Causes et effets des maux de dos pendant la grossesse

La grossesse est une période particulière de la vie de chaque femme, tant sur le plan émotionnel que physique.

Même si vous planifiez une grossesse, il arrive souvent que des maladies de toutes sortes puissent s'aggraver, ce qui peut provoquer des maux de dos pendant la grossesse. En règle générale, ces douleurs ne sont pas dangereuses pour le développement de l'enfant. Cette douleur peut être observée dès la seconde moitié de la grossesse en raison du centre de gravité déplacé.

Mais comme il y a deux vies en jeu, la femme enceinte doit être soigneusement examinée et examinée afin d'éviter une complication dangereuse: la prééclampsie.

Causes et effets


Le mal de dos est un phénomène considéré comme assez courant pendant la période de portage d'un enfant. Cela est dû au fait que pendant la grossesse, les muscles, les articulations et les ligaments se relâchent sous l'action des hormones.

Il y a une augmentation de poids, des changements de posture, ce qui provoque une charge supplémentaire sur le dos et donc des maux de dos pendant la grossesse.

La douleur lombaire est la plus courante, mais peut néanmoins être accompagnée d'une sensation de gêne au niveau des épaules, du haut du dos, de la poitrine et entre les seins.

Le mal de dos pendant la grossesse peut survenir si une femme a des problèmes avec le système musculo-squelettique:

  • ostéochondrose;
  • courbure de la colonne vertébrale;
  • muscles mal développés responsables de l'inclinaison du bassin.

Pourquoi la douleur dans le dos devient plus forte pendant la grossesse?


Afin de comprendre pourquoi le mal de dos pendant la grossesse, il convient de noter que toutes les causes qui provoquent la douleur sont divisées en: physiologiques et pathologiques.

Les causes physiologiques - sont dues à la grossesse elle-même. Une femme ressent une douleur qui ne nuit pas à sa santé et à son bébé.

Le mal de dos pendant la période de port d'un enfant peut se manifester chez chaque femme de différentes manières: avec une intensité et à des moments différents. Une douleur apparaît en première moitié, mais 50 à 70% des femmes qui reviennent de la 20e semaine de grossesse ont mal.

Il est nécessaire d'identifier les principales causes de la nature physiologique:

    La toute première douleur dans le dos est provoquée par la relaxation et le ramollissement des ligaments intervertébraux sous l'influence de l'hormone relaxine (à partir de la 20e semaine de grossesse).

L'augmentation du poids d'une femme provoque une augmentation de la charge sur le bas du dos.

Le centre de gravité est déplacé vers l’avant, ce qui entraîne un changement de la posture de la femme et des douleurs au dos.

Longue position sur les jambes.

Une taille de l'utérus agrandie conduit à une compression des nerfs et des vaisseaux sanguins qui entourent la colonne vertébrale. (Cela commence dès le troisième trimestre).

La pression de la tête de l'enfant dans les dernières périodes.

  • Lorsque de fausses contractions chez une femme enceinte ont mal au dos depuis la 38e semaine de grossesse. La douleur fait mal dans la nature lorsque l’utérus commence à se calmer.
  • Pancréatite, pyélonéphrite et autres causes de maux de dos


    Outre les raisons physiologiques, ils distinguent également les facteurs pathologiques, qui sont déclenchés par le développement de maladies d'autres organes et qui nécessitent un traitement obligatoire.

    Parmi ces raisons, il y a:

      Des douleurs dans le dos sont ressenties en cas d'insuffisance rénale, mais douloureuses - en cas d'inflammation des reins (pyélonéphrite), mais des crampes aiguës se produisent dans le dos lors de coliques néphrétiques. Douleurs dorsales sévères pendant la grossesse et soulagement de la douleur est presque impossible. L'urine trouble (parfois mélangée à du sang) est le principal symptôme de la maladie. Lorsque la pyélonéphrite augmente la température.

    La pancréatite (inflammation du pancréas) survient rarement chez la femme enceinte. La maladie peut être causée par des aliments riches en viande, riches en matières grasses, le non-respect du régime alimentaire, la consommation d’alcool, le stress, l’hérédité et la violation du flux de bile.

    La myosite est une inflammation des muscles qui survient après une hypothermie ou une exposition prolongée à un courant d'air. La douleur est très aiguë et le mouvement n'est pas facile à mettre en œuvre.

    Urolithiase. Lorsque survient une colique rénale, il se produit une douleur aiguë, des nausées, des mictions fréquentes ou un retard dans le dos.

    Maladies neurologiques (radiculite, ostéochondrose, hernie discale intervertébrale). Les sensations de douleur balayent la nature et peuvent s’abandonner. Devenir plus fort après une longue marche.

  • La menace d'interruption de grossesse s'accompagne de crampes douloureuses dans le bas du dos et le bas de l'abdomen; l'apparition de pertes sanglantes est probable.
  • Que faire pour les maux de dos pendant la grossesse?


    Éliminer les maux de dos ou au moins les soulager en appliquant les recommandations suivantes (à condition que le syndrome de la douleur ne soit pas associé à une menace de fausse couche ou de maladies du système génito-urinaire):

      Surveillez votre posture. Lorsque le centre de gravité se déplace, il convient d’éviter les tensions musculaires. Quand une femme enceinte a besoin de marcher ou de se tenir debout, les fesses doivent être tirées, les épaules en arrière et baissées. La posture doit être lisse. Il est interdit de porter des chaussures à talons de toutes tailles.

    Debout et asseyez-vous correctement. La chaise doit toujours être à l'aise. Les genoux en position assise doivent être au-dessus du niveau de la taille. Au coude de la taille, placez un oreiller pour soulager la tension. La position doit être changée assez souvent pour éviter une position debout prolongée. Si vous devez rester debout longtemps, une jambe doit être placée un peu plus haut que l'autre.

    Dors sur ton côté. La douleur peut augmenter si vous dormez sur le dos. Si vous devez dormir sur le dos, placez un oreiller sous le coude pour soulager la tension.

    Apprenez à soulever des objets correctement. Il est interdit de soulever des femmes enceintes, mais même en soulevant des objets légers, vous devez toujours plier les genoux et ne pas plier le dos droit. Il vaut mieux s'accroupir ou demander de l'aide. Vous pouvez demander à l'enfant plus âgé de vous aider, après avoir expliqué que la mère porte son frère ou sa soeur.

    Il ne se passe pas beaucoup de repos. Même dans l'après-midi, surtout si vous souffrez d'insomnie - reposez-vous.

    Portez une ceinture de corset spéciale (support). Il est recommandé si les muscles abdominaux sont faibles ou si l'abdomen est grand.

    Restez en forme. En fin de grossesse, son poids normal n’est pas supérieur à 15 kg. Promenez-vous tous les jours, faites des exercices. Ainsi, les muscles du dos et, bien sûr, les jambes sont renforcés. Et l'endurance et une excellente forme seront toujours nécessaires à la naissance elle-même.

    Étude quotidienne. Exercice enceinte tout simplement nécessaire. Vous pouvez faire du yoga pour les femmes enceintes ou choisir vous-même une série d'exercices.

    La règle principale dans la sélection des exercices devrait être: il ne devrait pas y avoir de gêne importante pendant l'exercice, choisissez uniquement les exercices que vous pouvez effectuer. L'exercice le plus efficace est considéré comme suit:

      dans une pose à quatre pattes, il est nécessaire de garder la tête alignée avec la colonne vertébrale;

    lors de l'inhalation, l'abdomen doit être aspiré, tandis que la colonne vertébrale est courbée vers le haut;

    attardez-vous quelques secondes;

  • en expirant, vous devez détendre votre dos et votre estomac tout en redressant votre colonne vertébrale dans sa position initiale. (Faites-le 6 à 10 fois avant le coucher ou lorsque vous ressentez une douleur.
  • Cette vidéo montre clairement quoi faire avec les maux de dos pendant la grossesse.

    Il convient de rappeler que lors de l'accouchement, il est souhaitable d'éviter de prendre des médicaments pour l'anesthésie et de soulager l'inflammation. De tels médicaments ne sont autorisés à être utilisés que sur la prescription stricte d'un médecin lorsque cela est absolument nécessaire.

    Cette vidéo présente d'autres conseils de médecins sur la manière de se débarrasser des maux de dos pendant la grossesse.

    De plus, rappelez-vous que toutes les recommandations et les exercices ci-dessus doivent être effectués non seulement en cas de douleur, mais également à titre préventif.

    Maux de dos pendant la grossesse à différentes périodes: causes, traitement, description complète du problème

    Les maux de dos pendant l'accouchement sont généralement dus à l'utérus sans cesse croissant, à la modification des niveaux hormonaux et à un déplacement du centre de gravité. Le plus souvent, les femmes se plaignent de douleurs dans la région lombaire qui irradient aux hanches et aux fesses. Pour les éliminer, aucune préparation pharmacologique n'est requise - les médecins recommandent plus de repos et une thérapie physique quotidienne.

    Causes physiologiques

    Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

    Lorsque vous portez un enfant, des douleurs de compression aiguës, fortes ou douloureuses peuvent apparaître dans le dos. Parfois, une gêne dans la région lombaire persiste toute la journée et ne disparaît qu’après un long repos. Mais le plus souvent, il y a une douleur à court terme après une augmentation de l'activité motrice, une augmentation de l'effort physique. Pour l'éliminer, il suffit d'éliminer le facteur provocateur: allongez-vous quelques instants ou asseyez-vous.

    Indépendamment de la localisation de la douleur, de sa gravité et de sa durée, vous devriez consulter un médecin. Il mènera une enquête pour déterminer la cause de l'inconfort. Dans la plupart des cas, la douleur dans le dos pendant la grossesse est physiologique, en raison de la préparation du corps à la prochaine naissance.

    Premier trimestre de la grossesse

    Tout au long de la grossesse, la femme s'aperçoit que sa démarche et sa posture changent et que des difficultés sont rencontrées lors de certains mouvements. La raison de cette condition est le déplacement du centre de gravité et l'augmentation des charges sur les vertèbres lombo-sacrées et les disques intervertébraux. La colonne vertébrale est légèrement modifiée. Cela exacerbe la lordose - la courbure physiologique de la colonne vertébrale, dans laquelle son renflement est antérieur. Une répartition inégale des charges sur les structures vertébrales provoque une surcharge des muscles squelettiques et l'apparition des premières sensations douloureuses.

    Vers 8-9 semaines de grossesse, la femme commence à prendre du poids progressivement. En l'absence d'une bonne condition physique, cela entraîne une augmentation de la charge sur pratiquement toutes les structures du système musculo-squelettique: articulations, ligaments, tendons, vertèbres et disques intervertébraux. Le corps n'a pas le temps de s'adapter aux changements dus au poids de plus en plus important du corps, et signale donc la douleur du besoin de repos. Parmi les causes physiologiques d'inconfort dans le dos, citons:

    • longtemps debout ou assis. Au début de la grossesse, les femmes mènent une vie normale - travaillent, font de longues promenades, font du sport. Mais des changements temporaires dans le fonctionnement du système musculo-squelettique ne permettent souvent pas de maintenir la même activité locomotrice;
    • changements hormonaux fréquents. Immédiatement après la conception, le taux d’hormones sexuelles féminines augmente dans le corps. Dans les ovaires, des œstrogènes sont produits qui régulent la formation des structures osseuses, cartilagineuses et du tissu conjonctif. Mais en même temps, la relaxine est produite - une hormone qui provoque un relâchement des ligaments de la symphyse pubienne des os pelviens.

    Au premier trimestre, les femmes portent encore des chaussures étroites à talons hauts. Cela nuit non seulement à l'apport sanguin aux jambes, mais provoque également une répartition inégale des charges sur la colonne vertébrale. Dans de tels cas, les douleurs au dos dans les premiers stades sont dues à la forte tension des muscles du bas du dos. Pour améliorer le bien-être, il suffit de porter des chaussures à semelles orthopédiques sur un petit talon.

    Les deuxième et troisième périodes de grossesse

    La douleur causée par des causes naturelles aggrave généralement la fin de la grossesse. Surtout si une femme ne se conforme pas aux recommandations médicales pour la thérapie physique ou la gymnastique. Le poids du fœtus et la taille de l'utérus augmentent, ce qui commence à comprimer les organes internes, les vaisseaux sanguins et les os pelviens situés à proximité. L'innervation peut être temporairement perturbée, les muscles abdominaux s'affaiblissent. Pour compenser les changements négatifs qui se produisent, le tonus des muscles squelettiques de la colonne lombaire commence à s'élever. Une femme ressent une tension constante dans le bas du dos, parfois accompagnée de douleurs plus ou moins graves.

    Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

    En fin de grossesse, une gêne dans le dos survient pour d'autres raisons:

    • l'apparition périodique de «contractions fausses» de Braxton-Hicks. Dans le cours normal de la grossesse, ils ne devraient pas être exacerbés par d'autres symptômes. Au début du travail, indiquez une pression extrême associée à un écoulement vaginal épais;
    • exacerbation de pathologies chroniques de genèse inflammatoire ou dégénérative dystrophique. Au cours de l'accouchement, des rechutes d'ostéochondrose, d'arthrose, de névralgie intercostale et de hernie intervertébrale se produisent souvent. Le principal symptôme de toutes les pathologies du système musculo-squelettique est la douleur.

    Une symphysopathie peut survenir au troisième trimestre de la grossesse. Il s'agit d'un changement pathologique dans les tissus de la symphyse pubienne, diagnostiqué chez près de la moitié des femmes. Les femmes enceintes se plaignent auprès du médecin pour avoir tiré ou attiré une douleur superficielle sur le pubis. Leur gravité est considérablement accrue pendant l'exercice et même la marche normale. Lorsque la symphysopathie change souvent de démarche, des difficultés surviennent lors de certains mouvements. Pour éliminer la destruction des tissus, il suffit généralement de porter un pansement, de se reposer fréquemment et de prendre un supplément de calcium avec de la vitamine D3. Tous les symptômes de pathologie disparaissent 4 à 6 mois après l'accouchement, mais persistent parfois tout au long de l'année.

    Causes pathologiques

    Lors du portage d'un enfant, les pathologies du système musculo-squelettique ne sont pas seulement exacerbées. Des cas notables de développement de maladies pendant la grossesse, qui ont été un facteur provoquant. La probabilité d'une pathologie augmente avec la présence d'une légère destruction du cartilage ou du tissu osseux. Avec l'augmentation du poids (en particulier dans les grossesses multiples), des changements dans les niveaux hormonaux, la maladie a commencé à progresser rapidement. Les facteurs provocants sont l’âge (à partir de 35 ans), un mode de vie sédentaire ou excessivement actif.

    Une fois le diagnostic posé, le traitement est effectué immédiatement ou différé pour une période post-partum. Si le médecin décide d'un traitement urgent, il sera définitivement doux. On prescrit à la femme des séances de physiothérapie, de thérapie physique, de massage et de prendre des médicaments pharmacologiques à doses réduites.

    Pourquoi le mal de dos pendant la grossesse - les raisons de l’apparence + des traitements sécuritaires

    Grossesse - stress pour tous les systèmes du corps. Un ajustement hormonal et un stress supplémentaire provoquent une gêne et des douleurs dans différentes parties du corps. Par exemple, presque toutes les femmes souffrant de maux de dos plus ou moins intenses pendant la grossesse.

    Pourquoi est-ce que cela se passe? Est-il possible d'éviter les phénomènes douloureux? Devrais-je supporter la douleur et dans quels cas il est nécessaire de consulter un médecin? Vous obtiendrez des réponses à ces questions et à d’autres après la lecture de cet article.

    Maux de dos pendant la grossesse - principales causes et nature de la douleur

    Le dos peut faire mal en début et en fin de gestation. Douleur due à des causes physiologiques et pathologiques.

    Les causes physiologiques sont des facteurs naturels causés par des changements hormonaux et métaboliques dans le corps.

    La douleur est souvent causée par l'hormone relaxine. Cette substance est produite chez toutes les femmes enceintes et augmente l'élasticité des ligaments pelviens et sacrés. Sans relaxine, l'enfant ne passera tout simplement pas par le canal de naissance.

    La deuxième raison naturelle est augmentation de la taille et du poids du fœtus aux derniers stades de la grossesse. Plus le fœtus est lourd, plus la charge de la colonne vertébrale est lourde. En même temps, le centre de gravité du corps se déplace et la taille de l'utérus augmente, ce qui entraîne une compression des terminaisons nerveuses. Cela provoque une douleur, parfois très intense.

    De plus, au cours des dernières périodes, il arrive souvent que des contractions dites «d'essai» ou «d'entraînement» se produisent - de cette manière, le corps se prépare à l'accouchement. Il provoque également de fortes douleurs, non seulement dans le dos, mais également dans toute la ceinture pelvo-lombaire.

    Les causes pathologiques sont plus dangereuses et nécessitent presque toujours une participation professionnelle. Les douleurs dorsales sévères dans les stades précoces sont lourdes de risques de fausse couche, il est donc nécessaire d’en informer le gynécologue.

    Les causes pathologiques les plus courantes de la douleur:

    • maladies de la colonne vertébrale - hernie intervertébrale, saillies, ostéochondroses;
    • maladies infectieuses et inflammatoires des reins et d'autres organes du système urogénital - pyélonéphrite, cystite, glomérulonéphrite;
    • maladies gynécologiques;
    • maladies du système digestif - provoquer une douleur du zona;
    • les néoplasmes;
    • l'hypothermie;
    • pathologie cardiaque - la douleur se manifeste dans la région des omoplates.

    La nature de la douleur est variée, de même que les causes de la douleur. Les douleurs sont douloureuses, constantes, aiguës, musculaires, localisées dans le coccyx ou dans la moitié gauche / droite du dos, dans les parties inférieure et supérieure. L'intensité augmente souvent avec le temps.

    Aux premiers stades, il s'agit généralement d'une douleur douloureuse et de courte durée dans le bas du dos, similaire à la douleur menstruelle. Aux derniers stades, les muscles du bas du dos et du dos sont douloureux sur toute la longueur. En position horizontale, la douleur diminue ou disparaît complètement.

    Parfois, le dos ne fait pas mal pour des raisons physiologiques ou des pathologies, ni à cause de charges excessives. Par exemple, vous travaillez trop ou faites de l'exercice. La musculation ne contribue pas non plus à la relaxation des muscles et des ligaments de la colonne vertébrale, en particulier pendant la grossesse.

    Les causes les plus probables de la douleur sont liées à la physiologie: les muscles et les ligaments n’ont pas le temps de s’ajuster à un poids qui change rapidement. Cependant, on ne peut pas faire un diagnostic seul - si la douleur est apparue et se manifeste plus ou moins constamment, le diagnostic médical est obligatoire.

    Diagnostic des maux de dos pendant la grossesse

    Les méthodes de diagnostic de la grossesse sont très différentes des études conventionnelles. Afin de ne pas nuire à la santé du fœtus et de la mère, des procédures instrumentales et de laboratoire douces sont utilisées.

    Ceux-ci comprennent:

    • test sanguin clinique général;
    • biochimie sanguine;
    • analyse d'urine;
    • Échographie de l'abdomen, de la région pelvienne et du rein;
    • culture bactériologique (frottis) - détermine l'état de la microflore vaginale et identifie les agents infectieux;
    • dépistage prénatal.

    Les mesures de diagnostic sont prescrites par le médecin sur la base d'un examen et d'une conversation (clarification des symptômes). Un spécialiste expérimenté est capable de faire un diagnostic sans recherche supplémentaire, mais pour prouver son bien, il a besoin d'une confirmation scientifique obligatoire.

    Si l'analyse ne montre aucun signe d'inflammation et d'infection, la douleur est alors causée par des raisons physiologiques. Dans ce cas, nécessite un traitement conservateur compétent - physiothérapie, correction de la nutrition, changements de mode de vie.

    En cas de taux élevé de leucocytes dans le sang, d'augmentation de la RSE, de protéines dans l'urine et d'autres inflammations et infections, des tests supplémentaires sont prescrits pour déterminer la cause première de la maladie.

    Des méthodes de diagnostic telles que la tomodensitométrie et l'IRM, les ponctions pour la prise de liquide amniotique ou céphalo-rachidien ne sont prescrites aux femmes enceintes que lorsque les avantages de ces procédures l'emportent nettement sur les effets néfastes sur l'enfant.

    Comment se débarrasser des maux de dos - conseils

    Les procédures médicales dépendent du diagnostic. Si les causes de la douleur sont pathologiques, le médecin prescrit le traitement. Ceci est généralement un traitement médicamenteux avec des anti-inflammatoires, des antibiotiques sans danger, des médicaments auxiliaires, en fonction de la pathologie identifiée.

    Les douleurs physiologiques sont éliminées à la maison, moins souvent les procédures ambulatoires sont prescrites - par exemple, un massage professionnel.

    Alors, comment soulager la douleur? Envisager des méthodes ayant un effet thérapeutique prouvé.

    Exercices du dos

    La gymnastique médicale, si elle est effectuée correctement, renforcera le corset musculaire et soulagera rapidement la douleur. Mais vous ne pouvez pas faire les exercices sans consulter un médecin. Idéalement, le gynécologue devrait développer pour vous un complexe de gymnastique individuel.

    Les exercices vont non seulement soulager les symptômes, mais également préparer les muscles, les articulations et les ligaments au prochain travail. Si vous souhaitez un effet thérapeutique maximal, achetez un abonnement pour des cours spéciaux pour femmes enceintes. Des leçons individuelles avec un instructeur réduiront le risque de blessures et d'erreurs lors de la réalisation d'exercices.

    Les cours à domicile sont également efficaces s'ils sont effectués correctement. Vous avez seulement besoin d'un tapis, d'haltères légers et d'une balle spéciale pour la gymnastique - fitball.

    Exercices pour les femmes enceintes avec fitball dans cette vidéo:

    Massage du dos

    Le massage est utile pour une personne dans n'importe quelle condition, mais pendant la grossesse, il doit être effectué par un massothérapeute exceptionnellement compétent et uniquement sur rendez-vous d'un gynécologue. La meilleure option est quand le médecin lui-même trouve un spécialiste pour vous et lui explique les spécificités de votre état.

    Le massage n'est pas prescrit au premier trimestre, car c'est la période la plus dangereuse en termes de vulnérabilité du bébé. Aux deuxième et troisième trimestres, une femme ne peut plus se coucher sur le ventre. Par conséquent, le massage est fait assis ou couché sur le côté.

    Bonne posture pour dormir

    Il est clair pour toutes les femmes enceintes qu’elles ne peuvent pas dormir sur le ventre. Ceci est dangereux pour la santé du fœtus et inconfortable pour la future mère. À partir du troisième mois, il est interdit aux femmes non seulement de dormir, mais même de se coucher sur le ventre.

    Cependant, vous ne pouvez pas dormir sur le dos pendant la grossesse.. En position couchée, l'utérus, de taille élargie, commence à exercer une pression sur les organes internes, provoquant des douleurs dans les régions pelvienne, abdominale et dorsale. En outre, elle présente une insuffisance de circulation cardiaque - dans cette position, la veine cave est pincée.

    La posture la plus sûre pour dormir enceinte - du côté gauche avec un oreiller spécial entre les jambes pour plus de commodité. Et n’ayez pas peur de dormir sur le dos pendant que vous dormez. La nature est sage - dans cette position, vous ne mentirez pas longtemps.

    Natation

    La natation n'est pas moins bénéfique pour les femmes enceintes que la gymnastique. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de dire que les femmes enceintes devraient nager avec prudence et sous surveillance.

    Bonne nutrition

    Curieusement, la correction de la nutrition normalise non seulement le poids, mais élimine également les maux de dos. Un apport complet en vitamines essentielles et en oligo-éléments a un effet bénéfique sur le renforcement des muscles et des ligaments, en éliminant les symptômes de douleur.

    Bandage

    Une charge excessive sur la colonne vertébrale est la cause la plus courante de douleur à la colonne vertébrale chez les femmes enceintes. Soulager ou éliminer complètement la douleur aidera le bandage. Les modèles de bandages modernes sont confortables, légers et esthétiques. Ils sont faciles à saisir en fonction de la taille et des caractéristiques de la figure.

    Conseil

    Ne portez pas tout le temps un pansement: il menace l'apparition de vergetures sur le ventre. Portez périodiquement - par exemple, lors de longues promenades.

    Quand les maux de dos sont la norme et que vous devez sonner l'alarme

    Même la douleur d'origine naturelle nécessite une action thérapeutique. Les sensations douloureuses perturbent le sommeil, nuisent à l'équilibre mental et provoquent le développement de la dépression. Il est encore plus important d'éliminer les causes de la douleur dans les conditions pathologiques.

    La douleur au premier et au deuxième trimestre, de nature tirante et douloureuse et localisée dans le bas du dos, sert souvent de précurseur à une fausse couche ou à une grossesse extra-utérine. Et s’ils sont accompagnés d’une activité contractile prématurée, il est nécessaire de consulter un médecin d’urgence.

    L'intervention obligatoire de professionnels nécessite toute inflammation et infection des systèmes urinaire et reproducteur. Si la douleur est accompagnée de pertes vaginales, consultez immédiatement le gynécologue.

    Comment réduire la charge sur le dos - méthodes éprouvées

    Moins de charge - moins de douleur. Le premier conseil d'expert pour réduire la charge sur les muscles du dos: porter des vêtements et des chaussures confortables. Les femmes enceintes ne marchent tout simplement pas sur les talons, même les plus petits, et vous ne devez absolument pas porter de vêtements moulants.

    Deuxième conseil - relaxez-vous pendant la journée. Si vous êtes habitué à un travail physique intense (dans le jardin, dans le jardin, autour de la maison), vous devrez changer vos habitudes pendant la grossesse. Activité physique intersperse avec périodes de repos.

    Il est interdit de soulever des poids ou de déplacer des objets lourds: même 2 kg en fin de grossesse sont des charges excessives. Laissons son mari porter le fardeau.

    Résumons

    Maux de dos pendant la grossesse, le plus souvent pour des raisons naturelles - les muscles n’ont pas le temps de s’adapter aux nouvelles conditions. Mais parfois, les causes de la douleur sont de nature pathologique et nécessitent une assistance qualifiée.

    Dans tous les cas, à propos de la douleur dans le dos, quel qu’il soit, votre gynécologue devra absolument savoir. Reportez-vous à lui même avec une légère détérioration de la santé.

    Soyez en bonne santé et à bientôt!

    Pourquoi les femmes enceintes ont-elles mal au dos et à quel point est-ce dangereux?

    La grossesse, aussi désirable soit-elle, constitue un facteur de stress important pour le corps et lui impose une charge énorme. Un équilibre délicat est maintenu entre cette charge et la capacité du corps à la supporter. Sa violation entraîne l'apparition de divers états pathologiques, tels que l'apparition de douleurs dans le dos pendant la grossesse.

    La plainte de malaise au dos est l’un des problèmes les plus fréquents chez les femmes enceintes qui consultent un médecin. Surtout en fin de grossesse.

    Causes de maux de dos pendant la grossesse

    En règle générale, la question de savoir pourquoi un mal de dos fait mal pendant la grossesse n’existe pas.

    La gêne est causée non par un, mais par tout un ensemble de facteurs:

    • l'effet pressant d'une grossesse utérine en augmentation progressive;
    • centre de gravité décalé;
    • gain de poids d'une femme enceinte.

    En soi, l'utérus est une petite structure abdominale, entourée d'autres organes. Par conséquent, toute augmentation de sa taille entraînera une pression mécanique sur les organes voisins, y compris le système musculo-squelettique.

    Des parties séparées du squelette sont des formations fixes (par exemple, des os du bassin) qui sont comprimées par l'utérus enceinte, ce qui provoque des douleurs au dos et au bas du dos.

    Une femme enceinte, à nouveau en raison d'un utérus en croissance, modifie son centre de gravité habituel. En conséquence, une charge importante est exercée sur le bas du dos et la colonne vertébrale. Il y a hypertonicité des muscles du dos, les processus nerveux peuvent être pincés, ce qui conduit à l'apparition de la douleur.

    En plus de l'utérus, la charge sur la colonne vertébrale peut également être exercée par l'augmentation du poids corporel de la femme enceinte, qui est apparue avec une augmentation de la nutrition, divers changements hormonaux. Le mécanisme de la douleur pour cette raison est absolument le même.

    En outre, le mal de dos chez une femme enceinte peut être causé non seulement par ses changements physiologiques, mais également par un certain nombre de conditions pathologiques, dont nous parlerons plus tard.

    Il est également intéressant de noter que le moment de la gestation n’a absolument aucune importance pour la survenue de la douleur. Souvent, des douleurs dans le dos et dans le bas du dos se développent aux stades avancés. Mais au début de la grossesse, les maux de dos ne sont pas rares.

    Particularités de la douleur

    Le spectre de la douleur dans le dos pendant la grossesse est large. Cela peut être une douleur douloureuse dans le bas du dos, le coccyx et une sorte de "douleur musculaire" dans le dos. Également pour différentes périodes de grossesse se caractérise par son propre type de maux de dos.

    Au début, la plupart des femmes ressentiront une douleur localisée dans le bas du dos, éventuellement gémissante. Ils sont de nature similaire à la douleur qui survient pendant la menstruation.

    La cause du syndrome douloureux réside encore dans le volume croissant de l'utérus, qui exerce une pression sur la vessie et les intestins. En conséquence, il y a des plaintes caractéristiques.

    Dans les dernières périodes, les femmes décrivent des douleurs persistantes localisées dans les muscles du bas du dos et du dos, de sorte que le dos d'une femme enceinte à la 25e semaine fait mal. La raison en est juste le changement de centre de gravité et la surcharge des muscles lombaires. De plus, la douleur peut disparaître si la femme enceinte est dans une position horizontale ou une autre diminution de la charge sur la colonne vertébrale.

    Quand la douleur est-elle normale?

    Un dos peut-il se faire mal pendant la grossesse? Non, la présence d'un syndrome douloureux n'est pas normale. Son apparition chez une femme enceinte nécessite une attention particulière et la recherche de la cause. Les maux de dos prolongés chez une femme enceinte peuvent entraîner des troubles du sommeil, une insomnie, ce qui peut alors affecter le port du fœtus et même l'accouchement.

    En outre, le mal de dos entraîne une restriction de la mobilité de la femme enceinte et une violation de son mode de vie. Cela peut déclencher le développement de stress, une violation de l'état psycho-émotionnel et la formation d'une dépression post-partum.

    Il existe également un certain nombre d'états pathologiques au cours de la grossesse, dans lesquels la présence de douleurs dans le dos et le bas du dos peut constituer une sorte de «panneau d'avertissement».

    Quand avez-vous besoin de sonner l'alarme?

    Ces états "menaçants" sont: la menace de fausse couche ou directement une fausse couche elle-même. Dans ce cas, la douleur au dos est spécifique: douleur tirante et douloureuse localisée dans le bas du dos. Certaines femmes décrivent les sensations: «comme des douleurs pendant la menstruation» ou «des douleurs, comme lors de l'accouchement».

    Cette nature de la douleur indique une activation possible de la contractilité de l'utérus. Une activité prématurée à un stade précoce peut entraîner une fausse couche et, dans ce dernier cas, un travail prématuré.

    Si votre dos vous fait tellement mal à partir de la 36e semaine, et particulièrement après 39 à 40 semaines de grossesse, vous devez certainement en informer le gynécologue.

    En outre, il existe un certain nombre d'affections non liées à la grossesse, mais accompagnées de divers symptômes de douleur dans le dos. La combinaison de ces affections et de la grossesse, en particulier à un stade avancé, peut entraîner diverses complications au cours du processus d'accouchement, constituant une menace pour la vie et la santé du fœtus et de la mère elle-même.

    Ces conditions incluent:

    • Maladie rénale. Parmi eux, le piello et la glomérulonéphrite sont particulièrement dangereux pour une femme enceinte. La combinaison de ces maladies avec la grossesse peut entraîner le développement de la pré-éclampsie et de l'éclampsie.
    • Pancréatite
    • Ostéochondrose, hernie intervertébrale, radiculite.

    Comment se débarrasser des maux de dos

    Le traitement des maux de dos pendant la grossesse consiste en diverses techniques. Les effets médicaux, généralement largement utilisés, pendant la grossesse nécessitent une surveillance médicale maximale et doivent être considérablement limités. En effet, une partie du médicament contre la douleur peut avoir un effet négatif sur le fœtus.

    Par conséquent, si une femme a mal au dos pendant sa grossesse et qu'elle ne sait pas quoi faire, vous devez tout d'abord «décharger» la colonne vertébrale, puis réduire le niveau de charge.

    En règle générale, cette méthode porte des bandages spéciaux qui soutiennent l’estomac. Il existe également un massage spécial du dos conçu pour les femmes enceintes. Son utilisation détend les muscles du dos et peut réduire le niveau de douleur.

    Cependant, si le mal de dos n’est pas associé à la grossesse, mais à la pathologie d’autres organes, un traitement ultérieur nécessite déjà une approche plus sérieuse, un contrôle médical et, en règle générale, des conditions propices à la séparation de la pathologie de la grossesse.

    Prévention

    Prévenir l'apparition de maux de dos chez les femmes enceintes est le rendez-vous de la thérapie physique, de la gymnastique ou du yoga pour les femmes enceintes. Cela vous permet d'augmenter la capacité du corps à résister au stress physique exercé par la grossesse.

    Le yoga aide également la femme à développer le type de respiration approprié, qui peut ensuite être utilisé pendant le processus de travail.

    En plus de l'exercice thérapeutique dosé, la femme enceinte doit également suivre un certain nombre de recommandations:

    • ne pas porter de chaussures à talons hauts pendant la grossesse;
    • élimination des charges lourdes et des efforts physiques excessifs;
    • l'utilisation d'un matelas orthopédique spécial, qui permet de réduire la charge sur le système musculo-squelettique d'une femme enceinte;
    • changement périodique de la position du corps;
    • contrôle du poids corporel, perte de poids.

    Le syndrome de douleur dans le dos pendant la grossesse peut être provoqué par une augmentation de l'utérus et de la charge sur la colonne vertébrale d'une femme, ainsi que par un certain nombre d'affections plus graves.

    Par conséquent, si un bas du dos apparaît soudainement pendant la grossesse, si vous ressentez des douleurs lancinantes et des crampes ou si vous avez mal au dos, il faut consulter un médecin d'urgence pour éliminer le risque de fausse couche ou de pathologie concomitante de la femme enceinte.

    Auteur: Oksana Voznesenskaya, médecin,
    spécifiquement pour Mama66.ru

    Mal de dos pendant la grossesse

    Pendant la période de procréation, une femme peut ressentir une gêne et des douleurs dans le dos en début et en fin de grossesse. Cela est dû au fait que le corps de la femme commence à se reconstruire en raison du développement du fœtus.

    Tout d'abord, cela affecte l'état du système immunitaire, après quoi le centre de gravité et les modifications du niveau d'hormones dans le sang commencent à se déplacer. Tous ces indicateurs sont directement liés aux maux de dos pendant la grossesse. L'augmentation de la charge affecte le système musculo-squelettique d'une femme enceinte, en particulier la colonne vertébrale. Dans de telles conditions, les points les plus faibles du corps peuvent apparaître. En règle générale, il s'agit de la région lombaire et du bas-ventre.

    Raisons

    La période de gestation affecte l'articulation de la hanche et la colonne vertébrale. Après le moment tant attendu, certaines hormones qui affectent le tonus des tissus musculaires sont sécrétées. En raison de ce phénomène, les articulations fémoro-sacrées commencent à se relâcher et se préparent au prochain travail. En conséquence, l'équilibre est perturbé et la femme doit s'adapter à la saillie de l'abdomen.

    Pour comprendre exactement pourquoi le dos a mal au début et ce qu'il faut faire pour se débarrasser des sensations désagréables, vous devez connaître les principales raisons de leur apparition. Les principales raisons incluent les facteurs suivants:

    • La présence de maladies du système musculo-squelettique. La jeune fille peut souffrir de maladies chroniques de la colonne vertébrale avant le début de la période de gestation. Une pathologie supplémentaire peut donc causer de graves douleurs au dos pendant la grossesse.
    • Maladies dégénératives du tissu osseux. La maladie la plus courante est l'ostéochondrose, caractérisée par des lésions des disques intervertébraux dans diverses parties de la colonne vertébrale. La destruction progressive du cartilage provoque de graves maux de dos chez les femmes enceintes.
    • Courbure de la colonne vertébrale. La colonne vertébrale peut être courbée vers la droite ou la gauche, en avant ou en arrière, ce qui permet de distinguer plusieurs types de pathologie. Dans la plupart des cas, la maladie survient à l'adolescence. Il y a une légère flexion sur le côté ou le dos, ce qui provoque un mal de dos en début de grossesse. S'il n'est pas traité, il peut y avoir un dysfonctionnement des organes internes ou un handicap.
    • Long séjour dans une position inconfortable. Ce phénomène est observé pendant le sommeil, lorsqu'une posture inconfortable est adoptée pour dormir ou que le matelas ne convient pas pour un sommeil normal. Pour éviter de telles situations, vous devez sélectionner la literie appropriée dans un magasin orthopédique.
    • Des muscles faibles dans la région lombaire. C'est ce groupe de muscles qui est responsable de la rotation, de la flexion en avant et en arrière. Par conséquent, avec des muscles sous-développés, des sensations de lourdeur et de malaise peuvent souvent se produire.

    Au cours du premier trimestre, le corps est le plus vulnérable en raison de changements structurels et hormonaux, dans le contexte du développement fœtal. La douleur peut également survenir après la grossesse. Cela est dû au retard du travail, qui a un effet important sur les muscles et les articulations de la hanche et de la colonne vertébrale.

    Quelles maladies peuvent causer des maux de dos

    Outre les principales causes d'inconfort, il existe plusieurs maladies en rapport avec lesquelles une femme peut éprouver des sensations désagréables et douloureuses.

    Pancréatite

    Avant la fécondation, la fille peut avoir des problèmes de pancréas, qui sont exacerbés pendant la période de gestation. L'inflammation du pancréas est extrêmement rare, mais peut être le facteur même qui provoque un inconfort grave. Si une femme enceinte mène un mode de vie irrégulier et abuse souvent de l’alcool, des aliments gras et lourds, cela affecte alors le travail de cette glande.

    La prédisposition génétique et les états dépressifs peuvent également affecter la pathologie. Les stress incontrôlés affectent tout le tractus gastro-intestinal. La pancréatite est donc souvent accompagnée de flatulences et d'une acidité élevée.

    Pyélonéphrite

    Inflammation des reins, dont les principaux symptômes sont des douleurs douloureuses à gauche ou à droite dans le bas du dos. Avec le mouvement de la pierre dans l'uretère, une femme peut ressentir de fortes douleurs persistantes dans le bas du dos qui ne peuvent être surmontées. La durée de la douleur peut durer très longtemps, il est donc recommandé de consulter immédiatement un médecin. En plus de la douleur, il y a une turbidité de l'urine et une douleur pendant la miction.

    Douleur en fin de grossesse

    La douleur devient particulièrement forte pendant la grossesse au troisième semestre. L'inconfort et la pression se manifestent chez presque toutes les femmes enceintes. La raison en est peut-être une forte pression sur la colonne vertébrale et l’affaiblissement des muscles abdominaux. Une douleur intense peut tomber aux pieds. Dans ce cas, la fille ressentira un inconfort en marchant, un endroit inconfortable ou une position debout longue.

    En raison de la relaxation musculaire importante, la douleur peut se manifester dans la région de la hanche et dans la région sacro-coccygienne. Pour éliminer les symptômes désagréables et soulager la douleur, la future mère doit adhérer à un régime alimentaire spécial, qui sera riche en produits laitiers et produits laitiers, produits à base de viande et de poisson, haricots, soja et légumes verts.

    Cet aliment est dominé par des oligo-éléments bénéfiques, en particulier le calcium, qui est nécessaire au développement normal du fœtus et au maintien du système musculo-squelettique de la mère. Si vous ne pouvez pas maintenir une nutrition adéquate, qui est dominée par le calcium, les médecins recommandent des médicaments spéciaux. La composition de ces médicaments ne nuit pas aux femmes enceintes mais compense activement le manque de calcium dans le corps.

    Ces médicaments comprennent:

    • Gluconate de calcium. Le moyen le plus simple, qui fait référence aux monopreparations. La composition ne comprend que du calcium, de sorte que la biodisponibilité est nettement inférieure à celle des préparations de calcium modernes.
    • Kalcemin. La composition de cet outil comprend plusieurs types de calcium, de vitamine D3, zinc, cuivre et autres oligo-éléments. La vitamine D3 aide le corps à absorber le calcium et améliore la qualité des os. Le cuivre est impliqué dans la synthèse du collagène, qui nécessite le corps d'une femme.
    • Calcium D3 Nicomed La préparation contient du calcium et du cholécalciférol (vitamine D)3), qui régulent le métabolisme du calcium et du phosphore, minéralisent les os et participent à la transmission de l'influx nerveux. Tout cela a un effet positif sur le corps de la mère et sur le fœtus.

    Parallèlement à la prise de médicaments, vous devez limiter les efforts physiques et la musculation pour ne pas causer de complications plus graves. Il est également nécessaire d’éviter les coudes et les mouvements brusques pouvant provoquer une fatigue musculaire. Au cours des dernières périodes, une femme doit se rappeler que, si elle a mal au dos pendant la grossesse, il est préférable de consulter un médecin et de ne pas décider de son propre traitement, car cela pourrait nuire à la santé du bébé.

    Traitement

    Lorsque le médecin déterminera avec précision le diagnostic, il sera question du traitement de la pathologie. Pour toutes les indications, tout d’abord, des exercices et des médicaments contre la douleur sont prescrits. En fonction du diagnostic, le spécialiste choisit individuellement une série de procédures thérapeutiques.

    Avec la hernie des disques intervertébraux et d'autres maladies neurologiques, il peut s'agir de procédures de gymnastique qui étendent lentement les muscles du dos et les rendent plus élastiques. Pendant l'exercice, la saturation en oxygène des tissus s'améliore, ce qui explique la normalisation du métabolisme. Toutes les procédures doivent être effectuées sous la direction d'un professionnel de la santé afin de ne pas nuire davantage au corps.

    Les produits orthopédiques aident à réduire la pression sur vos jambes, vos pieds et d'autres parties de votre corps. Pour les femmes enceintes, les soutiens plantaires et les bandages souples sont idéaux. Des semelles spéciales aideront à répartir la charge uniformément pour réduire la douleur. Et des corsets et des bandages soutiennent l'abdomen de la future mère afin de réduire la charge sur le dos.

    La pharmacothérapie consiste à prendre des médicaments à base de calcium et des analgésiques: comprimés, gélules ou pommades. Avant de prendre des médicaments, vous devriez consulter votre médecin, car la plupart des médicaments sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Parmi les pommades analgésiques acceptables pour l’élimination de la douleur et de l’inflammation, utilisez les outils suivants:

    • Traumel;
    • Gel Fastum;
    • Le diclofénac;
    • pommade Dr. Maman.

    Quels médecins contacter

    Si vous avez mal au dos pendant la grossesse du deuxième trimestre et ultérieurement, il est préférable de faire appel à un spécialiste hautement qualifié. Cela peut être un obstétricien-gynécologue, un vertébrologue, un neurologue ou un gastro-entérologue, en fonction des causes du symptôme. Gastro-entérologue spécialisé dans le traitement des maladies du système digestif. Par conséquent, en cas de pathologie du pancréas, la femme doit d'abord contacter ce spécialiste.

    Le médecin vous prescrira une échographie, des analyses de sang et d’urine. Le traitement sera effectué sous la surveillance constante du médecin traitant, de sorte qu'aucune complication supplémentaire ne survienne. Pour assurer le fonctionnement normal des organes, un régime alimentaire spécial et un apport en médicaments sont prescrits. En cas d'inflammation et de dysfonctionnement du système urogénital, une femme doit contacter un obstétricien-gynécologue ou un gynécologue ordinaire, qui déterminera la raison du mal de dos pendant la grossesse et son association avec les organes génitaux.

    Pour déterminer le diagnostic, le spécialiste désignera une échographie (échographie) et des analyses générales d'urine et de sang. Après cela, le médecin choisit des médicaments antibactériens, en fonction des données du patient. Un vertébrologue et un neurologue étudient les pathologies dégénératives de la colonne vertébrale et les maladies neurologiques, telles que les sciatiques et les hernies discales. Pour identifier avec précision l'emplacement du processus inflammatoire, le médecin prescrit une IRM (imagerie par résonance magnétique).

    Prévention

    Les maux de dos pendant la grossesse peuvent être prévenus. Il suffit de faire attention à la santé de la femme. Pour cela, il est recommandé:

    • Choisissez des chaussures orthopédiques légèrement montées afin de ne pas ressentir une sensation de lourdeur lors de la marche.
    • Portez des corsets souples ou des bandages. Cela aidera à renforcer les muscles du dos et à maintenir le centre de gravité habituel. Il sera plus facile pour la femme de se retourner et de se pencher.
    • Ne faites pas de mouvements brusques ni de flexions au cours desquelles vous pouvez tirer les muscles en arrière.
    • En position assise, ne tenez pas le corps bien droit, mais appuyez-vous contre le dossier de la chaise. Cela aidera à réduire la charge sur les muscles du dos.
    • Choisissez un matelas orthopédique et une position confortable dans laquelle la femme dormira confortablement.
    • Manger des aliments riches en calcium et autres oligo-éléments.

    Les aliments contenant de grandes quantités de calcium préviennent les maladies inflammatoires et dégénératives de la colonne vertébrale.

    Maux de dos pendant la grossesse: quand, pourquoi et que faire?

    Presque de toutes les femmes ont mal au dos, quel que soit leur âge gestationnel. Si cela est observé au cours des dernières périodes, alors, en règle générale, tout est considéré comme une augmentation de poids, ce qui entraîne une charge importante pour les muscles du dos. Cependant, comment se comporter si vous avez mal au dos pendant la grossesse et à un stade précoce? Ai-je besoin de craindre cette maman?

    Causes du mal de dos pendant le premier trimestre

    On croit que la douleur dans le bas du dos peut être l'un des premiers signes de la grossesse. En partie, c'est. Le fait est que, dès les premières semaines de grossesse, la taille de l'utérus augmente rapidement. Par conséquent, les muscles et les ligaments qui le soutiennent commencent à s'étirer, ce qui provoque une gêne dans la région lombaire.

    Cependant, la douleur au premier trimestre peut être d'une nature différente et leurs causes ne sont pas toujours sans danger.

    Douleur physiologique

    • Vers 9 semaines environ dans le corps d'une future mère, l'hormone progestérone commence à être produite activement. Son rôle est de maintenir le fœtus en croissance et d'empêcher les avortements non autorisés;

    Par conséquent, si de la 9e à la 12e semaine, vous avez ressenti de tels maux, vous n'avez pas à vous inquiéter. Ceci est juste une autre confirmation du déroulement normal de la grossesse. En règle générale, à la 12e semaine, l'état de la femme devrait être normalisé.

    • Toutefois, si avant la grossesse, vous souffriez de maladies telles que l'ostéochondrose, la scoliose lombaire, la sténose du canal rachidien ou la hernie intervertébrale, le syndrome douloureux serait alors assez intense et accompagnerait la future mère jusqu'à la naissance.

    Douleur pathologique

    Les raisons pour lesquelles les maux de dos pendant la grossesse ne sont pas toujours aussi inoffensifs. Dans certains cas, la raison réside dans la maladie ou l'état pathologique du corps. Ceux-ci comprennent:

    1. Le développement de la grossesse extra-utérine (article sur le sujet: Comment déterminer une grossesse extra-utérine? >>>). En règle générale, dans un tel état, la douleur est unilatérale et peut être transmise à la région rectale, moins souvent à la région de l'omoplate. Alors manifeste un avortement par pipe. La moitié des femmes ayant eu une grossesse extra-utérine ont des pertes sanguines par le sang;

    C'est important! Si une telle affection n'a pas été détectée à temps, une rupture de la trompe de Fallope est possible, entraînant une douleur aiguë, une chute de la pression artérielle et du pouls, une perte de conscience. Dans ce cas, la femme a besoin d'une intervention chirurgicale urgente.

    1. La menace de fausse couche. Dans ce cas, une femme doit faire attention aux autres symptômes associés:
    • douleur abdominale basse;
    • saignements vaginaux, quelle que soit leur intensité;
    • nausée (n'oubliez pas que la nausée peut être un compagnon régulier d'une femme enceinte. Lisez l'article dans l'article: Nausée pendant la grossesse >>>).

    Afin d'éviter l'apparition d'inconfort pendant cette période, essayez:

    1. Refuser de porter des chaussures à talons hauts;
    2. Surveillez votre posture;
    3. Pendant la journée de travail pour trouver le temps de se reposer;
    4. Ne restez pas longtemps dans la même position (assis ou debout);
    5. S'il n'y a pas de contre-indications, alors vous devez faire de la gymnastique, ce qui convient aux femmes enceintes. La natation n'est pas moins efficace.

    Causes de maux de dos au deuxième trimestre

    Cette période est caractérisée par l'apparition d'une croissance abdominale et une augmentation du gain de poids hebdomadaire. En savoir plus sur cette période à l'article 2 trimestre de grossesse >>>

    Causes physiologiques

    Si vous avez mal au dos pendant le deuxième trimestre de la grossesse, il s'agit probablement d'une manifestation de la croissance active de l'utérus et de la tension musculaire dans cette région. Ceux qui passent la majeure partie de leurs journées de travail dans la même position (assis devant un ordinateur ou debout au comptoir) sont les plus touchés.

    Une autre raison non liée à la pathologie est la prise de poids. Si vous aviez une toxicose au premier trimestre, la prise de poids était insignifiante. Dans de telles situations, le corps tente de rattraper son retard et une femme enceinte au cours du deuxième trimestre peut gagner de 5 à 10 kg, ce qui ne peut qu'affecter l'état de la colonne vertébrale et des muscles de la colonne lombaire.

    Comment l'enfant se développe et grandit, apprenez dans l'article Le développement de l'enfant dans l'utérus >>>

    Pour éviter cela, vous avez besoin de:

    • Faites attention à votre alimentation en ajoutant plus d'aliments riches en calcium. En passant, vous pouvez tirer beaucoup d’informations utiles de notre cours: Les secrets d’une bonne nutrition pour la future mère >>>;
    • il est nécessaire de monter ou de s’asseoir en douceur, sans secousses;
    • en travaillant plus souvent, changez la position de votre corps;
    • en position assise, appuyez-vous contre le dossier de la chaise;
    • ne soulevez pas d'objets lourds;
    • faire de la gymnastique.

    Causes pathologiques

    Cette période est caractérisée par l’exacerbation de diverses maladies chroniques susceptibles de gêner la future mère avant la grossesse. Si vous avez mal au dos au cours du deuxième trimestre de la grossesse, il peut s’agir de manifestations:

    1. maladies neurologiques;
    2. affections chroniques du système musculo-squelettique;
    3. problèmes rénaux tels que pyélonéphrite ou lithiase urinaire.

    Causes du troisième trimestre

    Selon les statistiques, l’une des trois femmes qui occupent une position intéressante souffre de maux de dos pendant la grossesse au troisième trimestre.

    Causes physiologiques

    • La principale cause de maux de dos pendant la grossesse après la 27e semaine est la manifestation d’un gain de poids à ce moment-là et d’une augmentation du volume de l’utérus, qui commence à exercer une pression sur les organes et les muscles environnants;
    • À environ 30 semaines, le centre de gravité chez une femme enceinte a changé. Par conséquent, lors de la marche, il dévie vers l’arrière et le bas du dos est soumis à une charge accrue;

    Ces dernières semaines, l’inconfort du bas du dos est souvent associé aux processus préparatoires du corps en vue de l’accouchement à venir et au début de la divergence des os du bassin et du sacrum. De plus, si vous avez mal au bas du dos pendant la grossesse après 37 semaines, il est probable que vous commencez à accoucher et qu'il est temps d'aller à l'hôpital. Lire l'article sur le sujet: 39 semaines de grossesse: précurseurs de l'accouchement >>>

    Afin de prévenir la douleur, après 28 semaines de grossesse, vous pouvez:

    1. Pendant la marche, portez un pansement spécial qui soutiendra les muscles abdominaux et soulagera la charge du dos;
    2. Surveillez votre poids et, en cas d'augmentation significative, vous devriez envisager un régime adapté aux femmes enceintes;
    3. Évitez le surmenage et marchez plus souvent en plein air;
    4. Faites de la gymnastique, qui est montrée pour le troisième trimestre;
    5. Choisissez la bonne position du corps pendant le sommeil - sur le côté, en évitant de dormir sur le dos.

    Causes pathologiques

    Pendant la grossesse et particulièrement au troisième trimestre, chaque femme enceinte doit surveiller de près son état, car toute maladie peut provoquer une naissance prématurée ou une altération du développement du fœtus. Parmi les maladies qui surviennent pendant cette période et qui manifestent des douleurs dans le dos, figurent les affections suivantes:

    Cette maladie est associée à une inflammation des os pubiens, provoquée par l'action de l'hormone relaxine. Parfois, une crise de douleur est tellement grave qu'une femme enceinte ne peut pas se déplacer seule. Pour le traitement de la symphysite, prescrit des suppléments de calcium et des agents aux propriétés anti-inflammatoires et anti-oedémateuses.

    Au troisième trimestre, son apparition est associée à une diminution de la production de l’hormone progestérone et à une augmentation de la pression sur les reins et les voies urinaires. Le médecin peut établir un tel diagnostic sur la base d'une analyse clinique de l'urine et en fonction de l'échographie. Le traitement antibactérien est utilisé comme traitement.

    Processus inflammatoire dans les muscles lombaires. Pour provoquer son apparition peut rester dans un projet ou dans une pièce froide et humide. Cette douleur sera intermittente et dépendra de la position du corps de la femme enceinte.

    La pancréatite survient souvent à la suite de la pression de l'utérus sur tous les organes internes. Les autres symptômes de la maladie comprennent des douleurs abdominales, une indigestion, des nausées et des flatulences.

    Dans ce cas, la douleur est associée à des tentatives de l'organisme pour provoquer une activité générique. Dans ce cas, la femme cesse de ressentir les mouvements du bébé et présente des signes d'intoxication prolongée.

    Chaque fois que vous avez mal et quel que soit son caractère, c'est toujours une raison de consulter un médecin. Ceci est particulièrement important si, avant la grossesse, vous souffriez de maladies chroniques.