santé générale d'une femme, son empressement à subir une césarienne, les maladies associées (hyper ou hypotension, néphropathie, etc.).

En parlant de la durée pendant laquelle l'utérus peut se contracter après une césarienne, on ne peut s'empêcher d'attirer votre attention sur des processus inflammatoires, des caractéristiques physiologiques du développement (telles que la flexion ou le sous-développement de l'utérus) qui, en passant, peuvent empêcher l'utérus de se contracter. du tout. Ceci est également possible dans le cas d'un canal de naissance lésé, de la présence de lésions fibreuses dans les parois de l'utérus, d'une inflammation des appendices dans le présent ou même dans le passé, en cas de violation de la coagulation du sang ou de polyhydramus, accompagnée d'une grossesse. Ensuite, seul le traitement opportun et correctement prescrit peut influer sur le temps nécessaire pour contracter l'utérus.

Pour déterminer à quel point le processus de contraction utérine est normal, le médecin avant son congé.

S'il le juge nécessaire, maman sera affectée à des médicaments stimulant la contractilité - l'ocytocine ou les prostaglandines.

Parfois, il est également affecté à masser le bas de l'utérus, qui est effectué à travers la paroi antérieure du péritoine.

Quoi d'autre contribue à la contraction utérine?

L'allaitement est un excellent stimulateur de la contraction au cours duquel l'ocytocine est également libérée. C'est pourquoi, pour que l'utérus se contracte plus activement, il est recommandé aux femmes qui ont accouché (ici, à des hommes soudés) de commencer à allaiter leurs bébés aussi souvent que possible. Au début, dans certaines maternités, les mères se reposaient et des antibiotiques étaient prescrits pour prévenir les infections postopératoires. Pour ces raisons, les bébés étaient nourris artificiellement pendant les premiers jours. Par conséquent, en étant conscient de ces problèmes, vous pouvez discuter avec votre obstétricien-gynécologue de ces nuances à l'avance.

Un mode de vie actif, dans ce cas - la marche habituelle à l'air frais - la marche.

Une telle activité physique aide non seulement à réduire le temps de contraction utérine, mais constitue également une mesure préventive pour faire démarrer les adhérences après la chirurgie.

De plus, afin de s'assurer que l'utérus après l'accouchement par césarienne soit mieux contracté, il est conseillé aux femmes de s'allonger plus souvent sur le ventre, idéalement (si la poitrine le permet) pour y dormir.

Il convient également de prendre très au sérieux les procédures d’hygiène, de traiter la couture à temps et correctement, de prévenir la pénétration et la propagation des infections.

Un facteur important affectant la contraction normale de l'utérus après une césarienne est la vidange rapide de la vessie et la mise en œuvre d'actes de défécation. Souvent, ces processus, qui sont assez naturels pour un organisme en bonne santé, donnent à une femme (indépendamment ou par césarienne) de nombreuses sensations désagréables. Cependant, ces nuances sont extrêmement importantes non seulement pour la réduction normale de l'utérus, mais également pour le fonctionnement d'autres systèmes et organes, ainsi que pour la récupération du corps après une opération chirurgicale. Malheureusement, beaucoup de femmes sont gênées par de tels problèmes et tardent à consulter leur médecin. En aucun cas, cela ne devrait être fait afin d'éviter des problèmes à l'avenir et d'assurer une bonne qualité de vie pour vous-même et votre bébé. Après tout, les enfants en bonne santé le cultivent souvent chez des mères en bonne santé.

Si l'utérus ne se contracte pas du tout...

Il y a des cas où le temps de contraction utérine est trop long et que la femme éprouve un inconfort et des inconvénients. En règle générale, cela est dû au fait que les lochies restent dans la cavité, ce qui devrait se faire naturellement. Cependant, le pharynx de l'utérus peut être bloqué et cela ne se produit pas. Ensuite, les médecins ont recours au nettoyage (également appelé raclage), lorsque les restes de travail sont éliminés mécaniquement.

Si cela n'est pas fait, alors divers processus inflammatoires comportant de graves complications (endométrite, septicémie) peuvent commencer à se développer.

Comment se préparer pour le post-partum?

La préparation à la période post-partum devrait être longue avant l'accouchement. Et le meilleur de tous avant la grossesse. Qu'est ce que cela signifie? Les muscles qui fonctionnaient bien avant la naissance sont mieux restaurés. Il s'agit des muscles abdominaux, du petit bassin, du dos. Si vous envisagez une grossesse ou êtes déjà enceinte, il est très important de faire attention à un exercice raisonnable et approprié. Le yoga pour les femmes enceintes ou un simple exercice constituent un outil formidable dans ce cas. Mais il n'est pas non plus nécessaire de négliger les promenades régulières à pied en plein air, sans faire de gros travaux ménagers.

Contraction de l'utérus après une césarienne: qu'advient-il de l'utérus après ce type de travail?

Au cours d'une opération par césarienne, une paroi abdominale antérieure et un utérus sont incisés pour retirer le bébé. Dans ce cas, non seulement les tissus sont endommagés, mais les vaisseaux et les nerfs.

L'utérus est coupé dans sa partie inférieure par une section d'environ 12 cm de long.S'il existe de sérieuses difficultés pour retirer l'enfant, l'incision peut être pratiquée parallèlement, ce qui est très traumatisant.

Contraction de l'utérus après une césarienne

L'utérus après la césarienne est affaibli et surétiré, sa surface interne est une plaie continue. Dans la partie inférieure de la cicatrice, cousu avec du fil synthétique résorbable, qui devrait guérir.

En attendant, il ne laissera pas l'utérus se contracter aussi rapidement que nous le souhaiterions.

Immédiatement après l'accouchement, l'utérus pèse environ 1000 grammes. Son fond peut être ressenti à travers l'abdomen au niveau du nombril. Les murs avant et arrière s'emboîtent parfaitement.

En raison d'une forte diminution du volume de l'utérus après que le fœtus et la suite de l'accouchement ont été retirés, les vaisseaux sont rétrécis et le saignement cesse.

Chaque jour, sa taille deviendra plus petite. Le deuxième jour, vous pouvez le sentir 2 cm sous le nombril, un troisième - 4 cm en dessous, et donc chaque jour sur 2 cm, pendant 7 à 8 jours, il se cache derrière la poitrine et n'est pas détecté à travers la paroi abdominale antérieure.

Son poids diminue également très rapidement. Les fibres musculaires deviennent considérablement plus petites en volume. À la fin de la première semaine, l'utérus pèse 500 grammes, la deuxième semaine, 350 g, et à la troisième semaine, 250 kg.

Si vous avez subi une césarienne pendant le travail, le développement du col utérin, qui a réussi à s'ouvrir, a subi un développement inverse. Le dixième jour, le canal cervical est presque fermé. Il est entièrement restauré à la semaine 3.

Lochia

Après la naissance, le sang, le mucus et les restes de la post-naissance sont excrétés - ce sont des lochies. Ils sont importants parce que par leur couleur, leur odeur et leur quantité, vous pouvez poser un diagnostic et déterminer si l’utérus se contracte.

  1. Au cours des 3 premiers jours, ils sont rouge vif et très abondants. Les joints doivent être changés toutes les heures.
  2. De 4 jours au milieu de 2 semaines, ils deviennent sanglants. Leur couleur est rose brun ou marron. Chaque jour, le nombre de lohii diminue et leur couleur devient plus claire.
  3. Au jour 10, ils sont jaunâtres ou blancs et pas abondants, mais maculés.
  4. À la 3e semaine, il y a des traînées de mucus du canal cervical.
  5. La décharge complète s'interrompt d'ici 6 à 8 semaines.

Pourquoi la contraction de l'utérus après la césarienne ne va-t-elle pas aussi vite que nous le voudrions?

Après une césarienne, l'utérus se rétablit lentement. Il y a 7 raisons pour cela.

  • La première raison est une cicatrice sur l'utérus. Navires et nerfs endommagés. Le pouvoir du corps est brisé. Le corps doit dépenser de l'énergie non seulement pour restaurer l'utérus, mais également pour soigner la cicatrice.
  • La deuxième perte de sang au cours de la césarienne est beaucoup plus importante que celle de l’accouchement. L'hypoxie survient lorsque l'hémoglobine est faible et que les organes et les tissus sont privés d'oxygène, ce qui nuit au rétablissement du corps après l'accouchement. L'utérus se rétablira longtemps.
  • La troisième raison est l'hypodynamie. Après une césarienne pendant les 24 premières heures, la femme est obligée de rester au lit. Les jours suivants, ses mouvements sont limités en raison de la douleur.
  • La quatrième raison - il est nécessaire de surveiller attentivement la vidange des intestins et de la vessie. Si, au troisième jour après la césarienne, il n'y a plus de fauteuil, il est nécessaire de faire un lavement. Une vessie et un rectum débordants empêchent l'utérus de revenir à la normale.
  • La cinquième raison est un utérus excessivement étendu: s'il y avait une polyhydramniosa, un gros fœtus, des jumeaux ou des triplés, si la naissance n'était pas la première, mais 3 et la suivante.
  • La sixième raison - si la césarienne est effectuée en raison de la faiblesse des forces tribales. L'utérus n'est pas assez sensible aux hormones qui contribuent à sa récupération.
  • La septième raison - la courbure de l'utérus antérieur, peut gêner l'écoulement des lochies.

Par conséquent, il est important de surveiller le rétablissement de l'utérus et d'agir dès les premiers signes de déficience.

Qu'est-ce qui est important de connaître une femme?

  1. Veillez à bien observer l'hygiène intime. Changer les électrodes régulièrement. Utilisez du savon ou du gel pour une hygiène intime.
  2. Si les pertes sont très abondantes ou si vous avez une odeur désagréable de choucroute ou de poisson pourri, parlez-en à votre médecin.
  3. Si vous craignez une indisposition, une faiblesse, une douleur dans le bas de l'abdomen, de la fièvre, consultez un médecin.
  4. Au cours de l'allaitement, l'excrétion est exacerbée car l'ocytocine est produite en aspirant le mamelon dans le corps. Cette hormone stimule simultanément la production de lait et la récupération de l'utérus. C'est pourquoi il est si important d'allaiter. À propos, pendant la tétée, des douleurs dans le bas-ventre peuvent être évoquées, comme des contractions, mais moins intenses. Cela devrait être ainsi.
  5. Si vous allaitez, vos règles peuvent être absentes pendant toute la période d'allaitement. Cependant, pour obtenir un effet contraceptif, vous devez suivre la règle 6. Si vous nourrissez l'enfant 6 fois par jour à intervalles réguliers, l'ovulation ne se produira pas dans les 6 mois. Mais c'est très difficile à faire en pratique, alors protégez-vous aussi. Après la césarienne, l’utérus met 2-3 ans à se rétablir complètement.

Comment accélérer la contraction utérine et la récupération du corps après une césarienne

Les deux premières heures après la césarienne sont les plus dangereuses, car le saignement peut commencer.

Le médecin vous prescrira un médicament réducteur - l'ocytocine.

Césarienne: alphabet de récupération

Actuellement, la césarienne est devenue un mode d'accouchement courant. Beaucoup de momies s'intéressent à la période de récupération, quand et quoi faire. Ceux qui sont prévenus - qui est armé, connaissant les conseils de base sur la récupération, vous aurez une meilleure période de rééducation après l'opération.

Je vous présente les recommandations des médecins pour la récupération après la COP.

Pour la prévention des processus inflammatoires (lire endométrite) après la chirurgie, prescrire un traitement antibiotique. La durée du cours dépend des maladies associées et de la morbidité de l'opération. À l'heure actuelle, de nombreux antibiotiques sont compatibles avec l'allaitement.

Vous aidera avec les premières bandelettes post-partum, stockez-les à l'avance si l'opération est planifiée. Vous devez le porter, mais sans fanatisme, laissez vos muscles travailler de manière autonome.

Dans les 1-2 premières semaines qui suivent la sortie, il est préférable de confier les tâches ménagères à un mari, une mère, une amie, une grand-mère. Vous devez récupérer.

Après votre sortie de la maternité, vous devriez être placé sur un compte dispensaire chez le médecin de district. L'enregistrement clinique implique une surveillance régulière par un gynécologue, la prévention, la détection des maladies et des complications au stade initial. Pour être après la COP, il faut être au dispensaire pendant au moins 2 ans. La première visite chez le gynécologue s'applique après lohia ou à 8 semaines. Au moindre écart, ne retardez pas votre visite chez le médecin. À l'avenir, consultez le gynécologue au moins une fois tous les six mois.

Le premier jour après le COP, vous ne pouvez boire que de l'eau, avec du jus de citron. Sur le deuxième - bouillon de poulet, sur le troisième - bouillon avec la viande roulée, kéfir, mors. Vous pouvez revenir à une alimentation normale 4 à 5 jours après la chirurgie.

Accouchement naturel après cc

Les opinions des médecins sont encore ambiguës à propos du coup après coup en raison de la cicatrice. Tout est décidé individuellement, pour des raisons de santé, comment l'opération s'est déroulée, comment la cicatrice s'est rétablie, comment elle s'étend pendant la grossesse suivante.

Ne vous inquiétez pas de votre abdomen affaissé, il reviendra à la forme dans les six mois, lorsque les tissus seront rétablis.

Après une césarienne, une fonction intestinale normale peut diminuer et une constipation peut survenir. Vous pouvez utiliser une bougie à la glycérine pour éviter un lavement. Utilisez le kéfir, réduisez la consommation de produits de boulangerie.

Le terme pour la reprise de relations intimes est le même, après le PE et après la COP - au moins 2 mois. Après l'accouchement, l'utérus est une surface de plaie étendue sur laquelle les infections peuvent facilement se poser. Le processus de guérison de la surface de la plaie est accompagné de sécrétions - les lochies, qui durent 6 à 8 semaines. Avant qu'ils finissent, vous ne pouvez pas avoir de relations sexuelles. Très souvent, les rejets peuvent s'arrêter après 1-2 semaines, puis recommencer. N'oubliez pas l'utilisation d'une contraception fiable, car une nouvelle grossesse est extrêmement contre-indiquée.

Si vous avez eu une urgence cc après le début des contractions, le lait viendra de la même manière qu'après ep. Si le prévu - il peut rester jusqu'à 4-5 jours. Cela est dû au fait que lors de l'accouchement naturel, la prolactine, qui stimule la production de lait, commence à être produite immédiatement. Appliquez votre bébé plus souvent et la production de lait augmentera.

Dans différentes maternités, les bébés sont immédiatement amenés au premier repas et sont appliqués quelque part sur la poitrine, même dans la salle d'accouchement, quelque part dans la journée.

La glace aide l’utérus à se contracter plus rapidement, ne l’abandonne pas et soulage la suture.

Après la chirurgie, l'utérus commence à se contracter. N'ayez pas peur des premières douleurs crampes dans l'utérus, en particulier pendant la tétée, c'est la norme. Après cc, le processus de contraction utérine est plus difficile, car au cours de la chirurgie abdominale, les muscles de l’utérus se croisent. Une subinvolution de l'utérus (perturbation de la contraction) peut survenir, nécessitant un traitement supplémentaire.

Actuellement, différents types d'anesthésie sont utilisés pendant la chirurgie du CS - général, épidural, rachidien, en fonction de votre santé et de la capacité de la maternité. La récupération après l'anesthésie est également différente.

N'abandonnez pas les antidouleurs pendant les 3-4 premiers jours, ne soyez pas courageux en vain. La douleur est difficile à supporter et les médicaments n’affectent toujours pas votre lait.

Certaines mères après un traitement d'urgence ont besoin d'un soutien psychologique, en particulier les mères souffrent souvent de la pensée «qu'elles n'ont pas accouché». Pas un voisin ne vous a donné naissance, césarienne - le même processus d'accouchement que l'accouchement naturel, vous n'êtes pas devenu moins maman de cela, mais vous a probablement sauvé la santé grâce à cette opération, ou vous a sauvé la vie pour vous et votre bébé. Si vous ne pouvez pas vous en sortir, contactez un psychologue.

Se lever du lit.

le temps passé au lit après un flic de 3 à 12 heures, ici le problème est résolu individuellement. Sur la base d’une expérience personnelle de 2 ks (et après avoir survécu à 3 autres opérations abdominales), je vous conseille de ne pas vous allonger pendant plus de 1 à 2 jours, il sera alors encore plus difficile de vous lever. Le moment de la levée du lit dépend également de la méthode d'anesthésie pratiquée pendant l'opération. Après l'anesthésie épidurale, ils augmentent en moyenne 5 à 6 heures après l'anesthésie générale, puis plus tard. Faites la première ascension en présence du personnel médical, lentement et avec précaution.

Il n’est pas nécessaire d’avoir peur de bouger, l’écart de la couture ne se produira pas, de la même façon, des mouvements doux aideront à éviter la formation d’adhésions. Déplacez-vous même en position couchée avec de la glace.

Après cc sur l'utérus, il reste une cicatrice qui se forme dans les six mois. Mais il atteint son état optimal deux à trois ans après l'opération. C'est cette période qui ne prévoit pas de frères et sœurs pour votre bébé. Une cicatrice peut avoir un effet sur les grossesses et les accouchements ultérieurs. Les opinions des médecins sont encore ambiguës à propos du coup après coup en raison de la cicatrice. Tout est décidé individuellement, pour des raisons de santé.

Dans de nombreuses maternités, il existe une pratique commune du séjour de la mère et du bébé. Je comprends que ce soit difficile pour vous après l'opération, mais un tel séjour n'est que pour le bien. Vous vous rétablirez rapidement lorsque vous vous occupez d'un nouveau-né et d'un peu d'activité physique, mais uniquement à cet avantage. Vous établirez également la lactation, ce qui contribuera à la réduction de l'utérus.

Il est possible de soulever des poids au plus tôt après 3 mois. après ks. L'enfant n'appartient pas à cela, soulevez-le sans crainte et portez-le. Vous pouvez utiliser une écharpe sur les promenades, ce sera un agent de pondération naturel et ne fera aucun mal.

Après cc, ainsi qu’après Ep, une surveillance par ultrasons est nécessaire pour que la décharge se termine à 2 mois. Après six mois, passez une échographie pour surveiller l’état de la cicatrice sur l’utérus.

L'exercice après la COP est strictement contre-indiqué. Vous pouvez commencer après une échographie et une consultation par un gynécologue. Parfois, il est autorisé après 3 mois, mais plus souvent - après 6 ans. Écoutez les recommandations, il est plus facile de rétablir la figure que les dommages causés à la santé.

Une césarienne est une chirurgie abdominale. Elle est réalisée soit sous anesthésie générale (anesthésie), soit sous anesthésie épidurale. La paroi abdominale antérieure est ouverte en couches: en premier lieu, le chirurgien coupe la peau - à travers, le long de la racine des cheveux du pubis ou le long du pubis et du nombril. Quelle sera l'incision dépend du choix du médecin opérant et de la situation. Ensuite, le tissu graisseux sous-cutané est disséqué, l'aponévrose2, les muscles et le péritoine sont ouverts; une incision est faite dans l'utérus - l'enfant est enlevé à travers elle, puis le placenta est enlevé. Après cela, la plaie est suturée en couches dans l'ordre inverse. Un fil est appliqué sur la peau - résorbable ou non résorbable (ce dernier est retiré 6 à 7 jours après l'opération) - ou sur des crochets métalliques. Le choix du fil dépend également des préférences du chirurgien et de la disponibilité de l'un ou l'autre matériau de suture.

Récupère de la même manière qu'après ep. Si vous allaitez, les premières règles apparaîtront dans 6 à 12 mois. Si votre bébé est nourri au biberon, les premières règles peuvent débuter 2 à 3 mois après l'accouchement. Le cycle lui-même peut être restauré année.

Après combien de temps pouvez-vous vous asseoir?

Il est possible de s'asseoir après une césarienne au plus tôt dans la journée en se penchant en arrière sans trop presser la suture.

Dans les 7 jours, la suture postopératoire est traitée quotidiennement avec des solutions antiseptiques et le pansement est changé. La suture commencera bientôt à démanger et les terminaisons nerveuses sont restaurées après l'opération. Si vous avez des points de suture amovibles, ils sont retirés pendant 7 à 10 jours, s'ils sont auto-résorbables - ils seront résolus 65 à 80 jours après la chirurgie.

Une cicatrice se forme tous les 7 ou 8 jours. Après une semaine, il est déjà possible de prendre une douche, après 2 - frotter la suture avec un gant de toilette. Si vous avez retiré les points de suture pendant 7 jours, vous pouvez prendre une douche le lendemain.

Endométrite après cc

Après cc plus souvent qu'après ep, il peut y avoir une des complications - l'endométrite. La raison en est que l'utérus pendant l'opération est en contact avec l'air et qu'une stérilité complète ne peut être obtenue.

Comment l'utérus est restauré après la césarienne

L'involution post-partum de l'utérus provoque beaucoup d'anxiété chez les jeunes mères: tout va-t-il bien? Surtout si l'enfant est né à la suite d'une opération chirurgicale. Il est important de savoir comment l'utérus doit être contracté après une césarienne. En effet, dans ce cas, il y a des différences avec ce qui se passe après l'accouchement habituel. Et il y a plus d'occasions d'obtenir des complications.

Lire dans cet article.

État post-partum de l'utérus

Le corps féminin principal n'est pas pressé d'acquérir la même taille. C'est naturel, car dans ses muscles lisses, il y a beaucoup de cellules maintenant superflues, qui s'atrophient progressivement. Les muscles de l'utérus sont étirés et affaiblis. La surface interne est une plaie, elle doit également se rétablir.

L'utérus après la césarienne a des caractéristiques encore plus grandes. Il a une couture, longitudinale ou transversale, cela dépend du type d'intervention. C'est-à-dire que les tissus sont reliés entre eux par des fils chirurgicaux, généralement auto-absorbables. Mais dans tous les cas, le corps consacre plus d’énergie à la guérison de la suture, et pas seulement à la surface de la muqueuse de la plaie. Les fibres nerveuses et musculaires ainsi que les vaisseaux sanguins doivent fusionner, ce qui rend l’involution de l’utérus plus complexe et plus longue.

Restauration du corps après une césarienne

La récupération de l’utérus après une césarienne présente trois aspects interdépendants:

  1. Réduction de la taille du corps, accompagnée de contractions de ses muscles lisses.
  2. Guérison de la couture.
  3. Nettoyage de l’espace interne des tissus inutiles et régénération de la membrane muqueuse, lors de l’excrétion du saignement.

Tous les processus se déroulent simultanément. Mais l'opération les ralentit. Elle peut causer des complications, alors la femme reste plus longtemps à l'hôpital. Mais alors, la décharge arrive à la maison, puis l'occasion s'interroge sur l'incompréhensible du médecin s'en va. La plupart des femmes s'intéressent à la durée de réduction de l'utérus après une césarienne. En moyenne, le processus prend jusqu'à 60 jours.

Lotissement

L'utérus dans n'importe quel mode de livraison à la fin est effacé. Une femme trouve dans son écoulement du sang, abondant au départ, puis quantifiant et changeant de couleur. Les premiers jours, on remarque des grappes.

Lorsque le comportement des muscles de l'organe est inhibé, l'excrétion est retenue pendant une période plus longue. Par conséquent, ils iront aussi plus longtemps, en conservant une quantité considérable. Mais leur diminution de la norme est encore perceptible.

La suture sur l'utérus, bien sûr, n'est pas visible, mais empêche ses contractions. À la place de l'incision sur l'organe devrait former une cicatrice. C'est-à-dire qu'une région de tissu conjonctif est formée dans cette zone. Il est plus raide que le muscle lisse, s’étire davantage et les mouvements de l’utérus pendant la douleur et la contraction sont douloureux. La suture devrait se transformer en une cicatrice au 6ème mois après l'accouchement. C'est-à-dire qu'à la place de l'incision, il existe également un processus indépendant.

L'état de la suture externe sur la peau de l'abdomen, sur la paroi abdominale est également important. Les dommages causés par la chirurgie affaiblissent ces muscles, ce qui ne contribue pas non plus à la réduction rapide de l'utérus.

Nous vous recommandons de lire l'article sur la façon de traiter une suture après une césarienne. Vous y apprendrez les types de points de suture après la chirurgie, les problèmes éventuels, les soins appropriés pour la couture à la maison.

Retour à la taille normale de l'utérus

C'est très important et comment l'utérus est réduit après une césarienne. La même chose se passe avec elle à la fin de l'accouchement normal. Mais puisque l'organe est blessé, les sensations lors des contractions seront plus fortes. Pour les enlever, les femmes reçoivent des analgésiques. Mais à l'avenir, le malaise se fera encore sentir, en particulier lors de l'alimentation.

Les mouvements des muscles de l'utérus entraînent la disparition des fibres en excès qui pincent les vaisseaux sanguins. Et les 10-11 ans du corps du bébé, malgré le report de la césarienne, on en fait un peu plus qu’avant la grossesse.

Complications possibles dues à la chirurgie

La durée de contraction de l'utérus après une césarienne dépend de la présence ou de l'absence de complications qui ne surviennent pas au cours de l'accouchement vaginal ou qui surviennent moins fréquemment:

  • une perte importante de sang, rendant la femme plus faible et plus passive et l'utérus - sujet à l'hypotension;
  • l'introduction d'une infection dans la cavité du corps, empêchant la restauration de sa surface interne et des mouvements musculaires;
  • adhérences qui violent l'emplacement du corps, empêchant les coupures;
  • problèmes de points résultant d’efforts physiques déraisonnables pour cette étape.

Comment aider le corps à revenir à la normale

Les mouvements des muscles lisses de l'utérus sont contrôlés par l'hormone ocytocine. Il est produit par le corps indépendamment, mais seulement si vous faites un effort pour cela. Cela consiste dans le désir de nourrir l'enfant. Il est nécessaire d'ajuster le processus dès les premiers jours.

Il existe d'autres méthodes favorisant les contractions utérines:

  • besoin de bouger malgré le malaise et la faiblesse;
  • plusieurs fois par jour, vous devez vous retourner sur le ventre et vous allonger ainsi pendant 20 minutes;
  • appliquez un récipient contenant de la glace pendant une courte période dans la zone située entre le nombril et le pubis;
  • Évitez le débordement de la vessie et la constipation.

Problèmes postopératoires

Les difficultés sont principalement liées aux mouvements. Il est plus difficile de sortir du lit, de tousser ou de marcher qu'après un accouchement normal. Et cela peut entraîner la passivité de la nouvelle maman, ce qui signifie que les contractions utérines peuvent également être ralenties. La même chose arrive pour des raisons supplémentaires:

  • accumulation de gaz dans l'intestin en raison du ralentissement de la motilité dû à l'opération;
  • des difficultés d'allaitement, car l'enfant n'est amené que le 3ème jour;
  • couture extérieure qui empêche de se coucher sur son ventre.

En outre, les lochies peuvent persister dans la cavité corporelle et provoquer une inflammation.

Mais malgré toutes les difficultés, combien l'utérus est réduit après une césarienne dépend de son propriétaire. La plupart des problèmes avec cela peuvent être résolus. Pour aider les femmes - un régime alimentaire, porter un pansement, un soin méticuleux pour la couture, le mode correct.

Immédiatement après l'apparition de l'enfant et les 6-8 prochaines semaines, l'organisme commence à se rétablir. Les herbes pour la contraction utérine après l'accouchement contribuent au processus.

La muqueuse utérine après l'accouchement est une plaie hémorragique continue qui doit être contractée.. Contraction de l'utérus après une césarienne.

Contraction de l'utérus après une césarienne. Le prolapsus de l'utérus après l'accouchement, la perte du col de l'utérus, les murs. Quand vous pouvez faire du sport après avoir accouché.

Utérus pauvre après césarienne

Une césarienne est une section de l'utérus pour extraire un enfant, qui est souvent pratiquée dans des situations d'urgence pour sauver une vie. Cependant, il est souvent prévu de recourir à une intervention chirurgicale, en raison de certains facteurs et du déroulement de la grossesse. La question de la contraction de l'utérus après une césarienne se pose tout d'abord chez les jeunes mères, car on considère que l'accouchement naturel contribue à une récupération plus rapide. Toutefois, cette déclaration est inexacte et n’a aucune validité.

Contraction de l'utérus - c'est l'un des principaux indicateurs du départ de l'hôpital de la femme en couches. Le paramètre signale la restauration, ainsi que l'état de l'utérus - la présence de caillots sanguins et de membranes fœtales. Les accumulations utérines laissent la femme pendant près de deux mois, mais beaucoup ne le sont pas à l'hôpital. Dans les premiers jours qui suivent l'accouchement, les médecins de l'institution médicale ne surveillent que le taux de contraction, ce qui détermine l'état du corps et son aptitude à récupérer de manière autonome.

Quand les indicateurs et le processus sont normaux

Peu de femmes savent que pendant la grossesse, l'utérus est multiplié par 500. Par conséquent, sa restauration complète à sa taille d'origine prend beaucoup de temps - plus de 2 mois. Dans les premiers jours qui suivent la naissance, les lochies - écoulements de sang - quittent la cavité de l’organe reproducteur. Ils peuvent être stimulés un peu afin que la dévastation se produise plus rapidement, car les caillots séparés des murs sont douloureux et gênants.

Après un accouchement même naturel, l'utérus est une plaie saignante dont la guérison nécessite un traitement soigneux de soi-même ainsi que certaines procédures. Que dire de l'organe après la césarienne. Ici, en plus, il y a aussi une coupure, accompagnée de dommages aux cellules et aux tissus. Avec un accouchement naturel, le poids du corps est d'environ 1 kg, après deux semaines, il ne dépasse pas 0,5 kg et seulement après 2 mois - 350 g. Le corps ne reprend sa taille normale qu'après 3 à 4 mois. La suture créée après la césarienne empêche la contraction utérine normale; une stimulation supplémentaire est donc nécessaire. Les médecins conseillent de recourir à de simples recommandations en l'absence de complications et à l'utilisation de médicaments en cas de récupération extrêmement lente.

Ceci est important: Pourquoi faut-il stimuler la contraction utérine chez une femme après une césarienne? L'augmentation de la taille et la présence de caillots dans le corps ralentit considérablement la cicatrisation de la suture, ce qui provoque l'apparition de douleur.

Raisons de la lente récupération

La réponse à la question de savoir combien de temps l'utérus se contracte après une césarienne ne peut être donnée avec précision. L'utérus est restauré en raison de facteurs individuels - il est impossible de déterminer le moment exact. Les facteurs suivants affectent le moment de la restauration complète de la taille corporelle avant la grossesse:

  • grossesse multiple;
  • complications pendant la grossesse ou après l'accouchement;
  • grande taille du fœtus;
  • épuisement du corps de la femme avant et après l'accouchement;
  • faible activité professionnelle;
  • le comportement passif d'une femme après la naissance d'un enfant est le manque de mouvements du corps.

Certains facteurs provoquent l'absence totale de contraction utérine, à la fois après un accouchement vaginal et après une césarienne. Le corps ne peut être réduit du tout en présence de:

Ceci est important: dans les premiers jours qui suivent la naissance d'un enfant, les médecins observent une femme en travail, qui fixent le rythme de la contraction de l'utérus. S'il y a des problèmes, des recommandations de stimulation sont données à la femme et un traitement est prescrit pour éliminer les maladies développées.

Symptômes de récupération normale

Comprendre que l'utérus est réduit par des normes tout à fait acceptables peut être fondé sur les motifs suivants:

  • La femme a des crampes au bas-ventre qui sont tolérables mais désagréables.
  • Périodiquement, après l'accouchement, il se produit un inconfort caractéristique au sein - les soi-disant infusions aiguës de lait maternel, qui porte un nom bien fondé. Oui, avec une forte réduction de l'utérus, le lait est stimulé rapidement - la concentration d'hormones responsables de la lactation augmente fortement dans le corps.
  • Il y a une allocation constante de lohia - au début avec la présence de veines sanglantes, à l'avenir, elles deviennent transparentes avec une teinte jaune.

Les termes de la contraction utérine atteignent 6-8 semaines. À ce stade, une femme doit avoir des symptômes de décharge et d’autres symptômes. Avec une cessation brutale des symptômes de réduction de l'utérus, il est nécessaire d'utiliser des méthodes de stimulation.

Méthodes de stimulation

Si vous trouvez une réduction retardée de l'utérus, consultez un médecin. Après avoir passé une échographie, le spécialiste assurera la patiente en l'absence de problème ou vous dira comment couper l'utérus après une césarienne.

Méthodes requises

Pour commencer à stimuler l'utérus, de sorte qu'il commence à diminuer dans les limites de la normale, devrait commencer dès les premiers jours suivant l'accouchement. Ici, la jeune mère doit utiliser indépendamment les méthodes suivantes:

    Tout d'abord, vous devez commencer à allaiter. Comme mentionné ci-dessus, l'afflux de lait maternel est directement lié à la contraction de l'utérus. Par conséquent, il est nécessaire d'appliquer le bébé sur le sein aussi souvent que possible - cela stimulera la production de lait dans les quantités requises pour l'enfant, ce qui le fera se remplir et devenir plus calme. De plus, après chaque repas, les glandes mammaires commencent à être rapidement adoptées pour la production de lait, ce qui contribue à une réduction rapide et identique.

Après la césarienne, le risque d'adhésion non seulement des trompes de Fallope, mais aussi des intestins, augmente chez la femme. Par conséquent, il est extrêmement important de surveiller la fréquence des selles et même de la vessie. De manière surprenante, ces facteurs affectent également directement la rapidité avec laquelle l'utérus se contractera.

Gymnastique

Une femme en travail, même après une césarienne, ne doit pas éviter les exercices qui aideront l'utérus à se contracter. Le nombre d'exercices les plus efficaces comprend un vélo - il est recommandé de le faire sans fanatisme et, si possible, même dans un établissement médical immédiatement après la naissance d'un enfant.

Après votre sortie à la maison, il est recommandé d'effectuer les exercices suivants:

Les jeunes mères devraient utiliser des exercices de Kegel efficaces pour renforcer les muscles du bassin - cela permettra d'assurer la vidange normale de la vessie et des intestins.

Massages

En l'absence de maladies utérines et d'autres complications après une césarienne, le massage ne doit être prescrit à une femme que par un spécialiste. Le massage est effectué à travers la paroi abdominale, sans l'inconfort d'une jeune mère. À la maison, la jeune mère ne peut que caresser doucement son ventre dans le sens des aiguilles d'une montre, stimulant ainsi la circulation sanguine et réduisant ainsi l'organe.

Médicaments

Les jeunes mères immédiatement après la césarienne se voient prescrire des médicaments pour stimuler la contraction utérine. Il utilise de l’ocytocine, administrée par voie intramusculaire ou intraveineuse. Il est utilisé uniquement pendant 3 jours après la livraison. À l'avenir, la femme en l'absence de récupération de l'utérus les médicaments suivants sont prescrits:

Ceci est important: l'usage indépendant de drogues après l'accouchement est strictement interdit. Une femme devrait toujours consulter un médecin.

En plus des drogues, la femme peut utiliser des remèdes populaires pour stimuler la réduction du corps - leur utilisation est également négociée avec le gynécologue. Lors de l'utilisation de remèdes traditionnels, il est important de surveiller l'état du bébé, car cela augmente le risque de développer des manifestations allergiques, des coliques et d'autres maladies désagréables chez l'enfant. Dans la pharmacie, vous pouvez acheter une collection utérine spéciale, qui comprend un sac à herbe de berger. Son effet vise la contraction musculaire, ce qui a un effet positif sur la réduction de l'organe reproducteur. L'utérus après un accouchement vaginal et une césarienne devrait être réduit - cela se produit en quelques mois. Pendant ce temps, la jeune mère devrait ressentir des symptômes désagréables, mais tout à fait tolérables. En leur absence, il est important de consulter immédiatement un médecin, car cela peut signaler le développement d'une inflammation et d'autres pathologies que les médecins n'ont pas détectées immédiatement après l'accouchement.

L'état de l'utérus dans la période post-partum

Immédiatement après l'accouchement, l'utérus de chaque femme est agrandi, étiré et ressemble à une plaie saignante continue. Son fond se situe à environ 4-5 cm sous le nombril et son diamètre à 10-12 cm.Les contractions utérines contribuent progressivement à la réduction et à la guérison de la surface interne.

Après la naissance par voie vaginale et après la césarienne, les contractions cervicales sont très faibles et s'intensifient jusqu'à la fin du post-partum. Cependant, chez une femme opérée, l'utérus se rétablit plus lentement, son poids diminue progressivement. Pendant un certain temps à partir de l'utérus, on observe de légers saignements post-partum, que l'on appelle scientifiquement les lochies.

La période post-partum après la césarienne dure jusqu'à 60 jours.

L'utérus est réduit lentement, de sorte que la femme ne se rétablit pas très rapidement. Cela peut être la raison pour laquelle une mère avec un bébé après une césarienne quittera l'hôpital un peu plus tard. À la maison, un autre inconfort se présente: il est difficile pour une femme de se retourner sur le côté, il est douloureux de tousser et d'éternuer, de se lever, de marcher. Les gaz intestinaux tourmentent, l'estomac devient bouffi, parfois il y a une douleur aiguë. Un tel inconfort conduit à des difficultés d'allaitement, car trouver une position confortable est extrêmement difficile.

Complications possibles après une césarienne

Si, au cours de l'accouchement naturel, une femme perd jusqu'à 300 ml de sang, le volume de la perte de sang augmente en moyenne pendant la césarienne à 500-1000 ml. Dans le premier cas, le corps de la mère restaure de manière autonome le volume de sang perdu, dans le second, elle ne peut pas gérer le problème par elle-même. C'est pourquoi, pendant et après l'opération, des solutions de remplacement sanguin sont administrées à la femme.

Il faut comprendre que la césarienne est la même opération que les autres et que, par la suite, certaines complications sont possibles:

Récupération de l'utérus après une césarienne

Quelle que soit la naissance, dans tous les cas, elles peuvent être comparées à un travail ardu, après quoi le corps de la femme a besoin de repos.

Après l'opération, la mère pendant le premier jour se trouve dans un service spécial après l'accouchement. Les médecins observent constamment la femme en travail. L'infirmière traite quotidiennement la suture postopératoire avec une solution antiseptique et modifie les pansements. Un sac de glace est placé sur l’estomac de la mère: il stimule la contraction de l’utérus et aide à arrêter les saignements. En outre, on prescrit aux femmes des analgésiques qui aident à réduire l'utérus et des médicaments pour restaurer le fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Maman devrait se rappeler que son corps devrait être entièrement restauré et qu'une forte cicatrice devrait se former sur l'utérus. Par conséquent, les médecins recommandent de reprendre le sexe après une césarienne deux à trois mois après la chirurgie. Il est préférable de planifier la prochaine grossesse dans un an ou deux, mais pas plus tôt. On pense que la cicatrice est finalement formée à la fin de la première année après la césarienne et ne change plus.

Rendez visite à votre gynécologue, faites une échographie, pour vous assurer que le processus de récupération du corps se déroule normalement, demandez des méthodes de contraception acceptables. Si vous envisagez une autre grossesse, le médecin vous conseillera de procéder à une hystérographie - radiographies des projections frontale et latérale obtenues après l'introduction d'un agent de contraste dans l'utérus. Vous pouvez également subir une hystéroscopie - il s'agit d'une inspection visuelle et d'un examen de la cicatrice utérine, réalisés à l'aide d'un endoscope inséré dans la cavité utérine 8 à 12 mois après la chirurgie.

La restauration de l’utérus après la chirurgie dépend en grande partie de l’évolution de la grossesse, de l’âge, du physique et même des conditions dans lesquelles l’opération a eu lieu. Malheureusement, chaque mère qui a accouché avec une césarienne devrait être psychologiquement prête à prendre le temps qu'il faudra un peu de temps pour supporter la douleur. Des sensations désagréables peuvent survenir en raison de blessures internes et de contractions de l'utérus.

Suture de l'utérus après une césarienne

Lors de l'accouchement par césarienne, les médecins utilisent plusieurs incisions de l'utérus. Actuellement, il existe trois types:

  • coupe transversale de l'utérus. Le plus souvent pratiqué et produit dans une longueur de 10-12 cm dans le segment inférieur. Il est moins traumatisant, entraîne moins de perte de sang, facilite également la cicatrisation des plaies et réduit le risque d'infection post-partum. Les cicatrices des grossesses ultérieures n'affectent presque pas et l'accouchement peut avoir lieu naturellement;
  • coupe classique. Il est pratiqué verticalement dans la partie supérieure de l'utérus, où se trouvent un grand nombre de vaisseaux sanguins. Par conséquent, il s'accompagne de saignements abondants. Pour cette raison, les médecins le font rarement;
  • section verticale. Elle n'est pratiquée que dans des cas extrêmes, avec un développement incorrect de l'utérus et un travail prématuré.

Une opération tout aussi importante consiste à suturer l'utérus après l'incision.

L'incision dans l'utérus est habituellement suturée avec une suture à une ou deux rangées sans interruption. Dans le même temps, les médecins utilisent des matériaux spéciaux qui, pendant plusieurs semaines à 3-4 mois, se dissolvent complètement. Cela peut être dexon, monocryl, vicryl, caproag et autres sutures. Après l'accouchement, les médecins contrôlent le processus de cicatrisation des plaies et veillent à ce que la suture ne s'enflamme pas après une césarienne.

La cicatrice postopératoire guérira plus longtemps: jusqu'à six mois et chez certaines femmes jusqu'à un an. Encore une fois, il s’agit d’un long processus, lié au fait que lors de l’incision chirurgicale, l’intégrité des terminaisons nerveuses a été perturbée.

Après la chirurgie, vous devez prendre des analgésiques pendant plusieurs jours, car la couture est douloureuse. La cicatrice cutanée se forme environ 6 à 7 jours. Une femme ne peut se doucher qu’en une semaine. Pour soulager l'inconfort, il est conseillé aux femmes de bander l'estomac avec une couche ou de porter un bandage spécial post-partum.

L'activité physique peut commencer au plus tôt 2-3 mois après l'accouchement. Les exercices ne doivent pas être durs et sans douleur. Et rappelez-vous qu'après une césarienne, vous ne pouvez plus soulever de poids! Si vous étirez trop les muscles abdominaux, cela peut affecter le processus de guérison de la cicatrice postopératoire, jusqu'à la formation de hernies. Prends soin de toi et de ton bébé!

Surtout pour beremennost.net Nadezhda Zaitseva

Quand une intervention chirurgicale est-elle nécessaire?

Lors de la césarienne, une dissection de la paroi utérine a lieu. Les indications chirurgicales peuvent être de la part de la mère lorsque, en raison d'une maladie particulière, l'accouchement constitue une menace pour sa santé, et du fœtus, lorsque l'acte de naissance constitue pour elle un fardeau déraisonnable. Le plus souvent, les preuves proviennent à la fois de la mère et du fœtus.

Des indications chirurgicales peuvent apparaître pendant la grossesse (placenta praevia complet, décollement prématuré du placenta normalement situé, échec de la cicatrice utérine après une précédente césarienne ou d’autres interventions chirurgicales sur l’utérus, bassin étroit, formes sévères de toxémie dans la seconde moitié de la grossesse, maladies maternelles graves diabète sucré, myopie élevée), FIV, etc.). Dans ce cas, une césarienne programmée est effectuée. Il arrive que les indications d'une intervention chirurgicale se manifestent pendant l'accouchement (travail difficile, qui ne peut faire l'objet d'un traitement spécial, hypoxie aiguë du fœtus, etc.) lors d'une césarienne d'urgence.

Quelle est la période post-partum?

Le post-partum est la période au cours de laquelle se termine le développement inverse des organes et systèmes ayant subi des modifications dues à la grossesse et à l'accouchement. Habituellement, cette période, qui prend en compte les caractéristiques individuelles du déroulement de la grossesse et de l'accouchement, dure 6 à 8 semaines. Les glandes mammaires font figure d'exception. Leur fonction atteint son développement maximal pendant les premiers jours de la période post-partum et se poursuit pendant l'allaitement.

La tâche principale de la période postnatale est la prévention des complications infectieuses chez les femmes et les nouveau-nés. À cet égard, l'hygiène personnelle des femmes est particulièrement importante. La pénétration de l'infection dans les voies génitales et les glandes mammaires représente un grand danger pour la santé de la mère et du bébé.

Mesures nécessaires après la césarienne

Immédiatement après l'opération, la femme est placée sur le bas-ventre pendant 2 heures avec un sac de glace pour une meilleure contraction utérine et la prévention des saignements utérins. Il est transféré à l'unité de soins intensifs où, dans les 12 à 24 heures suivant l'opération, l'état général, la taille et l'état de l'utérus, les sécrétions du tractus génital, la fonction de la vessie, le pouls et la pression artérielle sont mesurés. Solutions injectées par voie intraveineuse qui améliorent l’état du sang, en fonction du nombre de pertes de sang (dans le cas d’une intervention chirurgicale simple, le volume varie de 500 à 800 ml). Si nécessaire, la parturiente est transfusée avec des composants sanguins - masse érythrocytaire, plasma frais congelé. Le besoin en est déterminé par l'état de la femme - le niveau d'hémoglobine avant et après la chirurgie, le nombre de pertes de sang, etc.

Les analgésiques requis sont prescrits. La fréquence de leur introduction dépend de l'intensité de la douleur. Une anesthésie est généralement nécessaire pendant les 1-3 premiers jours suivant la chirurgie.

Pour prévenir les complications infectieuses, des antibiotiques sont administrés à une femme: pendant la chirurgie, 12 heures et 24 heures après la chirurgie. En cas de risque élevé de complications infectieuses (en présence de maladies infectieuses chroniques, amygdalite, sinusite, cystite, etc., résultats de frottis vaginaux médiocres), des antibiotiques sont administrés pendant 5 à 7 jours.

Après des opérations modernes dans quelques heures, il est recommandé de se coucher, de bouger les bras et les jambes. Vous pouvez vous asseoir et marcher dans la salle après 5 à 6 heures. Pour la première fois, l'infirmière de l'unité de soins intensifs lève la puerpérale.

Après 12-24 heures après la chirurgie, la femme est transférée au service post-partum.

La suture postopératoire est examinée par un médecin 1 fois par jour. Chaque jour, l’infirmière la traite avec une solution brillante de vert ou de manganèse pour éliminer les bactéries pouvant causer une inflammation et la scelle avec un pansement stérile spécial. Les 5 à 7 jours, les sutures sont retirées de la paroi abdominale et une échographie est effectuée, ce qui permet de juger de la taille de l'utérus, de sa cavité, de son contenu et de l'état des sutures. Après avoir retiré les points de suture pendant 5 à 7 jours, ils peuvent continuer à être traités avec les mêmes solutions et appliquer un pansement stérile à la maison jusqu'à la guérison complète. L'application d'un pansement évite les frictions entre la couture et le lin et permet une meilleure cicatrisation. Les solutions et les pansements stériles sont vendus en pharmacie. Lorsque la croûte de la couture postopératoire est complètement retirée, le bandage ne peut plus être porté. En cas de douleur après le retour à la maison, lors de la sortie de la suture postopératoire, et plus encore du fait de l’augmentation de la température, la femme doit immédiatement consulter un médecin.

Une cicatrice cutanée se forme le 7ème jour après l'opération. Par conséquent, déjà une semaine après une césarienne, vous pouvez prendre une douche assez facilement. Il suffit de ne pas frotter la couture avec un gant de toilette - cela peut être fait dans une autre semaine. Pendant 7 jours, jusqu'à ce que la cicatrice se forme, vous pouvez utiliser des lingettes humides ou vous laver à la taille, en vous penchant au-dessus de la baignoire ou du receveur de douche.

Le 7 au 10ème jour, une femme peut être renvoyée chez elle sous la supervision d'un médecin du dispensaire.

Le médecin de la maternité accorde une attention particulière à la nature de l'écoulement du tractus génital et à la modification de la taille de l'utérus. Les lochies (écoulement post-partum) les 3 premiers jours sont de nature sanglante, elles deviennent séro-succiniques (brun jaunâtre) du 4ème au 9ème jour et prennent à partir du 10ème jour une forme de décharge liquide légère. À la fin de la deuxième semaine, les lochies deviennent très rares et à la 6-8e semaine, le reflux du tractus génital cesse. Pendant l'allaitement pour la première fois, les saignements peuvent augmenter.

Il est nécessaire de laver les parties génitales à l'eau tiède après chaque mouvement de miction d'avant en arrière - de l'urètre et du vagin au rectum - pour empêcher les bactéries intestinales de pénétrer dans les voies urinaires et les voies de naissance. S'il n'y a pas de réaction allergique, vous pouvez utiliser des outils spéciaux pour l'hygiène intime avec des additifs antibactériens.

Problèmes postopératoires

Contraction de l'utérus. La taille de l'utérus à la maternité est mesurée chaque jour et au dixième jour après la césarienne, sa taille est légèrement supérieure à celle de l'utérus avant la grossesse. Chez les femmes qui allaitent, la taille de l'utérus est normalisée plus rapidement.

Quelques jours après l'accouchement, la taille de l'utérus devrait normalement diminuer considérablement. De telles contractions de l'utérus provoquent une légère douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen, comme pendant la menstruation. La douleur peut être pire lors de l'allaitement, car au cours de l'alimentation, l'hormone oxytocine est produite, ce qui contribue à la réduction de l'utérus. Mais après l'accouchement, en raison de la présence d'une suture, l'utérus ne se contracte parfois pas assez bien. En conséquence, des résidus de sang peuvent s'y accumuler, une inflammation peut commencer et la température corporelle peut augmenter. Les contractions de l'utérus peuvent être douloureuses et, tout comme lors d'un accouchement vaginal, augmenter avec l'allaitement. Dans de tels cas, la femme reçoit des analgésiques et des contractions utérines qui s’améliorent sous forme de comprimés ou d’injections. La durée de ce traitement est généralement de plusieurs jours et dépend de l’état de la femme. Le traitement commence dans les conditions de la maternité sous la supervision d'une échographie de l'utérus. Il peut être complété en ambulatoire sous la supervision d'une clinique prénatale. Pour une meilleure réduction de l'utérus, il est conseillé de s'allonger périodiquement sur l'abdomen, un léger massage de l'abdomen est utile, le port d'un bandage est nécessaire, des selles régulières sont également recommandées, il est également recommandé de mettre de la glace sur le bas de l'abdomen 3 à 5 fois par jour pendant 7 à 10 minutes.

Constipation Après une césarienne peut diminuer la fonction normale de l'intestin - la constipation.

Le deuxième jour après l'opération, un lavement nettoyant est mis en place afin de stimuler l'activité intestinale et une meilleure contraction de l'utérus, car après l'opération, l'intestin est détendu, ce qui contribue à l'accumulation de gaz et empêche le mouvement normal des aliments dans l'intestin.

Après la césarienne, une femme convient à un régime comprenant une grande quantité de produits laitiers fermentés à haute teneur en bifidobactéries et en lactobacilles (kéfir, yogourt). Les produits contenant de la farine (pain, pâtes) devraient être réduits au minimum. Les fruits et légumes crus sont exclus car leur utilisation dans le lait maternel peut entraîner une flatulence prononcée et une diarrhée chez l'enfant, ainsi qu'une augmentation de la flatulence chez la mère. Bien stimule les intestins une activité physique raisonnable. Si la fonction intestinale n'est pas normalisée, il est nécessaire de consulter un médecin. Maintenant, dans les pharmacies, vous pouvez acheter le médicament national Lactusan. Il est approuvé pour une utilisation chez les femmes enceintes et allaitantes. Le principe de travail de Lactusan est d’attirer un fluide dans la lumière intestinale, ce qui a pour effet de ramollir la masse des selles et de faciliter le processus de défécation. Il a également la capacité de normaliser la microflore intestinale et de lutter contre la dysbiose, ce qui est particulièrement important pour les femmes après une césarienne et l'utilisation d'antibiotiques.

La nutrition d'une femme après une césarienne, ainsi qu'après une naissance normale, doit être riche en calories et variée et contenir de 2 500 à 2 800 kcal par jour. Les aliments protéiques (viande, lait, kéfir, etc.) doivent constituer la principale source de synthèse de la quantité de lait requise et de récupération du corps après la grossesse et l'accouchement.

Le premier jour après l'opération, vous pouvez boire de l'eau minérale sans gaz. Le deuxième jour, vous pourrez manger des bouillons, des céréales, de la viande bouillie, des biscuits, de la confiture, du fromage cottage, de la crème sure et boire du thé. À partir du troisième jour, il est possible de prendre des repas réguliers à l'exception des produits non recommandés pour l'allaitement (bouillies de lait, gelée de fruits, bouillons et plats d'accompagnement de légumes, hamburgers cuits à la vapeur, viande et poisson bouillis, légumes recommandés). Il est nécessaire d’exclure de votre alimentation les matières grasses, frites, fumées, salées, farinées et sucrées, les sodas, les chips, les hamburgers, etc.

Récupération des muscles abdominaux. En période postnatale, il est recommandé de porter un pansement postopératoire spécial, qui contribue à une meilleure récupération des muscles abdominaux étirés et affaiblis.

Après avoir accouché en quelques semaines, même sans charge spéciale, les muscles de la paroi abdominale se contractent. Immédiatement après une césarienne, la presse ne peut pas être pompée, car les points de suture peuvent se disperser - vous devriez attendre 2 mois. À ce stade, vous pouvez soutenir les muscles en mettant un pansement post-partum plusieurs heures par jour. Le pansement est porté selon les indications pendant 1 mois ou plus de la période postopératoire. Vous pouvez commencer à porter un bandage postopératoire dès les premiers jours après la chirurgie. Les bandages modernes sont fabriqués en tissu élastique et respirant. Il peut être porté sur un pansement stérile à la couture. Le pansement postopératoire post-partum soutient les muscles abdominaux, leur fixation, en exerçant une pression ajustable modérée pour une contraction plus rapide et une restauration du tonus postopératoire, assurant ainsi la normalisation de la pression intra-abdominale. Le bandage protège contre le développement des hernies et l'augmentation de leur taille, stabilise la position des organes internes et de l'utérus et procure à la puerpérale des mouvements et une marche plus confortables. Le pansement fixe également les points de suture après une césarienne et aide à réduire la douleur dans la zone de suture postopératoire pendant la période postopératoire.

Lactation La production de lait après la césarienne dans son ensemble ne diffère pas de celle après l'accouchement par voie vaginale, à l'exception des dates de début et de début de la lactation. Après l'opération, avec la pression sur le mamelon, le colostrum commence à être libéré, puis le lait. Il y a peu de colostrum, mais il est 10 fois plus nutritif que le lait. Même une petite quantité de colostrum suffit donc à nourrir un bébé dès les premiers jours de la naissance.

Le lait arrive aussi, ainsi qu'après le travail spontané, les 3e-10e jours (en règle générale, après les opérations d'urgence effectuées dans le contexte de l'activité de travail initiale), un peu plus tôt - les 3e et 3e jours, après les opérations planifiées - le -10ème). Après avoir été transférée au service postpartum, une femme doit porter un soutien-gorge spécial pour éviter un engorgement excessif des glandes mammaires. Pour éviter un engorgement excessif causé par la production de lait, limitez votre consommation à 800 ml par jour. Le premier accouchement à la poitrine est possible dès le premier jour après l’opération dans l’unité de soins intensifs, si cela est prévu par les conditions de l’hôpital de la maternité, ou dans la salle postpartum. Vous devriez soigneusement inspecter les mamelons, sur la surface desquels ne devrait pas être fissuré.

La condition principale pour une lactation réussie, en particulier après l’accouchement chirurgical, est le séjour de la femme dans une atmosphère de paix psychologique et physique complète et de son humeur juste.

Après une césarienne, une femme reçoit un grand nombre de médicaments différents. Malgré l'utilisation d'analgésiques, d'antibiotiques et d'autres médicaments qui pénètrent dans le lait, une femme peut allaiter son bébé après une césarienne. Dans la période post-partum, les médicaments sont compatibles avec l'allaitement. Le mode d'alimentation (à la demande ou à l'heure) est déterminé par les conditions de la maternité et le désir de la femme. Mais dans chaque cas, une femme devrait en outre vérifier auprès du médecin de la possibilité d'une telle association.

La posture la plus confortable pour nourrir un enfant à une femme après une césarienne dans les premiers jours suivant l'opération est une posture couchée sur le côté, car dans cette position, il n'y a pas d'effet sur la suture postopératoire. Plus tard, lors de la convalescence après la chirurgie, d'autres postures sont possibles: rester debout, assis.

S'il est impossible d'allaiter (en cas de problème grave de la mère ou de l'enfant), il est nécessaire d'exprimer le lait en fonction du nombre de repas prévus.

Après récupération

Toutes les femmes après une césarienne avec une cicatrice sur l'utérus doivent passer immédiatement à l'enregistrement au dispensaire de la clinique prénatale immédiatement après leur sortie de l'hôpital. L'enregistrement clinique consiste en une surveillance préventive régulière de la femme et en l'identification de maladies ou de complications après une chirurgie à un stade précoce, ce qui permet un traitement plus rapide et donc efficace. Les femmes devraient y être pendant au moins 2 ans après l'opération, car il a été établi que la structure complète de la couche de muscle utérin est restaurée après une césarienne dans un délai d'un à deux ans. Ceci est également fait afin de diagnostiquer plus tôt et de commencer le traitement en cas de troubles menstruels, de maladies inflammatoires de la sphère sexuelle, d'adhérences dans la cavité abdominale, possibles après une césarienne, et pour rétablir au plus vite une fonction de reproduction normale.

La fonction menstruelle après une césarienne n'est pas très différente de celle après un accouchement vaginal. En cas d'allaitement complet à la demande plus de 11 à 12 fois par jour (y compris l'alimentation de nuit), la menstruation est absente pendant 6 à 12 mois après l'accouchement. Si pour une raison ou une autre, l'allaitement ne l'est pas, la première menstruation après la chirurgie survient environ 8 semaines après l'accouchement.

Pendant 1-2 ans après la césarienne, une contraception fiable est nécessaire. L’avortement, pratiqué après la chirurgie, aggrave sérieusement le pronostic de la future grossesse.

Une deuxième naissance indépendante après une césarienne est possible, mais uniquement pour un certain groupe de femmes. Cette possibilité dépend principalement de l’état de la cicatrice après la précédente césarienne, de la préparation du canal de naissance au passage de l’enfant, de l’expérience des médecins de la maternité, des indications ayant causé la césarienne, etc.

Comment se contracte l'utérus?

Après avoir accouché de l'intérieur, l'utérus est une énorme plaie. Il est particulièrement endommagé dans la région où le placenta était attaché. C'est ici que se trouvent un grand nombre de vaisseaux obstrués. De plus, des restes de membrane foetale et de caillots sanguins se trouvent sur la surface interne de l'utérus.

Normalement, l'utérus doit être nettoyé pendant les 3 premiers jours. Dans ce processus, un rôle important est attribué à la phagocytose (phagocytes - leucocytes, capables de dissoudre les bactéries) et à la protéolyse extracellulaire (dissolution de bactéries à l'aide d'enzymes protéolytiques).

De plus, si nous parlons de la restauration de l'épithélium de l'utérus (paroi interne), elle survient au bout de 3 semaines environ, le lieu de fixation du placenta est rétabli plus près de la fin du post-partum.

Ici, vous apprendrez quelles sont les indications pour la césarienne: vision, etc.

Et cet article parle de l'enchevêtrement du cordon ombilical autour du cou.

Combien de temps ça va prendre?

Habituellement, la contraction de l'utérus prend en moyenne un mois et demi à deux mois et demi. Dans ce cas, la diminution la plus active du volume de l'utérus se produit dans les premiers jours après la naissance.

Ainsi, immédiatement après la naissance, le diamètre de la gorge utérine est d'environ 12 cm de diamètre, ce qui permet, si nécessaire, d'insérer une main dans l'utérus pour éliminer les restes de placenta.

Cependant, déjà après le premier jour, l'entrée du canal cervical se rétrécit au point que seuls deux doigts peuvent y entrer, le troisième jour. Le pharynx utérin complètement externe se fermera environ la troisième semaine.

Il convient de noter que le processus de contraction utérine s'accompagne de légères crampes au bas de l'abdomen, qui sont les plus prononcées et les plus intenses après des naissances répétées.

Si ces coupures sont très douloureuses, alors, après avoir consulté un médecin, vous pouvez utiliser certains analgésiques ou antispasmodiques pour réduire la douleur, mais il est préférable de vous en passer.

Cependant, il arrive que certaines mères ne contractent pas l'utérus après l'accouchement (atonie) ou ne le contractent pas, mais très lentement (hypotension).

Les deux options sont dangereuses pour la santé des femmes, car elles peuvent provoquer des saignements post-partum ou un certain nombre d'autres complications.

L'utérus ne se contracte pas: quelle est la raison?

Parmi les facteurs les plus courants affectant le ralentissement de la contraction utérine après l'accouchement, les gynécologues distinguent:

  • le nombre de fruits récoltés par une femme;
  • emplacement du placenta;
  • difficultés rencontrées pendant la grossesse ou l'accouchement;
  • gros poids de l'enfant;
  • état de santé des femmes, etc.

Ainsi, par exemple, la contraction utérine se produit plus lentement chez les femmes dont la grossesse était:

  • multiple ou compliqué (hypertension, néphropathie, etc.);
  • s'il y a eu une faible fixation du placenta;
  • le fruit était assez gros;
  • le corps de la femme était fortement épuisé;
  • l'activité de travail était faible;
  • après avoir accouché, la femme s'est comportée de manière très passive et n'a pratiquement pas bougé.

Il n’est pas possible de réduire l’utérus en cas de:

  • sa courbure;
  • blessures du canal de naissance;
  • son sous-développement;
  • processus inflammatoires dans les appendices et l'utérus lui-même (y compris dans le passé);
  • fibromes (tumeur bénigne);
  • polyhydramnios pendant la grossesse;
  • troubles de la coagulation, etc.

Carte d'échange enceinte: lorsqu'elle est émise et ce qu'elle est.

Et cet article concerne la naissance à la maison.

Si l'utérus se contracte lentement

Immédiatement après la naissance de l'enfant, un coussin chauffant froid est appliqué sur le ventre de la nouvelle maman, ce qui aide à arrêter le saignement et à accélérer la contraction utérine.

Pendant plusieurs jours au cours desquels la femme sera à la maternité, les médecins vérifieront en permanence l'état de l'utérus et le niveau de sa réduction.

Si le gynécologue constate que l'utérus ne peut pas se contracter lui-même, il prescrit à la femme des préparations spéciales lui permettant d'accroître son activité contractile (prostaglandines ou ocytocine) et, si nécessaire, un massage externe du plancher de l'utérus par la paroi abdominale antérieure.

L'allaitement au sein étant la principale motivation pour accélérer la contraction utérine, nous vous conseillons donc d'allaiter votre bébé dès que possible.

Il est également recommandé de bouger beaucoup (si possible) et de s’allonger souvent sur le ventre, voire mieux, de dormir dessus. Ne négligez pas les règles d'hygiène personnelle, à savoir, laver régulièrement, soigner les plaies, etc.

Un effet significatif sur le niveau de contraction utérine est la vidange régulière de la vessie. Souvent, les femmes n’accordent pas suffisamment d’attention à ce fait, d’autant plus que si, après l’accouchement, elles avaient des sutures internes, la miction apporte beaucoup de douleur. Cependant, malgré la douleur, vous devriez essayer d'aller aux toilettes aussi souvent que possible.

Si toutes les méthodes ci-dessus n’ont pas eu l’effet souhaité et que l’utérus ne se contracte pas de toute façon, le nettoyage peut être la solution. Le fait est que des lochies (écoulement post-partum) ou une partie du placenta peuvent rester dans l'utérus ou que le pharynx utérin peut être bloqué par les caillots de sang résultants.

Sans nettoyage, tout cela vous mènera inévitablement au développement du processus inflammatoire, alors que peut-être non seulement dans l'utérus lui-même, mais également en dehors de celui-ci. Si cela n'a pas aidé, malheureusement, les conséquences pour la femme deviennent encore plus graves: vous devez vous faire opérer ou, dans le pire des cas, même retirer l'utérus.

Mais heureusement, les femmes en bonne santé qui suivent toutes les recommandations des médecins n’ont généralement pas de graves problèmes de contraction utérine après l’accouchement. Alors, prenez soin de vous et soyez en bonne santé!

Est-ce que le bouchon se détache quand donner naissance? Cherchez la réponse à cette question ici.

Et cet article concerne les contractions d’entraînement pendant la grossesse.

Dans cette section https://puziko.online/planirovanie-beremennosti de nombreuses informations utiles sur la planification de la grossesse.

Commentaire d'expert

La réduction la plus rapide du corps se produit immédiatement après la naissance de l'enfant. La longueur moyenne du fruit est de 40 à 50 centimètres. Dans l'utérus, l'enfant est plié: les jambes sont pressées contre le corps. La longueur de l'utérus avant l'accouchement est de 35 à 38 centimètres et, après l'accouchement, elle est immédiatement raccourcie. Au lieu des deux tiers de la croissance du fœtus, la taille de l'utérus devient comparable à celle de la tête du nouveau-né.

Le fond hormonal de la femme change. La production d'hormones de croissance cesse. Au lieu de cela, ils synthétisent des substances destinées à restaurer le corps.

Le corps humain est sans aucun doute unique. Mais par rapport aux autres mammifères. Les processus principaux sont des réactions typiques, et la période post-partum ne fait pas exception.

Les contractions utérines sont un indicateur du déroulement du processus postpartum. Seule la taille de l'utérus peut être jugée sur l'état général de la puerpérale. Lorsque l'utérus se contracte normalement, alors tout se passe comme il se doit. Si la contraction utérine est retardée, il n'est pas nécessaire de faire des tests coûteux pour comprendre que la période post-partum s'accompagne de graves perturbations. Immunitaire et hormonal.

Après l'accouchement par césarienne, la contractilité utérine est significativement plus basse qu'après la naissance par le canal de naissance.

La dynamique de la contraction de l'utérus dans la période postnatale normale

Après le départ du placenta, la hauteur du bas de l’utérus est déterminée au niveau du nombril. Chaque jour suivant la période postnatale, le bas de l'utérus diminue de 1,5 à 2 cm et, au moment de la sortie de la maternité, le sixième jour, la hauteur du bas de l'utérus ne doit pas dépasser 4 à 5 cm de l'utérus.

Un retard de contraction utérine d'au moins un jour est considéré comme une pathologie.

Causes de la subinvolution de l'utérus

Les causes de contraction retardée de l'utérus peuvent être des troubles hormonaux, des anomalies anatomiques, des agents infectieux.

Troubles hormonaux

Le manque de prolactine - une hormone responsable de la production de lait. Même chez les femmes puerpérales qui allaitent, les indicateurs initiaux de la prolactine - la principale hormone mère - restent relativement élevés les premiers jours de la période post-partum.

La production de prolactine entraîne la libération immédiate de l'ocytocine, une hormone qui réduit les muscles de l'utérus. La prolactine est produite par réflexion, avec irritation des mamelons. Par conséquent, dans les puerpéras en lactation, la contraction utérine se produit beaucoup plus rapidement.

Le manque de prolactine entraîne une diminution de la contractilité utérine. La régulation centrale du cortex cérébral est d’une grande importance. Avec l'enfant souhaité, la production de prolactine est nettement supérieure.

Causes anatomiques

Les restes du placenta attachés à la paroi de l'utérus, empêchent sa réduction. Comme une personne ne peut pas bouger son bras dans un plâtre, l'utérus ne se rétrécit pas complètement, lié par un lobe de placenta attaché.

L'occlusion de l'osma externe du col de l'utérus, la courbure de l'utérus et d'autres notions relèvent davantage de la théorie. Avec une contractilité normale, ces facteurs ne sont pas pertinents. Un homme avec le même succès exhale l'air, qu'il ait ou non la mâchoire. Le contenu de l'utérus quitte donc librement sa cavité avec la contraction musculaire.

Infection

L’infection postpartum est souvent la continuation du processus qui a débuté pendant la grossesse. L'infection dans des conditions stériles est impossible.

L'endométrite post-partum se développe après une choronite - inflammation des membranes fœtales. La surface interne inflammatoire de l'utérus ne répond pas à la stimulation par l'ocytocine. L'utérus devient mou, coupe - léthargique.

Actuellement, la césarienne est devenue un mode d'accouchement courant. Beaucoup de momies s'intéressent à la période de récupération, quand et quoi faire. Ceux qui sont prévenus - qui est armé, connaissant les conseils de base sur la récupération, vous aurez une meilleure période de rééducation après l'opération.

Je vous présente les recommandations des médecins pour la récupération après la COP.

Pour la prévention des processus inflammatoires (lire endométrite) après la chirurgie, prescrire un traitement antibiotique. La durée du cours dépend des maladies associées et de la morbidité de l'opération. À l'heure actuelle, de nombreux antibiotiques sont compatibles avec l'allaitement.

Vous aidera avec les premières bandelettes post-partum, stockez-les à l'avance si l'opération est planifiée. Vous devez le porter, mais sans fanatisme, laissez vos muscles travailler de manière autonome.

Dans les 1-2 premières semaines qui suivent la sortie, il est préférable de confier les tâches ménagères à un mari, une mère, une amie, une grand-mère. Vous devez récupérer.

Après votre sortie de la maternité, vous devriez être placé sur un compte dispensaire chez le médecin de district. L'enregistrement clinique implique une surveillance régulière par un gynécologue, la prévention, la détection des maladies et des complications au stade initial. Pour être après la COP, il faut être au dispensaire pendant au moins 2 ans. La première visite chez le gynécologue s'applique après lohia ou à 8 semaines. Au moindre écart, ne retardez pas votre visite chez le médecin. À l'avenir, consultez le gynécologue au moins une fois tous les six mois.

Le premier jour après le COP, vous ne pouvez boire que de l'eau, avec du jus de citron. Sur le deuxième - bouillon de poulet, sur le troisième - bouillon avec la viande roulée, kéfir, mors. Vous pouvez revenir à une alimentation normale 4 à 5 jours après la chirurgie.

Accouchement naturel après cc

Les opinions des médecins sont encore ambiguës à propos du coup après coup en raison de la cicatrice. Tout est décidé individuellement, pour des raisons de santé, comment l'opération s'est déroulée, comment la cicatrice s'est rétablie, comment elle s'étend pendant la grossesse suivante.

Ne vous inquiétez pas de votre abdomen affaissé, il reviendra à la forme dans les six mois, lorsque les tissus seront rétablis.

Après une césarienne, une fonction intestinale normale peut diminuer et une constipation peut survenir. Vous pouvez utiliser une bougie à la glycérine pour éviter un lavement. Utilisez le kéfir, réduisez la consommation de produits de boulangerie.

Le terme pour la reprise de relations intimes est le même, après le PE et après la COP - au moins 2 mois. Après l'accouchement, l'utérus est une surface de plaie étendue sur laquelle les infections peuvent facilement se poser. Le processus de guérison de la surface de la plaie est accompagné de sécrétions - les lochies, qui durent 6 à 8 semaines. Avant qu'ils finissent, vous ne pouvez pas avoir de relations sexuelles. Très souvent, les rejets peuvent s'arrêter après 1-2 semaines, puis recommencer. N'oubliez pas l'utilisation d'une contraception fiable, car une nouvelle grossesse est extrêmement contre-indiquée.

Si vous avez eu une urgence cc après le début des contractions, le lait viendra de la même manière qu'après ep. Si le prévu - il peut rester jusqu'à 4-5 jours. Cela est dû au fait que lors de l'accouchement naturel, la prolactine, qui stimule la production de lait, commence à être produite immédiatement. Appliquez votre bébé plus souvent et la production de lait augmentera.

Dans différentes maternités, les bébés sont immédiatement amenés au premier repas et sont appliqués quelque part sur la poitrine, même dans la salle d'accouchement, quelque part dans la journée.

La glace aide l’utérus à se contracter plus rapidement, ne l’abandonne pas et soulage la suture.

Après la chirurgie, l'utérus commence à se contracter. N'ayez pas peur des premières douleurs crampes dans l'utérus, en particulier pendant la tétée, c'est la norme. Après cc, le processus de contraction utérine est plus difficile, car au cours de la chirurgie abdominale, les muscles de l’utérus se croisent. Une subinvolution de l'utérus (perturbation de la contraction) peut survenir, nécessitant un traitement supplémentaire.

Actuellement, différents types d'anesthésie sont utilisés pendant la chirurgie du CS - général, épidural, rachidien, en fonction de votre santé et de la capacité de la maternité. La récupération après l'anesthésie est également différente.

N'abandonnez pas les antidouleurs pendant les 3-4 premiers jours, ne soyez pas courageux en vain. La douleur est difficile à supporter et les médicaments n’affectent toujours pas votre lait.

Certaines mères après un traitement d'urgence ont besoin d'un soutien psychologique, en particulier les mères souffrent souvent de la pensée «qu'elles n'ont pas accouché». Pas un voisin ne vous a donné naissance, césarienne - le même processus d'accouchement que l'accouchement naturel, vous n'êtes pas devenu moins maman de cela, mais vous a probablement sauvé la santé grâce à cette opération, ou vous a sauvé la vie pour vous et votre bébé. Si vous ne pouvez pas vous en sortir, contactez un psychologue.

Se lever du lit.

le temps passé au lit après un flic de 3 à 12 heures, ici le problème est résolu individuellement. Sur la base d’une expérience personnelle de 2 ks (et après avoir survécu à 3 autres opérations abdominales), je vous conseille de ne pas vous allonger pendant plus de 1 à 2 jours, il sera alors encore plus difficile de vous lever. Le moment de la levée du lit dépend également de la méthode d'anesthésie pratiquée pendant l'opération. Après l'anesthésie épidurale, ils augmentent en moyenne 5 à 6 heures après l'anesthésie générale, puis plus tard. Faites la première ascension en présence du personnel médical, lentement et avec précaution.

Il n’est pas nécessaire d’avoir peur de bouger, l’écart de la couture ne se produira pas, de la même façon, des mouvements doux aideront à éviter la formation d’adhésions. Déplacez-vous même en position couchée avec de la glace.

Après cc sur l'utérus, il reste une cicatrice qui se forme dans les six mois. Mais il atteint son état optimal deux à trois ans après l'opération. C'est cette période qui ne prévoit pas de frères et sœurs pour votre bébé. Une cicatrice peut avoir un effet sur les grossesses et les accouchements ultérieurs. Les opinions des médecins sont encore ambiguës à propos du coup après coup en raison de la cicatrice. Tout est décidé individuellement, pour des raisons de santé.

Dans de nombreuses maternités, il existe une pratique commune du séjour de la mère et du bébé. Je comprends que ce soit difficile pour vous après l'opération, mais un tel séjour n'est que pour le bien. Vous vous rétablirez rapidement lorsque vous vous occupez d'un nouveau-né et d'un peu d'activité physique, mais uniquement à cet avantage. Vous établirez également la lactation, ce qui contribuera à la réduction de l'utérus.

Il est possible de soulever des poids au plus tôt après 3 mois. après ks. L'enfant n'appartient pas à cela, soulevez-le sans crainte et portez-le. Vous pouvez utiliser une écharpe sur les promenades, ce sera un agent de pondération naturel et ne fera aucun mal.

Après cc, ainsi qu’après Ep, une surveillance par ultrasons est nécessaire pour que la décharge se termine à 2 mois. Après six mois, passez une échographie pour surveiller l’état de la cicatrice sur l’utérus.

L'exercice après la COP est strictement contre-indiqué. Vous pouvez commencer après une échographie et une consultation par un gynécologue. Parfois, il est autorisé après 3 mois, mais plus souvent - après 6 ans. Écoutez les recommandations, il est plus facile de rétablir la figure que les dommages causés à la santé.

Une césarienne est une chirurgie abdominale. Elle est réalisée soit sous anesthésie générale (anesthésie), soit sous anesthésie épidurale. La paroi abdominale antérieure est ouverte en couches: en premier lieu, le chirurgien coupe la peau - à travers, le long de la racine des cheveux du pubis ou le long du pubis et du nombril. Quelle sera l'incision dépend du choix du médecin opérant et de la situation. Ensuite, le tissu graisseux sous-cutané est disséqué, l'aponévrose2, les muscles et le péritoine sont ouverts; une incision est faite dans l'utérus - l'enfant est enlevé à travers elle, puis le placenta est enlevé. Après cela, la plaie est suturée en couches dans l'ordre inverse. Un fil est appliqué sur la peau - résorbable ou non résorbable (ce dernier est retiré 6 à 7 jours après l'opération) - ou sur des crochets métalliques. Le choix du fil dépend également des préférences du chirurgien et de la disponibilité de l'un ou l'autre matériau de suture.

Récupère de la même manière qu'après ep. Si vous allaitez, les premières règles apparaîtront dans 6 à 12 mois. Si votre bébé est nourri au biberon, les premières règles peuvent débuter 2 à 3 mois après l'accouchement. Le cycle lui-même peut être restauré année.

Après combien de temps pouvez-vous vous asseoir?

Il est possible de s'asseoir après une césarienne au plus tôt dans la journée en se penchant en arrière sans trop presser la suture.

Dans les 7 jours, la suture postopératoire est traitée quotidiennement avec des solutions antiseptiques et le pansement est changé. La suture commencera bientôt à démanger et les terminaisons nerveuses sont restaurées après l'opération. Si vous avez des points de suture amovibles, ils sont retirés pendant 7 à 10 jours, s'ils sont auto-résorbables - ils seront résolus 65 à 80 jours après la chirurgie.

Une cicatrice se forme tous les 7 ou 8 jours. Après une semaine, il est déjà possible de prendre une douche, après 2 - frotter la suture avec un gant de toilette. Si vous avez retiré les points de suture pendant 7 jours, vous pouvez prendre une douche le lendemain.

Endométrite après cc

Après cc plus souvent qu'après ep, il peut y avoir une des complications - l'endométrite. La raison en est que l'utérus pendant l'opération est en contact avec l'air et qu'une stérilité complète ne peut être obtenue.