La présence de saignements un mois après l'accouchement

Le repérage après l'accouchement est un phénomène tout à fait naturel. En moyenne, ils durent jusqu'à un mois et demi, mais cette période peut varier dans un sens ou dans l'autre. Certaines femmes connaissent des saignements qui se poursuivent un mois après la naissance. Avec quoi peut-il être connecté, est-ce considéré comme normal et quels symptômes devraient alerter la jeune mère? Nous traiterons de ces problèmes dans notre article.

La nature de la décharge post-partum

Pendant la grossesse, les femmes augmentent considérablement le volume de sang circulant dans le corps. Selon les statistiques, la quantité de sang peut augmenter de 30 à 50%. Ainsi, la nature fournit une nutrition adéquate et de l'oxygène à l'enfant en développement dans l'utérus et crée également une sorte de réserve de sang pour atténuer les effets de l'accouchement et de la période post-partum. Les vaisseaux de l'utérus se dilatent et au moment de la naissance, l'irrigation sanguine atteint un maximum.

Au cours du processus d'accouchement et après ceux-ci pendant 2 à 3 jours, des sécrétions plutôt actives sont observées, désignées par le terme médical «lochia». Ceci est un processus naturel, vous ne devriez pas avoir peur. Avec de telles sécrétions, le corps de la femme peut perdre jusqu'à 1,5 litre de sang, ce qui est également la norme. De plus, une petite quantité de lochies expulsées peut indiquer leur accumulation dans l'utérus, ce qui peut provoquer un processus inflammatoire. Cependant, il est extrêmement important de distinguer les lochies des saignements utérins dans le temps, qui ont à peu près la même apparence. Après tout, un tel saignement est lourd de mort et nécessite donc une intervention médicale urgente.

Décharge tardive après l'accouchement

Les saignements qui se produisent chez les femmes un mois après la naissance peuvent avoir différentes causes. En cas de doute sur la femme en travail, il est préférable de consulter un médecin.

Lochies durables. Les contractions spasmodiques de l'utérus, qui commencent après l'accouchement et durent un certain temps, s'intensifient lors de l'attachement du bébé au sein et aident l'utérus à se nettoyer des particules de sang, des caillots. Les lochies sont des restes du canal génital, du placenta, de l'endomètre, et sont affichés à l'extérieur plusieurs jours après la naissance. À la fin de la première semaine après l'accouchement, leur couleur change, ils deviennent marron, ils deviennent plus pâles, plus rares et à la fin du premier mois, la libération des lochies cesse. Chez certaines femmes, la libération de Lochia est retardée pendant une période d'un mois et demi après l'accouchement et même davantage. C'est la limite de la norme et peut généralement être causée par les raisons suivantes:

  • Une femme n'allaite pas. Il ne produit pas l'hormone prolactine, qui stimule la contraction de l'utérus, sa purification est donc plus lente. S'il n'y a pas de caillots sanguins ou une odeur désagréable dans la décharge, il n'y a pas de raison d'angoisse, ils disparaîtront progressivement.
  • L'accouchement a été réalisé par césarienne. La suture sur l'utérus l'empêche de se contracter correctement, c'est pourquoi le processus de restauration est retardé. De même, la durée du saignement est affectée par les blessures et les déchirures lors de l'accouchement, l'imposition de sutures internes.
  • L'utérus pendant la grossesse a été considérablement étiré en raison de la grande taille du fœtus ou de la présence de plusieurs fœtus, ce qui augmente la période de récupération de la forme antérieure.
  • La présence de fibromes, fibromes, polypes interfère avec la contraction normale de l'utérus, ce qui augmente la durée de la décharge.
  • La coagulabilité du sang est cassée. À propos de l'existence de ce problème, le médecin doit être averti au stade de la planification de l'enfant. Et bien sûr, une femme doit être préparée au fait que les saignements naturels après l'accouchement dureront beaucoup plus longtemps que d'habitude.
  • Un effort physique excessif peut entraîner des déchirures musculaires et même des saignements, ce qui ralentira le processus de récupération post-partum et retardera la durée de la décharge.

L'apparition de la menstruation. Habituellement, deux mois après l'accouchement chez la femme, il n'y a pas de règles. Mais cela est vrai pour les mères qui allaitent le bébé. Dans ce cas, la prolactine libérée inhibe la production d'œstrogène, responsable de la maturation des follicules et de la restauration du cycle menstruel.

Pour les femmes qui, pour une raison ou une autre, ne mettent pas l'enfant à la poitrine, la menstruation peut reprendre dans un mois et demi après l'accouchement.

Ceci est un bon signe et indique une récupération rapide de l'utérus et du fond hormonal du corps féminin. Comme pendant le congé mensuel, ils deviennent abondants et ont une couleur rouge vif, il est nécessaire que la femme détermine correctement si c'est vraiment mensuel ou si elle a des saignements utérins, ce qui est extrêmement dangereux pour la santé et nécessite des soins médicaux d'urgence.

Le processus inflammatoire dans les organes génitaux internes. Elle peut être causée par la présence dans le canal de naissance de particules du placenta, de l'endomètre ou d'une infection liée à une intervention chirurgicale.
Premier rapport sexuel. Habituellement, les médecins recommandent de s'abstenir de relations intimes pendant deux mois après la naissance du bébé. Pendant cette période, les organes pelviens doivent être restaurés. Si les partenaires commencent des relations sexuelles avant la période recommandée, cela peut entraîner l'apparition de saignements.

La présence d'une érosion cervicale peut provoquer un écoulement brun ou sanglant à la fin du post-partum. Le diagnostic peut être confirmé par un gynécologue. Il prescrira également le traitement approprié, au cours duquel le sexe n'est pas recommandé.

Ce qui devrait provoquer une alarme

Si, au lieu de diminuer, le volume des sécrétions augmente soudainement, la femme doit consulter un médecin, car dans ce cas, il peut s'agir d'un symptôme de saignement utérin. Si, pendant plusieurs heures, le joint standard est imbibé de sang en 40 à 60 minutes, il s'agit d'un saignement interne.

Si la décharge acquiert une odeur putride désagréable ou une teinte vert jaunâtre, il est probable qu'un processus inflammatoire se développe dans les organes génitaux internes. La raison en est peut-être la flexion des tubes de l'utérus et, par conséquent, l'accumulation de lochies.

Le processus inflammatoire dans l'utérus peut entraîner le développement de l'endométrite. Elle peut être accompagnée de douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen, de fièvre et de pertes purulentes. Lors de la confirmation du diagnostic, le médecin vous prescrira certainement un traitement antibactérien et un curetage de l'utérus.

Outre ces facteurs, les raisons d'un appel urgent à un médecin sont également les suivantes:

  • l'apparition de caillots, de mucus;
  • douleur abdominale basse;
  • fièvre, faiblesse, détérioration de la santé;
  • durée de sortie plus de 6-7 jours.

Pour permettre à l'utérus de récupérer le plus tôt possible après la naissance du bébé, les médecins conseillent de dormir plus souvent sur le ventre, ou tout au moins de se reposer dans cette position. En outre, vous ne devriez pas marcher avec une vessie bondée, il est préférable d'aller aux toilettes dès la première envie.

Dans la plupart des cas, le congé qui continue chez la femme pendant un mois après l’accouchement est un phénomène naturel et ne nécessite aucune mesure ni traitement. C’est toutefois au cours de cette période que l’on peut ressentir des problèmes pendant l’accouchement, par exemple des processus érosifs du col de l’utérus ou des restes de placenta dans l’utérus. Par conséquent, la femme devrait surveiller attentivement l'intensité et la nature de la décharge, à temps pour remarquer les symptômes alarmants.

Scarlet décharge après l'accouchement dans un mois

Après la naissance du bébé, le placenta est séparé de l'utérus dans la lumière, ce qui provoque la rupture des nombreux vaisseaux qui les unissent. Cela forme un saignement, avec lequel s’échappent les restes du placenta, les particules mortes de l’endomètre et quelques autres traces d’activité intra-utérine fœtale.

Une telle décharge après l'accouchement en médecine s'appelle lochia. Ils ne pourront éviter aucune des nouvelles mères. Cependant, ils suscitent un certain nombre de questions. Plus une femme sera consciente de sa durée et de son caractère, moins le risque d'éviter les complications qui surviennent souvent dans le contexte d'une telle «menstruation» post-partum est faible.

Une attention particulière devrait être accordée à l'hygiène personnelle pendant cette période. Pour éviter d'éventuelles infections et odeurs désagréables, car la jeune fille veut toujours rester attrayante, il est très important que vous utilisiez avec soin les cosmétiques détergents que vous utilisez.

Par le choix de l'hygiène, les produits doivent toujours être plus prudents et ne pas négliger la lecture de la composition. Après la naissance, votre corps passe par une période d’adaptation et de récupération. De nombreux produits chimiques ne peuvent donc qu'aggraver la maladie et prolonger la période de récupération. Évitez les produits cosmétiques, comme les silicones et les parabens, ainsi que le laureth sulfate de sodium. Ces composants obstruent le corps et pénètrent dans le sang à travers les pores. Il est particulièrement dangereux d'utiliser de tels produits pendant l'allaitement.

Pour rester calme pour votre santé et celle de votre enfant, et pour rester toujours beau et attrayant, utilisez uniquement des cosmétiques naturels, sans colorants ni additifs nocifs. Mulsan Cosmetic reste le leader des cosmétiques détergents naturels. L'abondance d'ingrédients naturels, élaborés à partir d'extraits de plantes et de vitamines, sans adjonction de colorants ni de sulfate de sodium, fait de cette marque de cosmétique la solution idéale pour la période d'allaitement et d'adaptation postnatale. Pour plus de détails, vous pouvez trouver sur le site Web mulsan.ru

Durée de la sortie

Le corps de chaque femme est très individuel et le moment de son rétablissement après la naissance d'un enfant est également différent pour tout le monde. Par conséquent, une réponse sans équivoque à la question de combien de temps la décharge après la naissance, ne peut pas être. Cependant, certains cadres sont considérés comme la norme et tout ce qui les dépasse est un écart. Chaque jeune maman devrait être guidée par eux.

Le taux de sortie postnatale établi en gynécologie varie de 6 à 8 semaines.

  • Les tolérances

Maquillage de 5 à 9 semaines. Mais une telle durée de sortie après l'accouchement ne doit pas rassurer: malgré le fait que les médecins considèrent cela comme un écart mineur par rapport à la norme, il est nécessaire de faire attention à leur caractère (quantité, couleur, épaisseur, odeur, composition). Ces descriptions vous diront exactement si tout est en ordre avec le corps ou s'il est préférable de faire appel à un médecin.

  • Déviations dangereuses

Lochia doit être alerté, sa durée est inférieure à 5 semaines ou supérieure à 9. Il est nécessaire de détecter quand la décharge post-partum se termine. C'est tout aussi mauvais quand cela arrive trop tôt ou très tard. Ces périodes indiquent de graves violations du corps d'une jeune femme, qui nécessitent des recherches et un traitement immédiats en laboratoire. Plus tôt vous consultez un médecin, moins les conséquences d'un tel congé prolongé ou, au contraire, court seront dangereuses.

Il faut savoir! Un très grand nombre de jeunes mères se réjouissent lorsque leur sortie post-partum a pris fin au bout d'un mois. Il leur semble qu'ils "se sont sauvés avec peu de sang" et peuvent entrer dans le rythme habituel de la vie. Selon les statistiques, dans 98% des cas, tout finissait avec l'hospitalisation, car le corps ne pouvait pas être complètement nettoyé et les restes de l'activité postnatale provoquaient un processus inflammatoire.

Les écarts par rapport à la norme peuvent être acceptables et dangereux. Mais dans tous les cas, ils peuvent avoir de graves conséquences pour la santé de la jeune maman à l'avenir. Par conséquent, chaque femme devrait garder un œil sur la durée du congé après l'accouchement, en comparant sa durée à la norme établie en gynécologie. En cas de doute, il est préférable de consulter un médecin en temps opportun. Cela dépend beaucoup non seulement du nombre de jours qu'ils durent, mais également d'autres caractéristiques déjà qualitatives.

La composition lohii

Pour comprendre si tout est en ordre lors de la restauration du corps après l'accouchement, une femme doit faire attention non seulement à la durée de Lochia. Parfois, cela correspond à la norme, mais leur composition laisse beaucoup à désirer et peut indiquer de graves problèmes.

OK

  • les 2 ou 3 premiers jours après l'accouchement saignent en raison de l'éclatement des vaisseaux sanguins;
  • alors l'utérus va commencer à guérir et il n'y aura plus de saignements ouverts;
  • En général, au cours de la première semaine, vous pouvez observer l'écoulement avec des caillots - c'est ainsi que restent l'endomètre et le placenta morts;
  • après une semaine, il n'y aura plus de caillots, les lochies deviendront plus liquides;
  • vous n'avez pas besoin d'être intimidé si vous observez un écoulement muqueux après l'accouchement - ce sont les produits de l'activité vitale fœtale qui sortent;
  • le mucus dans une semaine devrait également disparaître;
  • 5 à 6 semaines après la naissance du bébé, les lochies deviennent similaires aux accidents vasculaires cérébraux habituels, qui se produisent pendant la menstruation, mais avec du sang coagulé.

Les saignements après l'accouchement, qui effraient de nombreuses jeunes mères, sont la norme et ne devraient pas causer d'anxiété. C’est bien pire si on commence à mélanger du pus, ce qui est une grave déviation. Il est nécessaire de consulter un médecin si la composition de Lochia présente les caractéristiques suivantes:

  • les pertes purulentes après l'accouchement parlent de l'apparition d'une inflammation (endomètre) nécessitant un traitement immédiat; ses complications sont infectieuses et s'accompagnent le plus souvent de fièvre, de douleurs abdominales basses et de lochies avec une odeur désagréable et une couleur jaune verdâtre;
  • si le mucus et les caillots persistent pendant plus d'une semaine après l'accouchement;
  • Les lochias aqueux et transparents ne sont pas non plus considérés comme normaux, car ils peuvent être le symptôme de plusieurs maladies à la fois: il s’agit d’un liquide provenant des vaisseaux sanguins et lymphatiques, qui s’infiltre à travers la muqueuse vaginale (on parle de transudat), ou bien d’une gardnerellose - dysbactériose vaginale caractérisée par une abondance de décharges avec une odeur de poisson désagréable.

Si une femme sait quelles sorties après l'accouchement sont considérées comme normales en fonction de leur composition et qui indiquent des écarts, elle pourra consulter rapidement un gynécologue pour obtenir un avis médical. Après les tests (généralement un frottis, du sang et de l'urine) sont diagnostiqués et un traitement approprié est prescrit. Comprenez que le corps ne va pas bien, cela vous aidera également à colorier le lohii.

Couleur menstruation post-partum

En plus de la composition du lohii, assurez-vous de faire attention à sa couleur. Leur ombre peut en dire beaucoup:

  • les 2-3 premiers jours, l'écoulement normal après l'accouchement est généralement rouge vif (le sang n'est toujours pas coagulé);
  • ensuite, pendant 1-2 semaines, il y a un écoulement brun, ce qui indique que la récupération utérine après l'accouchement se produit sans anomalie;
  • Les dernières semaines de lochies doivent être transparentes, un léger voile légèrement jaunâtre est autorisé.

Toutes les autres couleurs de Lochia sont anormales et peuvent indiquer diverses complications et maladies.

Lochies jaunes

Selon la nuance de décharge jaune peut parler des processus suivants se produisant dans le corps:

  • jaune pâle, les lochies peu abondantes peuvent commencer à la fin de la deuxième semaine après la naissance - c’est la norme et cela ne devrait pas inquiéter la jeune maman;
  • si un écoulement jaune vif avec un mélange de verdure et une odeur putride a déjà commencé le quatrième ou le cinquième jour après la naissance du bébé, cela peut indiquer le début d'une inflammation de la membrane muqueuse utérine, appelée endométrite;
  • si après 2 semaines, l'écoulement d'une couleur jaune, d'une teinte suffisamment brillante et de mucus, est également susceptible d'être un symptôme d'endométrite, mais moins fluide, mais caché.

L'endométrite est inutile pour se soigner à la maison: il nécessite un traitement antibiotique sérieux et, dans les cas graves, l'ablation chirurgicale de l'épithélium utérin endommagé et enflammé est effectuée pour nettoyer la membrane muqueuse, afin de permettre à la couche supérieure de la membrane de récupérer plus rapidement.

Mucus vert

L'endométrite peut également être indiquée par les sécrétions vertes, qui sont bien pires que les jaunes, car elles impliquent un processus inflammatoire déjà en cours d'exécution - l'endométrite. Dès que les premières gouttelettes de pus apparaissent, même légèrement verdâtres, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Décharge blanche

Il est intéressant de commencer à s'inquiéter de savoir si les lochies blanches ont un enfant après l'accouchement, accompagnés de symptômes tels que:

  • odeur désagréable avec aigreur;
  • consistance au fromage;
  • entrejambe qui démange;
  • rougeur des organes génitaux externes.

Tout cela témoigne d'infections génitales et urinaires, d'une vaginite à levures ou d'une candidose vaginale (muguet). En présence de tels symptômes suspects, il est impératif de consulter un gynécologue afin qu'il puisse procéder à un frottis vaginal ou à une culture bactérienne. Après confirmation du diagnostic, un traitement approprié sera prescrit.

Saignement noir

Si des pertes noires surviennent pendant la période postnatale ou de lactation, mais sans aucun symptôme supplémentaire sous la forme d'une odeur ou d'une douleur désagréable et forte, elles sont considérées comme normales et dictées par des modifications de la composition sanguine dues au réarrangement du fond hormonal de la femme ou à une défaillance hormonale.

Informations utiles Selon les statistiques, les femmes donnent aux gynécologues après l'accouchement principalement avec des plaintes concernant les pertes noires, ce qui leur fait le plus peur. Bien que le danger le plus dangereux soit en réalité la couleur verte du lohii.

Couleur rouge

Les lochies ne devraient normalement être rouges qu'au stade initial, au cours des premiers jours suivant la naissance du bébé. L'utérus pendant cette période est une plaie ouverte, le sang n'a pas le temps de se coaguler et l'écoulement devient rouge sang, suffisamment brillant. Cependant, une semaine plus tard, sa couleur deviendra brun brunâtre, ce qui indiquera également que la guérison a lieu sans déviations. Habituellement, la décharge un mois après la naissance devient trouble-gris-jaune, plus transparente.

Chaque jeune femme qui est devenue mère devrait clairement et clairement comprendre quelle couleur doit avoir la décharge après un accouchement normal, et quelle nuance de lohia lui donnera le signal que vous devez consulter un médecin. Cette connaissance aidera à éviter de nombreuses complications dangereuses. Une autre caractéristique de la menstruation post-partum peut être alertée pendant cette période - leur profusion ou leur rareté.

Nombre de décharge

La nature quantitative de la sortie après l'accouchement peut également être différente et indiquer soit une récupération normale de l'utérus, soit tout écart par rapport à la norme. De ce point de vue, il n'y a pas de problèmes si:

  • la première semaine, les écoulements après l'accouchement sont abondants: le corps est ainsi débarrassé de tout ce qui est inutile: les vaisseaux sanguins qui ont fait leur travail, les cellules de l'endomètre obsolètes, les résidus de placenta et les produits de l'activité intra-utérine fœtale;
  • avec le temps, ils deviennent de moins en moins nombreux: un écoulement peu abondant, commençant 2 à 3 semaines après la naissance, est également considéré comme la norme.

Une femme doit être alertée si trop peu de pertes sont observées immédiatement après l'accouchement: dans ce cas, les conduits et les tuyaux pourraient se boucher, un caillot de sang pourrait se former, ce qui empêcherait le corps de se débarrasser des débris post-partum. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin et de passer l'examen approprié.

Pire encore, si les lochies abondantes ne finissent pas trop longtemps et durent 2 à 3 semaines, voire plus. Cela suggère que le processus de guérison est retardé et que l'utérus ne peut pas récupérer complètement pour une raison quelconque. Ils ne peuvent être constatés que lors d'un examen médical, puis éliminés par un traitement.

Odeur de Lochia

Les femmes savent que toutes les sécrétions du corps ont une odeur spécifique qui ne peut être éliminée que par l'hygiène. Dans la période post-partum, cette caractéristique de lohii peut servir un bon service et signaler rapidement des problèmes dans le corps. Faites attention à l'odeur de la décharge après l'accouchement.

  • Dans les premiers jours, ils devraient venir avec une odeur de sang frais et d'humidité, après quoi il pourrait y avoir un soupçon de congestion et de charme - dans ce cas, cela est considéré comme la norme.
  • S'il y a un écoulement post-partum avec une odeur désagréable (il peut être putride, aigre, tranchant), cela doit être alerté. Associé à d'autres anomalies (couleur, profusion), ce symptôme peut indiquer une inflammation ou une infection de l'utérus.

Si vous pensez que la décharge post-partum a une très mauvaise odeur, vous ne devriez pas espérer qu’elle soit temporaire, qu’elle passera bientôt ou qu’elle soit la norme. Afin d'éviter les complications, la décision la plus correcte dans ce cas serait de consulter un médecin au moins pour obtenir des conseils.

Pause dans les sécrétions

Il arrive souvent que la décharge après l'accouchement se termine et reprenne après une semaine, voire un mois. Dans la plupart des cas, il provoque la panique chez les jeunes mères. Toutefois, une telle rupture ne signifie pas toujours des écarts par rapport à la norme. Que pourrait-il être?

  1. Si le saignement est écarlate et frais 2 mois après l'accouchement, il peut s'agir soit du rétablissement du cycle menstruel (chez certaines femmes, le corps est capable d'une récupération aussi rapide, surtout en l'absence de lactation), soit de la rupture des points de suture après un stress physique ou émotionnel important, ou puis d'autres problèmes que seul un médecin peut identifier et éliminer.
  2. Si les lochies se sont déjà arrêtées et sont soudainement revenues après 2 mois (pour certaines, cela est possible même après 3 mois), vous devez examiner les caractéristiques qualitatives de la décharge pour comprendre ce qui se passe avec le corps. Le plus souvent, cela laisse l'endomètre ou le placenta, ce qui empêche la libération immédiatement après la naissance. Si les lochies sont sombres, avec du mucus et des caillots, mais sans la caractéristique putride, odeur nauséabonde et en l’absence de pus, très probablement, tout se terminera sans complications. Cependant, si ces symptômes sont présents, il peut s'agir d'un processus inflammatoire pouvant être traité avec des antibiotiques ou par curetage.

Depuis une pause dans la décharge post-partum peut indiquer un processus inflammatoire dans l'utérus, ne tardez pas avec une visite chez le médecin. Après l'examen, il déterminera définitivement s'il s'agit d'un nouveau cycle menstruel ou d'un écart par rapport à la norme nécessitant une intervention médicale. Séparément, il convient de prêter attention aux lochies après un accouchement artificiel.

Lochia après une césarienne

Ceux à qui une césarienne a été faite doivent comprendre que la nature de la décharge après le travail artificiel sera quelque peu différente. Bien que cela ne concerne que leur durée et leur composition. Voici leurs caractéristiques:

  • l'organisme après la césarienne est restauré de la même manière qu'après l'accouchement naturel: le sang et l'endomètre mort sont libérés avec des sécrétions;
  • dans ce cas, le risque de contracter une infection ou un processus inflammatoire est plus grand; par conséquent, les procédures d'hygiène doivent être régulièrement effectuées avec une attention particulière;
  • dans la première semaine après la naissance artificielle, les taches sont abondantes, avec le contenu en caillots muqueux;
  • Normalement, la couleur de Lochius dans les premiers jours devrait être écarlate, rouge vif, puis passer au marron;
  • la durée de la décharge après le travail artificiel est généralement retardée, car dans ce cas, l'utérus ne se raccourcit pas si rapidement et le processus de guérison prend beaucoup de temps;
  • Il ne faut pas oublier que le sang après la césarienne ne devrait pas dépasser 2 semaines.

Chaque jeune mère devrait comprendre à quel point le rétablissement complet de l’utérus après l’accouchement joue un rôle important pour sa santé. A propos de comment ça se passe, vous pouvez comprendre lohia. Il est nécessaire de garder trace de leur durée, du moment où la décharge s'arrête et recommence, de leurs caractéristiques de qualité. Il ne peut y avoir aucun accident: couleur, odeur, quantité - chaque symptôme peut être un signal opportun pour aller chez le médecin, identifier le problème et suivre le traitement approprié.

Le repérage après l'accouchement est un phénomène tout à fait naturel. En moyenne, ils durent jusqu'à un mois et demi, mais cette période peut varier dans un sens ou dans l'autre. Certaines femmes connaissent des saignements qui se poursuivent un mois après la naissance. Avec quoi peut-il être connecté, est-ce considéré comme normal et quels symptômes devraient alerter la jeune mère? Nous traiterons de ces problèmes dans notre article.

La nature de la décharge post-partum

Pendant la grossesse, les femmes augmentent considérablement le volume de sang circulant dans le corps. Selon les statistiques, la quantité de sang peut augmenter de 30 à 50%. Ainsi, la nature fournit une nutrition adéquate et de l'oxygène à l'enfant en développement dans l'utérus et crée également une sorte de réserve de sang pour atténuer les effets de l'accouchement et de la période post-partum. Les vaisseaux de l'utérus se dilatent et au moment de la naissance, l'irrigation sanguine atteint un maximum.

Au cours du processus d'accouchement et après ceux-ci pendant 2 à 3 jours, des sécrétions plutôt actives sont observées, désignées par le terme médical «lochia». Ceci est un processus naturel, vous ne devriez pas avoir peur. Avec de telles sécrétions, le corps de la femme peut perdre jusqu'à 1,5 litre de sang, ce qui est également la norme. De plus, une petite quantité de lochies expulsées peut indiquer leur accumulation dans l'utérus, ce qui peut provoquer un processus inflammatoire. Cependant, il est extrêmement important de distinguer les lochies des saignements utérins dans le temps, qui ont à peu près la même apparence. Après tout, un tel saignement est lourd de mort et nécessite donc une intervention médicale urgente.

Décharge tardive après l'accouchement

Les saignements qui se produisent chez les femmes un mois après la naissance peuvent avoir différentes causes. En cas de doute sur la femme en travail, il est préférable de consulter un médecin.

Lochies durables. Les contractions spasmodiques de l'utérus, qui commencent après l'accouchement et durent un certain temps, s'intensifient lors de l'attachement du bébé au sein et aident l'utérus à se nettoyer des particules de sang, des caillots. Les lochies sont des restes du canal génital, du placenta, de l'endomètre, et sont affichés à l'extérieur plusieurs jours après la naissance. À la fin de la première semaine après l'accouchement, leur couleur change, ils deviennent marron, ils deviennent plus pâles, plus rares et à la fin du premier mois, la libération des lochies cesse. Chez certaines femmes, la libération de Lochia est retardée pendant une période d'un mois et demi après l'accouchement et même davantage. C'est la limite de la norme et peut généralement être causée par les raisons suivantes:

  • Une femme n'allaite pas. Il ne produit pas l'hormone prolactine, qui stimule la contraction de l'utérus, sa purification est donc plus lente. S'il n'y a pas de caillots sanguins ou une odeur désagréable dans la décharge, il n'y a pas de raison d'angoisse, ils disparaîtront progressivement.
  • L'accouchement a été réalisé par césarienne. La suture sur l'utérus l'empêche de se contracter correctement, c'est pourquoi le processus de restauration est retardé. De même, la durée du saignement est affectée par les blessures et les déchirures lors de l'accouchement, l'imposition de sutures internes.
  • L'utérus pendant la grossesse a été considérablement étiré en raison de la grande taille du fœtus ou de la présence de plusieurs fœtus, ce qui augmente la période de récupération de la forme antérieure.
  • La présence de fibromes, fibromes, polypes interfère avec la contraction normale de l'utérus, ce qui augmente la durée de la décharge.
  • La coagulabilité du sang est cassée. À propos de l'existence de ce problème, le médecin doit être averti au stade de la planification de l'enfant. Et bien sûr, une femme doit être préparée au fait que les saignements naturels après l'accouchement dureront beaucoup plus longtemps que d'habitude.
  • Un effort physique excessif peut entraîner des déchirures musculaires et même des saignements, ce qui ralentira le processus de récupération post-partum et retardera la durée de la décharge.

L'apparition de la menstruation. Habituellement, deux mois après l'accouchement chez la femme, il n'y a pas de règles. Mais cela est vrai pour les mères qui allaitent le bébé. Dans ce cas, la prolactine libérée inhibe la production d'œstrogène, responsable de la maturation des follicules et de la restauration du cycle menstruel.

Pour les femmes qui, pour une raison ou une autre, ne mettent pas l'enfant à la poitrine, la menstruation peut reprendre dans un mois et demi après l'accouchement.

Ceci est un bon signe et indique une récupération rapide de l'utérus et du fond hormonal du corps féminin. Comme pendant le congé mensuel, ils deviennent abondants et ont une couleur rouge vif, il est nécessaire que la femme détermine correctement si c'est vraiment mensuel ou si elle a des saignements utérins, ce qui est extrêmement dangereux pour la santé et nécessite des soins médicaux d'urgence.

Le processus inflammatoire dans les organes génitaux internes. Elle peut être causée par la présence dans le canal de naissance de particules du placenta, de l'endomètre ou d'une infection liée à une intervention chirurgicale.
Premier rapport sexuel. Habituellement, les médecins recommandent de s'abstenir de relations intimes pendant deux mois après la naissance du bébé. Pendant cette période, les organes pelviens doivent être restaurés. Si les partenaires commencent des relations sexuelles avant la période recommandée, cela peut entraîner l'apparition de saignements.

La présence d'une érosion cervicale peut provoquer un écoulement brun ou sanglant à la fin du post-partum. Le diagnostic peut être confirmé par un gynécologue. Il prescrira également le traitement approprié, au cours duquel le sexe n'est pas recommandé.

Ce qui devrait provoquer une alarme

Si, au lieu de diminuer, le volume des sécrétions augmente soudainement, la femme doit consulter un médecin, car dans ce cas, il peut s'agir d'un symptôme de saignement utérin. Si, pendant plusieurs heures, le joint standard est imbibé de sang en 40 à 60 minutes, il s'agit d'un saignement interne.

Si la décharge acquiert une odeur putride désagréable ou une teinte vert jaunâtre, il est probable qu'un processus inflammatoire se développe dans les organes génitaux internes. La raison en est peut-être la flexion des tubes de l'utérus et, par conséquent, l'accumulation de lochies.

Le processus inflammatoire dans l'utérus peut entraîner le développement de l'endométrite. Elle peut être accompagnée de douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen, de fièvre et de pertes purulentes. Lors de la confirmation du diagnostic, le médecin vous prescrira certainement un traitement antibactérien et un curetage de l'utérus.

Outre ces facteurs, les raisons d'un appel urgent à un médecin sont également les suivantes:

  • l'apparition de caillots, de mucus;
  • douleur abdominale basse;
  • fièvre, faiblesse, détérioration de la santé;
  • durée de sortie plus de 6-7 jours.

Pour permettre à l'utérus de récupérer le plus tôt possible après la naissance du bébé, les médecins conseillent de dormir plus souvent sur le ventre, ou tout au moins de se reposer dans cette position. En outre, vous ne devriez pas marcher avec une vessie bondée, il est préférable d'aller aux toilettes dès la première envie.

Dans la plupart des cas, le congé qui continue chez la femme pendant un mois après l’accouchement est un phénomène naturel et ne nécessite aucune mesure ni traitement. C’est toutefois au cours de cette période que l’on peut ressentir des problèmes pendant l’accouchement, par exemple des processus érosifs du col de l’utérus ou des restes de placenta dans l’utérus. Par conséquent, la femme devrait surveiller attentivement l'intensité et la nature de la décharge, à temps pour remarquer les symptômes alarmants.

(2 voix (s), en conséquence: 3,50 sur 5)

»Après l'accouchement

Effets de décharge post-partum et d'épisiotomie

Mon enfant a déjà 2 mois et demi (EP, seule une épisiotomie a eu lieu en raison du fait que le bébé est gros) et mon écoulement post-partum ne s'est pas évanoui. Eh bien, presque n'a pas passé. Tout est comme il se doit - 5-6 semaines étaient des lochies (les deux premières semaines sont assez abondantes, puis tout est tombé). Au bout de six semaines après l’accouchement, j’ai consulté mon gynécologue, qui m’a regardé sur la chaise, a senti mon estomac et a dit que tout allait bien - je pouvais continuer à vivre Je ne me souciais pas de ce moment-là. La seule chose pour laquelle, pour une raison quelconque, j’étais sûr qu’à cette réception, une échographie de l’utérus m’attendait, mais son médecin ne l’a pas fait, il a répondu que non, bon (eh bien, il savait mieux, pensais-je). En bref, on a presque 11 semaines après l’accouchement, mais j’ai pas, deux gouttes de sang qui vont en sortir - pas toujours écarlates, parfois brunâtres, parfois rosâtres, parfois avec des sécrétions muqueuses filamenteuses. Il arrive qu’il n’y ait aucune sécrétion du tout pendant 2-3 jours, puis un peu plus bas de l’abdomen va tirer (comme si l’utérus était encore réduit à sa taille initiale) et au bout de quelques heures, je voyais ces écoulements. Surtout ils ne se soucient pas de moi, c’est très long. Ou tout va bien, hein?

Je veux comprendre - qui a eu cela après la naissance. Il va sans dire que je ne tirerai pas (bien que je sois probablement déjà épuisé depuis un moment avec une visite chez le gynécologue) et, de toute façon, j’irai chez le médecin la semaine prochaine.

Et un autre tel moment psychologique. À la naissance, il y avait une épisiotomie, la couture était large, ce n'était pas confortable et ça faisait mal pendant 2 à 3 semaines. Maintenant tout va bien et j'ai presque oublié ces sentiments. Mais j’ai peur: 1. Dans les environs avec mon mari (jusqu’à présent, nous n’avons rien eu de nouveau après l’accouchement.), Je pense tout à fait que tout peut rester instable. 2. J'ai peur d'y regarder à l'aide d'un miroir (demandez pourquoi? Eh bien, cela semble intéressant et il serait nécessaire de nettoyer (raser), mais avec crainte). Comment être cela, belles femmes?

Android Sélectionnez langue Version actuelle v.140.8

© 1999 LiveJournal, Inc.

Tous droits réservés

Quel genre de nourriture peut un enfant? Si toutes les dents de lait sont sorties de l'enfant, on peut déjà lui offrir de la nourriture pour adultes.

Un enfant est né dans la famille. Des parents attentionnés et des membres de la famille dès les premiers jours ont posé des questions sur le développement et l'éducation de leurs enfants.

Prévention du rachitisme chez les enfants

Hypoxie chez les nouveau-nés

Comment habiller un nouveau-né

Enfants Nurofen - Dosage sans danger.

Quelle est la différence entre jumeaux et jumeaux?

Sortie après l'accouchement, combien de sorties après l'accouchement

Décharge post-partum

Le processus naturel et normal de décharge au cours des premiers jours après l'accouchement concerne la grande majorité des jeunes momies heureuses. Qu'est-ce que c'est, sont-ils dangereux pour combien de temps vont-ils durer?

La nature de la sortie après l'accouchement.

En médecine, on appelle lochia un écoulement abondant, écarlate et brillant. Leur présence indique le cours complet et réussi de la guérison et de la restauration de l'utérus. Imaginez: dans les 2 à 6 jours qui suivent l'accouchement (la sortie doit se faire après un accouchement vaginal et après une césarienne), l'utérus devra réduire son poids de plus de 1000 grammes à 60-40 grammes, soit 15-25 fois!

Il est tout à fait naturel que ce processus nécessite la purification et le retrait de tous les tissus inutiles. Ceci explique la profusion importante de pertes post-partum, beaucoup plus abondantes que pendant la menstruation. En passant, les serviettes hygiéniques habituelles (même la nuit) ne peuvent absolument pas supporter les sécrétions post-partum. Par conséquent, il est nécessaire d’acheter des produits d’hygiène en pharmacie pendant la période de récupération post-partum.

Combien de temps la décharge après la livraison: la norme et les écarts

Les médecins recommandent de vérifier le flux de processus dans votre corps avec le schéma suivant:

  • Du 1er au 5ème jour: extrêmement abondante, de couleur écarlate vive et prononcée, le volume peut atteindre 400-450 ml en moyenne.
  • du 6ème au 10ème jour: il est encore très abondant, la couleur devient plus brune, en plus du sang, il y a aussi de la lymphe (ichor);
  • Du onzième au quinzième jour: la profusion diminue à modérée, la lymphe prédomine déjà dans les sécrétions, ce qui affecte leur couleur - l'écoulement devient presque jaune;
  • Du 16 au 20e jour: écoulement résiduel, très rare et constitué presque entièrement d'ichor translucide ou jaune pâle.
  • à partir du 20ème jour: la décharge devient de plus en plus rare et incolore;
  • observation importante: chez la mère allaitante, la décharge se termine plus rapidement - le processus d'alimentation affecte directement le rétablissement rapide de l'utérus.

Ainsi, si la sortie dure au moins trois semaines, cela est non seulement normal, mais indique également le fonctionnement complet du processus de récupération post-partum. Cependant, la récupération absolue de l'utérus ne peut se produire que lorsque le bébé a 2 mois (8 semaines). Ainsi, si la décharge se produit sporadiquement et après trois semaines, elle tombera dans un tableau normal des processus de régénération du système de reproduction féminin.

Les principales déviations par rapport aux processus normaux des gynécologues et des obstétriciens en distinguent deux:

  1. L'absence ou la rareté substantielle de décharge, parlant de spasme ou d'inflammation du col de l'utérus;
  2. Augmentation excessive de l'abondance des sorties post-partum 5 à 6 jours après l'accouchement.

Cependant, les raisons de la visite chez le médecin observateur sont bien plus nombreuses. Prenez rendez-vous sans délai si:

  • Lochia complètement (même dans la manifestation minimale) s'est arrêté plus tôt que cinq semaines à partir du moment de l'accouchement. Un tel achèvement rapide du processus n'indique en rien la capacité surnaturelle d'un organisme particulier à se rétablir, mais les complications possibles.
  • La couleur de la décharge ne change pas - 6-7 jours après la naissance, ils restent écarlates. Ce fait peut indiquer des troubles de la coagulation sanguine ou des processus inflammatoires.
  • Changement de couleur inverse: après que les lochies soient devenues brunes pendant plusieurs jours (du sixième au dixième jour), elles redeviennent rouges. Cette situation peut être un signe du développement d'une hémorragie intra-utérine et nécessite un appel immédiat à un spécialiste.
  • La présence de toute odeur désagréable - putride, acide ou même douce. Ceci suggère que l'infection se développe dans l'utérus.
  • Les signes les plus dangereux qui peuvent accompagner les lochies: douleur vive et aiguë dans le bas de l'abdomen, sautes de température corporelle, manifestations de signes généraux d'intoxication (douleurs, nausées, vertiges, migraines soudaines et aiguës, spasmes musculaires, etc.). Il va sans dire que de tels phénomènes désagréables nécessitent le diagnostic d'un médecin dans les meilleurs délais.

Règles d'hygiène fondamentales pour la décharge post-partum

  1. Au cours des premiers jours de sortie les plus abondants, il est obligatoire d’utiliser des serviettes spéciales pendant la période de récupération post-partum. Lorsque le volume de décharge diminue et que, avec l'autorisation du médecin observateur, vous pouvez passer aux articles d'hygiène habituels.
  2. Régularité de changement des joints: au moins une fois toutes les 3 à 5 heures. Et le critère ne devrait pas être l'intervalle de temps, mais le degré de mouillage - afin d'éviter le développement d'environnements pathogènes, ne laissez pas le joint devenir complètement humide.
  3. Fortement recommandé pour une utilisation dans la période des lochies des tampons.
  4. L’hygiène intime exige une délicatesse spéciale, mais en même temps des soins accrus: utilisez un savon doux pour bébé (de préférence liquide) et envoyez un jet d’eau strictement vers l’arrière: vous éviterez ainsi le développement de processus inflammatoires dans le vagin.
  5. Prendre un bain chaud est strictement contre-indiqué!

19 mars 2010, 12h47

Moi aussi, étrange - il semble que tout soit passé, puis une petite quantité de décharge rouge foncé apparaît. Aussi un mois après la naissance est passée. Mais j'ai remarqué que cela se produit après le physique. charges - fauteuil roulant roulé dans l'escalier, levé un seau avec de l'eau, désolé, après une toilette en grand.
Je me sens bien, il n'y a pas de température, rien ne fait mal. Donc, vous ne voulez pas aller chez le médecin - avez-vous eu peu de souffrances pendant l'accouchement?

19 mars 2010 12h52

Je l'ai eu - fait une échographie, il s'est avéré que le polype placentaire. Scraped (((Avec le deuxième enfant, la même chose a commencé, est allé à l’échographie - il s’est avéré que la menstruation était).
Conclusion - passer à l'échographie, vérifier

19 mars 2010, 15h58

Quelle horreur! La quantité de ces sécrétions sanglantes joue-t-elle un rôle? Peut-être si un peu du tout - n'est-ce pas effrayant?

21 mars 2010, 21:51

Je suis la même question - un mois après l'accouchement, la décharge post-partum a pris fin et après quelques jours, une décharge abondante a commencé, je pense que c'est mensuel, mais aujourd'hui il n'y a rien - des caillots très riches et énormes, j'ai peur et j'espère que tout va bien

21 mars 2010 à 21h58

J'ai eu la même poubelle, comme si tout était fini, puis KAAAAAK lebanulo avec une nouvelle force.

J'étais ravi, l'enfant est allé et a été baptisé, mais le soir, encore une fois, il y avait presque deux mois. Buvez-vous des orties pour HB? Le médecin m'a expliqué ce qui arrive à beaucoup d'entre elles précisément.

22 mars 2010 14h09

Baks. J'ai appelé mon médecin à ce sujet. Il a donc déclaré qu'un mois après la naissance, il pouvait y avoir une légère formation de taches, ce qui est normal, mais si vous avez des caillots ou une bombe épaisse, vous devriez absolument consulter un médecin.

Donc il vaut mieux être en sécurité

23 mars 2010 7h55

J'ai fait une échographie, tout va bien dans l'utérus. mais le médecin a dit qu’il pouvait y avoir une période d’apparition périodique jusqu’à ce que tout sorte de l’utérus.

24 mars 2010, 15h15

Miam heureux pour toi

24 mars 2010, 16:23

Elle a aussi eu beaucoup de sang, exactement un mois après la naissance, ne s’est pas arrêtée pendant deux semaines, est allée chez le médecin et elle allait bien, tout allait bien, on dirait que cela n’a pas fonctionné en dehors de l’utérus ou parce qu’elle a fumé dans un bain chaud, on lui a prescrit de l’ocytocine, piqué 5 jours et tout est allé

27 janvier 2011, 00:24

avant saignement abondant - 3 semaines
puis un autre coup, se transformant parfois encore en une décharge abondante - environ 3 semaines
et puis une autre sélection beige pour quelques semaines. Total 8. Les deux fois
Et après la première naissance, une semaine après la fin du Lochius, le mensuel est apparu. Beauté
Je me souviens de cette façon alors. Pensé le saignement ouvert.

1 février 2011, 14h41

Environ un mois et une semaine pendant un certain temps, mais cela pourrait être si long car il y avait une COP

1er février 2011 à 15h20

Rich tout de même, à mon avis, notre UC n’a rien à voir avec cela. Les caractéristiques du corps sont. J'étais plus ou moins abondante (comme la menstruation, abondamment versée pendant une semaine) pendant 2 à 3 semaines, puis peu à peu, tout est devenu un écoulement brunâtre, puis blanchâtre. Cela a duré au total pas plus de 8 semaines.

2 février 2011, 3:40

La semaine est forte. Environ un mois. De plus, chaque jour de moins en moins

Écoulement de sang un mois après la naissance

La naissance d'un bébé est un processus physiologique complexe pour une femme. Les saignements un mois après l'accouchement ne sont pas toujours la norme. La menace pour la vie détermine la quantité et la nature du rejet.

Informations générales

Lorsque l'accouchement était normal, sans pauses ni fissures, les mères observaient des saignements abondants au cours des 7 à 10 premiers jours. Ce processus physiologique dans le corps vous permet de vous débarrasser des restes de l'après-naissance, des lochies et de certaines parties du placenta.

Si plus d'un mois s'est écoulé depuis la naissance du bébé et que la décharge n'a pas cessé et est devenue abondante, faites attention à leur nature et à leur quantité. S'il n'y a pas d'odeur désagréable et qu'il n'y a pas de caillots sanguins de couleur foncée, c'est normal.

Quelle devrait être l'allocation d'un mois après la naissance:

  1. les lochias sont plus épais le premier jour et deviennent liquides au bout d'une semaine;
  2. pendant les premiers jours, le sang a une couleur écarlate éclatante;
  3. pendant 10-14 jours, la nuance passe au brun, la quantité diminue;
  4. écoulement muqueux rose pâle, sans odeur;
  5. après 4 semaines, les lochies deviennent transparentes.

Normalement, les pertes sanguines du vagin dans la période post-partum durent entre 6 et 8 semaines, selon l’état de santé de la mère. Le volume de sang perdu pendant cette période est d'environ 1,5 litre. Le corps est complètement renouvelé et nettoyé.

Causes de spotting dans un mois après la naissance:

  • une césarienne a été réalisée;
  • des parties de l'après-naissance sont restées dans le canal de naissance;
  • la présence de fibromes;
  • la coagulation du sang est altérée;
  • il y a eu une rupture de l'utérus ou du canal génital.

Une femme n'allaite pas, une ménorragie se développe. Ceci est dû au déséquilibre hormonal. Avec cette déviation, les mois précédant et suivant l'apparition du nourrisson s'accompagnent d'une importante perte de sang.

La menstruation abondante se manifeste par une mauvaise santé, une pression artérielle basse, des vertiges. Les causes en sont des perturbations hormonales, des traumatismes à la naissance, une altération de la coagulation du sang et des maladies des organes génitaux.

Si un mois s'est écoulé après l'accouchement et que le débit sanguin a commencé à augmenter, vous devez consulter un médecin. Un diagnostic opportun identifiera la cause et démarrera le traitement à temps.

Raisons

La présence de spotting pendant 4 semaines après la naissance entraîne le décès d'une femme ou le retrait du pénis. Maman, en présence de signes tels qu'une hémorragie abondante, des caillots sombres et des douleurs abdominales, est nécessaire pour appeler une ambulance.

Causes de saignement un mois après l'accouchement:

  • atonie ou hypotonie de l'utérus;
  • le reste de l'après-naissance;
  • blessure post-partum;
  • maladie du sang;
  • processus inflammatoires;
  • polype placentaire;
  • traits héréditaires du corps.

L’atonie et l’hypotonie de l’utérus représentent une déviation. En conséquence, entre les vaisseaux, il y a un espace vide à travers lequel le sang s’infiltre. Cette condition est dangereuse pour la santé, car la perte de sang peut aller jusqu'à deux litres.

Quand consulter un médecin si le saignement a commencé un mois après la naissance:

  1. écoulement sanglant dure plus de 42 jours;
  2. l'ombre est devenue sombre;
  3. apparition de pus, de taches noires et d'odeur désagréable.

Saignements abondants causés par une inflammation due à des parties du placenta restant dans l'utérus. Les points de suture post-partum et les hématomes entraînent une perte de sang. Cela est dû à la suppuration de suture ou à la détection tardive de déchirures internes.

Le gynécologue examine la pathologie à l'examen. Pour ce faire, une femme devra subir des analyses de sang et d'urine, ainsi qu'une échographie des organes génitaux. Des saignements fréquents et abondants indiquent la présence d'une pathologie.

Des complications

Au cours de la période post-partum, la femme doit surveiller attentivement son état de santé. Si des écarts par rapport à la norme apparaissent ou si du sang s'est écoulé un mois après l'accouchement, il est nécessaire de faire attention à la qualité des pertes vaginales.

Quand consulter un médecin pour des complications:

  1. le sang a pris une teinte écarlate et est devenu liquide;
  2. le nombre de sorties a augmenté, le nombre de serviettes postnatales est suffisant pour une heure au plus;
  3. douleurs persistantes dans l'abdomen et dans l'utérus;
  4. fièvre
  5. l'apparition de caillots sanguins avec une odeur désagréable.

Tout processus inflammatoire dans l'utérus nécessite un diagnostic et un traitement. Si la femme à temps ne fait pas attention aux saignements abondants six semaines après l'accouchement, les conséquences peuvent être négatives.

  • l'endométriose;
  • manque de contractions musculaires;
  • blocage de l'utérus;
  • infections inflammatoires.

L'endométriose se développe à la fois dans les organes génitaux et dans la région abdominale. On pense que cela se produit en raison de la pénétration de sang dans les trompes de Fallope. La maladie se manifeste après la menstruation et dans la période post-partum.

L'absence de contractions musculaires de l'utérus ne permettra pas au corps de retrouver son apparence d'origine. Les signes d'atonie sont des caillots sanguins, une diminution de la pression artérielle chez un patient. La pathologie entraîne souvent la mort en raison d'une perte de sang importante et d'un choc hémorragique.

Inspection

Un diagnostic complet est réalisé chez les femmes prédisposées au saignement. Les pathologies sont associées à des maladies génétiques et chroniques. Les médecins font attention à la taille de l'utérus, au placenta praevia et à la coagulation du sang.

Comment se déroule l'inspection pour sortie tardive de sang après l'accouchement:

  1. vérifiez le bas de l'utérus;
  2. examen des organes génitaux;
  3. mesure de la pression, du pouls et de la température corporelle;
  4. diagnostic général;
  5. prescription de tests et échographie.

Quand une femme a un écoulement rouge vif intense un mois après l'accouchement, l'examen commence par vérifier le fond de l'utérus et de la vessie. Ensuite, évaluez la qualité et la quantité de lohii. Pour ce faire, peser le joint 15 minutes après le remplissage.

Les traumatismes entraînent souvent des saignements, ce qui empêche l'utérus de se contracter et de ne pas reprendre sa forme antérieure. Si l'organe est vérifié et qu'aucune anomalie n'est décelée, faites attention à la douleur et au vagin.

Il est important de surveiller l'état général du patient. Mesurer la pression, le pouls et la température du corps. Dans la peau normale devrait être une teinte claire, les lèvres roses, les muqueuses sans sécheresse. En cas de saignement interne, la douleur sera intense et irradiera vers la région pelvienne. Le vagin est gonflé, la peau devient bleu foncé. Un écoulement noir apparaît ensuite un mois après la naissance de l'enfant, ce qui indique la présence d'une lacération à l'intérieur ou à l'extérieur.

Traitement

Les saignements utérins sont traités par étapes, en fonction de l'état de la femme. Tout d'abord, un diagnostic et un examen, qui permettent de déterminer la cause de la pathologie. Pendant tout ce temps, l'infirmière contrôle la pression et le pouls de la femme.

Le travail de l'utérus est restauré à l'aide de médicaments. Pour chaque patient, le moyen et le dosage sont choisis individuellement en fonction des caractéristiques du corps. Pour soulager les spasmes et arrêter les saignements, un rhume est appliqué au bas de l'abdomen.

Médicaments contre le saignement un mois après la naissance:

  1. Oxytocine - Utilisée pour contracter les muscles. Il est utilisé sous forme de compte-gouttes à la fois lors de l'accouchement et après l'apparition de l'enfant;
  2. Méthylergométrine - administré par voie intramusculaire uniquement après l'accouchement. Accélère la contraction des muscles de l'utérus.

Le médecin examine l'utérus, un tampon est inséré à l'intérieur avec un moyen qui aide le corps à se contracter. Si des résidus de placenta se trouvent à l'intérieur de la cavité et dans le canal utérin, l'organe est nettoyé sous anesthésie générale.

Si le saignement ne peut pas être arrêté, le problème est résolu chirurgicalement:

  • retrait de l'utérus;
  • agression des lacérations et des blessures à l'intérieur de l'organe;
  • serrer les navires qui sont endommagés.

L'opération n'est appliquée qu'en dernier recours, lorsque les médicaments n'ont pas résolu le problème. Toutes les interventions chirurgicales sont effectuées sous anesthésie générale. Avec une forte perte de sang, des transfusions sanguines sont prescrites.

Prévention

Les mesures préventives contribuent à la réduction de l'utérus, réduisent le risque de développer une pathologie après l'accouchement. Au cours du premier mois, la mère doit surveiller attentivement les modifications du corps. Le non respect des règles d'hygiène et des recommandations du médecin nuit à la santé de la femme.

Ce que vous devez faire la première fois après la naissance:

  1. avec la coagulation du sang réduite subissent régulièrement des tests;
  2. Il est déconseillé de fumer, de boire de l'alcool;
  3. maintenir l'hygiène génitale. S'il y a des points de suture, prenez une douche en utilisant du savon pour bébé après chaque utilisation des toilettes;
  4. traiter les plaies pour la guérison la plus rapide par des agents antibactériens;
  5. pendant les deux premiers jours immédiatement après l'accouchement, appliquez une compresse de glace sur la région utérine;
  6. dans les 5 premiers jours pour réduire l'utérus se coucher et dormir sur l'abdomen;
  7. après la sortie de l'hôpital, consulter un gynécologue une fois par semaine;
  8. surveiller le bien-être jusqu'à ce qu'il y ait un écoulement clair du vagin.

Au cours des premières semaines, pour éviter les saignements, vous ne pouvez pas faire de sport, soulever des poids. Après une césarienne, la période est augmentée à 4 semaines, car les points de suture peuvent diverger. Si lors de l'accouchement il y a eu des ruptures de l'utérus, si le canal de naissance ou une épisiotomie ont été pratiquées, évitez les rapports sexuels avec un homme.

Les mesures préventives visent à restaurer le corps féminin après la naissance d'un nouveau-né. En cas d'écart par rapport à la norme, d'hémorragie excessive, de décoloration de l'écoulement et d'apparition d'une odeur désagréable, vous devez immédiatement demander de l'aide.

La période après la naissance est une période assez difficile pour le corps de la mère. Une immunité affaiblie conduit souvent à des processus inflammatoires qui provoquent des saignements utérins. Lors de la visite à la clinique et pour diagnostiquer la cause de la pathologie, les médecins pourront sauver la vie d'une femme.