Magnésie pendant la grossesse

Tout au long de la vie d'un enfant, une femme peut avoir besoin d'un traitement dans de nombreuses situations. Et ils sont associés non seulement à la santé de la mère, mais également à l'état du fœtus et à la grossesse elle-même: les rendez-vous médicaux ont souvent pour objectif spécifique de le préserver.

Parmi les nombreux médicaments, le plus souvent prescrits aux femmes enceintes, le magnésium n'est pas la dernière place. De plus, si vous êtes admis à l'hôpital, il est presque certain que sans l'introduction de sulfate de magnésium, cela ne suffira pas. Il se trouve que la future mère souffre de sueur ou de piqûre de magnésie pendant une période suffisamment longue et des doutes quant à la sécurité d'un tel traitement se glissent bon gré mal gré.

Il est au moins stupide de demander aux médecins s'il est dangereux et conseillé d'injecter de la magnésie pendant la grossesse, du moins, car on vous l'a prescrit, alors bien sûr, non sans raison. C’est un peu comme demander à des non-médecins, car ils peuvent et doivent être traités de la même façon. Vous pouvez uniquement collecter les informations dont vous disposez sur la nomination de magnésie pendant la gestation et en tirer des conclusions. Mais il est toujours préférable de trouver un médecin en qui vous aurez confiance.

Pourquoi la magnésie est-elle prescrite aux femmes enceintes?

La magnésie, ou sulfate de magnésium, possède un certain nombre de propriétés spécifiques qui aident à traiter certaines maladies et conditions d'une femme enceinte et à prévenir le développement de complications et de fausses couches. En particulier, la magnésie normalise la pression artérielle, détend les parois des vaisseaux sanguins, accélère l'élimination des liquides du corps, détend les muscles. Ainsi, pendant la grossesse, la magnésie est prescrite pour le traitement de l'éclampsie, de la prééclampsie avec néphropathie et convulsions, avec gonflement, augmentation de la pression (hypertension) et prédisposition à la thrombophlébite. Le magnésium est également administré en cas de carence aiguë dans le corps d'une femme enceinte et sous la menace actuelle d'une naissance prématurée.

Traitement de magnésie pendant la grossesse

Vous devez savoir qu'un effet aussi étendu du sulfate de magnésium n'est possible qu'avec son administration par voie intraveineuse ou intramusculaire. Si vous prenez la poudre à l'intérieur, alors, à l'exception de l'effet laxatif, vous ne sentirez plus rien - le magnésium n'entre pratiquement pas dans le sang du tractus intestinal.

La quantité et la concentration de magnésie administrées à une femme enceinte dépendent de la gravité de son état. On attribue généralement 25% de magnésie à une dose unique de 20 ml. Avec le premier degré de néphropathie, par exemple, deux fois par jour, avec le deuxième degré - quatre fois.

La magnésie pendant la grossesse - qui est prescrite dans les périodes précoces et tardives. L'action de la magnésie pendant la grossesse

Pourquoi une femme enceinte est-elle parfois prescrite à Magnesia? Cela se produit si les problèmes de santé de la future mère ou l'état du fœtus dans l'utérus commencent. L'utilisation de magnésium pendant la grossesse régule, réduit le tonus de l'utérus, détend les muscles, prévient le développement de complications, la fausse couche, le risque d'accouchement prématuré.

Pourquoi avez-vous besoin de sulfate de magnésium pendant la grossesse

Le sulfate de magnésium a une vaste gamme d’actions, ses qualités utiles aident les médecins à aider les femmes enceintes à traiter diverses pathologies. Il possède des propriétés antihypertensives, antispasmodiques, anticonvulsivantes, apaise l'arythmie, dilate les vaisseaux sanguins, apaise, agit en tant qu'agent laxatif, cholérétique et tocolytique. La magnésie stabilise l’état du corps de la femme, soulage les convulsions, détend les muscles de l’utérus, prévient les risques d’avortement et abaisse la tension artérielle.

Magnésie pour femmes enceintes sous forme de poudre

Le sel anglais s'appelait autrefois poudre blanche, ce qui a plus de cent ans pour traiter les convulsions. Une suspension amère est préparée à partir de celui-ci, il agit comme un agent cholérétique et un laxatif puissant. Les envies de déféquer se produisent fréquemment, plusieurs fois dans un court laps de temps, elles sont dangereuses pour une femme enceinte, car elles peuvent provoquer une augmentation du tonus de l'utérus et provoquer des contractions. Pour éviter le risque de fausse couche, la poudre de magnésie est rarement prescrite aux femmes enceintes, uniquement aux fins prévues et sous la supervision d'un gynécologue.

Electrophorèse de magnésie pendant la grossesse

La grossesse dicte les règles de traitement et de prévention des affections douloureuses de la future mère. La physiothérapie est une méthode sûre, douce et efficace. Sous l'influence d'un courant électrique de faible intensité, les particules d'une substance thérapeutique pénètrent profondément à travers les pores de la peau ou des muqueuses, s'accumulent et sont acheminées vers l'organe souhaité. La charge et l’effet sur le corps de la patiente enceinte sont minimes en même temps - c’est un avantage considérable pour l’électrophorèse. Même avec l'introduction de petites doses de médicaments atteint un effet thérapeutique prolongé.

Magnésie par voie intraveineuse pendant la grossesse

Parfois, des méthodes de traitement économes ne suffisent pas, il faut alors passer aux injections: intramusculaire et intraveineuse. La magnésie aux premiers stades de la grossesse n'est pas recommandée, elle est remplacée par la papavérine et le No-shpa. Aux 2ème et 3ème trimestres, la solution de sulfate de magnésium est autorisée. Les injections sont donc utilisées dans les hôpitaux et les cliniques prénatales. La concentration et la quantité de médicament dépendent de la santé de la femme et de l'état du fœtus dans son ventre. La magnésie étant des injections intramusculaires douloureuses, les médecins ont souvent recours à l’administration intraveineuse du médicament.

La solution de magnésie de l'ampoule peut être administrée non diluée, mais le plus souvent, elle est diluée avec une solution de chlorure de sodium ou de glucose à 5%. En règle générale, 20 ml de sulfate de magnésium à 25% sont injectés dans une seule veine - c'est la dose la plus courante. Combien de fois les injections sont faites avec la magnésie - dépend du diagnostic et de la condition de la femme. Par exemple, si un patient est atteint du premier degré de néphropathie, le médicament est injecté 2 fois par jour, avec le deuxième degré - 4.

Pour les manipulations avec une longue aiguille, le médicament doit être réchauffé. Pour toute la facilité d'administration, des complications sont possibles: un processus inflammatoire peut se développer au site d'injection. Par conséquent, il est impossible d'effectuer une telle procédure à la maison: un professionnel d'un établissement médical doit le faire. La magnésie est introduite lentement, sinon le patient ressentira des douleurs, une faiblesse, de la fièvre, des vertiges. Le pouls et la pression à la fin de la procédure doivent être surveillés.

Quelle est la magnésie pour les femmes enceintes dégoulinant

La perfusion est l’un des moyens les plus sûrs et les plus efficaces d’utiliser Magnesia en période d’accouchement. Ils sont utilisés pour prévenir d'éventuelles complications du déroulement de la grossesse, maintiennent le tonus général du corps. La durée du processus de perfusion goutte à goutte du médicament, la fréquence à laquelle la procédure est effectuée - dépendent de l'état du patient. Dans tous les cas, la décision est prise par le médecin, individuellement. La magnésie pendant la grossesse, les perfusions intraveineuses ne sont pas très rapides - la patiente tolère plus facilement cette manipulation.

Indications pour compte-gouttes

Pourquoi mettre Magnésie enceinte? Les indications sont les suivantes:

  • il y a un excès de liquide dans le corps, il y a un gonflement sur le corps;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • il existe une prédisposition à la thrombophlébite ou la maladie a déjà été diagnostiquée;
  • prééclampsie (toxicose tardive);
  • présence de convulsions, syndrome d'épilepsie;
  • augmentation du tonus des muscles lisses de l'utérus;
  • manque de magnésium dans le corps;
  • bien-être général médiocre, faiblesse, insomnie, irritabilité;
  • suspicion de la possibilité d'un décollement placentaire et d'un syndrome de retard de croissance fœtal.

Dans certains cas, le magnésium est contre-indiqué pour les femmes enceintes.

Avec tous les avantages du médicament doit être dit sur les contre-indications à son utilisation:

  • Une surdose de magnésium est dangereuse, elle peut entraîner une perturbation des organes respiratoires.
  • La magnésie pendant la grossesse est contre-indiquée avec une pression faible, pouvant conduire à une faiblesse, une somnolence, des maux de tête, des vomissements, une transpiration, une anxiété, des troubles de la parole.
  • Le sulfate de magnésium est incompatible avec les préparations de calcium, ne s'applique pas en début de grossesse, il est annulé à l'état prénatal.

Effets secondaires du sulfate de magnésium

Avec tous les avantages incontestables de l’utilisation du sulfate de magnésium, des effets secondaires peuvent en résulter. Céphalées, anxiété, fatigue, faiblesse, transpiration, vertiges, nausées, augmentation de la quantité d'urine résultant de l'administration rapide du médicament par voie intramusculaire ou intraveineuse, exacerbation de maladies inflammatoires du tube digestif, soif, flatulence, crampes d'estomac, insuffisance respiratoire et œdème pulmonaire.

Comment est le compte-gouttes avec la magnésie pendant la grossesse

Les compte-gouttes avec de la magnésie peuvent causer une gêne, car avec l'introduction il y a une sensation de brûlure. La magnésie doit être administrée lentement, la femme enceinte doit être dans une position horizontale, des mouvements brusques du corps peuvent provoquer des vertiges et des nausées. Il est très important de respecter scrupuleusement la posologie prescrite par le médecin, la fréquence des prises. Avec l'introduction rapide des moyens il y a une fièvre, la respiration s'accélère, il y a des défaillances dans le coeur. La durée pendant laquelle on laisse tomber la magnésie à une femme enceinte dépend de la gravité de la maladie.

Les avis

Pendant sa grossesse, elle avait peur de tout médicament. Mais la pression artérielle était élevée, puis la tachycardie est apparue. Au milieu du mandat nommé Magnésie. Une semaine plus tard, le pouls s'est calmé et la pression artérielle est revenue à la normale. Ils gouttèrent lentement, de sorte qu'elle ne ressentit aucune douleur. La menace de fausse couche est passée, la fille est née en bonne santé et à temps.

Avant de me mettre d’accord sur les injections intraveineuses, je relis une foule de conseils utiles sur l’utilisation du magnésium pendant la grossesse. Ils m'ont convaincu que le médicament est sans danger, au contraire de mon œdème et de ma toxicose tardive, ce remède est indispensable. La magnésie a également été prescrite à ma mère pendant la grossesse.

Les crises m'ont torturée pendant la grossesse, surtout la nuit. Avec le premier enfant, ce n’était pas comme ça, mais j’ai dû aller à l’hôpital. Immédiatement nommé un compte-gouttes avec du sulfate de magnésium, a déclaré qu'il serait bon pour moi et le bébé. Tolère mal les procédures à long terme, les nausées. Mais les crampes avaient disparu. Le remède est vieux mais efficace.

Quelle est la magnésie prescrite pendant la grossesse

L'article parle de magnésie pendant la grossesse. Nous disons dans quel but sont prescrits les compte-gouttes avec cela en 1, 2 et 3 trimestres, et dans quels cas je fais des injections par voie intraveineuse et intramusculaire. Vous apprendrez comment le médicament affecte le fœtus, quelles sont les indications, les contre-indications et les effets secondaires, les critiques.

Qu'est-ce que la magnésie?

Magnésie (sulfate de magnésium, sel) - un médicament produit sous la forme d’une poudre ou d’une solution blanche. Dans sa composition, il n'y a que le sel de magnésium de l'acide sulfurique, des impuretés et aucune substance supplémentaire.

Apparence (photo) de magnésie

En raison du large éventail de propriétés utiles, l'outil est activement utilisé dans divers domaines de la médecine: gynécologie, neurologie, gastroentérologie, etc.

Propriétés utiles

La magnésie a les propriétés curatives suivantes:

  • soulage la douleur;
  • élimine les crampes;
  • dilate les vaisseaux sanguins;
  • élimine et prévient la survenue de convulsions;
  • a un effet laxatif;
  • effet positif sur le système nerveux;
  • élimine le gonflement;
  • stimule l'écoulement de la bile;
  • réduit le tonus de l'utérus;
  • a un effet anti-arythmique.

Méthodes d'application

Les propriétés curatives du corps se manifestent selon le mode d'utilisation du sulfate de magnésium: par voie orale, intramusculaire, intraveineuse.

Lorsqu’il est utilisé par voie orale, les effets cholérétiques et laxatifs se manifestent 1,5 à 3 heures après l’administration de la suspension et persistent pendant 4 à 6 heures. L'effet laxatif est dû au fait que le médicament contribue à l'écoulement de l'eau dans la lumière intestinale, ce qui a pour effet de diluer les selles. Quand ils augmentent le volume du péristaltisme intestinal commence à travailler plus activement, ce qui conduit à un transit intestinal.

En outre, la suspension thérapeutique peut être utilisée pour empoisonner le mercure, les sels de baryum, l’arsenic et le plomb. Dans ces cas, il se lie à des substances toxiques, puis les élimine avec des matières fécales.

L'utilisation d'injections de magnésie par voie intramusculaire et intraveineuse a un effet anticonvulsivant, hypotonique, antiarythmique, vasodilatateur et sédatif. Des doses élevées du médicament peuvent avoir un effet hypnotique, médicamenteux et tocolytique.

Après l'introduction de la magnésie par voie intramusculaire, celle-ci commence à agir au bout d'une heure et l'effet dure 3 à 4 heures. Lorsqu'il est administré par voie intraveineuse, le médicament commence à agir immédiatement et l'effet persiste pendant une demi-heure.

La solution de magnésie est utilisée pour l’électrophorèse, les compresses, les bains thérapeutiques, ainsi que pour les effets locaux sur les zones endommagées.

Formulaire de décharge

La magnésie fabrique de nombreuses sociétés pharmaceutiques différentes, mais la forme de la libération est de quelques types:

  • poudre pour suspension, à prendre par voie orale;
  • Solution à 25% pour l'administration intraveineuse et intramusculaire sous forme d'ampoules de 5 ou 10 ml.

Quel est utilisé pendant la grossesse

La magnésie est activement utilisée dans la période de porter un enfant. Dans ce cas, il est utilisé pour le traitement de la pré-éclampsie, de l'éclampsie, ainsi que du risque d'accouchement prématuré et des symptômes associés.

La toxicose tardive, également connue sous le nom de pré-éclampsie, d’hypertension artérielle et de prééclampsie, conduit à un œdème, à une augmentation de la pression artérielle et à la présence de protéines dans l’urine. Si vous ignorez le traitement, des complications peuvent survenir sous la forme de problèmes de vision, de décollement placentaire, de retard de développement du bébé dans l'utérus, d'hémorragies dans l'intestin ou le foie et d'insuffisance rénale. Et si la pré-éclampsie se déclare dans l'éclampsie, la femme enceinte peut alors s'évanouir de convulsions, de changements pathologiques dans le sang, qui sont marqués par la mort du fœtus et de la mère.

Les compte-gouttes avec de la magnésie ne peuvent pas être utilisés peu de temps avant la livraison

L'utilisation de Magnésie dès les premiers signes de processus pathologiques dans le corps de la future mère, tels que prééclampsie, œdème, protéines dans l'urine ou augmentation de la pression artérielle, minimisera le risque de complications. C'est pourquoi les experts recommandent aux femmes atteintes de telles maladies d'aller à l'hôpital pour y être préservées et de suivre un traitement au sulfate de magnésium.

Selon des études occidentales, la prééclampsie ne survient que dans 2 à 8% des grossesses. Mais pourquoi sa piqûre enceinte? Traitons cela.

En Europe et aux États-Unis, le compte-gouttes avec magnésie est le plus souvent prescrit au cours des trois trimestres à titre prophylactique et pour le traitement de la pré-éclampsie.

En Russie, le sulfate de magnésium est utilisé dans de tels cas:

  • la présence d'œdème - dans ce cas, le médicament a un effet diurétique;
  • signes de prééclampsie: augmentation de la pression artérielle, œdème, présence de protéines dans l'urine et convulsions (avec complications);
  • carence en magnésium dans le corps;
  • comme sédatif;
  • pour la prévention ou la susceptibilité au développement de caillots sanguins;
  • sous la forme de moyens tocolytiques - avec hypertonus et pour détendre les muscles lisses;
  • avec le traitement complexe du détachement placentaire, le syndrome de retard de croissance fœtale.

Quels avantages la magnésie apporte-t-elle au fœtus? Il protège le tissu nerveux de l'enfant, protège contre la paralysie cérébrale, a un effet bénéfique sur le métabolisme, constitue une excellente prévention du faible poids chez le nouveau-né.

Aux premiers stades de la grossesse, le sulfate de magnésium est utilisé comme agent tocolytique du tonus utérin. Cependant, dans les 1 et 2 trimestres, l'utilisation d'un médicament à cette fin n'a pas de sens, car le médicament agit uniquement sur les muscles lisses lors de la contraction, c'est-à-dire pendant les contractions. De plus, la magnésie a tendance à pénétrer dans la barrière placentaire, de sorte qu'il est peu pratique d'utiliser le médicament au cours d'un trimestre, car cela peut nuire au développement du fœtus.

Parfois, on prescrit à des femmes enceintes une électrophorèse avec magnésie. L'avantage de cette technique est la capacité à administrer la substance directement dans l'utérus. Un inconvénient majeur est la présence de contre-indications telles que des convulsions et une toxicose tardive. Sur cette base, l'électrophorèse peut être utilisée comme agent prophylactique à haut risque de prééclampsie, mais pas avec son traitement direct.

Traitement et dosage

Comme nous l'avons déjà écrit, Magnesia est administré par voie orale, par injection intramusculaire ou intraveineuse. Voyons dans quels cas et comment toutes ces méthodes d'utilisation sont pratiquées:

  1. Les injections de magnésie en période de procréation sont rarement utilisées en raison de leur administration douloureuse et prolongée - les 3 premiers ml sont administrés dans les trois minutes. La magnésie intramusculaire est injectée aux femmes enceintes, en règle générale, uniquement par les ambulanciers, si la femme enceinte a considérablement augmenté la pression artérielle. Dans ce cas, le médicament est mélangé à un anesthésique.
  2. Une solution à 25% de sulfate de magnésium est administrée par voie orale en tant qu'agent cholérétique et laxatif.
  3. Une solution intraveineuse est injectée lentement, de 5 à 20 ml à deux fois par jour. À cette fin, généralement utilisé compte-gouttes. L'administration rapide du médicament est interdite car elle peut provoquer une privation d'oxygène du fœtus en oxygène et une hypotension rapide. La posologie exacte et la durée du traitement ne peuvent être prescrites que par un médecin, en fonction de l'état de la femme enceinte. Habituellement, la durée du traitement ne dépasse pas 1 semaine.

Lors de l'introduction et de l'utilisation de Magnésie à l'intérieur, il est nécessaire de surveiller l'état de la femme enceinte, car plus le médicament est utilisé, plus le risque d'effets secondaires est élevé. Pendant l'utilisation du médicament, les médecins surveillent les activités cardiaques et pulmonaires de la patiente, ainsi que son équilibre électrolytique, à l'aide de tests sanguins et d'urine.

Interaction avec d'autres médicaments

L'utilisation du médicament ne peut être prescrite que par le médecin, en tenant compte de son interaction avec d'autres médicaments. La magnésie est un antagoniste du calcium, pour cette raison, le chlorure de calcium ou le gluconate de calcium neutralise l'action de l'agent, de sorte qu'il est utilisé en cas de surdosage. Des préparations de magnésium et de calcium sont injectées dans différentes veines.

Les diurétiques peuvent causer un manque ou une quantité excessive de magnésium dans le corps. Il doit être utilisé avec prudence en association avec des médicaments qui dépriment le système nerveux central. En présence de pathologies rénales, la magnésie n’est pas utilisée plus de 20 mg pendant 2 jours.

L'utilisation de sulfate de magnésium peut provoquer des nausées et des vomissements.

Contre-indications

La magnésie pendant la grossesse apporte non seulement des avantages, mais également des inconvénients. Il est interdit d'utiliser le médicament dans les cas suivants:

  • hypotension artérielle;
  • insuffisance rénale;
  • obstruction intestinale;
  • la bradycardie;
  • dépression respiratoire;
  • période précédant l'accouchement;
  • bloc auriculo-ventriculaire;
  • saignement rectal;
  • déshydratation.

Les effets secondaires se manifestent de la manière suivante:

  • la bradycardie;
  • abaisser la pression artérielle;
  • vomissements;
  • transpiration accrue;
  • des ballonnements;
  • douleurs spastiques;
  • la soif
  • des nausées;
  • céphalées;
  • l'arythmie;
  • asthénie;
  • se sentir anxieux;
  • maux d'estomac;
  • polyurie;
  • diminution de la température corporelle;
  • Dépression du SNC;
  • rougeur du visage;
  • asthénie.

Les effets secondaires peuvent également affecter un enfant:

  • Le nouveau-né peut présenter des symptômes d'empoisonnement au magnésium, qui se manifestent par des difficultés respiratoires, une dépression neuromusculaire. Cela se produit lors de l'utilisation de compte-gouttes par voie intraveineuse chez une femme enceinte peu avant l'accouchement.
  • Lorsqu'il est associé au sulfate de magnésium acquis par voie intra-utérine avec l'antibiotique gentamicine, administré après l'accouchement et pénétrant dans le lait maternel, l'apparition d'une dépression respiratoire chez le nouveau-né est possible.
  • Une administration intraveineuse prolongée peut causer une hypocalcémie persistante et un rachitisme congénital chez le fœtus.

Les avis

Vous trouverez ci-dessous des critiques de femmes sur l'utilisation de la magnésie pendant la grossesse.

Au cours du premier trimestre, à environ deux semaines de grossesse, ma tension artérielle a augmenté de façon spectaculaire. Ils ont appelé une ambulance, les médecins ont injecté une injection de magnésie par voie intramusculaire. L'injection est très douloureuse, après m'être jetée dans la fièvre. L'enfant est né à temps sans déviations.

Au deuxième trimestre de ma grossesse, on m'a donné un compte-gouttes avec de la magnésie, qui a passé 8 jours à l'hôpital sur la conservation. Le bébé est né 2 semaines avant la date prévue, mais je pense que ce n’est pas lié aux compte-gouttes.

Au troisième trimestre, on m'a prescrit des compte-gouttes avec magnésie due à un œdème. Après 2 semaines de traitement, le gonflement a diminué, mais après le traitement, je ne me suis toujours pas senti bien pendant une longue période.

Appliquer des compte-gouttes ou des injections de magnésie pendant la grossesse ne peut être prescrit par un médecin. N'oubliez pas d'avoir des effets secondaires pour la femme enceinte et le fœtus. Une grossesse et un accouchement faciles!

La magnésie pendant la grossesse: ses propriétés bénéfiques et destructrices

Pour la première fois en pratique obstétricale, le sulfate de magnésium (magnésie) a été utilisé au début du siècle dernier comme anticonvulsivant pour le traitement de complications graves de la prééclampsie.

Depuis lors, les préparations à base de magnésium ont été largement utilisées en médecine pour la prévention des complications obstétricales, l'amélioration du statut des femmes enceintes et la prévention des carences en magnésium dans l'organisme.

Cependant, ces dernières années, des rapports alarmants ont été rapportés selon lesquels l'utilisation active de magnésie pendant la grossesse pourrait constituer une menace pour le fœtus.

Qu'est-ce que la magnésie?

La magnésie (sulfate de magnésium, oxyde de magnésium, etc.) est une substance poudreuse incolore d’origine naturelle, qui a trouvé une application dans diverses sphères de l’activité humaine.

La magnésie médicale est un médicament constitué d'un seul composant principal et ne contenant aucun excipient. La gamme des indications pour l’utilisation du sulfate de magnésium est assez large:

  • crise hypertensive (y compris le risque de crise d'hypertension);
  • carence aiguë en magnésium dans l'organisme (risque de développer une hypomagnésémie aiguë pendant les périodes de demande accrue de magnésium);
  • syndromes convulsifs;
  • spasmes des muscles lisses;
  • intoxication par des substances toxiques;
  • la nécessité de stimuler la défécation (avec la constipation, avant les procédures médicales, etc.) et ainsi de suite.

De plus, l'atteinte de l'effet souhaité du sulfate de magnésium sur le corps dépend de la forme sous laquelle le patient prend le médicament: sous forme de suspension pour l'ingestion ou sous forme d'injections intramusculaires ou intraveineuses. Pendant la grossesse, le plus souvent, il existe des indications pour la magnésie injectable.

Les indications d'utilisation de la magnésie pendant la grossesse nécessitent elles-mêmes une surveillance médicale continue. C'est pourquoi la nomination de compte-gouttes ou d'injections de magnésie est effectuée par des femmes enceintes subissant un traitement à l'hôpital.

Quelle est la magnésie prescrite pour les femmes enceintes: quand le médicament est indiqué?

Le large spectre d'action du sulfate de magnésium, son efficacité et sa sécurité relative pour la mère et le fœtus, sa disponibilité et son faible coût font de Magnesia l'un des moyens les plus populaires dans le traitement des complications de la grossesse, telles que:

Dans ce cas, tout d'abord, l'efficacité du sulfate de magnésium en tant qu'agent tocolytique est importante. Les ions magnésium, qui bloquent les canaux calciques, éliminent les spasmes des muscles lisses, en éliminant le tonus utérin.

Cependant, l'effet vasodilatateur du magnésium a un effet positif sur la qualité de la circulation sanguine, notamment l'échange d'oxygène dans le système utérus-placenta-fœtus;

  • L'hypomagnésémie est souvent la cause d'un tonus utérin excessif pendant la grossesse.

Le traitement de l'hypertonicité de l'utérus par des injections de magnésie permet notamment de reconstituer le contenu en magnésium du corps d'une femme enceinte. En outre, un effet favorable avec la menace de naissance prématurée sur l'état psychologique de la future mère a un effet sédatif, sédatif de la magnésie;

Les médecins estiment qu'il est approprié de prescrire la magnésie pour la préservation de la grossesse à partir du deuxième trimestre de la grossesse, car dans les premiers stades, le risque de rejet prématuré du fœtus par l'utérus est le plus souvent de nature hormonale.

  • Terribles complications de la prééclampsie (avec néphropathie, syndromes convulsifs).

Aux stades ultérieurs, la magnésie est indiquée comme moyen de réponse rapide pour soulager les crises convulsives d'éclamptique chez un patient.

L'effet médicamenteux de la magnésie à certaines doses inhibe l'activité du système nerveux central et périphérique, notamment sous la forme d'un anesthésique.

La magnésie a un effet bénéfique sur la fréquence et le rythme des contractions cardiaques, elle a un effet hypotenseur. En outre, la magnésie stimule le processus urinaire, réduisant ainsi le gonflement chez un patient atteint de prééclampsie.

Formes d'utilisation de la magnésie pendant la grossesse: un coup de feu ou goutte à goutte?

Les indications d'utilisation de sulfate de magnésium pendant la grossesse nécessitent l'admission et la présence dans le sang de la patiente d'une certaine concentration du médicament, ce qui n'est pas possible avec l'administration par voie orale. En outre, les effets de la prise de magnésie en cas d'ingestion peuvent entraîner le développement d'une contractilité utérine.

Par conséquent, les femmes enceintes, en règle générale, reçoivent des injections du médicament:

  • par voie intramusculaire, sous forme d'injections;
  • par voie intraveineuse, à la manière de goutte.

L'utilisation de la magnésie dans les deux cas est la même. De plus, avec les médicaments par voie intraveineuse, son effet commence immédiatement, car le médicament pénètre instantanément dans le sang d'une femme. Tandis qu'avec l'administration intramusculaire, l'agent commence à manifester ses propriétés dans l'heure qui suit l'administration.

Le dosage exact de magnésie que vous devez calculer à l'hôpital. Vous ne devriez pas faire de telles injections à la maison, car ce médicament a plusieurs effets secondaires graves.

Le jour même, vous devez entrer goutte à goutte ou par injection de 5 à 20 ml de solution de magnésie à 20-25%. La durée du traitement est d'une semaine.

La magnésie est-elle sans danger?

Dans de nombreux pays (y compris la Russie), les médecins ont souvent recours à long terme au sulfate de magnésium pour traiter les femmes enceintes présentant un tonus utérin.

Les affirmations concernant la sécurité d'un tel traitement pour le fœtus sont basées sur l'expérience des générations précédentes, alors qu'il n'existe aucune preuve de cela de la part de la médecine factuelle.

Au contraire, récemment, des scientifiques américains ont déclaré que, selon les résultats d'une étude sur les nouveau-nés dont les mères recevaient un traitement prolongé au sulfate de magnésium (plus de 10 semaines), les données sur l'effet intra-utérin négatif de la magnésie sur le fœtus étaient confirmées.

Chez les bébés observés, des anomalies du squelette ont été notées, que les scientifiques associent à une hypocalcémie, provoquée par la lixiviation du calcium des os du fœtus pendant la période prénatale, en raison d'une attaque par des ions magnésium. Cependant, les modifications pathologiques dans le tissu osseux semblent être de nature à court terme et peuvent être corrigées.

Les recherches sur ce sujet se poursuivent, mais les médecins occidentaux recommandent vivement de prescrire la magnésie uniquement dans les cas où les avantages probables du traitement l'emportent sur le risque d'effets indésirables sur le fœtus et observent les limites de la durée du traitement par le sulfate de magnésium dans le traitement des futures mères.

Le taux d’administration du médicament à une femme enceinte est tout aussi important. Les ions magnésium pénètrent librement dans le placenta, se trouvant dans le sang du fœtus à la même concentration que dans le sang de la mère.

L'ingestion rapide de sulfate de magnésium, en particulier pendant le travail (par exemple, lors du traitement de l'éclampsie lors de contractions, en essayant de ralentir le travail prématuré, etc.) entraîne une diminution de la pression artérielle, une dépression respiratoire et une activité cérébrale altérée chez le nouveau-né. hypermagnésémie.

Cela peut être fatal pour le bébé in utero ou pendant la période néonatale.

S'il est nécessaire d'utiliser la magnésie au cours de la période prénatale, afin d'éviter les effets indésirables du médicament sur le fœtus, le sulfate de magnésium est interrompu au moins 2 heures avant le début prévu du travail, si cela ne menace pas la vie de la mère.

Effets secondaires

Souvent, les futures mamans recevant un traitement de conservation avec de la magnésie se plaignent de certains changements dans leur bien-être, les associant à juste titre aux effets secondaires du médicament, à savoir:

  • palpitations cardiaques, arythmie;
  • l'hypotension;
  • confusion, réflexes lents;
  • transpiration excessive, sensation de chaleur;
  • accès de nausée et de vomissements;
  • une réaction désagréable du tractus gastro-intestinal;
  • perturbation visuelle;
  • faiblesse musculaire grave;
  • maux de tête, évanouissements.

De telles manifestations indiquent un excès de la concentration de magnésium dans le corps pour le moment et, éventuellement, nécessitent une libération lente du médicament dans le sang.

Un hypermagnésium significatif dû à un régime de magnésie mal établi peut entraîner de graves anomalies dans le travail des centres vitaux d'une femme enceinte. Par conséquent, lors de la réalisation de procédures avec injection de sulfate de magnésium dans le sang, les femmes enceintes contrôlent la fréquence respiratoire, la présence de réflexe rotulien, la qualité de la diurèse, ce qui permet de détecter une surdose de magnésium dans le temps.

Contre-indications à prendre Magnésie pendant la grossesse

L'utilisation de la magnésie dans le traitement d'une femme enceinte peut être contre-indiquée dans certaines conditions:

  • hypotension chronique ou hypotension grave en réaction au médicament;
  • maladie rénale grave;
  • intolérance à la drogue (perturbation dangereuse des organes vitaux, en réaction à la drogue).

Ces dernières années, les médecins ont émis un avis ambigu sur l’utilisation du sulfate de magnésium dans la pratique obstétrique.

D'une part, il existe des preuves d'effets indésirables du médicament sur le corps de la mère et, plus encore, sur le bien-être du fœtus.

Par ailleurs, de nombreuses complications de la grossesse, pour lesquelles une magnésie est prescrite, sont dues à une carence en magnésium dans l'organisme et peuvent être guéries lors du réapprovisionnement en substance.

La recherche de l'alternative parfaite à l'injection de sulfate de magnésium se poursuit. Dans l'intervalle, les médecins conseillent vivement aux femmes enceintes, au stade de la planification de leur grossesse, de revoir leur régime alimentaire et, le cas échéant, d'y inclure la prise de suppléments contenant du magnésium.

Magnésie pendant la grossesse: les dangers et les avantages

La magnésie au cours de la grossesse est largement utilisée dans le monde entier pour le traitement de la prééclampsie, de l’éclampsie, du travail prématuré et des symptômes connexes. La prééclampsie, également connue sous le nom de toxicose tardive, de prééclampsie ou d'hypertension artérielle chez la femme enceinte, se caractérise par une augmentation dangereuse de la pression artérielle, de la présence de protéines dans l'urine et d'un œdème. Dans les cas graves, la maladie conduit également à une vision altérée, une insuffisance rénale, des hémorragies du foie et des intestins, un décollement du placenta et un développement retardé du fœtus. La prééclampsie peut évoluer en éclampsie lorsque la perte de conscience survient et que les convulsions commencent, entraînant également un changement pathologique dans la composition du sang, ce qui est mortellement dangereux pour les femmes et les enfants.

Les données empiriques et cliniques à long terme confirment l'efficacité du sulfate de magnésium, mais son innocuité et son mécanisme d'action restent en suspens.

En obstétrique domestique, la magnésie est utilisée à la moindre suspicion de prééclampsie, avec une pression et un œdème accrus, sans oublier l'apparition de protéines dans l'urine, les médecins suggèrent aux femmes enceintes d'aller à l'hôpital pour conserver et suivre un traitement avec le médicament.

Mais des études occidentales indiquent que la pré-éclampsie ne concerne que 2 à 8% de toutes les grossesses, respectivement, de nombreuses femmes se voient prescrire le médicament de manière injustifiée. Alors, pourquoi injecte-t-on de la magnésie aux femmes enceintes et pourquoi la recommande-t-on à presque toutes les autres femmes enceintes?

La magnésie - qu'est-ce que c'est

La magnésie est du sulfate de magnésium heptahydraté ou un sel de magnésium de l’acide sulfurique de formule MgSO4 * 7H2O. La substance a un autre nom - le sel anglais, puisqu'il a été obtenu à la fin du XVIIe siècle à partir de l'eau d'une source minérale de la ville d'Epsom et était largement utilisé en médecine, en agriculture et dans l'industrie. Depuis 1906, il est utilisé pour traiter les convulsions. Aujourd'hui, ce minéral naturel peut être trouvé dans n'importe quelle pharmacie sous forme de poudre ou de solution blanche.

Quelle est la magnésie utilisée pendant la grossesse

La magnésie pendant la grossesse est prescrite en tant qu'agent multifactoriel ayant un large spectre d'action:

  • l'effet vasodilatateur est dirigé sur le réseau vasculaire périphérique et la circulation cérébrale;
  • protection de la barrière hémato-encéphalique;
  • action diurétique et protection contre l'œdème;
  • médicament anticonvulsivant.

Aux États-Unis et en Europe, les compte-gouttes atteints de magnésie pendant la grossesse sont prescrits pour la prévention et le traitement de la pré-éclampsie et le plus souvent au cours du troisième trimestre.

En Russie, les indications d'utilisation de la magnésie sont beaucoup plus larges:

  • avec œdème de la femme enceinte en tant que diurétique;
  • avec des symptômes de prééclampsie: pression accrue, protéines dans l'urine, œdème et convulsions dans les cas graves;
  • comme tocolytique, pour relâcher les muscles lisses de l'utérus et éliminer le tonus;
  • comme sédatif;
  • avec un manque de magnésium;
  • comme prophylaxie pour la coagulation du sang;
  • dans la thérapie complexe du détachement placentaire et du syndrome de retard de croissance fœtale.

Quoi d'autre est utilisé pour la magnésie pendant la grossesse? La magnésie a également des propriétés laxatives, antiarythmiques, cholérétiques. Il a un effet protecteur sur le tissu nerveux de l'enfant, le protégeant contre la paralysie cérébrale, et a un effet positif sur le métabolisme, empêchant ainsi un faible poids corporel chez le nouveau-né.

En Russie, la magnésie est prescrite même en début de grossesse comme remède tocolytique du tonus de l'utérus, mais aux premier et deuxième trimestres, l'utilisation du médicament à cette fin est inutile, car il agit sur le muscle lisse uniquement pendant sa contraction, c'est-à-dire pendant le travail. Le sulfate de magnésium pénètre dans le placenta, de sorte que l'utilisation de la magnésie pendant la grossesse au cours du premier trimestre est non seulement peu pratique, mais également incomparable avec les risques pour le développement du fœtus.

Également se produit souvent la nomination d'une électrophorèse avec magnésie pendant la grossesse. Cela permet d'une part d'administrer la substance directement à l'utérus, mais d'autre part, une toxicose tardive et des convulsions sont indiqués comme une contre-indication à la procédure. Ainsi, l'électrophorèse peut être utilisée exclusivement comme moyen de prophylaxie à haut risque de prééclampsie, mais pas avec son traitement direct.

Formes de libération

Le sulfate de magnésium est produit par diverses sociétés pharmaceutiques, mais il n’existe que deux formes posologiques:

  • poudre pour la préparation de suspensions, qui sont prises par voie orale;
  • Solution à 25% pour administration intramusculaire et intraveineuse sous forme d’ampoules de 5 ou 10 ml.

Caractéristiques du traitement et du dosage

Il existe 3 façons d'administrer Magnésie dans le corps pendant la grossesse - par voie intraveineuse, intramusculaire et orale:

  1. À l'intérieur de la solution à 25% est pris comme agent laxatif et cholérétique.
  2. Les injections de magnésie pendant la grossesse sont rarement utilisées, car elles sont très douloureuses et que le médicament nécessite une injection lente - les 3 premiers ml pendant trois minutes. La magnésie administrée par voie intramusculaire est principalement injectée par les médecins ambulanciers dont l'hypertension artérielle est dangereusement élevée et pour laquelle ils mélangent le médicament à un anesthésique.
  3. La solution intraveineuse est injectée lentement, de 5 à 20 ml jusqu'à 2 fois par jour, car une ingestion trop rapide de magnésie dans le corps peut provoquer une hypotension grave et un manque d'oxygène du fœtus. La posologie exacte et la durée du traitement par Magnesia pendant la grossesse sont prescrites individuellement en fonction de l'état de la patiente, mais le plus souvent, elles durent une semaine.

La ligne de démarcation entre les doses thérapeutiques et toxiques de sulfate de magnésium est très mince. Plus le médicament est administré, plus il est probable que des effets indésirables graves se manifestent. Ainsi, lors de l'utilisation de la magnésie, il est nécessaire de surveiller l'état du patient: activité cardiaque et pulmonaire, équilibre électrolytique à l'aide de tests urinaires et sanguins.

Le sulfate de magnésium est pris exclusivement sur ordonnance et tient compte de son interaction avec d'autres médicaments. La magnésie étant un antagoniste du calcium, le gluconate de calcium ou le chlorure de calcium supprime l'effet du remède utilisé en cas de surdosage. Les préparations de calcium et de magnésium sont injectées dans différentes veines.

Les diurétiques peuvent provoquer une hypo ou une hypermagnémie. Des précautions doivent être prises lors de la prise de médicaments qui dépriment le système nerveux central. La magnésie est utilisée avec un soin particulier en cas de maladie rénale et la dose est limitée à 20 mg dans les 48 heures.

Effets secondaires

Le sulfate de magnésium est classé dans la catégorie de médicaments D. Il existe des preuves d'un risque pour le fœtus, mais les avantages potentiels de l'utilisation de ce médicament chez les femmes enceintes dans certaines situations peuvent l'emporter sur les risques.

Complications possibles pour l'enfant:

  1. Les nouveau-nés peuvent présenter des signes d'empoisonnement au magnésium (difficultés respiratoires ou dépression neuromusculaire) si, pendant la grossesse, la mère recevait des compte-gouttes pour l'administration intraveineuse du médicament peu de temps avant l'accouchement.
  2. Certaines études montrent que l'utilisation de la magnésie est associée à une diminution du flux sanguin dans le tissu cérébral chez le prématuré. Néanmoins, le sulfate de magnésium n'entraîne pas de diminution significative des scores d'Apgar chez les nouveau-nés, même en cas d'excès significatif de magnésium dans leur sang.
  3. Une administration intraveineuse prolongée, par exemple pendant la tocolyse, peut entraîner une hypocalcémie persistante et un rachitisme congénital chez le fœtus.
  4. L'association du sulfate de magnésium acquis avant la naissance et de l'antibiotique gentamicine (injecté après l'accouchement, pénètre dans le lait maternel) peut entraîner une dépression respiratoire chez les nouveau-nés.

En fait, la magnésie est plus toxique pour la mère que pour le bébé dans l’utérus.

Selon les instructions, les effets secondaires de la magnésie pendant la grossesse peuvent inclure:

  • diminution du rythme cardiaque, transpiration, dépression de l'activité cardiaque, conduction nerveuse et musculaire;
  • mal de tête;
  • anxiété;
  • faiblesse
  • des vertiges;
  • nausées et vomissements, augmentation de la formation d'urine (avec administration ou ingestion trop rapide par voie intraveineuse / intramusculaire);
  • flatulences, crampes d'estomac, soif (ingestion);
  • les complications les plus dangereuses sont l'insuffisance respiratoire et l'œdème pulmonaire.

La magnésie est une option efficace de traitement et de prévention de l'éclampsie et de son œdème concomitant, de l'hypertension artérielle. Il est également utilisé comme sédatif, agent tocolytique et par voie orale - comme laxatif. Le mécanisme de son action couvre à la fois les systèmes vasculaires et neurologiques, éliminant les symptômes dangereux de la prééclampsie et réduisant l'anxiété. Le médicament pénètre à travers le placenta et affecte le fœtus, mais lorsqu'il est prescrit pour de vraies raisons, ses bénéfices dépassent les risques potentiels.

Auteur: Evgenia Limonov,
spécifiquement pour Mama66.ru

La magnésie est utilisée pour traiter les pathologies de la grossesse exclusivement à l'hôpital. L'utilisation à court terme et strictement dosée de Magnésie est considérée comme sûre en fin de grossesse tant pour la future mère que pour son enfant. C'est, dans les premiers stades de ce médicament est contre-indiqué. Même s'il existe un risque de fausse couche au cours du premier trimestre, il est fortement recommandé de conserver d'autres médicaments pendant la grossesse. Cela s'explique par le fait que la recherche sur les effets de la magnésie sur le fœtus n'a pas été effectuée intégralement et qu'au début de toute grossesse, lors de la ponte et de la formation de tous les systèmes et organes du fœtus, les médicaments doivent être limités au maximum.

Quand ne pas se passer de magnésie pendant la grossesse

Toutes les femmes ne passent pas leur grossesse sans complications ni pathologies. Mais si des violations étaient identifiées, ne paniquez pas et ne vous inquiétez pas immédiatement: la médecine moderne est bien développée pour faire face avec succès à de nombreux problèmes.

La magnésie est un médicament populaire utilisé souvent dans le traitement des pathologies de la grossesse. Il est prescrit par voie intramusculaire et intraveineuse. Un certain nombre de médecins pensent que la magnésie pendant la grossesse peut nuire au fœtus. Cependant, l'utilisation de médicaments est justifiée.

Qu'est-ce que la magnésie, qu'est-ce que cela aide et à quel point est-ce dangereux pour la mère et le fœtus?

Quand le sulfate de magnésium est prescrit

La magnésie (sulfate de magnésium) peut être prescrite en cas de carence en magnésium, d'hypertonie utérine, de menace de fausse couche ou de prématurité, d'hypertension, de gonflement, de gestose pendant la grossesse, de prédisposition à la thrombophlébite, à l'éclampsie (toxicose sévère au cours de la seconde moitié de la grossesse). Ce médicament doit être prescrit par un gynécologue.

Le sulfate de magnésium favorise l'élimination des liquides du corps.

L'effet de la magnésie sur le corps d'une femme enceinte

Effets de l'introduction du médicament, observés dans le corps d'une femme enceinte:

  • effet apaisant prononcé;
  • réduction de la pression artérielle et intracrânienne;
  • prévention des crampes dans les jambes et du syndrome convulsif généralisé;
  • réduire la sévérité de la tachycardie chez une femme enceinte et des tachyarythmies possibles (arythmies, accompagnées d'une augmentation de la fréquence cardiaque);
  • diurétique;
  • décongestionnant.

Avec un manque prononcé de magnésium, le corps d'une femme enceinte ne peut pas fonctionner normalement. Un besoin typique est de 400 mg d’un oligo-élément par jour et 2 fois plus pendant la grossesse (10 mg par kg de poids de la femme).

En règle générale, une personne reçoit la plus grande quantité de magnésium de l'eau et de la nourriture, mais dans le contexte de porter un fruit, cela devient insuffisant. Surtout s'il existe des facteurs qui réduisent l'apport en magnésium: mauvaise alimentation, détérioration de l'absorption des aliments, température corporelle basse, effort physique accru.

Miramistin peut-il être utilisé par les femmes qui portent un enfant? Vous trouverez plus d'informations sur ce médicament universel dans cet article.

Une carence en magnésium peut être facilement absorbée en prenant des préparations en comprimés. Cependant, en cas de complications de la grossesse, lorsqu'il est nécessaire de combler rapidement la carence en micronutriments, il est impossible de se passer de la solution de sulfate de magnésium pour préparations injectables.

Le médicament est-il sûr?

Il est logique de parler d'un certain nombre de risques associés à l'ingestion de sulfate de magnésium. Tout d’abord, nous parlons de multiples effets secondaires - vomissements, somnolence, sensation de sang au visage, transpiration, faiblesse, maux de tête, baisse de la pression artérielle, altération du langage.

De plus, l'introduction de magnésie est strictement interdite aux personnes souffrant d'hypotension artérielle.

Il est impossible de combiner la magnésie avec des préparations de calcium, avec des additifs alimentaires biologiques.

La condition prénatale est également une contre-indication à l’introduction de la magnésie: le sulfate de magnésium doit être supprimé avant l’accouchement. Après avoir retiré le médicament du sang, son action cesse et il n’empêche plus l’ouverture du col de l’utérus.

Impact sur le foetus

Un traitement de magnésie (sulfate de magnésium) d'une durée supérieure à cinq à sept jours, prescrit à une femme enceinte, présente un risque élevé d'effets négatifs sur le tissu osseux du fœtus.

Selon les experts, le risque de survenue d'un traitement prolongé de magnésie pendant la grossesse est associé à l'élimination du calcium du corps. Ce processus peut entraîner une ostéopénie ou une diminution de la densité osseuse chez le fœtus et, à l'avenir, une fracture des os chez un enfant.

Cet avertissement est basé sur 18 cas décrits dans la littérature médicale, dans lesquels des anomalies squelettiques causées par l'ostéopénie, notamment des fractures multiples des os et des côtes tubulaires, ont été enregistrées chez le nouveau-né. Leurs mères pendant la grossesse ont reçu de la magnésie pendant 9,6 semaines en moyenne à une dose moyenne de 3 700 mg pour prévenir les naissances prématurées. Les scientifiques expliquent que de tels effets peuvent être causés par une hypermagnésie et une hypocalcémie ultérieure chez le fœtus.

En outre, le risque de consommation à long terme de magnésie par une femme enceinte a été confirmé par les résultats de recherches au cours desquelles une augmentation statistiquement significative des anomalies osseuses a été observée chez les nouveau-nés dont la mère prenait le médicament pendant plus d'une semaine, comparativement à ceux qui y avaient été exposés pendant la période prénatale moins de trois jours.

Souffrez-vous de troubles du sommeil? Découvrez comment surmonter l'insomnie!

Les chercheurs ont également noté une différence dans les taux de magnésium, de calcium, de phosphore et d'ostéocalcine dans le sang immédiatement après la naissance chez les bébés dont la mère avait reçu la magnésie pendant la grossesse et ceux qui ne l'avaient pas prise du tout.

La faisabilité de l'introduction de la magnésie pendant la grossesse et ses méthodes d'utilisation

La magnésie pendant la grossesse - un médicament qui, dans notre pays, reçoit un grand nombre de femmes. Un large spectre d'action et un prix assez bas ne faisaient qu'augmenter la popularité du médicament. Mais est-ce sûr pour la santé du fœtus et de la mère? Voyons voir.

10 problèmes avec lesquels la magnésie se bat

Le sulfate de magnésium est capable non seulement de traiter des affections spécifiques, mais aussi d'améliorer généralement l'état d'une femme enceinte. Il existe de nombreuses options pour lesquelles, pendant la grossesse, un compte-gouttes en magnésie est prescrit par un médecin. Par conséquent, de nombreuses futures mères qui ont été hospitalisées pendant la période de gestation ont reçu ce médicament.

Le sulfate de magnésium est efficace pour:

  1. Pression accrue.
  2. Toxicose tardive.
  3. Tonus de l'utérus.
  4. Carence en magnésium.
  5. Gonflement.
  6. Crampes
  7. Crises d'épilepsie.
  8. Syndrome de développement retardé du fœtus.
  9. Décollement placentaire.
  10. Prévention des caillots sanguins.

Il a été prouvé que les préparations de sulfate de magnésium ont un effet positif sur le tissu nerveux du fœtus, empêchant ainsi le développement de la paralysie cérébrale.

De plus, la magnésie est un excellent effet sédatif. Avec son aide, vous pouvez améliorer votre sommeil, soulager la fatigue, soulager l’irritabilité et améliorer le bien-être des femmes.

Méthodes de traitement au sulfate de magnésium

La façon la plus connue d’utiliser ce médicament sont les compte-gouttes avec magnésie. Mais en réalité, il existe beaucoup plus de moyens d’administrer des médicaments dans le corps.

Les méthodes de traitement d'une femme enceinte dépendent de la complexité de son état et des caractéristiques du problème à résoudre.

Le traitement avec la magnésie peut se produire dans les variantes suivantes:

  1. Droppers. Il est utilisé dans les cas d'urgence en cas de détérioration marquée de l'état du patient. Dans ce cas, un effet positif se produit en quelques minutes.
  2. Le sulfate de magnésium par voie intraveineuse est recommandé en cas d'exacerbation de situations telles que: augmentation du tonus de l'utérus, apparition de convulsions, augmentation soudaine et unique de la pression. Les molécules de la substance active du médicament, qui agissent dans le sang en général, agissent rapidement sur les poches du problème et peuvent être soulagées en moins de 5 minutes.
  3. L'administration intramusculaire du médicament est effectuée si la femme enceinte ne dispose pas d'indicateurs critiques menaçant la vie du fœtus. Attribuer des injections de magnésie peut avec l'apparition d'un stade léger de tonus utérin augmenté, ou s'il y a des problèmes mineurs avec la pression artérielle. La procédure est effectuée dans une polyclinique sans référence à l'hôpital.
  4. Poudre laxative. La magnésie est souvent prescrite comme laxatif doux pendant la grossesse. La poudre est très soluble dans l'eau et n'absorbe pas le sang. En même temps, il détend doucement la musculature des organes internes et soulage les problèmes de fauteuil.
  5. Physiothérapie. Pour les patients présentant des convulsions épileptiques ou une tendance à la thrombophlébite, le médecin vous prescrira certainement une électrophorèse sur magnésie. Cette méthode a un effet thérapeutique prolongé et n'entraîne pas de charge significative pour la mère et l'enfant.

Pendant le traitement médicamenteux, un contrôle strict de la pression artérielle et du système respiratoire de la femme est nécessaire.

L'administration intraveineuse du médicament est la plus répandue, car la magnésie administrée par voie intramusculaire est caractérisée par une douleur et l'apparition d'hématomes au site d'injection.

Caractéristiques du traitement

La durée du traitement par la magnésie est définie individuellement, en fonction de la gravité de l'état du patient et de ses paramètres physiologiques. La durée maximale est de 7 jours.

L'administration du médicament est autorisée uniquement aux professionnels de la santé selon les directives strictes du médecin traitant.

Des études ont trouvé. Chez les femmes enceintes qui ont reçu du sulfate de magnésium pendant longtemps, les enfants sont nés avec des anomalies. Cela peut être des fractures des côtes, une carence aiguë en calcium, des anomalies squelettiques. Ces effets ont été mis en évidence après un traitement continu de plus de 2 mois.

À cet égard, le cours classique d'admission sous forme de compte-gouttes et d'injections ne dépasse pas 5 jours. Le terme n'augmente qu'en cas de besoin urgent.

La procédure d'administration du médicament est assez longue et s'accompagne de sensations désagréables. Le médicament est administré uniquement sous une forme chauffée. Dans le même temps, la rapidité de l'administration joue un rôle énorme. Une injection trop rapide du médicament entraînera l'apparition rapide d'effets secondaires.

Le temps moyen pour un coup est de 10-15 minutes. La manipulation est recommandée en position horizontale. Pendant l’injection, les femmes enceintes peuvent souvent avoir des sueurs, des vertiges ou des nausées.

Si, à ce moment, la femme ressent une forte détérioration ou un malaise croissant, vous devez immédiatement interrompre la procédure pour éviter des conséquences graves.

Magnésie

Le sulfate de magnésium est utilisé avec succès dans notre pays depuis de nombreuses années. Par conséquent, il est considéré comme un moyen totalement sûr. Cependant, les experts occidentaux ont une opinion complètement différente sur cette question.

Ils croient qu'il n'est pas sûr de l'utiliser partout, car la magnésie a de nombreux effets secondaires. Parmi eux:

  • des vertiges;
  • maux de tête;
  • renforcer le travail des glandes sudoripares;
  • vomissements;
  • la rupture;
  • faiblesse
  • abaisser la pression artérielle.

En outre, avant de prescrire, le médecin doit prendre en compte les contre-indications existantes, qui ne sont pas si rares:

  1. Hypersensibilité aux composants.
  2. Hypotension ou hypotension chronique.
  3. Problèmes respiratoires chez une femme enceinte.
  4. Manque d'oxygène du fœtus.
  5. Carence en calcium critique dans le corps.
  6. Problèmes avec le travail des reins et du foie.
  7. Myasthénie
  8. Bradycardie aiguë.

En outre, le traitement par le sulfate de magnésium n’est à aucun moment possible. Le médicament est prescrit avec une extrême prudence dans les premiers stades de la grossesse, et pendant l'allaitement, il est strictement interdit.