Conséquences de l'hypoxie cérébrale chez le nouveau-né, complications possibles

L'hypoxie chez les enfants peut survenir pendant le développement du fœtus ou à la naissance. Le manque d'oxygène peut entraîner des problèmes de santé pour l'enfant. Si l'hypoxie cérébrale est diagnostiquée chez le nouveau-né, les conséquences intéressent tous les parents.

Cela dépendra beaucoup de la durée pendant laquelle le bébé aura manqué d'oxygène, ainsi que de la rapidité et de la justesse de la décision. La pathologie est assez courante et se rencontre chez 6% des nouveau-nés. Les parents doivent comprendre à quoi ils doivent faire face pour pouvoir prendre les bonnes mesures.

Caractéristique

L'hypoxie du cerveau chez le nouveau-né est une pathologie dans laquelle l'enfant souffre d'un manque d'oxygène de la mère au fœtus. Ce problème survient souvent pendant la grossesse. Une femme doit donc surveiller de près son état de santé et l'état du bébé.

L'hypoxie est aiguë et chronique. Le premier type est souvent dû à un accouchement grave, qui a eu un impact important sur la santé de l'enfant. Dans la forme chronique, l'enfant souffre d'une privation d'oxygène pendant une longue période.

Le manque d'oxygène ne peut pas être qualifié de pathologie sûre, car il comporte de nombreuses complications. La violation affecte les organes internes, en particulier les poumons, le cœur et le foie. Dans certains cas, le bébé peut même recevoir le statut d’invalidité. Seul un traitement opportun empêchera l'apparition de complications dangereuses.

Variétés

L'hypoxie du cerveau chez les enfants peut se développer en raison de facteurs externes et internes. Il existe plusieurs types de pathologies qu'il est important de déterminer pour un traitement ultérieur.

Types d'hypoxie:

  • Hypoxie respiratoire. Cela semble dû au fait qu'une personne a un système respiratoire cassé. La maladie agit souvent comme un effet secondaire d'asthme, de lésions cérébrales et de paralysie musculaire.
  • Maladie hypoxique. Il est déterminé que la tête ne reçoit pas suffisamment d'oxygène du monde extérieur. Une situation similaire se présente, par exemple, lors de l'ascension d'une hauteur.
  • Pathologie circulatoire. Il est isolé si une personne a des maladies du système cardiovasculaire. Dans ce contexte, le débit sanguin peut être altéré, raison pour laquelle l'oxygène ne parviendra pas en quantité suffisante dans le système nerveux central. En conséquence, la personne est en état de choc. En raison de cette maladie, un AVC ischémique survient souvent.
  • Pathologie tissulaire. Il apparaît quand il y a des problèmes d'absorption d'oxygène par les cellules. Le jeûne est dû à un blocage enzymatique. Une pathologie peut souvent survenir si une personne est constamment en contact avec des poisons ou des médicaments dangereux.
  • Hypoxie hémique. Cette maladie survient lorsqu'il y a des problèmes de transport de l'oxygène. Les navires n'ont pas cet élément, ainsi que l'hémoglobine. Le problème apparaît lors d'une intoxication par des éléments toxiques, ainsi que des gaz.

Raisons

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il existe des changements hypoxiques dans le cerveau chez les nouveau-nés. En outre, de nombreux facteurs négatifs peuvent être évités, ce qui est particulièrement important pour les femmes enceintes. Classiquement, les motifs peuvent être divisés en 3 groupes en fonction des circonstances dans lesquelles l'infraction s'est produite.

Déviations pendant la grossesse:

  • La probabilité de fausse couche.
  • Déficience placentaire.
  • L'enchevêtrement du cou par le cordon ombilical.
  • Naissance prématurée ou grossesse plus longue que le temps imparti.
  • Grossesse multiple.
  • L'hystose

Si la grossesse d’une femme ne se déroule pas bien, il est important que le médecin surveille constamment sa santé et s’assure que le fœtus est en bon état. Pour qu'un nouveau-né soit en bonne santé, il est extrêmement important de ne pas tolérer les perturbations hypoxiques.

Déviations maternelles:

  • La présence d'anémie ou d'anémie.
  • Problèmes avec le système cardiovasculaire.
  • Maladies de type broncho-pulmonaire.
  • La survenue d'une grossesse chez une femme âgée de moins de 18 ans ou de plus de 35 ans.
  • Pathologie urétrale.
  • Mauvaises habitudes telles que la consommation de drogue, l'alcool ou la nicotine.
  • Stress constant, mauvaise alimentation, manque de sommeil.

Pour cette raison, il est important de surveiller la santé d'une femme enceinte. Vous devriez aussi définitivement abandonner vos mauvaises habitudes et réviser votre mode de vie. Cela dépendra du développement du fœtus.

Problème d'accouchement:

  • L'enchevêtrement du cordon ombilical de foetus. C'est l'une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles un enfant manque d'air.
  • Blessures à la naissance.
  • Accouchement difficile, tant pour la mère que pour l'enfant.
  • L'utilisation de médicaments pouvant affecter l'état du bébé.
  • Gros fruit.

Signes de

Au cours de l'hypoxie cérébrale chez le nouveau-né, diverses manifestations peuvent être remarquées par les parents et les médecins. Il est impossible de diagnostiquer soi-même une pathologie. Il est donc important de consulter immédiatement un médecin. Après les enquêtes, il sera possible de dire sans équivoque quel problème a été rencontré.

Principaux symptômes:

  • Dysfonctionnements du coeur. Il peut y avoir des bruits, augmentation du pouls, arythmie, bradycardie.
  • L'enfant a un petit volume de sang.
  • Un enfant né ne pleure pas au moment de la naissance.
  • Il y a des caillots sanguins vasculaires.

Signes:

  • La présence de crises.
  • Sommeil agité chez un nouveau-né.
  • Constant pleure sans raison.
  • L'enfant frissonne quand ils le touchent.
  • Tremblement des mains, des pieds et du menton en pleurant.
  • Tonus musculaire altéré.
  • L'enfant gèle constamment.

Dans ce cas, vous devriez toujours consulter les médecins pour prendre des mesures rapides. Il est important de déterminer le degré d'hypoxie afin de comprendre la gravité des violations. Si la privation d'oxygène est grave, les effets les plus néfastes sont possibles.

Degrés Apgar

À la naissance, l’enfant est évalué en fonction du fonctionnement de tous les systèmes du corps. Pour cela, on utilise l'échelle Apgar sur laquelle les médecins sont orientés. Tout d’abord, l’état est évalué dès la première minute de vie, puis au bout de 5 minutes.

Quels points peuvent être:

  • De 0 à 3 est une forme grave d'hypoxie.
  • De 4 à 5 - la gravité moyenne de la privation d'oxygène.
  • De 6 à 7 - violation facile.
  • De 8h à 10h - tout va bien pour l'enfant.

La fréquence respiratoire, l'activité réflexe, la couleur de la peau, le tonus musculaire seront évalués. En outre, une attention particulière est accordée à la fréquence des contractions cardiaques. Selon si l'enfant a une violation, un score spécifique sera mis. L'hypoxie légère se résorbe en 5 minutes, tandis que les autres degrés nécessitent un traitement.

Diagnostic et traitement

Afin de poser un diagnostic précis, il est important de faire un dépistage. Même pendant la grossesse, une femme devra effectuer une échographie fœtale, un test de perturbations ainsi que l'écoute d'un battement de coeur. Le résultat de la recherche permettra de comprendre s'il existe une menace pour le bébé.

Après la naissance, le bébé subit une échographie cérébrale et un examen neurologique. Si des écarts sont constatés, une hypoxie peut être suspectée.

Pendant le traitement, la respiration est d'abord rétablie par aspiration, puis une respiration artificielle peut être appliquée. Une solution de glucose et une cocorboxylase sont injectées dans le cordon ombilical. Pour la bardicarde, un massage cardiaque est effectué et de l'adrénaline et d'autres médicaments sont injectés dans la veine. Après cela, il faudra donner des vitamines à l'enfant, lui administrer un traitement par perfusion et lui administrer une oxygénothérapie.

Conséquences - Vidéo

Le plus dangereux est la forme aiguë d'hypoxie du cerveau. C'est cette espèce qui peut entraîner diverses déviations qui affectent la qualité de la vie humaine. Il est impératif que vous receviez un traitement en temps utile si vous souhaitez que votre enfant reste en bonne santé.

Diverses conséquences peuvent survenir lorsque le bébé n’a pas reçu l’aide appropriée. Dans une telle situation, la pathologie peut nuire à la qualité de la vie. Les complications peuvent être légères et graves.

Conséquences possibles:

  • Contraction accélérée du cœur. Dans le même temps, la pression artérielle augmente. Au cours de l'hypoxie, le flux sanguin est redistribué, ce qui peut provoquer des troubles trophiques. Le danger est que les organes internes risquent de ne plus fonctionner normalement.
  • Devenir une autre fréquence respiratoire. Une personne a le souffle court.
  • Le cerveau produit un grand nombre de globules rouges. De ce fait, il existe un risque de formation de caillots sanguins.
  • Il y a souvent des convulsions dans l'enfance.
  • La fonction visuelle se détériore.

Hypoxie chez les nouveau-nés

L’hypoxie chez les nouveau-nés est la privation d’oxygène du corps d’un enfant qui peut être chronique ou aiguë. La pathologie est répandue et est détectée chez environ 4 à 6% des nouveau-nés.

L'hypoxie du nouveau-né n'est pas une maladie indépendante, mais un état pathologique qui survient dans le contexte d'une grossesse ou d'un accouchement défavorables, ou qui se développe en tant que symptôme de toute pathologie congénitale ou acquise. L'hypoxie est plusieurs fois plus fréquente chez les bébés prématurés. Ceci est dû au développement fréquent en eux du syndrome de détresse respiratoire provoqué par l'immaturité du tissu pulmonaire, dont l'une des manifestations est l'état d'hypoxie.

L'hypoxie du nouveau-né s'accompagne de troubles systémiques de gravité variable, en premier lieu, de lésions du système nerveux central, qui se manifestent par un dysfonctionnement. Les formes graves de manque d’oxygène constituent un grave danger pour le nouveau-né, peuvent entraîner une invalidité ou la mort.

Une partie des mesures préventives visant à réduire le risque d'hypoxie au cours des périodes prénatale et postnatale devrait être mise en œuvre par une femme enceinte.

Des formulaires

Selon le moment de l’apparition, il existe deux formes d’hypoxie chez le nouveau-né:

  • primaire - se développe au stade du développement fœtal du fœtus ou lors de l'accouchement, il peut être aigu ou chronique;
  • secondaire - se produit dans le premier jour de la vie du nouveau-né sur fond de toute autre pathologie (pneumopathie, accident vasculaire cérébral).

Raisons

Les maladies du fœtus et de la mère entraînent une hypoxie primaire chez le nouveau-né, une évolution gestationnelle pathologique, une naissance compliquée:

  • infections intra-utérines (herpès, chlamydia, toxoplasmose, syphilis, cytomégalovirus, rubéole);
  • malformations fœtales;
  • incompatibilité immunologique du sang fœtal et maternel;
  • maladies extragénitales d'une femme enceinte (diabète sucré, thyrotoxicose, maladies pulmonaires aiguës et chroniques, malformations cardiaques, anémie);
  • obturation des voies respiratoires d'un nouveau-né avec du mucus ou du liquide amniotique (hypoxie par aspiration);
  • antécédents obstétricaux surchargés (grossesse prolongée, décollement prématuré du placenta, prééclampsie);
  • la présence de mauvaises habitudes chez la mère (tabagisme, alcoolisme, toxicomanie).

Les principales causes d'hypoxie secondaire chez le nouveau-né sont les suivantes:

  • troubles de la circulation cérébrale;
  • pneumopathies - pathologies périnatales du poumon de nature non infectieuse, provoquées par une expansion insuffisante du tissu pulmonaire (maladie de la membrane hyaline, syndrome de l'hémorragie oedémateuse, atélectasie).

L’hypoxie chez les nouveau-nés entraîne une altération de l’hémodynamique, de la microcirculation et du métabolisme, c’est-à-dire une acidose métabolique respiratoire, caractérisée par:

Sur le fond de l'hypoxie chez les nouveau-nés, le sang s'épaissit, ce qui entraîne une augmentation de sa viscosité et une agrégation améliorée des globules rouges, plaquettes. Les troubles de la microcirculation qui en résultent provoquent une hémorragie, une ischémie et un gonflement des tissus du cerveau, du foie, des glandes surrénales, du cœur et des reins. Cliniquement, cela se manifeste par l'apparition des signes d'hypoxie suivants chez le nouveau-né:

  • baisse de la pression artérielle;
  • diminution du débit cardiaque minute et accident vasculaire cérébral;
  • violation de l'hémodynamique périphérique et centrale.
La pathologie est répandue et est détectée chez environ 4 à 6% des nouveau-nés.

Symptômes d'hypoxie chez les nouveau-nés

Les principaux signes d'hypoxie chez le nouveau-né sont des troubles respiratoires, qui entraînent une altération de l'activité cardiaque, de l'hémodynamique, des réflexes et du tonus musculaire.

Immédiatement après la naissance et 5 minutes plus tard, un score de Apgar est évalué pour l’état du nouveau-né afin d’identifier une hypoxie éventuelle et de déterminer sa gravité. Cette méthode repose sur une évaluation de 0 à 2 points des indicateurs suivants:

  • la respiration;
  • couleur de la peau;
  • battement de coeur;
  • sévérité du tonus musculaire;
  • excitabilité réflexe.

Apgar scores table:

Score en points

Couleur de la peau

Pâleur généralisée ou cyanose généralisée

La couleur du corps rose et la couleur bleuâtre des membres (acrocyanose)

Coloration rose de tout le corps et des membres

Fréquence cardiaque, battements / min

La réaction est douce (grimace, mouvement)

Réaction sous forme de mouvement, toux, éternuement, grand cri

Aucun, membres suspendus

Flexion réduite des membres

Mouvement actif exprimé

Cri irrégulier et faible (hypoventilation)

Normal crier fort

En l'absence d'hypoxie, les nouveau-nés obtiennent une note de 8 à 10 points sur l'échelle d'Apgar. Avec une hypoxie légère, le score est de 6 à 7 points, avec une moyenne de 4 à 5 points, et sévère de 0 à 3 points.

Symptômes de l'hypoxie chez les nouveau-nés légers:

  • le premier souffle survient à la première minute de la vie;
  • respiration affaiblie;
  • diminution du tonus musculaire;
  • cyanose du triangle nasolabial.

Avec hypoxie de gravité modérée chez les nouveau-nés sont observés:

  • respiration irrégulière affaiblie;
  • faible cri;
  • la bradycardie;
  • excitabilité réflexe réduite;
  • diminution du tonus musculaire;
  • acrocyanose.

L'hypoxie sévère chez le nouveau-né se manifeste par les symptômes suivants:

  • pas de respiration (apnée) ou de mouvements respiratoires simples et irréguliers;
  • bradycardie sévère;
  • hypo ou atonie musculaire importante;
  • manque de réflexes;
  • pâleur de la peau;
  • insuffisance surrénale.

Chez les nouveau-nés souffrant d'hypoxie le premier jour de leur vie, un syndrome post-hypoxique peut se développer, caractérisé par une altération de la liquorodynamique et de la circulation cérébrale.

Diagnostics

Le diagnostic primaire d'hypoxie chez le nouveau-né est basé sur le score de Apgar. Pour confirmer le diagnostic, une étude de la composition acido-basique du sang est réalisée.

Pour le diagnostic différentiel des lésions traumatiques et hypoxiques du système nerveux, une échographie (échographie du cerveau) et un examen neurologique du nouveau-né sont effectués.

Dommages causés au système nerveux central par manque d’oxygène, qui se manifestent par une excitabilité neuro-réflexe accrue (dans le contexte d’une hypoxie sévère, les réflexes sont inhibés), par l’absence de symptômes focaux.

Traitement de l'hypoxie chez le nouveau-né

Le traitement de l'hypoxie chez le nouveau-né commence immédiatement après le diagnostic. Il vise à corriger les troubles des activités respiratoires et cardiaques, les troubles hémodynamiques, l'équilibre hydroélectrolytique et le métabolisme.

Aspirer de l'oropharynx, du mucus du nez et de l'estomac et du liquide amniotique. Si cela ne permet pas de rétablir la respiration, procédez à une ventilation mécanique avec un masque facial. La solution de glucose hypertonique, la cocarboxylase est introduite dans la veine ombilicale. L'absence de respiration spontanée après les mesures thérapeutiques décrites ci-dessus sert d'indication pour l'intubation trachéale, perfusion intraveineuse de solution de bicarbonate de sodium.

L'hypoxie sévère a un risque élevé de décès et, dans le cas d'une intervention de sauvetage, un handicap.

En cas de bradycardie grave ou d'asystolie, un massage cardiaque externe est effectué. L'adrénaline, les corticostéroïdes, le gluconate de calcium, la cocarboxylase et une solution de glucose à 10-20% sont injectés par voie intraveineuse.

Tous les nouveau-nés ayant subi une hypoxie ont besoin d'une surveillance médicale étroite et d'un traitement intensif continu, notamment:

  • oxygénothérapie;
  • thérapie de vitamine;
  • thérapie par perfusion;
  • hypothermie cranio-cérébrale.

Les questions concernant l’organisation de l’alimentation du nouveau-né sont résolues individuellement, en tenant compte des particularités de l’état de l’enfant.

Complications et effets de l'hypoxie chez le nouveau-né

Les effets immédiats et à long terme de l'hypoxie chez les nouveau-nés dépendent de la gravité et de la durée des troubles du métabolisme gazeux, de la rapidité et de l'exhaustivité du traitement effectué. L'hypoxie sévère a un risque élevé de décès et, dans le cas d'une intervention de sauvetage, un handicap.

Des troubles hypothalamiques (diencephaliques), une forme d'encéphalopathie périnatale convulsive ou hypertensive-hydrocéphalie, un syndrome d'hypoxie du système nerveux central ou une forme d'hypertension-hydrocéphalie sont observés chez les enfants qui ont souffert d'hypoxie dans la période néonatale.

Prévention

La prévention de l'hypoxie chez les nouveau-nés comprend les activités suivantes:

  • surveillance intra-utérine régulière de l'état du fœtus et du placenta (échographie obstétricale, échographie Doppler du flux sanguin utéro-placentaire);
  • gestion adéquate de la grossesse en tenant compte des facteurs de risque existants;
  • traitement opportun des maladies extragénitales chez une femme enceinte;
  • prestations obstétricales compétentes lors de l'accouchement;
  • libération immédiate du mucus et du liquide amniotique des voies respiratoires supérieures du bébé immédiatement après la naissance.
L'hypoxie est plusieurs fois plus fréquente chez les bébés prématurés.

Une partie des mesures préventives visant à réduire le risque d'hypoxie au cours des périodes prénatale et postnatale devrait être mise en œuvre pendant la grossesse:

  • rejet de mauvaises habitudes;
  • promenades régulières dans l'air frais;
  • activité physique suffisante;
  • alimentation équilibrée;
  • adhésion au jour;
  • obéissance attentive de l'obstétricien-gynécologue.

Vidéos YouTube liées à l'article:

Éducation: Elle a obtenu son diplôme en médecine de l’Institut médical d’État de Tachkent en 1991. A pris à plusieurs reprises des cours de formation avancée.

Expérience professionnelle: anesthésiste-réanimateur du complexe de maternité en milieu urbain, réanimateur du département d'hémodialyse.

L'information est généralisée et est fournie à titre informatif seulement. Aux premiers signes de la maladie, consultez un médecin. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

Selon des études, les femmes qui boivent quelques verres de bière ou de vin par semaine ont un risque accru de développer un cancer du sein.

Un travail qui ne plaît pas à la personne est beaucoup plus préjudiciable à sa psyché que le manque de travail.

Aux États-Unis, les médicaments contre les allergies dépensent plus de 500 millions de dollars par an. Croyez-vous toujours qu’un moyen de vaincre enfin une allergie sera trouvé?

Dans un effort pour sortir le patient, les médecins vont souvent trop loin. Par exemple, un certain Charles Jensen de 1954 à 1994. a survécu à plus de 900 opérations d’élimination du néoplasme.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux tranches par jour.

Afin de dire même les mots les plus courts et les plus simples, nous allons utiliser 72 muscles.

La plupart des femmes ont plus de plaisir à contempler leur beau corps dans le miroir que le sexe. Alors, les femmes, luttons pour l'harmonie.

Si votre foie avait cessé de fonctionner, la mort serait survenue dans les 24 heures.

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et ont conclu que le jus de melon d'eau empêche le développement de l'athérosclérose. Un groupe de souris a bu de l'eau pure, et le second - jus de melon d'eau. En conséquence, les vaisseaux du deuxième groupe étaient exempts de plaques de cholestérol.

Le poids du cerveau humain représente environ 2% de la masse corporelle totale, mais consomme environ 20% de l'oxygène pénétrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement susceptible aux dommages causés par le manque d'oxygène.

Si vous ne souriez que deux fois par jour, vous pouvez baisser la tension artérielle et réduire le risque de crise cardiaque et d’AVC.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais en même temps, ils échangent près de 300 types de bactéries différentes.

James Harrison, un résident australien âgé de 74 ans, est devenu un donneur de sang environ 1 000 fois. Il a un groupe sanguin rare dont les anticorps aident les nouveau-nés atteints d'anémie sévère à survivre. Ainsi, l'Australien a sauvé environ deux millions d'enfants.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Ainsi, l'image d'une ampoule au-dessus de la tête au moment de l'émergence d'une pensée intéressante n'est pas si éloignée de la vérité.

Les dentistes sont apparus relativement récemment. Dès le 19ème siècle, il était de la responsabilité d'un barbier de retirer les dents douloureuses.

Tout le monde veut le meilleur pour lui-même. Mais parfois, vous ne comprenez pas vous-même que la vie s’améliorera plusieurs fois après avoir consulté un spécialiste. Situation similaire.

Hypoxie chez le nouveau-né symptômes et effets

L'hypoxie cérébrale du nouveau-né est l'une des pathologies les plus courantes. Elle est un manque d'oxygène qui peut être observé chez le fœtus pendant la grossesse (forme chronique de la maladie) et peut survenir immédiatement lors de l'accouchement (forme aiguë de la maladie). Il arrive que l’état d’un tel bébé entraîne son invalidité et même sa mort. En raison du manque d'oxygène, de nombreux systèmes de petits organismes sont perturbés et le système nerveux central, le cœur, les poumons, les reins ou le foie sont tout d'abord affectés. Par conséquent, il est important de faire tout ce qui est possible pour prévenir d'abord et ensuite traiter cette terrible maladie à temps.

Causes de l'hypoxie

Pour prévenir une maladie, vous devez connaître les causes pouvant provoquer une telle maladie. Si la future mère peut être protégée contre eux, il est possible que ce problème n’affecte pas l’enfant. De nombreux facteurs dépendent vraiment du comportement et de la santé de la femme. Les deux premiers groupes de causes mènent à la forme chronique de la maladie et elle se retrouve pendant la grossesse. Ce dernier groupe de facteurs provoque une forme aiguë d'hypoxie, qui n'est diagnostiquée qu'après l'accouchement.

Problèmes de santé de la future mère:

  • maladies du système cardiovasculaire (maladie cardiaque, hypotension, hypertension, dystonie végétative-vasculaire);
  • maladies broncho-pulmonaires;
  • l'anémie;
  • infection du système génito-urinaire;
  • seuil d'âge inférieur à 18 ans ou supérieur à 35 ans;
  • non-respect du régime quotidien et mode de vie adéquat: stress fréquent, manque de sommeil, manque d'air frais, nutrition insuffisante;
  • mauvaises habitudes (alcoolisme, toxicomanie, tabagisme);
  • perturbation endocrinienne.

Pathologie de la grossesse:

  • pathologie du placenta (décollement, vieillissement précoce, previa);
  • toxicose dans les derniers mois de la grossesse;
  • pathologistes du cordon ombilical (nœuds, enchevêtrement);
  • accouchement précoce;
  • retouche;
  • menace d'interruption;
  • la multiplicité;
  • eau basse / haute eau;
  • pathologie dans le développement du fœtus.

Problèmes à la naissance:

Une longue liste de raisons montre que l'hypoxie du nouveau-né peut être imputée à la mère qui n'a pas respecté les prescriptions du déroulement normal de la grossesse et aux médecins qui se sont manifestés de manière non professionnelle à la naissance. Dans certains cas, il se produit une confluence de circonstances, quelque part, l’organisme douloureux de la mère ne peut pas faire face à des processus aussi difficiles que la procréation et l’accouchement.

Une hypoxie peut déjà être détectée pendant la grossesse (pour plus de détails, lire l'article précédent) et des mesures appropriées doivent être prises pour assurer un traitement approprié du bébé. Cependant, très souvent, le diagnostic est posé après l'accouchement. Comment savoir si un enfant développe un déficit en oxygène?

Symptômes et signes

L'hypoxie chez le nouveau-né a le plus souvent des symptômes prononcés, ce qui n'est pas difficile pour poser un diagnostic précis et correct immédiatement après la naissance du bébé. Cela donne le temps de commencer le traitement et de faire face à la maladie. Les principaux symptômes de l'hypoxie chez le nouveau-né sont les suivants:

  • tachycardie (contraction du coeur avec une fréquence accrue);
  • bradycardie (indicateur inverse - diminution significative de la fréquence des contractions du muscle cardiaque);
  • arythmie (trouble du rythme cardiaque);
  • la présence dans le méconium de liquide amniotique;
  • souffle cardiaque;
  • hypovolémie (petit volume sanguin);
  • la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux, ce qui entraîne des hémorragies tissulaires.

Les médecins distinguent plusieurs degrés d'hypoxie en utilisant une échelle spéciale d'Apgar. Elle évalue dans quelle mesure les systèmes d’un petit organisme fonctionnent:

  1. 8-10 points - un excellent état du nouveau-né, à qui aucune hypoxie ne menace;
  2. 7–6 points - hypoxie du 1er degré, forme bénigne de la maladie;
  3. 5-4 points - hypoxie du 2e degré, forme moyenne;
  4. 3–0 points - hypoxie du 3ème degré, forme sévère.

Un degré modéré se caractérise par une amélioration progressive de l'état du nouveau-né immédiatement, en quelques minutes. Le deuxième degré peut nécessiter plusieurs jours pour rétablir pleinement les fonctions normales d’un petit organisme. La troisième nécessite un traitement complet, qui comprend des mesures de réanimation primaire et de soins ultérieurs.

Traitement de l'hypoxie chez les nourrissons

La séquence des actions médicales et le professionnalisme des médecins dépendront du rétablissement ultérieur du bébé. Le traitement approprié de l'hypoxie chez le nouveau-né implique les mesures suivantes:

  1. rétablissement de la respiration normale: purification des voies respiratoires, des cavités buccale et nasale à partir du mucus;
  2. réchauffer l'enfant avec des radiateurs et une table spéciale;
  3. utilisation de médicaments pour stimuler la circulation sanguine et rétablir la respiration;
  4. l’utilisation d’un masque à oxygène si la respiration du bébé ne peut pas être restaurée;
  5. dans un état grave, l'enfant est placé dans une chambre de pression.

Lorsque les symptômes d'hypoxie chez le nouveau-né disparaissent, l'hôpital quitte l'hôpital. La période de récupération nécessite une observation constante non seulement du pédiatre de district, mais également du neuropathologiste. Nous devrons protéger les miettes du moindre stress, surveiller attentivement son régime alimentaire et ses habitudes de sommeil. Des massages thérapeutiques, des bains apaisants et des séances d'aromathérapie sont souvent prescrits.

Dans les formes graves, le traitement de l'hypoxie chez les nourrissons implique la nomination de médicaments: sédatifs et stimulants du cœur et de l'activité cérébrale. En cas de détection tardive de la maladie ou de traitement tardif, l'hypoxie peut avoir des conséquences désastreuses pour la santé du bébé.

Qu'est-ce qu'une hypoxie dangereuse chez le nouveau-né?

Le plus souvent, les effets de l'hypoxie chez les nouveau-nés dépendent du degré de la maladie. Le premier passe rapidement sans que cela affecte la santé du bébé. La seconde sera parsemée de réflexes lents et déprimés temporaires, mais ces conséquences disparaîtront bientôt, ne laissant aucune trace sur la santé de l'enfant. Au troisième degré peut être observé:

  • anxiété;
  • troubles du sommeil;
  • crampes musculaires;
  • retard dans le développement mental et physique;
  • des troubles dans le cerveau;
  • issue fatale.

La mort avec le niveau de médecine actuel est une exception. L'hypoxie chronique et aiguë de nos jours est un problème très commun que les médecins traitent avec succès, éliminant complètement ou minimisant ses conséquences.

Lorsque le médecin diagnostique une hypoxie chez le nouveau-né, les effets de cette affection peuvent être très différents: de la récupération à des problèmes graves du système nerveux du bébé. De quoi s'agit-il et comment peut-il affecter la santé des miettes?

Qu'est-ce que l'hypoxie chez le nouveau-né?

L'hypoxie chez les nouveau-nés - qu'est-ce que c'est? Avant de répondre à cette question, il est nécessaire de comprendre les principes du cerveau humain. Le système nerveux fournit tous les processus de la vie. En termes simples, le cerveau contrôle non seulement nos actions volontaires, telles que le mouvement et la parole, mais également la respiration, les battements de coeur, la digestion des aliments, etc.

C'est important! Pour fonctionner normalement, les cellules nerveuses ont besoin de beaucoup d'oxygène et de nutriments. Lorsque, pour diverses raisons, l’alimentation en sang du cerveau est perturbée et que l’apport en oxygène est interrompu, le cerveau subit des modifications sérieuses et souvent irréversibles.

Qu'est-ce que l'hypoxie chez le nouveau-né? Il s'agit d'une affection provoquée par un manque d'oxygène chronique (se poursuivant pendant toute la grossesse) ou aigu (se produisant généralement lors de l'accouchement).

En plus des troubles du système nerveux (hypoxie du cerveau chez le nouveau-né), tous les organes internes - cœur, reins, poumons, foie, etc. - souffrent d'une insuffisance en oxygène, il est donc important de prévenir pour éviter des dommages graves et un handicap grave bébé.

Causes de l'hypoxie chez un nourrisson

Les symptômes de l'hypoxie chez le nouveau-né et ses conséquences dépendent en grande partie des causes de la maladie. Le plus fréquent d'entre eux peut être divisé en trois grands groupes:

1. Maladies de la future mère:

  • problèmes cardiaques (maladie cardiaque, tension artérielle extrêmement basse ou hypertension);
  • maladie pulmonaire (asthme bronchique);
  • mode de vie inapproprié (alcoolisme, tabagisme, absence de régime quotidien, présence constante dans une pièce encombrée).

2. Pathologie de la grossesse:

  • la menace de fausse couche;
  • grossesses multiples;
  • l'accouchement est beaucoup prématuré ou, au contraire, différé;
  • pathologie du placenta (présentation, décollement prématuré);
  • pathologie du cordon ombilical (enchevêtrement).

3. Problèmes pendant l'accouchement:

  • travail prolongé;
  • enchevêtrement du cordon serré;
  • césarienne.

Symptômes de l'hypoxie chez le nouveau-né

Les signes de la maladie sont assez bien étudiés et peuvent être facilement identifiés en examinant le bébé. Les médecins posent donc le diagnostic dès les premières minutes de la vie de l'enfant. Avec l'hypoxie des nouveau-nés, les symptômes de la maladie sont les suivants:

  • altération du muscle cardiaque: tachycardie (augmentation du nombre de battements de coeur), bradycardie (au contraire un battement de coeur rare), arythmie;
  • détection de méconium dans le liquide amniotique;
  • problèmes d'alimentation: le bébé s'inquiète de téter au sein, tète mal, crie;
  • problèmes neurologiques: pleurs fréquents et déraisonnables d'un enfant, sommeil médiocre, tremblement du menton.

L'hypoxie sévère chez le nourrisson a des conséquences graves: convulsions, coma et autres problèmes neurologiques.

Diagnostic et traitement de l'hypoxie chez le nouveau-né

Pour l’évaluation initiale de l’état du nouveau-né, y compris le diagnostic d’hypoxie, on utilise la célèbre échelle d’Apgar, qui détermine les signes vitaux de base du bébé à 1 et 5 minutes de la vie. Vous devrez peut-être également confirmer le diagnostic:

  • recherche de la composition gazeuse du sang du bébé;
  • NSG - échographie du cerveau;
  • si nécessaire - tomodensitométrie, IRM.

Pour réduire l'impact négatif de l'hypoxie cérébrale chez le nouveau-né, le traitement doit être prescrit immédiatement. Principes de thérapie:

  • restauration de la respiration spontanée;
  • maintenir une température corporelle confortable pour l'enfant;
  • la nomination de médicaments qui stimulent la circulation sanguine, y compris le cerveau;
  • oxygénothérapie.

Les capacités de compensation du corps de l’enfant sont vraiment formidables, si bien que toutes les fonctions altérées sont restaurées en 3-4 jours. L'hypoxie chez les nouveau-nés nécessite un traitement sérieux en soins intensifs aux premiers stades. Puis le bébé attend une neuro-observation à vie et une longue période de convalescence.

Prévisions

À bien des égards, l’évolution de l’hypoxie du nouveau-né et ses conséquences dépendent de la rapidité des soins médicaux. Une carence sévère en oxygène peut entraîner:

  • anxiété;
  • troubles du sommeil;
  • déficience motrice - paralysie, parésie;
  • retard mental et physique;
  • syndrome convulsif;
  • le coma

Ainsi, la prévention et le traitement opportun de l'hypoxie chez les nouveau-nés vous permettent d'éviter des complications graves et de réduire le nombre de problèmes neurologiques chez l'enfant.


L'hypoxie du nouveau-né est une affection apparue lorsque l'oxygène n'est pas suffisamment alimenté dans le corps d'un enfant et se caractérise par des troubles du système nerveux central.

La combinaison de symptômes, indiquant une hypoxie, peut survenir à la suite de pathologies de la période prénatale, de l'accouchement et de la vie postnatale de l'enfant. Les conséquences de cette affection sont dangereuses et nécessitent un traitement rapide.

Quelle est cette maladie hypoxie

Plus spécifiquement sur l'hypoxie chez le nouveau-né.

L'oxygène est nécessaire à tous les organes, non seulement d'un adulte, mais également d'un fœtus en développement intra-utérin, afin de remplir ses fonctions. Le système nerveux, en particulier le cerveau, est particulièrement sensible à une diminution de son niveau.

Chez une personne déjà née, l'oxygène pénètre dans le sang par l'air qui pénètre dans les poumons lors de la respiration. L'organisme en développement intra-utérin ne possède pas la capacité de respirer avec les poumons - l'oxygène y pénètre par le placenta en provenance de la mère. Mais le cerveau fœtal ne fait que se développer, il est encore plus sensible à la teneur en oxygène du sang. La nature a donc trouvé le moyen de compenser son déclin:

  1. la fréquence des contractions cardiaques est beaucoup plus élevée que celle d'un adulte ou d'un enfant de plus d'un mois: cela permet à l'oxygène de circuler dans le cerveau sans une fois sur l'ensemble du volume, donc plusieurs contractions se succédant peu de temps après
  2. à 1 contraction, le cœur du fœtus et du nouveau-né pousse relativement plus de sang dans la circulation (c'est-à-dire par kilogramme de poids) que chez l'adulte
  3. le fœtus a un type d'hémoglobine différent de celui d'un adulte (il est toujours présent quelque temps après la naissance, il est remplacé par des molécules adultes): il ajoute de l'oxygène plus rapidement et le quitte plus rapidement, l'amenant ainsi dans les tissus
  4. de nombreux messages circulent entre les lits artériel et veineux, de sorte que tous les organes se nourrissent de sang mélangé - pendant l'hypoxie, la pression en oxygène de ce sang diminue moins que s'il était artériel.

Il existe d'autres mécanismes, et ils existent depuis un certain temps et le nouveau-né.

Ainsi, le fœtus et le nouveau-né ont plus de possibilités de compensation. Mais s'il y a peu ou pas d'oxygène pendant une longue période, ou s'il est brusquement (complètement) pas alimenté, les neurones du cerveau commencent à mourir: des zones d'ischémie se développent dans certaines de ses sections et des hémorragies se développent dans d'autres. Le tissu mort est enlevé, de petites cavités remplies de liquide - des kystes - se forment à sa place.

Selon les parties du cerveau dans lesquelles il y a nécrose, kystes ou hémorragies, les symptômes sont différents. Ces sections ne peuvent pas être restaurées et la thérapie visera donc à alimenter complètement en oxygène les autres parties du cerveau - elles peuvent assumer la fonction de sections mortes.

Les causes de l'hypoxie peuvent être divisées en plusieurs groupes: pathologie de la période prénatale, accouchement, début du post-partum.

  • spasme des vaisseaux utérins à la suite de la prise de certains médicaments
  • mère qui fume
  • prééclampsie ou grossesse prolongée entraînant une altération de l'échange d'oxygène par le placenta
  • compression de l'aorte ou de la veine cave inférieure dans l'utérus enceinte conduisant à une hypotension artérielle
  • décollement prématuré du placenta
  • intoxication maternelle au monoxyde de carbone
  • infection du placenta
  • malformations cardiaques de la mère
  • infections intra-utérines
  • conditions de travail ou de vie pendant la grossesse
  • pneumonie, bronchite ou mère asthme
  • syndrome des antiphospholipides
  • conflit rhésus
  • anémie maternelle
  • diminution ou augmentation de la quantité de liquide amniotique
  • pathologie endocrinienne de la mère.

Causes développées lors de l'accouchement

Conduire à l'hypoxie peut:

  • diminution de la pression artérielle chez la mère (le sang fournit moins de pression et il est plus difficile de surmonter le placenta) en raison d'une anesthésie de la colonne vertébrale
  • manque d’oxygène dans le sang de la mère pendant l’anesthésie générale
  • travail prolongé
  • blessures à la tête pendant le travail (céphalhématome - l'un des signes de la blessure)
  • une surdose d'oxytocine, à la suite de laquelle l'utérus se détend mal, empêchant l'oxygène d'atteindre le placenta normalement
  • nœuds du cordon ombilical ou compression de la tête par le fœtus.

Après l'accouchement, l'hypoxie se développe en raison de:

  • anémie fœtale: à la suite de la dégradation des globules rouges (avec maladie hémolytique du nouveau-né), due à une perte de sang
  • malformations congénitales du coeur ou des poumons chez un enfant
  • une perte de sang massive ou un saignement dans le cerveau ou les glandes surrénales
  • oppression du système nerveux central du fœtus avec une overdose de médicaments pour l'anesthésie ou un traumatisme à la naissance.

L'hypoxie peut être chronique lorsque l'oxygène coule constamment moins. Les raisons en sont les suivantes: gestose, pathologies de la mère, infection intra-utérine, défauts des organes internes de l'enfant, etc. La pathologie peut être aiguë lorsque l'alimentation en oxygène s'arrête brusquement. Cela se produit à la suite d'une perte de sang, d'un décollement placentaire, d'une compression du cou par le cordon ombilical ou d'une compression du cordon ombilical lui-même.

L’hypoxie aiguë est plus dangereuse que chronique pour la vie de l’enfant, car elle peut entraîner la mort de celui-ci, mais parallèlement, si l’assistance était fournie rapidement et correctement, il est plus probable que des modifications irréversibles du cerveau ne se soient pas produites.

Comment la pathologie se manifeste

Virginia Apgar a mis au point une évaluation des symptômes de l'hypoxie aiguë immédiatement après la naissance et depuis lors, des néonatologistes de tous les pays ont évalué l'enfant né en fonction de certains critères. À propos de l'hypoxie chez les enfants, citons les indicateurs suivants:

  1. peau bleutée dans la région du triangle ou des membres nasolabial, peau pâle
  2. pas de respiration ou rythme irrégulier
  3. le bébé ne bouge pas activement les membres
  4. battements de coeur moins de 100 battements par minute.

Ces signes sont évalués immédiatement après la naissance et à 5 minutes, le score est entré dans la carte. Normalement, devrait être 8-10 points les deux fois. Si le score est 4-7 - l'hypoxie est modérée, si 0-3 - on parle d'asphyxie et nécessite une réanimation urgente.

Les symptômes suggérant que l’hypoxie intra-utérine chronique a entraîné des troubles circulatoires dans le cerveau de l’enfant (cette maladie est appelée lésion cérébrale périnatale) sont les suivants:

  • pleurs ou caprices déraisonnables prolongés
  • somnolence excessive du nouveau-né
  • tressaillement pendant le sommeil ou après un contact flou
  • tremblement du menton en pleurant
  • congélation rapide lors du changement de vêtements
  • sommeil agité.

Encéphalopathie hypoxique périnatale est divisé en degrés:

  • 1re année: l'enfant est somnolent ou agité et passe dans 5 à 7 jours
  • Degré 2: en plus de la somnolence ou de l’excitation qui s’observe depuis plus d’une semaine, l’enfant qui pleure sans raison, refuse de marcher sur les mains, il peut avoir des convulsions; il gèle rapidement
  • 3e année: l'enfant a de plus en plus sommeil, ensuite il tombe dans le coma ou s'agite, et il développe des convulsions qui peuvent même ne pas s'arrêter. Dans ce cas, des soins de réanimation sont nécessaires.

Quelle est l'hypoxie dangereuse

Les conséquences d'une lésion cérébrale hypoxique sont les suivantes:

  • l'hydrocéphalie (elle se manifeste, entre autres, et le torticolis chez le nouveau-né, l'enfant essayant de tourner la tête pour réduire la douleur à la tête)
  • retard psychomoteur
  • hyperactivité
  • dystonie végétative-vasculaire
  • l'épilepsie
  • lésion nerveuse crânienne
  • troubles mentaux.

Le traitement de l'hypoxie aiguë est:

  1. libération des voies respiratoires par le méconium, le mucus
  2. S'assurer que le corps du bébé reçoit suffisamment d'oxygène avec un masque ou un appareil respiratoire
  3. le nouveau-né est réchauffé
  4. si nécessaire, inclure l'introduction de médicaments augmentant la pression artérielle (avec une pression faible, même le sang avec une quantité suffisante d'oxygène ne coule pas bien dans le cerveau)
  5. si nécessaire transfusion de sang ou de ses composants
  6. traitement anticonvulsivant
  7. médicaments qui améliorent la coagulation du sang
  8. Le traitement ultérieur dépend des modifications apportées aux fonctions surveillées: respiration, rythme cardiaque et tension artérielle, saturation en oxygène dans le sang.

Comment traiter les lésions cérébrales hypoxiques dans la période différée - décide le neurologue pour enfants (neuropathologiste). Il se concentre sur l'état de l'enfant, sur les résultats d'études telles que l'électroencéphalogramme, la neurosonographie (échographie par ressort). Il peut nommer:

  • médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans le cerveau: Vinpocetine, Vincamine
  • médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le cerveau: Pantogam, Encephabol, Piracetam, Cerebrolysin
  • si nécessaire, prescrire des médicaments qui éliminent l'excès de liquide du cerveau: Diakarbe
  • si nécessaire, prescrire un traitement anticonvulsivant
  • Corrige les affections associées susceptibles de nuire à la qualité de vie d’un enfant (par exemple, vésiculopustoulose).

Il est nécessaire de bien nourrir l'enfant, de bien le soigner, de lui fournir le traitement nécessaire. Des massages sont également disponibles. Un enfant est examiné par des spécialistes: un ophtalmologue, un orthopédiste, un orthophoniste, un psychothérapeute.

Ainsi, l'hypoxie chez le nouveau-né est une pathologie grave et dangereuse. Il peut être immédiatement visible, mais à des stades plus clairs, ses symptômes peuvent apparaître plus tard et être légèrement prononcés. Avec un traitement opportun et adéquat, les chances que l'enfant ait des effets minimes augmenteront considérablement.

Avez-vous aimé encore?

L'hypoxie du nouveau-né est généralement comprise comme une affection caractérisée par un manque d'oxygène pendant la grossesse ou pendant le travail.

En conséquence, il est divisé en forme chronique et aiguë.

L'hypoxie du nouveau-né est une pathologie courante. Une forme sévère peut entraîner un handicap ou entraîner la mort d'un nouveau-né.

Quelle est la raison?

Il existe plusieurs groupes à risque pour le développement de cette maladie.

Le premier concerne les femmes atteintes de diverses maladies graves (maladie cardiaque, leucémie, intoxication).

Le second groupe comprend les cas d'altération de l'apport sanguin au fœtus pendant la grossesse, la pathologie du travail, la grossesse après terme, la gestose.

Risque élevé d'hypoxie fœtale chez les mères qui fument et abusent de l'alcool.

Le conflit rhésus-mère et la pathologie du bébé jouent également un rôle important dans le développement de cette maladie.

L'hypoxie du nouveau-né peut également être causée par des pathologies du flux sanguin dans le cordon ombilical, de la circulation utéro-placentaire, du décollement prématuré du placenta, de l'enchevêtrement du cordon, de sa collision, de la présentation pelvienne du fœtus avec compression du cordon.

Les troubles trophiques sévères dans le placenta, qui surviennent en cas de grossesse après terme, ont également un impact significatif sur le développement de cette affection.

L'hypoxie du nouveau-né peut parfois être causée par un accouchement rapide, lorsque l'enfant est enlevé en appliquant une pince.

La présence d'un enfant atteint de maladies génétiques (malformations cardiaques congénitales, troubles graves du développement), de maladies infectieuses, de lésions intracrâniennes augmente plusieurs fois le risque de développement de cette pathologie.

S'il existe plusieurs signes de ce type, l'hypoxie a une forme sévère et progressive, dont le traitement est compliqué par les problèmes d'élimination de la cause.

Apprenez tout sur le rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse: un indicateur fondamental de la viabilité du fœtus.

Et ici, vous apprendrez la raison des vertiges pendant la grossesse.

À propos de ce qu'il faut faire lorsque les sutures internes font mal après la grossesse:

Signes et symptômes

Cette maladie a une image caractéristique et peut donc être reconnue à un stade précoce, ce qui améliore considérablement le pronostic.

Les principaux symptômes incluent: tachycardie (augmentation du taux de contraction cardiaque), qui est bientôt remplacée par une bradycardie (diminution du rythme cardiaque), arythmie (perturbation de la réduction correcte du rythme cardiaque), souffles cardiaques anormaux, méconium dans le liquide amniotique (matières fécales primitives).

En raison de changements pathologiques chez le bébé, l'hypovolémie (diminution du volume sanguin) augmente, des caillots sanguins se forment dans les gros vaisseaux (ils se bouchent), de petites hémorragies tissulaires se produisent.

Pour déterminer le degré d'hypoxie, une échelle d'Apgar spéciale est utilisée, qui permet d'évaluer le degré de fonctionnement des systèmes du nouveau-né.

Plus le score est bas, plus la maladie est grave et plus il est difficile de l'enlever. Le chiffre de 9-10 points indique le fonctionnement normal du corps du nouveau-né.

Conséquences possibles

Les effets de l'hypoxie chez les nouveau-nés peuvent entraîner une inhibition importante des réflexes congénitaux, caractérisée par une diminution du tonus musculaire, des tremblements, une augmentation de la pression intracrânienne, des crises graves pouvant survenir dans les cas graves.

Souvent, des arythmies apparaissent, il y a une bradycardie et la formation de bruit pathologique.

En raison de la formation de caillots sanguins et d'hémorragies importantes dans les tissus, de violations (irréversibles) du fonctionnement du système nerveux central, du muscle cardiaque, des reins, du foie, des poumons.

Si cette condition était longue, il y a un risque élevé d'incapacité du nouveau-né, un arriéré d'indicateurs de développement physique et mental.

Les cas d'hypoxie cérébrale de gravité sévère, qui entraînent dans la plupart des cas une invalidité ou la mort, constituent une menace directe pour la santé et la vie du bébé.

Vitamines Elevit pour les femmes enceintes: instructions et critiques.

Qu'est-ce qu'un hématome rétrochoral dangereux pendant la grossesse? - lire dans cet article.

Comment traiter?

Le traitement de cette maladie comprend les étapes suivantes: élimination des causes, arrêt de la maladie principale et élimination de ses conséquences.

Un effet positif est observé lors de l'application de massages, d'exercices de relaxation sur des groupes musculaires individuels.

Le traitement médicamenteux est utilisé uniquement lorsque les méthodes de diagnostic déterminent l'augmentation de la pression intracrânienne et en cas d'excitabilité accrue.

Sur ordonnance du médecin, on peut utiliser des moyens contribuant à l'amélioration des processus métaboliques du cerveau, des antihypoxants (augmentation de la résistance à l'insuffisance d'oxygène) et des moyens de lutte contre l'acidose (conséquence de l'hypoxie).

Un enfant qui a souffert d'hypoxie doit toujours être sous la surveillance d'un pédiatre.

Pour éviter cette affection, il est nécessaire, durant la période de grossesse et d'accouchement, d'être observé par des spécialistes hautement qualifiés, qui doivent prendre toutes les mesures de diagnostic nécessaires à temps.

Celles-ci incluent la phono- et l'électrocardiographie, l'amnioscopie, l'étude du statut acido-basique du sang fœtal.

Un test spécial non stressant du fœtus est également effectué - détermination de la réponse du rythme cardiaque à ses propres mouvements (dans un état normal, cet indicateur augmente à douze battements par minute, en l'absence de réponse, une hypoxie peut être suspectée).

Pour prévenir l’hypoxie, il est également nécessaire d’abandonner les mauvaises habitudes et de surveiller l’alimentation (il devrait y avoir un grand nombre d’aliments contenant du fer: grenade, foie, pommes, car cet élément est responsable du transfert de l’oxygène aux tissus et aux organes).

Il est également nécessaire de surveiller tous les mouvements du fœtus. L’augmentation de leur fréquence ou de leur résiliation est une raison directe de consulter un médecin.

Que faire si vous avez mal au dos après l’accouchement: méthodes d’élimination de la douleur.

Qu'est-ce que l'irritabilité pendant la grossesse signifie? - Découvrez ici.

Voir des inexactitudes, des informations incomplètes ou incorrectes? Savez-vous comment améliorer un article?

Vous souhaitez proposer de publier des photos sur le sujet?

Aidez-nous à améliorer le site! Laissez un message et vos contacts dans les commentaires - nous vous contacterons et améliorerons ensemble la publication!

L’hypoxie ou le manque d’oxygène du cerveau chez le nouveau-né, une maladie assez courante de nos jours. Une caractéristique de la pathologie est le manque d'oxygène chez le bébé. Cette maladie peut se manifester pendant toute la durée de la grossesse, ainsi que soudainement lors de l'accouchement.

Dans certains cas, cet état pathologique du nouveau-né entraîne des violations graves et, dans certains cas, une invalidité, voire le décès. Du fait que l'oxygène pénètre dans le cerveau en petites quantités, des complications peuvent survenir à partir de divers organes et systèmes internes tels que le cœur, les poumons, les reins et le système nerveux central.

Par conséquent, il est important de prendre au sérieux la prévention de l'hypoxie et, le cas échéant, de fournir un traitement efficace, car l'hypoxie cérébrale du nouveau-né et ses conséquences peuvent présenter un certain danger.

Raisons

Les raisons pouvant conduire à la maladie de cet enfant sont différentes, mais nous allons essayer de les énumérer toutes. Les raisons pouvant provoquer une hypoxie cérébrale chez le nouveau-né sont les suivantes:

  • Prédisposition génétique;
  • Facteur d'âge Il est important pour une femme d'accoucher à un certain intervalle de son âge, car un accouchement trop précoce ou trop avancé peut affecter non seulement le développement de l'hypoxie, mais également d'autres maladies;
  • Les situations stressantes, la mauvaise nutrition et le sommeil, ainsi que l'abus de mauvaises habitudes, en particulier pendant la grossesse;
  • Saignements à la naissance, travail grave et / ou prolongé, césarienne;
  • Pathologie du cordon ombilical et du placenta, fœtus multiples;
  • Anomalies congénitales chez l'enfant, ainsi que des anomalies fœtales graves;
  • Anémie de la mère;
  • Recevoir des médicaments à d'autres fins, ainsi qu'en raison d'une erreur médicale;
  • Trop gros fruits;

Beaucoup de facteurs peuvent contribuer au développement de la maladie. La causalité s'applique à la fois à la femme enceinte et à l'incompétence médicale.

Les symptômes

La privation d'oxygène qui en résulte chez le bébé a souvent une sévérité considérable des symptômes, ce qui n'est pas difficile d'établir un diagnostic à 100% immédiatement après la fin du travail.

Ce facteur favorable permet de commencer immédiatement à traiter la maladie. L'hypoxie cérébrale chez le nouveau-né peut se manifester par des symptômes tels que:

  • Tachycardie et bradycardie (fréquence cardiaque élevée et, par conséquent, basse fréquence);
  • Pathologie de la fréquence cardiaque (arythmie);
  • La présence de bruit dans le coeur;
  • L'hypovolémie;
  • Formation de thrombus pouvant causer des hémorragies.

De plus, au cours des première et cinquième minutes de la vie d’un nouveau-né, les médecins évaluent l’état du bébé à l’aide de la balance spéciale Apgar.

Des balles sont exposées pour des indicateurs tels que:

  • La nature de la couleur de la peau;
  • Le degré de respiration bébé;
  • Battement de coeur;
  • Le développement des réflexes;
  • Tonus musculaire

Si le score total est:

  • De 8 à 10 points, l'état du bébé est considéré comme excellent;
  • De 6 à 7 points - hypoxie au premier degré (légère);
  • De 5 à 4 points - hypoxie du deuxième degré (moyenne);
  • De 0 à 3 points - hypoxie au troisième degré (grave).

Un degré modéré n'est pas considéré comme dangereux car après quelques minutes, l'enfant est complètement restauré. Le degré moyen nécessite plusieurs jours pour restaurer complètement le bébé. L'hypoxie cérébrale à évolution sévère chez le nouveau-né nécessite un traitement immédiat.

Traitement

Le traitement d'un bébé n'est prescrit qu'aux deuxième et troisième stades de l'hypoxie cérébrale du nouveau-né. La première chose que font les médecins consiste à aspirer le mucus du nez et de la bouche et à nettoyer la perméabilité respiratoire des corps étrangers. Si la respiration est toujours perturbée, un masque à oxygène spécial est mis sur l'enfant.

Par conséquent, les mesures suivantes sous-tendent tout le traitement de l'hypoxie:

  • Libération des voies respiratoires;
  • Réchauffement de bébé;
  • Médicaments nommés dans les groupes suivants:
  • Médicaments pour augmenter la pression artérielle (heptamil ou préparations à base de plantes);
  • Médicaments pour améliorer la circulation sanguine (Vincamine);
  • Les médicaments qui améliorent les processus métaboliques (péricyte, encephabol);
  • Anticonvulsivants (dans de rares cas).
  • Des transfusions sanguines peuvent également être nécessaires;

Si le bébé a souffert du syndrome hypoxique, il devra à l'avenir faire l'objet d'un examen régulier par un pédiatre afin de surveiller en permanence son état afin de réduire le risque de complications éventuelles.

Rééducation et conséquences possibles de l'hypoxie cérébrale chez le nouveau-né

Après la disparition des symptômes d'hypoxie du cerveau, le nouveau-né quitte l'hôpital. La période de rééducation est nécessaire pour que l’enfant se développe sans pathologies et complications possibles. Pour cela, il est important de procéder à un examen systématique par un neurologue et un pédiatre.

Il est nécessaire d'isoler l'enfant des éventuelles situations stressantes et de porter une attention particulière à sa nutrition et à son repos. Il est fréquent qu'un traitement thérapeutique pour le bébé soit un massage thérapeutique et diverses thérapies apaisantes.

Si un nouveau-né, une hypoxie cérébrale se développe au dernier stade, le nombre de médicaments nécessaires est alors prescrit, ce qui arrêtera un processus pathologique particulier dans son corps et lui permettra également d'activer son système cérébral et cardiaque. Si l'hypoxie chez le nouveau-né est détectée tardivement, le risque de complications dangereuses et de décès possible est élevé.

Les conséquences sont dans la plupart des cas sur le degré d'hypoxie. Le premier degré passe rapidement et ne nécessite aucun soutien thérapeutique, alors que le deuxième degré n'a pas non plus à s'inquiéter, les troubles réflexes qui se manifestent à ce stade passent ensuite d'eux-mêmes. Cependant, le troisième degré est un grand danger et peut se manifester de la manière suivante:

  • Anxiété et troubles du sommeil;
  • Crampes musculaires;
  • Retard ou déficience développementale ultérieure possible;
  • Processus pathologiques du cerveau, une réduction significative de l'activité cérébrale;
  • La mort

Par conséquent, il faut comprendre que l'hypoxie chez les nouveau-nés peut causer des lésions cérébrales irréversibles sans traitement en temps voulu.

Cependant, le dernier élément de cette liste est pratiquement irréaliste, car la médecine actuelle est passée à un niveau considérablement différent. Par conséquent, aujourd'hui, les formes aiguës et chroniques de la maladie sont faciles à traiter.