Zheltushka chez un nouveau-né et son traitement

Beaucoup de parents, ayant remarqué que la peau de leur bébé dans les premiers jours de la vie a acquis une teinte jaunâtre et que les sclérotiques ont jauni, se posent les questions suivantes: «Le jaune est-il dangereux chez le nouveau-né? Est-il nécessaire de le traiter et quelles en sont les conséquences? ”.

La jaunisse des enfants - qu'est-ce que c'est?

La jaunisse physiologique des nouveau-nés n'a rien à voir avec la jaunisse, elle n'est pas dangereuse. Il s'agit d'un état d'adaptation physiologique transitoire sur le chemin du bébé à l'âge adulte.

Il survient généralement le troisième jour chez 65 à 70% des nouveau-nés, ne nécessite aucun traitement spécial et passe indépendamment dans un délai de 1 à 2 (maximum 3) semaines. Mais parfois, la teinte jaune de la peau et de la sclérotique parle d'une maladie dangereuse et nécessite un traitement immédiat et un traitement approprié.

Le zheltushka chez le nouveau-né se produit de deux types:

  1. Physiologique. C'est de nature adaptative. Après un certain temps, disparaît sans laisser de trace. Il n'est généralement pas traité.
  2. Pathologique. Il s'agit d'un état pathologique qui survient lors de la manifestation de certaines maladies après la naissance du bébé. Dans ces conditions, une surveillance constante par des pédiatres et un traitement spécial sont nécessaires.

Symptômes et causes

Les principaux symptômes du jaunissement chez le nouveau-né sont les suivants: coloration de la peau, muqueuses, sclérotique en jaune. Dans la jaunisse pathologique, la peau acquiert souvent une teinte jaune ou jaune-olive prononcée, les matières fécales se décolorent et l'urine devient de couleur foncée. Il y a des taches sur les pieds et les paumes. L'état général du bébé peut être perturbé - il est soit surexcité, soit trop passif.

Alors, pourquoi la jaunisse physiologique survient-elle chez les nouveau-nés?

C'est parce que:

  1. Après la naissance, il se produit une destruction des érythrocytes avec l'hémoglobine, nécessaires à la vie intra-utérine du fœtus. Après tout, le bébé commence à former de l'hémoglobine, déjà «adulte».
  2. Avec la destruction de l'hémoglobine se forme un pigment, la bilirubine. C'est ce qui donne au bébé une teinte jaune.
  3. La production de bilirubine chez les enfants dès les premiers jours de la vie est lente, car le foie ne fonctionne toujours pas pleinement; une partie de la bilirubine est donc éliminée, et une partie reste et s'accumule. C'est pourquoi la jaunisse physiologique et n'apparaît pas immédiatement après la naissance de l'enfant. Cependant, chaque jour, le foie du bébé fonctionne de mieux en mieux et affiche de la bilirubine. Dans le même temps, la peau s'éclaircit et la jaunisse disparaît.

Causes de la jaunisse pathologique:

  • maladies du système circulatoire, du système endocrinien, des voies biliaires et du foie, du tractus gastro-intestinal (en particulier des intestins) chez le nouveau-né;
  • maladies maternelles pendant la grossesse - infectieuses, inflammatoires, chroniques (par exemple, diabète sucré);
  • infection intra-utérine du fœtus;
  • conflit rhésus entre la mère et le fœtus;
  • hypoxie postpartum (asphyxie) du bébé;
  • la prématurité de l'enfant.

Prévention et traitement

La prévention du jaunissement pathologique et prolongé du nouveau-né comprend les éléments suivants: observance du schéma thérapeutique et de toutes les prescriptions du médecin par une femme enceinte, instauration de l'allaitement au sein dès les premiers jours de la vie, car le colostrum aide à éliminer la bilirubine en même temps que les fèces (meconium) d'origine; promenades quotidiennes obligatoires pour bébé et bains à air. Les rayons du soleil par temps nuageux aideront à remplacer la lampe à quartz. Le pédiatre indiquera l'heure des procédures et leur nombre.

Et dans quels cas à lui seul la jaunisse ne passera pas, le bébé aura besoin de médicaments et d'un recours aux spécialistes?

  1. Si zheltushka prolongé (indépendamment ne passe pas dans les 3 semaines).
  2. Si les symptômes sont inhérents à la jaunisse pathologique.
  3. Si les tests bébé hors de la norme. En particulier lorsque la bilirubine se désagrège, c’est-à-dire que ses valeurs deviennent supérieures à 117-120 µmol / l. Si le taux de bilirubine sérique dépasse 260 μmol / l, il faut immédiatement consulter un médecin et déterminer les raisons qui ont conduit à ces indicateurs.
  4. Si un enfant a de telles maladies, le corps d'un nouveau-né atteint d'un ictère physiologique ne peut tout simplement pas faire face.

Avant de commencer le traitement de la jaunisse chez les nouveau-nés, il est nécessaire de déterminer la cause de la maladie. Par conséquent, faire une série de tests: une analyse générale du sang, de l'urine; au niveau de la bilirubine dans le sérum et d'autres indications. Le bébé subit une échographie des organes abdominaux et consulte des spécialistes restreints (endocrinologues, chirurgiens, cardiologues, etc.).

Il faut se rappeler que le traitement de la jaunisse pathologique du nouveau-né n’est prescrit que par un médecin, après un examen approfondi.

Le traitement de la jaunisse comprend:

  • photothérapie. Utiliser une lampe à quartz;
  • traitement par perfusion. Effectué selon les indications;
  • traitement par hépatoprotecteurs et médicaments cholérétiques. Par exemple, le médicament Hofitol améliore la fonction hépatique, empêche la stagnation de la bile. Et aussi utiliser des médicaments Ursokhol, Essentiale, Urkosan;
  • sorbants. Tels que: Enterosgel, Polysorb, charbon actif;
  • vitamines, oligo-éléments;
  • avec jaunisse mécanique, obstruction intestinale, hypoplasie des voies biliaires, cirrhose du foie, l’enfant a besoin d’un traitement chirurgical urgent.

La jaunisse prolongée et pathologique des nouveau-nés peut être guérie. L'essentiel est de faire attention le plus tôt possible au fait que l'état du bébé dépasse les limites de la norme et qu'il commence le traitement à temps. Il est alors possible d'éviter autant que possible les conséquences suivantes: intoxication toxique du corps, affectant principalement le système nerveux central et le cerveau; albuminiémie; ictère nucléaire pouvant entraîner ultérieurement une surdité, des convulsions, un retard dans le développement psycho-émotionnel, etc.

Enfin, je voudrais ajouter que la jaunisse physiologique des nouveau-nés est, bien sûr, un état de transition non dangereux, mais vous devez tout de même surveiller le bébé. Cela aidera avec le temps à reconnaître l'état pathologique et, si nécessaire, à commencer le traitement, ce qui permettra d'éviter des conséquences dangereuses.

Alimentation du nouveau-né

4 à 6 mois

La pédiatrie est en faveur de l'allaitement exclusif pendant les six premiers mois, mais les solides peuvent être administrés entre quatre et six mois. Cependant

Nourriture pour bébé (0 à 6 mois)

Pendant les 4-6 premiers mois de la vie de votre bébé, le seul aliment dont vous avez besoin est du lait maternel ou du lait maternisé. Pendant le premier

Conseils pour sevrer le bébé des mamelons

Plus tôt l'enfant refusera les mamelons, mieux ce sera pour lui. Ensuite, il apprendra à prononcer correctement

Sevrer le bébé des mamelons

Voici quelques conseils pour sevrer le bébé des mamelons. Si votre enfant a deux ans et s’accroche toujours

Le gamin a refusé de manger à la cuillère

Votre enfant est déjà le cinquième mois. Vous pensez toujours qu'il est très petit, ce qui ne permet rien d'autre que dormir et

Puissance à la demande

Pas étonnant que votre bébé pleure de temps en temps; C'est la seule façon d'exprimer vos besoins. Alors les enfants vous disent, par exemple,

Avantages de l'allaitement

L'allaitement est le plus bénéfique pour le bébé. Le goût du lait maternel que le bébé boit dépend de ce que vous mangez. Un

L'allaitement

L'allaitement est bon pour votre bébé. Soyez sûr de cela et ne jamais oublier. Le lait maternel donne beaucoup à votre bébé

Causes dangereuses et non dangereuses de jaunisse chez le nouveau-né. Symptômes, diagnostic et traitement de formes diverses

Un jaunissement de la peau d'intensité variable au cours des premiers jours de la vie est diagnostiqué chez presque tous les nourrissons sur deux. Souvent, les muqueuses visibles et la sclérotique des yeux sont également peintes en jaune. Une telle condition ne peut que susciter l'inquiétude des parents. Dans la plupart des cas, la jaunisse est due à des raisons physiologiques et ne nécessite pas de traitement spécial. Mais il peut y avoir des maladies pour lesquelles un traitement est nécessaire. Leurs symptômes sont spécifiques et diffèrent nettement des formes non dangereuses de jaunisse chez le nouveau-né.

Types de jaunisse chez les nouveau-nés

Selon les statistiques, la jaunisse se développe chez plus de 60% des nouveau-nés à terme et environ 80% des prématurés. Souvent, cet état est physiologique (jusqu'à 70% des cas), mais un ictère pathologique est également possible. Dans tous les cas, une augmentation prolongée du taux de bilirubine chez l’enfant entraîne des lésions toxiques du tissu cérébral. Il est donc nécessaire de surveiller son état et de contrôler le taux de bilirubine, même dans les formes non dangereuses de jaunisse.

La jaunisse du nouveau-né est héréditaire et acquise, physiologique et pathologique.

Jaunisse physiologique

La jaunisse physiologique est divisée selon plusieurs critères:

  • héréditaire (par exemple, le syndrome de Gilbert);
  • chez les enfants nourris au sein (le soi-disant pregnanova);
  • traitement de la toxicomanie (lors de la nomination de chloramphénicol, de fortes doses de vitamine K et de certains autres médicaments).

Important: les bébés nés à l’heure et les bébés prématurés ont des taux de bilirubine dans le sang différents.

Jaunisse néonatale

Le type le plus courant se trouve dans la plupart des cas et est associé aux caractéristiques physiologiques du corps du nouveau-né.

L'hémoglobine fœtale (ou fœtale) prédomine dans le sang du nouveau-né. Lorsque le bébé commence à respirer avec ses poumons, la composition du sang change, l'hémoglobine fœtale est détruite et remplacée par la soi-disant hémoglobine vivante. À la suite de la dégradation des protéines du sang, il se forme de la bilirubine qui pénètre dans la bile et est éliminée du corps.

Le système enzymatique de l'enfant n'étant pas suffisamment développé, il se produit souvent une accumulation de bilirubine, qui se traduit par un jaunissement de la peau, des muqueuses visibles et de la sclérotique des yeux. Cette condition ne s'applique pas aux maladies et ne nécessite pas de traitement, mais une surveillance constante par les parents et un pédiatre, ainsi qu'une surveillance régulière du taux de bilirubine dans le sang afin de prévenir des complications telles que l'hyperbilirubinémie.

Jaunisse enceinte

Il se développe chez 1 à 2% des nouveau-nés au cours des 7 premiers jours de la vie ou au cours de la deuxième semaine, et dure jusqu'à 6 semaines. On pense que ce type de jaunisse ne survient que chez les bébés nourris au sein et est associé à la présence d'hormones féminines, le lait maternel.

Le bébé est calme, l'appétit et le sommeil ne sont pas perturbés, on observe un gain de poids. Une telle jaunisse pour un nouveau-né n’est pas dangereuse, elle passe par elle-même. Jusqu'à ce que les symptômes disparaissent complètement, les médecins contrôlent le contenu de la bilirubine dans le sang du nouveau-né.

Attention: L'erreur la plus courante est de sevrer le bébé lorsque sa mère découvre que son lait est devenu la cause de la jaunisse. Ne fais pas ça. Lorsque les hormones maternelles sont éliminées par le corps, tout retourne à la normale.

Formes pathologiques de la jaunisse et leurs symptômes

La jaunisse chez les nouveau-nés de nature pathogène survient pour les raisons suivantes:

  • lésion hépatique virale (hépatite, herpès, toxoplasmose, cytomégalovirus, listériose);
  • troubles métaboliques;
  • dommages au foie, à la bile et aux voies biliaires pendant l'accouchement;
  • malformations des organes internes;
  • l'incompatibilité du facteur Rh de la mère et de l'enfant ou du groupe sanguin des parents.

Chacune de ces conditions est dangereuse, car elle ne parvient pas à s’éliminer. Pour un traitement efficace et la prévention des complications, il est important d’identifier la cause à temps. Chacune des conditions pathologiques a ses propres symptômes spécifiques.

Jaunisse hémolytique

Se développe le plus souvent en raison de l'incompatibilité du sang de la mère et de l'enfant, observée chez les femmes avec un facteur Rh négatif, portant un enfant avec un facteur Rh positif. Une incompatibilité dans le groupe sanguin de la mère avec le groupe et du père avec le groupe ou II entraîne également dans certains cas le développement de la forme hémolytique de la jaunisse chez le nouveau-né.

Rarement, mais il y a des cas où la cause de la maladie est le sang de la mère ou l'utilisation de certains médicaments pendant la grossesse.

Le mécanisme du développement de la maladie est conclu par la pénétration des antigènes Rh de l'enfant dans le sang de la mère à travers la barrière placentaire. Percevant de tels antigènes comme étrangers, le corps de la femme rejette le fœtus, détruisant ainsi son foie et sa moelle osseuse, ainsi que ses cellules sanguines.

La forme ictérique de la maladie hémolytique est de trois types: légère, modérée et grave. Les deux premiers sont caractérisés par une légère augmentation du foie et de la rate, une inflammation des ganglions lymphatiques, de petites lésions jaunâtres de la peau.

Dans les cas de jaunisse grave, la peau du nouveau-né jaunit rapidement au cours des premières heures suivant la naissance. Certaines femmes ont une nuance jaunâtre de liquide amniotique. L'indice de bilirubine augmente rapidement et la peau reste jaune pendant plusieurs semaines. L'hyperbilirubinémie est accompagnée d'une incapacité à fournir une assistance en temps voulu, ce qui risque de provoquer un ictère nucléaire.

Vidéo: La maladie hémolytique du nouveau-né et comment la prévenir

Obstructive ou mécanique

Causée par des violations de la bile de sortie de la bilirubine. Cette condition survient lorsque les malformations des conduits hépatiques, l'épaississement de la bile, la compression des voies biliaires par la tumeur et d'autres pathologies.

La peau d'un nouveau-né acquiert une teinte jaune riche, le foie augmente, il devient dense, les matières fécales se décolorent, l'urine devient une nuance de brique. Manifesté à la 2e semaine de la vie du bébé. Il est généralement traité chirurgicalement.

Jaunisse endocrinien

Se manifeste souvent chez les enfants présentant une déficience en hormones thyroïdiennes, chez qui on diagnostique une hypothyroïdie à la naissance. Manifesté le 3ème jour de la vie et peut persister jusqu'à 3 mois. Les symptômes qui l’accompagnent sont la léthargie, une hypotension artérielle et une bradycardie (diminution du rythme cardiaque), des selles avec facultés affaiblies (principalement la constipation). De tels bébés donnent naissance avec un poids important, avec un syndrome œdémateux prononcé, une voix rugueuse. Il y a augmentation du cholestérol. Le taux sanguin d'hormones stimulant la thyroïde augmente, l'hormone T4 contenant de l'iode est abaissée. Tous les processus métaboliques sont lents. Avec un diagnostic opportun et une thérapie hormonale, le métabolisme de la bilirubine revient à la normale.

En cas de violation du métabolisme du glucose chez le nouveau-né, la maturation des enzymes hépatiques est retardée. Avec ce type de jaunisse, une hypoglycémie est observée (diminution de la glycémie), un diabète peut se développer.

En cas d'obstruction intestinale, la bilirubine est réabsorbée à partir de l'intestin. Le développement d'une telle jaunisse chez le nouveau-né se produit progressivement. Les parents doivent être alertés par l’absence de selles d’enfant pendant un jour ou même plusieurs jours.

Jaunisse nucléaire

Avec une concentration constamment élevée ou progressive de bilirubine indirecte, elle se dépose dans les noyaux profonds (basaux) du cerveau, ce qui provoque une condition extrêmement dangereuse - l'encéphalopathie à la bilirubine.

Les signes d'intoxication à la bilirubine sont prédominants: somnolence, état léthargique, pleurs monotones constants sans raison apparente, régurgitations et vomissements abondants, yeux errants. Il y a une tension dans les muscles du cou et du corps, des convulsions, une excitation déraisonnable, un gonflement et une saillie du ressort, la suppression du réflexe de succion, une bradycardie.

Ces symptômes sont observés pendant plusieurs jours, au cours desquels des lésions irréversibles du système nerveux se produisent. Ensuite, l’état des enfants se stabilise, mais dès le 3ème mois de la vie, des violations de nature neurologique (perte auditive, paralysie, épilepsie) se produisent.

Symptômes de l'ictère néonatal

Outre les particularités inhérentes à un type particulier de jaunisse, qui retient principalement l'attention du médecin et qui sont diagnostiquées en laboratoire, il existe des signes communs qui sont perceptibles par les parents. Le principal symptôme est une coloration jaunâtre de la peau et des muqueuses visibles, ce qui s'explique par l'accumulation de bilirubine, que le système excréteur de l'enfant ne peut pas supporter, dans la graisse sous-cutanée.

La jaunisse physiologique se produit chez un nouveau-né 2 ou 3 jours après la naissance, le pic des manifestations se réfère à 4-5 jours. Les matières fécales et l'urine du nouveau-né ne changent pas de couleur, le foie n'augmente pas, ce qui distingue l'ictère physiologique, par exemple, de toxique, mécanique ou viral. La peau est de couleur jaunâtre, visible sous un bon éclairage, tandis que la couleur jaune ne s'étend pas sous le nombril.

En règle générale, l’état de l’enfant ne change pas, mais si la bilirubine est significativement élevée, des signes de toxicité corporelle sont possibles: léthargie, troubles du sommeil, diminution du réflexe de succion, régurgitations fréquentes, perte d’appétit et vomissements. Avec un bon régime alimentaire et des soins appropriés, aucun traitement spécifique n’est requis, la jaunisse se transmet d'elle-même en 7 à 10 jours.

Chez les prématurés, la jaunisse survient plus tôt (2-3 jours), dure plus longtemps (jusqu'à 3 semaines) et atteint son maximum le 7ème jour. Cela est dû à la maturation plus lente des systèmes enzymatiques du foie. En raison de la teneur plus élevée en bilirubine indirecte dans le sang de ces enfants, le risque de développer une intoxication à la bilirubine est extrêmement élevé.

Il existe plusieurs degrés de jaunisse, en fonction de la jaunisse de la peau du bébé.

Le degré de jaunisse

Jaunissement de la peau

Teneur en bilirubine dans le sang

Actions des médecins

Ne nécessite pas de traitement

Nécessite une surveillance et un contrôle

Corps à genoux

Transfert à l'hôpital pour établir les causes de la jaunisse

Le visage, le ventre, le dos, les membres, les paumes et les plantes restent clairs

plus de 250 µmol / l

plus de 300 µmol / l

En cas de formes pathologiques d'ictère, le ton de la peau est plus saturé, il existe des symptômes de la maladie sous-jacente. Dans presque tous les cas, le diagnostic et le traitement opportuns conduisent à la stabilisation de la maladie.

Diagnostics

En règle générale, la jaunisse est toujours présente à l'hôpital, car elle apparaît assez tôt. Après la sortie de l'hôpital, les parents eux-mêmes peuvent remarquer un jaunissement de la peau, des muqueuses et de la sclérotique des yeux du nouveau-né. Pour confirmer l'état et déterminer le type d'ictère, les tests suivants sont attribués:

  • sur la bilirubine et ses fractions;
  • détermination du groupe sanguin et du Rh d'un enfant et de ses parents;
  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • Échographie du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires.

Entre autres choses, des informations sont collectées sur les maladies chroniques de la mère, l'historique de l'évolution de la grossesse et de l'accouchement, ainsi que sur les données relatives aux médicaments pris par la femme pendant la grossesse.

Traitement de la jaunisse chez les nouveau-nés

Il existe différents types de traitement: antiviral, antibactérien, immunomodulateur, détoxication, cholérétique. Ils sont généralement utilisés de manière complexe et dépendent des raisons qui ont provoqué une telle situation.

Le traitement de la jaunisse physiologique consiste en l'attachement fréquent de l'enfant au sein, toutes les heures à une heure et quart, y compris la nuit, ce qui contribue à l'activation des processus métaboliques. Les médecins recommandent d’augmenter la quantité de liquide consommée par le bébé, c’est-à-dire de la compléter avec de l’eau bouillie pour que les toxines soient excrétées dans l’urine. Une mère qui allaite doit suivre un régime alimentaire spécial pour éviter les réactions allergiques, qui ne font que compliquer le cours de la maladie et ajouter des toxines au corps de l'enfant.

Le glucose nommé, qui contribue à la revitalisation du foie, et le charbon actif pour l'élimination accélérée de la bilirubine. Parfois, d'autres absorbants sont utilisés - enterosgel, smectu, polysorb.

Afin d'augmenter le processus de liaison chimique de la bilirubine libre, du phénobarbital est administré.

Quel que soit le type de jaunisse, des bains de soleil et d’air sont affichés (non pas sous les rayons directs du soleil, mais, par exemple, à l’ombre des arbres pour que la lumière soit diffusée), de longues promenades dans l’air frais. À l'hôpital, la photothérapie est une alternative. La tâche de cette thérapie est d’activer la production de vitamine D par le corps du bébé, ce qui contribue à accélérer la dégradation et l’élimination de la bilirubine.

Dans les formes graves de jaunisse, lorsque la concentration de bilirubine non liée dans le sang augmente rapidement ou que sa quantité est comprise entre 308 et 340 µmol / l, une transfusion sanguine de remplacement est prescrite. Son but est l'élimination des composés toxiques, la bilirubine, les globules rouges détruits, les anticorps de la mère. Cette procédure est indiquée pour les nouveau-nés atteints d'une maladie hémolytique.

Pour la jaunisse obstructive, un traitement chirurgical est effectué et les causes de la perturbation de la sortie de la bile sont éliminées.

Pour un traitement efficace de certains types de jaunisse, il est nécessaire de consulter des spécialistes restreints. Pour la jaunisse pathologique, un traitement urgent de la maladie sous-jacente est effectué.

Ictère infantile: symptômes, traitements, effets sur les nouveau-nés

La jaunisse du nouveau-né est une maladie caractérisée par le jaunissement de la peau et des muqueuses des nouveau-nés.

La pigmentation peut être une variante du développement normal de l'enfant et peut indiquer la présence d'une pathologie. Les médecins aideront à distinguer les uns des autres, mais il est également utile que les parents sachent quelque chose.

Pourquoi un bébé en développe-t-il un jaune?

En soi, la coloration de la peau d’un enfant n’est pas une maladie, mais un symptôme. La couleur jaune de la peau du bébé donne un pigment, la bilirubine, qui est le produit de la dégradation des globules rouges et qui se forme tout au long de la vie.

Chez l'adulte, il pénètre dans le foie et est éliminé avec succès du corps. Avec un enfant, la situation est plus compliquée.

Dans 70% des cas, la jaunisse survient chez le nouveau-né, ce qui est à l'origine de cette prévalence: le foie ne gère toujours pas pleinement ses fonctions. Dans le même temps, le taux de bilirubine dans le sang des enfants est élevé, car les globules rouges se décomposent en grand nombre et fournissent à l’enfant de l’oxygène dans l’utérus.

Ainsi, trois nouveau-nés sur quatre développent une jaunisse. Dans la plupart des cas, elle-même atteint l'âge mensuel de son enfant et ne nécessite aucun traitement. Les causes de la jaunisse et des taux élevés de bilirubine chez les bébés sont les suivantes:

  • grossesse multiple;
  • fumer, boire de l'alcool et certaines drogues pendant la grossesse;
  • carence en iode chez la future maman;
  • autres complications pendant la période prénatale;
  • travail prématuré;
  • médicaments obtenus pour stimuler l'activité professionnelle;
  • diabète chez maman.

Si la jaunisse chez un enfant est apparue en raison d'un fonctionnement insuffisamment efficace du foie, elle disparaîtra d'elle-même dès que tous les organes du bébé seront suffisamment adaptés à la vie en dehors du ventre de la mère.

Cependant, la jaunisse est parfois le symptôme de pathologies graves chez un enfant qui nécessitent une intervention médicale immédiate. Cette condition est appelée jaunisse anormale et peut être provoquée par les raisons suivantes:

  • conflit entre la mère et le bébé dans les groupes sanguins;
  • incompatibilité mère-enfant sur le facteur Rh;
  • traitement antibiotique de l'enfant;
  • problèmes de foie chez le bébé;
  • certaines maladies génétiques;
  • troubles de synthèse hormonale;
  • blocage ou endommagement du canal biliaire;
  • dysfonctionnement pancréatique.

En cas de jaunisse pathologique, il est très important non seulement de réduire la bilirubine dans le sang de l’enfant, mais également d’éliminer la cause qui a provoqué son augmentation.

Types de zheltushki néonatale

Le plus important est la classification, distinguant l'ictère physiologique et l'ictère pathologique.

Comment distinguer la jaunisse physiologique

Il est assez facile de diagnostiquer la jaunisse physiologique chez le nouveau-né, les symptômes apparaissent 2 à 5 jours après la naissance:

  1. La bilirubine se lève, la peau prend une teinte jaunâtre ou noirâtre sur le visage, le blanc des yeux jaunit, puis la pigmentation s'étend aux bras et à la poitrine de l'enfant.
  2. Le ventre, les jambes et les pieds d'un bébé sont rarement tachés de jaunisse physiologique.

Le bébé est en bonne santé, le comportement est naturel. Les matières fécales et l'urine ne changent pas de couleur. La bilirubine ne dépasse pas 256 µmol / l.

Des exemples de ce type de "jaunisse" chez les nouveau-nés regardent la photo:

Symptômes de la jaunisse pathologique

Cette condition dangereuse se développe chez 70 bébés sur 1000. Il faut suspecter une pathologie si:

  • l'enfant "jaunit" quelques heures après la naissance (jaunisse néonatale chez le nouveau-né);
  • la bilirubine dépasse 256 µmol / l; En savoir plus sur la bilirubine, ses normes, ses méthodes de mesure >>>
  • le bébé dort beaucoup, mange mal, il est difficile de le réveiller;
  • au contraire, l'enfant est constamment en mouvement chaotique;
  • décoloration de l'écoulement: l'urine s'assombrit, les matières fécales s'éclaircissent.

Si à ce stade aucune action n'est entreprise, la bilirubine pénètre dans le système nerveux du bébé et l’empoisonne. L'encéphalopathie bilirubine ou ictère nucléaire du nouveau-né commence. Le tableau clinique est complété par les symptômes suivants:

  • cri monotone sur une note;
  • syndrome convulsif;
  • chute de pression;
  • le coma

La jaunisse nucléaire affecte souvent les bébés prématurés. Le fait est que les cellules de leur cerveau ne sont pas encore complètement formées et qu’elles ne résistent guère aux effets toxiques de la bilirubine.

Parmi les formes pathologiques, il existe des types de jaunisse chez le nouveau-né pour la raison qui a provoqué les symptômes. Allouer:

  1. Hémolytique (parfois appelé suprahépatique). La jaunisse hémolytique chez le nouveau-né est associée à des problèmes sanguins.
  2. Mécanique - associé à des problèmes du foie, de la vésicule biliaire, des voies biliaires d'un enfant.

La jaunisse mécanique, à son tour, est

La jaunisse hépatique est associée à des troubles du travail de cet organe. S'il n'y a pas assez d'enzymes pour éliminer la bilirubine du corps du bébé, on parle alors de jaunisse conjugative chez le nouveau-né. En outre, le foie peut être affecté par des toxines, des virus, des bactéries.

Les causes de la jaunisse dite adhépatique sont des problèmes de vésicule biliaire, de pancréas et de voies biliaires.

Quand passe la jaunisse?

La jaunisse physiologique des nouveau-nés commence à s’affaiblir lorsque le bébé tourne au moins une semaine. Complètement, les signes de la maladie disparaissent au mois de l'enfant.

La jaunisse pathologique en tant que symptôme peut être éliminée assez rapidement, en quelques jours. Aujourd'hui, il existe des moyens d'éliminer rapidement et en toute sécurité la bilirubine du patient.

Il convient de rappeler que, parfois, l'ictère pathologique et la bilirubine élevée sont les symptômes d'une maladie grave, dont la durée du traitement dépend de la situation et peut être déterminée par un médecin.

Que faire si la jaunisse est inhibée

Il arrive que la jaunisse physiologique ne passe pas par le mois d'un enfant. Les causes de cette maladie sont les suivantes:

  • anémie chez le bébé (confirmée par des tests sanguins);
  • blocage (ou fusion) des canaux biliaires, stagnation de la bile;
  • galactosémie (une de ces maladies dépistées à la maternité);
  • manque d'hormone thyroïdienne (également vérifié à la maternité);
  • polycythémie (augmentation du nombre de globules rouges, contrôlée par analyse sanguine);
  • jaunisse d'allaitement.

Si le bébé a déjà un mois et que la jaunisse ne disparaît toujours pas, vous devriez consulter un médecin. Le médecin pourra exclure les diagnostics difficiles.

Une mention spéciale mérite la jaunisse de l'allaitement, qui survient si le lait maternel contient beaucoup de pregnandiol (un produit du métabolisme hormonal).

Cette substance inhibe l'élimination de la bilirubine. Dans le même temps, la quantité de pigment dans le sang ne croît pas mais diminue progressivement. L'enfant se sent bien.

Dans la communauté médicale, vous trouverez deux avis sur la jaunisse du lait maternel:

  1. Certains médecins pensent qu’une augmentation du niveau de bilirubine entraîne toujours une charge supplémentaire pour le foie de l’enfant. Il faut donc arrêter l’allaitement.
  2. Les représentants de l'autre camp ne voient rien de terrible dans la poursuite de l'alimentation.

Si vous avez peur de faire du mal au bébé tout en continuant à allaiter, la méthode suivante vous conviendra. Il est nécessaire de décanter le lait et de le réchauffer au bain-marie à une température de 70 °. En savoir plus sur la façon d'exprimer le lait maternel >>>

Ensuite, refroidissez-le et donnez-le à l'enfant. Après exposition à la température, le pregnandiol se désintégrera et n'aura aucun effet sur le taux d'élimination de la bilirubine.

Si un bébé a la jaunisse, maman devrait trouver un pédiatre, en qui elle a toute confiance, et suivre toutes ses instructions.

Comment traiter la jaunisse

La photothérapie est la méthode la plus efficace pour réduire la bilirubine dans le sang.

Le bébé est placé sous des lampes spéciales opérant dans le spectre bleu. Sous l'influence de la lumière, la bilirubine est transformée en lumirubine non toxique, qui est rapidement éliminée de l'organisme.

La photothérapie pour les nouveau-nés atteints de jaunisse peut être effectuée à la fois à la maternité et dans l'établissement médical pour enfants.

Dans les grandes villes, il est possible de louer une lampe pour le traitement de la jaunisse d’un enfant. Par conséquent, si la bilirubine ne se désagrège pas et si l'état du bébé ne pose pas de problème, le traitement peut être effectué à la maison.

N'oubliez pas de faire un don de sang à temps pour déterminer le niveau de bilirubine.

Les lampes à incandescence prescrites pendant 96 heures avec des pauses pour l'alimentation. Pour protéger les yeux, les enfants portent des pansements spéciaux ou des chapeaux.

Lors de la photothérapie, le bébé perd du liquide, il est donc nécessaire de le fixer à la demande de l’allaitement.

Effets secondaires du traitement à la lumière: peeling de la peau, selles fréquentes. Ces symptômes disparaissent dès que le traitement est terminé. En savoir plus sur le nombre de fois où un bébé devrait avoir un tabouret >>>

Après la photothérapie, des préparations cholérétiques, diurétiques sont parfois prescrites pour compléter le traitement:

  • Hofitol nouveau-né atteint de jaunisse se présente sous la forme de gouttes, mélangées trois fois par jour à de l'eau.
  • Ursosan nouveau-né souffrant de jaunisse administre une fois par jour, en diluant une partie du contenu de la capsule dans une petite quantité d'eau. Voir aussi: Quand pouvez-vous donner de l'eau à un nouveau-né? >>>
  • Il est commode de donner au bébé Ursofalk, avec la jaunisse des nouveau-nés, ce médicament est préférable d'acheter sous forme de suspension.

Ursosan et Ursofalk réduisent la bilirubine dans le sang en quelques jours.

  • À partir des médicaments homéopathiques, les médecins peuvent recommander un tacle. Galstena avec jaunisse des nouveau-nés est pris sous forme de gouttes, 3 fois par jour. Avant de donner le médicament au bébé, les gouttes sont diluées dans le lait maternel.

Dans le traitement de la jaunisse grave, des transfusions sanguines sont utilisées. Cela aide à remplacer la plupart des globules rouges dans le sang et, de ce fait, réduit de moitié la bilirubine en une procédure.

Lors d’une transfusion, jusqu’à 80% du sang du bébé est remplacé. Il n'est pas permis de prélever du sang de la mère, alors l'enfant cherche un autre donneur.

La jaunisse physiologique passe par elle-même et ne nécessite pas de traitement spécial. Cependant, la mère peut aider le bébé à se débarrasser plus tôt de l'excès de bilirubine:

  • L'allaitement est la meilleure méthode de prévention. Il est important d'attacher le bébé au sein immédiatement après la naissance. Le colostrum contient des composants qui stimulent la fonction intestinale des miettes. La bilirubine est éliminée du corps avec le méconium (premières matières fécales). Le lait maternel est le meilleur moyen de remplir le liquide pendant la photothérapie. En savoir plus sur GW et son application >>>
  • Bains de soleil À la fin du printemps, en été ou en automne, vous pouvez pousser le capuchon de la poussette lors d'une promenade afin que les rayons du soleil tombent sur le visage du bébé. En hiver, vous pouvez rester avec un bébé sur le balcon, assurez-vous simplement que l'enfant ne gèle pas. Ne laissez pas le soleil tomber dans les yeux du bébé. La vitamine D, obtenue par les miettes, aide à éliminer la bilirubine du corps.
  • Vous ne devriez pas donner à votre bébé une solution de glucose ou de bouillon de hanches; comment le glucose devrait être administré pour la jaunisse chez les nouveau-nés, seul le médecin le sait.

Quelles sont les conséquences de la jaunisse infantile?

La jaunisse de l'allaitement et la jaunisse physiologique du nouveau-né n'ont généralement pas de conséquences. Lorsque la jaunisse de la peau passe, rien ne rappelle la maladie.

Récemment, les néonatologistes ont reconnu ces conditions comme une variante du développement normal du bébé.

Les effets de la jaunisse pathologique dépendent des causes qui l’ont provoquée.

Si vous commencez le traitement à temps et que vous ne vous écartez pas des recommandations de votre médecin, alors la maladie sera sans doute complètement vaincue et ne laissera aucune maladie supplémentaire.

La jaunisse du nouveau-né, non traitée ou non guérie, ne passe pas sans laisser de trace, les conséquences peuvent être les suivantes:

  • augmentation sévère du risque de cancer du foie à l'avenir;
  • faible immunité chez le bébé;
  • cirrhose et autres maladies du foie.

Si le bébé a souffert d'une encéphalopathie à la bilirubine, mais qu'aucune assistance médicale ne lui a été fournie, une perte auditive partielle ou totale, des retards de développement et une paralysie peuvent en être les conséquences.

Un enfant présentant des signes de jaunisse doit être surveillé en permanence par un médecin afin de ne pas manquer le développement de formes sévères de la maladie et de prévenir des conséquences dangereuses.

Zheltushka chez les nouveau-nés causes et conséquences

Bien souvent, alors qu’elles sont encore à la maternité, les nouvelles mamans remarquent que la peau du bébé prend une teinte jaunâtre. Et après les mots incompréhensibles du médecin selon lesquels l’enfant est atteint de jaunisse, ils sont résolument déterminés à rechercher les causes de la maladie et les endroits où l’enfant pourrait avoir été infecté. Et pour cela, vous devez savoir (au moins en termes généraux) ce qu'est la jaunisse chez le nouveau-né et à cause de quoi.

Ainsi, la jaunisse est une maladie dans laquelle la quantité de bilirubine dans le sang augmente, avec pour résultat que celle-ci (la bilirubine) pénètre dans les tissus et tache les globes oculaires et la peau en jaune. Ce pigment apparaît en raison de la destruction des globules rouges et est éliminé de l'organisme par les enzymes produites par le foie. Ce cycle se produit tout le temps dans le corps, mais chez les nouveau-nés, en raison des particularités de leur physiologie, la bilirubine devient trop importante et elle est éliminée plus lentement.

L'augmentation du niveau de ce pigment a plusieurs raisons, mais les suivantes se produisent le plus souvent:

  • Le foie du bébé n'est pas encore complètement formé, ce qui explique la déficience en enzymes qui transfèrent la bilirubine à travers les cellules du foie et l'enlève du corps.
  • pour que le fœtus ait toute sa vie dans l'utérus, où le niveau d'oxygène est très bas, un nombre accru de globules rouges est requis; après la naissance, les globules rouges sont détruits et le pigment "jaune" est libéré.

Faites attention! C'est pour cette raison que la jaunisse (uniquement physiologique) est la norme pour de nombreux nouveau-nés.

Les principales causes de zheltushki physiologique

Cette affection est généralement observée 3 à 4 jours après la naissance et ne dure pas plus de 3 semaines, après quoi son intensité diminue. Si le bébé est prématuré, la jaunisse dure un mois, voire plus. Il n'est pas contagieux et n'affecte pas la santé du bébé, car il passe de lui-même et ne nécessite pas de traitement.

En outre, l’augmentation du taux de bilirubine peut être causée par l’hypothermie, la famine, le rejet de méconium (les toutes premières matières fécales). À cet égard, le traitement le plus efficace, de même que la prévention, consiste à allaiter le bébé tôt. Le lait qui est libéré dans les premiers jours (il s'appelle colostrum) joue le rôle de laxatif et contribue à la libération de méconium et élimine à son tour la bilirubine.

Faites attention! C'est pour cette raison que les maternités tentent de reprendre l'allaitement tôt.

Moins fréquemment (environ 1% des cas), un ictère apparaît s'il y a une grande quantité de lait et un poids important du nouveau-né. Cela se produit après la première semaine et est également un type de zheltushka physiologique. Cette condition est associée à des niveaux élevés d'œstrogènes dans le lait maternel et nécessite l'arrêt de l'alimentation pendant 1-2 jours. Si, après une pause, le niveau de pigment diminue, le diagnostic peut être considéré comme confirmé. Après cela, il est nécessaire de sevrer le sein pendant plusieurs jours et de le nourrir avec du lait maternel exprimé, pasteurisé pendant cinq minutes au bain-marie.

En plus de la physiologie, le bébé peut avoir une jaunisse pathologique.

Les principales causes de zheltushki pathologique

Cette pathologie est plus courante au cours de la période néonatale: environ 65 bébés sur 1000 en souffrent, et ce pour plusieurs raisons:

  • l'incompatibilité du sang de l'enfant et de la mère; par exemple, si la mère a le premier groupe et le bébé le deuxième, bien qu'il existe également un facteur Rh différent;
  • hémorragies mineures;
  • l'absorption d'un grand nombre de médicaments par la mère;
  • infections congénitales (dans ce cas, un traitement à long terme est nécessaire);
  • travail prématuré;
  • alimentation artificielle;
  • diabète chez la mère;
  • sang avalé (par exemple, à partir de fissures dans les mamelons).

Faites attention! Si la jaunisse dure plus de 3 semaines, si les selles sont décolorées et si l'urine, au contraire, est colorée, il est possible qu'il s'agisse d'une maladie congénitale des voies biliaires.

La jaunisse pathologique diffère de celle décrite ci-dessus principalement par les symptômes.

  1. La condition peut survenir le premier jour ou après une semaine après l'accouchement.
  2. La maladie survient longtemps et ondule.
  3. L’augmentation de la bilirubine peut dépasser 85 µmol / l par jour.
  4. Il y a un changement de selles et d'urine.
  5. La peau du bébé est colorée sous le nombril. On peut également observer des paumes et des pieds ictériques.
  6. L'état général du corps est perturbé - il ressent de l'excitation ou, au contraire, de la dépression.

Conséquences de la maladie

Comme nous l'avons déjà constaté, la jaunisse est un phénomène physiologique, qui se passe généralement sans conséquences et sans intervention médicale. Mais dans certaines circonstances, des complications peuvent survenir:

  • écoulement anormal de la bile;
  • incompatibilité des groupes sanguins;
  • pathologies génétiques;
  • la défaite du foie des enfants par le virus est toujours dans l'utérus;
  • divergence des facteurs Rh.

Tout cela peut conduire à un ictère pathologique, dans lequel l’état général du corps se détériorera chaque jour. Bien sûr, il est impossible de se passer de l'aide de médecins, car les conséquences peuvent être très graves.

  1. Un enfant peut être victime d'une intoxication toxique au cerveau ou au système nerveux central.
  2. Avec la pénétration de la bilirubine dans le cerveau, une jaunisse nucléaire peut survenir, entraînant souvent une surdité, des spasmes musculaires et un retard mental.
  3. En outre, une concentration élevée de ce pigment peut entraîner une diminution du taux d'albumine et, par conséquent, une augmentation du taux d'albumine.
  4. Aux derniers stades de la maladie, les muscles commencent à se contracter involontairement, le bébé peut même perdre le contrôle de son système musculo-squelettique.

Grade de jaunisse

Pour cela, l'échelle Kramer est utilisée. Afin d'évaluer correctement le jaunissement de la peau, il est nécessaire de procéder à un examen à la lumière du jour, car la lumière artificielle peut fausser les résultats.

Pour les signes de zhelchka pathologique, la bilirubine et les érythrocytes sont vérifiés, si nécessaire, d'autres études et analyses sont effectuées. Sur la base des résultats, un traitement est prescrit.

Si la mère a un facteur Rh moins, le nouveau-né doit faire l'objet d'une surveillance particulière. Quelques heures après la naissance, on vérifie le facteur Rh, le niveau de bilirubine, le groupe sanguin, si possible, puis le test de Coombs.

Bélier Sydrome (jaunisse laiteuse)

Cette affection est différente des autres types de jaunisse, car elle est associée à l'allaitement maternel. Habituellement, le lait maternel est le meilleur remède, mais hélas, il peut parfois être nocif.

Faites attention! Le syndrome se manifeste le 7ème jour de la vie du bébé et disparaît après 4 semaines.

La cause de zheltushka lactique est la teneur en acides gras et en niveaux élevés d'hormones dans le lait. Tout cela inhibe la fonction du foie, ce qui entraîne l’accumulation de bilirubine dans les tissus. Pour tester le lien entre le lait et la maladie, le bébé est transféré à un régime artificiel pendant plusieurs jours. Si, après cela, le niveau de pigment diminue, le bébé a définitivement un jaunisse laiteux. Il faut généralement trois jours pour atteindre 85 µmol / l. C'est le test du syndrome du Bélier.

Au lieu de la nutrition artificielle, vous pouvez nourrir votre bébé avec du lait exprimé (comme décrit au début de l'article). Dans ce lait, les œstrogènes et autres substances «luttant» pour les enzymes hépatiques sont pratiquement inactifs.

Qu'est-ce qui guide le médecin, en cas de jaunisse à l'hôpital?

Zheltushka chez les nouveau-nés: causes, traitement, effets

La jaunisse des nouveau-nés n'est pas juste - mais arrive presque toujours. Toute mère remarquera facilement les premiers symptômes. Le bébé devient exceptionnellement sombre ou comme s'il était versé en jaune, le blanc des yeux devenait jaune. Est-ce une maladie ou une caractéristique d'un petit enfant? Cela deviendra clair plus tard, après plusieurs jours d'observation. Le plus souvent, il n'y a aucune raison de s'inquiéter, une telle condition est due à certaines caractéristiques physiologiques du corps d'un nouveau-né.

Pourquoi la jaunisse apparaît-elle?

Ici, tout d'abord, la bilirubine est à blâmer. De quoi s'agit-il et d'où vient-il? C'est assez simple. Un enfant qui n'est pas encore né a un sang spécial avec de l'hémoglobine spéciale (fœtale). Il transporte l’oxygène par les vaisseaux sanguins du bébé. Quand un enfant est né, il commence à respirer la lumière. Et puis la composition du sang change: l'hémoglobine «vivante» y apparaît et celle du fœtus est détruite. C'est ici que se forme la bilirubine. L'enfant n'en a pas besoin et le petit corps commence à s'en débarrasser.

Pour un bébé, c'est une chose très difficile. Juste parce que la bilirubine ne se retire pas. Tout d'abord, il pénètre dans le foie et y est mélangé avec des enzymes spéciales, puis il se dissout dans l'urine et est alors facilement excrété. Si le foie ne résiste pas et que la bilirubine dans le sang grossit, la jaunisse commencera.

Les causes de la jaunisse pathogène sont complètement différentes. Ils sont le plus souvent causés par une violation du flux de bile sortant du corps en raison des conditions suivantes:

  • incompatibilité des groupes sanguins;
  • conflit rhésus;
  • dommages viraux au foie;
  • troubles métaboliques génétiques;
  • maladies héréditaires;
  • troubles hormonaux;
  • lésion mécanique des voies biliaires ou du foie.

VIDEO:

Bilirubine normale

Dans le sang d'un nouveau-né, la bilirubine devrait être comprise entre 8,5 et 20,5 µmol / L (micromoles par litre). L'unité de mesure est assez compliquée, mais vous ne pouvez pas vous y plonger. Si c’est vraiment intéressant, un test sanguin a lieu au niveau moléculaire. Si l’analyse montre que la teneur en bilirubine est légèrement supérieure à la normale, le médecin comprend: le corps du bébé n’a pas le temps de faire face à la charge. Le jaunissement réel se produit lorsque les taux de bilirubine dépassent 35 µmol / L.

Et pourtant, c'est différent...

Pourquoi la jaunisse apparaît est déjà claire. Pourquoi le retrait de la bilirubine pose-t-il des difficultés? Serait-ce un signe de pathologie? Malheureusement oui. Les médecins distinguent deux groupes d'ictère: physiologique et pathologique. Considérez tous les types de jaunisse, du plus rare au plus courant.

Types pathologiques de jaunisse

Ils sont rares, mais nécessitent une surveillance médicale et un traitement obligatoires. La jaunisse pathologique entraîne toujours des symptômes supplémentaires. Certains peuvent être remarqués par maman ou par un membre de leur famille, d'autres ne peuvent être reconnus que par un médecin.

Maladie hémolytique

Parmi tous les bébés atteints du jaune du nouveau-né, moins de 1% sont atteints de maladie hémolytique. Ses raisons sont:

  • mère et bébé en conflit rhésus (le plus souvent);
  • inadéquation entre les groupes sanguins (très rarement);
  • incompatibilité antigène (presque jamais se produit).

Cependant, un tel jaune est rapidement reconnu. La peau et la sclérotique du bébé ne jaunissent pas quelques jours plus tard, mais presque immédiatement après la naissance. L'enfant a l'air morose et somnolent. Le médecin qui examine la miette ressentira une augmentation de la rate et du foie. Tous ces signes montrent que le nouveau-né a besoin d’aide d’urgence, puis que les médecins commencent un traitement immédiat. Le pire des cas est la jaunisse nucléaire, dans laquelle la bilirubine empoisonne le cerveau du bébé.

Jaunisse mécanique

Rare, mais toujours pathologie. La jaunisse obstructive peut avoir plusieurs causes:

  • problèmes de vésicule biliaire;
  • violation de la perméabilité des voies biliaires;
  • problèmes de foie.

Le plus souvent, des troubles génétiques ou des lésions à la naissance du bébé entraînent une jaunisse obstructive. Les manifestations de cette maladie deviennent perceptibles lorsque le bébé a deux ou trois semaines. La peau à la fois ne semble pas seulement jaune, mais avec une teinte verdâtre. La chaise du bébé devient anormalement légère, presque sans coloration. Le médecin sentira que le foie est épaissi et que la rate est hypertrophiée. En cas de suspicion de jaunisse mécanique, divers examens supplémentaires sont prescrits, par exemple une échographie. Le traitement dépendra du type de pathologie.

Il existe également des états limites où une jaunisse postnatale prolongée se transforme en pathologie:

  1. La jaunisse de conjugaison est associée à une insuffisance hépatique. Les enzymes hépatiques fixent mal la bilirubine et ne peuvent supporter son retrait du sang.
  2. La jaunisse nucléaire se produit avec une forte augmentation du niveau de bilirubine au cours de la jaunisse post-partum. Dans ce cas, la bilirubine pénètre dans le système nerveux et exerce son effet toxique sur celui-ci.
  3. La jaunisse hépatique apparaît lorsque les cellules du foie sont infectées par des virus ou des bactéries.

Jaunisse physiologique

Maintenant, tous les médecins ont reconnu qu'il ne s'agissait pas d'une maladie, mais d'une des variantes de l'état normal d'un nouveau-né. Cependant, dans cette situation, le bébé doit être étroitement surveillé afin de ne pas rater une possible pathologie.

Lait maternel jaunisse

Un autre cas rare. Il se produit quand une mère a beaucoup d'oestrogène dans le lait (c'est une hormone sexuelle féminine). Ensuite, le foie du bébé commence à déduire précisément les œstrogènes, puis seulement - la bilirubine. Dans ce cas, le bébé reste atteint de jaunisse pendant trois mois maximum. Dans le même temps, la miette grandit bien - il a bon appétit, sommeil et une augmentation de poids et de taille. Cette condition n'est pas dangereuse et disparaît d'elle-même.

Si un bébé a la jaunisse du lait maternel, les mères demandent souvent: ne vaut-il pas mieux le sevrer du sein? La réponse ne peut être qu’une: pas mieux! Oui, sans lait maternel, le bébé cessera de "virer au jaune". Mais combien utile et important recevra-t-il dans ce cas? Donc, l'allaitement doit être poursuivi.

Jaunisse néonatale

Et enfin, le type le plus commun. C'est le jaune qui apparaît chez la plupart des bébés. Il n'appartient pas à la maladie et ne nécessite pas de traitement. Cette jaunisse du nouveau-né passe par elle-même et n'entraîne pas de complications. C’est vrai, il ya un autre point de vue: si le jaune est apparu, le foie du bébé est surchargé. Mais vous pouvez aider le gamin.

Les symptômes

Le symptôme principal et indicatif de tout type de jaunisse est une décoloration de la peau et des muqueuses, du blanc des yeux. Ils deviennent jaune vif, presque citron.

Lorsque cela prend plus de deux semaines et que la peau du bébé n’a pas acquis une couleur normale, vous devriez consulter un médecin. Avant de traiter la jaunisse, une analyse du niveau de bilirubine dans le sang sera présentée. Le niveau de bilirubine dépend de nombreux facteurs et il est impossible d'interpréter les résultats du test sans ambiguïté. Le médecin tirera des conclusions sur la santé de l'enfant en se basant sur le tableau général de l'état de santé.

Les symptômes de jaunisse pathologiques se manifestent par une décoloration de la peau. Les différences consistent dans le moment de leur apparition et quelques caractéristiques de la manifestation:

  • la décoloration de la peau apparaît immédiatement après la naissance;
  • après trois ou quatre jours, la couleur jaune devient plus brillante, tous les symptômes s'intensifient;
  • La couleur jaune du tégument dure plus d'un mois;
  • l'apparition de symptômes de jaunisse dans les vagues: il apparaîtra, il disparaîtra;
  • En plus du jaune, la couleur de la peau peut également devenir verte.

En plus d'un changement de couleur de peau, d'autres symptômes sont ajoutés:

  • les matières fécales sont décolorées;
  • l'urine est de couleur foncée;
  • ecchymose spontanée;
  • une augmentation du foie et de la rate;
  • le bien-être général de l'enfant se dégrade.

Avec la jaunisse nucléaire, le réflexe de succion est en train de disparaître, la somnolence est sévère et des convulsions se produisent.

Traitement de jaunisse

Si nous parlons de pathologie, toute thérapie est prescrite par un médecin. Le plus souvent, le bébé et la mère vont à l'hôpital où ils effectuent toutes les procédures nécessaires. Par exemple, si une mère et son enfant ont un facteur Rh différent ou d'autres signes d'incompatibilité du sang, les transfusions sont le plus souvent prescrites. Dans une procédure, le bébé peut remplacer jusqu'à 70% de la quantité totale de sang. Dans les cas difficiles, les transfusions sont répétées plusieurs fois.

Ces mesures aident à éliminer la bilirubine pathologique, mais peuvent affaiblir le bébé. Par conséquent, un traitement supplémentaire est souvent prescrit: antibiotiques, physiothérapie, etc.

La jaunisse obstructive nécessite souvent une intervention chirurgicale. Une décision motivée est généralement prise par toute une commission de médecins qui examinent attentivement l'enfant et déterminent toutes les mesures nécessaires. Ce traitement et cette rééducation sont également effectués à l'hôpital.

Si la jaunisse est physiologique, il est plus probable qu'il ne s'agisse pas d'un traitement, mais d'aider le bébé. Un enfant fera face à sa condition plus rapidement si:

  • attachez le nouveau-né au sein dès que possible (cela stimule les processus métaboliques);
  • allaitement complet;
  • le régime d'une mère qui allaite afin que le bébé n'ait pas de problèmes de digestion;
  • bains de soleil;
  • marche dans l'air frais.

Le dernier article, malheureusement, n'est pas rempli s'il fait froid dehors. Mais au printemps, en été ou en automne, il est nécessaire d'amener le bébé au grand air. En été, par temps calme et ensoleillé, vous pouvez ouvrir les bras et les jambes des enfants pendant quelques minutes. Ceci est particulièrement utile dans les zones d'ombre - par exemple, sous un arbre, afin que la lumière diffuse puisse tomber sur un enfant. L'essentiel est que le bébé ne gèle pas.

Un tel soin du nouveau-né aidera à éliminer la bilirubine du corps de l'enfant. En conséquence, le bébé ne fera pas que passer la jaunisse. Un autre enfant deviendra plus sain et se sentira mieux.

Le lait maternel est la principale méthode de traitement et de prévention de la jaunisse néonatale. C'est pourquoi le nouveau-né est appliqué sur le sein dès les premières minutes. Le colostrum (les premières portions de lait maternel) a un effet laxatif prononcé. Il favorise l'élimination des matières fécales et des matières colorantes (bilirubine). L'alimentation du bébé à la demande - c'est le meilleur remède contre la jaunisse.

Parfois, en plus du lait maternel, les radiations sont prescrites avec une lampe spéciale pour le traitement de la jaunisse - photothérapie. Pendant la procédure, les yeux de l’enfant sont recouverts d’un bandage ou de lunettes de protection et placés sous la lampe. Le cours dure 96 heures.

ictère

Lors de la photothérapie, des effets secondaires peuvent survenir. L'enfant peut ressentir de la somnolence, la peau commence à se décoller et il y a un trouble dans les selles.

Le même effet a un bain de soleil. À la lumière, le corps du bébé commence à produire activement de la vitamine D. Il accélère le processus de retrait de la bilirubine du sang.

En cas de jaunisse grave, le médecin peut prescrire des comprimés de glucose et de charbon actif. Le glucose aide à améliorer la fonction hépatique active. Le charbon actif absorbe des substances nocives telles que l'éponge, y compris la bilirubine. En outre, le charbon et la bilirubine sont éliminés naturellement avec les matières fécales.

Le médecin développe une méthode pour traiter les types pathologiques de jaunisse en fonction du diagnostic. Tous les facteurs et circonstances de l'accouchement sont pris en compte. Pendant l'accouchement et la grossesse, maladies maternelles, résultats des tests et échographies. Parfois, la consultation de spécialistes restreints est nécessaire; chirurgien ou endocrinologue.

Dans le traitement de la jaunisse, utilisez différents types de thérapie:

  • Antiviral.
  • Antibactérien.
  • Cholérétique
  • Désintoxication.
  • Immunitaire

Ils sont utilisés à la fois individuellement et en association sous surveillance médicale étroite. Cela dépend des causes de la jaunisse.

Conséquences et problèmes

Dans des conditions pathologiques, il est impossible de prédire à quelle vitesse le bébé va se rétablir. Tout d’abord, tout dépend des causes de la maladie et de sa gravité. C'est pourquoi il est particulièrement important de surveiller le bébé dès les premiers jours de la vie. Que chercher?

  1. La jaunisse est survenue quelques heures après la naissance du bébé (des conflits sanguins peuvent survenir).
  2. L'enfant se développe mal, il est somnolent et paresseux (excès significatif de bilirubine dans le sang, y compris la maladie hémolytique).
  3. La jaunisse est accompagnée de convulsions, de pleurs constants (il peut s'agir d'une jaunisse nucléaire). Avec un tel diagnostic, l'enfant peut développer des déficiences auditives, des pathologies motrices, dans le cas le plus grave, le bébé peut mourir.
  4. Le nouveau-né marque un traumatisme à la naissance.

Dès que le nouveau-né a commencé la jaunisse, une surveillance attentive est nécessaire pour prévenir le développement de pathologies. Si le traitement est terminé à temps, le bébé va guérir très vite et grandira en bonne santé.

La jaunisse physiologique ne provoque aucune complication. Cela peut durer deux à trois semaines. La plupart des bébés se débarrassent de la jaunisse quand ils atteignent l'âge d'un mois. Si la raison en est dans le lait maternel, alors la condition peut être retardée d'un autre ou deux mois. Après cela, la peau et les yeux du bébé sont complètement exempts de la nuance jaune. Pendant tout ce temps, l'enfant se développe pleinement. L'essentiel pour lui est la prise en charge de la mère, de la famille et des médecins. Et puis le bébé va grandir en bonne santé et heureux.

La jaunisse physiologique chez les enfants en bonne santé ne nuit pas à l'organisme, n'affecte pas le développement ultérieur de l'enfant. La jaunisse pathologique avec l’âge augmente le risque de développer et de développer une cirrhose ou un cancer du foie. Chez 90% des enfants atteints d'hépatite en bas âge, les effets de la jaunisse durent toute la vie. Cela se traduit par une immunité affaiblie et une insuffisance hépatique.

La jaunisse nucléaire transférée à l’avenir peut entraîner une surdité, une paralysie complète ou partielle, un retard mental. L'effet toxique d'une forte bilirubine sur le système nerveux a les conséquences les plus graves.

Bonjour les filles! Aujourd'hui, je vais vous dire comment j'ai réussi à me mettre en forme, à perdre 20 kilos et enfin à me débarrasser des complexes terrifiants de personnes grasses. J'espère que l'information vous sera utile!

Voulez-vous lire notre matériel en premier? Abonnez-vous à notre chaîne de télégrammes